AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Auteurs les plus lus voir plus

Découvrez nos dernières interviews d’auteurs toutes les interviews

Découvrez nos derniers dossiers sur des auteurs tous les dossiers

Auteurs les plus appréciés voir plus

Dernières biographies voir plus       RSS
Par Penelope   Aujourd'hui
Lou Andreas-Salomé
Lou Andreas-Salomé, née Louise von Salomé, était une femme de lettres allemande d'origine russe.
Romancière, essayiste, nouvelliste, psychanalyste.

Son père Gustav Salomé (1804-1879) était issu d'une famille de huguenots originaire d'Avignon qui avait quitté la France après la Révolution française pour aller s'établir dans les pays baltes. A l'âge de six ans, il fut envoyé à Saint-Pétersbourg pour y recevoir une éducation strictement militaire. Après s'être distingué par sa vaillance au cours de l'insurrection polonaise de 1831, il fut élevé à la noblesse héréditaire par le tsar Nicolas 1er.
En 1844, il épousa Louise Willm, née en 1823, qui lui donna six enfants : cinq garçons et, en 1861, une fille qu'ils prénommèrent Louise. La petite Louise grandit, "entourée d'uniformes d'officiers", pour une large part à l'écart de la société russe, dans la petite communauté d'émigrés germanophones, pour laquelle son père avait obtenu du Tsar l'autorisation de créer une Église réformée.
Parlant et écrivant essentiellement en allemand, mais connaissant évidemment le russe et le français (langue de la haute société) et fréquentant l'école privée anglaise, elle n'en avait pas moins "le sentiment d'être russe".

À vingt et un ans, elle fait la rencontre de Friedrich Nietzsche, trente-huit ans, qui, durant l’année 1882, vit sa seule véritable histoire d’amour dans une escapade à trois avec Paul Rée, un philosophe juif qui demande Lou en mariage. C'est finalement Elisabeth Nietzsche, la sœur du philosophe, qui écarte la jeune Russe, ce que son frère ne lui pardonnera jamais. Nietzsche sombre alors dans une profonde dépression et écrit "Ainsi parlait Zarathoustra" (Also sprach Zarathustra, 1883-1885).
En 1886, elle rencontre l'iraniste Friedrich Carl Andreas (1846-1930). Il tombe amoureux d'elle, au point de menacer de se suicider si elle refuse de l'épouser. Elle consent au mariage à la condition qu'il ne soit jamais consommé sexuellement. Le mariage est célébré en 1887.

Femme libre avant son temps, en 1897, à trente-six ans, elle rencontre Rainer Maria Rilke, qui a quatorze ans de moins qu'elle. Leur relation amoureuse dure trois ans puis se transforme en une amitié. Toutefois, parmi l'ensemble de ses rencontres, celle avec Sigmund Freud, en 1911, durant les années de naissance de la psychanalyse, demeure la plus marquantes. Lou enrichit la théorie de ses propres analyses et se révèle fine praticienne.
Voir plus
Par Penelope   Aujourd'hui
Jean-Bernard Véron
Jean-Bernard Véron est rédacteur en chef de la revue "Afrique Contemporaine" et président du Comité des solidarités internationales de la Fondation de France.

Il est diplômé de Sciences-Po Paris et titulaire d'un DEA d’économie et un second de sciences politiques.

Ses travaux sont centrés sur l’analyse des situations de crise et de conflit et partant sur les stratégies à mettre en œuvre afin de les traiter, notamment par les acteurs de l’aide humanitaire et de l’aide au développement. Il privilégie pour ses déplacements professionnels les pays en crise, Somalie, Afghanistan, Colombie, Haïti, région du Sahel.

Il est l'auteur d'essais, notamment "Angkor Vat, une passion française" (éditions du Layeur, 2003). Il est également romancier et photographe.
Par Penelope   Aujourd'hui
Andrea Golden
Andrea Golden est informaticienne de métier.

Elle est séduite par l’écriture lors de sa collaboration à un projet professionnel qui a débouché sur la publication d’un livre technique. Elle décide alors de donner libre cours à son imagination et de se lancer dans une œuvre sentimentale.

Ses efforts sont couronnés de succès à la publication de son premier roman, le 1er août 2015, dont l’histoire a captivé des milliers de lecteurs par son mode narratif innovateur.

"Toucher le ciel de Manhattan" (Tocando el cielo de Manhattan) s’est hissé aux premières places, figurant pendant trois mois consécutifs parmi les 100 livres les plus vendus sur Amazon.es, et figure aux best-sellers de la catégorie Action et Aventures sur Amazon.com.

Dans son deuxième roman, "Los Secretos de un recuerdo", publié le 15 juillet 2016 et traduit en français sous le titre "Les Secrets d’un souvenir", Andrea Golden nous entraînera dans de nouvelles aventures chargées d’émotion.

son site : https://andreagoldenescritora.wordpress.com/
Twitter : https://twitter.com/goldenescritora?lang=fr
Voir plus