AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Meylleen


Meylleen
  29 juillet 2017
La quatrième de couverture de ce roman offre un résumé extrêmement sommaire ce qui m'a dès le de début rendu curieuse sur cette histoire. Les mensonges ne meurent jamais est un roman assez court , composé de chapitres alternant le présent et des flashbacks du passé.

Côté présent, on suit Nicolas qui se rend un matin au commissariat de police pour déclarer la disparition de sa femme Manon. On assiste à son interrogatoire, ses recherches, des échanges avec la famille de Manon qui ne l'a jamais accepté.

De l'autre côté il y a les flashbacks sur Manon qui permettent petit à petit de comprendre sa disparition. D'un secret sur sa famille appris par hasard quelques jours auparavant, elle se lance dans une recherche de la vérité pour fouiller le passé et découvrir encore d'autres secrets sur sa famille.

L'histoire est plutôt captivante et je ne pouvais m'empêcher de tourner les pages pour connaître la suite, découvrir toujours un peu plus les différents protagonistes de la famille de Manon. Même si certaines choses sont prévisibles, que certains personnages livrent la vérité un peu trop vite et que je trouve que ça fait tout de même beaucoup de secrets pour une même famille, on est rapidement embarqué à la suite de Nicolas et Manon.

La fin du livre m'a satisfaite, mais je la trouve tout de même un peu abrupte. Les personnages sont plutôt malmenés et j'aurais aimé les suivre un peu plus longtemps après la conclusion, plutôt que de me séparer d'eux si rapidement.

En conclusion, un livre avec quelques défauts, mais qui s'estompent derrière une histoire rythmée et un roman page-turner.

Lien : http://raconte-moi.net/2017/..
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Ont apprécié cette critique (1)voir plus