AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 102090139X
Éditeur : Les liens qui libèrent (21/01/2015)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Parce qu’il apparaît clairement que les leçons de la crise n’ont pas été tirées, les Économistes atterrés reviennent aujourd’hui avec leur Nouveau manifeste.
Pour ouvrir des voies différentes, en se centrant sur les questions clés du moment – le chômage, la fiscalité, la transition écologique, la dette, la crise de l'euro, la protection sociale, la nécessité de « compter » autrement, etc. – ils entendent soumettre à la réflexion des solutions pour sortir de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
ileana
  22 novembre 2015
Est-ce une révolte ? Non Sire, c'est une révolution.
En paraphrasant : Est-ce que ce sont des reformes ? Non, c'est une révolution.
Car dans le contexte de la France de 2015, les propositions présentées dans cet ouvrage sont totalement utopiques. le sous-titre 15 chantiers pour une autre économie devrait proclamer : 15 propositions pour une révolution. Ou alors 15 propositions pour une 6ème République.
L'ensemble de propositions me semble cohérent. A commencer par la lumineuse idée qui se trouve en deuxième position : « placer l'égalité au coeur de l'économie ». Rien que ça !

Extraits
« Des salaires élevés pour soutenir l'économie »
« le plein emploi est possible »
« Une fiscalité solidaire et écologique »
« Domestiquer la finance »
« Changer l'euro : remettre à plat les traités européens et leurs clauses libérales […] »
« Les échanges internationaux : des règles à repenser […]. Mettre fin immédiatement aux négociations de libre échange (TAFTA) ».
Un regret : aucun nom n'apparaît pour donner un visage aux économistes atterrés. le lecteur est renvoyé au site de l'association : atterres.org et à la page fb. Quoi ? La page fb ? Cet outil du satan capitaliste ? Pourquoi pas. Les atterrés sont pour la plupart des universitaires. Mon avis qui n'engage que moi: le bouquin est bref, chaque chapitre propose une conclusion - ce qui permet au citoyen pressé une lecture en diagonale ; le texte est fluide, sans jargon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
de
  24 février 2015
Des économistes, au delà de leurs différences, de leurs divergences, critiquent les présentations néolibérales des problèmes socio-économiques. Ensemble, elles/ils nous proposent des éclairages sur la pluralité des choix possibles.
Les auteur-e-s constatent que les Etats « ne se sont pas attaqués aux racines de la crise : la finance libéralisée, la mondialisation débridée, la fuite en avant productiviste et le creusement des inégalités » et parlent de « crise globale », à la fois « économique, sociale et écologique ». le néolibéralisme perdure malgré ses échecs…
« Par ce nouveau manifeste, les Economistes atterrés entendent mettre en débat des propositions pour sortir de la nasse dans laquelle les politiques néolibérales nous ont enfermés »
Les auteur-e-s présentent leurs convictions :
« La première conviction concerne la démocratie ». Les auteur-e-s ajoutent qu'il n'existe pas « de lois économiques naturelles ».
« Notre deuxième conviction est que la démocratie est inséparable de l'égalité ». Les auteur-e-s parlent de l'insuffisance de l'égalité formelle et indiquent que « L'égalité réelle doit être au coeur de l'ensemble des politiques publiques »
« Notre troisième conviction découle également de la démocratie et concerne l'articulation entre marché, initiative privée et intervention publique »
« Notre quatrième conviction tient à l'importance que nous accordons, y compris en matière économique, à l'initiative des citoyens et au rôle qu'elle peut assumer dans le futur ». Les auteur-e-s parlent d'économie collaborative, d'économie sociale et solidaire, de réseaux d'échanges.
« Notre cinquième conviction concerne l'écologie ». Les auteur-e-s soulignent : « Les défis environnementaux de long terme réclament une véritable bifurcation de nos modes de production et de consommation, qui peut elle-même constituer un accélérateur des transformations sociales ».
Des éclairages sur la pluralité des choix possibles, ai-je écrit plus haut. Sur deux sujets, au moins, le livre manque à cela, en donnant une version réductrice des possibles.
Les auteur-e-s parlent à juste titre de fiscalité mais sans remettre en cause la « fiscalité des ménages ». Cette fiscalité concoure à l'inégalité homme-femme. Pourquoi, ne pas parler de fiscalité personnelle, indépendante des statuts matrimoniaux et assimilés ?
Si les auteur-e-s abordent les questions de la dette, sans « la diaboliser », je suis étonné du silence sur l'audit citoyen de cette dette, sur les notions de dette illégitime et odieuse. Ces sujets sont aujourd'hui largement débattus et il ne me semble pas possible d'en faire l'impasse.
Quinze chantiers, des analyses et des propositions. Simplement, mais sans simplisme. Au delà de certaines formulations discutables, un ouvrage utile pour toutes et tous. Des analyses et des propositions pour débattre.
Lien : https://entreleslignesentrel..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
MusikantMusikant   14 juillet 2016
Par un de ces tours de force idéologiques dont ils ont le secret, les chantres du néolibéralisme ont imputé la crise globale aux dépenses publiques excessives, à un État social trop généreux et à des entraves à la concurrence sur des marchés jamais assez libéralisés. Passées sous silence, les innombrables largesses accordées aux riches, les niches, la fraude et l’évasion fiscales qui ont rongé les recettes publiques et creusé les déficits publics. Omis, le soutien des banques à la spéculation financière. Oubliée, la prise en charge de dettes privées colossales par les États appelés à la rescousse d’un système bancaire défaillant parce que spéculateur. Gommés, les effets délétères des traités européens. Niée, la difficulté à expliquer la montée du chômage par le coût du travail alors que les salaires sont comprimés depuis longtemps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
dede   24 février 2015
Les défis environnementaux de long terme réclament une véritable bifurcation de nos modes de production et de consommation, qui peut elle-même constituer un accélérateur des transformations sociales
Commenter  J’apprécie          00
dede   24 février 2015
Par ce nouveau manifeste, les Economistes atterrés entendent mettre en débat des propositions pour sortir de la nasse dans laquelle les politiques néolibérales nous ont enfermés
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Les économistes atterrés (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Les économistes atterrés
Vidéo de Les économistes atterrés
autres livres classés : manifesteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Histoire et généralités sur la Normandie

TOUS CONNAISSENT LA TAPISSERIE DE BAYEUX, QUI EN EST LE HÉROS ?

RICHARD COEUR DE LION
ROLLON
MATHILDE
GUILLAUME LE CONQUERANT
GUILLAUME LE ROUX

20 questions
34 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , célébrité , économieCréer un quiz sur ce livre