AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Ori


Ori
  21 septembre 2008
Le mystère de la chambre bleue de Jean d'Aillon, Labyrinthes
A Paris, en 1641, sous le règne de Louis XIII, mais surtout, sous le joug de Richelieu, un étrange meurtre est commis. Un valet de la famille de Rambouillet (la chambre bleue est celle de la Marquise) est mort mystérieusement, en pleine rue, au milieu d'une foule nombreuse, sans que personne n'ait rien vu. le malheureux portait une lettre à un mystérieux destinataire. Louis Fronsac, un jeune notaire se retrouve mêlé à l'enquête, il fréquente l'hôtel des Rambouillet et est bien décidé à les aider.
Je ne connaissais pas le genre du polar historique, et je suis enthousiasmée, l'intrigue qui fait intervenir de nombreux personnages historiques, le retors Richelieu, le calculateur Mazarin, les conjurés de 1641 Cinq-Mars, le Duc de Soissons et le Duc de Vendôme, est bien ficelée. C'est compliqué, mais jamais je ne me suis sentie perdue. Et puis, ce fut un plaisir de déambuler dans les rues de Paris, de mon quartier en plus, à cette époque, bien que la propreté ne soit pas la priorité.
Par contre, je n'ai pas réussi à accroché au style de l'auteur, en effet le narrateur fait de nombreuses interventions trèèèèèèès lourdes pour introduire, la plupart du temps, une précision historique, certes très intéressante, mais amenée si lourdement, qu'on a l'impression d'assister à un cours d'histoire! C'est bien dommage, car cela pourrait être amené de façon plus légère, sans gros sabot du style "chers lecteurs, interrompons-nous un moment pour préciser ce qu'il se passait" arghhhhhhhhhhh et j'invente à peine là.
Mais malgré cela, je retrouverais bien Louis Fronsac et sa Julie dans ses autres aventures puisque c'est une série.
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus