AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 8874393245
Éditeur : 5 continents (22/06/2006)

Note moyenne : 4.75/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Les dessins de Millet (1814-1875) eurent une grande influence sur la génération des artistes d'avant-garde, Edgar Degas, Camille Pissarro, Georges Seurat, Vincent Van Gogh, mais aussi sur les tenants les plus officiels du naturalisme académique, Jules Breton ou Léon Lhermitte. Cette descendance féconde - et en apparence paradoxale - reflète la complexité de son œuvre où se trouvent tout à la fois un réalisme balayant toute convention académique, une idéalisation lié... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
MonCharivariLitteraire
  01 avril 2018
Bon livre sur les dessins de Millet. Mon seul regret et que la plus grande partie du texte évoque plus la constitution du fond de dessin du Louvre que les dessins eux mêmes. Néanmoins cela vient éventuellement. certains des commentaires sont très intéressants et replace les dessins dans l'oeuvre de Millet. On découvre qu'ils avaient aussi un aspect commercial car pouvait lui rapporter des revenus à peu près fiables à un moment où l'argent lui manquait cruellement.
On n'hésite pas à se perdre dans les lignes des oeuvres de l'artiste. c'est un plaisir des yeux.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   01 avril 2018

Parallèlement, un marché américain se met en place que le peintre américain William Perkins Babcock mais aussi Pierre Millet son frère cadet, facilitent. La production graphique de Millet dans les années 1860 est marquée par deux contrats: celui qui le lie moralement à Gavet, et celui, plus contraignant , avec Arthur Stevens et Ennemond Blanc, signé en mars 1860 et publié par Moreau Nélaton, qui incluait avec souplesse les dessins, stipulant que les parties "s'entendront à l'amiable sur la proportion dans laquelle ils entreront dans le présent marché ainsi que sur les prix.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   01 avril 2018
Les beaux dessins -"ficelés" écrivait l'artiste- production plus commerciale d'un réalisme intimiste ou poétique destiné à la clientèle des amateurs et des marchands, sont, de ce fait, relativement peu représentés dans la collection du Musée d'Orsay qui comporte près de six cent cinquante dessins. Elle se distingue par nature d'autres ensembles de référence, essentiellement américains, qui conserve un nombre d'œuvres moins important mais surtout reflètent davantage historique le gout des amateurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   01 avril 2018
Il renouvelle assez radicalement la tradition du beau dessin de présentation en utilisant le crayon noir, au lieu du fusain; à la différence du charbon naturel, le crayon noir, qui comporte des corps gras, permet difficilement les recours que sont l'estompe, le gomme à la mie de pain qui enlève les accents blancs francs ou subtils, les reprises, l'usage de la sauce qui donne des gris-bruns fondus et poudrés, et autres "ficelles" dont les fusinistes usent et abusent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   01 avril 2018
Dans les années 1850, les tableaux de Millet sont irrégulièrement acceptés au Salon et parfois, violemment critiqués, mais l'artiste peu compter sur un cercle d'amateurs ou de marchands - certains modestes _ conduits vers ses dessins par les intermédiaires que sont, dès son installation à Barbizon à l'été 1849; les peintres Charles Jacque (1813-1894), Théodore Rousseau, et surtout Alfred Sensier.
Commenter  J’apprécie          10
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   01 avril 2018
Cependant, l'œuvre dessiné de Millet n'échappe pas à une certaine idéalisation - même si il ne peut être confondu avec le beau idéal - dans une recherche de la synthèse plus que du détail; très marqué par les beaux dessins pour les amateurs comme ceux faits pour gavet, cette idéalisation jouera un grand rôle dans le retournement critique qui verra Millet érigé en modèle dans les années 1880.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Musée d'Orsay (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Musée d'Orsay
Musée d'Orsay. Visite et tableaux impressionnistes.
autres livres classés : art graphiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Prénoms de grands peintres : trouvez leurs noms ! (3)

Je suis né à Paris en 1848. Chef de file de l'Ecole de Pont-Aven, inspirateur du mouvement nabi, j'ai vécu de nombreuses années en Polynésie où je suis décédé en 1903. Je suis Paul...

Gauguin
Cézanne
Signac

12 questions
517 lecteurs ont répondu
Thèmes : peinture , peintre , art , Peintres paysagistes , Peintres français , peinture moderne , peinture espagnole , Impressionnistes , culture générale , peinture belge , peinture romantique , peinture américaineCréer un quiz sur ce livre