AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Alzir Hella (Traducteur)
EAN : 9782253943396
381 pages
Le Livre de Poche (26/02/2003)
3.93/5   54 notes
Résumé :
"Poètes de leur vie," Casanova, Stendhal et Léon Tolstoï le furent en recréant littérairement leur existence, en se prenant eux-mêmes comme matériau de leur œuvre.
Mais alors que le premier se raconte naïvement, de façon tout anecdotique, pour le plus grand plaisir du lecteur, l'« égotiste » Stendhal a une toute autre visée : c'est en psychologue lucide et perspicace qu'il observe et démonte en lui les mécanismes de l'amour, du bonheur ou de l'échec. Tolstoï,... >Voir plus
Que lire après Trois poètes de leur vie : Stendhal, Casanova, TolstoïVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Zweig,portraitiste hors pair,nous invite à mieux appréhender certains grands écrivains.Stendhal a ma préférence.Comme toujours Zweig nous invite à la table des plus grands pour partager un repas intellectuel ,très raffiné et exquis.
Commenter  J’apprécie          140
Trois grands écrivains rassemblés et racontés par un autre...cela ne peut être que bien.
Déjà par l'écriture. Ensuite par ce que l'on apprend.
Si Zweig a rassemblé Stendhal, Casanova et tolstoï (pour lequel j'ai un peu moins accroché), c'est qu'ils ont un point commun : faire d'eux-mêmes le coeur de leurs oeuvres, même si c'est de manière différente.
Je vois d'autres points communs : un rapport particulier aux femmes (même si, là aussi, ils réagissent de manière différente..). Et, pour les deux premiers, j'ajouterai le point commun d'avoir la vie, comme priorité, et non l'écriture...qui ne vient qu'après. Et pour cause...
Commenter  J’apprécie          50
J'ai eu un peu de mal, au départ, à me lancer dans cette lecture. Je l'avais d'ailleurs laissé de côté après quelques pages. Parfois, nous ne sommes pas prêt à recueillir ce qu'un livre peut nous offrir.
Découvrir ces trois grands auteurs a été d'un grand intérêt pour moi, et m'a donné envie de lire et explorer leurs oeuvres. Zweig est un fin conteur, on se laisse prendre au jeu. J'ai aimé la manière dont les mots sont maniés, dont le temps passe du présent au passé.
Commenter  J’apprécie          10
il y a longtemps : excellent souvenir
Commenter  J’apprécie          60
Fan des bio de Zweig, celles-ci ne font pas défaut. Ma préférence est pour Casanova.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (64) Voir plus Ajouter une citation
D'un beau mouvement, il relève son front, que tout poète pourrait lui envier et qui se dégage ainsi sous une chevelure châtain délicatement bouclée; le nez fait saillie comme un croc insolent et hardi, ainsi que le menton à la forte ossature et, sous celui-ci une pomme d'Adam deux fois grosse comme une noix (ce qui, à ce que croient les bonnes femmes, est le plus sur garant d'une robuste virilité); indéniablement, chaque trait du visage exprime l'impétuosité, l'audace, la résolution. Seule la lèvre, très rouge et sensuelle, se courbe molle et humide et découvre comme la chair d'une grenade, les blancs cerneaux des dents. Lentement le bel homme tourne à présent son profil le long du sombre amphithéâtre; sous les paupières régulières, broussailleuses et d'une courbe parfaite, flambe dans les noires pupilles un impatient regard d'agitation, un véritable regard de chasseur en quête d'une proie, prêt à se précipiter tout à coup, come un aigle, sur sa victime
Commenter  J’apprécie          10
Plus un individu vit avec son temps, plus il meurt avec lui. Plus un individu garde en lui sa véritable essence, plus il reste de lui à la postérité.
Commenter  J’apprécie          70
les épaules de l'Hercule Farnèse, avec les muscles d'un lutteur romain, la beauté brune d'un fils de bohémiens, l'impétuosité et l'insolence d'un condottière et la chaleur virile d'un faune velu. Son corps est un métal pétri de fougue et de forces débordantes. (Casanova)
Commenter  J’apprécie          30
Si on l'écoute, le philosophe n'a sur la terre d'autre obligation morale que de bien s'amuser aux dépens de tous les imbéciles, de duper les vaniteux, d'escroquer les naifs, de soulager les avares et de cocufier les maris, bref, de punir toutes les folies de cette terre, en qualité d'envoyé de la justice divine. La tromperie est, pour lui, non seulement un art mais un devoir supérieur à la morale, et ce devoir il l'exerce en brave prince vivant hors la loi, avec une conscience candide et une incomparable spontanéité.
Commenter  J’apprécie          10
Cette vie devient ample, colorée, multiple, riche en vicissitudes, fantastique et bariolée comme on en rencontre à peine une autre dans une période de plusieurs siècles; et simplement par le fait qu'il la raconte, celui qui ne fut et ne voulut jamais être quelque chose devient l'un des poètes les plus incomparables de l'existence - à vrai dire non pas par sa volonté mais par celle de la vie elle -même.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Stefan Zweig (66) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stefan Zweig
Stefan Zweig, auteur à succès, se voulait citoyen d'un monde qu'unifiait une communauté de culture et de civilisation. Il n'a pas survécu à l'effondrement de ce «monde d'hier» qu'incarnait la Vienne impériale de sa jeunesse.
Stefan Zweig et tous les grands auteurs sont sur www.lire.fr
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Biographie générale et généalogie>Biographie des écrivains (238)
autres livres classés : biographieVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (172) Voir plus



Quiz Voir plus

Le joueur d'échec de Zweig

Quel est le nom du champion du monde d'échecs ?

Santovik
Czentovick
Czentovic
Zenovic

9 questions
1874 lecteurs ont répondu
Thème : Le Joueur d'échecs de Stefan ZweigCréer un quiz sur ce livre

{* *}