AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253040835
Éditeur : Le Livre de Poche (30/11/-1)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 63 notes)
Résumé :
Oro, c'était l'Amérique latine, vue du Costa Rica, avec tous ses délires et ses passions louches. C'était une aventure de Cizia Zykë avec l'or, les malfrats et un certain magnum à canon chromé qui, depuis, est entré dans le légende des best-sellers...

Avec Sahara, le décor change: nous sommes en Afrique, et Zykë s'est mis entête d'y bâtir un curieux empire en vendant des camions pourris à des hommes qui ne le sont pas moins. Sahara... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
ibon
  21 août 2015
Égoïste, cynique, misogyne, brutal et impitoyable. Voilà les "qualités" de l'aventurier Cizia Zyke, que l'on avait découvert chez Pivot, au milieu des années 80, lors de la parution de son précédent livre " Oro" ou les vicissitudes d'un chercheur d'or au Costa Rica armé d'un Magnum et qui ne veut donc pas se faire embêter.
"Sahara" raconte le convoyage illégal de voitures et de camions de Bordeaux à Mopti au Mali. le patron de l'expédition est bien sûr Cizia Zykë. L'intérêt de ce livre est, non seulement dans le ton ironique et insolent du personnage qui écrit comme il parle, mais aussi son récit sur le désert saharien.
Pour lui il est illusoire de plaquer les règles occidentales dans cette Afrique des années 70. Ici on est très loin de l'Europe et de ses lois. Or comme l'homme n'aime pas trop les règles de ces états, il va là où il peut se sentir libre de vivre comme il l'entend à 25 ans: à fond, tout en consommant de l'herbe, accompagné d'une équipe pour gagner un maximum d'argent afin de le dépenser dans les meilleurs lieux de perdition.
Comme il aime à le rappeler: en Afrique, il y a un contexte, et tout ce qui peut nous paraître choquant est courant là- bas. Pêle-mêle: le " no money, no fuck", la corruption, la violence entre ethnies, les dictatures...
L'auteur s'en accommode très bien. Pourtant, sa générosité, ne s'arrête pas aux fonctionnaires corrompus, aux prostituées ou à ses camarades de jeu, le bonhomme a aussi un peu de générosité: comme ça l'énerve de voir l'aide humanitaire détournée alors il se fait chevalier au grand coeur en distribuant la nourriture et les médicaments à l'arrière de ses camions quand ils s'arrêtent dans les villages.
L'argent n'est pas son maître, il claque tout pour recommencer une nouvelle aventure. Zykë est peut-être un faux méchant. Il est rafraîchissant de lire ce genre d'ouvrages autobiographiques écrit par un autodidacte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
LecturesdeWicket
  13 février 2017
Avant de de critiquer librement « Sahara », il faut mettre un visage sur Cyzia Zyke. Cet homme, c'est une brute, un mastodonte vulgaire invité par Bernard Pivot sur « Apostrophe » en 1985 avec la chemise ouverte, une gitane au bord des lèvres, qui arrivait à tenir Olivier de Kersauson en respect en racontant à demi-mot ses viols et ses meurtres. Voilà, vous savez….désormais, à vous de choisir si vous ouvrez la couverture du bouquin pour découvrir, essayer de comprendre, mais attention….vous ne serez plus jamais vraiment la même personne après cette lecture (les critiques binaires en attestent d'ailleurs).
Qui est cet homme ? Un bandit notoire bordelais, habitué des séjours en prison avant sa majorité. Après ses 18 ans, un légionnaire ultraviolent rêvant d'aventures exotiques, après son licenciement de l'armée on le verra pilleur de tombes en Argentine, et il deviendra aventurier orpailleur en Amérique Centrale, une tranche de vie dont il publiera les mémoires dans « Oro ». Par la suite, on le verra roi des mafieux et homme de main à Toronto dont il racontera les anecdotes dans « Parodie », puis passeur clandestin et roi du marché noir automobile africain, épisode passé à la postérité dans « Sahara ». Il continuera ses pérégrinations criminelles jusqu'à son décès en 2011, avec, en fil rouge, une tentative de carrière littéraire concurrençant les SAS de Gérard de Villiers, dont il ne subsiste qu'une dizaine de navets.
« Sahara » est moins populaire qu' « Oro ». Pour être honnête, l'effet de surprise est passé après la découverte de cet aventurier véreux ! A quoi s'attendre après tant d'actes abjectes, tant de dédain et de mépris pour la race humaine. Et pourtant, malgré l'absence totale de talent littéraire, et le manque de maitrise technique, Cyzia Zyke accomplit l'exploit de nous transporter dans un autre monde, l'Afrique. Devant la vulgarité de ses lettres et son illettrisme manifeste, on aurait pu croire à une transposition d' « Oro » sur un autre continent. Et bien non. La force de Cyzia, c'est son honnêteté. Bien conscient de ne pas être un homme de lettres, il raconte sa nouvelle quête sans structure, sans logique, mais en toute chronologie, sans jamais calculer quoi que ce soit. Aucune technique littéraire ici, juste une tranche de vie sincère.
Cette fois, il traversera l'Afrique et le Sahara plusieurs fois, à la tête d'un cortège de voitures et de camions
à refourguer au Mali. Poursuivi par la douane, recherché par les flics, il slalomera entre politiciens véreux, et villages africains miséreux. On découvre ici une once de sentiment et de culpabilité. Autant, il dénigrait les costaricains, les traitait comme des bêtes, autant les africains l'apitoient, suscitent sa sympathie. Une autre aventure qui, malgré les apparences, n'évoque pas du tout les précédentes aventures de Cyzia ! Incontournable également.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
thaisg
  09 septembre 2008
Un road-book de vacances sorti en 1987, voici comment je qualifierais ce livre ou, pour résumer, les aventures de Charlie en Afrique.
Ce livre sans prétention et sans style raconte les aventures de Charlie, homme au passé de petits délinquants, en Afrique. Tout y passe : ses préparatifs, ses rencontres avec des européens plus ou moins paumés ou déjantés, ses traversées du désert pour aller vendre des voitures, sa « cueillette » de filles pour quelques plaisirs, l'alcool et la drogue en quantité. Sur un ton à la fois caustique vis-à-vis de certaines personnes mais aussi plein d'humour, il brosse un tableau de l'Afrique des années 1970 qui me semble assez réaliste : le vol, la corruption, le cannibalisme, l'excision, la prostitution, le vol mais aussi le sens de l'accueil, le partage et l'entraide.
La suite ici :
http://arcetciel.canalblog.com/archives/2008/09/09/10218232.html#comments
Commenter  J’apprécie          30
Axelinou
  04 avril 2015
Ho ! hé, tous les machos, les musclés, les fonceurs, les goulus d'aventure, les forcenés de la chose, votre messie est de retour... En voiture !
(Jean-Pierre Fueri, France-Soir )
Commenter  J’apprécie          20
kaliss
  17 septembre 2017
suite des aventures biographiques de cizia, cette fois ci en afrique, toujours prenant mais moins percutant que oro
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
FlowiflowerFlowiflower   08 mars 2017
L'Afrique, c'est amusant. Désordonné, bruyant, cassé, bricolé. La chaleur écroule tout le monde et rien ne marche comme il le faut, mais c'est plutôt drôle quand on est de passage. Dans les petits villages, trois maisons, deux petits greniers ronds, les gens sont sympathiques. A notre arrivée, les gamins nous entouraient, tout sourire et la main tendue. Au début, je leur caressais la tête pour m'essuyer les mains. Maintenant, c'est par affection que je le fais. Les adultes se marrent tout le temps et on ne comprend rien à ce qu'ils racontent. Les femmes sont toujours prêtes à gagner honnêtement quelques francs, le pagne relevé, sans même enlever la bassine ou le tas de bois qu'elles ont sur la tête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaouirkhettaoui   04 mai 2014
En Afrique, il n’y a pas de secret, pour grimper vite et surtout ne pas avoir de problèmes, il faut donner de l’argent à tous les fonctionnaires de son terrain d’action. Une fois qu’on a payé, il faut toujours payer. Cela je le savais. Là où j’ai fait une erreur, c’est, dans mon désir immédiat de puissance, de trop payer dès le début.
Commenter  J’apprécie          70
rkhettaouirkhettaoui   04 mai 2014
L’Afrique, c’est amusant. Désordonné, bruyant, cassé, bricolé. La chaleur écroule tout le monde et rien ne marche comme il le faut, mais c’est plutôt drôle quand on est de passage. Dans les petits villages, trois maisons, deux petits greniers ronds, les gens sont sympathiques.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   04 mai 2014
Les villes sont des repaires de violence, sans hygiène, sans organisation, où rien ne s’obtient sans argent. Ce sont des mondes absurdes, comme ces frontières tracées par les colonisateurs, leurs armées, leur administration, et tous les domaines où les Noirs se sont mis à singer leurs modèles. Les douaniers auxquels nous avons eu affaire étaient tous des enfoirés, tatillons et corrompus. Les flics, des salopards, les juges également.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   04 mai 2014
Tout le monde sait ici que le président Bokassa est un grand amateur de chair humaine.Gros con de cannibale, confondre ses électeurs avec son garde-manger ! Plus la soirée avance et plus j’en apprends de belles sur cet enfoiré. Il n’y a pas une famille ici qui n’ait eu à souffrir de son despotisme et qui n’ait eu au moins un parent proche ou éloigné, mangé ou disparu. La seule loi, c’est sa volonté. Les dictateurs sud-américains sont des débutants à côté de lui. Il a fait emprisonner ou massacrer des milliers de personnes dont le seul crime était de posséder des richesses qu’il convoitai
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Cizia Zykë (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cizia Zykë
Zykë chez le Pivot. On ne s'en lasse pas.
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Biographie générale et généalogie>Biographie générale et généalogique (557)
autres livres classés : saharaVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

L'Afrique dans la littérature

Dans quel pays d'Afrique se passe une aventure de Tintin ?

Le Congo
Le Mozambique
Le Kenya
La Mauritanie

10 questions
234 lecteurs ont répondu
Thèmes : afriqueCréer un quiz sur ce livre