AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290057584
Éditeur : J'ai Lu (02/01/2013)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 219 notes)
Résumé :
La nouvelle cible de Steve Dark est surnommée Labyrinthe. Un tueur en série du niveau 26 qui veut changer le monde... et que l'on parle de lui. À chaque attentat, il envoie une énigme et un compte à rebours, avant de mettre en ligne les vidéos de l'exécution de ses victimes. Les admirateurs se multiplient au fil de ses crimes. Steve Dark parviendra-t-il à arrêter la contagion ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (41) Voir plus Ajouter une critique
Lysette
  28 juillet 2017
What ?
Si pour le tome 2, j'avais choisis de faire abstraction du tome 1 dans un but de partialité, autant vous prévenir, pour cette critique ce ne sera pas le cas. Je vais faire des comparaisons, des parallèles et spoiler les 3 romans. Tenez-vous pour prévenus.
La mise en forme :
T1 : des images toutes les 20 pages environs. Des dessins dérangeants, mais esthétiquement sublime.
T2 : de simples cartes de tarots ...
T3 : aucune image.
Moi j'ai comme l'impression d'une régression la ! On m'a habitué au meilleur et pour le final on m'en prive, pas très judicieux comme choix !
Les vidéos :
T1 : des vidéos flippantes, de Sqweegel et Steve, des vidéos qui m'ont donnés des sueurs froides et m'ont filés la nausée.
T2 : des vidéos sur le passé de Steve, c'est gentillet, et même si émotionnellement c'est touchant, rien à voir avec le premier tome.
T3 : Mais où est passé Steve ? Il boudait et voulait une meilleure rémunération ? Il faut attendre plus de la moitié du récit pour qu'il fasse son apparition. Des vidéos gentillettes qui n'ont plus rien à voir avec le tome 1 et ce qui avait fait son succès.
Là encore, j'ai comme l'impression d'avoir été floué. On m'a promis des vidéos qui apportent une touche supplémentaire au récit, pas de simple copie des événements ...
Les méchants :
T1 : Sqweegel, intelligent, patient, un anti-héro à la hauteur du joker. Un monstre calculateur, froid, avec un brin de folie mesuré. Un personnage qui me fait encore faire des cauchemars ! Un niveau 26 bien mérité.
T2 : un couple de fanatique qui accomplissent leur vengeance personnel. Hormis la mise en scène de certains meurtres, les autres sont sans intérêt. On est loin du niveau 26 si vous voulez mon avis.
T3 : le labyrinthe, qui ne tue que quelques personnes, puis fait passer son message sans meurtre. Lui même désapprouve de devoir tuer. C'est un utopiste, un manipulateur, mais certainement pas un tueur de niveau 26 !
Comment peut-on passer de Sqweegel qui tue par dizaine, au Labyrinthe qui ne tue que par nécessité ? Y' a comme un soucis de cohérence non ?
La chasse au tueur :
T1 : Sqweegel ne laisse aucun indice.
T2 : les tueurs laissent des cartes de tarots et sèment des indices.
T3 : le Labyrinthe offre aux enquêteurs tous les indices sur ses meurtres en cours et à venir....
Ok donc plus le temps passe, plus Steve a besoin d'être aidé dans ses enquêtes ? On part de rien et on finit avec un criminel qui sert ses indices sur un plateau ? Encore une sacrée régression !
Steve et les femmes :
T1 : Constance. (Je ne compte pas Sibby qui est à part)
T2 : Graysmith.
T3 : Natasha.
Donc Steve ne peut pas garder son joujou dans son pantalon ? Il est obligé de se taper toutes ses collègues ?
Les épilogues :
T1 : 1 épilogue qui permet de lancer le tome 2 (quoique c'est à voir, nous y reviendrons)
T2 : 2 épilogues !
T3 : 0 épilogue...
Donc l'auteur nous pond des épilogues lorsqu'il sait qu'il y aura un autre tome, mais à la fin de sa série, lorsque nous avons envie de savoir comment Steve évoluera, là ou nous attendons un épilogue, il ne nous fait pas cet honneur ? Pas très sympas.
L'intrigue autour du passé de Steve :
T1 : Riggins nous apprends que Steve ne se souviens pas de sa famille naturelle et que c'est mieux ainsi parce qu'il c'est passé des choses horribles. On apprend aussi le lien de parenté entre Steve et Sqweegel, laissant supposer une révélation fracassante des les tomes suivants.
T2 : rien ne bouge de ce côté là...
T3 : rien ne bouge...
Donc on nous rabat les oreilles depuis le premier tome sur la passé de Steve qu'il a oublié, pour au final ne pas l'exploiter ? Perso, ça me laisse un certain goût amer. Quant au fait qu'il soit le frère de Sqweegel, c'est très mal exploité, c'est presque risible de voir comment l'auteur jongle avec cette révélation, la reléguant au rang de futile.
Et pour finir, ce qui m'a certainement le plus fait enrager.... Où est le tueur au déguisement latex intégral noir ??? Ben oui, à la fin du tome 1 on se trouve avec Steve qui se rend sur une scène de crime et découvre le masque noir. C'était terrifiant et follement excitant ! Sauf que fin du tome 3, toujours pas de nouvelle de ce tueur... Alors oui je sais, il est très probable que l'auteur est voulu faire une métaphore sur le lien de parenté entre Steve et Sqweegel, un homme en blanc, un autre en noir, mais non. Parce que franchement une métaphore dans un rêve, oui pourquoi pas, mais là c'était une vraie scène de crime, alors où est passé ce fichu tueur ???
Non franchement, si Level 26 tome 1 a été un coup de coeur pour moi, le reste de la saga c'est avéré décevante. le tome 1 sublime le mal et Steve, tandis que les tomes suivants perdent leurs âmes, leurs essences, et s'avèrent n'être que de simple Thriller qu'on oublie facilement. Quel dommage, l'auteur a perdu quelque chose en route, il a même oublié toutes les pistes sur lesquelles il nous avait lancé, et c'est une vraie déception.
En bref, si vous tenez à être subjugué, ne lisez que le tome 1. Personnellement je ne recommande que celui-là, même si je vais garder ses romans dans ma bibliothèque, ne serais-ce que pour leurs couvertures qui sont magnifiques.
Bonne lecture à tous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
emeralda
  03 mai 2012
En commençant ce troisième volet, ce qui m'a fait bizarre, c'est que je me souvenais fort bien du premier, mais beaucoup moins du second. Pourtant en général, j'ai une excellente mémoire pour cela (ce qui n'est pas le cas pour les dates d'anniversaire ou les numéro de téléphone, mais là je pense que je m'égare). J'ai eu un peu peur d'être perdue, mais en fait non, on rentre dedans très facilement, un peu comme un épisode d'une série que l'on suit, mais dont on a loupé un ou deux épisodes. Faut dire aussi qu'on ne présente plus l'auteur et qu'en matière de série, il en connais un rayon !
Comme pour les tomes 1 et 2, on a des vidéos à visionner en plus de notre lecture. On est réellement dans un ouvrage interactif et ce concept me plait même s'il n'est pas toujours facile de lire à côté d'un ordinateur connecté au Web.
Les vidéos sont de bonne qualité, ce n'est pas un bonus au rabais.
Pour les non-anglophones, des versions sous-titrées sont disponibles. Tout est donc prévu pour que cela se passe au mieux.
J'ai passé un agréable moment avec ce tome 3 qui m'a bien remis en mémoire les petits détails que j'avais pu oublier des deux précédents opus. le temps s'écoule et ma mémoire s'envole un peu.
J'ai lu rapidement cet ouvrage car il est bien découpé, construit avec toute la logique d'une personne qui connait les rouages des séries télévisées par coeur. Cela passe tout seul, il y a de l'action, un tout petit peu de psychologie pour donner un côté humain à l'ensemble (on est moins emphatique envers des robots en général), des bons et un gros méchant (gniark gniark) qui pourrait être aussi un gentil (un peu de complication dans les règles du jeu pour corser le tout, ah y a du métier là-dedans !!!!).
Le bémol, c'est que aussi vite lu, aussi vite oublié ou presque.
Disons que la trame principale reste bien, mais pour le reste. Ce n'est pas que cela soit bien grave, c'est juste un peu déroutant pour moi. J'ai l'impression du coup d'être passée un peu à côté de ma lecture alors que j'ai été aussi attentive que d'ordinaire.
Un troisième tome à lire si vous connaissez déjà la saga, sinon, je vous conseille quand même de commencer par le début, ce sera plus simple !
Ce n'est pas un très grand roman, c'est un excellent divertissement, il ne faut pas en attendre plus, mais comme je le dis souvent, ce n'est déjà pas si mal.

Lien : http://espace-temps-libre.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Yumiko
  31 mai 2016
Je n'étais pas pressée d'y arriver, mais voilà, tôt ou tard, il faut mettre un point final à une série. Donc me voilà avec le dernier tome de ce thriller passionnant, fascinant et effrayant. Dire au revoir à Dark et à ses collègues aura été difficile, mais l'auteur aura su garder sa ligne jusqu'à la fin, nous amenant à une belle conclusion avec un dernier serial killer passionnant à suivre.
Pourtant, je reste surtout une grande fan du tome 1 qui, pour moi, est tout simplement le meilleur. Même si Labyrinthe est très intéressant et nous intrigue, Sqweegel reste le summum du terrifiant et de l'angoissant. Vraiment il a réveillé des peurs en moi que je ne connaissais pas, quitte à nous rendre un peu paranos sur les bords. C'était là toute la force de ce premier tome qui m'a marquée profondément, ce que je n'ai plus retrouvé ensuite.
Malgré tout, j'ai aimé cette série jusqu'à la fin et ce tome 3 est vraiment génial ! Labyrinthe prend par surprise toute l'équipe, ainsi que le lecteur, et nous emmène dans des réflexions intéressantes sur les dérives de notre société. Si les méthodes prêtes clairement à discussion, nous ne pouvons qu'acquiescer à certaines de ses affirmations et son envie d'ouvrir les yeux aux gens est plus que valable. Et c'est ce qui peut perturber : adhérer aux idées d'un serial killer, plutôt déstabilisant, non ?
Quant aux vidéos qui sont toujours présentes, elles sont plus difficiles à intégrer car cette fois nous n'avons pas d'images pour signaler de nous rendre sur le web. C'est un peu dommage si nous voulons les voir en parallèle, aussi il est peut-être mieux d'attendre la fin du livre afin de ne pas être spoilé. Mais les acteurs sont toujours aussi géniaux et j'ai vraiment aimé ces films qui restent un plus indéniable.
En bref, jusqu'au bout j'ai aimé cette série et surtout ses personnages. Si tous les tomes ne sont pas exactement au même niveau, ils n'en sont pas loin, ce qui fait de cet univers un très bon du genre dans le monde du thriller. Alors si vous n'avez pas encore fait connaissance avec les tueurs du niveau 26, n'attendez plus, il est temps de rencontrer le mal en personne…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Amnezik666
  28 juillet 2012
Concernant le récit à proprement parler on retrouve un style facile qui permet une lecture fluide sans toutefois rester béat d'admiration devant la qualité de la prose, mais je suppose que ce n'est pas non plus le but d'un thriller. Les vidéos sont moins nombreuses que dans les précédents mais gagnent en qualité et apportent un réel plus au récit, même si ça nous oblige à quitter le bouquin pour se ruer sur un PC pour visionner la séquence.
L'intrigue n'est pas mal menée, dommage que les devinettes soient relativement classiques et les énigmes quelque peu répétitives. Cela dit la chasse à l'homme est rythmée et nous réserve quand même quelques surprises efficaces. Par contre si le titre laissait présager de grandes révélations sur Steve Dark on reste sur notre faim sur ce coup, en effet on n'apprend rien de nouveau dans cet ultime chapitre, la seule “révélation” utilisée n'en est pas une puisqu'on est courant depuis le second tome (et on le pressentait dès la fin du premier) du lien de parenté entre Dark et Sqweegel. On peut supposer que l'on quitte un Steve Dark plus apaisé, avec des perspectives d'avenir faites d'autres choses que des chasses à l'homme à répétition…
Au final on se retrouve face à un thriller sympathique sans être transcendant, il ne lui manque pas grand chose pour vraiment nous prendre aux tripes mais une fois encore ce “petit quelque chose” lui fait défaut. Mais il n'en reste pas moins que l'on ferme cette trilogie sur une impression globalement positive.
Lien : http://amnezik666.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Wiitoo
  11 avril 2013
Je me réjouissais de poursuivre les aventures de Steve Dark et finalement je suis moins enthousiasmé par cette dernière partie que je trouve clairement un cran en dessous des 2 premières.
Biensur le rythme est toujours exaltant, l'action s'enchaîne sans répit et l'histoire de ce tueur en série m'a bien plu. Je ne regrette pas cette lecture.
Malheureusement j'ai vraiment eu l'impression cette fois-ci de lire le scénario d'une série TV et malheureusement ça donne un résultat un peu léger en terme de consistance.
Alors Monsieur l'Expert Zuiker voici ce que j'en dis :
"Bon les gars, très bon scénario, je vous félicite. Par contre qui es-ce qui m'a foutu cette bande d'acteurs de série B ? On dirait un épisode de l'agence tous risques avec moins de charisme (oui c'est dur, je sais).
Même Steve dis-donc t'étais pas très en forme sur ce coup, plus aucune personnalité, personnage totalement lisse. Bon d'accord à ta décharge, c'est vrai que le coup de l'alliance Globale avec cette équipe frise le comique, t'étais quand même mieux avec ce vieux Riggins et la charmante Constance.
Bon oui, je te l'accorde, t'as pas non plus été gâté c'est vrai.... on t'a laissé pour mort sur un lit d'hôpital puis quelques heures plus tard tu mettais la pâtée à un type super entraîné des forces spéciales. Seul Bip Bip le Coyote est crédible quand il s'agit de se remettre rapidement de ses blessures mais quand même voyons.... il faut te reprendre !! "
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
verobleueverobleue   31 octobre 2012
Ces dernières années, Dark avait remarqué que la manière dont les gens s'informaient avait changé. Elle était révolue, l'époque où des reporters sur le terrain et des présentateurs compassés annonçaient les évènements de la journée après les avoir recueillis, digérés et mis en forme. A présent, les consommateurs des médias voulaient tout savoir dans l'instant. Quand survenait une catastrophe, certains allumaient encore leur télévision, mais de plus en plus sortaient leurs téléphonse portables pour voir ce que leurs contacts écrivaient, les liens ou les blagues qu'ils publiaient. Dans un sens, c'était un retour à la mentalité de village, où ceux qui se ressemblent se retrouvent à la veillée. Sauf qu'au lieu de se réunir dans un même lieu les gens se suivaient les uns les autres sur les réseaux sociaux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
seshat123seshat123   11 mars 2015
Devinette :
ON ANNONCE A UN PRISONNIER : "SI TU MENS, NOUS TE PENDRONS. SI TU DIS LA VÉRITÉ, NOUS TE FUSILLERONS." QUE PEUT-IL DIRE AFIN DE SAUVER SA PEAU ?

LABYRINTHE
P284
Commenter  J’apprécie          90
DexteretteDexterette   25 mai 2013
Bien sûr qu'on veut bien me renseigner. Je souris, je porte un costume, je suis impeccable, bien coiffé et blanc, alors évidemment on m'indique le bureau du président au bout du couloir splendidement entretenu.
Commenter  J’apprécie          40
mamangel1mamangel1   25 novembre 2015
Je peux faire des tas de choses.
Des choses que vous ne pourriez même pas imaginer.
J'ai des pouvoirs, des compétences et des capacités qui dépassent l'entendement humain.
Commenter  J’apprécie          20
FLAORIFLAORI   27 juillet 2014
Le monde était devenu de plus en plus dement.
En fait, la folie était de plus en plus normale.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Anthony E. Zuiker (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anthony E. Zuiker
Livres mentionnés dans la vidéo :
- Son carnet rouge (Tatiana de Rosnay) - J'irai cracher sur vos tombes (Boris Vian) - Les Stagiaires (Samantha Bailly) - Rebecca (Daphné du Maurier) - Rage (Stephen King) - le Combat de l'Épouvanteur (Joseph Delaney) - Petit déjeuner chez Tiffany (Truman Capote) - Les Contes Macabres (Edgar Allan Poe) - Level 26, tome 1 (Anthony E. Zuiker) - L'Excessive (Alexandra Lapierre) - Oona & Salinger (Frédéric Beigbeder) - Franny and Zooey (J.D. Salinger) - Americanah (Chimamanda Ngozi Adichie) - The Norse Myths (Kevin Crossley-Holland)
Où me trouver :
Blog : http://tetedelitote.canalblog.com Facebook : https://www.facebook.com/TetedeLitote Twitter : https://twitter.com/Cyri_F Instagram : http://instagram.com/cyri.f Livraddict : http://www.livraddict.com/profil/tetedelitote/
Intro : John Williams - Star Wars Theme
+ Lire la suite
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1709 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre