AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Louise De Bergh
Femme, 1071 Suisse
25 ans, né(e) le 16 juin

Lecteur inscrit le 11/08/2019

Le plus simple serait de commencer par là: je n'ai jamais cessé de lire. Depuis ma plus tendre enfance, depuis que je sais lire en fait; et sans doute même avant. Les livres font partie de moi depuis maintenant vingt-quatre ans, ils sont mon refuge, mon repère, ma joie, et une de mes plus belles sources d'émotion.

Petite, j'étais cette "intello" qui va à la cantine avec son livre fièrement posé sur son plateau. Vous savez, cette fille assise par terre dans la cour de l'école, qui, tôt le matin alors que personne n'est encore arrivé, a déjà le nez dans ses romans. Celle qui prend garde à toujours arriver avec une demie-heure d'avance, instants bénis pour la lecture! Celle-là même qui crânement vous dit à douze ans que "non, vraiment, Maupassant je trouve ça nian-nian (je ne le pense plus aujourd'hui, inutile de le préciser), Balzac ça c'est la classe!". En grandissant, alors que cela faisait belles lurettes que mon entourage avait arrêté d'y aller, je continuais à fréquenter assidûment la bibliothèque, en rentrant de la fac ou du boulot. J'y étais bien, j'y étais heureuse.

Je me rappelle aujourd'hui de cette rédaction que l'on avait du faire en classe en primaire: "Décrivez l'endroit que vous aimez le plus au monde". J'y avais parlé de la laverie de la Rue de Trianon, de son odeur sublime, indéfinissable, un peu âcre, mais délicieusement surannée. Je me demande encore maintenant pourquoi je n'avais pas décrit la bibliothèque de mon quartier, petit paradis où s'était te
Actualités Fil RSS
Pour suivre ses dernières lectures ou découvrir ses critiques de livres, connectez-vous ou

connexion avec
 
    ou    Créer un compte