AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de prune42


prune42
  03 novembre 2017
Qinaya, la petite fille adoptée par Alain et Lynette, a dû repartir dans son pays natal. Gabriel, son grand-père, a décidé d'aller au Pérou pour revoir la petite et lui rendre son vélo. Une fois sur place, il se rend compte que Qinaya a retrouvé sa famille biologique et a oublié son séjour en France. Déprimé, Gabriel s'apprête à rentrer chez lui quand il fait la connaissance de Marc Legendre qui lui, a perdu sa fille lors du tremblement de terre. Ensemble, Marc et Gabriel vont faire quelques excursions, échanger sur leur vie et lier amitié. Ce voyage sera peut-être aussi l'occasion pour Gabriel de faire la paix avec son fils incarcéré.

Après avoir dévoré le tome 1 de L'adoption, j'avais vraiment hâte de lire le tome 2, je me suis dépêchée d'aller le chercher à la médiathèque de ma ville.
J'ai encore beaucoup aimé cette BD pleine de douceur même si ici, il y a moins de tendresse et peut-être plus de tristesse et de résignation.
Finalement, on voit Gabriel, désenchanté, prêt à rentrer en France, faire la connaissance d'un autre père comme lui, Marc Legendre, marqué par un drame familial, de qui il va se rapprocher. Cette amitié va les pousser à changer tous les deux et à voir les choses différemment puisqu'à son retour chez lui, Gabriel fera un pas vers son fils.
Comme dans le premier tome, j'ai apprécié les dessins très réussis et qui mettent bien en valeur le scénario. Les couleurs sont sans doute plus foncées dans ce tome 2, il y a davantage de brun, de rouge, de bleu foncé et de noir, on est moins dans la tendresse familiale et la douceur que dans le premier volume.
Par ailleurs, quelques pages au début de la BD sont écrites en espagnol, cela donne une certaine couleur locale mais pour les lecteurs ne connaissant pas cette langue, une traduction aurait été appréciable sans doute (personnellement, l'absence de traduction ne m'a pas dérangée).
Le cahier graphique à la fin des deux BD est une idée originale que je n'avais jamais vu utilisée ailleurs et que j'ai trouvé intéressante.
Pour conclure, je dirais que la lecture du tome 2 a été très agréable, elle offre une fin plutôt inattendue mais assez positive, à cette courte série que j'ai lue avec grand plaisir.
Commenter  J’apprécie          70



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (6)voir plus