AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Dernières critiques /RSS

Un homme s'il vous plaît !
23 juillet 2017
Un homme s'il vous plaît ! de India Desjardins
Impossible de dire que j'ai détesté. Le check lit ça passe ou ça casse avec moi. Et souvent tout dépend de l'héroïne...

Cette fois ci je n'ai pas accroché du tout que ce soit pour la plume, l'héroïne et l'histoire. Je n'ai même pas voyagé à Montréal.

Soit j'ai un gros problème avec la littérature québécoise car j'ai déjà eu des mauvaises surprises.

Soit j'ai vraiment un problème avec le chick lit. Mais comme je l'ai dit c'est quitte ou double.

Pourtant India Desjardins est connu et reconnu pour son talent. Mais là son premier roman m'ait passé au dessus.

Pourtant il y avait de la trame et de l'idée et je voulais vraiment connaitre l'happy end de Jasmine. D'ailleurs je n'aurais pas misé un copeck....

Mais je ne lâche pas l'affaire je vais persévérer....
Commenter  J’apprécie          00
Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil
23 juillet 2017
Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil de Haruki Murakami
La magie de Murakami opère toujours de la même façon sur moi! Ce roman de 1988 m'avait (quelle chance!) échappé jusqu'aujourd'hui.C'est, une fois encore, un pur bonheur que de le lire. Haruki M. nous plonge tranquillement et sans qu'on s'en méfie dans ce qu'il y a de plus intime. Le personnage, Hajime, ressemble beaucoup à tout ceux qui peuplent ses autres romans et pourtant il y a toujours quelque chose de nouveau.On retrouve la quête de soi à travers l'Autre,mission evidemment impossible! mais jalonnée d'une émotion limpide, prenante et parfois même envahissante. La sensualité, l'érotisme se marient sans souci avec le spirituel. Le rapport au temps, particulier chez Haruki oeuvre également au sud de la frontière , brouillant les pistes entre amitiè exclusive de l'enfance et amour éperdu de l'adulte....Et, tout, ceci bien sûr , rythmé par l'univers musical qu'Haruki nous offre à chaque voyage littéraire! Je redeviendrais un peu midinette avec cet auteur, en pensant: qu'est-ce que j'aimerais passer du temps avec lui, qu'il doit être bien et différent de tous les autres hommes!! :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Toi et moi Saison 1
23 juillet 2017
Toi et moi Saison 1 de Aurélie Coleen
Voilà donc une première saison menée tambour battant, une romance aux secrets bien enfouis et aux codes qui pourraient bien être brisés ;)



Julia travaille comme serveuse dans un bar et vit en collocation avec son meilleur ami de toujours Théo. Présent aux moindres signes de faiblesse de sa meilleure amie, il la taquine à longueur de temps, et les coups-bas qu'ils se portent font régner une ambiance hilarante dans leur appartement. Malgré la recherche permanente de la prochaine attaque qu'ils vont se faire, ils se portent un amour sans borne cassant là les préjugés que hommes et femmes ne peuvent pas être amis.



Pourtant leur quotidien va être bousculé par l'arrivée d'un ami d'enfance...



Scott est un jeune homme mystérieux. Ayant nécessité d'un logement momentané il se tourne naturellement vers Théo malgré les années qui les ont séparé. Pour lui tout est clair, ses objectifs nets et sans bavures. Et pourtant, il n'avait pas prévu Julia et son regard. La capacité qu'elle a d'un simple regard d'annihiler ses barrières s'avérera alors dangereuse s'il veut maintenir le cap.



Et si tout n'était pas aussi net qu'il n'y paraît ? Ses secrets pourraient-ils être dangereux ou l'est-il lui même ?



Sauront-ils s'apprivoiser et se livrer sans retenus au mépris des règles que s'était fixée Julia ?



C'est ainsi que j'ai découvert la première saison de Toi & Moi d'Aurélie Coleen et j'ai été immédiatement happée par cette romance sur fond de collocation détonante. L'humour entre Théo et Julia m'a littéralement convaincue et l'arrivée de Scott aura bien entendu fait naître chez moi tous les soupçons possibles et inimaginables !



C'est ainsi que je me suis faite embrigadée par la répartie de nos deux colocs souriant à me faire mal aux zygomatiques face aux coups bas qu'ils étaient capables de fournir, tout en prouvant que l'Amour amical existe et qu'il peut casser tous les codes des préjugés.



Les personnages sont hauts en couleur et sont dotés d'une personnalité bien marquée ce qui rend la lecture d'autant plus fluide. Il s'agit là, en effet, d'une romance épicée de scènes érotiques caliente... Autant vous dire que Nick Bateman, dont Scott hérite la ressemblance, saura encore plus vous convaincre de l'attrait dangereux qu'il peut provoquer chez la jolie Julia. Un corps de dieu grec et des secrets en pagaille, il s'agit là de la situation qui va rendre compliquée la vie tranquille de notre serveuse... Quant à nous, lectrices en pâmoison face à cet homme au physique plus qu'avantageux, vous finissons en flaque ;) la température montant irrémédiablement dès la présence de notre duo dans la même pièce... alors soyez prêts, Scott pourrait bien ne pas être celui que vous pensez !



Je voudrai également souligner la plume de l'auteure qui m'a embarquée sans aucune modestie dans un cadre que je pensais avoir déjà vu et revu, force est de constater que je m'étais leurrée car conquise par ce trio. La lecture est légère et épicée à souhaits, parfaite pour cette saison estivale à la recherche de lecture plaisir. Une belle découverte pour ma part, bien que l'auteure ait déjà faite ses preuves avec ses livres précédents dont un très sulfureux chroniqué par notre chère Carine ;)



Je voudrais remercier encore une fois Kaya Editions pour ce SP dont j'espère sincèrement voir bientôt la suite, car la fin m'a laissé sur cette sensation de vide que procure les lectures que j'apprécie et qui me font penser que je ne suis pas encore au bout de mes surprises...
Lien : http://lesetoilesdesbiblioth..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Communardes ! : Nous ne dirons rien de leur..
23 juillet 2017
Communardes ! : Nous ne dirons rien de leurs femelles de Wilfrid Lupano
BD bien écrite et "dosée", on ne s'ennuie pas. Le sort des femmes (qu'elles soient riches ou pauvres) révolte du début à la fin. C'est un bon moyen d'aborder l'histoire des femmes et de la Commune de Paris.
Commenter  J’apprécie          00
Tous managers du savoir !
23 juillet 2017
Tous managers du savoir ! de Jean-François Ballay
Le but de ce livre n'est pas d'apporter des techniques de gestion des connaissances mais est une réflexions "ur la façon dont le savoir peut être un processus de richesse "... d'où le rôle clé du manager

. Il prescrit l'action et lui donne du sens

. il s'appuie sur une des méthodes de gestion des connaissances

. il intègre le savoir à ses tableaux de bord.

(p. XVII)



Ce livre est trop théorique, dommage, mais intéressant tout de même.
Commenter  J’apprécie          00
Le Voyage des damnés
23 juillet 2017
Le Voyage des damnés de Max Morgan-Witts Gordon Thomas
Ce roman est basé sur des témoignages des passagers et des membres de l'équipage survivants du paquebot Saint Louis, recueillis par les auteurs Gordon Thomas et Max Morgan-Witts.

En mai 1939, sous la pression internationale mais aussi pour de sombres raisons de propagande nazie, Hitler a laissé partir 937 allemands de confession juive pour Cuba, pays censé les accueillir.

Ces personnes ont dû pour la plupart, revendre tous leurs maigres biens pour payer les visas et les frais d'embarquement.

Mais, les dirigeants cubains, gangrenés par la corruption, changent d'avis. Poussés aussi par l'opinion publique cubaine, dont la société civile a été infiltré par des espions allemands. le Saint Louis qui arrive dans le port cubain de la Havane, n'a pas l'autorisation de débarquer les passagers immigrés juifs. Refoulés également par les États-Unis, le paquebot finira par repartir vers la vieille Europe, où les passagers pourront débarquer en France, Belgique, Pays-Bas et Royaume Uni, pour certains pour leur plus grands malheurs car la guerre va commencer.

Très bien écrit et documenté, malgré quelques longueurs dans les turpitudes diplomatiques. On est très vite pris par le récit de cette histoire vraie, un peu oubliée dans les lymphes de l'Histoire. Un témoignage à recommander.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Le mari de mon frère, tome 2
23 juillet 2017
Le mari de mon frère, tome 2 de Gengoroh Tagame
Dans ce deuxième tome, notre jolie petite famille subit le regard des autres. C'est intelligemment abordé sans moralisation, tout en délicatesse. J'aime beaucoup.



L'auteur continue sur sa lancée avec un tome bien construit et joliment dessiné. Il semble néanmoins appuyé un peu trop son trait - selon moi - sur les muscles volumineux des personnages masculins...
Commenter  J’apprécie          00
Les souliers de Saint Pierre
23 juillet 2017
Les souliers de Saint Pierre de Morris West
Le pape est mort et les cardinaux se réunissent pour élire un nouveau pape . Ce sera Cyrille 1er qui vient de passer dix sept ans dans les prisons Russes .

Un pape plein d'humanité . J'ai aimé ce livre pour sa finesse . On rentre dans le quotidien des personnages et on partage leurs interrogations , leurs doutes et leurs certitudes . L'écriture de Moriss West est très agréable .
Commenter  J’apprécie          10
Calendar Girl, tome 8 : Août
23 juillet 2017
Calendar Girl, tome 8 : Août de Audrey Carlan
Avec Calendar Girl Juillet, la saga prenait un tournant inattendu, suite à une grande décision de Mia. Je sentais bien que l’histoire repartirait sur les chapeaux de roue, ce qui avait décuplé mon envie de connaître la suite. Avec Août, Audrey Carlan revisite complètement son univers, pour offrir la chance à Mia de s’épanouir comme jamais.



C’est maintenant au Texas que notre héroïne s’envole, pour une mission bien différente des autres. Cette fois-ci, plus de plan-drague ni de flirt intempestif, son nouveau client a besoin de ses services pour des démarches plus sérieuses. Maxwell Cunningham, c’est son nom. Au décès de son père, il découvre qu’une partie de son héritage revient à une sœur qu’il n’a jamais connue. Le hasard veut que cette sœur porte le même nom et prénom que Mia, si bien qu’elle est toute désignée pour prétendre à ce rôle et permettre à Maxwell de garder son emprise sur la fortune qui lui revient de droit. Ce que la jeune femme ignore, c’est que ce mois va être riche en découvertes et en retournements de situation.



Je vais le dire sans ambages : ce tome est, à mes yeux, le meilleur de toute la saga pour le moment. Audrey Carlan nous prouve qu’elle a plusieurs cordes à son arc puisqu’elle plante un décor bien différent de la séduction et de l’érotisme à foison. Mia n’est plus requise pour ses atouts physiques, mais pour une affaire qui nécessitera de l’aplomb et une grande capacité à rebondir.



J’ai bien aimé ce tome, car il bouscule complètement les schémas habituels de la série, tout en nous proposant une autre manière de voir Mia. Chaque parenthèse mensuelle lui permet de grandir, de s’épanouir et d’avancer dans sa vie. Chaque homme qui a croisé sa route a, d’une manière ou d’une autre, contribué à ce qu’elle soit elle, tout simplement. Maxwell en est l’exemple le plus flagrant, car c’est toute la perception que l’on se fait de l’héroïne qui s’en trouve chamboulée.



Comme chaque fois, les personnages qui jalonnent son chemin ont tous ce petit quelque chose qui les rend attachants. Plus Mia croise la route de personnes comme cela, plus elle s’entoure d’amis, de piliers, qui la rendent forte et déterminée à avancer. Si on occulte le fait qu’elle se soit envoyée en l’air avec une bonne partie, il y a ce côté humain qui transparaît plus que jamais dans Août. Une humanité telle qu’elle met en lumière un pan de l’histoire de Mia.



Ma seule déception est l’évidence même de l’intrigue. Mia est définitivement longue à la détente, puisque l’on devine bien avant elle ce qui va arriver et ce qui l’attend au bout du chemin. Cela dit, c’est compensé par le récit de manière générale, qui se lit toujours aussi vite et s’apprécie à sa juste valeur.



En résumé, Calendar Girl Août est le meilleur des tomes de la série, à ce jour. Audrey Carlan marque les esprits puisqu’elle puise dans de nouvelles idées, faisant en sorte que la saga ne perde pas de sa fraîcheur. Ce tome est beaucoup plus sérieux que les précédents. Il permet à Mia de se construire une identité et une histoire. Ce que je retiendrai avant tout, c’est qu’il y a un réel désir de renouvellement, un désir de faire mieux et de nous surprendre à chaque instant. J’espère que la suite de la saga sera dans la même veine.


Lien : http://april-the-seven.weebl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Je te vois
23 juillet 2017
Je te vois de Clare Mackintosh
Je ne connaissais pas encore cette auteure, mais à la sortie de ce livre, j'avais pas mal hâte de le commencer. le résumé me paraissait assez intéressant.



Zoe Walker, la quarantaine, mère de deux ados, a refait sa vie avec un nouveau compagnon: Simon. Comptable dans une agence immobilière, Zoe prend tous les jours le métro, pour se rendre à son travail. Mais, un jour, en lisant le journal, elle découvre sa photo dans les annonces "téléphone rose". Très surprise, elle en fait part aux policiers qui vont vite lier cette affaire au réseau du métro...



Pour ce qui est des personnages, je ne m'y suis pas beaucoup attaché.

Zoe est une mère de famille qui passe son temps à s'apitoyer sur son sort et à regretter les décisions de son passé. Elle est stressée face à la situation, cela se comprend, mais elle devient excessivement paranoïaque, et ne soupçonne pas les bonnes personnes, alors que ce ne sont pas les preuves qui manquent !

Kelly, la jeune policière en charge de l'enquête est un personnage assez fermé. Tout le monde doit aller en son sens, sinon cela ne va pas. Elle est assez impulsive, peu obéissante face à sa hiérarchie, et tête brûlée, elle est parfois agaçante.

Simon, compagnon de Zoe, est assez mou, soumis, et peu clair dans ses actes. Ce n'est pas un personnage difficile à cerner.

Puis, il y a Justin, fils de Zoé, un peu casse cou, immature et bougon. Ensuite Katie, fille prodige, et bimbo.

Enfin, il y a des personnages secondaires tels que Melissa, meilleure amie de Zoe, Graham son patron, etc...



Que dire ? Je crois que ma critique va à l'encontre de celles déjà publiées sur cet ouvrage, mais j'ai été relativement déçue par ce livre.

Le début est d'une incroyable lenteur. L'auteur répète souvent les mêmes choses:les échecs de Zoe, les erreurs de son fils, les remords de Kelly etc, comme ci elle cherchait simplement à noircir des pages. C'est cela, j'ai eu un sentiment de "remplissage", avec les répétitions des scènes de l'agence, du métro, des cafés. A côté de cela, l'enquête n'avance que très peu alors que ce ne sont pas vraiment les preuves qui manquent. Les personnages sont agaçants, peu attachants, très prévisibles. D'ailleurs, l'enquête était elle-même prévisible. J'avais deviné le(s) coupable(s) du départ, et ce, malgré l'épilogue appréciable mais également prévisible. J'ai donc eu du mal à entrer entièrement dans l'histoire, à m'identifier aux protagonistes. J'ai eu l'impression de rester à l'écart, et j'avais donc assez hâte de terminer ce livre. Tout cela n'est pas très reluisant, mais vu le potentiel qu'avait la trame de l'histoire j'ai été assez déçue. C'est dommage.



En conclusion, j'ai trouvé le rythme de cette histoire assez longuet. Je n'ai pas particulièrement adhéré aux personnages, et j'ai trouvé l'histoire prévisible, avec peu de "matière". Toutefois, je ne décide pas de rester sur cet échec, et compte bien lire "Te laisser partir", qui semble bien meilleur d'après les critiques que j'ai pu lire. Quoi qu'il en soit, bonne lecture quand même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Les morsures du passé
23 juillet 2017
Les morsures du passé de Lisa Gardner
Dîner avec un comptable pourrait, pour bien des femmes, être un moyen de prendre leurs jambes à leur cou pour fuir.....



C'est justement à quoi pense DD Warren au moment précis où son bipper sonne....

"Prendre ses jambes à son cou" mais non pour fuir.... Mais pour rendre hommage à ce que disait (en autre) Liz Taylor : "le plus beau bijou qu'un homme puisse offrir à une femme c'est de lui mettre ses genoux à ses oreilles"....



Je vous laisse imaginer à quoi pense DD Warren....



DD dirige la brigade criminelle de Boston...

Son boulot est sa vie...

Pas de place pour autre chose, pas même pour le sexe.... alors, le comptable fera parfaitement l'affaire...



Aurait parfaitement fait l'affaire si le bipper n'avait pas sonné..



La scène de crime sur laquelle elle se rend, est particulièrement glauque...

Une famille entière exterminée par, ce qui semble, être le paternel qui est encore vivant, quoique mal en point...



Pendant que nous prenons connaissance de DD et de ses envies, nous faisons connaissance de Danielle et Victoria.

La première est infirmière dans un centre d'enfants fragiles psychologiquement et Victoria, mère solitaire élevant son fils psychotique ayant une double personnalité...



Trois vies de femmes... qui vont se percuter dans ce récit très fort où l' "étrange" se lie avec une cruelle réalité...



DD va devoir passer au delà du miroir, toucher du doigt le mystique, même si elle garde bien les pieds sur terre (alors qu'elle aimerait les avoir en l'air, tout comme ses jambes, mais soyons sérieux ! )



"Les morsures du passé" n'est pas un livre facile, mais il faut reconnaître tout le talent de "Lisa Gardner" pour nous maintenir en suspens jusqu'à la fin, bien que nous ayons deviné depuis longtemps le malade qui tire les ficelles de ce "petit jeu"....



Toutefois, il semble que la fameuse DD est plus à sa soirée-cul manquée qu'à son enquête..... Elle subit plus qu'elle ne provoque.



Le personnage central est Danielle, mais si voulez savoir pourquoi il faut lire "Les morsures du passé"....



Tout est dit dans le titre...



"Comptablement vôtre"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Songe à la douceur
23 juillet 2017
Songe à la douceur de Beauvais Clementine
Il était une fois deux adolescents. Eugène, qui, du haut de ses 17 ans est persuadé que la vie n'est faite que d'obstacles et de déceptions et Tatiana, 14 ans, passionnée de lecture et assoiffée de culture. Lorsque, un été, ces deux-là se rencontrent, la romantique Tatiana tombe folle amoureuse d'Eugène. Celui-ci, en tant que grand pessimiste reste indifférent à son amour pour cause que c'est une "gamine" et qu'ils s'ennuieraient ensemble.

Mais quand leurs chemins se recroisent, dix ans plus tard, Eugène tombe sous le charme de cette jeune étudiante qu'est devenue Tatiana. Mais elle est encore pleine de rancœur envers lui et elle est sur le point de partir travailler à Los Angeles pendant deux ans.

Arriveront-ils à, enfin, s'aimer de manière réciproque?



J'ai adoré le fait que ce livre soit entièrement écrit en vers. Cela apportait un côté poétique sans jamais tomber dans le "gnangnan". Ce fut une de ces lectures qui nous font nous sentir comme sur un nuage de coton, qui nous enveloppent de douceur (d'où le titre).

Un livre qui m'a fait rire entre mes larmes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Tsukushi
23 juillet 2017
Tsukushi de Shimazaki Aki
4ème livre du cycle « Au cœur du Yamato » on retrouve ici Yûko qui avait déjà été vu dans le roman « Mitsuba ». Même si tous les romans peuvent se lire séparément, je trouve qu’il est tout de même mieux d’avoir lu ce premier roman d’abord pour mieux cerné le passé de Yûko.



Yûko vient d’une famille modeste, mais a épousé plusieurs années auparavant Takashi l’hériter d’une grande famille. Ce roman tourne autour de ce couple, de leur mariage, des convenances. Puis l’harmonie est brisée par une découverte que Yûko fait sur son mari, et qui la fait s’interroger aussi sur ses choix passés. C’est un roman touchant qui dévoile un peu plus le personnage de Yûko de ce qu’on avait vu d’elle dans Mitsuba.



Un roman d’Aki Shimazaki toujours au style simple, pudique et envoûtant, sur la culture japonaise et l’importance de l’image mais sans jugement et qui m’a une fois de plus conquis.


Lien : http://raconte-moi.net/2017/..
Commenter  J’apprécie          00
Broken
23 juillet 2017
Broken de Marie H.J
Félicitation à Marie H.J pour son premier roman ! Ravie que tu me fasses confiance pour exposer ma critique. Merci. Un peu stressée car j’ai peur d’être maladroite sur mon ressenti et je peux me montrer très tatillonne parfois.

Alors dans l’ensemble, cette histoire d’amour est magnifique. Une superbe rencontre mais pas au bon moment pour Rose et Morgan. Une évidence pour nos deux héros qui ne savent pas comment concrétiser car des choix importants doivent être faits pour le bonheur de tous.

Rose et Morgan des héros réalistes et extraordinaires. Des situations de tous les jours. Une réalité avec des collègues de travail qui se côtoient tous les jours et sont amenés à se confier. Une vie de famille pas épanouissante. Un père célibataire mais un homme avant tout. Rose et Morgan s’apprivoisent pour le plus grand bonheur des lecteurs.

Vous l’aurez compris j’ai adhéré dès le départ à cette jolie histoire d’amour et j’ai refusé de la lâcher jusqu’à la dernière page. Mais j’ai une grosse frustration. Il me manquait un petit plus important selon moi.

Je m’explique. J’ai trouvé le début du roman un peu long sur les envies et attentes de nos protagonistes. C’est à partir de leur première rencontre que j’ai accroché complétement car j’attendais avec impatience leur dérapage. L’auteur arrive à nous garder captif sur l’attente du premier baiser. Ma frustration vient sur le temps expéditif entre la rencontre au bureau et le premier verre. Quelques échanges supplémentaires, des jours au travail, des approches succinctes auraient rendu le premier verre plus émouvant pour moi lectrice.

Rose est dingue de Marc son petit ami et du jour au lendemain elle « succombe » presque. C’est plausible mais un peu d’échange avec Morgan m’aurait plu aussi. J’aime tomber amoureuse en même temps que l’héroïne. Mais je suis tombée sous son charme sur ses propres chapitres où je me suis rendue compte qu’il était un homme exceptionnel, un homme parfait avec ses défauts.

Le final est explosif comme il faut. La suite s’annonce bien sympathique et je signe d’ailleurs. J’ai très envie de connaitre la suite de la romance Rose et Morgan dans les yeux de leur meilleur ami.

Pour conclure j’ai bien aimé mais ma frustration vient dans la partie séduction lente et efficace. Du coup cela enlève une grosse part d’émotion vive. Je différencie la partie avant le verre partagé qui m’a un peu déçu et l’après verre qui garde son lecteur captif et captivé.

Cela reste un bon premier roman. J’aime chipoter mais à force de lire des romances j’aime le petit détail qui change la donne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Phobos, tome 1 : Les éphémères
23 juillet 2017
Phobos, tome 1 : Les éphémères de Victor Dixen
Je ressors de cette lecture avec un avis vraiment très mitigé. Le livre avait de si bonnes critiques que j'étais quasiment sûre de ne pas pouvoir être déçue, pourtant je l'ai bel et bien été, dès les premières pages.

J'ai trouvé les dialogues fades et surtout le suspense quasiment inexistant. On sait, dès le départ, qui sont les "méchants" et qui sont les "gentils". On sait aussi quelles sont les intentions des méchants et ont connaît le sort qui est réservé aux autres. J'ai eu l'impression que l'auteur s'adressait à un public peut-être beaucoup plus jeune que ce que j'aurais cru, parce qu'il semble qu'il ait besoin d'expliciter absolument tous les dialogues et toutes les actions, rien n'est sous-entendu, aucune place n'est laissée à l'imagination, tout est clairement dit dès le départ. En somme, je n'ai été surprise à aucun moment. Je n'ai poursuivi ma lecture que parce qu'on se demande malgré tout comment les personnages s'en sortent, mais il n'y a aucune grande révélation, aucun moment où j'ai retenu mon souffle, etc. J'ai trouvé la plupart des personnages terriblement fades, hormis peut-être l'héroïne... Les personnages secondaires et leurs histoires personnelles ne m'ont pas du tout captivée. Je m'attendais à un retournement de situation, en me disant que peut-être l'auteur nous laissait tout entrevoir dès le départ pour mieux nous surprendre à la fin, mais ça n'a pas du tout été le cas. En somme, tout était si bien expliqué que j'aurais pu m'arrêter de lire après les cent premières pages, qui nous donnaient déjà le dénouement de l'histoire.



Malgré tout, l'intrigue est vraiment bonne, le fait que l'histoire se déroule dans l'espace est un atout original et particulièrement plaisant. La chose qui m'a le plus manqué, finalement, c'est l'absence totale de suspense... Et n'est-ce pas justement tout ce qui fait un bon livre ? Le suspense, les émotions...?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Te laisser partir
23 juillet 2017
Te laisser partir de Clare Mackintosh
Commenter  J’apprécie          00
Hell.Com
23 juillet 2017
Hell.Com de Senecal Patrick
Dans "Hell .com" nous nous retrouvons au plus bas de l'âme humaine, dans les pires perversions. Un livre violent, trash, sans fioriture, pour un public averti uniquement, argent, torture, sexe, décadence. L'auteur ne nous épargne rien dans cet enfer bien réel. Mais aussi du grand suspense, une histoire très bien écrite, addictive et Daniel Saul ne peut pas nous laisser indifférent dans sa longue descente aux enfers. Le pouvoir peut-il tout apporter, tout acheter?

Après avoir relu "le vide" et celui-ci, mon ressenti est toujours le même, ils font partis de mes gros coups de coeur, deux livres puissants et dérangeants.

Commenter  J’apprécie          00
Eleanor
23 juillet 2017
Eleanor de Holly Black
« Eleanor » Holly Black.



Un livre jeunesse qui m’a pourtant attirée l’œil. J’aime beaucoup la couverture que je trouve intrigante à souhait. De plus, le résumé, lorsque je l’avais lu m’avait donner envie de lire ce livre jeunesse. Je me suis donc laissée tentée par ce roman jeunesse pour une petite lecture sympathique et sans prise de tête.



Une histoire qui nous entraîne dès les premières lignes dans un tourbillon d’enfance et de jeux. D’histoires inventés auxquelles nous avons joué étant plus jeune et qui nous fait aussi retomber en enfance avec facilité. Nous sommes vraiment entrainée dans cette histoire et c’est vraiment top.



On s’imagine bien les personnages ainsi que la poupée dont les cendres ont été enfermées dans le corps de cette poupée de porcelaine et qui souhaite retrouver ses racines, sa famille. Être auprès des siens. Et elle trouve les enfants qui peuvent l’emmener retrouver sa famille. Des enfants aventuriers, courageux qui vont passer par diverses aventures. Et je suis ravie d’avoir vécu ses aventures avec ces trois enfants.



Les trois enfants sont attachants et drôle. On s’imagine facilement à leurs âges dans de folles aventures. Personnellement, je sais que moi, je n’en aurais jamais eu le courage, je l’avoue.



L’auteure à un style d’écriture simple qui te permet de te plonger dans l’histoire, de bien s’imaginer les lieux et les personnages ce que j’adore. Simple et rapide à lire. Une bonne petite lecture pour une petite pause sympathique.



En conclusion, un roman jeunesse que je conseil au plus jeune mais aussi à nous les adultes pour retrouver notre joie d’enfance, notre insouciance et notre âme d’enfant. Je suis ravie de cette lecture qui a été simple, rapide et pas prise de tête. Je suis ravie.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ineoki, tome 1 : La Naissance
23 juillet 2017
Ineoki, tome 1 : La Naissance de Ellen Delaven
Le commentaire sera sur le livre intégrale :



Merci à l'auteur de m'avoir parmi de lire son livre et encore plus l'intégrale !







J'étais très enthousiaste à l'idée de lire un livre qui combinait Indien, Magie et Animaux. Mais, je m'attendais à autre chose !







Nous sommes en compagnie de Laura et Camille qui découvre un mystérieux Freedien dans la forêt, blessé par plusieurs animaux totalement différents. C'est en l'emmenant à l'hôpital qu'elles découvrent que ce Freedien n'est pas ordinaire. En effet, ses ...




Lien : https://egideofbooks.blogspo..
Commenter  J’apprécie          00
Amisseum : Les Terres Inconnues
23 juillet 2017
Amisseum : Les Terres Inconnues de Maes Larson
Il m’est difficile d’écrire cette chronique car mon avis est plutôt mitigé. Tout un paradoxe entre le fait que j’ai aimé le lire (même si j’y ai mis du temps) et le fait que mes attentes n’ont pas été satisfaites.



Adam, Isaac et Ryan sont trois jeunes lycéens qui vivent en toute tranquillité leur jeunesse. Chacun à leurs préoccupations surtout familiale. Ces trois là s’aiment bien et leur attente est parfois ponctuée par leurs fougues. Suite à des terribles déchainements sur Terre, ils se retrouvent dans un autre monde.



Ce premier tome s’inscrit dans une sorte de réflexion. Nos trois jeunes héros se posent de tas de questions qui ne trouvent pas forcément de réponses et nous par la même occasion. Ils sont projetés dans un monde qui m’a fait immédiatement pensée au Moyen-Age avec ces châteaux majestueux et ces chevaliers, sauf qu’ici ils ont des pouvoirs extraordinaires. Point de vaisseaux spatiaux, mais des roulottes et des chevaux et d’étranges animaux hors normes. Le décor est bien décrit à tel point que je me suis crue dans un jeu vidéo. L’auteur a beaucoup d’imagination et ses descriptions nous permettent aisément de nous approprier son univers de mille et une couleurs. Comme je le disais précédemment, ce premier volet s’inscrit dans une sorte de réflexion où ces jeunes se creusent les méninges pour pouvoir retrouver leurs familles dont ils n’ont plus de nouvelles. C’est avant tout un roman où l’auteur pose les bases d’une histoire qui se veut aventureuse et rocambolesque. Même si les descriptions et les réflexions alourdissent petit à petit le fil des chapitres, il me manque un énorme point fort pour en faire une lecture super addictive : l’action. Il me semble que les personnages se morfondent dans cette situation. Ils se contentent d’être dans ce monde qui à première vue leur sont hostiles même si il y a un semblant de résistance, je n’ai pas ressenti cette hargne, cette fougue qu’ils avaient avant. Ce point de vue n’engage que moi et certain pourrait le contester et ce qui serait tout à fait normal. Nous sommes tellement différent devant un livre. L’action arrive sur les derniers chapitres pour mon plus grand plaisir et là j’ai vraiment apprécié : c’est tout ce que j’adore dans la fantasy. Après moult rebondissements le final nous laissent sur la fin avec toujours autant de questions inassouvies et c’est avec impatience que j’attend la suite.



Je souligne tout de même que l’auteur a une superbe plume efficace avec un très grand potentiel. Son écriture se veut simple et sans prise de tête, la fluidité de cette dernière se ressent parfaitement. Malgré ce point petit point négatif, ce fut une belle et fantastique histoire où se mêlent amitié, courage, amour, mensonge, peur et espoir.


Lien : https://lesmisschocolatinebo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


Suivez toutes les critiques de la presse Voir plus

Actualitte

1365 critiques

LeFigaro

1597 critiques

LeMonde

1393 critiques

Lhumanite

510 critiques

Liberation

1527 critiques

Bibliobs

1211 critiques

LePoint

590 critiques

LesEchos

882 critiques

Lexpress

3373 critiques

Telerama

2404 critiques

LaPresse

1571 critiques

LaLibreBe...

957 critiques