AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070394948
Éditeur : Gallimard (14/05/1996)

Note moyenne : 3.68/5 (sur 48 notes)
Résumé :
Depuis des années, j'enterrais ma mère. J'imaginais chaque détail de son agonie. Je tentais d'apprivoiser sa mort comme, dans mon enfance, j'apprivoisais son personnage.
En tuant Candida, c'est ma honte que j'aurais voulu supprimer. Non pas la honte de : de la honte tout court. J'ai toujours eu la honte comme d'autres ont la gale.
Quand la mort a frappé, j'ai aussitôt ressenti cette démangeaison. Rien pourtant ne s'est passé de la manière dont je l'a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Vermeer
  17 février 2016
A l'occasion de la mort de sa mère, le narrateur revient sur la vie de celle-ci : une femme ambiguë, irresponsable, incapable de tendresse qui l'a abandonné en pleine guerre et qui a gâché son enfance. Il évoque la déchéance qu'elle a connue en fin de vie, sur leurs relations très compliquées faites pour l'auteur d'amour-haine qu'il ne peut s'empêcher d'éprouver et d'impossibilité à lui pardonner.
Commenter  J’apprécie          70
mustango
  12 août 2010
Del Castillo nous parle de sa mère, une grande exentrique, pas conventionnelle, jamais responsable, toujours à se justifier. Elle a eu 6 enfants de pères différents, dont deux sont morts en bas âge, et les 4 autres abandonnés, ce qui est le cas de l'auteur, ayant servi de "monnaie d'échange" à 9 ans, en 1942...
Del Castillo mène l'enquête : évoque Aldo, un demi frère, élevé par trois soeurs devotes, qui s'était fait publié chez Julliard, et dont del Castillo découvre l'existence en lisant son livre et en reconnaissant "sa mère" dans les écrits d'Aldo.
Del Castillo, au moment de la mort de sa mère, va faire le ménage chez elle. Elle vivait recluse, dans une saleté incroyable.
C'est l'histoire d'une femme, toujours en fuite.
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
mustangomustango   10 août 2010
Elle a eu deux ans, Félix, pour me renvoyer en Espagne, aurpès de ma grand-mère, laquelle me réclamait. Elle aurait pu me confier à mon oncle, qui proposait de me mettre pensionnaire dans un collège où j'aurai été à l'abri (...). L'amour qui assassine n'est pas de l'amour, Félix. C'est de l'égoïsme.
Commenter  J’apprécie          70
mustangomustango   10 août 2010
Lorsqu'il l'eut retrouvée, après treize ans de séparation, tranquillement assise dans ses justifications, toujours satisfaite d'elle-même, majestueuse d'indifférence et de dédain, il découvrit qu'elle avait reié le prénom de sa jeunesse, comme on tourne une page. Elle avait adoptait celui de Victoria...
Commenter  J’apprécie          50
mustangomustango   10 août 2010
Une deuxième arrestation, des interrogatoires, la menace d'une extradition avec la perspective, au bout, du peloton d'exécution : l'enfant avait servi de monnaie d'échange. Elle se retrouvait seule, en chemin pour l'Afrique du Nord.
Commenter  J’apprécie          50
lecassinlecassin   27 janvier 2019
Je m'étais raconté des histoires pour échapper à mon histoire.
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Michel del Castillo (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel del Castillo
Michel del Castillo vous présente son ouvrage "Mamita" aux éditions Fayard.
autres livres classés : mèreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
815 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre