AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782246859871
216 pages
Grasset (05/10/2016)
3.25/5   2 notes
Résumé :
“C’est l’histoire d’une conquête foudroyante. En 2014, un maire de Florence de 39 ans devient le plus jeune Premier Ministre de l’histoire d’Italie. Depuis, Matteo Renzi gouverne la péninsule en faisant passer des réformes qu’on disait impossibles. Iconoclaste pressé, il a poussé en quelques mois toute une génération politique à la retraite, brisé, l’un après l’autre, les principaux tabous de la gauche et de la droite et refermé la page du berlusconisme.
Mais... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
ProfesseurDan
  24 novembre 2016
Cet essai est en même temps une très bonne surprise et une petite déception. Très bonne surprise, car on en apprend beaucoup sur la situation politique italienne, sur l'immobilisme et le manque de renouvellement de la classe politique qui a gangréné le pays durant des années, ainsi que sur la montée des populismes (comme partout en Europe), avec le charismatique Beppe Grillo. Un panorama très complet, très bien écrit et sans la moindre concession du paysage politique italien.
Néanmoins, il demeure tout de même une petite déception, car je pensais que le livre serait en grande partie consacré à la personnalité et à la politique du Matteo Renzi, mais la description historico-politique de la situation italienne (en parallèle tout de même avec l'évolution locale du pouvoir de Matteo Renzi) phagocyte les 2/3 du livre et ne laisse qu'environ 40-50 pages pour apprécier (sans discontinuer) la personnalité et la politique du "Florentin".
Bref, un livre très bien écrit, très réussi qui s'adresse vraiment à ceux qui s'intéressent à la politique italienne et, a fortiori, européenne, mais qui peut laisser sur leur faim ceux qui sont curieux de la politique de Matteo Renzi, à cause du nombre limité de pages consacrées à la question.

Lien : http://leslecturesduprofesse..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Proprose_Magazine
  26 novembre 2018
La période pose d'importantes questions quant à l'incompétence des hommes politiques en place et aux problèmes récurrents. L'ouvrage trace les lignes d'une évolution permise par « le Florentin » Matteo Renzi, jeune démocrate qui a réussi à atteindre de hautes fonctions dans un environnement politique sclérosé par l'immobilité et la volonté de prolonger coûte que coûte le système existant et ses acteurs. Giulano da Empoli partage avec son lecteur bien des histoires et des anecdotes, n'oubliant jamais d'agrémenter son essai d'une touche d'humour. Relatant les actions du personnage central, Matteo Renzi, il nous intéresse également par son analyse de l'utilisation de Twitter ou par le traitement a posteriori réservé à d'anciens leaders tels que Tony Blair en Grande-Bretagne. « le Florentin » est connu pour faire au lieu de parler, pour réformer, et ce rapidement et en profondeur. La notion de parresia apparaît rapidement : il s'agit de la langue de la franchise, opposée à la rhétorique. Enfin, l'Europe est au coeur du propos...
Lien : https://proprosemagazine.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
ProfesseurDanProfesseurDan   24 novembre 2016
Selon Renzi, l'opinion publique est plus avancée que ses interprètes attitrés. Établir un rapport direct et constant avec elle lui donne la possibilité de contourner les résistances conservatrices, parce que les citoyens désirent le changement beaucoup plus que les lobbies organisés. Et le fait que tous les représentants du vieux système, complètement déconsidérés, se jettent sur lui, ne peut que renforcer le Florentin, en donnant plus de crédibilité à son projet de changement. C'est pour cette raison qu'au lieu d'apaiser les tensions, le maire provoque constamment ses adversaires. Leurs réactions furieuses sont la meilleure des publicités pour son action. (p. 90)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ProfesseurDanProfesseurDan   24 novembre 2016
Un des éléments de crise de la politique traditionnelle se situe au niveau du langage. L'ambiguïté de formules opaques utilisées pour recouvrir des compromis à la petite semaine. L'hypocrisie, les euphémismes destinés à masquer des sacrifices bien réels (la flexibilité, la compétitivité, les réformes...). La banalité d'expressions formatées pour la télévision et les médias sociaux. Puisque partout, la politique s'exprime en code. Et les politiques sont reconnaissables aux concepts grandiloquents et vides qu'ils répètent à longueur de journée face à toutes les caméras disponibles. (pp. 175-176)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ProfesseurDanProfesseurDan   24 novembre 2016
Le style de communication de Renzi, fait de répliques foudroyantes et d'écarts perpétuels, s'accorde à merveille à cette stratégie. Incapable de lire un discours, le Florentin parle toujours sans notes, et réagit sans humeurs de la salle avec l'empressement d'un alchimiste, désireux de ne pas perdre un gramme d'énergie ou d'emballement dans la foule. Si celui qui lit un texte donne l'impression de répéter les arguments d'un autre, ou pour le moins de jouer un rôle calculé, celui qui improvise se voit crédité d'une qualité : la franchise. (p. 55)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ProfesseurDanProfesseurDan   24 novembre 2016
Dans ce cadre, Renzi est un cas à part. Le seul amphibie de la gauche européenne : moitié homme d'État et moitié populiste. Une créature mutante, qui vient d'un parti traditionnel, mais qui a développé des poumons neufs, pour survivre dans le climat contemporain du populisme antisystème. (p. 202)
Commenter  J’apprécie          10
ProfesseurDanProfesseurDan   24 novembre 2016
Parlant de l'ancienne gauche :

L'objectif de cette gauche n'est pas de répondre aux questions que les Italiens lui posent, mais de les persuader de changer de questions. (p. 29)
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Giuliano da Empoli (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Giuliano da Empoli
Qui de mieux placé qu'un homme qui a fréquenté le pouvoir pour commenter la très récente élection présidentielle ? Ancien conseiller de l'homme d'État italien Matteo Renzi, Giuliano Da Empoli pose son regard sur les récents changements dans l'exercice du pouvoir en France et en Europe. Entre populisme et autocratie, quelques démocraties semblent en effet vouloir s'inspirer des méthodes de Moscou. Dans son premier roman “Le mage du Kremlin” - une histoire presque réelle - Giuliano Da Empoli revient justement sur les méthodes d'un conseiller de l'ombre qui a longtemps dessiné la stratégie politique de Vladimir Poutine.
#Electionprésidentielle2022 #Macron #LePen #Poutine #Russie #Fascisme ___________________ Découvrez tous les invités des Matins de Guillaume Erner ici https://www.youtube.com/playlist?list=PLKpTasoeXDroMCMte_GTmH-UaRvUg6aXj ou sur le site https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins
Suivez France Culture sur : Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture
+ Lire la suite
autres livres classés : politiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura