AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782072847080
144 pages
Gallimard (23/05/2019)
3.53/5   30 notes
Résumé :
En 1874, Émile Zola, qui est déjà l'auteur d'imposantes fresques romanesques, fait paraître un recueil de textes brefs sous le titre "Nouveaux contes à Ninon" . Sans restriction de genre, il y réunit avec une grande liberté fable, portraits, récit de souvenirs... Nous trouverons ici cinq de ces compositions à l'éclectisme délicieux, et où se rencontrent tour à tour un chat vagabond, un forgeron affairé ou encore une jeune héroïne au grand coeur.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Nuageuse
  23 juin 2019
Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu un livre d'Emile Zola...
Sur les cinq nouvelles, les 4 premières sont très courtes.
Zola nous fait rencontrer un chat qui en a marre de sa vie dodue et n'aspire qu'à la liberté des rues, une héroïne dévouée aux malades, un forgeron dont le locataire est admiratif, un couple d'ouvriers qui sont au chômage et un narrateur qui s'adresse à Ninon pour lui raconter ses souvenirs.
Zola, comme toujours, excelle dans l'art de nous plonger au plus près de ces gens avec leur joies et leur tourments.
J'ai adoré la nouvelle éponyme ou j'ai reconnu mon chat bien dodu, celle du Forgeron où le marteau est personnifié.
Il ne me reste qu'à me procurer les Nouveaux Contes à Ninon pour les lire intégralement !
Commenter  J’apprécie          241
Zazaboum
  18 février 2020
Un petit délice que ces 5 textes !
Aucune difficulté à imaginer le chat en son paradis qui enviait ceux qu'il voyait sur le toit ! Il a vite compris que l'herbe n'est pas plus verte ailleurs.
« La légende du Petit Manteau bleu de l'amour », une parabole que je n'ai pas du tout comprise ! Mais la prose en est jolie.
« le forgeron » qui a su donner le goût de l'effort et du travail bien fait à son locataire. le souffle de sa forge et ses coups de marteaux dispensaient une onde de bonheur et l'histoire s'est laissé déguster !
« le chômage » … tristesse, désespoir et misère, tellement bien retranscris par Zola ! Poignant en peu de mots.
Zola et ses « Souvenirs », voyages d'une région à l'autre dans chaque partie de l'histoire : la Provence et Paris sur des thèmes identiques.
Plonger dans ces nouvelles qui pour certaines sont très courtes donne la sensation d'être dans un tableau vivant. J'aime particulièrement Zola qui a su donner tant de valeur à de simples mots et avec qui les sensations sont quasi réelles et palpables.
CHALLENGE RIQUIQUI 2020
CHALLENGE XIXè SIECLE 2020
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          211
Tyzeff
  25 mars 2020
Je connaissais Zola l'écrivain humaniste, le pourfendeur d'injustices et l'auteur du fameux "J'Accuse!" mais pas Zola l'écrivain aux yeux de poète, l'homme rêveur et un brin romantique.
J'ai été conquise par ce recueil dont le titre m'a tout d'abord intriguée le Paradis des Chats et autres textes". Les nouvelles sont de petites perles. le Paradis des Chats ressemble à une fable de La Fontaine, les 3 nouvelles suivantes sont plus sombres et l'on y retrouve l'auteur de Germinal. Puis l'ouvrage se termine par une très jolie balade poétique dans les souvenirs d'Emile le jeune homme. Un homme profondément amoureux de la nature et rempli d'une douce mélancolie.
Une lecture simple à vraiment mettre entre toutes les mains. Peut-être une bonne clé pour ouvrir l'univers de ce grand auteur aux collégiens ou bien à ceux que le nom de Zola effraie.
Une vraie jolie découverte à 2 euros. Une vraie richesse littéraire à petit prix.
Commenter  J’apprécie          142
Under_the_Moon
  29 décembre 2020
Un nouveau recueil de nouvelles signées de notre grand Emile Zola. J'avais été charmée par l'autre petit livre de nouvelles de la collection des Folio à 2 euros, et le fait que ce romancier a écrit une nouvelle du point de vue d'un félin était intriguant.
On retrouve des thématiques très sociales qui sont typiques de l'écrivain dans "Le Chômage" notamment, et de manière plus "romantique" si on peut dire dans "Le Paradis des Chats". Certaines nouvelles étaient originales et plaisantes mais je ne les ai pas apprécié autant que celles dans le recueil "Pour une nuit d'amour".
Commenter  J’apprécie          130
Allantvers
  22 juin 2020
Croquer quelques petites douceurs de Zola en format Folio 2 euros, voilà qui vous enchante un après-midi.
De ces quelques pages extraites des Contes à Ninon, je retiens beaucoup de volupté et d'appétit de vivre de la part d'un Emile que l'on découvre certes amoureux des chats, mais également coquinement rêveur à s'imaginer lové dans des soieries de femmes ou encore et toujours spectateur émerveillé et lucide de Paris.
Cette excursion immersive dans la France de la fin du beau siècle a un goût de trop peu; vite, la version intégrale!
Commenter  J’apprécie          100

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
popie21popie21   06 octobre 2019
Elle naquit, la belle fille aux cheveux roux, un matin de décembre, comme la neige tombait, lente et virginale. Il y eut, dans l'air, des signes certains qui annoncèrent la mission d'amour qu'elle venait accomplir ; le soleil brilla, rose sur la neige blanche, et il passa sur les toits des parfums de lilas et des chants d'oiseaux, comme au printemps.

(Extrait de la nouvelle "La Légende du Petit Manteau bleu de l'amour")
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          324
AllantversAllantvers   20 juin 2020
Je voudrais me faire tout petit, tout petit, et me glisser dans la grande malle de cette dame en chapeau rose, dont le coupé se dirige vers la gare de Lyon. On doit être très bien, dans la malle de cette dame. Je devine des jupes soyeuses, des linges fins, toutes sortes de choses douces, parfumées, tièdes. Je me coucherai sur quelque soie claire, jaurai sous le nez des mouchoirs de batiste, et si j'ai froid, ma foi tant pis! je mettrai tous les jupons sur moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
PixisPixis   07 décembre 2019
C'est une terrible épreuve pour un homme moderne, pour un Parisien, que de se mettre nu. Les gens prudents ne vont jamais aux bains froids. On m'y a montré, un jour, un conseiller d'État, si piteux avec ses épaules pointues et son pauvre ventre plat, que toutes les fois que j'ai rencontré son nom dans quelle grave affaire, je n'ai pu retenir un sourire.
Il y a les gros, il y a les maigres, et les grands, et les courts, ceux qui se ballonnent sur l'eau comme des vessies, ceux qui s'enfoncent et qui semblent se fondre comme des bâtons de sucre d'orge. les chairs tombent, les os s'accusent, les têtes entrent dans les épaules ou se perchent sur des cous de poulets plumés, les bras ont des longueurs de pattes, les jambes se ramassent pareilles à des membres tordus de canard. Il y en a tout en derrière, d'autres tout en ventre, et il y en a qui n'ont ni ventre ni derrière. Galerie grotesque et lamentable, qui arête l'éclat de rire dans la pitié. (p. 69)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
TyzeffTyzeff   14 mars 2020
Mathurine avait planté un rosier sur la tombe de son promis, et tous les dimanches, en mai, Mathurine allait cueillir une rose qu'elle mettait à son fichu. Elle passait le dimanche dans le parfum de son amour disparu. Quand elle baissait les yeux sur son fichu, il lui semblait que son promis lui souriait.
Commenter  J’apprécie          50
TyzeffTyzeff   17 mars 2020
Mes souvenirs s'éveillaient.Ils me parlaient de ma jeunesse, de cette époque heureuse où je courais les sentiers de ma chère Provence.Musset était alors mon compagnon.Je l'emportais dans mon carnier; et, derrière le premier buisson j'oubliais mon fusil dans l'herbe, dans cette ombre chaude du Midi, parfumée de sauge et de lavande.

Je lui dois mes premiers chagrins et mes premières joies. Aujourd'hui encore, dans la passion d'analyse exacte qui m'a pris, lorsqu'il me monte au visage de soudaines bouffées de jeunesse, je songe à ce désespéré, je le remercie de m'avoir enseigné à pleurer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Émile Zola (109) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Émile Zola
C'est un chef d'oeuvre de roman social qui a préfiguré les luttes ouvrières du siècle suivant. Pour écrire cet hommage au rude destin des mineurs de fond, Zola a gardé sa méthode organisée de reporter.
Il aurait pu s'appeler “Les Affamés”, “L'Assiette au beurre” ou encore “La Moisson rouge”. Dans ce classique étudié par des générations de collégiens, on suit le parcours d'Étienne Lantier, un jeune mineur qui prend la tête d'une révolte ouvrière dans le Nord. Et forcément, il y a un peu de la personne de l'auteur dans “Germinal”.
Émile Zola a connu la misère, dans son enfance à Aix-en-Provence : son père disparaît alors qu'il a 6 ans, laissant des dettes derrière lui. Zola vit sa vingtaine dans le Paris bohème du Second Empire et côtoie des peintres comme Édouard Manet ou Camille Pissarro.
#germinal #emilezola #cultureprime _____________
Les autres vidéos de  @Culture Prime  https://www.youtube.com/watch?v=¤££¤24PLKpTasoeXDrrruXDfYbZhsarxXP14¤££¤&list=PLKpTasoeXDrrruXDfYbZhsarxXP9MYzsZ&ab_channel=FranceCulture
Suivez France Culture sur : Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture
+ Lire la suite
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura


Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Les personnages des Rougon Macquart

Dans l'assommoir, quelle est l'infirmité qui touche Gervaise dès la naissance

Elle est alcoolique
Elle boîte
Elle est myope
Elle est dépensière

7 questions
523 lecteurs ont répondu
Thème : Émile ZolaCréer un quiz sur ce livre

.. ..