AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2818046467
Éditeur : P.O.L. (03/01/2019)

Note moyenne : 2.25/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Comment imaginer aujourd'hui le destin d'une jeune femme née dans une ferme en 1889, dans la misère la plus noire ?
Elle s'appelle Zulma, surnommée Vairon à cause de ses yeux dépareillés. Elle quitte sa mère et débarque affamée à vingt ans dans Paris, en 1909, avec déjà un premier bébé dans ses bras. Elle fait la découverte des quartiers déshérités de la capitale, et de son peuple. Mais aussi des idées révolutionnaires qui agitent l'Europe. On assiste, sur u... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   01 février 2019
Je suis Denise. Sage-femme. Retirée de la profession pour divergences de vues avec mes employeurs. Médecins. Chirurgiens. Masculins sans exception. Qui manipulent le corps des femmes sans respecter leur anatomie. Ces réunions ont pour but de transmettre les connaissances fondamentales que nous avons acquises sur la physiologie féminine. De prévenir les drames communs de l’existence. Et de parler de sexe infertile. Nous ne sommes pas sur terre que pour pleurer. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   01 février 2019
« Pensez au bois… Pensez aux usages qui vont être faits de ce bois… Qui sera débité dans la scierie, énonce-t-il laborieusement. Pensez à cette scierie, qui sera revendue à un prix mirifique… À un patron qui ne vous embauchera jamais ! Pensez aux portes que vous ne pousserez jamais ! Aux voitures dans lesquelles vous ne monterez jamais ! Aux rails qui ne vous mèneront nulle part ! Parce que l’État vous condamne à la pauvreté ! »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   01 février 2019
Depuis quinze ans que ma sœur y règne. Elle y est entrée comme bonne, à douze ans. Le maître était littéralement fou d’elle. Un amour qui lui donnait des fièvres et des convulsions. Il est mort trois ans plus tard. Léguant la maison à Clotilde. À cette époque elle était déjà excitée par les anarchistes. C’était le temps des bombes. Je ne sais pas ce qui tombait par chez toi mais ici ça pleuvait.
Commenter  J’apprécie          00
kilani_sekilani_se   31 janvier 2019
On m’avait dit que cette vie était facile et largement ouverte aux intelligents et aux énergiques, et l’expérience me montra que seuls les cyniques et les rampants peuvent se faire bonne place au banquet. On m’avait dit que les institutions sociales étaient basées sur la justice et l’égalité, et je ne constatai autour de moi que mensonges et fourberie. Chaque jour m’enlevait une illusion.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   01 février 2019
Depuis que les attentats sont passés de mode, on ne sait plus quoi faire. Ça fait quinze ans tout de même… Il n’est pas simple d’évider l’action de son sang. De l’engraisser d’art ou de politique. Moi je trouve la politique assommante. Elle étourdit les hommes de grandes idées irréalisables. Elle les broie, en voulant les encarter. L’art est dans le vrai. Dans le désir. Le plaisir. »
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Hélène Zimmer (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hélène Zimmer
Hélène Zimmer Vairon éditions P.O.L: où Hélène Zimmer tente de ire de quoi et comment est composé son deuxième roman "Vairon" et où il est notamment question de l'anarchisme en 1909 et de la belle époque, d'une fille de ferme et de son enfant, du déterminisme social et la construction du collectif, des similitudes entre aujourd'hui et le début du XXè siècle, du roman historique et du roman d'anticipation, du roman naturalisme et du féminisme, à l'occasion de la parution aux éditions P.O.L de "Vairon", à Sète, le 28 décembre 2018. "« Il n?y a rien d?autre à faire que de désirer le chaos. Désirer le chaos uniquement. Rompre les associations d?idées. Les associations tout court. L?union se fait de toute façon. Si l?on veut se rapprocher d?une réalité profonde, il faut anéantir le sens. L?univers est un chantier sans contremaître. le désordre est la vérité. » 1909. Les flammes brillent dans les yeux de Zulma."
+ Lire la suite
autres livres classés : anarchismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Hélène Zimmer (1) Voir plus