AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2264065494
Éditeur : 10-18 (05/02/2015)

Note moyenne : 3.54/5 (sur 28 notes)
Résumé :
Le 21 mai 1420, Isabeau de Bavière, reine de France, signait, au nom de son mari Charles VI, fou et incapable, un traité par lequel le roi reconnaissait Henri V de Lancastre, son gendre, héritier de la couronne de France. Quelques mois plus tard, Edward Holmes, clerc et demi-frère du baron de Roos tué à la bataille de Baugé, était chassé de l’hôtel parisien de son seigneur. Ne pouvant rentrer en Angleterre, maître Holmes trouva logis chez le bonnetier Bonacieux, sis... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Souri7
  01 juin 2018
Après avoir terminé le premier tome, ma première réaction a été : Chapeau bas à Jean d'Aillon !
Réussir le tour de force de relater au travers d'une enquête l'histoire de France avec une telle précision, une telle connaissance… BRAVO !
La plupart des romans policiers historiques utilisent l'histoire pour planter le décor de leur intrigue, mais Jean d'Aillon, lui il fait l'inverse : il utilise l'enquête pour nous relater l'histoire de France.
Lors des premiers chapitres, déstabilisation totale avec un vocabulaire de l'époque donc dictionnaire de la liseuse en action . Mais une fois le rythme pris, plus besoin.
La période historique relatée, à savoir le XVème siècle où le trône de France était disputé et les conflits entre Armagnacs et Bourguignons ne sont pas évidents et j'avoue que mes connaissances sur cette période sont trop générales et infimes.
Par contre, Jean d'Aillon prend le temps de distiller dans son récit des éléments historiques, de retracer les raisons des conflits et la lectrice que je suis se sent moins perdue .
Sérieusement, contente de ne pas vivre à cette époque ! Paris meurt sous la famine, la maladie en raison des guerres ; les meurtres sont monnaie courante… sans la moindre pitié pour les victimes (femmes, enfants... Tout y passent et avec boucherie).

Étrangement dans ce livre, je n'ai pas été entraînée par l'enquête mystérieuse, mais par le contexte historique. On sent que l'auteur maîtrise le sujet et sait nous rendre ce qui semblerait rébarbatif… attrayant. J'ai énormément apprécié la scène où les différents protagonistes des différents complots se rendent à la maison Mélusine : une vraie pièce de théâtre à elles seule !

Côté enquête : un Holmes et un Watson atypiques quand on connaît l'oeuvre de Conan Doyle. Enfin un auteur qui ne se contente pas de copier-coller le personnage, mais décide de le réécrire, de le redessiner à sa manière ! Rien que pour cela : MERCI ! Sans compter que le Watson de cette série est un personnage qui a plus de présence dans l'enquête en y participant activement. Cela change du rôle de faire-valoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1097
belette2911
  13 mars 2015
♫ C'était au temps où Paris s'anglicisait, ♫ C'était au temps où l'roi des Anglais vous gouvernait ♪ (Pardon, Jacques).
Hé oui, les gars, un jour, il y a 600 ans, vous fûtes sous l'autorité d'un roi Anglais ! Charles VI a signé le traité qui stipulait que la couronne de France serait cédée à Henri V d'Angleterre. Mais ce con de numéro 5 meurt et c'est son fils, Henri VI d'Angleterre, qui est reconnu roi de France par les Anglais et les Bourguignons, maîtres de Paris et de la partie nord du royaume de France. Ben mon vieux !
Un pastiche de Sherlock Holmes qui n'en est pas tout à fait un, ça ne pouvait qu'éveiller ma curiosité ! Pensez bien, un clerc nommé Edward Holmes qui résout des petites énigmes après avoir croisé un dénommé Gower Watson et qui se balade dans les rues de Paris en 1420, je ne pouvais passer à côté.
Bien entendu, j'ai cherché toutes les petites références canoniques mais je n'en ai pas vu beaucoup (la viole au lieu du violon – Mortimer=Moriarty ?), le clerc Holmes étant tout de même assez éloigné de son modèle officiel, tout comme Watson, archer dans cette aventure.
Sherlock Holmes savait se battre et notre Edward Holmes est parfois un peu pusillanime quand il s'agit de monter au front, bien qu'il ne manquasse pas de courage lorsqu'il faut montrer qu'on en a "sous la toge" afin de sauver son ami Gower.
Malgré ces petites choses, j'ai souri, car ce pastiche est bien fichu et les personnages aussi. J'ai bien aimé l'introduction qui nous changeait de la vieille malle en fer blanc…
Rien de trépidant, le roman n'étant pas un thriller, mais le récit a du rythme, il est plaisant à lire à condition que l'on ne soit pas allergique à l'Histoire. Parce que oui, de l'Histoire de France, vous allez en bouffer ! Moi, j'ai apprécié, mais il n'en aurait pas fallu plus.
On sent de suite que l'auteur maîtrise l'Histoire et dans le récit, elle a son importance, vu les complots qui se trament dans les arrière-cour ! Ils avaient déjà dû lire "Game of thrones" en 1420 parce que niveau complotages (néologisme) et assassinats, ça se défend bien.
Les descriptions des rues de Paris, de la vie des habitants, du prix des denrées, sont légions et je n'aurais pas aimé vivre à cette époque là.
Les dialogues sont en V.O, c'est-à-dire avec des mots de l'époque et les notes explicatives en fin d'ouvrage sont à consulter souvent, ainsi qu'un dictionnaire, afin de ne pas laisser passer des mots inusités et dont on ne connait pas la signification. Avec l'inconvénient de ralentir la lecture.
Plusieurs petites affaires à dénouer, des intrigues de Cour, des autres mystères que Holmes devra déjouer pendant que vous, peinard, les pieds au chaud (et pas dans les rues boueuses de Paris), vous suivrez la manière dont il va résoudre les énigmes, parce que Vous, Lecteur, vous savez déjà tout puisque vous avez aussi accompagné les conspirateurs dans leur périple.
Un roman policier historique qui se laisse lire, à condition qu'on ne soit pas sujet à attraper pas des boutons en lisant des récits remplis de faits historiques. Des personnages bien campés, le tout dans un Paris qui crève de faim, dans un Paris écartelé, dans un Paris qui fut massacré, un Paris où les vides-gousset sont légion, dans un Paris sale mais un Paris arpenté par Holmes !
Un pastiche holmésien qui n'en est pas un, mais qui s'inspire des personnages de Conan Doyle, pour mon plus grand plaisir. Si l'auteur continue, je le lirai avec grand plaisir.

Lien : https://thecanniballecteur.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Trottinette
  23 juillet 2015
J'ai beaucoup aimé ce roman même si je trouve que le contexte historique de la guerre entre bourguignons et armagnacs est trop confus pour moi. J'aurais bien eu besoin d'un petit schéma pour retrouver qui est dans quel camp! La description des plans du Paris de l'époque aurait aussi mérité une carte. Mais le langage et la description des us de l'époque sont vraiment très bien faits. On se rend compte de toute la complexité des monnaies et de la fragilité des conditions de vie entre maladies et guerres, changements d'alliance, massacres,... Mieux vaut d'ailleurs avoir le coeur bien accroché vu le nombre de mains tranchées, de personnes éviscérées, etc. A part quelques ralentissements causés par les explications diplomatiques, le récit est passionnant. Je cherche encore le lien avec Sherlock Holmes et Une étude en rouge mais je ne suis pas spécialiste du personnage. Peut-être d'autres pourront-ils m'éclairer.
Commenter  J’apprécie          20
jppoprawa
  28 novembre 2017
Une enquête d' Holmes et de son ami Watson qui nous plonge dans un Paris où régnaient la faim, le froid et la misère. C'est la rencontre des 2 compères qui vont déjouer un complot. On redécouvre l'histoire de cette époque ou Paris était sous gouvernement Anglais. L'histoire est bien menée et nous avons qu'une hâte, finir ce roman au plus vite.
Commenter  J’apprécie          30
FramboiseVanille
  12 août 2017
Paris, lutte de pouvoir, enquête policière, XVè siècle. Ce fut une découverte plutôt agréable. Un début une peu lent et longuet mais passé cela j'ai adoré me plonger dans cet histoire et me suis bien attachée aux deux héros. La plume, le vocabulaire et rythme sont très bien maniés. J'ai envie de continuer l'aventure avec Holmes et Watson ;) Bref ce fut une lecture très sympathique, au plaisir!
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
GrouchoGroucho   04 mars 2015
Chuffart garda alors le silence, réfléchissant à la signification de ce que venait de lui apporter Holmes.
Lady Mortimer se trouvait à Paris depuis un mois et, à ses yeux, sans raison. Quelle Anglaise de qualité pouvait souhaiter venir vivre dans une ville pareille, où les épidémies sévissaient et où tout était hors de prix ? Cette attitude avait intrigué la reine Isabeau qui lui avait demandé d'en savoir plus, mais il n'avait rien découvert, bien qu'ayant réussi à placer un espion chez elle. Ce Holmes semblait en savoir plus que lui !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
belette2911belette2911   12 mars 2015
— Pour manger avec le Diable, il faut une longue cuiller, observa Edward.
Commenter  J’apprécie          50
jppoprawajppoprawa   28 novembre 2017
Il fit claquer son fouet, s'adressa en plaisantant à chacun des quatre chevaux qu'il connaissait bien et ceux-ci lui répondirent en soufflant une épaisse vapeur par les naseaux.
Commenter  J’apprécie          00
belette2911belette2911   12 mars 2015
— Il n'est pas interdit de brûler une chandelle à Dieu et une autre au Diable.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Jean d'Aillon (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean d'Aillon
Jean d' Aillon - Les chroniques d'Edward Holmes et Gower Watson .Jean d' Aillon vous présente "Les chroniques d'Edward Holmes et Gower Watson : Une étude en écarlate" aux éditions 10-18. Retrouvez le livre http://www.mollat.com/livres/aillon-jean-une-etude-ecarlate-9782264065490.html www.mollat.com Retrouvez la librairie Mollat sur les réseaux sociaux : https://www.facebook.com/Librairie.mo... https://twitter.com/LibrairieMollat http://www.dailymotion.com/user/Libra... https://vimeo.com/mollat https://instagram.com/librairie_mollat/ https://www.pinterest.com/librairiemo... http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ https://soundcloud.com/librairie-mollat http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : policier historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1405 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre