AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782266045698
675 pages
Éditeur : Pocket (19/08/1991)
4.8/5   5 notes
Résumé :
Voici la révélation d'une oeuvre inconnue d'Émile Zola : ses Carnets d'enquêtes. Pour préparer chacun de ses romans, Zola a accumulé les repérages et les reportages sur le terrain, passant des quais de la Seine aux Halles, de la rue de la Goutte-d'Or à Passy, des grands magasins aux corons, des terres de Beauce à la gare du Havre et au champ de bataille de Sedan. Ces extraits sont regroupés, par Henri Mitterrand, selon un ordre thématique. Deux mondes : les "honnête... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
gill
  13 mars 2012
C'est une plongée passionnante dans l'envers du décor de l'univers littéraire d' Émile Zola que la lecture de ses notes retranscrites dans ce livre.
Toute la France (où presque) du XIXème siècle, et ses différents milieux sociaux, sont dans la documentation accumulée au fil des enquêtes menées par cet écrivain formidable.
Il est, à la manière de Victor Hugo et De Balzac, un des grands de la littérature française et ce livre se révèle comme un socle impressionnant sur lequel repose son oeuvre.
Il est un peu une explication de texte, passionnante, de l'homme et de son oeuvre.
Commenter  J’apprécie          130
bina
  12 février 2017
Quelle profusion, quelle abondance de précisions et de détails que l'on retrouve dans ses romans. Eh oui, pour préparer chacun de ses romans de la série des Rougon-Macquart, Zola accumule les repérages et les reportages sur le terrain. Les extraits sont regroupés par Henri Mitterrand et forment « une ethnographie inédite de la France » (sous-titre du recueil).
Douze chapitres pour 12 scènes de vie (Les Beaux quartiers pour Pot-Bouille, Calicots pour Au Bonheur des Dames, Les cocottes pour Nana…). Zola n'est pas qu'un écrivain, c'est un peintre, il en a l'oeil, il capte l'intérêt d'un personnage, d'une situation, d'une scène et la prend en note avant de la réutiliser dans l'un de ses romans. Il est très attentif aux contraintes de la vie quotidienne des personnages.
Chacun des chapitres peut se lire indépendamment les uns des autres, ils se picorent selon les humeurs et les romans déjà lus. Je viens de lire récemment le bonheur des dames dans le cadre de mon travail, et c'est avec plaisir que je découvre ses notes très précisent, et je visionne alors sans problèmes les passages du livre où ces détails se retrouvent. Je n'ai évidemment pas pu m'empêcher de creuser d'autres livres. Pot Bouille est le premier livre où se retrouve Octave Mouret, avant son attention fulgurante dans son grand magasin. Et les anecdotes croustillantes de l'hypocrisie bourgeoise qui se cache derrière les murs des beaux quartiers est un régal. Et c'est pareil pour les autres romans.
Bref, une belle découverte, qui n'est malheureusement plus éditée et qu'il faut maintenant dénicher d'occasion.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
gillgill   13 mars 2012
Voici la révélation d'une œuvre inconnue d’Émile Zola : ses carnets d'enquêtes. Pour préparer chacun de ses romans, Zola a accumulé les repérages et les reportages sur le terrain, passant des quais de la Seine aux Halles, de la rue de la Goutte d'Or à Passy, des grands magasins aux corons, des terres de Beauce, à la gare du Havre et au champ de bataille de Sedan.
Ces extraits sont regroupés, par Henri Miterrand, selon un ordre thématique. Deux mondes : les "honnêtes gens" et le peuple...Douze chapitres : douze sociétés différentes, complémentaires et souvent antagonistes - les beaux quartiers, le monde des arts, la "haute cocotterie", les Halles, le Paris populaire, la mine...
Partout Zola accorde la vision du peintre et celle du sociologue, attentif à toutes les contraintes et à tous les rituels qui règlent la vie quotidienne d'un peuple.
L'ensemble de ces "choses vues" forme une œuvre en soi. Prise de vues tout à fait exceptionnelle, par son ampleur, sa cohérence et sa vigueur, sur la société française de la fin du XIXème siècle - c'est à dire sur les racines de notre époque -, les Carnets constituent une remarquable contribution à l'anthropologie culturelle de la France.
Rien de comparable, ni dans la littérature romanesque, ni dans la tradition ethnographique.
Ce livre est la clé des Rougon-Macquart et de notre mémoire collective.
(quatrième de couverture de l'édition parue à "Terre humaine/Poche" en 1986)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
InakaInaka   26 avril 2018
Le culte de la femme, la femme reine, chez elle. Les jours d'exposition, les grands jours de vente, elle règne en foule, elle est comme en pays conquis, volontaire, arrogante, régnant sur le peuple de commis qui ne sont plus que leurs choses. (...) Cela tourne à la religion du corps, de la beauté, de la coquetterie et de la mode. Elles vont là passer des heures, comme elles allaient à l'église : une occupation, un endroit où elles se passionnent, où elles entrent en lutte avec leur passion de la toilette et l'économie de leur mari, enfin tout le drame de l'existence, avec l'au delà de la beauté.

(À propos des grands magasins)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Émile Zola (103) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Émile Zola
Trop souvent confondue avec son homonyme révolutionnaire Olympe de Gouges ou tout simplement oubliée, Olympe Audouard est pourtant une figure de proue du féminisme sous Napoléon III, qui n'a cessé de transgresser les normes en vigueur en franchissant la frontière de la sphère privée, seul espace autorisé aux femmes. Au coeur de la vie intellectuelle du Second Empire, elle a fondé pas moins de trois quotidiens, écrit une trentaine de livres et ferraillé avec la plupart des intellectuels et hommes de pouvoir contemporains, de Barbey d'Aurevilly à Zola en passant par le préfet Haussmann. Maîtresse d'Alexandre Dumas et de Victor Hugo, protégée de Théophile Gautier, ses combats contre « le sexe barbu », notamment pour le droit au divorce, résonnent encore aujourd'hui. Celle que l'on surnomme la « Papillonne », du nom de son premier journal, est également une aventurière chevronnée : juchée sur les premiers chemins de fer, elle a observé de près la conquête de l'Ouest américain, les mouvements nihilistes russes, failli périr noyée dans un naufrage entre Alger et Marseille, affronté une tempête dans le désert avec Abd el-Kader… Un destin hors du commun, une figure qui a marqué son époque et que la nôtre gagnera à redécouvrir.
+ Lire la suite
autres livres classés : compilationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

Les personnages des Rougon Macquart

Dans l'assommoir, quelle est l'infirmité qui touche Gervaise dès la naissance

Elle est alcoolique
Elle boîte
Elle est myope
Elle est dépensière

7 questions
503 lecteurs ont répondu
Thème : Émile ZolaCréer un quiz sur ce livre