AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2021067696
Éditeur : Seuil (25/07/2013)

Note moyenne : 3.35/5 (sur 20 notes)
Résumé :
" j'ai toujours écrit pour éviter de vivre. j'ai toujours fui mon angoisse dans les livres, lesquels contiennent ma vie la plus profonde. aujourd'hui je n'écris pas une biographie, je ne rassemble pas des souvenirs. s'agit-il d'un roman ? d'une enquête ? je tente plus simplement de reconstituer un récit qui se déroule à mon insu. ma démarche relève autant de l'imagination que du témoignage. j'ignore même ce que je cherche. je suis et poursuis les mots et, si je m'éc... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
zabeth55
  17 juillet 2013
Michel Des Castillo parle de la fin de son adolescence et du début de sa jeunesse en Espagne, d' Anton, père spirituel chez lequel il vécut plusieurs années.
Des passages m'ont ennuyée, j'en ai trouvé d'autres intéressants.
En particulier ceux sur l'histoire d'Espagne, sur la période du franquisme et de son influence sur le tempérament des espagnols. L'analyse de la personnalité d'Anton aiussi.
On sent l'auteur meurtri. On ressent sa solitude est ses questionnements, les angoisses de sa jeunesse jamais résolues, sa sincérité.
Ce livre m'a un peu fait penser à « Mon traître » de Sorj Chalandon, mais pas avec la même puissance ni la même poésie
Commenter  J’apprécie          130
vahine34
  12 juin 2015
C'est le troisième livre que je lis de cet auteur.Au fond ne pas connaitre l'un ou l'autre de ses parents plonge chaque être humain dans un tourbillon d'interrogations sans fin.Avoir un père de substitution et faire comme si on ne savait pas les assassinats qu'il a commis(le livre se passe en partie en Espagne )
Je comprends mieux après avoir lu ce livre la hargne et l'univers âpre de cet écrivain que j'aime beaucoup.L'écriture l'a certainement sauvé....
Commenter  J’apprécie          80
mguy
  25 décembre 2018
Il s'agit d'une autobiographie de Castillo, qui passe une partie de sa vie en Espagne. il n'a connu aucun de ses parents. Anton, criminel durant la Guerre civile espagnole, devient pour lui un père de substitution. Il l'admire en essayant d'ignorer les crimes qu'il a commis.
C'est un livre intéressant, qui évoque beaucoup les non-dits, durant la période franquiste, mais aussi après. En effet, la démocratie espagnole s'est reconstruite sur l'amnistie de tous les criminels de la dictature. On assiste à la rancune de l'écrivain, qui tente de se réconcilier avec lui-même. Vraiment à lire, surtout pour ceux qui lisent ses oeuvres.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
lecassinlecassin   30 juin 2015
Il n'y a pas de commencement à la haine, il n'y a pas non plus de cause. On déteste avant de savoir qui et pourquoi. Comme l'amour, la haine précède son objet, qu'elle invente.
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Michel del Castillo (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel del Castillo
Michel del Castillo vous présente son ouvrage "Mamita" aux éditions Fayard.
autres livres classés : espagneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
695 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre