AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Anne McCaffrey (Traducteur)
ISBN : 2266039679
Éditeur : Pocket (24/08/2005)

Note moyenne : 4.02/5 (sur 62 notes)
Résumé :
La Romance de Ténébreuse,
Cycle 7 : L'âge de Régis Hastur,
Tome 05 : L'exil de Sharra

Je m'appelle Lew Alton et je sais qu'il est trop tard je vis en exil sur la Terre et je n'ai pas oublié ma main calcinée, ma bien-aimée en flammes et la matrice de Sharra qui a causé tout ce malheur.
Cette pierre maudite, je l'ai encore. Dès que je veux la quitter, la forme-feu se lève dans ma tête et il faut que je revienne au sombre amour. Je ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Shenandoah
  28 octobre 2014
Après un petit détour chez les Hommes de Arbres (Projet Jason), voici enfin la suite de L'Héritage d'Hastur. Il est intéressant de savoir que cette histoire est la deuxième publiée par Marion Zimmer Bradley, sous le titre The Sword of Aldones (jamais traduit en français). Après la parution de L'Héritage d'Hastur, elle l'a réécrit sous la forme que voici pour y inclure des événements et des personnages imaginés entre temps.
Nous retrouvons Lew Alton, brisé, en exil en compagnie de son père et de la matrice de Sharra. Pendant ce temps, sur Ténébreuse, les relations avec les Terriens se compliquent. Certains Comyns veulent une place à part entière dans l'Empire tandis que d'autres voudraient voir les Terriens disparaître, par tous les moyens.
Ce roman doit être celui où le contraste entre les côtés SF et fantasy de la saga est le plus fort. Il nous entraîne sur des planètes étrangères, nous donnant un aperçu de l'univers futuriste dans lequel se déroule la saga, et en même temps la résolution de l'histoire pourrait difficilement être plus typique d'un roman de fantasy. Ce n'est pas vraiment dérangeant, mais dénote je pense la "jeunesse" de cette histoire, le mélange des genres devenant plus harmonieux quand on avance dans l'ordre de parution.
Quoi qu'il en soit, ce roman est tout de même passionnant, nous plongeant au coeur de la politique ténébrane et du Conseil Comyn, et marquant une étape importante dans les relations entre Ténébreuse et l'Empire. le temps du changement est arrivé, changement mis en évidence par le contraste entre l'ancienne génération qui reste accrochée à un système en déclin, et la nouvelle qui veut prendre son envol et essayer de nouvelles choses.
A nouveau, les personnages sont un des gros points forts de ce roman. Les tourments de Lew et son évolution psychologique sont très crédibles, et nous le rendent à nouveau extrêmement attachant. Quant à Régis, on le voit grandir, gagner en assurance et en sagesse, et devenir l'homme qui aura une telle importance pour le futur de Ténébreuse. Certes, en ce qui le concerne la fin peut paraître un peu attendue, mais l'évolution du personnage la rend pertinente et logique.
Bref, une très bonne suite à un excellent roman, qui, bien qu'un poil moins grandiose, reste quand même dans le haut du panier des romans de Ténébreuse. Avec ces romans, le cycle gagne vraiment en ampleur, et j'ai hâte de me plonger dans la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Ubikson
  16 octobre 2014
Après les événements de l'Héritage d'Hastur, Lew Alton et son père Kennard ont fui Ténébreuse avec la matrice de Sharra.
Lew a perdu Marjorie, sa main détruite ne peut être régénérée par la science des Terrans. Rongé par les remords et l'empreinte de Sharra, Lew va faire la rencontre de Diotima Ridenow, dont la famille ne va apprécier l'union...
Sur Ténébreuse, après le départ des héritiers, le domaine Alton est à l'abadon. Regis Hastur est persuadé que Lew Alton va revenir. Mais Marius, autre fils de Kennard jamais reconnu par le conseil, entend bien fait valoir ses droits sur le domaine...
Alors que la Romance de Ténébreuse peut avoir des hauts et des bas, l'Exil de Sharra tape vraiment dans le haut du panier.
Un peu déstabilisant pour qui ne connait pas la saga parce que les ramifications entre personnages et familles sont énormes, Marion Zimmer Bradley donne une dimension épique et tragique à sa saga à travers le destin de Lew Alton.
Un incontournable de l'épopée Tenebrane.
Commenter  J’apprécie          00
DidierLarepe
  13 mars 2016
Une véritable saga... magnifique jusqu'au bout.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
GoldfishGoldfish   06 juillet 2012
C'était la patrie de mes ancêtres.
Ce ne serait jamais la mienne, je le savais maintenant.
J'avais du mal à regarder le soleil qui s'abîmait derrière l’horizon – cet étrange soleil jaune, éblouissant, qui me blessait les yeux. Mais juste en cet instant précédant le crépuscule, il devenait rouge, énorme, il s’enfonçait au-delà du lac dans une gloire écarlate qui me donna soudain le mal du pays ; sur l’autre rive, une coulée pourpre… je la fixai jusqu’à ce que l’ultime lueur sanglante eût disparu ; puis le mince croissant pâle de la lune terrienne, solitaire et argentée, se leva au dessus du lac.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Video de Marion Zimmer Bradley (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marion Zimmer Bradley
Coup de cœur | Les dames du lac de Marion Zimmer Bradley Vous aimez les légendes arthuriennes ? Qu’attendez-vous pour vous lancer dans les Dames du Lac ?!
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Généalogie Arthurienne selon Marion Zimmer Bradley

Fille de Ygerne et de Gorlois, Duc de Cornouailles, je suis l'enseignement des prêtresses de l'Ile Sacrée d'Avalon pour succéder à ma tante Viviane, la Dame du Lac, je suis (la Fée):

Morgause
Niniane
Elaine
Morgane

14 questions
54 lecteurs ont répondu
Thème : Les Dames du lac, tome 1 de Marion Zimmer BradleyCréer un quiz sur ce livre