AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782211214162
493 pages
Éditeur : L'Ecole des loisirs (28/05/2014)

Note moyenne : 4.07/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Jeffrey McLaughan est la proie des ombres depuis l’âge de neuf ans. Elles le tourmentent chaque nuit, informes, grisâtres, tournoyant autour de son lit. Elles se répandent hors de sa chambre, rongent les âmes de ses proches et font ressortir ce qu’il y a de pire en eux. Tom, le père, s’est transformé en brute épaisse ; Ellen, la mère, a perdu la tête ; Skipper, le chien fidèle, s’est mué en bête féroce.
Jeffrey est persuadé d’être le seul à voir les ombres, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Sanguine
  02 avril 2015
Lorsque j'ai croisé ce livre pour la première fois dans les rayons de mon Cultura, j'ai été intriguée par la couverture. Je trouve que le personnage en photo ressemble beaucoup au majordome de la Famille Addams. Et comme je suis une grande fan de cette vieille série américaine, j'ai lu le résumé. Sauf qu'il n'a rien à voir avec l'univers de Charles Addams. Mais il est tout de même bien intriguant. Je n'ai finalement pas acheté le bouquin mais j'ai eu la chance de le trouver au secteur jeunesse de ma médiathèque.
Jeffrey McLaughan est la proie des ombres depuis l'âge de neuf ans. Elles le tourmentent chaque nuit, informes, grisâtres, tournoyant autour de son lit. Elles se répandent hors de sa chambre, rongent les âmes de ses proches et font ressortir ce qu'il y a de pire en eux. Tom, le père, s'est transformé en brute épaisse ; Ellen, la mère, a perdu la tête ; Skipper, le chien fidèle, s'est mué en bête féroce.
Jeffrey est persuadé d'être le seul à voir les ombres, mais il se trompe. Un homme qui a connu les mêmes tourments est parti à sa recherche, il a traversé tout le pays pour lui remettre une petite boîte en bois sur laquelle il y a marqué Dream box. Une fois que Jeffrey y aura enfermé les ombres, il pourra dormir en paix. Malgré la tentation, il ne devra jamais l'ouvrir, sous peine de se retrouver au premier des neuf cercles de l'enfer ...
Le résumé, vous en conviendrez avec moi, est plutôt du genre alléchant. Et bien, j'aime autant vous dire que je suis bien contente de ne pas avoir acheté ce bouquin qui au final est d'un ennui mortel ! J'ai eu beaucoup de mal à me mettre dans l'histoire, en fait je crois bien que je ne suis même jamais rentrée dans l'histoire. Il fait environ 500 pages et j'ai eu la sensation d'en lire le double ! J'avais l'impression de patiner, de relire sans arrêt la même chose.
L'auteure nous fait partager le quotidien d'un enfant et sa famille, sauf que tout semble aller de travers dans cette maison. Tout le monde pète un plomb, y compris le chien. Et puis hop, un type surgit d'on ne sait pas trop donne à Jeff la fameuse Dream Box qui donne son titre au livre mais on ne sait rien de ce mec, il est introduit dans le récit comme ça ... un peu comme un éléphant dans un magasin de porcelaine. On ne peut même pas s'attacher aux personnages parce que l'auteure ne prend pas le temps de nous les faire connaitre suffisamment. J'aurai pu avoir de la compassion pour Jeff mais même pas ...
Et puis hop, on attaque une nouvelle partie du livre et sans trop savoir pourquoi ni comment on retrouve Jeff dans un autre état des Etats-Unis, dans une maison qu'il a semble-t-il acheté et dans un état de santé proche du coma et hop, on a droit à une nouvelle ribambelle de nouveaux personnages. Franchement, j'ai trouvé le récit hyper décousu, plat, lent et au final très ennuyeux. La fin est hyper rapide et elle m'a laissé un arrière goût de fin ratée.
Bref, bien déçue par ce livre que je me suis forcée à terminer ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Lilymandarine
  14 septembre 2014
Dream Box de N.M Zimmerman aux éditions L'Ecole des loisirs
Une couverture démente, un épilogue haletant, vous tenez Dream Box entre les mains...
Au fin fond de l'Arkansas, un homme cherche à remettre une mystérieuse boîte sur laquelle est gravé : Dream box.
Il est pressé, veut se défaire de ce maudit objet, le donner au prochain porteur...
Ensuite, on bascule dans la vie de Jeffrey, un jeune garçon trop sensible en proie à des terreurs nocturnes. Pour lui, aller se coucher est une sorte de rendez-vous avec la mort, la peur et les cauchemars.
Son père vétéran, devenu alcoolique, n'aide en rien et sa mère , elle qui a fait une croix sur le bonheur est peu présente, bientôt des ombres planent au-dessus du jeune garçon.
Les ombres.
Elles sont là, proches, prêtent à l'engloutir. Inévitables, elles pèsent sur lui telles des menaces, elles peuplent ses jours et ses nuits.
Jeff vivote en attendant le pire.
Quelque chose arrivera, bientôt...
Dream box réveille en vous de vieilles angoisses, vous rappelle la peur du coucher, l'étroite frontière entre le bien et le mal, le possible et l'impossible, le bonheur et l'enfer. Lecteur, on se sent vaciller entre deux mondes...
La tension est constante, palpable. On étouffe parfois devant ces ombres qui tourbillonnent et se propagent comme une maladie infectieuse. Les ombres sont contagieuses et poussent au pire...
Puis, soudain un peu de lumière.
Thérésa.
Obéissante, Thérésa subit une éducation stricte à laquelle elle se soumet sans se plaindre. Cependant, elle va un jour entrer dans l'univers de Jeffrey dans le seul but de lui venir en aide.
Etrangement, les ombres n'ont pas d'emprise sur elle, les ténèbres ne la possèdent pas. Et si ceux en qui n'existent ni la peur, ni la colère pouvaient combattre les ombres? Une lecture sombre, inquiétante de laquelle on ne peut se défaire...
Autres romans du même auteur disponibles: Sous l'eau qui dort/ Ecole des loisirs Une histoire terrifiante/Flammarion Alice Crane vol 1 Les corbusards/ Seuil
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
cats26
  25 avril 2015
Un roman surprenant et différent de ce que je lis habituellement qui détonne de ce qu'on rencontre généralement en littérature de jeunesse.
D'abord par la violence contenue dans le récit, violence physique mais surtout psychologique d'une rare intensité dans cette littérature. On plonge avec ce roman dans les méandres de la noirceur humaine, dans les ombres qui se tapissent au fond de l'âme.
La connotation fantastique du roman n'est qu'un prétexte pour explorer le psychisme humain.
le personnage principal est un enfant mais il n' y a rien d'infantile, de joyeux dans ce qui lui arrive : pas d'aventure joyeuse, d'histoire tendre mais de la souffrance et de la folie. On pense en lisant à Stephen King, maître du roman d'épouvante.
Cela se finit avec une touche d'espoir et de clarté mais le message demeure sombre et grave.
Bref, un texte original qui peut attirer le lecteur curieux de découvrir autre chose dans les territoires de la littérature dit de jeunesse.
A partir de 16 ans
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
virginiedelattre
  08 décembre 2014



Jeffrey McLaughan a 8 ans quand commence ce roman.
Jeffrey McLaughan a 8 ans et surtout il n'est pas un petit garçon comme les autres. Il voit des ombres, des "êtres" étranges terrifiants qui le hantent, le poursuivent et font de lui un petit garçon à part, incompris, même de ses parents. La présence de ombres ont un effet dévastateur sur sa famille, son père devient violent, sa mère sombre dans la folie, son chien devient agressif... Mais que veulent-elles? Qui sont elles.....

Ce roman nous montre que Jeffrey n'est que le maillon d'une chaîne d'êtres capables de voir ces ombres. Ils sont des porteurs... Dans quel but? Ils vivent ainsi, anéantis par cette présence, seuls, isolés de tous. Un moyen de lutter contre ces ombres : une boite, la dream box qui sera remise à Jeffrey par un ancien porteur devenu adulte. Celle-ci permet d'enfermer les ombres. Mais attention à la tentation de ne pas l'ouvrir...

"Laissez-moi mourir.

Personne ne t'entend petit garçon, tu es à nous à présent

Pitié! par pitié laissez-moi mourir!

Ne résiste pas."



Jeffrey va vivre ainsi, isolé, seul, anéanti, affaibli, plus que l'ombre de lui même, la proie de ces ombres... Jusqu' à une rencontre qui va lui montrait la lumière et lui apporter l'espoir, l'envie et le courage de lutter....

Dream box est une bien étrange histoire, fantastique, effrayante. le début du roman m' a replongé dans l'univers de Stephen King et plus précisément dans "l'enfant lumière" où les fantômes prennent possession de la famille. Tout comme les ombres prennent possession ici, de Jeffrey et de sa famille. Étrange, car ensuite le roman prend une toute autre direction. Arrivent des personnages, des vies, qui au prime abord n'ont rien en commun mais qui au fil des pages vont se retrouver et permettre à Jeffrey d'apercevoir une lueur puis une lumière d'espoir...

Un roman fantastiquement étrange.

Lien : http://biblioado.canalblog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
redmary
  01 octobre 2017
uperbe roman, sombre et prenant
Sans dévoiler plus d'histoire que ne l'ont fait les précédents commentaires et la quatrième de couverture, j'ai vraiment été happée par ce livre. SUperbe. Tout y est: l'ambiance, l'écriture, le suspens, la poésie à certains moments.... Je le recommande vivement et l'ai moi même "dévoré" hé hé hé en deux jours.
Par contre, je m'étonne de voir que ce livre soit édité par un éditeur jeunesse?!? L'histoire est assez sombre et tourne autour de personnages centraux assez torturé (au niveau de leurs pensées et émotions). Je penses qu'il faut, ne fut ce que pour accrocher à l'histoire et la comprendre, une certaine maturité, a réserver donc au minimum aux ados habités à la lecture et aux adultes aimant le genre fantastique-gothique (attention, rien n'est ici "niais" comme peuvent l'être les littératures BIT LIT actuelles).
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
cats26cats26   26 avril 2015
Nous sommes libres. Cela entraîne beaucoup d'entre nous sur la voie du péché, mais nous sommes libres d'être bons et justes. C'est un choix qui t'appartient, à toi et toi seule.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de N. M. Zimmermann (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de N. M. Zimmermann
Dans les petits papiers de... Naïma Murail Zimmermann
autres livres classés : ombresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Edencity:Bienvenue en Enfer

Qui est l'héroine de l'histoire?

Saralyn
Judith
Kat

10 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Edencity, tome 1 : Bienvenue en enfer de N. M. ZimmermannCréer un quiz sur ce livre