AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marion Zimmer Bradley (Éditeur scientifique)Anne McCaffrey (Traducteur)
ISBN : 2266065963
Éditeur : Pocket (25/01/1999)

Note moyenne : 3.66/5 (sur 61 notes)
Résumé :
Que feriez-vous... si vous aviez le pouvoir de créer des orages ? Et si vous aviez tué votre mère en naissant ? Que feriez-vous... si vous aviez le don de communiquer avec les faucons ? Ce grand oiseau est attaché sur son perchoir, ses ailes battent, et vous luttez pour rester humaine, pour ne pas vous fondre dans la rage de la bête furieuse, pour avoir la force d'accepter le supplice et de réconforter le supplicié. Que feriez-vous... si vous aviez un talent caché ?... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Ubikson
  23 octobre 2014
Les Chroniques de Ténébreuse sont un chapitre à part de la Romance sus-nommée.
En effet, de 1980 à 1994, Marion Zimmer Bradley a autorisé, voire poussé des auteurs (débutants ou non) à s'accaparer son univers pour écrire des nouvelles.
En 14 ans, 198 nouvelles sortiront, de 95 auteurs différents (MZB en écrira 22 elle-même)
En 1992, à la suite d'un désaccord avec un de ces auteurs, MZB clôture l'aventure et n'autorisera plus personne à écrire quoi que ce soit de son univers.
De 1995 à 2000, les éditions Pocket sortent en français une partie de ses nouvelles, classées par époque.
Le tome présent, correspondant comme son nom l'indique aux Âges du Chaos, situés grosso-modo après "La planète aux vents de folie" et avant "Le Loup des Kilghard", pour ceux qui visionnent la chronologie.
Que dire à propos d'un recueil de nouvelles ?
Comme d'habitude, il y a du bon et du moins bon, mais je dirais que le style de la nouvelle est à l'opposé de ce que nécessite la Romance de Ténébreuse.
En effet, cet univers a besoin d'un format long pour se développer, et la nouvelle permet juste d'apporter des précisions, de faire des clins d'oeil, ou de recycler des personnages.
Forcement, l'exercice est destiné avant tout aux fans les plus hardcore de la série, et même moi qui suis pourtant très accro aux romans du cycle, j'ai eu du mal à trouver mon compte dans ce recueil.
Ce n'est pas mauvais, mais foncièrement, c'est assez peu intéressant.
Je préfère me relire un autre roman de la série...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
meygisan
  30 juin 2017
Dans ma critique du cycle des légendes, je disais être frustré par certaines nouvelles, trop courtes ou trop peu développées. Dans ce recueil, ce n'est pas le cas. Toutes les nouvelles, y compris les plus courtes ( certaines ne dépassent pas 3 pages!), y ont leur place et apportent leur pierre à l'immense édifice qu'est l'univers de Ténebreuse.
J'y ai trouvé une cohérence beaucoup plus prégnante autour sur le fond que sur la forme. Elles traitent toutes de la magie de ténébreuse, le Laran, d'une manière ou d'une autre, soit du Laran lui même, soit des effets et conséquences et manières de s'exprimer. de fait, cela apporte une réelle profondeur à l'ensemble et ravira les fans qui se posaient tant de question à ce sujet.
Chaque auteure ( il n'y a qu'un seul auteur) apporte sa touche personnelle en intégrant à sa nouvelle des éléments de sa vie personnelle et/ ou professionnelle. Dans telle nouvelle, les animaux seront mis en avant ( Dévastation), tandis qu'une autre se concentrera sur l'aspect scientifique du Laran ( La peste). Une autre encore insistera sur les relations homme/femme. J'ai beaucoup aimé la nouvelle "Notre petit lapin" dans lequel l'auteure renverse les codes et insère ses affinités féministes, mis en parallèle avec l'aspect religieux de la mythologie de Ténébreuse. C'est bien amené, très fin et intelligent.
Enfin contrairement au premier tome de ces chroniques, quelques auteures commencent à se détacher, par leur style, leur touche personnelle, ou le développement particulier qu'elles proposent ( Elisabeth Waters, Deborah Wheeler, Lynne Armstrong-Jones, Mary K Frey), offrant ainsi à ce recueil une véritable identité et une homogénéité qui manquaient au "cycle des légendes". Si celui ci s'adressait surtout aux fans de Bradley, l'Âge du chaos plaira sans nul doute au lecteur de passage, qui souhaite découvrir l'univers de Ténébreuse avant de se lance, ou pas, dans la lecture du cycle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Malahide75
  01 septembre 2018
Deuxième tome des Chroniques de Ténébreuse, le recueil « Les âges du chaos » prend place historiquement quelques centaines d'années après l'arrivée des Humains sur la planète. Ils ont tout oublié de leur origine, leurs pouvoirs psy se sont développés et, comme de bien entendu, une période de violences et de conflits voit le jour. Obnubilés par le développement du laran, les Ténébrans imposent des mariages consanguins pour amplifier leurs pouvoirs, tandis que les enfants sans laran sont ostracisés. Ce bidouillage eugénique conduira la société à atteindre le risque maximum lorsqu'apparaît un pouvoir si grand qu'il est à même de détruire la planète tout entière...
Les textes présentés ici se concentrent donc en très grande majorité sur le laran, sa quête, sa maîtrise et les grandes responsabilités qu'il implique.
Marion Zimmer Bradley ne figure pas au sommaire de ce recueil et comme dans le tome précédent, la qualité des nouvelles est variable mais les idées sont toujours aussi originales et ingénieuses. Cette fois-ci, quelques textes ont déviés de la trame d'origine pour proposer des histoires parallèles, mettant en scène des personnages connus (que ce serait-il passer si...), mais l'ensemble s'intéresse surtout aux conséquences de la présence ou de l'absence de laran et ce que cela génère au niveau personnel.
J'ai aimé cette lecture, plus que le précédent tome, notamment les textes de Janet R. Rhodes « La Peste », de Priscilla W. Armstrong « La Tour de New Skye », « Cercle de lumière » de Kathleen S. Williams et surtout « Une vie moins exaltante » de Patrician Duffy Novak.
Un recueil propre à satisfaire la curiosité des fans, puisque ces âges du chaos ne contiennent que deux romans écrits par M. Z. Bradley (trois autres posthumes, écrits par Deborah J. Ross n'ont pas été traduits) et qu'il existe beaucoup de zones d'ombre encore à explorer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mara
  08 novembre 2014
Commençons par préciser que ce recueil de nouvelles ne comporte aucune histoire écrite par Marion Zimmer Bradley. Ce ne sont que des histoires écrites par des fans de la Romance de Ténébreuse à l'invitation de l'auteur elle-même.
Ce recueil présente des histoires se déroulant toutes durant les âges du chaos. Nous retrouvons donc des personnages déjà rencontrés dans Reine des orages et d'autres que nous croiserons à priori dans La belle fauconnière.
18 nouvelles composent donc ce recueil et comme dans tout recueil il y a du bon et du moins bon. Certaines histoires apportent un plus aux romans qui composent le cycle. Pour d'autres je n'ai pas vraiment compris où l'auteur voulait nous emmener.

Un bon ajout au cycle des âges du chaos, mais pas indispensable. Surtout que le livre n'est disponible qu'en occasion. Mais j'ai néanmoins passé un très bon moment de lecture!

Lien : http://mondedemara.canalblog..
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
meygisanmeygisan   29 juin 2017
On m'a dit qu'au nord de Valeron, c'est l'homme qui prend généralement l'initiative. Je me demande, Kelan, malgré toutes tes conquêtes que tu es trop galant pour évoquer, si tu as jamais connu une femme qui te fasse l'amour, à toi. Penses tu trouver cela agréable?
Elle lui tourna doucement la main, ouvrit ses doigts, et effleura sa paume de ses lèvres.
Il déglutit avec effort et tenta de calmer sa respiration. Quand la pointe de la langue toucha sa peau, il fut tout juste capable d'étouffer à demi un gémissement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
dbaudeletdbaudelet   29 janvier 2012
Prenant Orain d'une main, il toucha sa matrice de l'autre.
L'horizon d'Orain se dilata dans un claquement de tonnerre. Soudain, il volait, très haut au-dessus du sol, dans une brume multicolore. Carolin était là, en une communion si profonde avec lui qu'il en aurait pleuré de joie. Il exprima nerveusement ses pensées, pour s'apercevoir que la parole était inutile et même indésirable dans cette rencontre de leurs esprits et de leurs êtres.

Envol, page 157.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
dbaudeletdbaudelet   29 janvier 2012
Tout à coup, le laran afflua en Laria, le laran d'Avron, et elle devint son amplificateur. Elle tourna ses yeux d'un bleu éblouissant sur les bandits, et elle sut qu'elle pouvait les tuer avec le laran d'Avron. Mais l'esprit Avron était toujours uni au sien, vivant et compatissant, et il calma sa fureur. C'est pourquoi les bandits stupéfaits furent soulevés et déposés sur la route, l'esprit hébété, mais le corps indemne.

Bleu Matrice, page 150.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
meygisanmeygisan   29 juin 2017
Comme c'est humiliant d'entendre d'un homme déclarer qu'il pense à autre chose quand on vient juste de lui dire qu'on le veut.
Commenter  J’apprécie          10
meygisanmeygisan   29 juin 2017
Celui qui ne risque pas de perdre son pouvoir, c'est celui qui n'en a aucun. Mais le vrai perdant, c'est lui.
Commenter  J’apprécie          10
Video de Marion Zimmer Bradley (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marion Zimmer Bradley
Coup de cœur | Les dames du lac de Marion Zimmer Bradley Vous aimez les légendes arthuriennes ? Qu’attendez-vous pour vous lancer dans les Dames du Lac ?!
Dans la catégorie : Textes de fictionVoir plus
>Rethorique>recueils de textes appartenant à plus d'une littérature nationale>Textes de fiction (173)
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Généalogie Arthurienne selon Marion Zimmer Bradley

Fille de Ygerne et de Gorlois, Duc de Cornouailles, je suis l'enseignement des prêtresses de l'Ile Sacrée d'Avalon pour succéder à ma tante Viviane, la Dame du Lac, je suis (la Fée):

Morgause
Niniane
Elaine
Morgane

14 questions
54 lecteurs ont répondu
Thème : Les Dames du lac, tome 1 de Marion Zimmer BradleyCréer un quiz sur ce livre