AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Raymond Las Vergnas (Traducteur)
EAN : 9782266071666
299 pages
Éditeur : Pocket (30/11/-1)

Note moyenne : 3.41/5 (sur 45 notes)
Résumé :
Il y avait une chance sur 5 840,82 qu'ils se rencontrent. Une probabilité plus incertaine encore qu'il tombe amoureux d'elle et qu'elle réponde à son amour. Et pourtant, c'est arrivé ! Chloé est entrée dans sa vie un mercredi de décembre à onze heures trente précises à bord du vol British Airways Paris-Londres de dix heures quarante-cinq.

C'est ainsi qu'a commencé la plus exquise des romances. Une romance narrée par un jeune homme féru de littérature ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Sirenna
  13 août 2015
Un livre que j'ai pris beaucoup de plaisir à lire car il décortique avec brio les rapports amoureux.C'est fait avec une précision chirurgicale qui ne laisse rien au hasard.
L'auteur sonde cet état évanescent qui est la dépendance affective avec une lucidité sans égal.Lire ce livre c'est pouvoir découvrir les mirages qui nous maintiennent dans cet état amoureux qui n'est en fin de compte qu'une vaste illusion dans laquelle on a tendance à se noyer parfois sans savoir pourquoi.
Ce livre permet de nous distancier de cette contagion des sentiments qui s'installe lorsqu'on est épris de quelqu'un.
En fin de compte on est tel Narcisse qui se mire dans l'autre et notre propre inconstance cherche la constance des sentiments chez l'autre.
L'autre nous apparait comme mystérieux et héroïque et il n'est en fin de compte qu'un autre humain perclus de ses propres doutes et contradictions,apeuré par sa finitude d'être humain se raccrochant à l'autre comme à une bouée qui de toute façon éclatera telle une bulle de savon éphémère.
Ce livre nous confronte à la réalité pure et dure qui est peu être décevante mais au moins elle est vrai.
Quête de sa propre vérité immuable et difficile à atteindre grâce à se livre,à lire absolument.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          669
Nayac
  01 janvier 2016
Une belle histoire, une belle romance comme écrit en 4 eme de couverture.
Des émotions, des maladresses, de longs silences, des doutes, l'ivresse de la première rencontre, des interrogations ("mais qu'ai je donc fait pour mériter tout cela?"), de l'humour (" je te sucre d'orge " au lieu de je t'aime car plusieurs petits sucres d'orge étaient disposés sur la table), du réalisme ("c'est une bien mince frontière que celle qui sépare l'amour du fantasme")
Mais aussi des détours par différents auteurs dont Stendhal ("la beauté , une promesse de bonheur"),
Dans cet esprit, notons la mise à contribution de Nietzsche pour une remise en cause de la valeur de la Vérité (un quasi plaidoyer pour l'ignorance!, mais repris ici au profit de l'amour) pour éviter le désespoir.
Finalement, l'amour est une ineptie, mais une ineptie inéluctable. Elle révèle notre impuissance à parvenir à la sagesse prônée par tant de philosophes.
Commenter  J’apprécie          90
Orangies
  01 novembre 2012
ne plus jamais lire
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
SirennaSirenna   11 août 2015
Peu de choses peuvent à la fois être réconfortantes et terrifiantes que la constatation de l'amour qu'on inspire à quelqu'un d'autre car,à partir du moment où l'on n'est pas soi-même totalement convaincu de son aptitude à être aimé,les marques d'affection vous donnent à penser que l'on vous fait un grand honneur sans que l'on discerne très bien pourquoi.
Commenter  J’apprécie          100
SirennaSirenna   11 août 2015
Mon identité s’était depuis si longtemps concentrée autour d'un "nous" que le retour à un "je" impliquait une réinvention presque totale de mon moi.Il me fallut beaucoup de temps avant de voir s'estomper les centaines d'associations accumulées entre nous deux.
Commenter  J’apprécie          120
NayacNayac   01 janvier 2016
J'hésite à décrire ce qui me semblait chez elle tellement dévastateur. Étaient-ce ces yeux verts, sa chevelure sombre, sa bouche, ses lèvres charnues?. J’hésite à répondre parce qu'il est toujours malaisé de traduire en mots les raisons qui vous attirent vers une personne plutôt que telle autre. Je pourrais également citer ses taches de rousseur sur son nez ou la courbe de sa nuque, mais en quoi cela pourrait il convaincre quelqu'un qui ne la trouverait pas séduisante.
La beauté, après tout, n'est pas quelque chose dont on puisse convaincre un tiers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
NATBNATB   30 janvier 2016
Le boudeur est une créature compliquée émettant des signaux d'une profonde ambivalence, implorant l'aide et l'attention d'autrui tout en se préparant à les rejeter si on les lui offre et qui souhaite être comprise sans avoir besoin de recourir à la parole.
Commenter  J’apprécie          70
SirennaSirenna   11 août 2015
L'amour avait beau être voué à la douleur et manquer à coup sûr de sagesse,on ne pouvait en faire fi.Il était aussi inévitable qu'irrationnel,mais son irrationalité ne suffisait malheureusement pas à vous en protéger.
Commenter  J’apprécie          80

Video de Alain de Botton (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alain de Botton
Splendeur et misère du travail Marque-page 01-04-2011
autres livres classés : philosophieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
320 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre