AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782081414754
208 pages
Éditeur : Flammarion (10/01/2018)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 24 notes)
Résumé :
Angelica, une détective prête à tout pour résoudre les mystères !

Angelica Varinen n'est pas une princesse comme les autres : elle est détective. Lorsqu'elle apprend le vol des bijoux de son amie Éloïse, elle fonce à l'aventure. Accompagnée de sa renarde magique Naali et de son chat surdoué Buffon, la voilà partie sur la piste des voleurs...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
echosdemots
  12 janvier 2018
Angelica Varinen est une nouvelle série qui débarque chez Flammarion Jeunesse et qui ne mérite rien d'autre qu'un joli succès !
Angelica est une jeune princesse qui préfère (et de loin) se salir pour une mener l'enquête plutôt qu'aller s'ennuyer lors d'un bal dans une jolie robe. Cette petite chasseuse d'aventures téméraire, curieuse et intelligente, rêve de devenir détective et personne ne parviendra à l'empêcher d'enquêter ; pas même son majordome Atticus (et ce n'est pas faute d'essayer!).
Des personnages hauts en couleur :
Dans ce premier tome, vous rencontrerez beaucoup de personnages entourant la jeune princesse:
Buffon, un chat hautain et quelque peu grognon qui ne parle que lorsque c'est véritablement important.
Naali, une renarde arctique protectrice qui a la capacité de se téléporter.
Charlotte, sa gouvernante.
"J'ai été élevée par Charlotte, répondit Angelica. Tu ne survis pas à cent coups de brosse à cheveux chaque matin sans devenir une dure à cuire."
Atticus, le majordome à la jambe mécanique est ce qui se rapproche le plus d'une figure paternelle pour Angelica dans ce tome. Sous ses airs sévères et sa manie de punir la jeune fille en la forçant à manger des légumes, Atticus est surtout très attaché à Angelica et ne cesse de s'inquiéter pour elle.
L'inspecteur Tybalt qui n'est pas vraiment ravi qu'une jeune fille soit plus perspicace que lui concernant le voleur de bijoux !
La princesse Éloïse, qui est une amie de Angelica.
La princesse Lisobel, vivant dans un royaume de l'Est et qui est en visite de la région. Ce sont ses bijoux qui seront volés alors qu'elle passera une nuit chez Eloïse.
Un univers original et bien dosé :
Le roman se déroule dans un univers steampunk que l'on découvre par petites touches ce qui ne déstabilisera pas un jeune lecteur peu habitué à cette ambiance. Entre vapeur et animaux fantastiques, Angelica Varinen promet d'être une série absolument géniale pour les 10 – 13 ans.
Une présentation délicieuse
Le livre est illustré mais pas trop ce qui permet aux plus jeunes d'entrer dans un univers de lecture un peu plus mature sans pour autant être totalement perdus.
Les illustrations signées Noëmie Chevalier (à l'intérieur comme sur la couverture) sont vraiment très belles et aérées ; elles apportent une agréable ambiance à une histoire qui saura captiver les plus jeunes (comme les moins jeunes. J'ai testé ; à 26 ans, ça marche encore!).
En bref, je vous recommande à 100% cette nouvelle série jeunesse mettant en avant un personnage féminin fort et ambitieux ; parfait exemple pour les jeunes lecteurs en quête d'une lecture intrigante et amusante. Entre univers steampunk original mais discret (et donc facile à digérer), illustrations au top, réel mystère n'infantilisant pas le lecteur par sa simplicité et personnages hauts en couleur, Angelica Varinen rassemble un paquet d'ingrédients menant au coup de coeur !
Lien : http://echos-de-mots.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
liliunivers
  28 mars 2018
http://liliandtheworldofbooks.blogspot.be/2018/03/le-voleur-de-bijoux-angelica-varinen.html
Nous rencontrons Angelica, une jeune fille de douze ans gentille, courageuse, drôle, mais parfois aussi inconsciente. Elle s'ennuie et ne rêve que d'aventures. Son souhait va se réaliser quand elle va entendre qu'un vol de bijoux a été commis. Une enquête qu'elle va résoudre et elle va tout donner pour le résoudre.
Une jeune fille qui m'a beaucoup plu par sa détermination et son caractère. Elle a douze ans certes, mais malgré son âge, elle va vous faire passer un super bon moment en sa compagnie. L'auteure a respecté sa mentalité pour son âge ni trop gamine, ni trop adulte. Un personnage parfait.
D'autres personnages font également partie de cette aventure telle que Lisobel sa meilleure amie qui grâce à elle a découvert cette enquête, Atticus son majordome, une personne très importante dans la vie d'Angelica...
L'intrigue de cette histoire est bien menée et j'ai beaucoup aimé enquêter avec notre héroïne. Vos enfants vont adorer ce livre, j'en suis sûr. de plus, grâce aux quelques illustrations qu'on y trouve, nous permet de mieux imaginer l'histoire.
Pour conclure, la première enquête de notre Angelica a été parfaite et j'ai hâte de découvrir ses autres enquêtes. Vos enfants vos adorés, mais même nous adulte on apprécie ce genre d'histoire sans prise de tête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ValHou57
  01 février 2018

La plume de l'auteur est extrêmement fluide et dynamique. Ce mélange jeunesse, fantastique et enquête policière fonctionne à la perfection. J'ai adoré le fait qu'on suive une héroïne qui, de prime abord, n'a rien d'une détective. J'aime les personnages atypiques donc j'ai été servie. L'histoire ne se passe pas à notre époque sans qu'on puisse la définir pour autant. Je pensais que cela me gênerait, mais en fait non. Même si on ne situe pas forcément la décennie concernait, il y a suffisamment de détails de l'environnement dans lequel on évolue pour se l'imaginer, sans pour autant nous plomber avec. Je trouve que l'auteur dose son récit d'une main de maître. On a toujours juste ce qu'il faut de mystères, de sentiments, de réflexions, de rebondissements, d'interrogations ou encore d'actions pour nous tenir en haleine. On enchaîne les pages sans s'en rendre compte et pour un livre jeunesse, c'est juste parfait. Je pense sincèrement que n'importe quel enfant se retrouvera englouti par cette histoire, qu'il s'agisse d'une fille ou même d'un garçon. Et puis il y a ce petit côté magie, fantastique grâce aux créatures que l'on peut y rencontrer.
J'aurais tellement adoré avoir ce genre de livres quand j'étais gamine. Je trouve qu'il y a une très belle évolution dans la publication de romans pour la jeunesse. Les maisons d'éditions ont compris ce que les enfants, adolescents ou encore les adultes fans de cette littérature, recherchent dans un livre et ça fait plaisir à voir.
Je tiens également à rajouter un petit mot concernant les illustrations de Noémie Chevalier que j'ai trouvé à la fois très douces et précises. J'aime beaucoup son travail et j'ai déjà hâte de découvrir ce qu'elle nous réserve par la suite.
Merci également à Flammarion Jeunesse pour cet objet livre qui, il faut bien le reconnaître, est juste magnifique. Entre le signet, le fait que la couverture soit plus épaisse et cartonnée, les illustrations grand format qu'on y retrouve à l'intérieur, mais également les décorations de pages, il y a vraiment tout pour nous séduire.
En résumé, j'ai passé un excellent moment de lecture en compagnie de ce premier tome et me languis déjà de découvrir une nouvelle enquête. Les personnages ont chacun leur particularité qui les rend attachants ou drôles. L'histoire est bien menée, le mélange des genres rend le récit addictif et le dosage est parfait. Quand à l'objet livre ou le travail de Noémie Chevalier, il n'y a rien à redire de mon côté.
Lien : http://temps-pour-elle.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Maeli-chan
  10 janvier 2018
Angelica a une vie rêvée, princesse d'un royaume fantastique, riche et prospère, elle est entourée de serviteurs et de belles robes. Oui mais voilà Angelica veut plus que cette prison dorée, elle veut partir à l'aventure et résoudre des mystères. Et quand un grand fracas se fait entendre en pleine nuit dans son salon, ni une ni deux notre intrépide princesse est sur place mais aucun signe de l'intrus, pourtant celui-ci a fait de fameux dégâts.
Le lendemain Angelica apprend que son amie Lisobel a été victime d'un cambriolage, des bijoux ont disparu. Notre héroïne y voit une opportunité d'enquêter....
C'est un roman destiné aux 9-12 ans, alors ne vous attendez pas à quelque chose de compliqué. L'histoire est fluide et se lit extrêmement vite, bien adapté aux jeunes lecteurs. L'intrigue en elle même, est simple mais cohérente.
Le récit est court, du coup les actions et les déductions s'enchaînent, le lecteur n'a pas le temps de s'ennuyer.
J'ai bien aimé l'aspect où les nouvelles découvertes du début du 19e siècle côtoient le monde fantastique comme les dragons ou la magie.
Grâce aux coups de crayon de Noémie Chevalier, nous avons le droit a de magnifiques illustrations à l'intérieur du roman. J'avais pu la rencontrer pour faire dédicacer Les plieurs de temps à Montreuil et je suis trop fan de ses dessins.
Angelica est un personnage dynamique et très futé, elle sait ce qu'elle veut et fonce même si cela doit lui causer des ennuis. Elle est effrontée et n'a pas sa langue dans sa poche. Elle m'a beaucoup plu ! Enfin une héroïne qui sort de l'ordinaire.
Tout au long du récit nous découvrons différents personnages qui, je pense, reviendront dans les autres aventures d'Angelica. le majordome Atticus qui veille sur la princesse et la punit en lui supprimant son chocolat du matin, son amie Lisobel prête à la suivre dans ses aventures et l'inspecteur Tybalt qui n'est pas très en joie de voir une jeune fille fouiner dans ses affaires.
Tout ce petit monde forme une équipe atypique mais complémentaire qui fonctionne.
En bref, un roman pour les plus jeunes qui les emmènera dans de folles aventures. Bien adapté et sympathique, il saura faire réfléchir nos jeunes têtes blondes.
Lien : https://le-coin-lecture-emil..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ReveursEtMangeursDePapier
  10 janvier 2018

Réveillée en pleine nuit par un vacarme épouvantable, Angelica retrouve Naali, sa renarde arctique, effrayée, ainsi que de la poussière noire dans le manoir. La princesse sent qu'il y a quelque chose qui cloche. Cette nuit là, son intuition ne lui fait pas défaut puisqu'elle découvre plus tard qu'un voleur s'introduit dans les demeures alentours pour voler des bijoux. Un mystère se profile. Angelica a un voleur de bijoux à démasquer...

Angelica est une jeune princesse peu ordinaire. L'auteure nous présente une héroïne curieuse et attachante, qui se moque bien des robes, des souliers vernis et des règles de conduite. C'est une petite princesse qui préfère l'aventure et il n'est pas rare que ces robes se retrouvent pleines de boue, au grand désespoir de son majordome Atticus. Ce qu'elle aime par dessus tout, c'est résoudre les mystères. Quand son amie Lisobel l'invite à prendre le thé, l'aventure commence véritablement. le voleur de bijoux a encore frappé ! Angelica prend cette affaire très très au sérieux et son enthousiasme est communicatif. Il est ensuite bien difficile de lâcher cette petite lecture. D'autant plus que le texte est aéré et la lecture très rapide.

Notre détective en herbe est bien décidée à mener l'enquête et à résoudre ce mystère elle-même. L'agent Thybalt n'a qu'à bien se tenir ! L'intrigue est simple, efficace, et on se laisse porter par les réflexions, les déductions de la princesse qui ne compte pas lâcher l'affaire tant qu'elle n'aura pas trouver le coupable. Dans un même temps, nous découvrons de quoi est fait le Royaume de Lyra. Nous plongeons dans un univers fantastique mais pas seulement, puisque certains éléments relèvent du steampunk. C'est un univers prometteur que j'ai hâte de voir se développer dans la suite des aventures. Un univers qui renferme aussi des créatures magnifiques !

Verdict : Angelica nous entraîne dans une première aventure bien mystérieuse et j'ai passé un agréable moment en sa compagnie. C'est une petite héroïne futée et pleine d'énergie qui m'a rapidement conquise et dont je suivrai à coup sûr les futures enquêtes. Mention spéciale pour la mise en page soignée, le signet en tissu, et les nombreuses illustrations que j'ai pris plaisir à découvrir et qui en font un très beau livre. Les jeunes lecteurs vont adorer !

Lien : https://revesurpapier.blog4e..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
ValHou57ValHou57   01 février 2018
Angelica vivait dans un vaste manoir de pierres blanches, entouré d'un parc immense avec des forêts, des lacs et quantité de fleurs. Son grand-père régnait, avec sagesse disait-on, sur le royaume de Lyra tandis que ses parents parcouraient sans cesse le monde en "mission diplomatique". Il s'agissait, d'après ce qu'Angelina en savait, d'aller dans d'autres pays rencontrer des gouvernements pour être bien sûr qu'ils ne viendraient pour leur part jamais les ennuyer jusque chez eux. Angelica les attendait au calme à Clairval, le domaine de sa mère. Elle avait des serviteurs, une gouvernante assez stricte, un précepteur ennuyeux, un professeur de musique plus très jeune et un majordome doté d'une jambe mécanique et de gants blancs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
echosdemotsechosdemots   30 décembre 2017
J'ai été élevée par Charlotte, répondit Angelica. Tu ne survis pas à cent coups de brosse à cheveux chaque matin sans devenir une dure à cuire.
Commenter  J’apprécie          40
ValHou57ValHou57   01 février 2018
Angelica ne savait pas si Buffon avait vraiment mauvais caractère ou s'il était naturel pour un chat de s'estimer supérieur à tout le monde. Elle n'avait jamais eu d'autre chat et elle devait admettre que Buffon était plutôt particulier.
Il prétendait qu'avant de devenir un félin, il était naturalise. Papa avait expliqué à Angelina qu'un naturaliste était un scientifique de la nature. Elle avait du mal à le croire : Buffon passait bien trop de temps à dormir chaque jour pour conduire la moindre recherche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   10 janvier 2018
Angelica sentait quelque chose remuer dans son estomac, mais elle n'aurait pas su dire si c'était de l'excitation ou de la peur. Surement de l'excitation. Quel genre d'aventurière aurait eu peur d'un malheureux voleur?
Commenter  J’apprécie          10
ValHou57ValHou57   01 février 2018
C'était de la camomille. Atticus savait pertinemment qu'elle détestait ça. Angelica avait l'intuition que ce n'était là que le commencement. Elle n'aurait pas été étonnée de voir du gratin de haricots verts et de la salade aux champignons au menu du lendemain.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de N. M. Zimmermann (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de N. M. Zimmermann
Dans les petits papiers de... Naïma Murail Zimmermann
autres livres classés : steampunkVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Edencity:Bienvenue en Enfer

Qui est l'héroine de l'histoire?

Saralyn
Judith
Kat

10 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Edencity, tome 1 : Bienvenue en enfer de N. M. ZimmermannCréer un quiz sur ce livre