AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Roger Ripoll (Éditeur scientifique)
ISBN : 2070406059
Éditeur : Gallimard (28/01/2010)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 3.82/5 (sur 95 notes)
Résumé :
Chaque jour, Julien joue de la flûte pour la belle Thérèse de Marsanne qu'il aperçoit de sa fenêtre. Or la jeune fille ne le regarde pas et l'ignore malgré ses sérénades quotidiennes...jusqu'au soir où elle l'invite à la rejoindre dans sa chambre. Julien se précipite, mais est-il vraiment prêt à tout pour une nuit d'amour ?


Deux courtes nouvelles dramatiques qui révèlent une nouvelle facette de l'auteur des Rougon-Macquart.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
Gwen21
  30 avril 2019
Avec "Pour une nuit d'amour", ce n'est pas la première fois qu'Emile Zola traite du crime passionnel. Déjà, avec le magistral "Thérèse Raquin" dans lequel il explore l'adultère toxique jusqu'au meurtre, l'auteur naturaliste s'attachait à démontrer au lecteur combien l'amour comporte de manipulation et de noirceur dès l'instant qu'il est vécu dans le vice.
Thérèse, jeune marquise tout juste sortie de son couvent, fille unique d'un couple vieillissant, illustre bien à elle seule le précepte "ne vous fiez pas aux apparences". Sous le teint de rose et les manières de dame sont tapies des tares psychologiques en inadéquation totale avec sa position sociale mais peut-être le fruit d'un affadissement de la "race" (dans le sens littéraire du terme). Belle et fortunée, il ne lui est pas difficile de séduire les hommes, parmi lesquels le brave Julien, et d'exercer sur eux sa toute-puissance.
"Pour une nuit d'amour" est le récit de l'asservissement de la volonté par la passion amoureuse, et de l'injustice sociale qui, à en croire Zola, protégerait toujours les fortunés quels que soient leurs crimes.
Un court roman (ou une longue nouvelle) noir comme Zola sait si bien en écrire, illustré de descriptions précises et artistiques qui enveloppent le lecteur d'une atmosphère malsaine et fascinante à souhait.

Challenge XIXème siècle 2019
Challenge SOLIDAIRE 2019
Challenge MULTI-DÉFIS 2019
Challenge NOTRE-DAME de PARIS
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
valsing
  31 janvier 2018
Thérèse de Marsanne est soeur de lait de Colombel, le fils de sa nourrice.
Depuis l'enfance, elle entretient avec ce dernier une relation dominant-dominé (et vice versa !) qui en grandissant prend une tournure plus malsaine, voire sado-masochiste.
Un troisième élément entre en scène :
Julien, jeune homme timide et renfrogné.
Julien jouait de la flûte à sa fenêtre pour s'extraire de sa routine quelque peu morbide. Il espérait attirer les bonnes grâces de la Belle Thérèse qu'il convoitait secrètement, timidement !
Ah, si j'avais pu intervenir !! Je l'aurais prévenu, moi, lectrice de Babelio :
Julien, pose donc ta flûte un instant,
Ouvre les yeux, voyons !
Thérèse te joue du pipeau !!
Flûte !! rien n'y fait !! Julien s'avère être la cible idéale. Il pactise avec la Diablesse de Thérèse qui lui promet ‘monts et merveilles' !
Tellement épris, il ne soupçonne pas un seul instant le machiavélisme de ce démon au visage d'ange!
Cette manthe religieuse le guette, l'attire et l'entraine, au moment voulu, à sa perte !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
LiliGalipette
  04 octobre 2019
Julien est un jeune homme sérieux, à la vie réglée selon une monotonie souhaitée et entretenue. Sa seule fantaisie est de jouer de la flûte le soir, en regardant la grande maison d'en face qui semble comme morte. Puis arrive Thérèse, jeune fille fraîchement du couvent. En rentrant chez ses parents, elle réveille la maison et enflamme le sang de Julien. Dès lors, le célibataire gauche ne pense plus qu'à celle qu'il croit inaccessible. « Son amour n'allait pas sans de grandes luttes. Il se tenait caché pendant des semaines, honteux de sa laideur. Puis, des rages le prenaient. Il avait besoin d'étaler ses gros membres, de lui imposer la vue de son visage brûlé de fièvre. Alors, il restait des semaines à la fenêtre, il la fatiguait de son regard. » (p. 32) Hélas, quand Thérèse s'offre enfin à l'adoration de Julien, ce n'est rien de ce que le jeune homme imaginait.
Chez Zola, les amours interdites finissent mal en général. Celui-ci ne fait pas exception et ses victimes ne sont forcément les plus coupables. Bref, c'est du Zola : ample, généreux, cynique. Je ne m'en lasse jamais. Et je découvre avec cette nouvelle le recueil le capitaine Burle dont je n'avais jamais entendu parler. Youpi, Mimile ne m'a pas livré tous ses secrets !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
PiertyM
  01 février 2014
S'inspirant d'un fait réel de la montée des crues de la Garonne qui était à l'origine d'une grande inondation en 1875. Dans ce court récit, le narrateur a 70 ans, il nous raconte comment de toute sa famille, lui étant le plus âgé, mais, il a été le seul survivant de ce sinistre. le récit est très bouleversant et très naturaliste. On y lit la séduction puis la forte puissance de la nature sur les hommes. Au début du récit l'auteur nous fait connaitre la beauté de cette nature qui émerveille bien les habitants de Saint-Joly. Ensuite les eaux se transforment en de grandes furies, la beauté laisse place à une cruauté. La nature devient bien plus cruelle qu'on ne l'aurait imaginé.
Commenter  J’apprécie          170
ErnestineRadioconducteur
  13 décembre 2017
Voilà une nouvelle qui, je le pressens, va me hanter longtemps de la même manière que boule de suif me hante chaque fois que la vie m'amène à jouer le rôle de la bonne poire et que "justice divine"n'est pas rendue. Bien sûr, je ne peux m'en expliquer plus longuement sans dévoiler l'intrigue et le dénouement. Je n'ai pas lu l'inondation mais j'ai hâte, tant c'est bien écrit.
Commenter  J’apprécie          150
Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
picturapictura   24 mars 2014
Il avait une âme calme et transparente. Son existence quotidienne, avec les règles fixes qui la menaient, était faite de sérénité. Le matin, il se rendait à son bureau, recommençait paisiblement la besogne de la veille ; puis, il déjeunait d'un petit pain, et reprenait ses écritures ; puis, il dînait, il se couchait, il dormait. Le lendemain, le soleil ramenait la même journée, cela pendant des semaines, des mois. Ce lent défilé finissait par prendre une musique pleine de douceur, le berçait du rêve de ces boeufs qui tirent la charrue et qui ruminent le soir, dans de la paille fraîche. il buvait tout le charme de la monotonie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
valsingvalsing   01 février 2018
Elle le torturait par ses humeurs fantasques, s'abandonnait en paroles affectueuses, puis se montrait dure, simplement pour se récréer. Lui, quand elle tournait la tête, coulait sur elle un regard luisant, aigu comme une épée, et toute sa personne de garçon vicieux s'allongeait et guettait, rêvant d'une traîtrise.
Commenter  J’apprécie          120
Zazette97Zazette97   01 janvier 2014
Depuis six mois seulement, il se risquait à jouer, les croisées ouvertes.
Il ne savait que des airs anciens, lents et simples, des romances du siècle dernier, qui prenaient une tendresse infinie, lorsqu'il les bégayait avec la maladresse d'un élève plein d'émotion.
Dans les soirées tièdes, quand le quartier dormait, et que ce chant léger sortait de la grande pièce éclairée d'une bougie, on aurait dit une voix d'amour, tremblante et basse, qui confiait à la solitude et à la nuit ce qu'elle n'aurait jamais dit au plein jour. p.18
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
lDavidllDavidl   28 juin 2013
Il semblait s’être résigné à vieillir de la sorte, sans une camaraderie, sans une amourette, avec ses goûts de moine cloîtré. Et cette vie ne pesait point à ses larges épaules. Julien, au fond, était très heureux. Il avait une âme calme et transparente. Son existence quotidienne, avec les règles fixes qui la menaient, était faite de sérénité.
Commenter  J’apprécie          80
Zazette97Zazette97   01 janvier 2014
L'eau, alors, commença l'assaut. Jusque là, le courant avait suivi la rue; mais les décombres qui la barraient à présent, le faisaient refluer. Ce fut une attaque en règle.
Dès qu'une épave, une poutre, passait à la portée du courant, il la prenait, la balançait, puis la précipitait contre la maison comme un bélier. Et il ne la lâchait plus, il la retirait en arrière, pour la lancer de nouveau, en battait les murs à coups redoublés, régulièrement. Bientôt, dix, douze poutres nous attaquèrent ainsi à la fois, de tous les côtés. L'eau rugissait.
Des crachements d'écume mouillaient nos pieds. Nous entendions le gémissement sourd de la maison pleine d'eau, sonore, avec ses cloisons qui craquaient déjà.
Par moments, à certaines attaques plus rudes, lorsque les poutres tapaient d'aplomb, nous pensions que c'était fini, que les murailles s'ouvraient et nous livraient à la rivière, par leurs brèches béantes. p.91
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Émile Zola (115) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Émile Zola
Chaque vendredi matin, Valérie Expert vous donne rendez-vous avec Gérard Collard pour leurs coups de c?ur... Voici les références des livres présentés dans l'émission du vendredi 20 septembre 2019 :
Les simples de Yannick Grannec aux éditions Anne Carrière https://www.lagriffenoire.com/1012075-divers-litterature-les-simples.html
La Déesse des petites victoires de Yannick Grannec aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/21700-divers-litterature-la-deesse-des-petites-victoires.html
De la vieillesse : Caton l'ancien de Cicéron, Mathieu Cochereau aux éditions Allia https://www.lagriffenoire.com/1012157-livres-enseignement-superieur-de-la-vieillesse---caton-l-ancien.html
Assassins ! de Jean-paul Delfino aux éditions Anne Carrière https://www.lagriffenoire.com/1013825-romans-historiques-assassins-.html
L'Affaire Zola de Jean-Charles Chapuzet, Christophe Girard aux éditions Glénat https://www.lagriffenoire.com/1015452-achat-bd-l-affaire-zola.html
HS 7244 de Lorraine Letournel Laloue aux éditions Belfond https://www.lagriffenoire.com/1014109-nouveautes-polar-hs-7244.html
L'impossible est mon espoir de Charlotte Husson aux éditions Marabout https://www.lagriffenoire.com/1011366-livres----vie-pratique--l-impossible-est-mon-espoir.html
La péninsule aux 24 saisons de Mayumi Inaba aux éditions Picquier https://www.lagriffenoire.com/108344-romans-la-peninsule-aux-24-saisons.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoi... (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
Facebook ? http://www.facebook.com/lagriffenoire Twitter ? http://twitter.com/lesdeblogueurs?lan...
Retrouvez l'ensemble des coups de coeur de Gérard Collard et de vos libraires préférés ici : https://www.lagriffenoire.com/11-coup... https://www.lagriffenoire.com/
#soutenezpartagezcommentezlgn
Merci pour votre soutien et votre fidélité qui nous sont inestimables. @Gérard Collard? @Jean-Edgar Casel?
+ Lire la suite
autres livres classés : classiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

Les personnages des Rougon Macquart

Dans l'assommoir, quelle est l'infirmité qui touche Gervaise dès la naissance

Elle est alcoolique
Elle boîte
Elle est myope
Elle est dépensière

7 questions
450 lecteurs ont répondu
Thème : Émile ZolaCréer un quiz sur ce livre