AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Gagnez les livres d'Aurélie Jeannin et Nicolas Maleski et rencontrez-les



À l'occasion de la sortie des deux premiers romans de la collection HarperCollins Traversée, les éditions Harper Collins et Babelio organisent une soirée de lancement en présence des auteurs, qui aura lieu à Paris.

Les 50 sélectionnés à la rencontre recevront Préférer l'hiver d'Aurélie Jeannin et La science de l'esquive de Nicolas Maleski, deux romans qui promettent quelques ivresses de fuite ou tentatives d’évasion...

« Un premier roman aussi singulier qu’impressionnant. » Emmanuelle Bayamack-Tam, auteure d’Arcadie (Prix du Livre Inter 2019), à propos de Préférer l'hiver

« Nicolas Maleski se joue des codes du roman noir et réussit une jolie esbroufe en détournant les attentes et les fantasmes des lecteurs habitués du genre. » Alexandra Villon, Librairie La Madeleine (Lyon), à propos de La Science de l'esquive

Les lecteurs seront conviés à une soirée exceptionnelle à Paris, le vendredi 10 janvier à 18h30, au cours de laquelle ils pourront échanger avec les deux auteurs, faire dédicacer leurs livres et fêter le lancement de cette collection.



Préférer l'hiver de Aurélie Jeannin
À distance du monde, une fille et sa mère, recluses dans une cabane en forêt, tentent de se relever des drames qui les ont frappées. Aux yeux de ceux qui peuplent la ville voisine, elles sont les perdues du coin. Pourtant, ces deux silencieuses se tiennent debout, explorent leur douleur et luttent, au coeur d’une Nature à la fois nourricière et cruelle et d’un hiver qui est bien plus qu’une saison : un écrin rugueux où vivre reste, au mépris du superflu, la seule chose qui compte.
Dans un rythme tendu et une langue concise et précise qui rend grâce à la Nature jusqu’à son extrémité la plus sauvage, Aurélie Jeannin, dont c’est le premier roman, signe un texte comme une mélancolie blanche, aussi puissant qu’envoûtant.

« Une aventure humaine, profonde, poétique, inoubliable.» Aurélie Janssens, Librairie Page et Plume, Limoges
« D’une poésie fascinante, ce roman est une ode à la forêt, à la fois rédemptrice, mais aussi dans ce qu’elle a de plus sauvage. Sublime ! » Marianne Kmiecik, Librairie Les Lisières (Villeneuve-d’Ascq et Croix)
« Raconté à mots comptés, infiniment incarnés, ce premier roman magnétique, parcouru de belles éclaircies, nous apprend à composer avec ce que nous sommes. Une très belle découverte ! » Sarah Gastel, Librairie Terre des livres (Lyon)


La Science de l'esquive de Nicolas Maleski
« Rien n’indiquait que c’était son jour. Il n’y avait rien de particulier dans l’air. En refermant la porte derrière lui, il savait que c’était la dernière fois. Il n’y avait plus à réfléchir. Sa décision était prise. Il restait à exécuter le plan. Les trottoirs étaient noirs de monde, les magasins happaient et recrachaient les badauds à jets continus. À cet instant il était encore un homme honnête. C’était facile en vérité de basculer dans l’horreur.»

Kamel Wozniak est en fuite. Locataire d’un meublé où pour rester invisible il faut se montrer habile, l’ancien boxeur sur ses gardes tente de se faire oublier le temps d’un été au vert. Mais de qui ? Et où s’arrête son plan B ? Difficile de disparaître dans une petite ville où un garçon comme lui, aux airs de desperado, n’est pas sans piquer les curiosités.
Après Sous le compost, Nicolas Maleski signe un roman qui s’ouvre comme un film des frères Coen, ménage un suspense de polar et déroule, dans langue où la lucidité combat à armes égales avec la causticité, l’épopée d’un antihéros insaisissable et pourtant pas si éloigné de nous.

Merci à tous les participants, le concours est maintenant terminé.