AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Dernières biographies tous
ancien professeur de collège, est retraité en haute vienne. Premier roman publié en 1996
Par Adenolia   18/08/2018
Joseph Chaine
Joseph Chaine. Ordonné prêtre (20 décembre 1913). - Docteur en théologie (1919). - Professeur d'exégèse du Nouveau testament à la Faculté de théologie catholique de Lyon (1927-1947)

http://41.204.94.197/index.php?lvl=author_see&id=3435

http://data.bnf.fr/11197577/joseph_chaine/
Par Yannickge   18/08/2018
Edouard Ouspenski
Edouard Nikolaïevitch Ouspenski (en russe : Эдуард Николаевич Успенский) est un écrivain.

Son père, qui faisait partie de la « nomenklatoura » soviétique, est mort en 1947, quand Edouard avait 1O ans. La famille vivait pauvrement. Meilleur mathématicien de l’arrondissement, gagnant de plusieurs olympiades, il décida après l’école d’entrer à l’institut aéronautique.

« C’est quand j’étais déjà étudiant, que j’ai commencé à écrire », se souvient-il. Ce qui ne l’a pas empêché de travailler 3 ans et demi à l’usine instrumentale de Moscou, où l’on fabriquait des autopilotes pour des fusées expérimentales.

Edouard Ouspenski commença comme auteur satirique dans des éditions pour adultes. Mais il a eu des problèmes pour être publié : la censure soviétique rechignait à faire passer ses sketches rigolos et amusants. Dans les livres pour enfants, il était plus facile de contourner les écueils de la censure.

Il a créé un grand nombre de personnages de dessins animés populaires, dont les répliques sont devenues des aphorismes.

Et l’animal amusant Tchébourachka, qu’il a inventé, est devenu non seulement le personnage préféré de dessins animés, mais aussi le symbole de l’équipe olympique de Russie. Les Japonais ont racheté les droits d’utiliser Tchébourachka dans le monde entier pour les IO années à venir.
Voir plus
Par palamede   18/08/2018
Kurt Vonnegut Jr
Né de parents d'origine allemande (troisième génération), Kurt Vonnegut, Jr. fait ses études à la Shortridge High School d'Indianapolis. Il fréquente un temps la Butler University mais la quitte quand un professeur lui dit que ses histoires ne sont pas à la hauteur.

De 1941 à 1942, il suit les cours de biochimie de la Cornell University, tout en collaborant au journal étudiant le "Cornell Daily Sun" . Puis il entre au Carnegie Institute of Technology (devenu la Carnegie Mellon University) en 1943.

Engagé dans l'armée américaine pendant la Seconde Guerre mondiale, il participe à l'offensive des Ardennes et est fait prisonnier de guerre à Dresde .

Le 14 mai 1944, jour de la Fête des mères, sa mère, Edith Lieber Vonnegut, se suicide.

Le 14 décembre 1944, durant la bataille des Ardennes, le soldat Vonnegut de la 106e division d'infanterie américaine, se retrouve isolé et, après quelques jours d'errance solitaire derrière les lignes ennemies, est fait prisonnier par l'armée allemande.

En février 1945, le prisonnier de guerre Vonnegut est à Dresde et travaille dans un abattoir. Du 13 au 15 février 1945 a lieu le bombardement de Dresde par les Alliés. C'est l’un des plus grands carnages de civils de la Seconde Guerre mondiale : 7 000 tonnes de bombes (dont des bombes au phosphore) sont déversées en trois vagues qui feront plus de 35 000 morts.

Il en fut l'un des sept rescapés américains, sauvés pour s'être enfermés dans une cave d'abattoir qu'il nomme Slaughterhouse Five (abattoir 5). Cette expérience traumatisante, décrite dans son roman Abattoir 5, est mentionnée dans pas moins de six de ses autres ouvrages. Libéré en mai 1945 par les troupes soviétiques, il revient aux États-Unis, et reçoit un Purple Heart.

Après la guerre, Vonnegut fréquente l'Université de Chicago où il suit des cours d'anthropologie. Il est ainsi diplômé en 1971.

Il crée alors le personnage de Kilgore Trout, auteur de science-fiction raté, allusion parodique à l'auteur Theodore Sturgeon. Il apparaîtra dans plusieurs romans et finira par obtenir le prix Nobel dans Le Breakfast du champion.
Il est mort à New York des suites d'une blessure crânienne consécutive à une chute dans sa maison a Manhattan. Il a écrit
quatorze romans (dont le plus connu est Abattoir 5 mais également le Berceau du Chat, qui a été un succès commercial aux USA, et sera accepté comme thèse universitaire en raison de son contenu anthropologique) et quatre recueils de nouvelles, ainsi que des pi
Voir plus
Par tracuof   18/08/2018
M.F. Honoré
Selon ses propres aveux, il n’aurait jamais imaginé qu’un jour il se mettrait à l’écriture et ne se considère pas comme un écrivain, un auteur. Il n'estime n'être qu'un simple secrétaire employé par son imagination, espérant que ses lecteurs auront autant de plaisir à le lire qu'il en a à imaginer des histoires.
Tout serait commencé dans le cadre de ses diverses activités auprès d’enfants désabusés au point de ne plus vouloir écouter les histoires et contes traditionnels connus. Alors, prenant comme point de départ un fait anodin mais souvent réel, en laissant voguer son imaginaire, il a narré oralement ses propres déroulements d’idées.
Devant le plaisir de ses auditeurs et, suite aux demandes se faisant de plus en plus pressantes, une association lui a proposé de sélectionner quelques-uns de ces contes qu’elle a rassemblé et édité.
Maintenant libéré de contraintes d’activité après un parcours professionnel principalement dans le technique, tout en créant une animation clownesque pour enfants, il a conservé la joie d’écrire et de laisser son imagination vagabonder selon l’opportunité.
Au début, ce n'était que des contes pour enfants, suivis par des livres pour et avec des enfants jusqu'au jour où des amis l'ont mit au défi de s'orienter vers des manuscrits aux histoires plus "adultes".
Voir plus
Par Dagg   18/08/2018
Jacques Biarne
Agrégé d'histoire et de géographie, il a enseigné à l'Université du Maine (Pays de la Loire).
Adolphe-Félix Gatien-Arnoult est un homme politique français .

Docteur es lettres, agrégé, il est professeur à Nevers, Bourges, Reims, Nancy avant d'occuper la chaire de philosophie à la faculté de Toulouse, en 1830. Opposant libéral à la Monarchie de Juillet, il est maire de Toulouse, député de la Haute-Garonne de 1848 à 1849 siégeant à gauche. Opposant au Second Empire, il est président de la commission municipale de Toulouse après le 4 septembre 1870. Il est de nouveau député de la Haute-Garonne de 1871 à 1876, siégeant au groupe de la Gauche républicaine, qu'il préside. Membre de l'académie des sciences de Toulouse, il est aussi secrétaire perpétuel de l'académie des inscriptions et belles-lettres de Toulouse et mainteneur des jeux floraux.
Par Jacopo   17/08/2018
Charles Secrétan
Charles Gabriel Rodolphe Secrétan, est un juriste, enseignant, théologien protestant, philosophe suisse, originaire du canton de Vaud.
Il étudie la philosophie à Munich (1835-1836 et 1839) et enseigne dans cette ville. Il participe à la création de la faculté de théologie de l'Église libre, avant de séjourner à Paris puis de rentrer en Suisse en 1850. Il est professeur extraordinaire de 1838 à 1840 et professeur ordinaire de philosophie de 1841 à 1846, à l'université de Lausanne; puis professeur ordinaire de philosophie de 1846 à 1866 à l'université de Neuchâtel; et de nouveau à Lausanne de 1866 à 1895.

Il est disciple de Friedrich Schelling (1835-36 à Munich), d'Alexandre Vinet (dont il fait publier des lettres), influencé par Jules Lequier, ami de Charles Renouvier.

Il fonde en 1837 la Revue suisse dont le (1er numéro paraît en 1838. Il est rédacteur du Courrier suisse entre 1845 et 1848 et collaborateur de différentes revues (Bibliothèque universelle, Semeur, Revue chrétienne, Critique philosophique). Apologiste chrétien, métaphysicien et moraliste, il écrit plusieurs ouvrages dans ces domaines de 1848 à sa mort en 1895.
Voir plus
Amandine Marshall est Docteur en Egyptologie, membre de la MAFTO (Mission archéologique française de Thèbes Ouest - LAMS / UMR 8220 CNRS – UPMC) et membre associé du laboratoire de recherche Halma-Ipel (UMR 8164 CNRS – Lille 3).

Archéologue et historienne de formation, Amandine Marshall a travaillé sur des sites en France, en Angleterre, en Grèce et en Egypte. Actuellement, elle travaille depuis une quinzaine d'années sur le chantier du Ramesseum, le temple de millions d'années de Ramsès II.

Auteur de divers ouvrages sur l'antiquité, ses livres s'adressent aux égyptologues et passionnés d'égyptologie :
"L'enfant et la mort en Egypte ancienne"
"Maternité et petite enfance en Egypte ancienne"
Être un enfant en Egypte ancienne"
"Les momies égyptiennes"
"Auguste Mariette"

Mais également aux enfants :
'Raiponce et le prince d'Egypte"
"Doudou et la déesse des chats"
"Journal d'un enfant en Egypte ancienne"
"L'Egypte antique"

Ainsi qu'aux adolescents et adultes :
"Moi, Hélène la Maudite"
"Légendes du ciel étoilé"
"Une vie à trois visages"
"Mythes de la Grèce antique"
Voir plus
Par fanfanouche24   17/08/2018
Lisa Halliday
Lisa Halliday, originaire du Massachusetts, vit à Milan où elle éditrice et traductrice. Elle a auparavant travaillé pendant une dizaine d'années pour l'agence littéraire Wylie. Ses écrits ont été publiés dans - "The Paris Review" et -Asymétrie-, son premier roman, a reçu le prix "Writing" de la meilleure fiction en 2017 -
Par Marti94   17/08/2018
Annie Ernaux
Agrégée et professeur de lettres modernes, Annie Ernaux a passé son enfance et sa jeunesse à Yvetot, en Normandie.

Elle est née dans un milieu social plutôt modeste: ses parents étaient d’abord ouvriers, ensuite petits commerçants. Annie Ernaux allait régulièrement à l’école et apprenait bien. Elle a fait ses études à l’université de Rouen.

Elle est successivement devenue institutrice, professeure certifiée puis agrégée de lettres modernes. Elle a enseigné au début des années 70 au collège d’Evire à Annecy.

En 1984 elle a obtenu le prix Renaudot pour un de ses ouvrages à caractère autobiographique, "La Place".

Très tôt dans sa carrière littéraire, Annie Ernaux a renoncé à la fiction pour revenir inlassablement sur le matériau autobiographique constitué par son enfance dans le café-épicerie parental d’Yvetot.

À la croisée de l’expérience historique et de l’expérience individuelle, son écriture, dépouillée de toute fioriture stylistique, dissèque l’ascension sociale de ses parents (la Place, la Honte), son adolescence (Ce qu’ils disent ou rien), son mariage (la Femme gelée), son avortement (l’Événement), la maladie d’Alzheimer de sa mère (Je ne suis pas sortie de ma nuit), puis la mort de sa mère (Une femme), son cancer du sein (l’Usage de la photo, en collaboration avec Marc Marie).

Elle écrit sur (mais non pas dans) la langue de ce monde ouvrier et paysan normand qui a été le sien jusqu’à l’âge de dix-huit ans, âge auquel elle a commencé, à son tour, à s’élever socialement.

Elle a aussi écrit "L’Écriture comme un couteau" avec Frédéric-Yves Jeannet.
Son texte "Passion simple" a été créé au théâtre en juillet 2007 par la Compagnie des temps venus, interprété par Carole Bouillon et mis en scène par Zabo.

Publié en 2008, Les Années a obtenu le prix Marguerite-Duras, le prix François-Mauriac de la région Aquitaine et le prix de la langue française.

En 2017, elle reçoit le Prix Marguerite-Yourcenar décerné par la Société civile des auteurs multimédia, pour l'ensemble de son œuvre.
Voir plus
NB : L'auteur ne souhaite pas voir sa date de naissance apparaître sur le site.

Marie-Magdeleine Lessana est psychanalyste et écrivain.
En rapport avec son expérience de la clinique psychanalytique, elle fut enseignante en Science Humaine Clinique à l'Université Paris 7, consultante à la Maternité Saint Vincent de Paul à Paris, membre de l'Ecole Freudienne de Paris, elle a produit de nombreux enseignements de psychanalyse dans le monde et publié de nombreux articles particulièrement sur la féminité au tournant des années 1980.

En 1985 participe à la fondation de l'Ecole Lacanienne de psychanalyse à Paris.

Elle se dégage petit à petit de toute forme académique d'enseignement de la psychanalyse pour préférer l'écriture.
Elle a publié Malaise dans la procréation (Albin Michel, 1993) sous le nom de Marie-Magdeleine Chatel, Entre mère et fille : Un ravage (Pauvert, 2000), Chambre d'accusation (Pauvert, 2002), Marilyn, portrait d'une apparition (Bayard, 2005) et Ne quittez pas (Sell éditeur, 2006).
Voir plus
Par canel   17/08/2018
Annemarie Schwarzenbach
Annemarie Schwarzenbach était une écrivaine, journaliste et aventurière suisse.

Petite-fille du général Ulrich Wille, Annemarie Schwarzenbach a grandi dans un milieu zurichois aisé. À partir de 1927, elle étudie l’histoire et la littérature à Zurich et à Paris. C'est à cette époque qu'elle écrit ses premiers textes pour la presse ainsi que des textes littéraires.
En 1930, elle intégre le cercle d’amis des enfants terribles Klaus Mann et Erika Mann. Sous leur influence, elle devient rapidement antifasciste.

En 1931 elle obtient un doctorat. Elle a 23 ans et publie son premier roman 'Freunde um Bernhard'.

Sa production littéraire est cependant entravée par sa dépendance à la morphine qui l’oblige à de fréquents séjours en clinique.

En 1933, Annemarie Schwarzenbach fait un premier voyage en tant que journaliste qui la mène en Espagne, avec la photographe Marianne Breslauer. La même année elle se rend en Perse où, bien qu' homosexuelle, elle épouse en 1935 un diplomate français, Claude Clarac, afin de ne plus être dépendante de ses parents.

Cependant, elle retourne en Suisse et repart pour la Russie et les États-Unis. En 1939 elle fait des séjours dans des cliniques pour une cure de désintoxication. Pendant ces séjours elle écrit 'La vallée heureuse' (Das glückliche Tal).

En 1939-1940, alors que l'Europe s'enfonce de nouveau dans la guerre, profitant de la neutralité suisse, elle voyage avec Ella Maillart en Afghanistan. Ensuite elle retourne de nouveau aux États-Unis où sa dépendance à la morphine, ses tendances dépressives et ses tentatives de suicide l’obligent à suivre plusieurs traitements psychiatriques. Elle se lie d’amitié avec Carson McCullers. Après un voyage dans le Congo belge, elle retourne en Suisse en 1942.

Le 7 septembre 1942 une chute de bicyclette en Engadine la blesse grièvement à la tête. Le 15 novembre elle meurt des suites de cet accident à l'âge de 34 ans.
Voir plus
Par Jacopo   17/08/2018
Tom Fleming
Musicien professionnel, compositeur et auteur, Tom Fleming exerce depuis de nombreuses années comme enseignant; il est aussi membre de jury pour plusieurs concours de musique. Il a étudié la guitare jazz au Leads College of Music et à participé à de nombreuses publications de méthodes musicales. Il vit à Londres.
Par Cer45Rt   17/08/2018
Charles Dickens
Charles John Huffam Dickens est considéré comme le plus grand romancier anglais de l'époque victorienne.

Il passa une enfance heureuse à Chatham au sein d’une famille modeste. Malheureusement, alors qu’il rejoint son père, muté à Londres, il doit arrêter ses études pour des raisons financières. Les difficultés sont telles que la famille se retrouve en grande misère et que son père est emprisonné pour dettes. A tout juste douze ans, Charles Dickens se retrouve employé dans une simple fabrique de cirage. Cette nostalgie de l'enfance heureuse et pure, cette obsession de la faim et de la pauvreté sont des thématiques et de réels sentiments qui se retrouveront dans son œuvre.

Quelques temps après, Charles Dickens entreprend tout de même trois années d'études et entre ainsi dans un cabinet juridique au service d’un avoué. Friand et passionné de littérature et de lectures en tout genre, il trouve une place en tant que sténographe dans une revue.

En 1833, il fait ses débuts d’écrivain dans divers journaux et magazines de contes dans les quartiers populaires de Londres. C’est en 1836, que son premier livre de contes et autres pièces intitulées "Les Esquisses de Boz" (Boz étant son pseudonyme) paraît. Dès 1837, il commence à révéler son talent avec "Les Aventures de M. Pickwick", son succès est immédiat. Entre écriture et grands voyages, Charles Dickens est prolifique et inspiré. C’est à cette même époque qu’il se marie avec Catherine Hogarth.

Pratiquement tous les romans de Charles Dickens seront publiés de façons mensuelles ou hebdomadaires. En pleine gloire, il se sépare de sa femme et devient à ce qu’on dit "le baladin national et international de l'Angleterre" car il fait alors des lectures à travers le monde : en Angleterre, en France et même aux États-Unis. Surmené et très nerveux, Charles Dickens ne se ménage pas et sa santé en pâtit.

Le 9 juin 1865, il a un terrible et grave accident de chemin de fer qui le diminue physiquement. Le même jour, cinq ans plus tard, il meurt.

Les Aventures d'Oliver Twist, De Grandes Espérances, Contes de Noel, David Copperfield et Un Conte des Deux Villes, font partie de ses œuvres majeures.
Voir plus