AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2709630559
Éditeur : J.-C. Lattès (04/02/2009)

Note moyenne : 3.97/5 (sur 57 notes)
Résumé :
1586. Le duc de Guise, surnommé le Balafré, contrôle la moitié de la France. Henri III n’est même plus roi à Paris où la Ligue fait la loi, tandis que le huguenot Henri de Navarre conduit une guerre d’escarmouches dans l’ouest du royaume. Décidée à y mettre un terme, Catherine de Médicis part rencontrer Navarre, héritier légitime selon la loi salique, pour le convaincre de se convertir. Tiraillé entre sa foi catholique et son amour pour la protestante Cassandre de M... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
leinavaleski
  28 avril 2016
Ce second tome applique la même recette que le précédent et ça fonctionne toujours aussi bien : l'intrigue est intéressante, les rebondissements sont assez nombreux pour qu'on ne s'ennuie pas (même si certaines révélations ne m'ont pas surprise, elles ont le mérite de ne pas sortir de nulle part. et les personnages sont attachants (hormis Cassandre, je n'arrive pas à m'intéresser à elle ou à m'y attacher). de plus, on a un très bon équilibre entre le réalité historique et la fiction.
J'ai vraiment eu du mal à lâcher ce roman mais si j'enlève une étoile, c'est parce que je n'ai pas compris les événements de la fin. Une fois les négociations avec Catherine de Médicis (et toutes les intrigues annexes) terminées, on repart avec l'armée de Navarre et l'ambiance retombe un peu comme un soufflé. Certes, cela amène à une certaine conclusion, mais je n'étais plus du tout prise dans l'ambiance.
Et j'ajouterai une dernière chose pour les personnages : presque tous, même les secondaires, ont un petit quelque chose qui les rend intéressants. Mais il y a une exception, c'est Il Magnifichino, il est régulièrement au premier plan et pourtant il est d'une fadeur assez impressionnante... Comme si il n'était qu'un bouche trou dans l'intrigue, c'est dommage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Thoxana
  21 juin 2010
Ce deuxième volet de la guerre des trois Henri nous plonge dans les tractations organisées par Catherine de Medicis pour se rapprocher d'Henri de Navarre. Fidèle au portrait que l'on fait classiquement d'elle, elle n'hésite pas à combiner de sombres machinations pour parvenir à ses fins. Mais on constate aussi qu'elle souhaitait surtout apporter la paix dans le royaume en ces temps troublés.
Trois femmes passionnées sont au coeur de ce scénario passionnant.
Un roman fascinant !
Commenter  J’apprécie          50
Heureuse
  15 janvier 2012
13 jours pour lire un roman ça dit tout..
Intéressant, instructif, ce roman est plutôt agréable à lire (à part la multiplicité des personnages et de leurs titres.. mais ça c'est le contexte qui le veut). Quel plaisir de rencontrer Henri IV, de partager l'amour et le respect que ses contemporains partageaient pour lui.
Mais je l'ai trouvé long comme un jour sans pain. J'avais l'impression que ce roman n'en finirait jamais.
Je ne suis pas du tout certaine de lire le troisième. J'ai vraiment envie de connaître la suite (la partie historique essentiellement) mais le roman me captive beaucoup moins.
IL y a une chose que je n'ai pas aimé du tout : la dernière phrase. Je ne supporte pas cette technique qui consiste à laisser les actions en suspens à la fin d'un chapitre (technique très artificielle pour rendre le roman palpitant : on n'arrive plus à s'arrêter car l'auteur nous oblige le faire en milieu de chapitre). Là, en fin de roman, pour moi, ça coince un peu. A mon humble avis.
Commenter  J’apprécie          10
Kalliope
  10 mai 2011
Ce deuxième tome m'a encore plus intéressée que le premier. Que d'intrigues dans les cours! Quelle époque passionnante! Les personnages, réels ou fictifs, sont très attachants. Je ne sais pas pour vous, mais moi j'aime bien ce bon vieil Henri IV! Bref, je me réjouis d'attaquer aujourd'hui le troisième et dernier volume.
Commenter  J’apprécie          40
reiginhart
  04 février 2014
Dans ce deuxième tome de la série la guerre des trois Henri, nous retrouvons Olivier Hauteville, Nicolas Poulain et Cassandre de Mornay.
Catherine de Médicis veut arriver à conclure "une bonne paix" avec Henri de Navarre, mais projette surtout un remariage avec une nièce des Guise pour endiguer le conflit.
Le texte est toujours aussi documenté, et haletant. Les personnages fictifs que sont Olivier de hauteville et Cassandre de Mornay s'intègrent bien au sein des personnages historiques.
L'écriture, poussive dans le premier volume, est bien meilleure dans celui-ci et permet de rentrer plus vite dans le sujet.
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
ElviraElvira   21 septembre 2011
Mornay le savait. Comme tous les autres autour de la table, il connaissait le véritable roi de Navarre. Un soldat qui avait reçu de Dieu le génie de la guerre, un humaniste qui lisait parfaitement le grec et le latin et qui admirait les actions illustres de l’histoire romaine. Un homme indomptable à qui sa mère Jeanne d’Albret avait donné une éducation de fer. Et surtout, un juste, un maître tolérant, et respectueux des faibles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
GrouchoGroucho   19 novembre 2014
.../...
- A la Cour, tout est différent. Sous la bienséance, vous ne découvrirez que le vice et la luxure. Derrière la religion, vous n’apercevrez que le blasphème. La modestie et la sagesse que vous apprécierez chez certains ne seront qu'apparences pour dissimuler la débauche et les dérèglements.
Commenter  J’apprécie          30
GrouchoGroucho   19 novembre 2014
- Le mariage est une cage, mon ami. Les oiseaux en dehors désespèrent d'y entrer, ceux dedans désespèrent d'en sortirent, plaisanta Montaigne.
Commenter  J’apprécie          60
GrouchoGroucho   19 novembre 2014
.../...
Tous les édits de tolérances étaient abolis et dans le royaume, seule la religion catholique apostolique et romaine était reconnue. Le culte protestant interdit, il était licite à tous de courir sus aux hérétiques.
Commenter  J’apprécie          30
GrouchoGroucho   19 novembre 2014
L'histoire tira un sourire à la Florentine. Ce père devait être quelqu'un d'important, se dit-elle, car les dispenses d'âge pour les offices étaient signées par le roi et le chancelier. Finalement, ce Poulain, que la Montpensier lui avait imposé était peut être plus intéressant que prévu.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Jean d'Aillon (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean d'Aillon
Les Templiers et leur trésor | Au cœur de l’histoire | Europe 1
autres livres classés : roman historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1021 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre