AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2211216307
Éditeur : L'Ecole des loisirs (22/10/2015)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
malecturotheque
  23 novembre 2016
Lors de mes études littéraires au lycée, nous avions étudié les Contes de Perrault, ainsi que le rapport entre le texte et l'image (notre édition étant illustrée par Gustave Doré, dont j'adore avec le travail).
Quand, l'an dernier, j'ai appris qu'une femme, Madame d'Aulnoy, avait elle aussi écrit des contes, ni une ni deux, je les ai ajoutés à ma wishlist ! Et j'ai eu le livre pour Noël. L'édition que j'ai est celle publiée par l'Ecole des loisirs, en 2015 ; les contes sont abrégés, mais la première chose à noter, c'est que cela n'a rien de dérangeant dans la lecture, dans la compréhension de l'oeuvre. Deuxième chose, ce sont des contes adaptés pour les élèves de sixième : il y a une astérisque à plusieurs termes au cours du livre, renvoyant à un lexique à la fin. Si je connaissais, ou tout du moins comprenais, la plupart de ces mots, avoir ce petit lexique était tout de même bienvenu.
Les contes de Marie-Catherine d'Aulnoy sont plus sympathiques que ceux de Perrault ou des frères Grimm : point de pied tranché, point de vengeance… En fait, les textes de Madame d'Aulnoy seraient plutôt un mélange entre les adaptations de Disney et les écrits d'Ovide (comme dans Les Métamorphoses, par exemple : ça ne se finit pas forcément bien, mais ce n'est pas si mal que ça non plus).
Typique des contes, il y a une morale à la fin. Mais ne vous y trompez pas, ce ne sont pas des morales « faites attention à vos filles où elles seront perverties »… Non, c'est plutôt le genre de morale toute gentillette, sans être naïve pour autant. C'est le genre de morale qui me correspond assez.
Je ne saurais dire lequel de ces contes de Madame d'Aulnoy j'ai préféré, mais je pense que ceux qui m'ont le plus marquée sont L'Oiseau bleu, Finette Cendron pour ses références à d'autres contes (Cendron devrait d'ailleurs vous mettre la puce à l'oreille), et La Chatte blanche.
Marie-Catherine d'Aulnoy est une auteure à découvrir : de jolies histoires à découvrir, pleines de magie, d'aventure et d'amour, qui raviront un large public.
Lien : https://malecturotheque.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : moraleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr


Lecteurs (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Nymphadora Tonks

Quel est la particularité de Nymphadora Tonks ?

C’est une métamorphomage
Elle n’en a pas
Elle se teint tout le temps les cheveux.
Elle ne se maquille pas.

10 questions
20 lecteurs ont répondu
Thème : J. K. RowlingCréer un quiz sur ce livre