AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de LivresdAvril


LivresdAvril
  06 août 2020
Érudit et précis, Stefan Zweig revient sur la personnalité de sa compatriote Marie-Antoinette, sans verser dans l'hagiographie mais avec un certain lyrisme.
Il démonte et explique, à la manière d'un horloger, chacun des rouages et des (non-)décisions ayant mené à la Révolution.
Son texte, basé sur des recherches poussées, est étayé d'extraits de lettres et de journaux très pertinents.
Pourtant, et c'est bien la première fois que cela m'arrive en lisant un de ses textes, je me suis souvent ennuyée. D'abord parce que les personnages principaux (Marie-Antoinette, donc, mais aussi Louis XVI) sont très caricaturaux et n'évoluent que trop tardivement dans un cas, voire pas du tout dans l'autre. C'est d'ailleurs une des causes de leur tragique destin. Mais aussi parce que Zweig, dans sa volonté de justifier chacune de ses affirmations et de ses hypothèses psychologiques, multiplie les références et alourdit son propos à force de répétitions.
J'ai été d'autant plus déçue que j'admire la légèreté de style de ses romans, et que de nombreuses informations sont vraiment intéressantes. Peut-être a-t-il été lesté par l'enjeu du projet ?
Reste la beauté des phrases qui rend malgré tout l'ensemble agréable à lire !
Commenter  J’apprécie          130



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (13)voir plus