AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Roger Ripoll (Éditeur scientifique)
EAN : 9782070406050
112 pages
Éditeur : Gallimard (28/01/2010)
  Existe en édition audio
3.82/5   123 notes
Résumé :
Chaque jour, Julien joue de la flûte pour la belle Thérèse de Marsanne qu'il aperçoit de sa fenêtre. Or la jeune fille ne le regarde pas et l'ignore malgré ses sérénades quotidiennes...jusqu'au soir où elle l'invite à la rejoindre dans sa chambre. Julien se précipite, mais est-il vraiment prêt à tout pour une nuit d'amour ?


Deux courtes nouvelles dramatiques qui révèlent une nouvelle facette de l'auteur des Rougon-Macquart.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (35) Voir plus Ajouter une critique
3,82

sur 123 notes
5
12 avis
4
12 avis
3
6 avis
2
0 avis
1
0 avis

aouatef79
  02 mai 2021
"Pour une nuit d'amour",est nouvelle d'Emile Zola. Elle fut publiée en 1880. Elle traite d'un crime passionnel.Ce récit n 'atteint pas la valeur ni la qualité d'un roman du même auteur dans le même registre, "Thérèse Raquin' et cela sur le plan dramatique. Cela est mon point de vue qui est bien relatif. Pour ce qui est de "Pour une nuit d'amour". Il s'agit d'un couple de vieux :la comtesse et le comte de Marsanne. le monsieur est drapier. Ils ont une fille unique, Thérèse.Elle est placée dans un couvent. A sa sortie du couvent, elle rejoint le domicile parental. C' est une famille aisée et cossue.
Au cours de son enfance, Thérèse a comme ami de jeu, le fils de leur servante. Il est, aussi, son frère de lait.Dans leurs jeux c'est elle qui le domine. Leurs jeux ne sont pas aussi innocents. L'agent provocateur est toujours,Thérèse. Même après sa sortie du couvent, elle a continué à le provoquer dans leurs jeux jus qu'à avoir avec lui des rapports sexuels.
Dans le voisinage, se trouve un jeune homme, Julien, qui vient chaque soir jouer de la flûte pas trop loin de la fenêtre de la jeune fille.Le musicien qui est une personne laide et il le sait. Il aime en secret, Thérèse.
Au cours d'une nuit, la jeune femme ouvre les persiennes de sa fenêtre et demande à Julien de la rejoindre,sur le champ.
Que s'est-il passé dans la chambre de Thérèse? Qu'attend-t-elle de Julien ? Que va-t-elle, lui demander ?
"L' Inondation" est la deuxième nouvelle qui suit la précédente, "Pour une nuit d'amour"déjà chroniquée.
Il s'agit d' un excellente et émouvant récit qui décrit le désastre causé par une inondation lors de la crue de la Garonne. La narration débute dans l 'ambiance dans laquelle vivait une famille de fermiers qui s'occupait bien de sa terre chérie qui lui procure leur pain.Cette famille dont le patriarche affectueux, généreux avec tous les membres de sa famille.Il reconnaît qu'il est heureux et qu 'il vit dans le bonheur. Ayant su fructifier cette terre, il connaît l 'aisance matérielle. Cette famille est faite pour vivre dans le bonheur et la joie ! Mais malheureusement, la descente aux enfers va commencer avec la crue se La Garonne. Cette dernière va passer comme un bulldozer sur cette paisible campagne et qui emporter tout lors de son passage :les biens, les humains, les bêtes, les arbres enfin tout. C'est la ruine et la désolation. Tout un village englouti. Nous assistons aux tentatives faites par les membres de la famille pour sauver ce qui peut l'être.
Dommage pour cette paisible famille de connaître une telle fin alors qu 'elle faite pour le vie, la joie et le bonheur.
Ce récit m 'a fortement ému tellement l 'auteur as su nous décrire la ruine et la désolation de cette famille.
Dire que j' ai aimé cette nouvelle, je trouve que c' est peu tellement je suis senti comme un ses membres. SUBLIME;

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          472
Gwen21
  30 avril 2019
Avec "Pour une nuit d'amour", ce n'est pas la première fois qu'Emile Zola traite du crime passionnel. Déjà, avec le magistral "Thérèse Raquin" dans lequel il explore l'adultère toxique jusqu'au meurtre, l'auteur naturaliste s'attachait à démontrer au lecteur combien l'amour comporte de manipulation et de noirceur dès l'instant qu'il est vécu dans le vice.
Thérèse, jeune marquise tout juste sortie de son couvent, fille unique d'un couple vieillissant, illustre bien à elle seule le précepte "ne vous fiez pas aux apparences". Sous le teint de rose et les manières de dame sont tapies des tares psychologiques en inadéquation totale avec sa position sociale mais peut-être le fruit d'un affadissement de la "race" (dans le sens littéraire du terme). Belle et fortunée, il ne lui est pas difficile de séduire les hommes, parmi lesquels le brave Julien, et d'exercer sur eux sa toute-puissance.
"Pour une nuit d'amour" est le récit de l'asservissement de la volonté par la passion amoureuse, et de l'injustice sociale qui, à en croire Zola, protégerait toujours les fortunés quels que soient leurs crimes.
Un court roman (ou une longue nouvelle) noir comme Zola sait si bien en écrire, illustré de descriptions précises et artistiques qui enveloppent le lecteur d'une atmosphère malsaine et fascinante à souhait.

Challenge XIXème siècle 2019
Challenge SOLIDAIRE 2019
Challenge MULTI-DÉFIS 2019
Challenge NOTRE-DAME de PARIS
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          390
deidamie
  14 mars 2021
« Sali-salut les Babélionautes ! Aujourd'hui on va faire du classique avec un Mimi, un Zozo, un Mimi Zozo, un Némile Zola ! le texte s'appelle Pour une nuit d'amour.
-C'est quoi, cette intro ? T'as bouffé un Ned Flanders ou quoi ?
-J'ai un week-end de deux jours, ça me rend euphorique. Deux jours ! Tu te rends compte ? Quelle fabuleuse fin de semaine ! Mais je m'égare, là. Hem-hem !
Or donc Julien, jeune homme sans famille, vit tranquille son existence de petit employé dans une petite ville de P***. Son unique fantaisie, sa seule passion est la flûte dont il a appris à jouer seul. Un jour, la fenêtre d'en face s'ouvre : derrière elle il y a Thérèse, sortie du couvent. Julien tombe amoureux d'elle et lui joue sa musique, hélas, la belle l'ignore superbement…
Alors, le récit est très court, si les classiques vous font peur, celui-là ne devrait pas vous effrayer longtemps !
-Ouais, bon, alors si vous voulez vous y mettre, sachez que ce n'est pas le meilleur, hein. Vous pouvez trouver mieux que ça.
-Peut-être, mais j'ai été très impressionnée par la beauté et la délicatesse de la prose ! Tiens, regarde le travail sur le décor : Zola s'amuse à le personnifier sans cesse. Les maisons « dorment », par exemple. Tout ce qui entoure Julien et Thérèse devient le témoin muet de l'histoire. L'inanimé vit de son côté autour d'eux, sans pour autant se comporter en étranger. Non, les maisons, le village, la rivière ressemblent à des voisins dont tu connais les habitudes. Repérer ces effets de style tout le long du texte m'a bien amusée !
Quant au portrait de Julien, je l'ai trouvé très beau, plein de sensibilité. Et Thérèse, quel perso intéressant !
-Manque de bol, il s'est planté avec elle, ton Mimile !
-Hein ?
-Ben oui ! Complètement à côté de la plaque, le Zola ! Je mets ici en masqué parce que je suis obligée de divulgâcher si je veux vous dire pourquoi.
L'imagination, ce n'est pas le mensonge* !
-C'est vraiment dommage, parce que, d'un côté, j'ai été fascinée par les descriptions des lieux, la musique même m'a donné envie d'écouter des menuets pour voir à quoi ça ressemblait. le texte se révèle splendide et touchant…
-… et d'un autre, consternant. »
*Daniel Pennac.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          271
valsing
  31 janvier 2018
Thérèse de Marsanne est soeur de lait de Colombel, le fils de sa nourrice.
Depuis l'enfance, elle entretient avec ce dernier une relation dominant-dominé (et vice versa !) qui en grandissant prend une tournure plus malsaine, voire sado-masochiste.
Un troisième élément entre en scène :
Julien, jeune homme timide et renfrogné.
Julien jouait de la flûte à sa fenêtre pour s'extraire de sa routine quelque peu morbide. Il espérait attirer les bonnes grâces de la Belle Thérèse qu'il convoitait secrètement, timidement !
Ah, si j'avais pu intervenir !! Je l'aurais prévenu, moi, lectrice de Babelio :
Julien, pose donc ta flûte un instant,
Ouvre les yeux, voyons !
Thérèse te joue du pipeau !!
Flûte !! rien n'y fait !! Julien s'avère être la cible idéale. Il pactise avec la Diablesse de Thérèse qui lui promet ‘monts et merveilles' !
Tellement épris, il ne soupçonne pas un seul instant le machiavélisme de ce démon au visage d'ange !
Cette manthe religieuse le guette, l'attire et l'entraine, au moment voulu, à sa perte !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
Under_the_Moon
  16 décembre 2019
Deux nouvelles très différentes de ce grand écrivain qu'est Emile Zola.
La première nouvelle, Pour une nuit d'amour illustre les talents du maître pour la mise en scène de jeux de dupes où Julien, jeune homme trop ingénu qui rêve de sa belle qui l'est bien moins, plonge dans une situation bien moins glamour qu'elle n'en a l'air.
Dans la seconde on retrouve l'affection de Zola pour les petites gens et les malheurs qui s'abattent sur leurs vies déjà modeste. Ici, il dissèque avec une précision dramatique les conséquences de L'Inondation sur une petite famille.
Si la première nouvelle m'a laissée indifférente, l'autre en revanche m'a beaucoup émue. Elle est surtout criante de vérité et d'actualités lorsqu'on voit les alertes intempéries qui se multiplient et les réfugiés climatiques - du fait du réchauffement qui est bien sûr un mythe.
Une très bonne lecture que je ne m'attendais pas à apprécier autant.

Challenge solidaire 2019
Commenter  J’apprécie          310

Citations et extraits (35) Voir plus Ajouter une citation
CestecritCestecrit   22 juillet 2021
Depuis six mois seulement, il se risquait à jouer, les croisées ouvertes.

Il ne savait que des airs anciens, lents et simples, des romances du siècle dernier, qui prenaient une tendresse infinie, lorsqu'il les bégayait avec la maladresse d'un élève plein d'émotion.

Dans les soirées tièdes, quand le quartier dormait, et que ce chant léger sortait de la grande pièce éclairée d'une bougie, on aurait dit une voix d'amour, tremblante et basse, qui confiait à la solitude et à la nuit ce qu'elle n'aurait jamais dit au plein jour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
picturapictura   24 mars 2014
Il avait une âme calme et transparente. Son existence quotidienne, avec les règles fixes qui la menaient, était faite de sérénité. Le matin, il se rendait à son bureau, recommençait paisiblement la besogne de la veille ; puis, il déjeunait d'un petit pain, et reprenait ses écritures ; puis, il dînait, il se couchait, il dormait. Le lendemain, le soleil ramenait la même journée, cela pendant des semaines, des mois. Ce lent défilé finissait par prendre une musique pleine de douceur, le berçait du rêve de ces boeufs qui tirent la charrue et qui ruminent le soir, dans de la paille fraîche. il buvait tout le charme de la monotonie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
aouatef79aouatef79   01 mai 2021
C' était dans la maison d'un jardinier, à gauche, que demeurait Julien Michon. Le jardinier lui avait loué une grande chambre, au premier étage ; et, comme cet homme habitait l'autre façade de la maison, sur la rue Catherine, où était son jardin, Julien vivait tranquille, ayant son escalier et sa porte, s'enfermait déjà, à vingt-cinq ans, dans les manies d'un petit-bourgeois.
Commenter  J’apprécie          110
aouatef79aouatef79   03 mai 2021
Je m'appelle Louis Roubieu.J'ai soixante-dix ans, et je suis né au village de Saint-Jory,à quelques lieues de Toulouse,en amont de la Garonne.Pendant 14 ans,je me suis battu avec la terre, pour manger du pain.Enfin,l'aisance est venue,et le mois dernier,j 'étais encore le plus riche fermier de la commune;
Commenter  J’apprécie          130
valsingvalsing   01 février 2018
Elle le torturait par ses humeurs fantasques, s'abandonnait en paroles affectueuses, puis se montrait dure, simplement pour se récréer. Lui, quand elle tournait la tête, coulait sur elle un regard luisant, aigu comme une épée, et toute sa personne de garçon vicieux s'allongeait et guettait, rêvant d'une traîtrise.
Commenter  J’apprécie          120

Videos de Émile Zola (106) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Émile Zola
Flaubert : itinéraire d'un écrivain normand Stéphanie Dord-Crouslé Éditions Gallimard Collection Découvertes Gallimard Hors série mars 2021
Portrait de G. Flaubert (1821-1880), de sa jeunesse en Normandie à ses nombreux voyages, en passant par son amitié avec E. Zola, G. de Maupassant ou G. Sand. Son oeuvre est évoquée ainsi que ses sources d'inspiration, ses divertissements mondains ou encore sa relation avec L. Colet. ©Electre 2021
https://www.laprocure.com/flaubert-itineraire-ecrivain-normand-stephanie-dord-crousle/9782072930317.html
autres livres classés : InondationsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

Les personnages des Rougon Macquart

Dans l'assommoir, quelle est l'infirmité qui touche Gervaise dès la naissance

Elle est alcoolique
Elle boîte
Elle est myope
Elle est dépensière

7 questions
506 lecteurs ont répondu
Thème : Émile ZolaCréer un quiz sur ce livre