AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Auteurs les plus lus voir plus

Découvrez nos dernières interviews d’auteurs toutes les interviews

Découvrez nos derniers dossiers sur des auteurs tous les dossiers

Auteurs les plus appréciés voir plus

Dernières biographies voir plus       RSS
Par AuroraeLibri   19/11/2017
inconnu
Ulrich Zwingli1 est un réformateur protestant suisse, né à Wildhaus (dans le canton de Saint-Gall) le 1er janvier 1484 et mort le 11 octobre 1531 à Kappel am Albis (dans le canton de Zurich).

Très présent dans la société, il est un des principaux artisans des différentes tentatives de convertir, y compris militairement, la Suisse à la Réforme protestante. En 1523, il parvient à faire adopter la Réforme par le canton de Zurich, premier canton à le faire. Il est, depuis Zurich, à l'origine des Églises réformées de Suisse alémanique . Il est l'une des références historiques du protestantisme libéral.

Après un ministère à Glaris et à Einsiedeln, où il combattit la mariolâtrie, Zwingli fut appelé comme prédicateur à Zurich. Logicien rigoureux, il alla plus loin que Luther en ce sens que, selon lui, ce qui n'était pas enseigné dans la Bible devait être aboli : la Cène représentait un mémorial, sans présence réelle du Christ, et les images, qu'il considérait comme des idoles, devaient être enlevées des églises. Enfin, l'ancienne liturgie devait être remplacée.

Il épouse Anna Reinhart en 1525, deux enfants naissent de l'union.
Voir plus
Né le 13 septembre 1908 à Authume (Jura), mort le 23 août 1964 à Paris (VIIe arr.).
Supérieur de la maison Saint-Dominique (1954-1957), directeur des Éditions du Cerf (1954-1955).
• Vestition pour la Province de France : 11 novembre 1930 à Amiens
• Profession simple : 12 novembre 1931 à Amiens
• Profession solennelle : 12 novembre1934 au Saulchoir à Kain (Belgique)
• Ordination sacerdotale : 27 octobre 1935


https://dominicains.revues.org/1392
Par Maphil   19/11/2017
Gabrielle Rolin
À la fois journaliste, traductrice et romancière, Gabrielle Rolin a été critique littéraire au Monde, à L’Express et au magazine Lire. Parmi les nombreux ouvrages qu’elle a publiés, citons Le Secret des autres (Gallimard, 1970), Le Mot de la fin (Gallimard, 1972), Chères Menteuses (Stock, 1978), L’Innocence même (Mercure de France, 1980), Souriez, ne bougez plus (Flammarion, 1990), Sorties de secours (Flammarion, 1990), et En dernière analyse (NIL, 1996). Gabrielle Rolin est également appréciée comme traductrice (anglais/américain) de grands auteurs étrangers (Henry James entre autres). Elle est une figure des lettres françaises, où elle se distingue par sa verve, sa culture littéraire tous azimuts, et ses amitiés dans le monde de la culture.
Lors de ses débuts journalistiques à Paris, elle avait fait une grande enquête sur les Belges de la capitale, et l’on était surpris du grand nombre de célébrités de nationalité belge, et les plus inattendues : l’éditeur Tchou, le peintre Foujita… Fière à juste titre de sa ‘’belgitude’’, elle avait toujours gardé sa nationalité d'origine.
Voir plus