AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de MaudeElyther


Avant-propos

Je remercie de nouveau Jérôme et les Éditions ActuSF pour l'envoi de ce service presse !

Le Temps du Teuz est un recueil de nouvelles prenant place dans l'univers de la pentalogie engagée et actuelle La Dernière Geste de Morgan of Glencoe. Aussi, il est à savourer comme un présent pour les fans de la saga, le temps de patienter pour le tome 4, le tout agrémenté d'un contenu musical, à écouter ici et sur des plateformes comme Spotify !

.

Mon retour

Pour les fans de la pentalogie La Dernière Geste, l'autrice et les Éditions ActuSF nous gâtent en nous proposant ce recueil de nouvelles comme un préquel bonus. Composé de 28 textes, l'ouvrage met à l'honneur différents personnages de la saga, des principaux aux "secondaires", en passant par des personnages décédés dès l'intrigue du premier tome. En effet, revenant de préférence sur le solstice d'hiver de plusieurs années, ce véritable calendrier commence en 1701, de quoi rencontrer William, Mona…

Le solstice d'hiver, également nommé Yule dans sa version païenne plus witchy, se déroule le 21 décembre et marque le jour le plus court de l'année. Dans l'univers de la Dernière Geste, il marque la coutume keltienne du Teuz. Les personnes y participant tirent au sort un nom, et doivent offrir un cadeau à la personne piochée. Au-delà de cela, tirage et préparation du cadeau, c'est le moment où les présents sont ouverts, où l'on doit deviner qui est notre Teuz qui est vraiment au coeur de cette tradition : le moment passé ensemble. Et d'ailleurs, l'autrice ne nous propose-t-elle pas de passer ces moments avec nos personnages préférés ?

Nous retrouvons tout le monde : les Fourmis, les Rats, la Cour de France, l'ambassade keltienne à Paris, Yuri, Bran, Ned, Lord Cliff', Kenzo, Gabrielle… Mais les plus sont de faire un chemin en compagnie de William, Mona, Lindsay, de rencontrer la famille maternelle de Yuri. Ces retrouvailles et rencontres font chaud au coeur, tant la bienveillance, l'amitié, la famille sont au coeur de ces textes. Pourtant, il y a également des événements déchirants qui figurent entre ces pages, et tristes quand on connait le futur de certains personnages.

Le tour de force de Morgan of Glencoe est de nous introduire auprès de ses personnages, dans des ambiances et décors différents, à des instants marquants de la chronologie de la Dernière Geste. Cela fait un moment que j'ai lu le 3ème tome de sa saga (le 4ème tome étant à venir à l'heure où je rédige cette chronique) ; malgré tout, c'est comme si je n'avais pas quitté cet univers et sa multitude de personnages si attachants.

En plus de nous faire retrouver ces personnages, le Temps du Teuz peaufine entre les lignes La Dernière Geste. Car ces textes offrent quelques détails intéressants quant à certains événements de la saga : comment Ned a-t-il réussi à fuir lors du massacre à l'ambassade ? Comment sont nés les Égouts ? Comment la Capitaine Trente-Chaîne est-elle arrivée sur la Rame ? Comment est née l'amitié entre Louis-Philippe et Aliénor ? Un événement comme la rencontre de Yuri avec sa famille maternelle, évoquée dans la saga, est ici relatée.

Bienveillance, amitié, amour, famille, rituels, plaisir d'être ensemble… ces éléments chaleureux qui font l'unanimité autour de la saga sont bien entendu présents dans le Temps du Teuz. Pour ma part, j'ai particulièrement apprécié les 3 derniers textes de l'ouvrage, ceux à ne pas lire sous peine de spoilers si vous ne connaissez pas les premiers Chants. Ils sont plus longs, l'autrice nous plonge dans des rites et légendes, traitant de communion avec la nature, amitié avec les selkies… nous retrouvons même Taliesín, personnage oh combien énigmatique et indétrônable de la saga !

Je vous recommande d'avoir lu les premiers tomes de la Dernière Geste pour découvrir ce bonus : il est important de connaître un minimum l'univers, mais aussi d'avoir fait connaissance avec les personnages, pour l'impact émotionnel, le plaisir de les retrouver, de les découvrir sous un autre jour.

Cet ouvrage ne va pas sans son extension musicale ! Morgan of Glencoe, parolière et harpiste, nous a concocté en plus de ce recueil, des musiques et chansons de l'univers de sa saga, berceuse bretonne, air keltien… : à écouter pendant la lecture pour une immersion totale.

.

En bref : conçu comme un bonus et un préquel à la pentalogie La Dernière Geste de Morgan of Glencoe, le Temps du Teuz, complété d'une bande-son originale, nous fait retrouver avec joie les personnages de la saga ! Riches en émotions, les textes proposés peaufinent entre les lignes les premiers Chants : certains reviennent sur des événements clefs, ou sur des rites/traditions et légendes keltiennes. Les Égouts, les Rails, la Cour de France, Keltia… l'autrice n'a oublié personne !

Reprenant les mélanges phares de sa saga en cours, l'autrice nous propose l'envers de plusieurs solstices d'hiver du calendrier keltien, au-delà de se faire des cadeaux, le plus important est de passer du temps ensemble, avec bienveillance et chaleur. Aussi, ce recueil se déguste bien au chaud, avec une infusion de verveine ou épicée, votre compagnon félin sur les genoux, alors que l'hiver s'installe.


Lien : http://maude-elyther.over-bl..
Commenter  J’apprécie          00