AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253066109
Éditeur : Le Livre de Poche (03/02/2016)

Note moyenne : 3.08/5 (sur 102 notes)
Résumé :
Ambitieuse et sensuelle, Margaux approche de ses quarante ans. C'est l'âge du premier bilan, le moment d'assumer les échecs du passé afin de mieux savourer ses bonheurs présents : son fils de cinq ans, Martin, et sa brillante carrière de chef d'orchestre.
Elle imagine un dîner d'anniversaire où elle inviterait les trois hommes qui ont compté pour elle : Max, le légendaire chef d'orchestre qui la fit débuter ; Manuel, l'homme marié au charme envoûtant ; et Pie... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (34) Voir plus Ajouter une critique
sld09
  31 décembre 2017
J'ai beaucoup aimé Partition Amoureuse même s'il partait avec un sérieux handicap car en général je n'aime pas les romans rédigés à la deuxième personne... Mais c'est peut-être l'exception qui confirme la règle.

J'ai trouvé très touchante cette femme qui se penche sur son passé amoureux. Elle n'est pas parfaite, pas irréprochable, mais elle s'avère très attachante. En effet, Tatiana de Rosnay peint ici le portrait tout en nuances d'une femme d'exception, d'une femme comme tant d'autres : femme occupant un "poste d'homme", mère divorcée et dévouée, mais surtout femme esseulée inquiète à l'approche de la quarantaine de ne plus jamais connaître l'amour.
J'ai aussi beaucoup aimé la façon dont l'auteur parle de la musique et du métier de chef d'orchestre, en particulier pour une femme. Même pour moi qui ne connaît rien à la musique classique, le texte est très évocateur, presque mélodique.

Enfin bref, j'ai passé un délicieux moment avec cette Partition Amoureuse rédigée de la plume toujours très élégante de Tatiana de Rosnay.
Lien : http://lecturesdestephanie.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
PopcornandGibberish
  20 février 2016
C'est un roman court (220 pages environ) qui aurait pu se lire en quelques heures, personnellement, j'ai pris le temps de savourer ce récit sur plusieurs jours. Dans ce roman, Margaux raconte sa vie de ses 20 ans à aujourd'hui à travers les 4 grandes histoires d'amour qu'elle a vécu à Max, son premier amour, décédé d'un arrêt cardiaque. Nous sommes donc figés dans un passé où Margaux raconte sans détournement, sans chercher à se justifier, des événements de sa vie.
Comme le résumé l'indique, Margaux a prévu de convier à son dîner tous les hommes de sa vie afin de dresser le bilan. Max est un Do, Manuel un Sol, Pierre un Ré et Hadrien qui représente la vie en cours et le futur, est un La. Nous avons dès le départ un fort rapport à la musique ce qui personnellement m'a beaucoup plu. Margaux, entre deux histoires, nous parle de son métier dans le présent, ses difficultés à se faire accepter malgré sa reconnaissance dans le milieu mais également ses joies quand elle parvient à entendre de son orchestre, la partition qu'elle souhaite.
J'ai lu hier, l'avis d'Elodie du blog Quai des Proses et elle disait qu'elle ne ressentait pas beaucoup de sentiments de la part de Margaux. C'est vrai qu'il y a de la pudeur, je trouve, mais pour moi, il y a bien et bel de l'amour dans ce roman. Je pense à Max, la musique et son fils. le reste, je ne pense pas effectivement qu'on soit dans des relations d'amour traditionnelles. Peut-être Hadrien mais nous ne le saurons pas puisqu'il arrive en court de récit.
Un autre point que j'ai aimé est la façon dont Margaux nous parle de sa vie. Je l'ai évoqué plus haut mais je tiens à revenir sur ce point. Margaux est une personne authentique qui n'est pas dans un victimisation d'elle-même ou inversement. Elle raconte sans déboire sa vie et assume les actes sans se chercher d'excuses. J'ai beaucoup aimé ce parti pris car cela rend son personnage fort et vrai.
Pour conclure, c'est une lecture que je vous conseille si vous voulez quelque chose assez fleuve. Amateur d'action, je ne pense pas que ceci vous plaise. En tout cas, j'ai passé un très bon moment et j'ai vraiment hâte de lire à nouveau du Tatiana de Rosnay !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Marcellina
  06 octobre 2017
Une petite perle dénichée chez un bouquiniste.
Un petit roman ou plutôt une longue lettre à un premier amour aujourd'hui disparu et pourtant tellement présent qu'il reste le seul confident.
Un journal intime d'une vie amoureuse un peu tumultueuse, un peu frivole, parfois bien triste et qui pourtant fait souvent sourire.
Une série de partitions des plus simples aux plus complexes car les hommes sont tous différents et l'amour n'est jamais le même.
Une symphonie enivrante qui parfois se fracasse comme les vagues sur la falaise ou alors s'emballe jusqu'à la note finale.
Une plume chantante pour ces portées souvenirs que la musicienne se remémore au seuil des ses quarante ans.
Toujours magique, l'auteure une fois de plus m'a fait chaviré.
Une perle à 3 euros, c'est pas cher payé pour un moment de plaisir enchanté au son d'une envolée musicale toujours présente et jamais la même.
Commenter  J’apprécie          130
BOOKSANDRAP
  29 février 2016
> https://booksandrap.wordpress.com/2016/02/29/partition-amoureuse-tatiana-de-rosnay/
Avis : Un grand merci aux éditions le livre de poche pour cet envoi. J'ai été ravie de redécouvrir une oeuvre de la grande Tatiana de Rosnay. Encore merciiii.
Cette sortie était très attendue et avait fait pas mal de bruit je n'avais donc pas trop d'inquiétude quant à accrocher à l'histoire. J'avais lu par le passé, « Spirales » qui m'avait fait bonne impression.
Cet auteur à le don d'écrire de belles histoires, courtes et pleine de justesse. « Partition amoureuse » n'échappe pas à la règle. La couverture reflète parfaitement cette petite oeuvre et rend le tout très attractif. Etant en vacances, je me le suis emporté et laissez moi vous dire qu'il n'a pas fait long feu haha. Je ne vais pas faire une longue chronique comme j'en ai l'habitude de faire d'ordinaire car ce petit bouquin ne compte que 200 pages et le mieux est encore de découvrir par vous-même toute la profondeur de l'histoire.
Mais je peux tout de même vous dire mon avis, car c'est pour cela que vous êtes ici n'est-ce pas ? Vous ne savez pas encore si vous allez craquer pour ce poche ou au contraire vous êtes curieux de savoir si moi-même j'ai apprécié. Ce que je peux d'or et déjà vous dire c'est que j'ai passé un très bon moment. Ce n'est pas le style de lecture vers lequel je me tourne habituellement et j'ai très vite été happée par l'histoire.. Dès la seconde page pour être honnête, ce qui m'arrive rarement.
Ici, on va faire la connaissance de Margaux, qui, le jour de son anniversaire décide d'organiser un repas et réunir tous les hommes qu'elle à aimés. Ils sont au nombre de 4. Mais l'histoire est tout autre et c'est là ou on est surpris. Vous pensez donc que nous allons suivre toute la durée de ce saugrenu repas, leur retrouvailles etc… Et bien pas du tout !
Dans cette histoire on va donc suivre Margaux notre personnage principal qui va envoyé une lettre a un de ses anciens amants et ancien amour, un de ces fameux 4 hommes aujourd'hui décédé pour lui raconter tout ce qu'il a rater de sa vie sentimentale. C'est comme ça qu'on va découvrir les hommes qui ont comptés dans sa vie et de quelles manières ils en sont sortis. Il y a très peu de dialogues et beaucoup de narration c'est quelque chose que j'apprécie tout particulièrement dans les romans sa permet vraiment au lecteur de connaître nettement mieux les personnages et ce qu'ils pensent. Bon point pour ma part.
J'ai beaucoup aimé l'agencement du bouquin. le livre est découpé en plusieurs parties où chaque homme est abordé en détails de leur première rencontre avec Margaux au point final de leur histoire d'amour. On fait constamment des bonds dans le temps, on la retrouve adolescente, jeune femme puis dans son rôle de mère et puis le chapitre d'après on est au présent. C'est à la fois destabilisant et très prenant. Çà donne beaucoup de rythme. On sent l'aisance que l'auteur à pour l'écriture, elle a les mots qu'il faut, toujours de manière très juste. Cela ne tombe jamais dans la vulgarité et c'est aussi ce qui est agréable dans ce roman qui aborde tout de même beaucoup le thème de la sexualité.
Pour parler brièvement du personnage de Margaux car je ne parlerais que d'elle sinon ce serait tout vous spoil, le livre n'étant déjà pas bien gros. Je voulais l'apprécier mais je n'ai pas réussi. Je ne peux pas me mettre a sa place car ma passion ne pourra jamais passer avant mes proches mais il y a quelque chose qui m'a déplu dans sa personnalité. On sent qu'elle est faite pour la musique et pas pour autre chose. Je l'ai trouvé assez égoïste par moment et je dirais même parfois trop naïve. J'ai l'impression qu'elle ne mesure pas la portée de ses actes, elle ne pense pas qu'elle peut blesser des gens ou bien choquer.
Pour conclure cette chronique qui n'a pas été simple à écrire, je voudrais vous recommander ce petit livre si vous étiez encore indécis. Laissez vous totalement immergé et bercé par la plume si douce et sensuelle de Tatiana de Rosnay.. L'auteur signe avec « Partition amoureuse » une oeuvre poétique et magnifiquement bien écrite qui vous transporte dans le domaine la musique. Elle arrive avec une habilité déconcertante à vous happer dans son univers ainsi que dans ses histoires et c'est ce qui fait de cet auteur, une auteur à succès. Je recommande.
Pour la note : 15/20.
Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Lilith_nz
  14 juillet 2016
Partition Amoureuse est écrit sous forme d'une longue lettre : Margaux, une quadragénaire mère de famille, s'adresse à son premier amour et lui narre le long chemin qu'elle a parcouru depuis qu'elle l'a connu. On assiste alors à la rétrospective d'une vie amoureuse en y découvrant tous ses secrets.
Un des gros problèmes que j'ai eu avec ce roman est l'héroïne principale. Je n'ai absolument pas réussi à m'attacher à Margaux autour de laquelle gravite toute l'histoire. Elle m'a parfois semblé antipathique même si je ne saurai expliquer pourquoi.
Margaux est chef d'orchestre. de surcroît, beaucoup de termes relatifs à la musique sont employés. J'ai beau apprécier la musique classique, je suis loin d'être une grande connaisseuse : c'est donc tout naturellement que je n'ai pas saisi certaines notions abordées. J'avais alors cette impression de rester en "retrait", comme sur le bord de la route. C'est sans doute une des raisons qui justifie le mal que j'ai eu à "entrer" dans l'histoire.
Un des points positifs de ce roman est tout de même sa longueur : même si il ne m'a pas toujours plus il se lit relativement vite en raison de sa police et des chapitres qui, tout comme le roman, sont très courts.

Finalement, je n'ai pas tant de choses à dire sur ce roman. Je n'ai pas réussi à entrer dedans ni à m'attacher aux personnages. La plume de l'auteure est toujours aussi agréable et fluide, mais l'histoire ne m'a malheureusement pas plu. de tous les Tatiana de Rosnay que j'ai lu, c'est de loin un de ceux que j'ai le moins apprécié.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Citations et extraits (56) Voir plus Ajouter une citation
Plume_de_lainePlume_de_laine   13 octobre 2019
Je connais maintenant la fragilité de la vie, j'ai compris que l'on pouvait, en quelques secondes, passer du bonheur au malheur.
Commenter  J’apprécie          10
Plume_de_lainePlume_de_laine   13 octobre 2019
Auraient-ils envie de me revoir, malgré nos épreuves, malgré nos défaites ? Un ex, c'est avant tout l'échec d'une histoire d'amour. Une histoire d'amour laisse des traces.
Commenter  J’apprécie          00
Plume_de_lainePlume_de_laine   13 octobre 2019
Il est des hommes indélébiles, imprimés au fer rouge au plus profond de ma chair, à qui j'ai tout donné ; le corps, le cœur et la tête.
Commenter  J’apprécie          00
Plume_de_lainePlume_de_laine   13 octobre 2019
La vie est ainsi faite ; lorsqu'elle nous prive à jamais d'une être aimé, elle nous rend quelque chose de lui incarné chez un autre.
Commenter  J’apprécie          00
louloutediarylouloutediary   23 février 2016
"et je compris que l'instinct maternel est le plus viscéral, le plus puissant de tous les instincts. Aimer son enfant, Max, est plus fort qu'aimer un homme, parce que aimer cet enfant-là signifie le protéger, l'élever, le chérir, lui donner tout de soi-même, lui offrir sa disponibilité, sa tendresse, sans rien lui réclamer en retour".
Commenter  J’apprécie          80
Videos de Tatiana de Rosnay (52) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tatiana de Rosnay
A l'occasion de la 11ème édition du salon international du livre en format livre de poche Saint-Maur En Poche, la journaliste Jacqueline Pétroz recevait sur la scène de la Griffe Noire les deux auteurs française Alexandra Lapierre et Tatiana de Rosnay pour nous parler de leurs héroïnes...
Manderley for ever de Tatiana de Rosnay aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/39185-divers-litterature-manderley-for-ever.html
Avec toute ma colère de Alexandra Lapierre aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/143624-divers-litterature-avec-toute-ma-colere.html
Fanny Stevenson de Alexandra Lapierre aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/21541-poche-fanny-stevenson.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
+ Lire la suite
autres livres classés : bilanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Tatiana de Rosnay (assez difficile)

Quel est le titre de son premier roman ?

L'appartement vide
L'appartement témoin
L'appartement voisin
L'appartement secret

10 questions
146 lecteurs ont répondu
Thème : Tatiana de RosnayCréer un quiz sur ce livre
.. ..