AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Sentinelle de la pluie (41)

jeunejane
jeunejane   26 mars 2018
J'ai confié ma terreur à l'arbre. Il m'en a délesté et m'a fait sien. L'arbre m'a maintenu debout. Il m'a enfermé en lui. Jamais je ne m'étais senti aussi protégé. Jamais rien ni personne n'avait veillé à ma sauvegarde de cette façon-là.
...
Et là, au cœur du tilleul, je savais qu'aucun monstre, aucune horreur, jamais ne me trouverait.
Commenter  J’apprécie          330
jeunejane
jeunejane   13 avril 2018
Linden éteint la télé. Les prophéties de l'experte le perturbent. Peut-être est-il temps de partir. Peut-être devraient-ils tous fiche le camp d'ici, tant que l'eau est encore sous les genoux du zouave.
Commenter  J’apprécie          291
Annette55
Annette55   11 mai 2019
« Les arbres ont une mémoire. Ils peuvent anticiper. Ils peuvent assimiler les informations. Nous savons depuis un certain temps qu’une forêt est un réseau complexe qui partage ses données , un milieu où les arbres veillent les uns sur les autres .
Chez l’arbre tout est lent, la façon dont il pousse, dont il se développe.
Nous avons oublié l’art de la patience .
Personne ne peut réellement comprendre cette lenteur et l’âge vénérable que les arbres sont capables d’atteindre.
Certains arbres ont des milliers d’années. En fait , les arbres constituent « l’antithèse » absolue de cette Folle Époque de vitesse qui est la nôtre . »
Commenter  J’apprécie          142
isabiblio
isabiblio   06 mai 2018
On ne peut empêcher un fleuve de déborder, la nature triomphe toujours, il faut arrêter de vouloir la maîtriser, tout ça c’est sa façon à elle de se révolter...
Commenter  J’apprécie          60
jeunejane
jeunejane   26 mars 2018
Linden s'était tu à nouveau, un long moment. Son souffle avait dessiné un nuage cotonneux sur la vitre froide. Candice attendait. La bulle s'était extirpée de son corps, elle s'était libérée. Il avait dit : " Ça ne va pas te plaire." Autre silence...
Il avait éprouvé de la peur, de la détresse, de la solitude, et puis, chose étrange, du soulagement.
Commenter  J’apprécie          60
Heloise7163
Heloise7163   23 mai 2018
Je passais au bord de la Seine
Un livre ancien sous le bras
Le fleuve est pareil à ma peine
Il s’écoule et ne tarit pas.
Guillaume Apollinaire
Commenter  J’apprécie          51
LaForceduTemps
LaForceduTemps   12 mars 2018
Quand la nature se mettait en colère, avait-il dit, il n'y avait rien que l'homme puisse faire; Absolument rien.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui
rkhettaoui   06 mars 2018
Il avait une prédilection pour le noir et blanc, et se chargeait lui-même de ses tirages sous la supervision de M. Fonsauvage. Il avait appris l’ombre et la lumière en expérimentant, tout seul, par tâtonnements. Il ne se destinait pas à la photographie. C’était juste un hobby. Il ne s’était pas rendu compte de la place qu’occupait la photo dans sa vie.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui
rkhettaoui   06 mars 2018
Les arbres étaient tout aussi vivants que les êtres humains, avait expliqué Paul à son petit garçon, le soulevant pour qu’il puisse à son tour toucher la surface rugueuse. Les arbres doivent se battre pour survivre, lui avait expliqué son père, ils le doivent en permanence : pour trouver de l’eau, de l’espace, de la lumière, pour se protéger de la chaleur, de la sécheresse, du froid, des prédateurs ; ils doivent aussi apprendre à se défendre contre les orages, et plus les arbres sont grands, plus ils donnent prise au vent. Debout sous le soleil, leurs racines plongeant dans le sol humide, les arbres semblent avoir un mode de vie très simple, mais en réalité les choses sont bien plus subtiles ; les arbres peuvent anticiper, ils ont conscience des saisons, de la luminosité, des changements de température. Ils propagent d’énormes quantités d’eau, ils canalisent la pluie à mesure qu’elle tombe, ils possèdent un pouvoir que l’homme doit respecter. Les humains ne seraient rien sans les arbres, affirmait son père.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui
rkhettaoui   06 mars 2018
Une photographie est un secret sur un secret. Plus elle vous en dit, moins vous en savez.
Diane Arbus
Commenter  J’apprécie          30




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Tatiana de Rosnay (assez difficile)

    Quel est le titre de son premier roman ?

    L'appartement vide
    L'appartement témoin
    L'appartement voisin
    L'appartement secret

    10 questions
    145 lecteurs ont répondu
    Thème : Tatiana de RosnayCréer un quiz sur ce livre