AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de mariepier6344a16


mariepier6344a16
  08 septembre 2016
1. Pourquoi ce livre?
C'est la lecture d'un extrait de le plaisir du texte, de Roland Barthes, qui m'a donné envie de relire ce livre. Lire Zviane est toujours un plaisir, mais je me souvenais vaguement d'un extrait où le personnage qu'elle a créé (et qui la représente) dit qu'elle essaie toujours de faire les choses « dans la joie » et je réalise aujourd'hui que c'est principalement ce critère qui régit aujourd'hui les lectures que je fais par plaisir.

2. Un premier aspect qui m'a plu :
J'aime le ton de l'auteure. Qu'elle utilise un langage près du mien me donne à la fois l'impression de voir sur papier mes propres réflexions, que son personnage principal est réel et de connaître intimement l'auteure, étant donné le caractère autobiographique de la plupart de ses bandes dessinées. de plus, le genre d'humour de Zviane est tout à fait le mien. Il est rapide, intelligent, « punché » et souvent dirigé vers son auteure, vraisemblablement pleine autodérision.

3. Un second aspect qui m'a plu :
J'aime les idées développées dans Ping-pong. Elles se répercutent sur des éléments concrets de ma vie personnelle, à un point tel où, plusieurs fois depuis ma lecture, je me suis rappelé, par exemple, la « théorie du trou dans la séquence » (p. 133-135) alors que je remettais constamment à plus tard la rédaction de certains travaux ou l'exécution de diverses tâches domestiques. Il m'était arrivé la même chose avec ses explications sur le prélude ou sa méthode pour sortir d'un mode végétatif, issues de ses livres précédents.

4. Un aspect qui m'a moins plu :
J'aurais aimé que Ping-pong soit un peu plus linéaire. Certes, comme cette bande dessinée est davantage un essai qu'une fiction, et que les bandes de cet ouvrage sont presque toutes nées sous forme de billets de blogue, je peux comprendre qu'il ait été moins évident de créer une ligne directrice entre ces diverses pensées éparses (mais aussi étroitement liées). Toutefois, comme j'apprécie en général les bandes-dessinées volumineuses qui se déploient d'une couverture à l'autre, j'aurais pu apprécié que Zviane offre ici ce genre de bandes dessinées, ce qu'elle a trop peu souvent fait jusqu'à présent, à mon avis.
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox