AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Nanako-Mai


Nanako-Mai
  08 février 2017
Livre reçu dans le cadre d'une Masse Critique, l'ouvrage se présente sous la forme d'un petit manuel d'évasion d'environ 90 pages ; il ne faut cependant guère se fier à son format, la taille de police d'écriture étant plutôt petite.

Fervente amatrice d'ouvrages portant sur la Seconde Guerre Mondiale, que ce soit des témoignages ou des romans fictifs inspirés de faits bien réels, j'ai tout de suite accroché avec le thème abordé, "l'évasion", et le titre "Comment fausser compagnie à ses geôliers allemands", tout en dérision et inspirant un trait d'humour, sur un sujet grave. Ce récit authentique, rédigé par le lieutenant Géraud de Bonnafos, fait captif dans un camp d'officier (oflag) au début de la guerre et qui a lui-même participer et tenter de fuir, sans y parvenir, est la version manuscrite de la conférence que ce dernier donnera au sein du sanatorium où il a passé quasiment un an. 

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en ouvrant ce manuel de l'évasion. Mais j'ai trouvé cet ouvrage très intéressant, les tentatives d'évasion ne m'étaient pas un sujet familier, et plutôt évasif même. Dans l'ensemble des livres et mêmes des films, ce thème est survolé. On le voit, mais on ne sait pas toute l'organisation, la préparation qui se fait en amont. Combien cet acte est prémédité, préparé avec soin et ingéniosité grâce à l'entraide, en toute conscience du risque : la répression sévère voire la mort. Mort donnée par les miradors allemands ayant l'ordre de tirer à vue, mort dans l'éboulement d'un tunnel creusé pour s'échapper, mort de faim, de froid car la préparation de l'évasion n'avait pas été pensée et méditée plus loin que la sortie du camp…

D'un point de vue subjectif, j'aurai préféré que le dossier rédigé par les petits-enfants du lieutenant Géraud de Bonnafos, se trouve en première partie (et non en seconde), car il offre un cadre, un contexte qui m'a été nécessaire afin de mieux situer le récit, et l'état d'esprit de l'auteur. A la lecture de ce dossier, la conférence et les anecdotes contées, me sont apparues plus tangibles, plus concrètes et donc plus vivantes. On y apprend des aspects de la vie de notre narrateur, il y a des notes sur le fonctionnement des camps, éléments non développés dans la conférence du lieutenant de Bonnafos, qui s'adressait alors vraisemblablement à une assistance de militaires blessés ou malades.
En résumé, cet ouvrage est instructif et se lit sous la forme d'un documentaire, qu'on peut apparenter à une pièce d'archive partie intégrante de l'Histoire. Il attise également la curiosité, de par son titre, lorsqu'on le tient entre les mains…
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr