AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2711844765
Éditeur : Réunion des musée nationaux (01/03/2003)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Vénus déesse grecque de l'Amour. Par extension, c'est ainsi que l'on nomme les sculptures féminines paléolithiques, dont les formes généreuses exaltent l'abondance et la fertilité.

Caïn fils aîné d'Adam et Ève, assassin de son frère Abel.

Il est le premier être né d'une femme et d'un homme, mais aussi le premier meurtrier, le premier cultivateur, le premier errant et le premier constructeur de ville. Il incarne la responsabilité humaine... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Xian_Moriarty
  09 avril 2014
Un livre absolument génial !
J'ai emprunté ce livre dans le cadre des cours que je suis. L'idée était savoir « comment » représenter la préhistoire et avoir un regard critique sur les productions.
Cet ouvrage évoque donc la manière de voir la préhistoire à ses débuts, la conception et les recherches des peintres, sculpteurs ainsi que les idéologies qui ont pu circuler.
Plusieurs sujets sont évoqués. Il y a bien sûr la « naissance » de la préhistoire au XIXe siècle et les contradictions que cela entraine avec les récits bibliques. Il est important de remettre les choses dans le contexte de l'époque, ce que le livre fait très bien.
Ensuite, il évoque la vision des hommes préhistoriques, avec toutes les idées raciales, anthropologiques et ethnologiques de l'époque. Des hommes plus anciens que la bible, certes, mais des blancs ou des noirs ?
Dans ces visions, il y a aussi la manière dont les auteurs ont rapporté les moeurs de l'époque, surtout pour la vision de la femme, Vénus. Je crois que tout le monde sait ce que représente cette déesse grecque. Mais si la femme préhistorique est « juste bonne à violer » puis à « être mère », les hommes préhistoriques sont donc Caïn, plus proche de la bête que de l'homme à proprement parlé. Nos vrais ancêtres n'étaient pas ces « êtres sauvages ».
Bref, tout un pan d'Histoire, de Préhistoire et d'Histoire de l'art qui se présente à nous, sans oublier l'aspect social et scientifique.
La dernière partie présente des oeuvres de différents artistes : motivation, méthode, etc. Peut-être la partie la moins intéressante au final.
Le tout est superbement illustré, mais les revois vers les illustrations sont parfois assez chiantes, car évoqué par seulement le numéro de figure. C'est désagréable de devoir parcourir la moitié du livre pour trouver le tableau dépeint.
Quoiqu'il en soit, un livre très intéressant que je ne peux que recommander à tout le monde, car très accessible dans sa lecture.
Un vrai plaisir que j'ai dévoré en deux jours.

Lien : http://xian-moriarty.over-bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Xian_MoriartyXian_Moriarty   08 avril 2014
Ainsi confronté au milieu des préhistoriens, c'est à de multiples occasions que le prince [Albert 1er de Monaco] a pu mesurer le fossé qui sépare l'enthousiasme de ces savants de l'indigence des moyens dont ils disposent.
Commenter  J’apprécie          10
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1439 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre