AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782081316287
576 pages
Éditeur : Flammarion (19/03/2014)

Note moyenne : 3.76/5 (sur 21 notes)
Résumé :
1590. Pour conquérir son royaume que la Sainte Ligue lui refuse, le protestant Henri de Navarre met le siège aux portes de Paris. Durant trois mois, plus aucun vivre ne pénètre dans la capitale.
Au point culminant de la famine, la dépouille d'une femme est retrouvée dans le cimetière des Saints-Innocents, en partie dévorée. D'autres découvertes tout aussi macabres suivent. S'agit-il de crimes commis par des lansquenets affamés ou, plus terrifiant, de forfait... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
denisarnoud
  20 mai 2014
Nous sommes en 1590. le royaume de France est plongé dans le chaos suite à l'assassinat du roi Henri III. Son héritier légitime est rejeté par une partie de la population car huguenot. Henri de Navarre doit petit à petit, reprendre possession de son royaume par la force. Avec ses troupes il fait le siège de Paris, une capitale aux mains de la Sainte Ligue, groupement de catholiques acharnés. Très vite la famine ravage les rues de la capitale. Mais les ligueurs ne veulent pas céder.
"Et pour cause, dans les meilleures maisons de Paris, on avait faim. Les serviteurs ne recevaient qu'une demi-livre de pain ou de bouillie par jour et étaient contraints de chasser chiens et chats.
La seule chose bon marché restait les sermons des prédicateurs qui assuraient que c'était fort agréable à Dieu que de mourir d'inanition. Certains déclaraient même qu'il valait mieux tuer ses enfants que de reconnaître pour roi un hérétique."
Dans ce Paris ravagé par la faim, un cadavre de femme en partie dévorée est découvert dans le cimetière des Saints Innocents. D'autres corps de femmes sont découvert par la suite, de qui on a bu le sang. Pierre Pigray, chirurgien appelé pour examiner les cadavres pense qu'il s'agit là des oeuvres d'un loup-garou. La Ligue va sauter sur l'occasion. Pour relancer la résistance émoussée du peuple de Paris, elle va lui faire croire que la responsable de ces crimes est une bête démoniaque envoyée par ce "chien de béarnais".

Olivier Hauteville, chevalier fidèle au roi légitime, va s'infiltrer dans Paris pour libérer un sympathisant du roi emprisonné car il avait tenté de faire entrer le roi dans Paris, essayer de déjouer un assassinat contre ce dernier et affronter une vieille connaissance en la personne de Louchart, commissaire félon acquis à la Ligue pour faire fortune.

Ce passionnant roman particulièrement bien documenté nous emporte dans ce Paris sous tension. Un Paris écartelé entre la soumission au roi légitime, et l'obéissance à la religion catholique marquée par le fanatisme religieux. Une Ligue elle même divisée en deux factions. Nous sommes également plongé dans cette période par le style de l'auteur, un style vif émaillé d'expressions de l'époque. Un style qui rappelle celui de Robert Merle dans Fortune de France qui reste pour moi une référence dans le domaine du roman historique. Nul doute, Monsieur d'Aillon que je replongerai avec délices dans les aventures de vos héros.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Cheuzeville
  23 janvier 2016
Jean d'Aillon est un auteur prolifique. On ne compte plus ses romans, que je n'ai d'ailleurs pas tous lu. Ils ont cependant deux points communs : tous sont des romans historiques se situant à des époques différentes : en Provence du temps de l'empire romain, toujours en Provence mais cette fois-ci au Moyen-Age, à Paris, durant la période troublée des guerres de religions et, encore à Paris, sous Louis XIII et au début du règne de son successeur, Louis XIV . Et tous sont des romans « policiers », des enquêtes comportant des intrigues compliquées et pleines de rebondissements. A chacune de ces époques correspond une série et chacune a son héros.
Pour tous les amateurs d'histoire, chaque roman de Jean d'Aillon est un enchantement. Il parvient à merveille à reconstituer l'époque où se déroule l'action et cette dernière a pour cadre un environnement historique rigoureusement exact. On y croise d'ailleurs moult personnages ayant réellement existé, ce qui nous permet de découvrir des aspects méconnus de leur personnalité et de leur vie. Jean d'Aillon est avant tout un historien (il est professeur en histoire économique), mais il est aussi un véritable écrivain, qui manie à la perfection une langue française au style volontairement désuet.
Le dernier roman de Jean d'Aillon, qui vient de paraître, s'intitule « La bête des Saints-Innocents » (Flammarion). Il appartient à la série dont le héros est Olivier Hauteville. Comme tous les autres, je l'ai lu avec délice. L'auteur est parvenu à faire revivre une terrible période fort méconnue : celle où Paris était aux mains de la Ligue et était assiégé par les troupes du roi légitime mais rejeté pour cause de protestantisme, Henri IV. On y découvre une capitale ravagée par la misère et la famine, otage d'un petit groupe de fanatiques disposé à commettre les pires exactions pour conserver le pouvoir.
Au-delà de l'intrigue, comme dans les précédents ouvrages de Jean d'Aillon, on apprend beaucoup sur la vie et les moeurs de l'époque. Une multitude d'anecdotes et de détails croustillants nous familiarisent avec une période pas si lointaine mais pourtant un peu oubliée. Tout lecteur aimant Paris et son histoire sera passionné par cette description de ce qu'était cette ville à la fin du XVIe siècle. Tous les amoureux de la langue française découvriront avec délectation des expressions et des tournures savoureuses mais depuis longtemps disparues.
Lire un roman de Jean d'Aillon revient à effectuer un fantastique voyage dans le passé, tout en faisant la connaissance de héros attachants. « La bête des Saints-Innocents » est un livre qui se dévore plus qu'il ne se lit (sans mauvais jeu de mot, car il y est beaucoup question de cannibalisme !) Je le recommande donc chaleureusement à tous les amateurs d'histoire et d'intrigues. Cette lecture ne les décevra pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Moulinaie
  25 septembre 2015
Paris années 1590...
La Sainte Ligue tient la ville enfermée, Henri IV l'hérétique y est présenté comme le démon lors des prêches dans les églises. Ce roi obligé de faire le siège de sa propre capitale !
Le froid puis une faim terrible tenaillent les parisiens qui meurent par centaines, des crimes atroces sont perpétrés et on finit par tuer pour manger...
C'est sur ce fond de misère que les manoeuvres de responsables sans scrupules vont s'entremêler entre trahisons, dénonciations, désir fou d'imposer sa loi opposés au souci vital d'être dans le camp des vainqueurs pour échapper à toute vengeance.
C'est certainement l'ouvrage le plus accessible de ceux que j'ai lus du même auteur. On entre très vite dans l'histoire, on cerne les personnages principaux et la complexité de l'intrigue est distillée lentement.
C'est toujours avec délice et passion que je lis ces romans historiques qui amènent autant de détente que du culture et l'envie de se documenter de manière plus approfondie sur les événements relatés.
A noter que l'auteur crée des dynasties de personnages qu'on retrouve au fil de ses ouvrages. Au bout de quelques tomes, on commence à en capter la généalogie. Belle démarche pour s'intéresser à l'histoire de France tout en vibrant au fil de belles aventures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
melodbellaisa
  07 mars 2020
Les aventures d'Olivier Hauteville La Bête des Saints-Innocents 1590. Pour conquérir son royaume que la Sainte Ligue lui refuse, le protestant Henri de Navarre met le siège aux portes de Paris. Durant trois mois, plus aucun vivre ne pénètre dans la capitale. Au point culminant de la famine, la dépouille d'une femme est retrouvée dans le cimetière des Saints-Innocents, en partie dévorée. D'autres découvertes tout aussi macabres suivent. S'agit-il de crimes commis par des lansquenets affamés ou, plus terrifiant, de forfaits perpétrés par une bête diabolique ? Car le commissaire Louchart, forcené ligueur, est persuadé de l'existence d'un loup-garou qui vient des enfers meurtrir les Parisiens à la demande de l'hérétique Henri IV. La plupart des Seize, ces bourgeois de la Ligue qui dirigent Paris en l'absence du duc de Mayenne, en sont comme lui convaincus. Mais Olivier Hauteville, revenu dans la capitale, craint un plan plus machiavélique encore...
Commenter  J’apprécie          10
Moccha
  01 juillet 2019
1590, Paris à faim.
Henri de Navarre, (Henri IV), pour conquérir son royaume, que la Sainte Ligue lui refuse, met le siège aux portes de Paris.
Trois mois, sans qu'aucune vivre, ne rentre dans Paris.
Des faits de cannibalisme sont découverts au cimetière des Saint-Innocents.
D'autres découvertes tout aussi macabres suivent.
Est-ce un loup garou ?
L'histoire est très agréable, et je me suis attachée au personnage principal ainsi qu'aux personnages secondaires
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
GrouchoGroucho   07 mai 2015
Lors d'une audience criminelle, l'accusé pouvait être interrogé de deux façons : debout, tête nue, derrière le barreau, ou sur un petit siège de bois, très bas : la sellette.
Dans le premier cas, le procureur n'envisageait pas de peine afflictive. Dans le second, les châtiments les plus graves, y compris la mort, pouvaient être requis.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Jean d'Aillon (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean d'Aillon
Jean d' Aillon - Les chroniques d'Edward Holmes et Gower Watson .Jean d' Aillon vous présente "Les chroniques d'Edward Holmes et Gower Watson : Une étude en écarlate" aux éditions 10-18. Retrouvez le livre http://www.mollat.com/livres/aillon-jean-une-etude-ecarlate-9782264065490.html www.mollat.com Retrouvez la librairie Mollat sur les réseaux sociaux : https://www.facebook.com/Librairie.mo... https://twitter.com/LibrairieMollat http://www.dailymotion.com/user/Libra... https://vimeo.com/mollat https://instagram.com/librairie_mollat/ https://www.pinterest.com/librairiemo... http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ https://soundcloud.com/librairie-mollat http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : France (Henri IV)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1280 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre