AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290145173
Éditeur : J'ai Lu (28/03/2018)

Note moyenne : 4.22/5 (sur 282 notes)
Résumé :
À 18 ans, Cassiopée est contrainte de quitter l’orphelinat dans lequel elle vit depuis l'accident qui a tué sa mère.
Seule au monde et lâchée dans la ville, elle a la désagréable et persistante impression d'être suivie... Un soir, elle est violemment agressée par deux inconnus. Très mal en point, elle est sauvée de ce mauvais pas par un mystérieux et séduisant garçon, Gabriel. Leur rencontre n'est pas un hasard. Grâce à lui, Cassiopée découvre sa véritable n... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (128) Voir plus Ajouter une critique
Rosabella26
  16 septembre 2018
Dans ma lancée de lire les livres ayant gagné les prix de l'imaginaire, je me suis procurée Les ailes d'émeraude d'Alexiane de Lys.
J'ai découvert ce roman en même temps que sa sortie en 2014, mais à cet époque, n'ayant pas du tout le temps de lire, je ne m'étais donc pas attardée dessus. Quelques années plus tard, en quête de nouveaux livres à ajouter à ma playlist, je retombe par hasard sur cet auteur. le résumé m'intriguait sans plus, mais je ne sais pas pourquoi ce livre m'attirait énormément. Grâce à une de mes connaissances possédant la série complète, j'ai pu le découvrir.
Que dire ? J'avais beaucoup aimé le prix de l'imaginaire 2017 mais là j'ai totalement A DO RÉ !😍 C'est plus qu'un coup de coeur, je n'ai pas de mot, c'est une sorte de révélation ! 5/5 n'est pas suffisant, si je pouvais mettre 10/5, je le ferai !😁 Je ne lis que le soir car je n'ai pas le temps le restant de la journée et je peux vous dire que j'avais hâte d'être dans mon lit pelotonné dans ma couverture, avec mon livre sur les genoux ! Ce livre est devenu une véritable addiction, ma drogue du moment !😁 Si j'avais pu, j'aurai passé au moins une nuit blanche, tellement j'étais prise dans l'histoire, je ne voyais pas le temps défiler.
Commençons par parler de la couverture. Je sais qu'en fonction de la maison d'édition J'ai Lu et Nouvelles Plumes, la couverture n'est pas la même. Celle que je possède provient des éditions Nouvelles Plumes.
Avant même d'avoir commencé la lecture du roman, je me doutais qu'elle représentait Cassiopée. En approfondissant dans l'histoire, mon analyse s'avérait juste. Elle représente vraiment bien l'idée que je me fais d'elle, je ne la vois pas autrement. Parfois, je ne trouve pas toujours le choix des photographes en accord avec le physique des héros, mais là ils ne se sont pas trompés.
En ce qui concerne la narration, nous sommes en point de vue interne. Nous sommes les yeux et les pensées de Cassiopée. J'aime beaucoup ce point de vue car nous sommes très proche du personnage, on a parfois presque l'impression d'être le héros, alors qu'avec le point du narrateur, que j'aime tout autant, notre vision est plus distante, moins profonde.
Ce livre mélange à la fois le fantastique, avec le petit village de Tornwalker, coupé du reste du monde où la technologie n'existe pas, la fantasy, avec ses lois bien établies et le mythe autour des Myrmes, d'un soupçon de science-fiction et d'une romance.
J'ai adoré la romance. En règle général, j'ai horreur des histoires d'amour enfantine ou celles trop érotiques et dans ce roman, je n'ai trouvé ni l'un, ni l'autre. Cassi a dix-huit ans, elle découvre les premiers sentiments amoureux, le premier amour et le tourbillon et les rêves allant avec.
Si vous achetez ce livre pour le côté triangle amoureux, vous ne serez pas totalement comblé. Cet aspect est légèrement présent au début, mais Cass sachant très vite ce qu'elle veut, les choses sont vites mises au clair.
L'histoire est fluide, écrit simplement et hyper addictif, une fois le livre ouvert, vous ne pouvez plus le lâcher.
En lisant d'autres commentaires, j'ai découvert d'autres aspects que je n'avais pas vu et j'ai très envie de les partager car je suis vraiment d'accord avec les lecteur/trices.
Il est vrai qu'il y a un côté Divergente. Dans Divergente, de Véronica Roth, série que j'adore, il y a différentes factions : les sincères, les audacieux, les altruistes, les érudits, les fraternels et les divergents, ceux possédant plusieurs aptitudes.
Dans les ailes d'émeraude on retrouve un peu ce concept. le peuple des Myrmes est divisé en fonction d'un sens développé. Il y a l'audition, la vue, l'odorat... et ceux ayant plusieurs Sens Phare, les Siléas.
Si vous avez aimé la saga Divergente, vous devriez aimer celle d'Alexiane de Lys.
Egalement, je suis vraiment d'accord pour dire que ce livre pourrait être très bien adapté en film car tout y est. Je pense qu'il obtiendrait un franc succès.
Résumé :
Cassiopée, dix-huit ans, a perdu sa mère dans un accident de voiture, à l'âge de six ans. Sans mère, ne connaissant pas son père, elle se retrouve orpheline. Pendant douze ans, elle vivra dans un orphelinat de Philadelphie car personne ne souhaite l'adopter. Atteint l'âge de quitter l'orphelinat, elle doit dire en revoir, à tous ces petits frères et soeurs de coeur qu'elle aime tant et particulièrement à Tiphaine. Ne souhaitant pas vivre un déchiffrant plus douloureux qu'il ne l'est déjà, elle décide de quitter le lieu durant la nuit.
Cassiopée prend son envol.
Grâce à l'argent donné par l'orphelinat, elle séjournera dans un motel miteux et enchaînera les petits boulots. Mais depuis son départ, elle se sent suivie. Un soir, elle se fait agresser par deux hommes pour son argent. Elle arrive à s'en échapper de justesse, grâce à l'intervention d'un jeune homme qu'elle reconnaît très vite, puisqu'elle l'a déjà vu deux fois les semaines précédentes. Il se nomme Gabriel. Celui-ci est particulièrement désagréable avec elle et a des yeux très étranges. A partir de ce moment-là, sa vie va changer, aussi bien physiquement que mentalement.
Gabriel lui apprend qu'elle n'est pas vraiment humaine, mais une Myrme : peuple ailé possédant des sens surdéveloppés.
Elle apprendra à vivre avec tous ces changements. Mais la menace rôde autour des Myrmes, les Narques, clan ennemi, cherchent désespérément à mettre la main sur quelque chose et veulent contrôler l'humanité.
Les événements s'enchaînent, l'amour fait place dans son coeur et elle découvrira des secrets et des vérités sur son passé qu'elle n'aurait jamais soupçonné.
Points négatifs de l'histoire :
Je n'en ai aucun, j'ai tout adoré !
Points positifs de l'histoire :
J'ai adoré l'univers, celui-ci est bien organisé, bien précis, compréhensible, l'histoire n'est pas confuse. le roman sort, à mon sens, de l'ordinaire.
J'ai adoré l'histoire autour des Myrmes, du peuple ailé capable de sens développés, les lois autour. L'auteur est tellement précise dans les descriptions, les règles établies, qu'on a l'impression que son roman n'est pas de la fiction.
J'ai adoré certaines descriptions et particulièrement le village de Tornwalker. Il est le style de village que j'aime, le style de lieu où j'aimerai habiter, avec ces chalets, la forêt, les montagnes et la neige à perte de vue. le village m'a émerveillée.
J'ai également aimé les critères pour pouvoir voler car elle correspond bien au sens propre comme au sens figuré de « l'amour donne des ailes ». 😉
J'ai complètement accroché à l'humour très présent, j'ai très souvent ri. J'ai vraiment adhéré aux joutes verbales entre la conscience de Cassi, conscience au caractère bien acéré, et elle, l'histoire est vivante.
Le rebondissement et le suspense sont au rendez-vous. J'ai l'habitude de deviner le dénouement avant la fin mais dans ce roman, à certains moments et événements, j'ai été surprise, c'est donc un très bon point.
Comme j'ai pu le dire plus haut, j'ai adoré l'histoire d'amour entre Cass et Gabriel, ce n'est pas trop précipité, à part la déclaration de Gabriel à la fin vis-à-vis de Cass, ( ceux ayant lu le livre me comprendront ), c'est inattendu et très rapide selon moi. En tout cas, il s'écoule du temps entre le moment où il se voit la première fois et le moment où ils se mettent ensemble. Leur relation est touchante, même au début, alors qu'ils ne se portent pas énormément dans leur coeur. J'adore les pics qu'ils se lancent parfois, c'est vraiment mignon. de plus, j'affectionne énormément les histoires d'amour sur fond fantastique.
Les personnages principaux :
Cassiopée : c'est une jeune femme réservée en apparence, cachant un caractère bien trempé et un humour parfois cynique. Elle est attachante, drôle, touchante et a beaucoup de cran.
Gabriel : derrière son apparence de bad boy, colérique et agressif, se cache une personne sensible, affectueuse, prêt à tout pour les gens qu'il aime. Il cherche à donner l'impression d'un homme fort, mais en fait il a des principes et a un coeur aussi mou qu'un chamallow !😁
Camille : ce personnage, en apparence gentille, cache quelqu'un en dualité. Il a un pied dans le vide. Cette partie de ce caractère n'est pas visible tout de suite, il faut avancer dans les pages.
Tiphaine : la petite soeur de coeur de Cassi. Elle s'aiment énormément toutes les deux et ont un tempérament assez similaire.
Les quatre mousquetaires ( Michael, Tom, Arthur et Ethan ), Saphira et Isha : amis de Cass, il lui apporte de la joie et un soutien dans les bons comme dans les mauvais moments.
Marlène, Max et Henry : Marlène devient un peu la mère adoptive de Cass mais les événements changeront beaucoup de choses, quant à Max, c'est un petit garçon vraiment adorable. Henry devient un peu le père que Cass n'a pas.
Manassé : méchant ou gentil ? Je ne dirai pas grand chose sur lui, je préfère garder le suspense.
Points négatifs des personnages :
Aucun, ils apportent tous quelque chose à l'histoire mais aussi à Cassiopée.
Points positifs des personnages :
Cassiopée est un personnage que j'ai vraiment adoré, elle ne se laisse pas faire et pense par elle même. On s'attache très vite à elle et à son caractère parfois volcanique. Petit à petit, elle murit. Elle vacille entre parfois une grande maturité et immaturité dû principalement à son âge. Mais je trouve que cela fait tout son charme. J'ai adoré partager ses sens développés.
Gabriel est aussi mon personnage préféré, je suis tombée sous son charme. L'arrivé de Cass dans sa vie, va révéler un autre côté de sa personnalité. J'ai trouvé que l'auteur a su bien travailler les facettes de ce personnage. Il change petit à petit au fil des pages, il ne reste pas égal à lui-même. le couple Cass/Gabriel marche à merveille. Je trouve qu'ils vont bien ensemble, je ne les verrai pas séparer. Leur caractère s'accorde très bien. On ne peut pas se passer d'eux. Gabriel dégage une sorte de sécurité, aussi bien pour le lecteur que pour notre petite Cass. Néanmoins, vers la fin, on se rend compte qu'il cache une grande part d'ombre, de mystère et de secrets. Il aime Cass mais il ne lui dit pas tout. J'ai hâte d'en découvrir plus sur lui dans le tome suivant.
Je me suis pris beaucoup d'affection pour les quatre mousquetaires, Saphira et même pour Isha, ils sont très attachants et drôles. Ils permettent à Cass de se sentir moins seule, comprise et d'apprendre l'amitié. Quant aux autres personnages, je ne verrai pas l'histoire sans eux. Ils attisent soit la curiosité, la joie, la déception, l'agacement ou l'incompréhension.
Conclusion :
Un véritable coup de coeur dans un univers me correspondant parfaitement. Les gagnants du prix de l'imaginaire méritent vraiment cette distinction, ils arrivent vraiment à m'emmener dans leur monde. Je suis déconnectée de la planète Terre !😁 Je vais battre deux records en moins d'un mois !
D'abord le record de deux coups coeur à la suite, le prix de l'imaginaire 2017 et celui de 2014, ça m'arrive très rarement et ensuite le record de livres que je lis deux fois de suite. Je ne le fais presque jamais, uniquement en cas de gros coup de coeur.
Je le conseille vraiment pour les personnes en quête d'originalité, de fantastique, de romance et de Young Adult. Il plaira aussi bien aux petit qu'aux grands.
Je n'ai pas attendu longtemps pour lire la suite, je me suis jetée dessus, je vous avouerai que j'ai déjà bien entamé le tome 2 !😇
Alors bonne lecture et bonne découverte à tous et à toutes ! 📚
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
helvetius
  27 janvier 2015
Les ailes d'émeraude est un premier roman prometteur d'une auteure talentueuse. J'ai passé un agréable moment à Tornwalker en compagnie de Cassiopée et de ses amis mais plusieurs maladresses et beaucoup de longueur ont rendu cette lecture un peu lourde par moment.
Cassiopée vient d'avoir 18ans et doit voler de ses propres ailes (j'avoue, celle là était facile!) après avoir quitté l'orphelinat qui l'a recueillie après la mort de sa mère quand elle avait 6ans. Jeune fille réservée et peu sûre d'elle, elle tente de prendre sa vie en main avec les maigres moyens qu'elle possède. Mais une rencontre va changer sa vie à tout jamais et la voilà embarquée dans le conte pour enfants que sa mère lui racontait pour l'endormir.
Je trouve l'idée très intéressante ! L'auteur a beaucoup d'imagination et sait nous captiver rapidement. Personnellement, j'ai lu ce livre en 2/3 jours et je n'ai pas voulu le lâcher avant d'avoir le fin mot de l'histoire. Malheureusement, la fin s'éternise un peu. J'ai trouvé que certains passages étaient inutiles et alourdissaient beaucoup la lecture. de plus, certaines attitudes des personnages m'ont un peu exaspérées, je pense notamment à la joute verbale entre Isha et Cassiopée à l'hôpital et à leur "affrontement" physique. J'ai eu l'impression d'avoir à faire à des enfants de maternelles plutôt qu'à de jeunes adultes. La romance, bien qu'elle soit belle, mais un peu trop niaise à mon goût, prend pour moi beaucoup trop de place à un moment ou j'aurais aimé avoir plus d'explications sur les Myrmes...Et encore une fois, on a droit à une sorte de triangle amoureux, bien que l'héroïne sache vouloir qui elle veut dès le départ.
La personnalité de Cassiopée est intéressante mais parfois j'ai eu envie de la gifler. Son humour, que beaucoup ont l'air d'apprécier, m'a souvent agacé. Avoir de la répartie et de l'humour est très important mais là, je trouvais que c'était trop. J'ai eu l'impression qu'elle était une adolescente immature qui a encore beaucoup de chose à apprendre, comme le dit si bien le personnage d'Henri.
La description du village, celle de la transformation grâce à la caïna, les différents sens phares et leurs différents facettes, tout cela est bien expliqué et nous permet de nous immerger vraiment dans l'histoire. Mais encore une fois, le fait que Cassiopée soit quasiment une super Myrme m'a un peu fait tiquer même si c'est le personnage principal...
J'ai bien aimé le personnage de Gabriel même s'il devient un peu mou quand la romance se met en place. Camille est très intéressant également et j'espère vraiment le revoir si une suite voit le jour. Pareil pour Nathan, pour lequel j'ai eu beaucoup d'affection même si on le voit peu. Son sens phare est extrêmement intéressant et promet une belle évolution du personnage.
Donc voilà, j'ai bien accroché à l'histoire même si la fin m'a semblée interminable. Comme je le disais, certains passages pourraient être retravaillés pour éviter ces longueurs. En tout cas, une chose est sûre, si l'auteur écrit une suite, je la lirais très certainement!
Challenge ABC 2014/2015 17/26
Challenge Pavés
Challenge variétés catégorie "Auteur de moins de 20ans"
Challenge PAL
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Elamia
  27 janvier 2015
Un roman divertissant qui vous fera passer un bon moment et qui a l'avantage de ne pas avoir de suite (du moins, à ma connaissance...). Chose rare à une époque où les sagas foisonnent de partout.
Je n'irai pas jusqu'à dire que c'est un coup de coeur, mais j'ai tout de même apprécié ma lecture.
Ce roman contemporain allie à merveille romance et fantastique. Je n'ai jamais été une grande adepte des romans contemporains, le côté trop simpliste de l'écriture ne me transcende absolument pas. Bien souvent, les histoires font écho à la réalité, et je n'arrive pas à m'évader avec cette littérature. C'est avant tout le côté surnaturel qui m'a donné très envie de lire celui-ci. L'univers développé est bien construit, décrit de manière détaillé et il est très facile de s'immerger dans ce décor aux teintes dystopiques. Si au début, nous sommes plongés au coeur même de Philadelphie, la suite se déroule dans une atmophère plus idyllique et contemplative : une contrée reculée au milieu des montagnes, où la neige tombe en abondance et où la forêt s'étend à perte de vue. Cette atmosphère est vraiment propice au mystère et constitue un choix très pertinent de la part de l'auteure.
La romance occupe une part importante dans le récit mais heureusement, l'aspect fantastique apporte la touche d'originalité nécessaire. Cassiopée, l'héroïne de l'histoire, vient de sortir de l'orphelinat où elle vivait depuis ses six ans. Elle rentre dans la vie active et son quotidien est plutôt ordinaire, voire, triste et monotone, jusqu'au jour où son destin va la rattraper. Une série d'évènements tous plus surprenants les uns que les autres vont la mener jusqu'à une surprenante révélation : elle est une Myrme. Cassiopée se voit ainsi propulser au coeur même d'une histoire qu'elle racontait à ses jeunes amis orphelins. Elle comprend que ce n'était pas une simple légende le jour où des ailes vertes émeraude lui poussent dans le dos. En effet, le peuple des Myrmes est porteur d'un gène, qui après mutation, dote les individus d'ailes mais aussi de pouvoirs spécifiques appelés « facettes ». Ces facettes correspondent aux cinq sens, par exemple, certains vont avoir une vue plus développée, pour d'autres ce sera l'ouïe. Mais je ne vous en dis pas plus, cela fait partie des choses qu'il est intéressant de découvrir au fil du récit.
Pour parfaire son apprentissage en tant que Myrme, Cassiopée est accompagnée par un mystérieux émissaire, Gabriel, dans un village loin de la civilisation humaine. Là, sa vie change du tout au tout. Elle y est bien accueillie, goûte au bonheur d'avoir une famille aimante, se découvre des facultés insoupçonnées. Elle s'épanouit dans cette nouvelle vie, et finit bien sûr, par tomber amoureuse. Elle développera même une relation très particulière et touchante avec un énorme grizzly. Mais là encore, inutile que je vous en dise trop et ne vous gâche la surprise. Nous progressons donc à tâtons, au même rythme que Cassiopée en découvrant petit à petit son nouvel environnement.
Grâce à un schéma narratif plutôt simple, une plume efficace et dynamique, Alexiane de Lys nous offre une histoire distrayante. J'ai tiqué à plusieurs reprises sur le style de langue, mais je suppose que le langage familier aide à mieux cerner la personnalité de Cassiopée et son tempérament impulsif. Toutefois, cette langue beaucoup trop orale a un peu handicapé ma lecture. J'ai immédiatemment enchaîné avec un roman historique, pour retrouver une plume un peu plus classique. Cependant, je reconnais que l'aspect contemporain a quand même du bon quelques fois. J'ai adoré les allusions à des films ou des séries, étant moi-même cinéphile, c'est toujours plaisant de retrouver des références connues. D'ailleurs, les personnages que nous offre ici Alexiane de Lys sont des super-héros à leur façon. Les nombreuses références à X-Men sont explicites. le village des Myrmes s'apparente à l'institut du professeur Xavier, entièrement dédié à la protection et à l'apprentissage des nouveaux mutants.
L'intrigue n'est pas exceptionnelle, et plutôt cousue de fil blanc, mais les personnages ont le mérite d'être nombreux et d'avoir des personnalités approfondies. Alors que certaines romances accordent trop d'importance aux amoureux, ici, les deux figures principales ne monopolisent pas toute l'attention du lecteur. Ce qui nous laisse le temps de développer de l'empathie pour les personnages secondaires. le seul gros bémol de ce livre est sa fin un peu brutale. L'histoire s'arrête au coeur même de l'action, et j'étais profondément déçue d'abandonner les personnages en si bon chemin. Je me demande bien ce que sont devenus Camille ou Goliath par exemple. Même si les réponses sont plus ou moins données de manière implicites, je suis du genre à garder le moindre petit espoir. Ici, pas de rebondissement de dernière minute, plutôt une fin ouverte, qui laisse au lecteur l'entière liberté d'imaginer l'avenir. Nous sommes donc en droit de nous demander si une suite verra le jour plus tard. Je nourris une certaine méfiance car c'est typiquement le genre d'histoire qui s'essoufflerait très vite en saga. A voir...
En somme, Les ailes d'émeraude s'avère être une bonne surprise. Ce roman au ton légèrement dystopique est divertissant à souhait, et plein de rebondissements. Un peu déçue par l'écriture et le scénario un peu brouillon à certains moments, l'auteure se rattrape bien sur les descriptions et sur ses personnages aboutis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
Anju
  30 août 2014
Que dire... J'ai avalé ce roman en deux jours ! Et ça faisait très longtemps que ça ne m'était pas arrivée ! le style de l'auteur est léger et entraînant. L'héroïne est drôle et attachante, et a des réactions tellement réalistes que je me suis presque retrouvée en elle. Je me suis retrouvée dans un univers vraiment addictif.
Au début, en lisant le résumé, j'ai cru que cela allait ressembler à d'autres romans que j'ai déjà lu, mais au contraire. C'est un livre qui m'a vraiment surpris à chaque instant, jouant avec mes émotions comme avec un yoyo !
J'ai finalement été bien triste en voyant la fin du livre approcher, et me suis surprise à espérer une suite. Je vous conseille vivement ce roman, rempli d'humour, de suspense et d'amour !
Commenter  J’apprécie          160
Colombedelesperance
  21 septembre 2016
J'avais entendu tellement de bien concernant ce roman que je me suis dit que mon achat trimestriel chez France Loisirs était tout trouvé. J'étais quand même sceptique, comme toujours quand on me vante trop un roman… eh bien je comprends mieux l'engouement, désormais !
Les ailes d'émeraude 1 nous présente Cassiopée O'Brien, orpheline qui va découvrir dans des circonstances étranges et pour le moins mouvementées qu'elle n'est pas seulement humaine. Elle est une Myrme, un être doté d'ailes et de sens beaucoup plus développés comme certains animaux. Sauf qu'au sein même des Myrmes, il existe des conflits… et Cass pourrait bien se trouver prise entre deux feux. Ce n'est pas la présence de Gabriel, qui met tous ses sens en émoi, qui va arranger les choses… ou si ?
J'avoue que j'étais curieuse de tester ce roman. Très vite, je me suis aperçue qu'en effet, le ton était drôle, prenant et que les aventures de Cassiopée étaient franchement inédites. Et puis, du fantastique avec de la romance, quoi ! Mon genre chouchou ! Comment pouvais-je décemment résister ?
On fait donc la connaissance de Cass, caractère bien trempé, idées fixes mais capacité à se remettre en question si besoin. Elle a quand même quelques réactions qui valent le détour, et la voir évoluer dans le roman est un vrai plaisir. C'est vraiment une héroïne forte qui possède des faiblesses, ce qui nous la rend humaine, j'aime beaucoup. Et puis, ses hésitations amoureuses et autres sont sincèrement réalistes, on aurait presque dit les miennes, donc je n'ai pu que me sentir proche d'elle !
Les autres personnages ne sont pas en reste : ils possèdent chacun une véritable personnalité avec de multiples facettes qui les rendent intéressants. Tous sont à même de provoquer différentes émotions chez le lecteur, notamment Gabriel qui est un sacré phénomène mais pour lequel j'ai évidemment craqué. Qui ne rêverait pas d'un gars comme lui ?
Mais bon, Gabriel et Cass ne font pas toute la gamme des personnages. D'ailleurs, je dois avouer que la trame qui est tissée dans ce premier tome est vraiment riche. D'accord, le bouquin est gros, donc en même temps, ça va avec. Mais… pas seulement ! Les personnages sont intelligents et ça donne une ampleur franchement agréable, d'autant plus que les retournements de situation en deviennent inattendus.
Parlons de l'univers surnaturel que l'on découvre. Awh, il est riche ! Il est même très riche, et attention, ce n'est qu'un premier tome ! Que de surprises nous attendent et nous fascinent ! Parce que clairement, je ne sais pas vous, mais avoir des ailes de papillon et développer des dons sensoriels, clairement j'dirais pas non. Ça fait rêver et ça fait un bien fou ! Je renoue ainsi avec mon genre chouchou : le fantastique. Parce que oui, il y a des éléments réalistes et même des incursions du surnaturel dans notre monde, ce n'est pas de la fantasy et je dis carrément oui !
J'approuve d'autant plus qu'Alexiane de Lys possède une jolie plume assez franche, pleine de vitalité et assez légère et pleine d'humour. C'est exactement le genre de lectures que j'aimerais retrouver plus souvent, avec cette petite pointe de sarcasme et un juste dosage de tension pour qu'on n'ait pas envie de lâcher le roman. Sans parler des descriptions juste suffisantes, pas trop longues ni trop courtes ! On se représente bien l'ensemble, c'est aussi un gros point fort.
Ah, et les valeurs. Je crois que j'ai trouvé par moments Cassiopée un peu trop violente, mais je suis mal placée pour dire quelque chose, vu ce que ma propre héroïne peut développer comme réactions. En dehors de ces réflexions parfois très cruelles, que l'on ressent sûrement au moins une fois dans sa vie, Cassiopée incarne quand même la droiture. Elle se soucie des autres, même si ce n'est pas parfait et qu'elle peut blesser. Elle essaie de faire ses choix selon son idée de la justice et de l'amour, et elle va se battre pour ce en quoi elle croit.
Je voudrais revenir une dernière fois sur cette intrigue qui prend son temps sans avoir de temps mort. C'est assez rare, tout de même, néanmoins les changements qui se produisent n'interviennent pas d'un seul coup comme ça. On a le temps de voir des trucs pas nets se produire avant que tout ne lui tombe sur le coin du nez, et ensuite, tout s'emballe avant de se calmer un peu. Et comme je l'ai dit, ça reste fascinant. Quand Cass découvre ses facultés, c'est juste génial ! Et les dernières pages du bouquin (je dirais les 150 dernières pages) m'ont empêchée de lâcher l'affaire : je voulais savoir ! En plus de ça, Alexiane de Lys va au bout des choses. Si un truc doit être horrible, elle le met. Sans faire étalage de détails, mais elle y va. Ça aussi, c'est un bon truc ! (non, je ne suis pas en train de louer le sadisme de l'auteur… ou peut-être que si. Faut bien se soutenir entre nous, non ?)
En conclusion, Les ailes d'émeraude 1 est un véritable succès pour moi. Si ça n'a pas été un coup de coeur, je peux cependant assurer qu'il s'agit de ma découverte du mois. L'univers, les personnages, l'intrigue, la plume et l'humour… c'était du bon fantastique et ça m'avait manqué ! J'ai aimé quasiment tout ce que j'y ai trouvé, hormis les quelques pulsions un peu trop violentes parfois de Cassiopée, mais ça risque bien d'être la seule ombre au tableau. Je comprends désormais mieux pourquoi les gens ont apprécié, j'ai été conquise aussi !
Ce sera donc un 19/20 pour moi et je vous le conseille ! Ne vous laissez pas freiner comme moi, essayez !
Lien : http://leden-des-reves.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (40) Voir plus Ajouter une citation
LipetteLipette   22 octobre 2014
Cassiopée n'était pas une reine majestueuse mais une vieille bique menteuse et prétentieuse qui avait mis Poséidon en colère parce qu'elle avait dit que sa fille était plus belle que les Néréides du dieu des océans. Elle avait promis sa fille Andromède à Persée s'il réussissait à la sauver. Une fois que Persée a fini de trucider le monstre marin que Poséidon avait envoyé pour se venger de Cassiopée, elle a repris sa parole.
Tu parles d'un exemple.
Zeus avait dû fumer deux ou trois joints avant de décider de créer une constellation à son nom. ou alors elle l'avait tellement soûlé qu'il a préféré lui promettre un supertruc pour qu'elle lui foute la paix.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
gabilougabilou   22 octobre 2014
Celui qui s'est pris mon poing dans les ratiches se penche sur moi, me plaquant de nouveau son couteau sous la gorge. Il a l'air vraiment, vraiment en colère.
- Alors chérie, on voulait jouer à Wonder Woman ?
Son haleine est acide. J'arrête de respirer.
- Tu pourrais fermer la bouche ? Je ne tiens pas à mourir empoisonnée.
Il fronce les sourcils, mettant visiblement du temps à comprendre que je parle du délicat fumet qui s'échappe de sa bouche, puis serre les dents et me donne une gifle.
Le coup fait que je me cogne violemment le crâne sur le bitume.
Biiiiien, bravo ! Très malin. La prochaine fois dis-lui carrément qu'il a une haleine de chacal, on gagnera du temps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
gabilougabilou   22 octobre 2014
J'ai un mouvement de recul. Une lueur menaçante s'est allumée dans ses prunelles. Je les vois s'agrandir démesurément puis reprendre une forme normale alors qu'il inspire profondément. Sa voix, toutefois, claque comme un coup de fouet.
- Tu n'es pas en mesure de poser tes conditions Cass.
Cass ? Cass ??? Depuis quand on est passé à l'étape surnom ? Est-ce que je l'appelle Gabillou, moi ?
Commenter  J’apprécie          190
SobooksSobooks   30 avril 2016
Les pas de Gabriel se dirigent vers ma chambre et je m’apprête à lui demander ce qu’il se passe quand je note ce qu’il tient dans la main. C’est une seringue. Une ÉNORME seringue. Je me sens blêmir.
- C’est quoi, ça ?
Le liquide bleuté à l’intérieur attire mon attention. En me concentrant je vois des centaines de milliers de cristaux microscopiques de forme étrange le composer. Je déglutis.
- Ne me dis pas que tu vas m’empaler avec ce truc ?
Gabriel lève les yeux au ciel d’un air théâtral.
- De suite les grands mots, empaler. Non, je vais te soigner avec ce truc.
- Ha, ha ! C’est vraiment très sympa de ta part mon cœur, dis-je en accentuant ces mots avec ironie, mais j’ai décidé que j’allais guérir toute seule, comme une grande, OK ? Maintenant va gentiment déposer ton arme de destruction massive loin, très loin de cette chambre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
wentworth23wentworth23   22 octobre 2014
" Il faut que je trouve Levis Man. C'est la seule chose qui me vienne à l'esprit. C'est lui qui m'a passé cette foutue fleur, qui m'a valu d’être malade comme un chien, d’être poursuivie par une armada de psychopathes, et je suis sûre que c'est à cause d'elle que je ressemble à Maya l'Abeille maintenant."
Commenter  J’apprécie          190
Videos de Alexiane de Lys (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alexiane de Lys
Julie Muller Volb, lauréate 2017, nous livre ses impressions à chaud suite à la remise du Prix obtenu pote son roman L'hayden, le secret d'Eli. Alexiane de Lys et Charline Rose, lauréates 2014 et 2016, témoignent de leur propre experience et marquent leur soutien à Julie.
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les ailes d'emeraude - Tome 1, 2 et 3

Où est-ce que Saphira et Cassiopée se rencontrent-elles ?

A l'orphelinat
Dans le repaire des Myrmes
Dans la forêt
Dans le château de Manassé
A l'université

20 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Les ailes d'émeraude de Alexiane de LysCréer un quiz sur ce livre
.. ..