AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Dernières critiques /RSS

Un amour de Kessel
  13 juillet 2020
Un amour de Kessel de Dominique Missika
L'historienne Dominique Missika choisit de nous raconter les frasques amoureuses de Joseph Kessel juste avant l'éclatement de la Seconde Guerre mondiale, qui a pour neveu, rappelons-le, le jeune Maurice Druon (fils de son petit frère suicidé à 21 ans sans avoir eu le temps de reconnaître son fils) à la plume déjà prometteuse et qui considère son oncle comme un mentor, lui permettant lors de ses dîners de côtoyer les intellectuels parisiens alors en vue. Écrivain et reporter de guerre, aventurier infatigable au sommet de sa gloire, le séduisant Jef est aussi un véritable bourreau des coeurs insaisissable qui passe ses nuits à boire dans les cabarets parisiens et qui a souvent plusieurs liaisons en parallèle... Mais voilà que lors d'un spectacle de music hall, sa maîtresse du moment, Katia, le présente sans se méfier à Germaine Sablon, chanteuse en vogue, frère du célèbre Jean Sablon. C'est le coup de foudre. S'ensuivra 10 ans de relation entre Paris et la Côte d'Azur, puis l'engagement dans la Résistance à Londres, où les tourtereaux se retrouveront plus proches que jamais, unis contre l'adversité. Car Germaine n'est pas comme les autres femmes que Jef a connues. Elle n'attend rien de lui, elle a un mari, des enfants et une carrière, elle gagne sa vie. Femme étonnante, elle pilote des avions, fait de la plongée sous-marine pour pêcher et conduira des ambulances pendant la guerre en même temps qu'elle sera la première à prendre le maquis...

L'écriture est fluide et factuelle et donne beaucoup d'informations mais ça se lit vite et j'ai apprécié dêtre transportée dans cette période trouble, qui exalte les sentiments et fait donner aux gens le meilleur d'eux-mêmes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Le parfum du bonheur est plus fort sous la ..
  13 juillet 2020
Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie de Virginie Grimaldi
Voilà un livre audio que j'ai commencé depuis fort fort longtemps.

J'ai eu un peu de mal au début de ma lecture ce qui explique cette longue période sans.

Je l'ai reprise ce matin et voilà que je l'ai terminé dans la journée.

Un pur bonheur d'écoute

Une histoire prenante, contée à petites gouttes, surprenante, attachante.

Des personnages hauts en couleurs

Une famille comme on en trouve partout, avec ses querelles, ses histoires de vie, ses tragédies, ses victoires.

Je suis passée par tous les états : le sourire, le rire, les larmes aux yeux.

Une vraie découverte de cette auteure

Une très très belle découverte qui me donne envie d'en découvrir beaucoup plus
Commenter  J’apprécie          00
Un si petit oiseau
  13 juillet 2020
Un si petit oiseau de Marie Pavlenko
Voilà le roman d’une vie qui chavire, l’auteure raconte l’histoire d’Abigail , dite «  Abi » une jeune fille de vingt ans , amputée d’un bras suite à un accident de voiture , ( en réalité le drame de sa maman amputée du bras gauche en 2015 ) .



Brutalement , Abigail se souvient du choc: crissement suraigu des freins, vacarme de la tôle qui se plie et fracasse les tympans, passage cul par dessus tête, douleur dans son bras: inhumaine ....



C’est le parcours d’une résilience : découragement d’Abi face à la douleur, au vide abyssal laissé par l’abandon forcé de ses études de prépa - vétérinaire, souffrance , isolement, difficultés pratiques, PEUR des autres , PEUR d’avoir mal, de TOUT , PEUR qu’on la regarde, COLÈRE , doutes et rage , larmes et rires, impuissance de sa maman Elsa, qui a aménagé ses heures de prof au lycée pour être près d’elle, elle voudrait délivrer Abi de sa peine, faire sienne sa douleur...lui rendre sa joie de vivre perdue ...

Mais comment agir et guérir après un tel traumatisme ?

«  Calfeutrée dans sa routine , elle se racornit comme un vieux livre oublié au grenier , subit les intempéries qui transpercent le toit crevé de sa vie... »

«  La féminité écorchée est une monstruosité » ...

Son père Martin , tendre et doux, cache sa peine ,la masque par des blagues qui tombent à plat , se replie dans son atelier , sa sœur Millie , encore au lycée se sent abandonnée : la jalousie et la rancoeur l’envahissent , elle repousse Abi et le regrette aussitôt .

Coline, tante célibataire , pétrie d’amour et de tendresse émue pour Abi ne sait quoi faire pour l’aider. ...

Petits bonheurs , émotions , révolte se côtoient , les souvenirs affluent : la douleur installée , ancrée, la bête fait le dos rond, hirsute ....griffes acérées.



Après une année de révolte et de souffrance , Abi retrouve la capacité à renaître ( grâce à Blaise Cendrars , Auréle, les oiseaux et une randonnée en montagne ) , à apprivoiser à nouveau le monde qu’elle redécouvre ,à le reconstruire à sa hauteur...

Je n’en dirai pas plus bien sûr ..

L’auteure réussit avec talent , à glisser juste ce qu’il faut d’humour décapant, de rire , de dérision, d’espoir pour nous dire que la vie est belle malgré les moments de doute et de difficultés ..



Le regard est incisif, l’écriture simple , claire, fluide, sans pathos ni fioritures, sans détour inutile.. .

Un ouvrage facile à lire , pétri d’émotions , de douleur et d’amour !

«  Ma main coupée brille au soleil dans la constellation d’Orion » ....

Blaise Cendrars.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Hexagone : Sur les routes de l'Histoire de ..
  13 juillet 2020
Hexagone : Sur les routes de l'Histoire de France de Lorànt Deutsch
Après avoir suivi le chemin historique dans Paris avec Métronome, je me remet en selle cette fois-ci sur les routes de l'Histoire de France.



Pas facile de suivre d'une part l'itinéraire et d'autre part la chronologie. Mais cela reste pour moi un ouvrage très riche et d'ailleurs rien ne nous oblige à lire les chapitres dans l'ordre.



Le travail de recherches est impressionnant et j'arrive à ressentir la passion que Lorànt Deutsch a pour l'histoire de France.



Je reste sur ma position concernant cet auteur qui nous transmet avec passion son amour pour l'histoire de France.
Commenter  J’apprécie          10
Idiss
  13 juillet 2020
Idiss de Robert Badinter
Robert Badinter à une forte personnalité que j'admire d'abord parce qu'il est à l'origine de l'abolition de la peine de mort en France mais aussi parce que c'est un grand érudit. Il le prouve avec "Idiss" qui n'est pas seulement un récit sur sa grand-mère maternelle née en 1863, c'est aussi l'histoire d'une famile juive originaire du Yiddishland de Bessarabie, située historiquement au sud de l'Empire tsariste, en lisière de la Roumanie. Ils vont émigrer en France au début du 20eme siècle suite aux pogroms meurtriers de Kichinev.

A Paris, ils travaillent dans le marais; c'est la belle époque, période de prospérité durant laquelle la famille d'Idiss connaîtra une certaine aisance, jusqu'à ce que survienne le désastre de la deuxième guerre mondiale et l'occupation allemande. 



Robert Badinter montre bien l'amour filiale et sa fierté d'être issu ďune famille de gens biens surtout quand il écrit de belles phrases comme "Les prières des grands-mères ont parfois des pouvoirs que l'on ne mesure pas."

On prend aussi conscience que la France était une terre d'asile avant la guerre, en accordant les mêmes droits aux juifs et non juifs, les Français de confession israélite comme on disait à l'époque. Pourtant, l'antisémitisme mènera aux dénonciations et à l'extermination par les nazis de personnes qui avaient prouver leur amour pour la République française.

Ce témoignage est émouvant surtout quand il est si bien raconté par Féodor Adkine qui à une très belle voix grave.



Lu en juillet 2020
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
  13 juillet 2020
"Ecureuil Inventif" : à la découverte de l'adjectif qualificatif : Initiation ludique à la grammaire française de Laura Joansen
C’est avec énormément de plaisir que nous avons retrouvé Alex et son papa pour de nouvelles aventures. Forte de ses deux succès précédents auprès de ma fille, Laura Joansen a encore réussi son pari en lui permettant d’apprendre de manière ludique le rôle de l’adjectif.

Ce livre amène donc le petit lecteur à découvrir l’adjectif qualificatif grâce à l’échange de dialogue entre Alex et son papa. Plusieurs exemples permettent à l’enfant d’intégrer et de comprendre la grammaire de l’adjectif. De notre côté, lors de la lecture nous reprenons les dialogues et en rajoutons de par nos échanges pour rendre le livre encore plus interactif.

Comme pour les autres tomes l’enfant manipule et joue avec la grammaire. Sa curiosité sera forcément stimulée et ces petits exercices ancrent d’autant mieux les apprentissages que l’enfant n’en a pas tout à fait conscience.

Des petits jeux sont proposés à la fin du livre qui permettent à l’enfant de s’approprier encore davantage le livre en devenant acteur.

Je trouve les illustrations très belles et le vocabulaire stimulant (avec des notes de bas de page pour les mots difficiles).

Grâce à son approche d'inspiration Montessori et cette initiation ludique à la grammaire française j’espère que Laura Joansen rencontrera son public bien mérité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Manus Domini
  13 juillet 2020
Manus Domini de Eric Le Loup
Ce livre est tout bonnement excellent, je pense pouvoir le relire d'ici peu. L'écrit est très prenant. J'ai été pris de compassion pour l'héroïne moldave Irina, tout en découvrant un monde obscur qui m'était très peu connu.

Je note 5 étoiles pour courroner cette œuvre qui selon moi, mérite d'être Best seller !

En faisant des recherches sur l'auteur, je n'ai trouvé aucun autre roman. Ce roman policier est donc son premier et il est très réussi. J'invite tous ceux qui lisent ce commentaire à lire cette œuvre. À mon avis nombreux seront conquis !
Commenter  J’apprécie          20
Le Dit du Séraphin
  13 juillet 2020
Le Dit du Séraphin de Anthony De Freitas
Un chef d'œuvre absolu. Une histoire intemporel et captivante. Vivement le second.

Commenter  J’apprécie          10
Comme elles, tome 13
  13 juillet 2020
Comme elles, tome 13 de Sakura Fujisue
Ayant déjà lu la série une première fois il y a très longtemps, je connaissais déjà la fin. Je n'ai donc pas été surprise. Néanmoins, je dois avouer que ça m'a quand même fait un petit pincement au cœur. Je ne suis pas fan des fins nostalgiques qui se basent sur le temps qui passe et les bons moments qui finissent en souvenirs. Mais au moins cette fin m'a fait ressentir quelque chose.

La relecture de cette série de mon adolescence a été très compliquée. Avec le recul et mon regard d'adulte, j'ai vu les défauts de certains personnages qui m'ont vraiment excédé. Je pense que c'est quand même une série assez mature dans l'ensemble. Malheureusement, je n'ai pas réussi à m'attacher plus que ça aux personnages et j'ai trouvé l'histoire plate la plus grande partie du temps.
Commenter  J’apprécie          00
Jules
  13 juillet 2020
Jules de Didier van Cauwelaert
Je peux vous dire que j’ai adoré cette lecture! Je suis passée par toutes les émotions. Autant l’histoire peut être drôle, autant elle peut être triste. L’histoire d’Alice est touchante : devenue aveugle à l’âge de 17 ans, elle s’est retrouvée avec Jules, son chien-guide. Mais voilà, la technologie fait que, grâce à une greffe de la cornée, elle retrouve la vue. Mais que va devenir Jules?



A partir de là, je peux vous dire qu’on ne s’ennuie pas une minute. Jules est un chien extraordinaire, il peut retrouver la trace des gens qu’il aime à des centaines de kilomètre de là, et quand il a quelque chose dans la tête, il ne l’a pas ailleurs…



La plume de l’auteur est toujours aussi belle, fluide et intrigante. Je n’ai quasiment pas pu lâcher le livre avant de connaître la fin et de savoir si Jules a réussis à jouer au « marieur ». Car oui, le but de Jules et de réunir deux personnes, mais je ne vous en dirais pas plus, je ne voudrais pas spoiler…



Je ne peux que vous conseiller ce livre touchant et drôle à la fois.
Lien : https://leslecturesdemy.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
L'extraordinaire voyage du fakir qui était re..
  13 juillet 2020
L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea de Romain Puértolas
C’est le premier livre que je lis de cet auteur.



Je n’ai pas adoré, mais je n’ai pas détesté non plus. Seulement, je ne suis pas très fan de ce genre d’humour.



Sinon, j’ai trouvé l’histoire sympa et bien faite.



Je tenterai un autre livre de cet auteur pour me faire une meilleure idée.
Commenter  J’apprécie          10
Ne dis rien à personne
  13 juillet 2020
Ne dis rien à personne de Marianne Marsh
Voilà une lecture qui ne laisse personne indifférent, le récit d'une enfant victime de la noirceur d'un adulte, qui va détruire sa vie... On a du mal à imaginer ce qu'elle a pu vivre, entre la violences et surtout l'indifférence de ses proches.

Néanmoins, il reste dans ce récit une force, celle de se relever et d'avancer malgré tous les obstacles.



Ce genre de récit autobiographique a tendance à me prendre aux tripes, et c'est exactement ce qu'il s'est passé pour ce livre. Lu en deux jours, il fait partie de ces histoires qui vous bouleversent et qui, on espère, n'arrivera jamais à nos proches.
Commenter  J’apprécie          10
Artemis Fowl, tome 2 : Mission polaire
  13 juillet 2020
Artemis Fowl, tome 2 : Mission polaire de Eoin Colfer
J’ai découvert la série Artémis Fowl il y a peu de temps. Aussi, enchaîner assez rapidement avec le 2eme tome m’a semblé normal, surtout qu’il y avait encore plein de questions sans réponses.

Comme déjà évoqué dans le tome précédent, le père d’Artémis a disparu et a été déclaré présumé mort. Seul son fils se raccroche à l’espoir qu’il est encore vivant…L’histoire va lui donner raison, puisqu’un gang de Russes va se faire connaitre et réclamer une rançon en échange de papa Fowl…

Artémis ne voit pas d’autres solutions que de solliciter le petit peuple à l’aide ….Mais histoire de compliquer les choses, la révolte gronde chez les gobelins, et finalement tout va vite se compliquer de manière assez catastrophique…

J’ai aimé cet épisode qui permet de connaitre un peu mieux Artémis, qui bien qu’encore assez dans le genre « sale gosse » comme il a su nous le montrer dans le premier tome, nous montre d’autres facettes de son caractères…facettes qui sont d’ailleurs presque sympathiques…Ce qui permet d’apprécier ce jeune petit génie à sa juste valeur….

Retrouver les autres personnages déjà présents dans le tome précédent a été un plaisir. Oui, j’aime beaucoup Holly, Foaly le centaure un rien paranoïaque et je reconnais que malgré ses pratiques plus que discutables, le nain Mulch me fait bien rire !

En résumé, je dirais que ce fut une histoire plaisante à lire, et j’ai bien l’intention de ne pas m’arrêter là dans la découverte de cette série !





Challenge Mauvais genres 2020

Challenge Séries 2020

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
songe dans la forêt
  13 juillet 2020
songe dans la forêt de Ayano Imai
Quel bel album que ce songe d'une nuit d'été !

Des couleurs tendres, faites de pigments minéraux, automnales, terreuses, suaves, douces.

Un bien doux rêve que celui de repenser notre terre, de nous reconnecter à nous-mêmes en nous reconnectant à la nature, simplement, sans bruit ni publicité, collectivement.

Que ces petits animaux qui replantent ce que nous arrachons, dévastons, polluons donnent la force à nos enfants de rêver à une autre façon de vivre le monde !
Commenter  J’apprécie          10
Comme elles, tome 12
  13 juillet 2020
Comme elles, tome 12 de Sakura Fujisue
Un tome enfin un peu plus intéressant que les autres.

Sakagami a fait un grand bon de maturité, bien fait si Ena s'en mord les doigts.

Kanori a été un peu bouleversée, ce qui est normal, par l'annonce du divorce de ses parents et son futur déménagement à Kobe. Mais par la suite je trouve qu'elle a eu un comportement réfléchi et mature dans sa manière de gérer les choses.

J'ai beaucoup aimé cet esprit d'amitié entre les Kanori, Kazumi et les autres filles. Ça manquait dans les premiers tomes.
Commenter  J’apprécie          10
Broadway Limited, tome 1 : Un dîner avec Cary..
  13 juillet 2020
Broadway Limited, tome 1 : Un dîner avec Cary Grant de Malika Ferdjoukh
Attention GROS COUP DE COEUR!!!!

Certes j'ai pris un peu de temps à rentrer dans l'histoire à cause du grand nombre de personnages. Mais je ne regrette absolument de m'être accrochée. Dans ce livre on rit, on sourit avec les personnages. Chaque résident des la pension Giboulée est attachant et particulier. New-York est magnifique, ce livre est remplis de joie sans être trop léger. La vie ne fait de cadeau à personne mais chacun peut choisir de surmonter et d'affronter les problèmes, c'est le grand message de cet ouvrage. Tout est plus simple si on choisi d'être heureux !
Commenter  J’apprécie          10
Héros de Londres - Intégrale
  13 juillet 2020
Héros de Londres - Intégrale de Annie Claydon
Si proche de moi:

Le cheminement du récit étant très lent j'ai pensé stopper la lecture, faute de fil vraiment conducteur. Toute l'histoire se met en place tardivement pour une fin plus dynamique.



Retrouvailles à Londres:

Le récit m'a plu dès les premières pages. Je suis rentrée tout de suite dans l'histoire. Il n'y a pas de temps mort. Tout s'enchapine avec fluidité. Très bonne surprise par rapport au premier récit!
Commenter  J’apprécie          20
Une aventure monumentale
  13 juillet 2020
Une aventure monumentale de Olivier Dutaillis
Récemment sorti en poche après une première publication chez Albin Michel en 2016, Une aventure monumentale est un roman historique qui ravira les amoureux de littérature et de patrimoine. Tout en offrant une biographie croisée de deux écrivains majeurs du XIXe siècle, Olivier Dutaillis réussit à produire un récit vivant et cohérent, truffé d’anecdotes délectables.



Une aventure monumentale n’est pas une simple biographie romancée. De manière très habile, Dutaillis choisit d’évoquer la vie de Victor Hugo et de Prosper Mérimée à travers celle d’un personnage imaginaire : Emily Dingham. Il imagine que cette jeune veuve Anglaise active dans le commerce des antiquités françaises aurait pu se lier d’amitié avec les deux hommes et relater ainsi leurs destins dans ses mémoires.



Le procédé fonctionne à merveille et permet une plongée dans la vie intime des deux auteurs. Mérimée (1803-1870), tout d’abord, connu pour ses nouvelles comme Colomba et La Vénus d’Ille. Hugo (1802-1885), ensuite, rendu célèbre par la controverse suscité par sa pièce de théâtre Hernani, et dont le roman Notre-Dame de Paris rencontre un grand succès en 1831.



Amis avant de devenir rivaux, les deux hommes s’opposent dans bien des domaines. Alors qu’Hugo est en permanence entouré de l’amour de sa famille et de celui sa maîtresse, Mérimée est un célibataire endurci qui ne se « casera » jamais. Alors que Mérimée mène une carrière de haut fonctionnaire et fréquente la cour de Napoléon III, Hugo s’engage pour défendre les libertés contre le régime de censure imposée par l’Empereur.



Mais au-delà du portrait public et privé des deux hommes, Une aventure monumentale est le récit de l’émergence d’une nouvelle politique publique de préservation du patrimoine. En tant qu’inspecteur général des Monuments historiques au sein de l’administration, Mérimée joue un rôle déterminant dans la préservation du patrimoine artistique et architectural de la France, créant par exemple en 1840 la première liste officielle des monuments classés.



Les « pilleurs d’antiquités » comme Emily voient alors leur commerce menacé. C’est l’époque où les musées se multiplient et où les grands monuments gothiques sont restaurés par des architectes comme Viollet-le-Duc. Les restaurations de Vézelay et de Notre-Dame de Paris, la construction de la gare d’Avignon… sont autant de chantiers emblématiques évoqués dans le roman.



Grâce à un style très fluide et à des chapitres très courts, Une aventure monumentale se lit avec plaisir, comme on regarde un bon téléfilm.
Lien : https://histfict.fr/une-aven..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Orient - Samurai Quest, tome 1
  13 juillet 2020
Orient - Samurai Quest, tome 1 de Shinobu Ohtaka
J’ai trouvé ce premier tome sympathique mais je lui reprocherait d’avoir un début trop rapide avec notamment pas assez d’explication. On a le droit a une toute petite phase de passé du héros et juste après on enchaîne directement sur des combats, où beaucoup d’informations s’enchaîne trop vite. De plus certains éléments reste en suspens, pourquoi Kojirô possède-t-il une moto alors que dans cet univers personne ne semble posséder des objets si sophistiqués. Pour le dessin on retrouve tout de suite le style de Shinobu Ohtaka qui a dessiné Magi: The Labyrinth of Magic et certains personnages ressemblent beaucoup à d’autres de ces autres séries mais par contre les personnalités ne sont pas du tout pareil. Personnellement j’adore son style qui donne vraiment une gravité à chaque décision et combat ! L’histoire me donne envie, donc personnellement je pense acheter la suite. En conclusion, je dirais qu’il faudra lire le tome 2 et la suite de la série pour vraiment pouvoir donner un avis objectif de celle-ci!



Ma note : 14/20 Un premier tome sympathique mais qui va un peu trop vite qui nous empêche de bien comprendre l’univers de la série.

#Frimousse
Lien : http://lecturesdefrimousse.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Là où chantent les écrevisses
  13 juillet 2020
Là où chantent les écrevisses de Owens Delia
Merveilleuse lecture j ai savouré chaque moment avec Kya mon coup de coeur 2020 je recommande sans modération !!!
Commenter  J’apprécie          10


Suivez toutes les critiques de la presse Voir plus

Actualitte

2506 critiques

LeFigaro

2378 critiques

LeMonde

2848 critiques

Lhumanite

511 critiques

Liberation

2144 critiques

Bibliobs

1611 critiques

LePoint

878 critiques

LesEchos

993 critiques

Lexpress

3974 critiques

Telerama

2720 critiques

LaPresse

2088 critiques

LaLibreBe...

1342 critiques