AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2021169685
Éditeur : Seuil (16/10/2014)

Note moyenne : 4.06/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Son camp, Jean Ziegler l'a choisi depuis longtemps. Son engagement est même l'?uvre de toute une vie. À l'université de Genève d'abord, où il a formé des générations de sociologues à la pensée critique. À l'ONU ensuite, où il a travaillé sans relâche à l'éradication de la faim au nom de la dignité des peuples. Dans ses livres enfin, par lesquels il n'a cessé de dénoncer les mécanismes d'assujettissement des peuples du monde.À partir de ses expériences de terrain et ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
vincentf
  24 décembre 2015
Lire Jean Ziegler est nécessaire. Certes, ce livre oscille entre apports scientifiques et diatribes anticapitalistes; certes, il semble décousu, on ne sait parfois pas trop où il veut en venir; mais le propos en reste clair : penser la société, c'est un engagement, une lutte, un appel au combat. A travers ses réflexions sur l'idéologie, sur l'Etat, sur la nation, sur la société, Jean Ziegler prouve qu'il n'y a pas qu'une manière de concevoir le monde, celle qui nous semble aller de soi et qui nous est imposée par "la dictature mondiale des oligarchies du capital financier globalisé". Il montre des groupes humains qui ne se sont pas constitués en Etat et qui le vivaient très bien avant que l'Occident ne vienne mettre son grain de sel dans l'engrenage bien huilé. Il montre des sociétés qui ne voient pas l'histoire comme nous la voyons et qui n'ont pas la même notion du temps que nous. Il montre que ces sociétés ne sont pas "sous-développées" parce qu'elles mettent les valeurs fondamentales au-dessus de tout, qu'elles ne sacrifient pas le bonheur, la justice, la liberté et l'égalité au Dieu Profit. Il montre enfin les ravages du néo-colonialisme et le combat de ceux qui refusent de se soumettre à la pensée unique qui affame des peuples entiers pour l'opulence de quelques-uns. Ziegler les appelle, ces quelques-uns, des prédateurs. Il les considère comme des criminels et il a raison.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
ErnestLONDON
  15 octobre 2016
Personne n'a la théorie juste de sa pratique. Reconnaissant s'être installé dans ce monde dont il refuse intellectuellement l'ordre, c'est-à-dire acceptant implicitement sa normalité, Jean Ziegler reprend, met à jour et complète certains chapitres d'un livre publié une première fois en 1980 comme « manuel de sociologie d'opposition ». Il propose de fournir des « armes » pour comprendre notre situation et d'indiquer les voies d'actions pour sa transformation. (...)
En conclusion, Jean Ziegler cite en impératif catégorique cette évidence d'Emmanuel Kant : « L'inhumanité infligée à un autre détruit l'humanité en moi. » et compte sur une société civile planétaire pour s'opposer à la dictature planétaire des oligarchies du capital financier globalisé, sur la logique de la solidarité contre la logique du capital. Un front du refus s'organise sur une critique plus radicale qu'aucune des idéologies formalisées et vise, non pas à prendre le pouvoir, mais à détruire tout pouvoir que les hommes exercent sur d'autres hommes.
Si ce compte-rendu est plus dense que la moyenne, c'est que l'ouvrage est particulièrement riche. Il apporte un éclairage sur l'histoire des idées et des projets de société depuis le siècle des lumières, tout en revendiquant une volonté d'armer les consciences.
Lien : http://bibliothequefahrenhei..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
gavarneurgavarneur   20 janvier 2017
Pourquoi l’aliénation ? Pourquoi cette occultation volontaire des fantastiques richesses de création, de désirs que possèdent chacun et chacune d’entre nous ? Pourquoi, en ce début du XXe siècle, nous, hommes et femmes d’Occident, qui avons conquis de formidables privilèges – des libertés, des droits contre l’arbitraire –, qui avons vaincu la pénurie, percé le mystère de l’univers, des étoiles, de l’atome, de la vie, fait reculer de plusieurs décennies la mort, sommes-nous incapables de briser le carcan de nos rôles, d’accueillir dans la liberté et l’amour l’imprévisible rencontre, de donner, enfin, un sens collectif à nos vies ?

Introduction de la réédition
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          101
ErnestLONDONErnestLONDON   16 août 2017
L’inhumanité infligée à un autre détruit l’humanité en moi.
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Videos de Jean Ziegler (34) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Ziegler
Jean Ziegler : « On ne peut ni amender, ni réformer le capitalisme »
Entretien avec Daniel Mermet
autres livres classés : aliénationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Charade-constat

Première saison d'une épopée

Iliade
Bible
Saga
Genji

6 questions
35 lecteurs ont répondu
Thèmes : sociologie , météorologie , vacancesCréer un quiz sur ce livre