AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Babelio défie la rentrée littéraire


Avez-vous déjà lu... toute la rentrée littéraire ?

Impossible, dites-vous ? Pas si sûr...

Cette année encore, Babelio vous propose de mettre la main à la pâte pour participer à un grand défi collectif : critiquer l'intégralité de la rentrée littéraire.

Le principe est simple : vous trouverez sur cette page la liste de tous les livres qui paraissent à l'occasion de la rentrée 2020, classés par état : ceux déjà critiqués sur Babelio et ceux qui ne le sont pas encore. Ensuite, il s'agit simplement de vous faire plaisir en critiquant les ouvrages de votre choix, tout en essayant de vous concentrer sur ceux qui n'ont pas encore été critiqués.

Que vous en lisiez un, deux, ou trente, chaque critique compte. L’an dernier, nous avions critiqué 88% de la rentrée. Tous ensemble, nous parviendrons peut-être à faire mieux cette année !

Pour échanger sur vos choix d'ouvrages, partager vos avis et plus généralement parler ensemble du défi, n'hésitez pas à rejoindre le groupe de discussion dédié.

Parés pour l'aventure ?

NB : Certains de ces livres seront présents dans l’opération Masse Critique de rentrée, mais pour le reste, on compte sur vos lectures personnelles !


LES TITRES DE LA RENTREE DÉJÀ CHRONIQUÉS (388) Voir plus

ILS ATTENDENT LEUR PREMIERE CRITIQUE (125) Voir plus

Critiques et avis
C’est arrivé la nuit
  25 octobre 2020
C’est arrivé la nuit de Marc Levy
Ce roman aux "allures" de thriller informatique m'a emporté. On y découvre 9 hackers justiciers qui au fur et à mesure de leurs découvertes nous entraînent dans une course folle dans les rues d'Oslo, Madrid, Paris, Tel-Aviv, Istanbul et Londres.

Je suis toutefois restée sur ma faim, j'espère que le tome 2 ne tardera pas trop pour éviter de perdre le fil de l'histoire...
Commenter  J’apprécie          00
C’est arrivé la nuit
  24 octobre 2020
C’est arrivé la nuit de Marc Levy
Ah ce que j'aime les changements littéraires 😊

Après nous avoir ému avec son magnifique roman "Ghost in love", l'écrivain à succès Marc Levy nous emporte cette fois-ci dans un superbe techno-thriller.

Il nous raconte l'incroyable destin de neuf brillants hackers, neuf justiciers anonymes qui œuvrent pour le bien. Des hors-la-loi qui luttent contre les manipulations politiques et économiques de ce monde.

Hommes et femmes, ils sont unis pour la bonne cause et ont pour la plupart un triste et douloureux passé. Dispersés un peu partout dans le monde, ils sont amis, mais ne se sont jamais vus.

Jusqu'au jour où tout bascule et que le groupe 9 se réunit enfin.

C'est ainsi que commencera cette histoire palpitante.

Au fil des pages, l'auteur dénonce, nous bouleverse et nous captive, et c'est passionnant.

C'est un roman extraordinaire que nous offre l'écrivain Marc Lévy, et c'est un coup de cœur ❤

J'ai hâte de découvrir la suite de cette série fantastique...
Commenter  J’apprécie          20
Le Ciel, les yeux fermés
  24 octobre 2020
Le Ciel, les yeux fermés de Adam Ehrlich Sachs
Beau, riche, drôle, intelligent... Voilà un livre dont on a peu parlé lors de cette rentrée littéraire 2020, et qui a pourtant tout pour plaire. Sur le papier, le résumé de ce premier roman américain pouvait pourtant sentir l'ennui et l'érudition pénible à plein nez : Leibniz rend visite à un vieil astronome qui prédit une éclipse solaire totale de 4 secondes en 1666, pour vérifier si elle va bien se produire. Or, cet astronome est aveugle. Or, ce livre est traduit par Christophe Claro, et publié par les éditions Inculte, tous deux n'ayant plus à faire leurs preuves de dénicheurs de talents incroyables, notamment anglo-saxons.



En fait, on ne s'ennuie pas une seconde tant Adam Ehrlich Sachs prend du plaisir à jouer avec le lecteur, le perdre dans des digressions qui n'en sont pas, et composer un millefeuille de récits rapportés et emboîtés avec malice - Ehrlich Sachs rapportant les propos de Leibniz qui reprend ceux de l'astronome racontant ce que lui a dit un prince qui l'a entendu de sa sœur, etc. etc. Une petite mécanique de narration parfaitement assemblée, à la fois ludique et passionnante, pour nous transporter dans la Vienne et la Prague des Habsbourg, en quête de questionnements (plus que de réponses) philosophiques sur le sens de l'existence, à la mission sur terre de quelques humains, et leur relation à la raison et à la folie. Et aussi, et peut-être surtout, sur ce qui fait Histoire.



Un bonheur de conte philosophique pour adultes, aussi subtil que facile d'accès, dont le faux suspense et le dénouement en trompe-l'œil nous appellent irrésistiblement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Liv Maria
  24 octobre 2020
Liv Maria de Julia Kerninon
Liv Maria dessine le portrait d’une femme qui recherche la liberté au prix des barreaux qui la musellent tant et plus.

Portrait d’une femme qui grandit dans l’amour de ses parents, d’un père qui lui donnera en héritage la passion des livres. Quand surgit un drame dans son adolescence, la voilà envoyée à Berlin où elle se découvrira à la fois orpheline des siens et nouvellement amoureuse.



On suit Liv Maria dans toutes ses tentatives de s’élancer au plus près de la liberté, affranchie des uns et des autres, mais toujours cloisonnée par de multiples secrets qui la façonneront année après année.



J’ai lu ce roman avec beaucoup de plaisir en ayant eu la chique coupée d’arriver à la fin alors que je m’attendais à une bonne cinquantaine de pages en plus.



Je reste avec mes questions sur cette mystérieuse Liv Maria, sur ses lendemains et la vie qu’elle se sera finalement choisie et une impression que ce roman aurait mérité d’être fouillé, creusé, approfondi, émotionnellement plus parlant.



Mais quand on est frustré d’arriver à la fin, c’est tout de même le résultat d’une bonne lecture qui m’aura happée et questionnée sur cette femme aux poignets d’or.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
C’est arrivé la nuit
  24 octobre 2020
C’est arrivé la nuit de Marc Levy
C'est la première fois que Lévy écrit un livre dont la fin est sans issue et nous contraint à attendre le tome 2 pour poursuivre les péripéties de ce groupe de 9 hackers qui vont se rencontrer pour la première fois et nous faire véritablement entrer dans l'histoire imaginée par l'auteur. Très intéressant. Comme toujours avec Lévy c'est bien documenté et ayant fait l'objet de recherches minutieuses. D'actualité et bien entendu admirablement bien écrit. Personnellement j'attends ce tome 2 avec impatience !
Commenter  J’apprécie          00
Liv Maria
  24 octobre 2020
Liv Maria de Julia Kerninon
Voilà un roman qui m’avait aguiché sans honte lors de la rentrée littéraire, qui s’était fait remarquer, dont tout le monde parlait, et qui, je l’avais bien saisi, rêvait comme tant d’autres de finir entre mes mains, dans mon lit, à accompagner mes soirées dans une chaleureuse intimité feutrée, à tourmenter mon sommeil, à éveiller chez moi les désirs les plus fous. J’avais d’abord résisté, le coup classique auquel tout le monde s’attend, pour attiser l’envie. Autour de moi, on continuait de me dire comme c’était bon, comme j’avais tort de résister, que je devrais me laisser aller. « En plus, elle est du coin ! » insistait-on comme un ultime argument. Je faisais mine de ne pas être très intéressé mais secrètement, j’avais déjà en tête une certaine forme de passion. J’étais loin du compte.



Ce livre est fabuleux. Il est formidable, extraordinaire, sensationnel, j’ai été frénétiquement emballé par sa lecture, je lisais comme si ma vie en dépendait, comme si les mots de Julia Kerninon étaient mon oxygène et que j’avais été en apnée depuis de longues minutes. C’est cruellement rare, de tomber en amour d’un livre comme ça, d’être saisi, culbuté, ensorcelé par sa lecture. J’ai eu de belles lectures lors de cette rentrée littéraire, j’espère en vivre encore, mais rares sont ces romans qui m’ont touché et emballé comme celui de la vie de Liv Maria. Alors d’abord et avant toute chose, mille mercis chère Julia Kerninon pour cette pépite littéraire, pour ce roman que j’aimerais relire dès demain en espérant y retrouver tout le plaisir de ma première lecture, comme un junkie nostalgique.



Merci pour cette héroïne de littérature, cette femme forte qui mêle la rugosité d’une mère bretonne qui ne baisse jamais les bras et la tendresse d’un père norvégien sensible à la littérature. Merci pour ces aventures, pour l’amour, pour l’exil, merci pour cette improbabilité, pour la librairie, pour l’Irlande, pour les frissons et les incertitudes. Merci pour cette plume, superbe, que j’ai découvert comme édifié de ne jamais l’avoir lue avant, pour ce sens du récit incroyable qui m’a laissé plus souvent qu’à mon tour en apesanteur dans l’histoire, impatient mais heureux, le cœur léger.



Merci. Foncez. Ne le ratez pas.
Lien : https://www.hql.fr/liv-maria..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
De grandes ambitions
  24 octobre 2020
De grandes ambitions de Antoine Rault
Alléchants, la couverture et le synopsis. Malheureusement, l’ensemble des saynètes suivant les différents protagonistes, auxquels au final on ne peut plus du tout s’identifier, sonnent bien creuses.



Heureusement, les 500 pages se lisent plutôt facilement, mais des grandes ambitions, je ne retiens que la somme de l’ennui des personnages.
Commenter  J’apprécie          00
Retour à Martha's Vineyard
  24 octobre 2020
Retour à Martha's Vineyard de Richard Russo
Trois anciens amis d’université se retrouvent au soir de leur vie dans la maison de famille de Lincoln à Martha’s Vineyard pour un dernier week-end avant sa mise en vente. C’est l’occasion de se retrouver une dernière fois sur les lieux de ce qui les a unis et peut-être aussi séparés. Richard Russo dresse le portrait de chacun des trois amis, faisant revivre des années d’insouciance et d’amitié, à un moment où 45 ans plus tôt, les destins de chacun s’écrivent…

Et puis il y a Jacy, cette fille un peu barrée qui les éblouit et dont ils sont tous les trois amoureux… Elle sera le fil rouge de cette complexe histoire d’amour et d’amitié.

Je garde de ce texte une impression particulière, celle d’une trame romanesque qui peu à peu, par touches successives, de plus en plus précises, de plus en plus profondes, nous capture et nous embarque dans les méandres de l’âme humaine, ses blessures, ses douleurs, ses pudeurs et ses secrets.

Richard Russo que je découvre, est un romancier qui questionne les notions de liberté, de libre arbitre et de destin…qui nous parle de nous, de nos choix, de la part de déterminisme social et d’hérédité qui impacte chaque destinée.

J’ai beaucoup aimé ce roman subtil, finement construit, psychologiquement fouillé.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Fête de famille fatale
  24 octobre 2020
Fête de famille fatale de Juliette Sachs
J'ai pu lire ce livre dans le cadre de la Masse Critique de @babelio, la 4ème de couverture m'avait attirée et je n'ai pas été déçu !

Quel plaisir de suivre les péripéties de Camille, héroïne attachante, un brin déjantée et gaffeuse qui veut tellement en faire trop pour plaire aux parents de Marc son parfait (presque trop) petit-ami et également patron.

Elle ne lésine donc pas sur les moyens pour que tout soit parfait : apprentissage en accélérer (ou presque...) de l’histoire et de la philo (pour faire honneur aux métiers de ses beaux-parents), grâce aux livres audio ; bientôt Nietzsche ne devrait plus avoir de secret pour elle…. Il en va de même pour le jeu de bridge grâce « aux bases du bridge pour les enfants » elle devrait bientôt devenir une pro….

Tout semble tellement si facile, malheureusement du bridge au tiramisu au chocolat 😄 rien ne va se passer comme prévu...

Je ne connaissais pas encore cette auteure, ni le cosy mystery à la française et franchement c’est une super découverte !

Je ne vais pas vous mentir, on devine le coupable dès le début, mais cela ne gâche en rien la lecture grâce au style de l’auteure : c’est addictif, plein de pep’s et d'humour ; je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et j’ai bien ris (oui oui je vous assure que malgré le fait qu’il y ait un cadavre on rigole bien 😉 ) ; l’auteure nous livre régulièrement les pensées de l’héroïne ajoutant encore une touche d’humour supplémentaire, c’est génial !

En bref : Vous l’aurez compris j’ai vraiment pris plaisir à lire ce roman, je ne peux que vous le conseiller, c’est détente assurée !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Mississippi Solo
  24 octobre 2020
Mississippi Solo de Eddy L. Harris
Old man river, Mesipi « le grand fleuve » en langue indienne, le Mississippi coule dans les veines de Eddy L. Harris.

A 30 ans, dans les années 1980, il réalise son rêve d'enfance qui le tenaille au corps et à l'âme, descendre le Mississippi, du Minnesota à la Louisiane en canoë, rien que ça ! C'est un rêve d'enfance, son rêve américain.

le Mississippi est tout pour cet homme qui ne se définit pas par la couleur de sa peau. le fleuve Mississippi, c'est son pays, ses racines, son histoire.



C'est vraiment un livre passionnant qui m'a fait découvrir les yeux écarquillés les dangers d'une telle entreprise mais oh ! combien gratifiante par ses rencontres humaines au coin des bars des villes fluviales les confidences laissées au bord du fleuve, des anecdotes poignantes de gens simples, fantômes squelettiques d'un passé, l'invite bienvenue d'un remorqueur quand la fatigue s'abat. Tout ceci est empreint de mélancolie comme dans un tableau de Hopper.

Des images et des souvenirs éternellement figés sur le cours du fleuve.



C'est un canotage insolite, très dangereux et grandiose qui fait défiler des paysages changeants du lac Itasca au nord, à la source du fleuve au Sud le plus profond de la Louisiane avant que le Mississippi ne se jette dans le Golfe du Mexique.



J'en ai vu des Etats, des noms dont la seule prononciation me fait rêver, Minnesota, Iowa, Arkansas avec ses forêts de pins et ses falaises, Bâton Rouge, Louisiane avec ses bateaux à aubes, ses joueurs de poker et les ombrelles. Sans oublier le principal et le plus tragique, le chant des légendes indiennes et la sueur des esclaves sur cette route maritime mythique.



J'ai été émue dans ce récit magistral par les magnifiques descriptions lyriques et symphoniques touchant la nature, les oiseaux rares, les loutres, les renards sauvages, la vie du fleuve belle et sauvage encore à l'abri des regards. le passage dans les écluses est totalement captivant et nouveau pour moi, il m'a fait frisonner. J'étais véritablement dans le canoë.



Il y a au creux de cette fantastique aventure humaine des accents de tristesse très perceptibles et touchants quand Eddy L. Harris évoque les écluses, ponts et barrages qui entravent le fleuve comme un esclave. J'ai repéré son admiration pour Ernest Hemingway et les premiers pionniers Lewis et Clark.



L'auteur passe par des états extrêmes selon ses conditions physiques, il ressent de la colère, de la peur, du découragement, de l'amour. Il n'est jamais indifférent au fleuve Mississippi. C'est son cheval de mer, sa bataille et sa victoire. L'âme du fleuve est plus haut et grand que tout, Il est et restera le Mississippi « le grand fleuve », le Old man river, celui qui forge une Amérique dans toute sa diversité et sa complexité.



Après l'écriture de ce récit qui suivait son exploit, Eddy L. Harris a de nouveau descendu le Mississippi et je suis très curieuse de savoir ce qu'il en a pensé dans un nouveau livre, je l'espère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90