AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Gay de Girardin Delphine – La canne de M. de Balzac Le lorgnon : Les attaches de Delphine Gay de Girardin avec la Savoie sont ténues. Si son père est bien savoyard, elle est née à Aachen (Aix La Chapelle), a été élevée par sa mère, Sophie Gay, écrivain et poète, et a passé l’essentiel de sa vie à Paris. À seize ans elle est réputée pour sa beauté, écrit ses premiers poèmes et fréquente avec sa mère le cercle romantique de Charles Nodier. Mariée, elle tiendra une chr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
genougenou   14 juillet 2016
c’était une de ces vieilles Anglaises inimitables qui, après avoir eu quatorze ou quinze enfants dans leur pays, viennent à Paris pour apprendre le français.
Elle portait sur la tête un de ces turbans à trois étages que
l’Angleterre seule produit : des plumes, des fleurs, des diamants, de l’acier, des glands de jais, des rubans, des blondes, des clefs d’or, ornaient cette imposante coupole sous laquelle minaudait une figure longue et décharnée qui en faisait encore ressortir l’énormité. Edgar n’avait jamais vu, dans ses voyages ni dans ses cauchemars, un être plus fantastique, une femme plus fastueusement laide.
(Le lorgnon)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
genougenou   14 juillet 2016
LE CONSEIL DES MINISTRES.
On a dit à l’auteur :
– Prenez garde ! on fera des applications, on reconnaîtra
des personnages ; ne publiez pas ce chapitre.
Et l’auteur docile a retranché le chapitre.

Il y en avait un autre intitulé :
UN RÊVE D’AMOUR.
C’était une scène d’amour assez tendre, comme doit l’être
une scène de passion dans un roman.
On a dit à l’auteur :
– Il n’est pas convenable pour vous de publier un livre où la passion joue un si grand rôle ; ce chapitre n’est pas nécessaire, supprimez-le.
Et l’auteur timide a retranché ce second chapitre.
(La canne de M. de Balzac)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SZRAMOWOSZRAMOWO   01 décembre 2017
Rien n’est si dangereux qu’un premier succès. Tout bonheur est un piége que nous tend le destin. D’ailleurs, il résulte toujours de la grande application d’esprit qu’exige la réussite d’une entreprise audacieuse, il résulte toujours une fatigue de la pensée, une détente de toutes les facultés, une courbature de nos sens, une négligence, suite de l’enivrement même du triomphe, qui nous amène à compromettre le succès que la veille nous avons acheté par tant d’efforts. En bataille, en amour, en toute chose, le lendemain est un grand jour ; le lendemain !

Et pourtant c’est ce jour-là qu’on dédaigne ; et c’est ce jour-là qu’on s’endort. Ô danger ! ô folie !… Lendemain, jour terrible, décisif et solennel, l’avenir dépend de toi, tu le fais, il t’appartient. En gloire, qu’est-ce qu’une bataille gagnée, sans le lendemain qui la consacre ? — En amour, qu’est-ce qu’un jour de bonheur, sans le lendemain qui le purifie ? Le lendemain, c’est la sagesse dans la gloire, c’est la conscience dans l’amour. C’est du lendemain que l’histoire attend ses jugements ; c’est du lendemain que le cœur date ses souvenirs.

Et ce proverbe qui dit : « Il n’est pas de fête sans lendemain, » ne veut pas dire qu’il faille s’amuser deux jours de suite ; il signifie que c’est le lendemain seulement que nous saurons si nous avons eu raison de nous réjouir de la veille.

Ô sagesse des nations !

Tancrède devait à sa canne un grand succès qui l’étourdit, cela était tout simple.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
genougenou   14 juillet 2016
Un homme d’esprit ne se donne pas un ridicule gratuitement. J’aurai le mot de cette énigme ; je m’attache à M. de Balzac, dussé-je aller chez lui le questionner, l’ennuyer, le tourmenter ; je saurai pourquoi il se condamne à traîner avec lui partout cette grosse vilaine canne qui le vieillit, qui le gêne, et qui ne me parait bonne à rien.
" Enfin, la preuve que cette canne couvre un mystère, c’est qu’elle me préoccupe ; car, au fait, qu’est-ce que cela me fait, à moi ? "
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
genougenou   14 juillet 2016
selon l’expression d’un vieux philosophe de mes amis, un homme de la troisième finesse. « La première finesse, disait-il, consiste à cacher ses projets ; la seconde, à en feindre d’imaginaires pour dissimuler ceux qu’on a, et la troisième, enfin, c’est de les dire tout haut et en plaisantant, comme s’ils ne pouvaient entrer dans la pensée. »
(Le lorgnon)
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2901 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre