AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070377350
Éditeur : Gallimard (13/05/1986)

Note moyenne : 3.57/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Il y a beaucoup de façons de lire ce livre. Il peut apparaître, successivement et au choix, comme un aperçu de la carrière de Chateaubriand, comme une étude sur Hortense Allart, comme une contribution à la vie et à l’œuvre de Julien Pontarlier. Comme un roman d'aventures, comme un roman policier, comme un roman d'espionnage. Comme une sorte de poème en prose sur les problèmes les plus généraux. Comme une histoire d'amour. Comme une quête des origines, comme une intr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Groucho
  26 décembre 2014
Du très grand Jean d'O. Un style époustouflant, vraiment remarquable !
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
GrouchoGroucho   26 décembre 2014
Il y a, à travers le monde, des lieux privilégiés. Ce sont ceux où les hommes ont accroché le plus de souvenirs.
Entre Athènes et Byzance, avant Grenade ou Paris, Rome la Ville immortelle, est un de ces lieux de rêve.
Prodigieuse et mortelle, Venise en est un autre. En suivant Chateaubriand à Venise et à Rome, nous l'avons fait et vu marcher parmi l'armée des ombres qui étaient venues avant lui.
Commenter  J’apprécie          60
AmorinaAmorina   13 août 2014
Si proches de Dieu, si loin de Dieu, le mal les travaillerait et les emporterait. Mais dans la souffrance et le crime, dans l'indifférence, dans la haine, ils aimeraient Dieu puisqu'ils s'aimeraient. Et, traversés d'orgueil, de cruauté, de mensonge, aspirés par le mal, ravagés par la douleur, toujours en quête d'autre chose, ils s'aimeraient entre eux parce que Dieu les aimerait.
Commenter  J’apprécie          50
AmorinaAmorina   13 août 2014
Ni le hasard ni la nécessité n'auraient suffi à créer le temps, la beauté, l'attente d'autre chose, le souvenir et l'espérance de l'éternel et de l'infini, la passion et l'émotion.
Commenter  J’apprécie          70
GrouchoGroucho   26 décembre 2014
Pour la première fois, parce qu'il s'opposait à Dieu, Lucifer sentit sa force et il sentit sa beauté. Il était fort puisque le temps ne prendrait que par lui ses couleurs et son sens. Et il était beau. Parce que la révolte est belle.
Commenter  J’apprécie          50
lecassinlecassin   30 juin 2015
Il faudrait pouvoir écrire le roman du silence. Le roman de toutes les absences. Le roman des grands espaces.
Commenter  J’apprécie          70
Lire un extrait
Videos de Jean d`Ormesson (125) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean d`Ormesson
[ROMAN] LA CHRONIQUE DE GERARD COLLARD - JE DIRAI QUE MALGRE TOUT CETTE VIE FUT BELLE
autres livres classés : roman philosophiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
290 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre