AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2818932157
Éditeur : Bamboo Edition (29/10/2014)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 119 notes)
Résumé :
Bredenne, dans la Marne. 9974 habitants et presque autant d’âmes. On parie combien que vous ne connaissez pas? Faut dire aussi: entre Disneyland Paris et Bredenne, le choix est vite fait. Un peu trop vite peut-être… Merci Zylberajch, bientôt 16 ans et gothique jusqu’au bout des ongles, a commis des actes répréhensibles, comme on dit. Elle n’était pas seule, mais elle a décidé de porter le chapeau. Ses actes n’en méritent pas moins une sanction, d’autant qu’elle n’en... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (31) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  15 septembre 2015
Pour avoir tagué le mur de son prof de maths et mis le feu à sa poubelle, la jeune Merci Zylberajch se retrouve au poste de police. Elle avoue tout, sans retenue ni gêne. Bonne copine, elle ne dénonce pas ses amies, les deux soeurs Frida et Agnetha, avec qui elle a fait le coup. Une semaine plus tard, elle se retrouve cette fois-ci devant le juge du tribunal des enfants. Elle n'ira pas en centre de détention comme elle le pensait mais fera des prestations éducatives et philanthropiques. Après avoir écouté Merci se plaindre des hommes politiques qui ne font rien pour Bredenne, sa ville, notamment pour les jeunes, le juge lui trouve un poste à la mairie. Elle devra mettre sur pied un projet durable pour les jeunes, 3500€ lui étant alloués...
Merci, cette jeune fille à l'allure gothique, n'a pas sa langue dans sa poche. Aussi, dès lors qu'on lui donne la possibilité de s'exprimer, elle ne manquera pas de prendre la parole et dire haut et fort ce qu'elle pense. Par l'intermédiaire de Merci, Zidrou dresse le portrait bien amère de la jeunesse actuelle et de ses désillusions, notamment en politique. Ce scénario original pourra ravir aussi bien les ados que les plus grands, Zidrou n'ayant pas vraiment approfondi les problèmes. Malgré cela, cet album se veut à la fois touchant, teinté d'humour et tout en légèreté. le trait semi-réaliste d'Arno Monin sert parfaitement ce scénario ainsi que les couleurs harmonieuses et poétiques.
Merci, on peut lui dire merci!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          550
Ydamelc
  02 novembre 2016
Merci, j'en ai fait l'acquisition au quai des bulles 2016, à St Malo !
Première fois que je me rendais à un salon dédié à la bande dessinée.
C'est trop spec' un salon de ce genre !!!
Sans déconner !
Je n'en suis pas encore remise...
Chaque éditeur a son petit coin, son stand ! Et chacun fait comme il veut, quoi !
Obligation d'acheter un album contre une dédicace, tirage au sort, dédicace seulement sur l'album du visuel affiché, des illustrateurs, scénaristes annoncés, mais que je n'ai vu nulle part sur le programme des 3 jours...
Mon petit sac à dos plein de BD et moi, on a rien capté !?
Bon, revenons en à Merci.
Après un petit tour, pour (essayer...sans succès de) m'acclimater, je m'arrête donc au stand Grand angle/bamboo.
Éditions que j'apprécie et que je commence à bien connaître, pour ses romans graphiques.
Je jette un petit coup d'oeil rapidement savoir s'il y a des exigences et je ne vois rien, à part une petite charte de bonne conduite.
Toute contente, je me place en queue de file pour rencontrer Arno Monin.
Je sors de mon sac à dos L'adoption,découvert cet été, sur mon lieu de vacances (en Auvergne, si vous n'avez pas suivi :-p)
Il fait de jolis dessins au crayon, assez détaillés. Ça prend du temps.
Au bout d'une heure et demi, j'ai quand même un peu avancé, mais l'illustrateur a un prix à recevoir. Faut pas qu'il soit en retard.
Le monsieur des éditions, il arrête donc la file juste devant moi....
- Je vais prendre vos numéros de tickets et je vous fais passer en priorité cet après midi, qu'il nous dit, à moi et aux deux personnes derrière.
- Hein ?! Quel ticket ?! que moi, je dis.
- On a dû vous remettre un ticket à la caisse quand vous avez acheté l'album...
- C'est écrit où qu'il fallait un ticket ?!
J'ai rien acheté du tout, moi ! Enfin, si ! Cet été... En Auvergne...
Comment qu'on fait quand on a déjà l'album, alors ?
- Faut le racheter...
- o_O
- Ou alors, il y a Merci ?
- OK... Bah...Merci, alors... A tout à l'heure...
Un peu vénère ( une matinée de perdue), j'ai donc quitté ma place, sans avoir la possibilité de passer en priorité l'après midi, avec mon fameux ticket, après mon passage en caisse...
En même temps que Merci (j'ai pris le tirage spécial avec dos toilé, numéroté et signé, tant qu'à faire...), j'en ai profité pour prendre Le jour où le bus est reparti sans elle (j'essaierai de faire une petite critique pour celui là aussi ! J'ai d'autres petites anecdotes de ma vie à raconter :-p).
J'avais 2 petits tickets, j'étais contente !
Re-queue... Et mon tour est enfin arrivé !
On a bien rigolé avec Arno Monin.( Qui ne m'a pas demandé mon ticket ! Même pas aperçu ! Il est resté dans ma poche ! Na ! )
Il avait une extinction de voix...Et moi, qui n'entend déjà rien en temps normal ! On faisait la paire, je vous le dis !
Je suis repartie avec une jolie Qinaya au crayon (L'adoption) et une petite dédicace manuscrite pour Merci.
Je viens à l'instant de refermer ce nouvel album et je suis bien heureuse d'être passé par toutes ses petites péripéties, finalement !
Une histoire, tendre, drôle, poétique !
Merci, cette jeune fille, gothique jusqu'au bout des ongles, saura se servir de sa peine de substitution, après des actes de vandalisme, avec intelligence !
Scénario de Zidrou, auquel je commence à bien prendre goût. Dessins de Monin, que je trouve fort sympathique (autant l'homme, que ses dessins, d'ailleurs).
Un roman graphique que je vous invite à découvrir.
Mention spécial aux parents de Frida et Agnetha, les Vanel.
Ces fans du groupe ABBA, qui m'ont procurée quelques bons fous rires !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          317
CdiClgJaures78
  15 janvier 2016
Merci
Non, je ne commence pas cette critique par des remerciements, mais juste par le nom de l'héroïne: Merci.
Le scénario a été imaginé par Zidrou. de son vrai nom Benoit Drousie, cet homme de 53 ans (1962) est le scénariste de nombreuses bandes dessinées comme L'élève Ducobu, Tamara, Sac à puces, ou encore Boule à zéro. Il reçut le Prix jeunesse au Comics Festival Belgium en octobre 2004 pour l'album N°10 de L'élève Ducobu, Miss 10/10.Le dessinateur de la BD, Arno Monin, 34 ans (1981), est un nantais qui s'est fait connaître grâce à L'Envolée Sauvage, scénarisé par Laurent Galandon et récompensé par le Prix Jeunesse « Raconte-moi l'Histoire », et de nombreux autres.
C'est l'aventure d'une jeune délinquante du nom de Merci. En plein dans notre époque, la BD raconte comment l'adolescente va découvrir la politique et s'immiscer dans la vie de sa ville.
Ce livre m'a vraiment plu car c'est une belle histoire pleine de poésie, au sens propre et figuré, et que Merci est un personnage auquel on s'attache vraiment. J'ai aussi aimé le fait que le scénariste soit vraiment rentré dans la vie de tous les jours, en utilisant un vocabulaire familier dans les nombreux dialogues. Malgré la fin amoureuse sans surprise, les points positifs finissent loin devant, et un tome 2 est même sorti !
Je recommande ce livre :
-à ceux qui aiment les Bandes Dessinées
- aux personnes de 10 à 300 ans
- à ceux qui aiment les aventures poétiques
- à ceux qui préfèrent les histoires de héros adolescents
- aux fans de Abba, qui en découvriront d'autres…
(Phili, 4e)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
Stemilou
  15 octobre 2019
L'histoire de cette petite délinquante prénommée Merci qui après un acte de vandalisme se retrouve devant le juge d'application des peines à lui déclamer que la jeunesse de la ville n'a rien pour s'occuper et se nourri de désillusions. le juge Pirlot, un original, trouve une solution: la peine de Merci sera d'accorder 150h au Conseil communal pour développer un projet en faveur des ado de la ville de Bredenne. Merci va faire la connaissance de tous les membres du conseil et se verra attribuer un bureau pour réfléchir à son projet mais ce n'est pas enfermé entre quatre murs que l'on peut comprendre les besoins de la jeunesse alors Merci se balade à travers Bredenne à la rencontre des habitants.
Cette BD nous montre combien les actes de la jeunesse sont étroitement liés avec l'importance qu'on donne lui donne, cette entrée en politique d'une adolescente révoltée est une merveilleuse façon d'évoquer en quatre chapitres la vie de ce petit bourg où seul un poète mort pourrait révéler l'existence de ses habitants au monde. L'idée de la jeune demoiselle surprend beaucoup de monde mais finira par payer. le récit est drôle et touchant, les personnages secondaires à la fois conventionnels et farfelus complètent le décor. Encore une BD signée Zidrou qui m'aura enchantée.
Lien : http://stemilou.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
orbe
  05 août 2016
Parce qu'elle est condamnée suite à un délit mineur à passer son été à la mairie et à proposer un projet en direction des jeunes de la ville, Merci va voir sa vision du monde changer.
Elle va découvrir la possibilité de s'investir dans des projets collectifs et découvrir différemment sa ville.
Cette transformation de cette jeune fille au look gothique et aux sens à fleur de peau est le résultat du regard bienveillant d'adultes qui pensent encore que tous les adolescents peuvent se réaliser.
Une bande dessinée bien illustrée et jolie avec un plus une dimension poétique intéressante.
A découvrir !
Commenter  J’apprécie          90

critiques presse (5)
BulledEncre   19 décembre 2016
Il faut que tous les professeurs d’éducation civique fassent lire cet album à leurs élèves !
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Bedeo   19 janvier 2015
La simplicité apparente de l’histoire se retrouve parfaitement dans celle de l’image. Une belle réussite. Merci est une BD qui nous rappelle simplement, à travers des personnages attachants et tout en finesse, que l’avenir de demain fleurira du quotidien d’aujourd’hui.
Lire la critique sur le site : Bedeo
BullesEtOnomatopees   12 décembre 2014
Les dessins d' Arno Monin (L'envolée Sauvage) sont modernes et agréables. Ses couleurs sont franches et vives et collent parfaitement à l’ambiance générale. Il manque malgré tout à ce récit un petit supplément de profondeur pour qu’il soit dans la veine d’un « Lydie » ou autre très bon titre du scénariste.
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
BoDoi   10 décembre 2014
Décidément éclectique et finaud, le scénariste présente d’abord un fait divers un peu simplet, avant de le tricoter avec différents thèmes plus universels : la vie municipale, la ressource de la jeunesse, le respect de la différence (les parents des amies de Merci forment un couple mixte, fan d’Abba)…
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest   24 octobre 2014
Il faut bien l'avouer, le créateur de Lydie n'a pas son pareil pour créer des personnages attachants et des situations touchantes. Merci, en premier lieu, mais aussi sa mère au destin tragique, ses amis, la bande d'élus si colorés, le sage juge d'application des peines, sans oublier le supposé infâme Parmentier (il n'apparaît jamais), tous les protagonistes respirent la vie et une certaine forme d'authenticité.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
YdamelcYdamelc   02 novembre 2016
- Excuse- moi Chantal, mais ne pourrait-on pas aérer un peu ? Je sens que je vais faire un malaise...
-Aérer ? Aérer comment ? Les fenêtres ne s'ouvrent pas.
- Quand on pense que l'architecte espagnol qui l'a conçu a reçu un prix pour ce bâtiment.
- Le prix "cocotte-minute" je suppose ?
Commenter  J’apprécie          200
kanarmorkanarmor   18 juillet 2015
[Dans le bureau du juge]

- Ce con n’avait qu’à pas me forcer à me démaquiller devant toute la classe !
- Il n’avait qu’à pas…
Tu sais, Merci, c’est comme ça que nous, les membres de la magistrature, nous surnommons les jeunes « justiciers » de ton espèce : les « Navékapa » !
Navékapa commencer ! Navékapa reluquer ma meuf ! Navékapa m’interdire l’accès à la discothèque !
Commenter  J’apprécie          80
marina53marina53   15 septembre 2015
La terre est forte:
elle porte les cailloux.

M. Cheneval
Extrait de Sentences. Pensées. Et autres bêtises édifiantes
Commenter  J’apprécie          210
DoVerdorieDoVerdorie   04 janvier 2015
"Que n'ai-je, en ma jeunesse,
Couru après le vent,
Bravé les bien-pensants
Et montré mon derrière
Aux bigotes en colère !"
Commenter  J’apprécie          172
beamag87beamag87   10 novembre 2014
-Un salon de la poésie?
-Pas un salon! Une FÊTE! La fête aux poètes!
-Quel est le rapport avec les adolescents?
-Ma fille ainée a 14 ans et je peux vous assurer que c'est tout un poème.
-Vous auriez préféré quoi? Un salon international de l'acné?!
Commenter  J’apprécie          70
Lire un extrait
Videos de Zidrou (43) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Zidrou
Payot - Marque Page - Zidrou - La fugue
autres livres classés : citoyennetéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Schumi tome 1

Quel est le vrai nom de Schumi ?

Sacha
Simon
Schumacher
Sébastien

4 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Schumi, Tome 1 : Comme sur des roulettes ! de ZidrouCréer un quiz sur ce livre
.. ..