AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B0000DOY4A
Éditeur : Georges Crès, 1921, (30/11/-1)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Le 15 mai 1840, les lecteurs de la Revue des Deux Mondes découvrent sous la plume de George Sand l’œuvre d’un poète inconnu, Maurice de Guérin (1810-1839), mort 10 mois plus tôt, à l’âge de 29 ans. La publication du poème en prose Le Centaure et de Glaucus ainsi que des extraits de son journal intime le Cahier Vert, révèle au public la beauté insolite de l’œuvre de Maurice de Guérin.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
jeanlouisrjeanlouisr   06 juin 2019
Nous vivons trop peu en dedans, nous n'y vivons presque pas. Qu'est devenu cet œil intérieur que Dieu nous a donné pour veiller sans cesse sur notre âme, pour être le témoin des jeux mystérieux de la pensée, du mouvement ineffable de la vie dans le tabernacle de l'humanité ? Il est fermé, il dort ; et nous ouvrons largement nos yeux terrestres, et nous ne comprenons rien à la nature, ne nous servant pas du sens qui nous la révélerait, réfléchie dans le miroir divin de l'âme. Il n'y a pas de contact entre la nature et nous : nous n'avons l'intelligence que des formes extérieures, et point du sens, du langage intime, de la beauté en tant qu'éternelle et participant à Dieu, toutes choses qui seraient limpidement retracées et mirées dans l'âme, douée d'une merveilleuse faculté spéculaire. Oh ! Ce contact de la nature et de l'âme engendrerait une ineffable volupté, un amour prodigieux du ciel et de Dieu.
Descendre dans l'âme des hommes et faire descendre la nature dans son âme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
jeanlouisrjeanlouisr   16 juin 2019
Quitter la solitude pour la foule, les chemins verts et déserts pour les rues encombrées et criardes où circule pour toute brise un courant d'haleine chaude et empestée ; passer du quiétisme à la vie turbulente, et des vagues mystères de la nature à l'âpre réalité sociale, a toujours été pour moi un échange terrible, un retour vers le mal et le malheur. À mesure que je vais et que j'avance dans le discernement du vrai et du faux dans la société, mon inclination à vivre, non pas en sauvage ni en misanthrope, mais en homme de solitude sur les limites de la société, sur les lisières du monde, s'est renforcée et étendue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
jeanlouisrjeanlouisr   06 juin 2019
A mesure que je vais et que j'avance dans le discernement du vrai et du faux dans la société, mon inclination à vivre, non pas en sauvage, ni en misanthrope, mais en homme de solitude sur les limites de la société, sur les lisières du monde, s'est renforcée et étendue... Ainsi je voudrais vivre, rodant autour de la société et toujours ayant derrière moi un champ de liberté vaste comme le ciel.
Commenter  J’apprécie          00
jeanlouisrjeanlouisr   06 juin 2019
Mon Dieu, comment se fait-il que mon repos soit altéré par ce qui se passe dans l'air, et que la paix de mon âme soit ainsi livrée au caprice des vents ? Oh ! C'est que je ne sais pas me gouverner, c'est que ma volonté n'est pas unie à la vôtre et, comme il n'y a pas autre chose où elle puisse se prendre, je suis devenu le jouet de tout ce qui souffle sur la terre.
Commenter  J’apprécie          00
jeanlouisrjeanlouisr   15 juin 2019
Mon âme fut mon premier horizon. Voilà bien longtemps que j'y contemple. Je regarde monter du fond de mon être des vapeurs qui s'en élèvent, comme d'une vallée profonde, et qui ne contractent de forme qu'au souffle du hasard ; fantômes indescriptibles qui font leur ascension lentement et sans interruption.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Maurice de Guérin (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maurice de Guérin
"Un feu du ciel", une rare émission de radio sur Maurice de Guérin diffusée en 1999, sur France Culture, dans la série "Une vie, une œuvre".
autres livres classés : proseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
779 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre