AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290306924
Éditeur : J'ai Lu (30/11/-1)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 45 notes)
Résumé :
Ecrivain reconnu, lecteur enthousiaste, amoureux des mots, défenseur du style, Jean d'Ormesson nous propose, à travers une éblouissante galerie de portraits, une visite guidée dans le jardin de la littérature, de ses origines médiévales jusqu'au XXème siècle.
La méthode, telle que la définit son auteur : " Présenter en quelques mots l'écrivain et son oeuvre ; les situer dans leur temps ; tâcher de leur rendre, sous la rouille, leur jeunesse et leur nouveauté;... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
araucaria
  21 avril 2012
Livre de moyenne qualité. Intéressant cependant pour découvrir de nouveaux auteurs.
Lien : http://araucaria.20six.fr/
Commenter  J’apprécie          120
Wyoming
  01 mai 2018
Première partie de cette histoire de la littérature française par Jean d'O qui connaît bien le sujet et nous fait partager le temps de Ronsard, Du Bellay, Montaigne et les autres. Très bien pour une approche littéraire aisée de toute une époque littéraire, grandeur de la culture française.
Commenter  J’apprécie          30
juliewolker
  19 août 2018
J'adore Jean d'Ormesson . J'ai lu son histoire de la littérature française comme on lit un roman toujours fasciné par son écriture sublime qui ferait pâlir certains auteurs qu'il évoque !
De mon temps au collège et au lycée nous avions le célèbre Lagarde et Michard , d'ailleurs fort utile et bien fait . Mais il n'avait pas la touche poétique de Jean d'Ormesson !
Commenter  J’apprécie          00
Aurel82
  05 février 2017
Livre intéressant pour découvrir certains auteurs et/ou en redécouvrir d'autres.
Commenter  J’apprécie          30
Cielvariable
  07 mars 2018
Un peu ardu comme lecture, à moins d'être étudiant en littérature française, mais extrêmement intéressant et bien résumé. Pour bien digérer les informations, je suggère la lecture d'un seul chapitre à la fois.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
KroutKrout   15 septembre 2015
... Le Lutrin se lit encore sans ennui -, on ferrait bien aujourd'hui encore de suivre ses conseils :
Travaillez à loisir, quelque ordre qui vous presse,
Et ne vous piquez point d'une folle vitesse;
[...]
Hâtez-vous lentement et, sans perdre courage,
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage :
Polissez-le sans cesse et le repolissez;
Ajoutez quelquefois, et souvent effacez,
p.105 Boileau
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          101
KroutKrout   06 octobre 2015
C'est dans Paludes que figure, parmi tant de trouvailles enchanteresses, l'apologie la moins convenue de la lucidité : "Tu me fais penser à ceux qui traduisent "numero Deus impare gaudet" par "le nombre deux se réjouit d'être impair" - et qui trouvent qu'il a bien raison."

Gide p.239
Commenter  J’apprécie          110
KroutKrout   17 septembre 2015
Nous marcherons ainsi, ne laissant que notre ombre
Sur cette terre ingrate où les morts ont passé,
Nous nous parlerons d'eux à l'heure où tout est sombre,
Où tu te plais à suivre un chemin effacé,
A rêver, appuyée aux branches incertaines,
Pleurant, comme Diane au bord de ses fontaines,
Ton amour taciturne et toujours menacé.

Vous aurez remarqué au passage le mot sombre qui est comme la marque de fabrique de Vigny. Mais surtout les deux derniers vers, qui sont parmi les plus beaux de la langue française.

p. 191 Vigny
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
araucariaaraucaria   17 mars 2014
Montaigne vit dans un des temps les plus troublés de l'histoire de France : les guerres de Religion. Il se situe entre Blaise de Montluc, catholique farouche dont la devise était "Dieu pour guide, le fer pour compagnon", auteur de Commentaires pleins de massacres et de feu, appelés par Henri IV "la bible du soldat", et Agrippa d'Aubigné, protestant convaincu, le plus violent de no poètes, auteur des Tragiques où passe, en alexandrins, un cortège interminable d'incendies et de viols. Entre ces deux extrêmes, Montaigne incarne la tolérance. Il est aidé dans ce choix raisonnable par un caractère où dominent la nonchalance et le goût de la tranquillité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
WyomingWyoming   23 novembre 2018
J'aime les livres. Tout ce qui touche la littérature – ses acteurs, ses héros, ses partisans, ses adversaires, ses querelles, ses passions – me fait battre le cœur. Le triomphe du Cid m'enchante. La "petite société" autour de Chateaubriand et de cette raseuse de Mme de Staël m'amuse à la folie. La mort de Lucien de Rubempré me concerne autant que Wilde ou le baron de Charlus. Et, j'aime mieux le dire tout de suite, Proust me fait beaucoup rire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Jean d`Ormesson (125) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean d`Ormesson
[ROMAN] LA CHRONIQUE DE GERARD COLLARD - JE DIRAI QUE MALGRE TOUT CETTE VIE FUT BELLE
>Littérature des langues romanes. Littéraure française>Littératures des langues romanes. Littérature française>Littérature française : 1900- (214)
autres livres classés : 16ème siècleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1635 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre