AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782266306683
288 pages
Éditeur : Pocket (12/03/2020)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Le vrai, le faux. Le décor, son envers. La vie comme un théâtre. Il y a celles qui cachent, sous leurs grands airs d'actrices, d'horribles et noirs secrets. D'autres dont la mémoire en friche court après un regret, un remords, une minute adorée – abhorrée.
Alors on joue. La même scène, encore et encore. Jusqu'à la rupture. Un grain de sel et tout chancelle. Un nom à la radio, le roman d'une inconnue, un mot d'amour, une rue d'avant, un basculement, et la comé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Stelphique
  18 mars 2020
Ce que j'ai ressenti:
Je ne sais pas vraiment où on est. Dans quel cercle ou heure trouble, bleue ou contaminée, mais tant qu'à être dans le confinement total, je vous conseille d'aller caresser les voiles couleurs pastel de L'envers du décor. 12 nouvelles pour découvrir la douceur au féminin…Et que dire de cette sublime couverture avec cet espoir de lumière à portée de main? Une femme à la fenêtre, c'est un peu comme nous toutes, en ce moment…Alors, j'ai quitté ce carré d'évasion pour apprécier la grâce d'une plume, enveloppée dans un plaid, et j'ai lu les réalités sont en « stand by » pour le moment: celles où l'on pouvait encore jouer la comédie devant des spectateurs, celles où l'on pouvait embrasser à pleine bouche dans les rues…Mais ça, c'était avant…Avant que l'on soit tous, confinés…
"-Hello, beauté, comment vas-tu ce matin?"
Il y a des nuances de nostalgie, des notes de passions et quelques fragrances de souvenirs dans ce recueil, et puis au centre de tout ça, l'énergie de lire et d'écrire…Une énergie douce et bienveillante que Tatiana de Rosnay possède et qu'elle insuffle à ces personnages…Et forcément ça vient nous toucher comme une caresse…De Conversation impossible avec un zouave ou un trouble fête, des mots-prisons à l'envers du décor, il y a des textes qui viennent te parler au creux de l'oreille, des scènes de vies qui prennent forme sous nos yeux et des éclats de rires qui sonnent comme un espoir…Et puis certaines nouvelles qui viennent te frapper ou te mordre comme un jaguar…Mais ce moment de lecture, se déguste avec délice, et finalement c'est parfait, parfait, parfait…
"Tu t'esquintes les yeux, mais tu t'en moques. Les livres sont ta drogue. Impossible d'y renoncer."
Ce que j'en retiendrais, c'est l'élégance de cette plume. Tout est dans la suggestion, le charme et la douceur…12 nouvelles de tailles variables qui parle de féminité, d'ailleurs, d'évasions ou de bibliothèques…Un tas de trésors que l'on peut encore découvrir en ouvrant un livre…Et puis, le souvenir de ce parfum que j'ai tant aimé qu'elle me rappelle…Je veux de L'heure Bleue encore à mes poignets…Et je m'en retourne à la fenêtre, où les voiles se soulèvent dans le vent…
"Pour la première fois, depuis longtemps, j'ai ressenti de l'espoir. Un espoir timide, fragile, si beau. J'ai eu envie de pleurer. de rire, aussi. Un sourire et des larmes. Comme un arc-en-ciel qui prenait son envol."
Lien : https://fairystelphique.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
sandycab
  22 mars 2020
J'ai retrouvé cet auteur que j'affectionne particulièrement, Tatiana de Rosnay, sous la forme de nouvelles. Une expérience différente en tant que lecteur que j'ai pu avoir en lisant ses romans. J'ai découvert l'auteur dans un style qui lui convient également et où j'ai apprécié cette lecture. le fil conducteur des nouvelles est pour ma part « la femme forte » à travers divers thèmes la lecture, l'écriture, l'organisation. Chaque nouvelle est de longueur différente et avec un message différent. On retrouve dans plusieurs nouvelles une évocation à Daphné du Maurier.
La première nouvelle « L'envers du décor » : une grande actrice reçoit régulièrement pleins de cadeaux qu'elle regarde à peine et d'ailleurs son assistante les récupère ou les redistribue. Cependant, un cadeau particulier attira son attention le jour de sa dernière représentation…un roman d'un auteur à priori qui ne lui dit rien…un roman qui retrace sa vraie vie et non celle qu'elle a raconté aux médias. La morale : ne pas sous-estimer la force des sentiments et tout mensonge se sait tôt ou tard.
« L'étagère du haut »
Louise, petite fille de 11 ans, dévore les livres et elle préfère lire que jouer avec ses proches. L'étagère du haut de la bibliothèque lui ait interdit. Comme tout interdit, elle va essayer d'y accéder. Cette expérience la marquera et en grandissant elle se souviendra de ce moment qui lui donna envie d'écrire.
« le Parfait »
Une nouvelle avec une touche d'humour agréable où Mamie, la typique « tatie Danielle », se retrouvera dans une posture incommodante.
« Conversation impossible »
Interview de Daphné du Maurier en français avec une journaliste qui se fini en queue de poisson lorsque ce dernier évoque « Rebecca » … Un livre à succès ne définit pas l'oeuvre d'un écrivain.
« Lady Lancifer »
Nelly est une passionnée de livres depuis sa tendre enfance. Aujourd'hui elle s'est retrouvée au chômage (sa librairie a fermé) et elle s'est séparée de son petit copain. Elle voit une annonce qui va changer sa vie… Être positif et en mouvement attire plus de bonnes choses que d'être négatif et attentiste.
« Mon zouave »
Nouvelle très originale dans sa rédaction où une personne raconte le Paris qu'elle voit en marchant où vécu une femme. Comparaison de ses quartiers d'enfance et aujourd'hui avec des anecdotes dont le zouave et ses prédictions sur la montée de la Seine…Un petit clin d'oeil encore à Daphné du Maurier
« Trouble-fête »
D'où vient cette perfection que possède Margaux, femme au foyer, qui régit sa maison de manière tyrannique ? Les personnes dans l'apparence et à la recherche de la perfection cachent un passé ou une personnalité noire…Tout se sait un jour...
« La lettre de Miss Sebold »
Une petite fille franco-russe anglaise essaye de s'intégrer du mieux qu'elle peut aux Etats-Unis et aux moeurs du pays. Elle se sent différente de part sa culture, son accent et ses tenues vestimentaires. Tout change lorsque sa maîtresse écrit une lettre à a mère… Être différente et rester soi-même là est la richesse.
« madame »
Lettre d'un admirateur qui observe chaque mercredi à 16h Justine dans la salle d‘attente pendant que son fils suit son cours de guitare. Il l'observe depuis chez lui. Sa l'éblouie tant qu'il décide de lui adresser une lettre lui révélant ses sentiments et son voyeurisme. La particularité…le dernier mot de cette nouvelle.
« Tête en long »
On retrouve la petite fille de « l'étagère du haut » avec cette fois-ci la recherche de l'origine de son surnom : Modigliani.
« Les mots qui sont ma prison »
Parce qu'elle est différente sa famille la maltraite et à l'école personne lui parle comme si elle était une pestiférée. Cette nouvelle m'a beaucoup marquée…
« Jaguar »
Elle entend son nom à la radio et des souvenirs remontent…Elle se rend compte que sa force de caractère malgré sa jeunesse à l'époque lui avait sauvé la vie…Son nom passe à la radio parce qu'il a violé des femmes pendant des années…
Une magnifique lecture que je recommande !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Framboisine7282
  12 mai 2020
J'ai toujours aimé les nouvelles ; une bien, une moins bien, le livre ne s'abandonne pas par manque d'intérêt.
12 courtes histoires qui tournent encore dans ma tête. Certaines m'ont dérangée, d'autres m'ont agacée, mais Tatiana de Rosnay a les mots qu'ils faut pour retenir la fan que je suis de ses publications.
Tout tourne autour des mots dans ces nouvelles, beaucoup de sous-entendus également, de non dits.
La première : L'ENVERS DU DECOR
Une actrice célèbre qui semble complètement centrée sur elle-même
rien de l'intéresse ; ses fans la couvrent de cadeaux, « elle les examine tous, un par un, en silence, puis elle les range, et les oublie »
c'est son agent Lydia qui gère sa vie.
Et puis un jour un admirateur va lui faire parvenir un roman « l'envers du décor »
Par curiosité elle va parcourir quelques pages et se rendre compte que la vie de l'héroïne ressemble beaucoup à la sienne (dont elle n'a jamais parlé à personne)
Déstabilisée, elle va poursuivre cette plongée dans une vie anonyme mais qu'elle ne connaît que trop bien, et n'en sortira pas indemne…
Dans L'ETAGERE DU HAUT, c'est Louise, onze ans, petite fille trop sage et trop souvent plongée dans ses livres qui enfreint les règles établies par ses parents - mais elle est tellement mystérieuse et tentante cette étagère interdite tout en haut de la bibliothèque de son grand père…
Souvenirs personnels de l'auteure ? et première allusion à Manderley le célèbre manoir du roman Rebecca.
LE PARFAIT nous fait partager une journée importante dans la vie de Monique (le mariage de sa fille) journée qui ne se passera pas comme prévu sa tyranique belle-mère ayant décidé de prendre les choses en main.
Je ne vais pas toutes les détailler, mais au fil des pages j'ai aimé les références chères à Tatiana de Rosnay glissées dans certaines d'entre elles : Daphnée du Maurier dans CONVERSATION IMPOSSIBLE, et dans MON ZOUAVE j'ai trouvé amusant que certains passages m'évoquent le roman «Sentinelle de la pluie » qui ne sera publié qu'un an plus tard !
Ma préférée, LADY LANDIFER - la plus longue, la plus mystérieuse, elle se termine d'une façon tellement inattendue…
Et puis cette souffrance qui est tellement palpable dans les deux dernières, surtout dans LES MOTS QUI SONT MA PRISON
Me revoilà au point de départ « les mots »
Merci Tatiana DE ROSNAY pour ce recueil de nouvelles ! l'ascenseur émotionnel a fonctionné jusqu'à la dernière page.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Linou26
  14 avril 2020
Je ne suis pas une grande fan des nouvelles habituellement mais lorsqu'on m'a proposé de lire ce recueil, j'avoue avoir été tentée. En effet, j'ai beaucoup entendu parler de cette auteure très connue mais n'avais jamais eu l'occasion de lire une de ses oeuvres. C'est donc avec plaisir et enthousiasme que je m'y suis attaquée et bien que préférant sans contexte un bon thriller, je dois avouer que j'ai plutôt été agréablement surprise.
Ce recueil de 12 nouvelles tourne majoritairement autour du thème de la littérature : écrivains, amateur de littérature, libraires ou encore grands lecteurs. Tantôt une vengeance, tantôt une révélation, les personnages sont amenés à vivre différentes expériences très variées... et le moins que l'on puisse dire est que tous ne sont pas si sympathiques que cela.
Tatiana de Rosnay propose un livre de nouvelles très variées où chacun pourra y trouver son bonheur. Rythmé et bien écrit, on se laisse guider de pages en pages. Clin d'oeil particulier pour La lettre de Miss Sebold que j'ai préféré.
Je découvrirai avec plaisir un roman de cette auteure dont j'ai apprécié le style...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Metisse17
  19 avril 2020
Agréable
Ce livre est un recueil de nouvelles dont une seule inédite Jaguar, pour les autres, j'en connaissais déjà certaines pour les avoir lu lors de précédentes parutions.
Les nouvelles traitent de sujet différents, plus ou moins d'actualité: le secret, la lecture, la famille… Ce sont des thèmes que l'on retrouve souvent dans les oeuvres de Tatiana DE ROSNAY. Certaines nouvelles sont inspirées de l'histoire personnelle de l'auteure.
Dans deux nouvelles différentes: L'étagère du haut, parue en 2013 et Lady Landifer, parue en 2016, il y a tout un passage reprit dans les deux nouvelles, seuls les prénoms des personnages ont été changé. Mais, cela ne gâche rien à la lecture.
Le côté pratique du recueil de nouvelles est qu'on peut lire rapidement une petite histoire sans perdre le fil de sa lecture, on n'a pas non plus le temps de se lasser des personnages ou de l'histoire…
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Framboisine7282Framboisine7282   12 mai 2020
Rebecca... marmonne-t-elle, si bas que je suis obligée de m'avancer pour l'entendre. Rebecca, Rebecca, toujours Rebecca ! Je n'en peux plus de Rebecca. Je voudrais qu'on parle de mes autres livres, Ma cousine Rachel, ou La Maison sur le rivage, ou de mes biographies comme celle sur Branwell Brontë, ou encore celle sur mon père, mais plus jamais de Rebecca !
Commenter  J’apprécie          10
StelphiqueStelphique   17 mars 2020
Pour la première fois, depuis longtemps, j’ai ressenti de l’espoir. Un espoir timide, fragile, si beau. J’ai eu envie de pleurer. De rire, aussi. Un sourire et des larmes. Comme un arc-en-ciel qui prenait son envol.
Commenter  J’apprécie          120
StelphiqueStelphique   18 mars 2020
Tu t'esquintes les yeux, mais tu t'en moques. Les livres sont ta drogue. Impossible d'y renoncer.
Commenter  J’apprécie          130
missmolko1missmolko1   13 mars 2020
Allongée sur la chaise longue, face à la vue, l’actrice se repose, yeux clos, sourire aux lèvres. Un large chapeau de paille et un parasol protègent sa peau du soleil matinal, seuls ses longs pieds d’une grande finesse sont exposés aux rayons dorés. Elle aime cette terrasse privée, tout en haut de la vaste bâtisse qui surplombe la ville. On entend à peine la clameur des rues, ni le trafic, juste le chant des oiseaux et le souffle léger du vent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
StelphiqueStelphique   18 mars 2020
-Hello, beauté, comment vas-tu ce matin?
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Tatiana de Rosnay (62) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tatiana de Rosnay
Le Furet du Nord et Decitre présentent “Livres en live”, une série de rencontres virtuelles en direct avec des auteur(e)s !
L'idée : continuer à vous proposer des événements en ligne - alors que le contexte sanitaire ne nous permet pas de reprendre les rencontres “physiques” dans l'immédiat - en littérature bien sûr, mais aussi en polar, développement personnel, young adult, etc.
Pour la toute première édition, nous avons le plaisir de recevoir Tatiana de Rosnay, auteure des Fleurs de l'ombre chez Robert Laffont et Héloïse d'Ormesson. La rencontre sera animée par Fabrice Baumann, libraire Decitrepro.
Inscrivez vous à la page événement : https://www.facebook.com/events/238634637404359/
Vous pouvez déjà préparer vos questions, Tatiana y répondra avec plaisir ;)
+ Lire la suite
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Tatiana de Rosnay (assez difficile)

Quel est le titre de son premier roman ?

L'appartement vide
L'appartement témoin
L'appartement voisin
L'appartement secret

10 questions
153 lecteurs ont répondu
Thème : Tatiana de RosnayCréer un quiz sur ce livre