AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Masse Critique : recevez un livre, publiez une critique

Comment ça marche?

Recevez chez vous gracieusement des livres et faites en votre critique publique, bonne ou mauvaise, comme bon vous semblera. Il n’y a rien d’autre à comprendre : un livre en l’échange d’une critique, c’est aussi simple que ça.

Comment participer


1- Nous recevons tous les mois une sélection de livres mis à disposition par des éditeurs partenaires.

2- Pour participer, il vous suffit d’être inscrit sur Babelio et d'avoir déjà publié des critiques de livres sur Babelio.
Pour de bêtes raisons postales, nous limitons pour l’instant l’opération aux lecteurs habitant en France métropolitaine, en Suisse et en Belgique. Nous espérons pouvoir changer ça à l’avenir.

3- Vous choisissez dans la liste un ou plusieurs livres que vous souhaiteriez recevoir ou critiquer.

4- Nous sélectionnons par tirage au sort les membres gagnant le droit de recevoir les œuvres et nous les leur envoyons par la Poste. Pour répondre aux interrogations, nous avons publié un billet sur notre blog.

5- Les membres s’engagent à lire le livre et à en publier une critique dans le mois qui suit sa réception. La critique devra être publiée sur Babelio.

PS : Nous invitons les éditeurs désireux de participer à l’opération à nous contacter sur la page contact.

PS2 : Nous ne pouvons recevoir de demande de livre avant l'ouverture de l'opération, qui sera annoncée par mail.


Livres contre critiques

Je m'inscris à Masse critique


Masse Critique est une opération réservée aux membres de Babelio.
Pour y participer, connectez-vous ou créez un compte.
 


Livres disponiblesPrésentation de l’éditeur
1144 livres1144 livres
Jean Berthier (III)

Robert Laffont


" Ma mère, comme dans un conte cruel pour enfants, s'était transformée en livres. "

Ainsi s'exprime le narrateur, né sous X, bibliothécaire de profession, qui voit sa vie bouleversée par la lettre d'un notaire. Il y apprend que sa mère biologique, dont il ignore absolument tout, vient de mourir et lui laisse un héritage singulier : 1 144 livres.
Que penser de ce geste ? Faut-il accepter l'héritage de quelqu'un qui vous a abandonné ? Qui était la femme cachée derrière ces ouvrages ? Seront-ils le chemin vers une mère retrouvée ? Cet événement confronte soudainement le narrateur à ses origines et à son amour des livres.


1144 livres est un véritable éloge de la lecture et de la littérature, et de la place qu'elles occupent dans nos vies.






 

Nous avons clos les participations pour ce livre
16 nuances de première fois16 nuances de première fois
Séverine Vidal

Editions d'Organisation
Quand on est ado, on se dit que la première fois, ça va être génial. Mais on a peur, on angoisse de ne pas savoir faire, de ne pas y arriver, d avoir mal... Ce recueil de nouvelles présente ainsi, à hauteur d adolescent, seize facettes de cette « première fois » omniprésente dans les corps et les esprits, avec douceur, délicatesse, humour, poésie, tendresse... et érotisme. À l inverse des images envahissantes d une sexualité très codifiée, axée sur les stéréotypes et la recherche de performance à tout prix, ces nouvelles permettent à l adolescent de mieux se représenter les réalités et les enjeux de sa propre première fois. Car la première relation sexuelle est un moment crucial de la vie d une personne : comment aller vers ce monde de la sexualité qui fait à la fois peur et envie ? Comment vivre ce qui semble si naturel et est pourtant si complexe ? La force de ces nouvelles est de montrer aux ados que la sexualité est un monde qui s invente, se découvre, se construit à deux et qui, quelle que soit la manière dont on a préparé « l instant fatidique » (livres, films pornographiques, discussions, fantasmes...) ne ressemble en rien à ce qui était prévu.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
492 - Confessions d'un tueur à gages492 - Confessions d'un tueur à gages
Klester Cavalcanti

Métailié
Júlio Santana, bon chasseur et bon tireur dans son Amazonie natale, a appris la profession de tueur à gages à 17 ans avec son oncle qui lui assure que, s’il récite dix Ave Maria et vingt Pater Noster après chaque meurtre, il n’ira pas en enfer. Il note soigneusement sur un cahier d’écolier le nom des victimes, le nom des commanditaires, la date et le lieu du crime, ce qui lui a permis de compter 492 personnes au long de 35 années de carrière.
Júlio raconte ses drames, ses rêves, ses faiblesses. C’est un homme sensible, un bon fils, un mari aimant et un père affectueux. Il a pour commanditaires l’armée, des maris jaloux ou des pères vengeurs, des grands propriétaires terriens qui éliminent des syndicalistes ou des “sans terre”.
Pour la première fois, un reportage raconte, avec un grand talent littéraire, la vie surprenante d’un homme que tout destinait à être un pêcheur comme son père et son grand-père, mais qui est devenu le plus grand tueur professionnel connu au monde.

« Voici ce que l’on fait de mieux en termes de littérature de non-fiction. Cavalcanti nous met dans la tête d’un personnage que nous devrions considérer comme un monstre : un tueur à gages. Jusqu’au moment où nous nous surprenons à espérer qu’il échappe à ses poursuivants. » Fernando Meirelles (cinéaste)
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
A demain, camarades !A demain, camarades !
Cunhal Alvaro

Le Temps des Cerises
Portugal, 1944. La dictature ronge le pays, servie par une police politique implacable. Dans les usines, ateliers et campagnes du Ribatejo, province proche de Lisbonne, le peuple, exploité, volé par les puissants, survit dans un climat délétère et le manque des denrées de première nécessité. Des hommes et femmes du Parti communiste portugais, alors clandestin, oeuvrent dans l'ombre à encourager et fédérer les luttes locales. Ils ont quitté leur vie d'avant pour des raisons différentes, mais dans un but commun : servir la justice, le peuple et le parti, avec plus ou moins de réserve ou de dévouement. Leur travail, qui s'appuie sur un vaste réseau de paysans et ouvriers affiliés ou sympathisants, culmine avec la préparation d'une grève générale dans la région, qui dépassera leurs attentes mais entraînera une répression féroce, dont il faudra se relever. Dans une langue visuelle et sans mâcher ses mots, que ce soit dans la louange ou la critique, la description ou l'action, Álvaro Cunhal dresse une fresque sociale et narrative, profondément humaine. Par le quotidien des fonctionnaires du Parti et celui des paysans et ouvriers ruraux, peu politisés, il dévoile un aspect méconnu de la lutte contre Salazar et place l'humain, avec ses doutes, convictions, tensions et affinités, désirs et frictions, au coeur de son récit. Directement inspiré de son expérience, À demain, camarades, paru en 1974, est l'un des livres manquants de la littérature portugaise du XXe siècle. Il a fait l'objet de douze rééditions et d'adaptations au théâtre, au cinéma et à la télévision.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
A la place du mortA la place du mort
Paul Baldenberger

Gallimard
" Le pistolet était placé à côté du frein à main. Quand le conducteur fut assuré que personne ne pouvait voir la scène sur le point de se dérouler, la scène imaginée, fantasmée, celle qui marquerait son entrée hors du champ de la norme, de la loi, de la vie sociale, quand il fut tout à fait sûr que la longue et morne rue longeant le mur d'enceinte du lycée était déserte, il prit l'arme, la pointa sur ma tête, m'ordonna d'ouvrir la portière et de monter à l'avant, à côté de lui, à la place du mort. "

David a douze ans et attend la belle Nina devant l'aumônerie jouxtant le lycée. Elle ne viendra jamais au rendez-vous. À la place, une Peugeot bleue et un homme armé. Il ne relâchera l'enfant que trois heures plus tard.

Trois heures, le temps pour le bourreau de commettre son crime. Trois heures dans la tête de l'enfant qui fera tout pour survivre.

Entremêlés à ces heures obscures, les fragments de sa vie d'adulte et d'une enfance à l'ombre d'un frère absent : une banlieue tranquille au mitan des années 1980, quelques échappées sur la Côte d'Azur, des voyages lointains et des amours lumineuses pour tromper le vertige. Femmes et paysages dessinent une géographie intime secouée de tremblements. Nulle vallée de larmes, juste l'urgence de trouver la liberté, l'amour, la poésie.

L'écriture somptueuse nous plonge au cœur de ce combat pour conjurer la tragédie et rester du côté de ceux qui sont " un peu plus vivants que morts ".

Un premier roman à bout portant.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
A la poursuite de Suzie WongA la poursuite de Suzie Wong
James A. Clapp

Gope éditions
Hong Kong, 1997 : les gratte-ciel ont atteint des hauteurs vertigineuses et les sonneries des téléphones portables commencent à ponctuer la vie d'une population toujours aussi affairée. Mais le ciel s'assombrit, car Hong Kong va être rétrocédée à la Chine communiste...

Marco Podesta, un universitaire en congé sabbatique, grand amateur de cinéma, croit voir Suzie Wong, incarnée par Nancy Kwan, sur un Star Ferry. Puis, dans une galerie de Sheung Wan tenue par un certain Robert Lomax, il est attiré par le portrait d'une jeune et belle Chinoise en cheongsam.
Intrigué, il part à la recherche de la vraie Suzie Wong dans une ville qui n'est pas toujours ce qu'elle paraît être et se retrouve impliqué dans un triangle amoureux dont il devra se dépêtrer.

Biographie de l'auteur:
James Clapp est professeur d'urbanisme et d'administration publique en Californie. Auteur de nombreux ouvrages universitaires, pour certains traduits en chinois, il a également enseigné à Hong Kong.

Cet observateur perspicace des autres cultures laisse transparaître avec ce premier roman un amour désintéressé pour l'art, la ville et les femmes.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Amours fantômesAmours fantômes
Yeo-seon Kwon

DeCrescenzo
Cinq écrivains, cinq nouvelles.
Une jeune femme qui se rappelle son premier émoi amoureux, deux anciens amis d’université qui n’osent pas s’avouer qu’ils s’aiment, un couple contrarié par la nouvelle voisine, ou encore un homme qui fantasme sur sa collègue de bureau : les protagonistes de ces récits agités de désir, de jalousie, et de fantasmes, nous prouvent, si nous en avions encore besoin, que l’amour est loin d’être un fleuve tranquille.
Pourtant, dans ces nouvelles résonne sur tous les tons la vocation universelle de l’amour : qu’il soit sentimental, imaginaire, compassionnel. Des passions qui alimentent la vie et lui donnent chaque jour l’envie de se régénérer.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Après l'incendie suivi de Trois lamentationsAprès l'incendie suivi de Trois lamentations
Robert Goolrick

10/18-Christian Bourgois
Bâtie en 1784 par les Cooke, une famille apparentée aux Pères fondateurs de l’Amérique, Saratoga resplendit et impressionne toute la Virginie. En 1941, un incendie monstrueux réduit cette splendeur en cendres et dans ce désastre disparaît Diane, l’héritière mythique.

A l’aube du 20ème siècle, les parents de Diane sont ruinés et la jeune fille se sent contrainte d’épouser un riche parvenu pour restaurer la gloire ancienne. Dans le Sud, le poids des traditions est étouffant et les convenances accablantes. Exhibée dans les bals de débutantes, Diane Cooke éblouit et est fascinée par le capitaine Copperton, un puissant rouquin d'une quarantaine d'années, immensément riche … et profondément destructeur.

Le récit de ce proche passé est enchâssé dans un écrin édifié sur une enquête journalistique : bien qu’anéantie depuis plus de 30 ans, Saratoga n’a rien perdu de son pouvoir et le mystère de la disparition de Diane promet des articles lucratifs.

 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Après les ténèbresAprès les ténèbres
Martine Delomme

L'Archipel
En posant les yeux sur ce tableau de Matisse, Marion ignorait quels terribles secrets elle allait déterrer... Étudiante en droit et en histoire de l'art, Marion revient à Apt auprès de ses parents à l'occasion d'un stage chez Fabien Goldberg, notaire et homme politique à la carrière prometteuse. Troublé par le charme et l'enthousiasme de la jeune fille, celui-ci l'invite dans le domaine familial et lui fait admirer quelques peintures de grands maîtres. Une toile de Matisse retient l'attention de Marion. Ce Soleil couchant à Collioure ne fait-il pas partie des œuvres d'art disparues pendant la Seconde Guerre mondiale ? Quel que soit le mystère qui se cache derrière cette découverte, il va bouleverser le destin de Marion et de ceux qu'elle aime...
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Arrête avec tes mensongesArrête avec tes mensonges
Philippe Besson

10-18
Je découvre que l'absence a une consistance. Peut-être celle des eaux sombres d'un fleuve, on jurerait du pétrole, en tout cas un liquide gluant, qui salit, dans lequel on se débattrait, on se noierait. Ou alors une épaisseur, celle de la nuit, un espace indéfini, où l'on ne possède pas de repères, où l'on pourrait se cogner, où l'on cherche une lumière, simplement une lueur, quelque chose à quoi se raccrocher, quelque chose pour nous guider. Mais l'absence, c'est d'abord, évidemment, le silence, ce silence enveloppant, qui appuie sur les épaules, dans lequel on sursaute dès que se fait entendre un bruit imprévu, non identifiable, ou la rumeur du dehors. »

 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Attends-toi au pireAttends-toi au pire
Petteri Nuottimäki

Gaïa
Issu d'une famille finlandaise ayant farouchement lutté pour l'indépendance du pays, parfois en vain, Matti a émigré pour la Suède dans les années 1960 avec sa femme Beata. Quand Matti apprend qu'il est atteint d'un cancer, il décide de donner à chacun des ses enfants 100 000 couronnes. Celui qui fera le meilleur investissement héritera de l'entreprise familiale et de ses insectes prédateurs. Rude compétition, et réactions en chaîne…
Une saga familiale narrée sous le prisme de l'anecdote, par un conteur facétieux et irrévérencieux.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Au nom du bonheurAu nom du bonheur
Gilbert Bordes

Omnibus
Surmonter un deuil, oublier un amour impossible, alléger le poids que les ans font peser sur nos épaules demande bien du courage. Et c'est un long chemin que celui du retour au bonheur. Si pour aider à franchir les obstacles, un proche, un ami oublié, un voisin discret est souvent là pour éclairer la route, c'est aussi dans sa propre terre que l'on va puiser les ressources qui redonnent goût à la vie.

« J'ai la certitude que si toutes mes âmes réussissaient à s'entendre, je serais invincible et je n'aurais plus besoin de raconter des histoires. Mais ce n'est pas demain la veille... »
Gilbert Bordes
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Au pays des riches oisifs Au pays des riches oisifs
Stephen Leacock

Wombat
A Plutoria, métropole imaginaire des Etats-Unis, une minorité de notables et d'affairistes se réunissent au sein du club du Mausolée pour s'accaparer la richesse collective et détourner la démocratie en leur faveur. Une galerie de personnages qui incarnent la transformation des moeurs engendrée par le capitalisme. Un roman écrit en 1914.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Au suivantAu suivant
Henrique Rodrigues

Editions Anacaona
L’histoire “banale” d’une famille déclassée et d’un ado contraint à travailler au fast-food en parallèle à ses études pour aider à faire vivre sa famille.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Au-delà des halosAu-delà des halos
Laurent Banitz

Editions Antidata
Les neuf nouvelles qui composent ce recueil mettent en scène des personnages soudainement confrontés à des situations très paradoxales, quand elles ne sont pas franchement inconcevables. Par petites touches souvent pleines d'humour, Laurent Banitz dépeint, entre autres, le trouble d'un homme qui doit annoncer à ses proches qu'il est mort depuis plusieurs jours, la gêne considérable d'un acteur porno catapulté dans le cinéma d'auteur, ou la dérive d'un médecin de campagne happé par le délire hallucinatoire d'un de ses patients. On n'est jamais loin de l'éclat de rire, et pourtant, tout cela reste vaguement inquiétant.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Auschwitz est mon manteau. Et autres chants tsiganesAuschwitz est mon manteau. Et autres chants tsiganes
Ceija Stocka

Bruno Doucey
« Moi Ceija je dis qu’Auschwitz vit et respire aujourd’hui encore en moi je sens aujourd’hui encore la souffrance Chaque brin d’herbe chaque fleur là-bas est l’âme d’un mort »
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Autoportrait à la guillotineAutoportrait à la guillotine
Christophe Bigot

Stock
« Longtemps, j’ai cru que j’avais été guillotiné dans une vie antérieure. Cet aveu a toutes les allures d’une énormité, je sais. Tout ce que je puis dire à ma décharge est que ma croyance est révolue – quoiqu’elle fasse encore partie de moi. Il y a quinze ans, souffrant de problèmes de dos, j’ai consulté sur le conseil d’une amie un masseur versé en sophrologie. Tout en me pétrissant les lombaires, il m’a questionné sur mon passé. Avec une certaine réticence, j’ai évoqué cette croyance déjà ancienne. Lui a pris la chose très au sérieux. Aussi sec, il m’a parlé d’une patiente qui ressentait des douleurs aiguës entre les omoplates. Elles s’expliquaient, à l’en croire, par des coups de poignard reçus au xve siècle, alors que la dame était assaillie par des Ottomans en plein marché. J’ai trouvé ça exotique. Poétique, presque. En même temps, je me suis retenu de rire. Quand il est question de moi, hélas, je suis incapable de la même légèreté. » Comment guérir l’obsession d’une vie ? A la créativité instinctive de l’enfance répondent les armes de l’âge adulte : l’humour et la volonté de comprendre. Entre les deux, l’amour maternel, indéfectible.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Avancez masquésAvancez masqués
Hélène Bonafous-Murat

PASSAGE
(LIVRE RESERVE A UN PUBLIC AVERTI)

Spécialiste d'art contemporain, Olivia Lespert vivote en écrivant des articles pour le magazine Art Globe. Lors d'un dîner qui lui procure une dérangeante et inattendue fête des sens, elle croise la ministre de la Culture en compagnie d'un photographe célèbre. Peu de temps après, la ministre est assassinée. Olivia se retrouve soudain sollicitée par un correspondant anonyme : il la bombarde de messages cryptés à teneur érotique qui semblent vouloir lui donner les clés du meurtre. Olivia navigue d'interprétation en supposition : qui a tué ? Et pourquoi l'assassin frappe-t-il de nouveau ? Qu'essaie-t-on de lui dire ?
Entre les oeuvres malsaines du photographe et une exposition de jeunes sculpteurs à Marseille, Olivia tente de lever le voile. Mais du Louvre au Muceum, de la fondation Vuitton à la piscine d'un grand hôtel parisien, elle se sent constamment épiée et découvre des enjeux qui la dépassent.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Avec elleAvec elle
Solène Bakowski

Auto édition
Il était une fois une famille heureuse et unie.
Des jumelles de six ans qui se ressemblaient comme deux gouttes d'eau.
Des enfants fusionnelles qui grandissaient ensemble et s’adoraient.
Avant de se jalouser et s’empoisonner.

Il était une fois deux fillettes inséparables.
Pour le meilleur, ou pour le pire ?
Il était une fois une histoire qui n’a rien d’un conte de fées.

« Alors, voilà : Coline est solide, Jessica moins ; Coline répare quand Jessica détricote ; Coline pardonne quand Jessica commet.
Elles sont deux. Et le couple des parents peut bien s’écrouler, à elles deux, elles ont de quoi s’abriter. C’est sûrement une chance… »
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Bad for youBad for you
Mia Carre

Addictives Luv
(LIVRE RESERVE A UN PUBLIC AVERTI)

Sally, photographe et journaliste, regarde les hommes avec distance et veut garder sa liberté. Elle admet pourtant qu'Elliott est séduisant malgré son arrogance, et elle l'évite depuis longtemps. Mais le frère de ce dernier se marie avec sa propre soeur.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Bagatelles quotidiennes et autres nouvellesBagatelles quotidiennes et autres nouvelles
Anton Tchekhov

Les Belles Lettres
Compassion et désespérance : quatorze nouvelles de Tchekhov traduites par Boris de Schlœzer

Avec Maupassant, Katherine Mansfield et quelques autres, Tchekhov, l’un des plus grands écrivains de la seconde moitié du XIXe siècle, est l’un des maîtres de ce genre difficile entre tous : la nouvelle.

Le choix établi pour le présent volume donne au lecteur un aperçu de toutes les facettes de Tchekhov nouvelliste : le farceur, le psychologue, le peintre de moeurs, et aussi le visionnaire.

À travers toute son oeuvre, douce et amère à la fois, circule une qualité humaine et littéraire qu’aucun auteur n’a mieux maniée que Tchekhov : la compassion. Ce recueil en contient, on le verra, de parfaites illustrations.

Une morne histoire
Les voleurs
Volodia
La lotte
Les relégués
Le chasseur
Dormir !
Un malfaiteur
Les pensionnaires
Le cosaque
Le requiem
Une langue trop bien pendue
Angoisse
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Bamako, làBamako, là
Marie-Laure De Noray-Dardenne

Éditions Yovana
Un voyage sans boussole dans Bamako à coeur ouvert...
Jeune étudiante, Ina quitte Paris pour trois mois. En poche, l'adresse de la tante d'Oumar, son charismatique professeur à l'université. Ici, à Bamako, son nom sera désormais Ina Keita. Elle vagabonde, d'abord lentement, comme on s'éveille à un monde nouveau, se perd au gré d'un jeu de l'oie pour mieux apprivoiser la capitale. Sa mission : écrire, tout simplement, puis poster des fragments de sa ville natale à l'énigmatique Oumar. Des portraits et des bribes de vécu. Voguant de rencontres en découvertes, d'émerveillements en désillusions, Ina s'attachera tout autant à Bamako qu'à son erratique correspondant. Portraits de la jeunesse malienne, tableaux d'une cité entre modernité et tradition, récits de ses couleurs, de ses senteurs? En se faisant l'écho de la ville, l'héroïne se métamorphose, trouve sa voie et choisit sa vie. Le lecteur y trouvera lui aussi son chemin : une invitation au voyage, vers une Afrique sans fard. En suivant pas à pas la jeune protagoniste dans ses aventures, nous découvrons une ville, un pays et un continent hauts en couleurs.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Be yoursBe yours
N.C. Bastian

Harlequin
(PEUT ETRE LU INDÉPENDAMMENT DES AUTRES TOMES)

Les hommes. Si la vie de Mendy est aujourd’hui si chaotique, c’est à cause d’eux. D’abord, à cause de Tucker, le beau motard avec qui elle a passé une nuit torride il y a quelques années et qui a décidé de faire comme si de rien n’était dès les premiers rayons du soleil. Depuis, leur relation se résume à jouer au chat et à la souris. Mais cette parenthèse aussi frustrante qu’excitante va bientôt se terminer car Andy, son ex violent, vient de sortir de prison, déterminé à se venger de celle qui l’a trahi. Désormais, et bien que cette situation révolte Mendy, sa vie ne tourne plus qu’autour de ces deux hommes, que tout oppose, mais qui sont tout aussi dangereux : l’un pour sa vie, l’autre pour son cœur.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Beek ou l'art de la boucherieBeek ou l'art de la boucherie
Folly K.

La Cheminante
À la croisée du roman d'apprentissage et du roman noir, entre l'univers mafieux et la fascination surprenante du héros, Beek, pour l'art contemporain et la musique classique, ce livre-frontière trace l'itinéraire d'homme d'un enfant perdu en quête de lui-même. Maniant l'humour de façon décalée, Folly K. interroge les chances et les déboires de l'enfance, les premiers conditionnements, l'école, la transmission des savoirs et des valeurs. La question de l'altérité est en jeu, à l'état pur, dans un récit cinématographique littéralement envoûtant, qui révèle l'énigmatique vécu du héros dont on reste désespérément orphelin à la fin du roman. Magistral.

Voici la donne : prenez trois enfants d'une bourgade perdue - Beek est l'un d'eux. Il n'y a pas d'école au village : les enfants sont livrés à eux-mêmes. Intervient un maître peu ordinaire, ancien instructeur aux armées : l'école est créée. Les enfants apprennent vite, grandissent et quittent le village. Beek va devenir un tueur à gages en répondant à une petite annonce du Commodore, un baron de la pègre. Il exerce ce métier avec un zèle grandissant grâce à son incroyable habileté au tir et à la lecture de L'Art de la Boucherie, sa bible... À la mort du parrain, Beek est naturellement appelé à lui succéder. Sa vie commence à changer. Il tombe amoureux du Condor, call-girl à l'aura magnétique. Au final, plus que tuer, ce sont sa passion de l'art et son nouvel amour qui l'animent et l'humanisent singulièrement. Son ultime mission le pousse dans ses derniers retranchements. Il s'en acquitte avec brio jusqu'au dénouement, inattendu...
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Bessie Smith des routes du sud à la vallée heureuseBessie Smith des routes du sud à la vallée heureuse
Stéphane Koechlin

Le Castor Astral
Bessie Smith (1894-1937) est l’une des artistes les plus célèbres des années 1920 et 1930.
Après une enfance très pauvre, « L’Impératrice du blues » a interprété les plus fameux classiques du genre : « Saint Louis Blues », « Jailhouse Blues », « Careless Love »… Ses chansons évoquent la Grande Dépression, la Prohibition, la discrimination envers les Afro-Américains…
Son mode de vie (femme noire, bisexuelle, noctambule notoire, amatrice de gin et de drogues) et sa mort brutale dans un accident de voiture forgent sa légende, au point d’être intronisée au National Women Hall of Fame.
Bessie Smith jouit toujours d’une aura indéniable, inspirant des artistes comme Billie Holiday, Janis Joplin, Nina Simone ou Norah Jones…
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
BicyclettresBicyclettres
Jean-Acier Danès

Seuil
Un tout jeune homme, fou de vélo, amoureux des livres, entreprend un tour de France des écrivains qu’il affectionne, en se rendant sur leurs lieux de vie, d’écriture et de sépulture. Du cimetière marin de Paul Valéry, à Sète, à la villa du Mont Noir de Marguerite Yourcenar dans les Flandres, d’Illiers-Combray, au cœur de la Beauce, où Proust passa son enfance, jusqu’à la Touraine de Balzac, Jean-Acier file d’étape en étape, sur sa bicyclette qu’il a affectueusement baptisée « Causette ». À l’abstraction des cartes se substitue peu à peu la réalité rêvée, vécue, puis couchée sur des carnets de voyage, des lieux traversés.

Mais le personnage principal de cette épopée minuscule n’est pas l’auteur. C’est la mosaïque d’un pays, son imaginaire, ses rencontres improbables, ses vallons perdus et ses portes closes – car il arrive aussi que la maison où certains écrivains passaient le plus clair de leur temps soit fermée, ou sous la coupe d’un gardien vigilant…

Émaillé de mille anecdotes et péripéties, ce livre est autant le récit d’un voyage en France, aujourd’hui, que l’acte de naissance d’un écrivain qui, sur son vélo, part à la rencontre de tous les autres.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
BréchéliantBréchéliant
Le Scoezec Masson a

Garamond
Bréchéliant nous conte une intrigue médiévale. La scène se passe dans un château archétypal, en lisière d’une forêt, seuil de l’inconnu, à une époque qui pourrait être le XIIe ou le XIIIe siècle. Dans cet univers traversé de passions muettes, où le lointain bruit du monde est amorti sous le souffle de la prière, l’apparition d’un mystérieux voyageur précipite le drame...
Variation sur l'Amor de lonh de Jaufré Rudel, ce récit «breton » fait la part belle aux légendes liées à la mythique Brocéliande, ainsi qu'à la poésie courtoise.

 

Nous avons clos les participations pour ce livre
BruireBruire
Daniel Blanchard

L’Atelier contemporain, 2017
Ensemble de quatre-vingt-dix haïkaï inauguré et clos par deux poèmes en vers libre, « Bruire », septième recueil de Daniel Blanchard, est un album d’instants ténus où convergent l’immédiat et lointain, la présence et le deuil, l’intimité de la pensée et l’ouverture de l’espace. 6 portraits d’un arbre, créés spécialement par le peintre Farhad Ostovani, ornementent le livre.
Des quatre-vingt-dix haïkaï de Bruire émane une parole ténue.
Sous cette forme délicate, concise, issue de la tradition japonaise, la poésie de Daniel Blanchard est moins parole qu’écoute. Elle laisse circuler le murmure des arbres et des rivières – les deux thèmes du recueil –, le frémissement qui naît dans la pensée à l’entente des choses simples.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
C'est toi le chatC'est toi le chat
Laura Trompette

Pygmalion-Gérard Watelet
Depuis la mort subite de sa femme trois ans plus tôt, Paul, chef cuisinier, élève seul sa fille de sept ans. Le quotidien n'est pas toujours facile et Paul remarque que sa fille souffre encore beaucoup de ce décès brutal. Lorsqu'il croise un chat abandonné, il décide de l'offrir à Louise afin d'améliorer son bien-être. L'animal a également des souffrances à soigner.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Calendar girl : Hiver (Janvier, février, mars)Calendar girl : Hiver (Janvier, février, mars)
Audrey Carlan

Audiolib
(LIVRE AUDIO)

Janvier : Weston Charles Channing III – scénariste et producteur de films – Los Angeles, Californie. Mia vit avec son père et sa petite soeur à Las Vegas. Elle rêve de devenir comédienne. Depuis le départ de sa mère, son père s'est mis à boire et à jouer. Il emprunte un million de dollars qu'il perd et ne peut rembourser. Le prêteur sur gages l'envoie dans le coma. Mia doit assumer la dette de son père. Quelle solution va-t-elle trouver ?

Février : Alec DuBois – artiste français de renommée internationale – Seattle, Washington
Mia se rend à Seattle où elle sera la muse d'un célèbre peintre français. L'amour sur toile, tel est le titre de l'oeuvre du bel artiste avec lequel elle va partager ce mois qui sera riche en émotions. Il faut dire qu'Alec est surprenant dans son travail et qu'il a cette manie si sexy d'utiliser des expressions françaises lorsqu'il s'adresse à Mia.

Mars : Antony Fasano – restaurateur italien – Chicago, Illinois
Avant de s'envoler vers sa prochaine mission, Mia retourne à Las Vegas où elle retrouve sa soeur et sa meilleure amie. Elle en profite pour aller rendre visite à son père qui est toujours dans le coma. Mia a rendez-vous avec son usurier pour lui remettre le deuxième versement de sa dette, et cette rencontre n'est pas des plus sympathiques ! Mais la voilà à nouveau dans un avion, direction Chicago, pour y retrouver le bel Anthony Fasano, propriétaire d'un restaurant italien.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
CalypsoCalypso
Anne Luthaud

Buchet-Chastel
« Ne pas avoir de maison, c'est aussi apprendre à quitter sans cesse. Un pas puis l'autre. Être dans un lieu sans imaginer le suivant, en profiter en sachant qu'on n'y sera bientôt plus. Et ce soir ? Calypso n'y pense pas. »

Calypso attendait depuis plus de deux mille ans que l'on écrive la suite de son histoire. Dans l'Odyssée, elle disparaît du récit lorsque les dieux l'obligent à laisser partir Ulysse. Aujourd'hui, délivrée de toute attache, elle traverse une ville, refusant les lieux qui rassurent et enferment à la fois. Elle quitte tout pour avancer dans un présent fait de liberté et d'oubli. Simon, lui, poursuit en parallèle une odyssée virtuelle. Il vit retiré du monde, entouré d'écrans depuis lesquels il traque, ici et là, les mouvements de la vie. Un jour, les images de l'une, bien réelles, apparaissent dans les écrans de l'autre...

Une exploration captivante de notre monde et des images qu'il fabrique.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Celui qui comptait être heureux longtempsCelui qui comptait être heureux longtemps
Irina Teodorescu

Gaïa

Dans les premiers jours de la vie de Bo, il y a des bombes, une cigarette qui part en fumée, une société totalitaire qui s'installe. Bo grandit, aime la musique, les mathématiques, ses amis, une femme, une autre. Il bricole les ondes et les transistors, invente une télécommande et un réveil-cafetière-tourne-disque. Pour sauver son fils, Bo doit quitter le pays. Alors les autorités proposent un marché : devenir leur agent pour partir. Comment assumer son choix, quel qu'il soit ?


 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Celui qui disait nonCelui qui disait non
Adeline Baldacchino

Fayard
Quand August et Irma comprennent que la politique rattrape toujours ceux qui s'en défendent, il est déjà trop tard pour survivre, mais encore temps de mourir libres.
Le 13 juin 1936, un homme perdu dans la foule, sur le quai d'un chantier naval de Hambourg, refuse de saluer Hitler. Le 28 avril 1942, une femme fait partie du premier convoi des gazées de Ravensbrück. Ou comment une histoire d'amour devient une histoire d'insoumission.
Ce roman est leur tombeau, dédié aux vivants qui voudraient se souvenir de l'avenir.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
ChafouineChafouine
Alain Galan

Buchet-Chastel

À La Tremblaie, tous - Delhot, Mélie, le facteur... - affirment avoir aperçu un chat à tête de chouette. Serait-il le fruit d'un accouplement contre nature, un survivant de la faune ancienne ou l'une de ces « bêtes ignorées » dont nous parlent les cryptozoologistes ?
Infatigable coureur de bois, André Delhot, tout au long du récit-journal qu'il consacre à l'affaire, s'efforce-t-il vraiment de la tirer au clair ? Ou, au contraire, s'attache-t-il à brouiller les pistes ? Mais alors, à quelle fin ?


Alain Galan est né en 1954 à Brive. Journaliste et écrivain, il est l'auteur d'une douzaine de romans et récits parmi lesquels Louvière (2010) et L'ourle (2012) parus aux éditions Gallimard.


 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Chagrins d'argentChagrins d'argent
Isabelle Flaten

Le Realgar
Dans un style plein de pointes et de surprises, les personnages de ce roman prennent leur place au fil des pages comme dans un effet de poupées gigognes. Au centre : ce thème tabou. L'argent ! Source d'empêchements, pas les mêmes pour tous évidemment, traité avec cruauté et amusement mais sans caricature.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Challenge meChallenge me
Avril Rose

Editions addictives
LIVRE RESERVE A UN PUBLIC AVERTI)

Fraîchement divorcée, Olivia a du mal à s’en sortir. Entre sa carrière d’avocate qui ne décolle pas et l’énergie que lui demande son petit garçon de six ans, elle a perdu toute confiance en elle. Une lueur d’espoir apparaît soudain dans la vie de la jolie trentenaire : un poste se libère à New York, mais elle n’aura que quelques mois pour faire ses preuves. Serait-ce le défi qu’elle attendait pour redonner un sens à sa vie ?
Quand elle rencontre Ethan Parker, son séduisant patron, toutes ses certitudes volent en éclats. Choisira-t-elle la voie de la raison ? Ou celle de la passion…

Découvrez la première comédie sentimentale d’Avril Rose, le récit initiatique et émouvant d’une jeune femme à bout de souffle qui retrouve goût à la vie grâce à une rencontre inattendue et bouleversante.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Chambre simpleChambre simple
Jérôme Lambert

L' Iconoclaste
Un homme reprend connaissance dans une ambulance. Il est habitué à ce genre de voyage, car le mal dont il souffre est chronique. Toujours, entre rêve et lucidité, il emprunte le chemin de cette île qu'est l'hôpital. A son chevet, infirmiers, médecins, aides-soignants s'affairent. Et l'amant reste auprès de lui. Chacun parle de ce lieu où l'on passe, où l'on est à nu, où l'on souffre, mais où tout, aussi, redevient possible. Et au jeu de l'amour et des confidences, les règles se réinventent.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Chansons et refrains d’absenceChansons et refrains d’absence
Miguel Hernandez

Le Temps des Cerises
Miguel Hernandez est un poète peu connu du public français. Alors que les poèmes de nombreux de ses contemporains (Lorca, Alberti, Machado) ont été traduits en français, les lecteurs français ne connaissent pas ce poète berger d’Orihuela, bien qu’il soit une icône
en Espagne.

Seuls quelques recueils (L’enfant laboureur, éditions Seghers, 1960) et quelques poèmes, parus aux éditions Unes, avaient été traduits ces cinquante dernières années. Plus récemment ont été publiés El rayo que no cesa (traduit par Sophie et Carlos Pradal, éditions Brocéliande en 1989 et éditions Écrits des Forges, Québec), et La foudre n’a de cesse (traduit et mis en rimes par Nicole Laurent-Catrice, éditions Folle Avoine en 2002).

Les derniers poèmes de Miguel Hernández rassemblés dans ce recueil, Chansons et refrains d’absence, n’avaient jamais été traduits en français. La poésie simple écrite par cet homme ardent et généreux au destin tragique parle au cœur de chacun : les horreurs de la guerre, les privations, la mort d’un premier fils puis la naissance d’un second fils, l’éloignement de la femme aimée.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
ChocsChocs
Pascal Torres

PASSAGE
Tout allait bien dans la vie d’Amparo. Elle partageait depuis peu sa destinée avec Pau. Tout allait bien pour eux, jusqu’à l’inauguration de leur nouveau restaurant. Le soir de la Saint Valentin, alors que Pau interprète au piano les Goyescas d’Enric Granados pour la clientèle huppée dînant aux Caprices, deux terroristes font irruption.
Peut-on se réveiller du cauchemar de l’Histoire ?
L’humour, la sensualité, l’espoir, la musique et la littérature offrent autant de tentatives de réponse à cette question qui longtemps hantera la conscience et les rêves d’Amparo et de ses clients.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Ciel de traîneCiel de traîne
Franck Lucas

Erick Bonnier
Un roman sur la renaissance d'un homme qui a perdu son honneur.
Un roman humain et écrit de façon fluide
Deuxième roman de Franck Lucas après UN MONDE SANS MOI.
Jean, un pilote et instructeur de voltige aérienne surdoué, connaît au sommet de son art une tragédie qui le pousse à affronter le plus cruel des châtiments, le seul que nous nous infligeons à nous-mêmes : la culpabilité. Nous le suivons sur le chemin de sa rédemption, lors d'un voyage au bout de lui-même, dans l'odyssée intime " d'un oiseau tombé au sol ".

" J'ai retenu mon souffle pour ne jamais oublier cette impression ; je savais qu'elle resterait imprimée en moi jusqu'à la fin. Aujourd'hui, je t'en parle et c'est comme si j'étais encore là-bas. Nous avons glissé sur la neige fraîche sans effort après que tu as arrondi à la dernière seconde... tu me montrais qu'il fallait chercher à caresser la neige pour ne pas s'y enfoncer, qu'il fallait attendre les dernières fractions de secondes avant le décrochage... puis nous avons dérapé pour stopper l'appareil et nous avons pu descendre sur le glacier. Nous étions seuls, évidemment, et la montagne nous avait acceptés cette fois, pour quelques instants. Elle ne nous en voulait pas ; nous avions su respecter sa puissance et ne pas déranger sa beauté. "
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Comme dans un conteComme dans un conte
Kyung-uk Kim

DeCrescenzo
Les histoires d'amour finissent-elles mal ? Si l'on croit dur comme fer que la vie n'a rien d'un conte de fées, on est tenté de répondre par l'affirmative. L'auteur que nous allons découvrir n'est pas tout à fait de cet avis, allant même jusqu'à souffler un vent de merveilleux sur nos histoires de couple. Dans son roman, le lecteur s'achemine depuis les tâtonnements et la touchante maladresse des débuts à travers une maturité qui ne se départit jamais de l'émerveillement de la première rencontre. En distillant au fil du récit quelques conseils bien utiles - comment on reconnaît le vrai prince, ce qu'il faut pour bien embrasser , ce qu'il faut vérifier avant de remplir la baignoire -, KIM Kyeong-uk met en scène un homme et une femme soumis à quelques épreuves improbables qui constituent les véritables noeuds de l'intrigue amoureuse. Se jouant du chassé-croisé amoureux, un humour subtil vient habiller ce « je t'aime moi non plus », avec tout de même un enjeu de taille : braver les dangers de la vie quotidienne, surmonter les différents obstacles pour enfin devenir pleinement soi-même et gagner le coeur de l'être aimé. Sans jamais tomber dans le pessimisme, on suit de petit drame en petit drame le récit fabuleux de ce couple ordinaire. Une histoire où plane le spectre de la séparation, à moins que nos « héros » vivent heureux et aient beaucoup d'enfants.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Comme le cristalComme le cristal
Cypora Petitjean-Cerf

Le Serpent à plumes

Lisette et Ada sont deux cousines. Lisette aime lire et Ada a tout le temps mal quelque part. Lisette rédige des notices fleuries, pimpantes, pour des brochures commerciales, Ada travaille pour une grande surface et est amoureuse du pharmacien.
Elles s'entendent comme chien et chat, comme le chaud et le froid ; et entre elles, il y a Franz.
En août 1988, alors qu'ils écoutaient Powerslave d'Iron Maiden, Franz a embrassé sa cousine Ada sur la bouche. Si elle ne s'en souvient plus, lui ne l'a jamais oublié et l'aime encore de cet unique baiser partagé.


Et puis il y a le canapé de leur enfance. Un matin il est posé devant chez Franz, quinze ans après sa disparition dans un camion-benne. Après quelques jours il disparaît à nouveau. Avant de réapparaître. Et encore.


Cypora Petitjean-Cerf évoque avec humour et précision tous ces doux rêves/fantasmes éveillés qui rythment les vies des gens normaux, qui font leurs courses le samedi matin.


Cypora Petitjean-Cerf est au sommet de son art dans ce roman minimaliste et tendre. La simplicité de ses personnages, de leur vie, de leur passé, de leurs espoirs se lie admirablement avec les enjeux éperdus de l'amour


 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Comme résonne la vieComme résonne la vie
Hélène Dorion

Bruno Doucey
Un recueil de poèmes où la nature et ses paysages servent de métaphores pour exprimer les pensées et les questionnements de l'homme sur sa présence au monde.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Compte petite, et deviens...Compte petite, et deviens...
Camille Lysière

Les éditions Moires
Ce recueil de nouvelles rassemble dix histoires d'hommes et de femmes qui s'aiment, qui se déchirent, qui se cherchent, et puis tout bascule... Un premier livre de l'auteure avec dix nouvelles qui ont pour titres : Compte petite, et deviens... / Le porteur d'espoir / A jamais / Volte-face / Luciana / Le grand Chêne / Le jour où Delphine a grandi / Jusqu'au bout / La pute et le taulard / Le temps était clair au-dessus de la ville.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Croix rougesCroix rouges
Sacha Filipenko

Editions des Syrtes
Le roman est construit autour du dialogue entre Sacha, jeune homme fraîchement installé à Minsk et sa voisine de palier, une vieille dame de 91 ans atteinte de la maladie d'Alzheimer, Tatiana Alexeïevna. Tous deux ont vécu une tragédie et le destin croisé de ces deux personnages souligne leurs ressemblances mais aussi et surtout leurs différences, qui tiennent essentiellement à la période historique.
Tatiana lui raconte son passé au Commissariat du peuple aux Affaires étrangères où, pendant la guerre elle a eu à traduire la correspondance avec le CICR. Ce dernier avait envoyé maints courriers proposant aux autorités soviétiques de s'occuper de leurs prisonniers de guerre selon les conventions de Genève et de La Haye. On lui opposa un refus constant. C'est par ce biais qu'elle a trouvé un jour le nom de son mari dans une liste de prisonniers russes en Roumanie.
Prise de panique, parce qu'en seul instant elle pouvait devenir l'épouse d'un ennemi du peuple, elle décide de traduire le document en supprimant le nom de son mari et en recopiant deux fois le nom du prisonnier qui le précédait. Elle a vécu dès lors dans la peur, malgré le soulagement de savoir son mari en vie. Le destin la rattrape à la victoire, car son mari a été arrêté puis fusillé. Leur fille lui a été arrachée (elle mourra de faim un peu plus tard) et elle-même a été condamnée à 15 ans de camp.
Sacha vient, lui, de perdre sa jeune épouse alors qu'elle portait leur enfant. Cet arbitre de football (dont la profession donne lieu à quelques réflexions sur le libre arbitre) n'a pas perdu sa petite fille et il est libre de refaire sa vie. Et s'il décide de s'installer à Minsk, c'est parce que sa mère y habite, mais aussi sans doute parce que la Biélorussie est l'ancienne république soviétique qui rappelle le mieux ce que fut l'URSS.
Le titre réfère en premier lieu au CICR et rappelle le sort tragique des soldats soviétiques faits prisonniers. Mais la croix rouge c'est aussi le signe que dessine sur les portes l'héroïne malade pour retrouver celle de son appartement ou encore la croix que portaient les citoyens soviétiques soumis à la terreur. C'est enfin l'objet des dernières volontés de la vieille dame. Malgré le thème grave, la guerre de l'URSS contre ses propres citoyens, la disparition des derniers témoins des répressions staliniennes, l'idéalisation du régime soviétique, le roman n'est nullement focalisé sur l'horreur de la terreur ou même sur Staline.
Filipenko laisse au lecteur le choix des réponses aux questions suscitées par les récits des personnages tout en attirant l'attention sur la difficulté tout autant que l'actualité de la question mémorielle en Russie.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
DankalaDankala
Isabelle Sivan

Serge Safran éditeur
Dankala est un petit pays d’Afrique noire écrasé par le soleil, où les ressortissants français, les expatriés, essaient de tuer le temps chacun à leur façon.
Le meurtre isolé d’un soldat français vient soudain perturber cette société blanche et désœuvrée. Et lorsque d’autres meurtres sauvages viennent s’ajouter, ils perturbent la communauté française de la capitale, les discussions s’enflamment, ragots et rumeurs vont bon train, certains cœurs même s’émoustillent.
Richemont, le consul, dégote de la matière pour le roman dont il rêve, les commerçants profitent du tourisme que l’affaire amène, le colonel Patte avance ses hypothèses sur le tueur, tandis que Marie-Claire Richemont, la femme du consul, se trouve de nouveaux amis pour meubler sa solitude…
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Dans les prairies d'asphodèlesDans les prairies d'asphodèles
Bruno Krebs

l'Atelier contemporain
Ce petit recueil, totalement hors normes dans la production de l’auteur, se déploie en deux volets – comme deux ailes de papillon :
« Dans les prairies d’asphodèles » puise aux sources de l’onirisme et de l’enfance, à travers une prose délibérément concise ; « Jours », à l’inverse, explore une forme élégiaque pour traduire des visions très concrètes – enchaînant atmosphères urbaines, puis bucoliques.
Mais une même déchirure baigne ces textes conçus comme une « lamentation », rédigés en hiver ou au printemps, aux tables de cafés parisiens.
Même cheminement quotidien, vers la lumière et la libération.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
De morteDe morte
Park Sang-ryung

Atelier des Cahiers
Le roman De morte paru en 1975 fait partie de ces oeuvres-monuments qui jalonnent et grandissent les littératures nationales par les portes qu’elles ouvrent avec plus ou moins de violence et de radicalisme stylistique et idéologique à l’image du Voyage au bout de la nuit de Céline en France, du Finnegan’s Wake de Joyce en Irlande, ou de l’Infinite Jest de David Foster Wallace aux États-Unis. Situé dans un no-man’s-land où vivent en parfaite réclusion d’étranges moines, De morte s’inspire du séjour de quarante jours dans les limbes décrit dans le Livre tibétain des morts pour tisser un roman complexe qui emprunte autant au roman policier qu’aux traités les plus ésotériques du bouddhisme et du christianisme. Écrit dans une langue qui défie et malmène le langage ordinaire, ce roman impose une poésie et une littérarité intransigeantes qui ne laisseront personne indifférent.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
De si petites ailesDe si petites ailes
Sylvie Gier

Editions Sur le Fil
« Elle sentit sa colère l'envahir contre cette résistance inutile, cette volonté qui allait à l'encontre de la sienne. Elle n'en pouvait plus de sa faiblesse, de cette lutte incessante contre des forces qui la dépassaient et se riaient bien d'elle. Les yeux fermés, elle le plaqua contre le mur… »

Aimer, effleurer sa solitude, apprivoiser le temps, chercher le beau, apprendre à exister avec l’autre, et sans lui aussi, donner du sens, traîner son corps et tout ce qu’on est sur les chemins du monde… Dans ce recueil de nouvelles et de fragments, au fil des pages, nous regardons les personnages courir et ouvrir leurs ailes. De si petites ailes, dont l’envergure suffit toujours, malgré tout, à coudre une vie.

Après avoir travaillé dans le monde de l’édition, Sylvie Gier est devenue bibliothécaire. Engagée et passionnée, elle anime aujourd’hui des ateliers d’écriture et a publié des nouvelles et des poèmes en recueils collectifs. Son style ciselé et son œil remarquable, fasciné par l'écorce du quotidien, font de ce recueil un témoignage vif et bouleversant de nos vies d’aujourd’hui.

 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Déchirer les ombresDéchirer les ombres
Erik L'Homme

Calmann-Lévy
Officier français de retour d'Afghanistan, Scrofa surgit avec sa Harley Davidson chez son ancien lieutenant. Anastasie, la nièce du lieutenant, est là, lumineuse. Elle est fascinée par cette force de la nature qu'est Scrofa, il est séduit par cette fraîcheur. Après une nuit d'amour, il repartent à deux en Harley, pour ce qu'Anastasie découvrira être la dernière virée de Scrofa, une course vers l'ultime sacrifice.

Des dialogues qui composent seuls ce beau texte, entre chant homérien et tragédie grecque, naissent des scènes d'une incroyable force, plaisir de la route, refuge aux peintures rupestres, montage de kalachnikov, scène d'amour truculente...
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Deep WinterDeep Winter
Samuel Gailey

Gallmeister
Danny ne sait pas quoi faire du cadavre qu’il vient de découvrir le soir même de son anniversaire. Ce corps, c’est celui de Mindy, sa seule amie dans la petite ville de Wyalusing, en Pennsylvanie. Depuis la tragédie survenue dans son enfance qui l’a laissé orphelin et simple d’esprit, tous les habitants de Wyalusing méprisent Danny, le craignent et l’évitent. Immédiatement, l’adjoint du shérif, un homme violent et corrompu, le désigne comme l’assassin, et tout le monde se plaît à le croire. Mais Danny n’est pas prêt à se soumettre. En quelques heures, l’équilibre précaire qui régnait jusqu’ici chavire. Commence alors une chasse à l’homme au cœur des bois alentour. Le shérif, son adjoint et les frères de la victime qui viennent en renfort se lancent dans une course éperdue dont personne ne sortira indemne.

Capturant vingt-quatre heures d’une journée des plus noires dans l’Amérique des laissés-pour-compte, ce premier roman doté d’une puissance d’évocation à couper le souffle expose la violence qui gît sous l’eau qui dort.



 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Des anges et des insectesDes anges et des insectes
Antonia Susan Byatt

Le Livre de Poche
William Adamson, brillant entomologiste de retour au pays après dix ans sous les tropiques, titube devant tant de suave splendeur. A quoi convient-il de comparer la dame de son coeur ? A une Aphrodite d'ivoire et d'or pâle ou au Morpho Eugenia à la délicate livrée, papillon d'une extrême rareté ? Anthropologue au fumoir, naturaliste sous les taillis d'ormeaux, il découvrira avec effroi que l'analogie vaut aussi pour la gentry. Même goût désavoué pour le gothique et les esprits maléfiques autour du guéridon de Mme Papagay où Emily, veuve dès même ses fiançailles, tente désespérément de vivre son deuil dans les séances de spiritisme et d'écriture automatique. Rêves noirs et féeries romantiques, jeux d'apparence, Byatt excelle à rendre l'atmosphère capiteuse et la violence garrottée des salons victoriens. Du chasseur de papillons pris dans les tulles du bal à la mystique dévoyée de la femme immorale, son écriture pastiche les élans symbolistes de l'époque, pénètre l'atmosphère puritaine qui entoure les amours maritales et révèle les tensions morales et sociales de toute une société qui se cache sous les manières fleuries et les excès de dévotion. Un voyage au pays des anges et des insectes.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Des jours sans finDes jours sans fin
Sebastian Barry

Joëlle Losfeld
Chassé de son pays d'origine par la Grande Famine, Thomas McNulty, un jeune émigré irlandais, vient tenter sa chance en Amérique. Sa destinée se liera à celle de John Cole, l'ami et amour de sa vie. Dans le récit de Thomas, la violence de l'Histoire se fait profondément ressentir dans le corps humain, livré à la faim, au froid et parfois à une peur abjecte. Tour à tour Thomas et John combattent les Indiens des grandes plaines de l'Ouest, se travestissent en femmes pour des spectacles, et s'engagent du côté de l'Union dans la guerre de Sécession. Malgré la violence de ces fresques se dessine cependant le portrait d'une famille aussi étrange que touchante, composée de ce couple inséparable, de Winona leur fille adoptive sioux bien-aimée et du vieux poète noir McSweny comme grand-père. Sebastian Barry offre dans ce roman une réflexion sur ce qui vaut la peine d'être vécu dans une existence souvent âpre et quelquefois entrecoupée d'un bonheur qui donne l'impression que le jour sera sans fin.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Dessous d'HistoireDessous d'Histoire
Frédéric Michelet

Deuxième époque
Cette pièce de théâtre de rue vient clore la trilogie composée de 1789 secondes (2014) et de Rue Jean Jaurès (2016). Après la Révolution française et la vie de Jean Jaurès, Frédéric Michelet s’attaque ici à plus de 2 400 ans d’histoire. Avec la CIA (Compagnie internationale Alligator), Frédéric Michelet fait renaître les plus grandes figures au travers d’une fresque historique. Freud, Marx, les grands qui ont fait notre histoire comme les peuples qui y ont participé, rebelles, résistants, petites gens, nous font revivre les doutes, les calvaires, les chagrins, les mobilisations, les espoirs, les progrès, les révolutions et les errements de l’humanité. Afin de dépeindre cette longue période, le dramaturge opte pour une déstructuration du temps dans lequel Freud peut croiser Socrate tandis que Spartacus peut s’entretenir avec Simone Veil. Cette « épopée un peu folle », comme la décrit Frédéric Michelet, met en scène plus d’une centaine de personnages avec lesquels les comédiens doivent sans cesse jongler. Avec ce projet, Frédéric Michelet et la CIA s’interrogent sur le rôle du peuple et des grands hommes dans l’évolution de l’humanité, à savoir si « penseurs, résistants, rebelles et philosophes font progresser sagesse, démocratie et altruisme » ou, au contraire, si leurs combats sont voués à l’oubli ?
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Devant le seuilDevant le seuil
Godet P

éditions de la Rémanence
Gérard Lacour est un poète timide et réservé. Il aime profondément sa femme Nathalie, chanteuse de jazz lumineuse et fantasque. Ils sont heureux ensemble depuis dix ans quand un cancer, diagnostiqué chez Nathalie, fait irruption dans leur vie. le couple se retrouve devant le seuil, face à la maladie...
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Du tout au toutDu tout au tout
Arnaud Le Guilcher

Robert Laffont
« La jeune femme chantait pour elle-même un air saturé d'émotions. Il y avait du Billie Holiday dans cette mélopée. Elle avait un grain dans la voix qui abrasait la rugosité des jours. Elle prenait pour elle le trop-plein, l'infect et l'insoutenable, et elle le trans formait en chant. Elle prenait ça à sa charge comme pour en libérer l'auditeur. Sa douleur, c'était notre cadeau.
Alors, à genoux au milieu de la foule, j'ai fondu en larmes. Je savais que ce que je cherchais existait. Même si j'avais dû mourir, là à quatre pattes sur les pavés, je serais parti l'esprit tranquille. Je l'avais trouvée. »
Pierre Pierre est un ultrasensible qui pleure à gros bouillons face à la beauté. Un jour de balade, il rencontre le fantasque fondateur d'une sorte d'arche de Noé remplie d'artistes. Pierre y est embauché, à la recherche d'une voix qui le ferait fondre... Au moment ou il se cogne à la perle rare, sa boîte est rachetée par une multinationale. Très vite, les cadences s'accélèrent et à mesure que les conditions de travail se dégradent, l'arche devient galère...
Burn-out en cascade, management absurde et invasion de la vie privée... Arnaud Le Guilcher livre une satire hilarante du monde du travail ainsi qu'un plaidoyer follement poétique en faveur de la liberté de création.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Ecoute la ville tomberEcoute la ville tomber
Kate Tempest

Payot et Rivages
Becky, Harry, Leon. Ils sont jeunes, hésitent entre le cynisme et le besoin éperdu d'utopie. Chacun a des rêves, des aspirations, que la ville nourrit et feint d'encourager pour mieux les broyer.
 Ce roman résonne des bruits et du rythme de notre époque, dans la prose incandescente de Kate Tempest, star du hip-hop, poétesse et artiste déjà légendaire à 30 ans à peine, admirée par Virginie Despentes, Lola Lafon ou Don DeLillo. Best-seller international, ce livre impose la jeune Anglaise comme une voix majeure de la scène littéraire d'aujourd'hui. 
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Endurance : L'incroyable voyage de ShackletonEndurance : L'incroyable voyage de Shackleton
Alfred Lansing

Les Belles Lettres
L’Odyssée de Shackleton et de ses compagnons est l’une des plus sensationnelles de l’histoire de la mer.
La volonté et l’énergie déployées par cette poignée d’hommes dans leur lutte titanesque contre les forces déchaînées de la Nature ont fait reculer les limites connues de la résistance humaine.
Le 18 janvier 1915, l’Endurance ayant à son bord une expédition se proposant de traverser à pied le continent antarctique est prise par la banquise sans avoir pu toucher terre. Le 27 octobre suivant, le trois-mâts, peu à peu écrasé par la pression des glaces, est évacué ; les 28 hommes de l’expédition se retrouvent sur un floe, à 2 000 km du plus proche avant-poste. Ils dérivent jusqu’en avril 1916 et peuvent alors mettre à l’eau les trois embarcations de l’Endurance et gagner l’Île de l’Éléphant. Shackleton et cinq de ses compagnons en repartent pour aller, à travers l’océan le plus tempétueux du globe, chercher du secours en Géorgie du Sud, à 800 milles de là. Cet incroyable exploit, dans une embarcation non pontée, est l’un des plus remarquables de l’histoire de la navigation. Parvenus sur la côte sud, Shackleton et deux de ses compagnons ont encore la force d’entreprendre la traversée à pied de la Géorgie du Sud, un effroyable chaos de montagnes et de glaciers, munis d’une simple corde et d’une herminette de charpentier, performance qui ne sera renouvelée que 40 ans plus tard par une expédition dotée de grands moyens. Les trois hommes atteignent le 20 mai 1916 le petit port baleinier de Stromness. Deux jours après les trois compagnons restés sur la côte sud sont sauvés, le 30 août ceux de l’Île de l’Éléphant le sont également.
Certes, le but de l’expédition n’a pas été atteint. Mais ces 28 hommes ont fait infiniment plus.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Entrez dans la danseEntrez dans la danse
Jean Teulé

Julliard

Une étrange épidémie a eu lieu dernièrement
Et s'est répandue dans Strasbourg
De telle sorte que, dans leur folie,
Beaucoup se mirent à danser
Et ne cessèrent jour et nuit, pendant deux mois
Sans interruption,
Jusqu'à tomber inconscients.
Beaucoup sont morts.

Chronique alsacienne, 1519





 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Esthétique de la résistanceEsthétique de la résistance
Peter Weiss

Klincksieck
Ce roman est un livre culte. Publié entre 1975 et 1981, il est considéré comme l'un des chefs-d'oeuvre de la littérature du XXe siècle.

La scène inaugurale : l'analyse du Pergamon dans le Berlin de 1937 entre le narrateur anonyme et ses pairs adolescents, jeunesse inquiète, qui exprime sa haine du système nazi galopant. La fin : les réflexions avinées et mélancoliques sur l'admissible défaite de la résistante au fascisme. C'est que ce groupe se rencontre exclusivement dans des musées ou des galeries : la résistance politique est un art.

Souvent comparée à la Recherche de Proust et aux Passages de Benjamin, l'oeuvre majeure de Peter Weiss (1916-1982) se résume aussi aisément que l'Ulysse de Joyce. Refus du renoncement à la résistance, elle est en creux l'une des plus subversives histoires de l'art jamais écrite.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Et le ciel se refuse à pleurer...Et le ciel se refuse à pleurer...
Gérard Glatt

Les Presses De La Cite
Août 2016, en Haute-Savoie, sous un soleil de plomb, trois hommes se retrouvent à la mort de celle qui a broyé leur vie. Souvenirs et confidences de chacun jaillissent pour faire éclater le secret de la défunte...
Morte et muette à jamais, Germaine, fauchée par un sapin. C'est son mari, Tronchet, qui en fait la macabre découverte ce jour d'août 2016. Le travail harassant de la ferme, le soin constant porté aux bêtes n'auront été finalement que le ciment et le quotidien d'un couple désassorti. Pourquoi cette femme belle, vénéneuse, ne cachant pas son désir pour d'autres hommes, s'est-elle mariée avec cet honnête paysan, qu'elle méprisait ? Dans sa solitude et sa peine, car l'homme était amoureux, Tronchet a auprès de lui son grand fils Antoine, revenu de la ville le temps des funérailles, mais aussi Edmé, frère de coeur d'Antoine, toujours fidèle à la besogne, un vrai garçon de ferme. Tous trois forment une chaîne unie, solidaire, délivrée de l'emprise toxique de Germaine, mais pas de leurs tourments, de leur histoire commune, ni de leurs doutes quant aux circonstances étranges de la mort de Germaine.
Il y a aussi ce médaillon doré, que tous ont toujours vu au cou de la défunte, qui renfermait un soi-disant secret... Un secret que l'opaque Germaine n'a jamais voulu dévoiler.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Et ma langue se mit à danserEt ma langue se mit à danser
Ysiaka Anam

La Cheminante
Récit à la première personne, Et ma langue se mit à danser est un carnet de voyage intérieur explorant des questions fondamentales : l'enfance et l'exil , la honte et le silence , ce qui empêche de grandir mais aussi ce qui permet de croître.
La perte d'une langue et la réinvention d'une autre offrent un voyage qui glisse du pays natal, au pays(age) intérieur, en passant par plusieurs non-lieux imaginaires. Sur le parcours, Ysiaka Anam exhume les mandats oubliés dans les poches, les chaussons qui réchauffent la mémoire, la vie qui invente toujours.
On y éprouve l'exil intime et son incarnation dans les viscères et la langue d'une femme, aux différents âges de sa vie.
Une très belle écriture porte cette expérience de la couleur de peau et de l'exil, et interroge profondément notre humanité.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Et mon luth constelléEt mon luth constellé
Ariane Schréder

Editions Héloïse d'Ormesson
Louise vient d’apprendre la mort d’Iris. Elle part se réfugier dans son village natal, au creux des Pyrénées, abrité par un château Cathare. En retournant dans le hameau de son enfance, Louise replonge dans l’histoire de cette amitié qui l’a construite et l’a déchirée.
Iris était arrivée au village une nuit d’été, jeune femme charismatique, qui avait décidé de poser ses valises pour quelques temps. Comédienne, elle avait fait revivre la librairie (du chat qui dort) et son propriétaire, vieil ours pétri de chagrin. Sa venue avait transformé le petit village montagnard, se liant d’amitié avec les uns et les autres et prenant Louise, enfant de dix ans, sous son aile comme une grande sœur. Ses lectures dans l’unique café étaient devenues le rendez-vous immanquable des habitants. Et pourtant, un jour sans dire au-revoir, alors que la petite Louise était hospitalisée, elle était partie, presque en cachette. Laissant derrière elle les cœurs gros et l’incompréhension d’une enfant, qui croyait-elle, avait été abandonnée.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Exit WestExit West
Mohsin Hamid

Grasset
Une grande ville au bord de la guerre civile, quelque part au Moyen-Orient. Saïd y rencontre Nadia, une jeune femme indépendante, sensuelle et déterminée. Jour après jour, les explosions, les échanges de tirs et les points de contrôle sauvages transforment un peu plus la vie des habitants en enfer. Nadia et Saïd doivent se cacher pour vivre leur passion naissante, mais l’escalade de la violence finit de les transformer en prisonniers et les pousse à tout tenter pour partir, jusqu’à emprunter l’une de ces portes mystérieuses dont on dit qu’elles ouvrent sur l’Occident…
Avec cette histoire d’amour poignante sur fond d’exil et de crise migratoire, Mohsin Hamid nous prouve par son inventivité de conteur qu’un sujet d’actualité n’exclut pas la poésie ni même la magie. Une fable contemporaine et intemporelle.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Fallen Crest, tome 1Fallen Crest, tome 1
Tijan

Hugo et Compagnie
La vie de Samantha s'effondre le jour où, en rentrant de cours, elle trouve sa mère en train de faire ses cartons. Elle a décidé de quitter son père, leur petite ville, et pire que tout ! Emménager chez James Kade, un mystérieux industriel millionnaire. C'est sont les stars de leur école, Fallen Crest High. Ils sont également indomptables... et terriblement sexy. La vie de Sam risque bien de n'être plus jamais comme avant. Mais peut-être que le changement est une bonne chose, après tout...
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Felix AustriaFelix Austria
Sofia Andrukhovych

Noir sur blanc
Le roman Felix Austria se déroule à Stanislaviv, l’actuelle Ivano-Frankivsk, autour de 1900. Nous sommes dans l’une des capitales culturelles de la Galicie, qui fait alors partie de l’empire d’Autriche-Hongrie. La vie de cette paisible ville des confins de l’Europe est vue à travers les yeux de Stefania, une Ukrainienne qui travaille comme cuisinière dans une famille aisée. Le récit explore les destins entrecroisés d’Adèle et de sa domestique, empêtrées dans une relation fusionnelle qui tournera mal. Dans sa transition vers la modernité, si bien décrite par Musil ou Stefan Zweig, ce monde s’avère à la fois hermétique et incroyablement divers, un melting-pot foisonnant d’ethnies, de langues et de religions. Cependant, malgré sa prospérité et sa stabilité apparentes, cette société porte les ferments de sa propre dissolution. Les habitants y vivent, y souffrent, éprouvent des amours non partagées, se passionnent pour les sciences ou des spectacles de magie, s’amusent dans les bals et les carnavals, se promènent et dissimulent leurs secrets dans des armoires. Le mythe d’une vie idyllique, d’une « Felix Austria » (« heureuse Autriche ») disparue, dessine une société tolérante et multiculturelle : c’est à partir de cet exemple, malgré ses faux-semblants, que l’Ukraine d’aujourd’hui cherche à se reconstruire.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Fictions du corpsFictions du corps
François Bon

l'Atelier contemporain
La ville est partout dons fort, le film, le récit. On la voit comme spatialité, architecture, foule. Mais qu’est-ce que la communauté change à nos corps ? Et dans le rapport chacun à notre corps dans la ville, ou présent de nos temps confus et sombres, avec prime au consensuel, ou norme, à la surveillance, qu’est-ce qui change, quel est pour chacun d’entre nous l’inconnu de son corps ? Et ce que nous portons d’autres images du corps, le prestidigitateur, l’acrobate de cirque ou de foire, nous aident-ils à nous projeter autrement dons la vie terne ? C’était pour moi jusqu’ici une sorte de bastion interdit.
Des auteurs comme Henri Michaux nous aident à nous y aventurer, et tout d’abord par une leçon : il n’y a que la fiction, le saut dans le fantastique, qui nous le permette.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Fille de BohèmeFille de Bohème
Vania Prates

Charleston
Mélissandre a tout ce qu'elle désire dans la vie : un emploi qui fonctionne, le fiancé parfait, l'appartement de ses rêves. Son avenir est, selon elle, d'ores et déjà tracé. Mais un soir, lors de l’enterrement de vie de jeune fille de sa meilleure amie, une étrange femme va la mettre au défi de tenter l'expérience de l'hypnose et sa vie va s'en trouver complètement chamboulée.

Revivant, en songe, la vie aussi dangereuse qu'exaltante d'Eveline, bohémienne de la cour des miracles, Mélissandre commencera à perdre pied. Qui est cette fille qui la fait revivre des souvenirs d'une vie lointaine, vécue à une autre époque ? Et pourquoi cela semble-t-il avoir un tel impact sur elle ?

Et qui est le mystérieux Cam, qui intervient dans ses rêves, et qui ressemble étrangement au beau Ric, que Méli rencontre à Montmartre ?
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Fluctuations impudiques des sentimentsFluctuations impudiques des sentiments
Florence Marguerie

In Octavo.2
"Lou était écorchée, vulnérable. Elle ne maîtrisait plus rien. Elle se trouvait perdue d'être éperdue d'amour. Dans sa voiture, elle pensait à cette femme torero dans "Parle avec elle", un film d'Almodovar, qui reste immobile devant le taureau entrant dans l'arène et se fait transpercer, parce que l'homme qu'elle aime l'a abandonnée. Elle devait faire attention. Elle n'était pas suicidaire, mais elle avait parfois des fragments de seconde de vertige, tant sa douleur était forte. Elle comprenait qu'on puisse soudain avoir envie de lâcher prise, de ne plus penser, que tout disparaisse parce que l'on souffre trop. " Lou éprouve un coup de foudre pour un homme marié. Cette passion la transforme et la détruit en même temps car " comment faire pour lutter contre un guerrier immobile ? " Lou s'agite, montre ses armes, lui donne de petits coups d'épée mais la cuirasse de Raphaël est à peine touchée. Il la regarde faire. Elle le presse de questions sur lui-même, d'interprétations sur ce qu'elle perçoit de son comportement. Lui ne répond rien. Il semble réfléchir, prend parfois un air intéressé. Sans véritable conscience de ce qu'elle fait, Lou joue le tout pour le tout, quitte à détruire leur amour, par impatience et par désarroi.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Fugitive parce que reineFugitive parce que reine
Violaine Huisman

Gallimard
"Maman était une force de la nature et elle avait une patience très limitée pour les jérémiades de gamines douillettes. Nos plaies, elle les désinfectait à l'alcool à 90°, le Mercurochrome apparemment était pour les enfants gâtés. Et puis il y avait l'éther, dans ce flacon d'un bleu céruléen comme la sphère vespérale. Cette couleur était la sienne, cette profondeur du bleu sombre où se perd le coup de poing lancé contre Dieu."
Ce premier roman raconte l'amour inconditionnel liant une mère à ses filles, malgré ses fêlures et sa défaillance. Mais l'écriture poétique et sulfureuse de Violaine Huisman porte aussi la voix déchirante d'une femme, une femme avant tout, qui n'a jamais cessé d'affirmer son droit à une vie rêvée, à la liberté.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Fuorigioco / Hors-JeuFuorigioco / Hors-Jeu
Lisa Nur Sultan

Presses universitaires du Midi
« L’histoire se répète toujours trois fois : la première sous forme de tragédie, la deuxième sous forme de farce, et la troisième sous forme d’un match de foot. »

28 juin 2012 : Italie-Allemagne, demi-finale de l’Euro. Ce soir-là, Mario et Anna auraient simplement voulu voir le match, comme tout le monde. Mais ils ne pourront pas. Car sur la corniche à côté de leur fenêtre, silencieux et élégants, Adriano et Laura se tiennent par la main. Ils veulent se jeter dans le vide. Mais pourquoi donc ? Et pourquoi justement ce soir-là ?
Mario et Anna n’auront dès lors pas d’autre choix que de rester à leurs côtés, leur parler et comprendre les motivations de ce geste insensé. Une confrontation entre idéalisme et pragmatisme à propos de la « crise », de la religion, de l’amour, du racisme, de l’orgueil, de la télévision, de Dieu…
Une comédie tragique le temps d’un match de foot.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Gabrielle Chanel, un été à BiarritzGabrielle Chanel, un été à Biarritz
Marie-France Lecat

Cairn
Biarritz… Biarritz la somptueuse… Biarritz l’éternelle… « Reine des plages, plage des rois ». Villégiature de toutes les têtes couronnées de la Belle Epoque, Biarritz s’épanouit dans un déploiement de faste et de fêtes jusqu’à la secousse de 1914. Et c’est pourtant de là, en plein conflit, que va s’envoler la chrysalide Chanel devenue papillon. C’est à Biarritz en 1915 que la Grande Mademoiselle crée sa première maison de couture, fréquentée par l’aristocratie, la haute bourgeoisie et les actrices en vogue. C’est à Biarritz aussi qu’elle rencontre Edmond Rostand ; mais c’est à Pau qu’elle découvre les camélias en se rendant sur la lande du Pont-Long pour voir courir les pur-sang ou assister aux premiers essais des frères Wright. Sportive et indépendante, suivant sa seule inspiration, elle libère les femmes du carcan de leurs vêtements, contribuant à leur émancipation.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Garder la tête hors de l'eau : Une enfance au Chelsea Hotel Garder la tête hors de l'eau : Une enfance au Chelsea Hotel
Nicolaia Rips

10-18
Si les plus célèbres résidents du Chelsea Hotel ? Andy Warhol, Leonard Cohen ou Patti Smith, pour en citer quelques-uns ? ne hantent plus ses couloirs depuis longtemps, l'atmosphère festive et fantasque associée à ce lieu mythique de New York est demeurée intacte. Fille d'un avocat devenu romancier au goût prononcé pour les vêtements bien coupés et d'un ancien mannequin désormais artiste de renommée mondiale, Nicolaia Rips a grandi dans cet écrin d'artistes et d'originaux. À l'école, Nicolaia est l'objet des quolibets de ses camarades de classe, filles à la mode un peu pestes ou garçons tapageurs. Il faut dire que ses tentatives maladroites d'intégration se soldent systématiquement par des échecs fracassants. Et si son principal talent, celui de porter des toasts, fait la fierté de son père, il se révèle peu utile pour nouer des amitiés avec les autres enfants. C'est donc naturellement dans la faune excentrique du Chelsea Hotel qu'elle trouve sa véritable famille ? sa voisine (ou son voisin ?) Stormé, une asperge albinos de quatre-vingts ans qui porte toujours un pistolet rose sanglé à la cheville ; Jade, sa baby-sitter le jour qui pourrait bien être escort girl la nuit ; ou encore Artie, ancien propriétaire de l'une des boîtes de nuit les plus prestigieuses de New York.Avec délicatesse, candeur et humour, Nicolaia Rips livre le récit haut en couleur de son enfance singulière, et dresse le portrait d'une tribu baroque et survoltée.   Traduit de l'anglais (États-Unis) par Cécile Dutheil de la Rochère Nicolaia Rips, âgée de 18 ans, est étudiante à l'université Brown. Garder la tête hors de l'eau est son premier livre. 
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Hâte-toi de vivre !Hâte-toi de vivre !
Laure Rollier

Mazarine
« Après un accident de voiture, Léo, professeure de philosophie dans un lycée du Sud-Ouest se réveille face au fantôme de sa grand-mère, mamie au caractère bien trempé et à la répartie cinglante. Contre toute attente, la jeune femme devra composer avec cette présence qui ne la quittera plus d’une semelle et va bouleverser sa vie irrémédiablement. » Une histoire pour se reconstruire, qui fait du bien, mêlant amour, amitié et secrets de famille.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Haute trahisonHaute trahison
Jérôme Meizoz

La Baconniere
Monologue dans lequel le narrateur se livre à l'exercice de critique d'un tableau. Il s'interroge sur l'essence et la forme de cette pratique dans la société contemporaine.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
HeroesHeroes
Battista Tarantini

Hugo et Compagnie
La vie a joué un très mauvais tour à Grace. Alors qu’elle commençait des études de médecine, son coeur l’a lâchée et elle a dû subir une transplantation cardiaque. L’organe qui bat désormais dans sa poitrine est en bonne santé, mais il lui est complètement étranger. Ne sachant plus qui elle est, Grace s’exile en Australie, chez sa tante, pour tenter de se retrouver, et donner une nouvelle direction à sa vie. Arrivée dans le bush australien, sa voiture tombe en panne et Z, le garagiste local lui porte secours. Ténébreux, écorché, vif, il répare des voitures en menant une vie solitaire, se contentant de la compagnie de son chien. Grace comprend rapidement que Z n’est pas celui qu’il semble être. Il la fascine, l’attire irrévocablement ; comme elle, il a choisi le désert rouge d’Australie, ses espaces infinis et sa dureté, pour se réinventer.

Au coeur de l’immensité australienne, Z et Grace vont-ils réussir à oublier leur passé ?
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Honorables intentionsHonorables intentions
Fabiola Chenet

Charleston
Londres, 1868

Comme chaque année, la nouvelle saison des bals va s'ouvrir ! À cette période, chaque famille ambitionne de sceller un noble et riche mariage…

Bien malgré elle, Kate Houtton doit être présentée dans le grand monde. Jusqu'ici, les honneurs et les invitations mondaines étaient réservés à Charlotte, sa soeur cadette, ce qui convenait parfaitement à Kate. Mais cette année, lady Martha, leur grand-mère et dépositaire de l'héritage familial, a posé ses conditions : la cadette ne pourra convoler qu'une fois l'aînée dûment mariée. Quelle déconvenue pour les filles Houtton… Qu'en sera-t-il des activités que Kate a jusque-là réussi à tenir secrètes ? Charlotte devra-t-elle renoncer à son amour pour Arthur ? La jeune femme est pourtant loin de se douter que, sur la liste de ses soupirants, figurera le séduisant John Barnes…

« Avec ce roman digne des comédies de Shakespeare, Fabiola Chenet a tissé une histoire d'amour qui surmonte à la fois les familles, les promesses et les trahisons. Comme moi, vous serez enchantées. » Shelley Adina, auteure de la série Magnificent devices
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
IbogaIboga
Christian Blanchard

Belfond
Pire que la peine de mort : la réclusion à perpétuité... 28 octobre 1980. Jefferson Petitbois, condamné à la peine de mort, est incarcéré à la maison d'arrêt de Fresnes. Pour rejoindre sa cellule dans le couloir de la mort, il croise la " Louisette ".Comme un outrage à la dignité humaine, un doigt d'honneur à la vie, la guillotine trône au milieu de la cour. Accompagné de deux gardiens, il la frôle et sent son odeur de graisse et de limaille.Dix-sept ans ! Suffisamment grand pour tuer donc assez vieux pour mourir... Deux ans auparavant, Jefferson avait rencontré Max, son protecteur et mentor. Iboga était alors entré en lui. Iboga l'avait rendu plus puissant. Immortel. Meurtrier.Une fois, Max m'a dit quelque chose que j'ai compris plus tard : Si tu commences à mentir, mec, tu seras obligé de le faire tout le temps et tu seras piégé un jour parce qu'il y aura des incohérences, des trucs qui n'iront pas ensemble. En revanche, si tu dis la vérité, tu ne seras jamais mis en défaut. J'ai dit la vérité aux flics, avocats, juges et jurés. J'ai pris perpète et failli avoir la tête tranchée. Ce livre raconte la vérité... La vérité selon Jefferson Petitbois... Un homme trop jeune pour mourir.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Il était une femmeIl était une femme
Gloria Cigman

Le Verger éditeur
« Alison, » dit son père, « sera élevée comme un garçon. »
Mais cette fille non désirée a un caractère bien trempé ; elle devient une femme pleine de passion, qui défie toute autorité masculine et connaîtra de nombreux mariages.
Alison est un pur produit du XIVe siècle, une époque tourmentée par des guerres interminables, la peste noire et une impitoyable chasse aux hérétiques.

Et pourtant, il y a quelque chose d’intemporel dans l’histoire de cette femme. Sa vie est assombrie par le conflit qui la déchire, entre son appétit insatiable et son besoin inassouvi
de sérénité spirituelle.
Marquée par de lourds secrets, elle connaît le chagrin, l’angoisse et la perte des siens.
Et pourtant, la joie débordante d’Alison est semblable à une flamme : elle ne faiblit jamais bien longtemps.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Il était une fois, tome 1 : Le royaume de NicholasIl était une fois, tome 1 : Le royaume de Nicholas
Chase Emma

Hugo et Compagnie
Nicholas Pembrook est le prince héritier du trône de Wessco. Son Délice Royal, comme le nomment les médias est incroyablement sexy, il a un charme fou mais il est incroyablement arrogant... en même temps, comment ne pas l'être quand tout le monde s'incline constamment devant vous ?

Par une nuit froide, sous les flocons de neige à Manhattan, le prince rencontre une ravissante brune qui ne baisse pas les yeux et ne fait pas de révérence... mais qui lui envoie une tarte en pleine figure. Nicholas tombe sous le charme et est prêt à tout pour parvenir à ses fins.

Olivia Hammond, serveuse à New York se fiche de la royauté et n'avait jamais imaginé rencontrer un prince. Il était une fois une Reine austère et inflexible, un prince héritier de secours complètement instable et des paparazzis acharnés. Même si le royaume a échangé son carrosse contre une Rolls Royce et qu'aucune tête n'est tombée depuis bien longtemps, la famille royale n'entend pas accepter de roturière sur le trône.

Nicholas a grandi les yeux rivés sur lui, mais aujourd'hui c'est pire, avec l'échéance d'un mariage royal, le monde entier scrute ses moindres mouvements. Mais le plus important, au-delà de ce qu'il représente, le prince devra décider qui il veut être : un roi...ou l'homme qui aimera Olivia pour toujours.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Il n'en revint que troisIl n'en revint que trois
Gudbergur Bergsson

Métailié
Une ferme perdue en Islande, à des kilomètres du premier village, entre un champ de lave, des montagnes et des rivages désolés. Le ciel est vide et les visiteurs sont rares.
Mais l’écho de la Deuxième Guerre mondiale ne va pas tarder à atteindre ses habitants. Soudain soldats, déserteurs, espions débarquent, mais aussi radio, route, bordels et dollars. Puis viendront les touristes. L’ordre ancien vacille et ne se relèvera jamais.
Les personnages de Bergsson sont tout d’une pièce, rugueux et âpres comme la terre qui les a vus naître. Il y a ceux qui partent, ceux qui restent, ceux qui reviennent. Faut-il s’arracher à ce morceau de terre où rien ne pousse ? Ou guetter le renard en ignorant les secousses de l’histoire ?
Un texte sec et fort qui décrit le basculement brutal de l’Islande dans la modernité, les bégaiements de l’histoire, la force magnétique de certains paysages, qui sont comme des gardiens de la tradition familiale : nul n’y échappe.

« Une histoire du peuple islandais du XXe siècle : le livre le plus fort et le plus remarquable de Gudbergur Bergsson. » Fréttabladid
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Il n'y a pas Internet au paradisIl n'y a pas Internet au paradis
Gaëlle Pingault

Editions du Jasmin
La trentaine et tout pour être heureux, Alex et Aliénor s'aiment, envisagent de faire un enfant ou deux, et de partir vivre à la campagne, un jour. Mais la Grande Entreprise en a décidé autrement, à coups de réorganisations et de gestion cruelle de la ressource humaine. Nouvelle idole réclamant le prix du sang, elle a ses prêtres et ses victimes expiatoires qui, ne sachant plus comment lutter, abandonnent.
Entre chagrin et souvenirs, la colère d'Aliénor monte, contre l'entreprise, mais aussi contre Alex, à qui elle n'a pas suffi pour continuer à vivre, et contre elle-même, qui n'a rien vu avant qu'il soit trop tard. Et puis le deuil se fait, Aliénor commence une existence nouvelle, un peu hésitante, un peu bancale. Une seule certitude : face à l'adversaire, il ne faut pas plier.

Sur cette trame sombre, Gaëlle Pingault dessine une renaissance. Son écriture enlevée réussit à tenir à distance la cruauté du monde et des entités déshumanisées pour laisser à l'individu, seul grain de sable capable de gripper la machine, la liberté de revendiquer son paradis dans cette vie.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Inauguration de l'ennuiInauguration de l'ennui
Siaudeau Guillaume

Alma Editeur
119 poèmes en prose pour se lever bon pied bon œil, sautiller entre les flaques et regarder attentivement les choses : voilà ce que propose l’auteur.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
InsoumisesInsoumises
Conceicao Evaristo

Editions Anacaona
Treize histoires, treize femmes dans un portrait magistral de la « sororité noire », la fraternité entre femmes noires.

Fil directeur de ces portraits pleins d’empathie : une narratrice en visite, qui toque aux portes pour écouter des histoires. Elle rencontre ces femmes qui acceptent de se conter et de se confier, librement, parfois pour la première fois. Et nous découvrons Shirley, Régina, Maria… Avec leurs rêves et angoisses, leurs sexualités et leurs amours, leurs conquêtes…

La résignation ne trouve aucune place dans les vies de ces femmes : elles résistent, insoumises aux pressions et aux agressions du racisme, du sexisme et des conventions sociales d’une société encore patriarcale.

Conceição Evaristo est la plus importante voix de la littérature afro-brésilienne, et plus particulièrement féminine. Ses deux précédents romans L’histoire de Poncia et Banzo, mémoires de la favela, se sont vendus à plusieurs dizaines de milliers d’exemplaires au Brésil.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Je hais la Saint-ValentinJe hais la Saint-Valentin
Allison Rushby

Harlequin
La Saint Valentin, j'ai horreur de ça. Et pour cause : c'est le jour qu'a choisi Mike, mon fiancé, pour m'annoncer que tout était fini entre nous. Avouez que question délicatesse, on peut trouver mieux !
Cette année, je mets donc un point d'honneur à ne pas célébrer la « fête des amoureux ». D'ailleurs j'ai vraiment mieux à faire : ranger mes placards, trier mes relevés bancaires, et me lover confortablement dans mon canapé avec mes deux chats pour rattraper tous les épisodes de Sex and the City que j'ai ratés.
Donc, avis aux copines : inutile de chercher un ami d'amis qui n'aurait personne avec qui passer la Saint Valentin - ce genre de plan galère ne m'intéresse plus ! Sauf, bien sûr, si le célibataire en question a un petit air Keanu Reeves. Et dans ce cas, les filles, vous pouvez toujours me joindre sur mon portable...
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Je rêve que Marguerite Duras vient me voirJe rêve que Marguerite Duras vient me voir
Isabelle Minière

Editions du Jasmin
Je rêve que Marguerite Duras vient me voir

Je suis un écrivain. C'est une intuition, une conviction enracinée en moi, et j'y crois. Je n 'écris pas, et alors ? Qu'est-ce que ça prouve ? Un écrivain a bien le droit (et peut-être même le devoir, allez savoir) d'être en panne de temps en temps. Dans mon cas, c'est une panne chronique, voilà tout. Il n'empêche, je suis un écrivain. Un écrit-rien... ?

Gaétan est un écrivain. Il le sait, il en est sûr. Sauf que jusqu'à présent, il n'a rien écrit. Sauf qu'autour de lui, personne, vraiment personne ne le sait. Une nuit, Marguerite Duras lui apparaît en rêve. Elle lui confie le secret pour devenir écrivain...
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Je suis une fille de l'hiverJe suis une fille de l'hiver
Laurie Halse Anderson

J'ai Lu
Lia et Cassie étaient meilleures amies depuis l’école primaire. Chacune a développé son propre trouble alimentaire qui ne les mène nulle part si ce n’est au désastre. Les « filles de l’hiver », prisonnières de glace dans des corps fragiles, et concurrentes dans la course mortelle à la minceur.

Maintenant qu’elles ont 18 ans, elle se sont éloignées l’une de l’autre. Malgré ça, Cassie a appelé Lia 33 fois la nuit de sa mort. Celle-ci n’a jamais répondu. Lia se retrouve seule, hantée par le souvenir de son amie, ravagée par la culpabilité de n’avoir pas pu la sauver, obsédée par son besoin d’être mince, et son combat pour accepter son corps. Le tout se mèle dans un monologue intérieur presque poétique piégé dans une narration étonnamment vive et juste. Dans son roman le plus émouvant depuis Vous parler de ça, Laurie Halse Anderson explore le combat d’une jeune fille, son chemin douloureux vers la guérison, et ses tentatives désespérées pour se raccrocher à ce qui est le plus important : l’espoir. Ce qui nous intéresse finalement n’est pas ce qui lui se passe à la fin mais bien le voyage que nous entreprenons aux côtés de Lia dans sa lente agonie, sa douleur inexplicable et sa tentative de donner un sens à sa vie.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
JérusalemJérusalem
Alexandra Schwartzbrod

Tertium éditions
Jérusalem, un lieu unique où les passions se déchaînent, où la vie brûle plus que partout ailleurs.
Une ville ambigüe où l'Histoire est au coeur de chacun, où l'on s'interpelle parfois par des "shalom habibi!" ("salut" en hébreu, "chéri" en arabe), ultime espoir de paix.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Just One TouchJust One Touch
Maya Banks

Harlequin
Une soif de liberté. Une passion dévorante.

Prétendre être quelqu’un qu’elle n’est pas – une femme faible, timide, docile – ou fuir, tout simplement : voilà les moyens que Jenna a perfectionnés pour échapper aux monstres qui ont fait de son enfance un enfer. Alors aujourd’hui elle n’a plus qu’un objectif : vivre libre. Elle avait d’ailleurs de bonnes chances d’y arriver, jusqu’à ce qu’elle rencontre Isaac. Pour une raison qui échappe encore à Jenna, Isaac semble avoir un besoin impérieux de faire tomber ses défenses. Et, même si cela la terrifie, elle doute de pouvoir y faire quoi que ce soit. Car, quand elle s’est approchée d’Isaac pour la première fois, quelque chose s’est passé. Il a suffi d’un geste, pour que tout – ses plans, ses sentiments et ses désirs – soit bouleversé…
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Juste un peu d'amour avant la finJuste un peu d'amour avant la fin
Florence Issac

Echappee Belle
Poèmes jaillis tout droit d’un geyser. La poésie explose et s’affiche polymorphe : l’écriture devient apodictique dans l’Art du dire : du mot à l’aphorisme, de la phrase au texte en prose. La poésie reste le canal idéal, (un puits sans fond) pour charrier sans égal, la panoplie humaine des émotions. A livre ouvert, on les savoure en susurrant les mots tantôt sucrés, salés tantôt amers.
Des Amours endolories, passionnées les sentiments se dénudent et se démêlent dans la pudeur des mots.

Ouvrage traduit en espagnol, anglais et arabe.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Juste une orangeadeJuste une orangeade
Caroline Pascal

13e Note Editions
Raphaëlle est sans nouvelles de sa mère depuis lundi. Deux jours, ce pourrait n'être rien, et pourtant, cette absence est anormale, ce silence inquiétant.
Les heures passent, le temps s'étire, l'angoisse monte. Jour après jour, les inconnues se multiplient pour révéler la part cachée d'une vie que Raphaëlle croyait transparente et le portrait d'une étrangère se dessine derrière le discret veuvage bourgeois.
Soudain seule au milieu d'une vie comblée, Raphaëlle recompose le récit de sa relation avec sa mère, d'occasions ratées en gestes oubliés, de ressemblances voulues en reconnaissances espérées, de malentendus en aveuglements. À mesure que s'égrène le compte à rebours de la détresse, s'impose à elle la réalité d'une disparition, dont le point d'orgue se jouera quelque part au fond de la province.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Kaddish pour l'enfant à naîtreKaddish pour l'enfant à naître
Caroline Boidé

Bruno Doucey
Caroline Boidé et Vénus Khoury-Ghata : deux femmes pour un recueil à quatre mains… Quatre mains courant sur le clavier des corps jusqu’au vertige de la jouissance. Quatre mains vouées aux caresses qui accueillent l’enfant, assurent ses premiers pas, tressant pour lui un chemin de vie. Quatre mains croisées devant la mort, qui s’invite trop souvent à notre table.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Kintsukuroi : L'art de guérir les blessures émotionnellesKintsukuroi : L'art de guérir les blessures émotionnelles
Tomas Navarro

Editions de la Martinière
Kintsukoroi est un art japonais ancestral qui consiste à réparer la porcelaine brisée en appliquant de l’or sur les fêlures.

Pour Tomas Navarro, psychologue, il existe une analogie intime entre notre expérience et le Kintsukoroi. Nous devons tous faire face à des épreuves, des deuils. Les surpasser, c’est comme mettre de l’or sur nos fêlures, en prenant en compte notre passé, notre histoire, les accidents éventuels que nous avons pu connaître.

Symboles de fragilité dans un premier temps, les fractures mises au jour deviennent véritablement notre facture. Ce qui fait notre valeur, notre unicité. Embellis, transformés par l’expérience de l’adversité, nous acquérons une force nouvelle.

Ce guide parle de résilience et donne les outils nécessaires pour nous aider chaque jour à nous reconstruire en transformant les difficultés en éventuelles opportunités.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
KrivoklatKrivoklat
Jacek Dehnel

Noir sur blanc
Krivoklat, citoyen autrichien, est à nouveau interné en institution psychiatrique. A chaque fois qu'il en sort, il réitère son geste fou : asperger ou tenter d'asperger d'acide sulfurique un chef-d'oeuvre de l'art occidental. Son idée fixe est de celles qui vous donnent du talent. Son tourment, sa colère noire, sa passion déchirante, il nous les expose dans un monologue torrentiel, atrabilaire, drôle à pleurer que l'auteur a conçu comme un hommage amusé au grand Thomas Bernhard (1931-1989).
Bien entendu, le crime est passionnel : c'est par amour que Krivoklat vandalise, persuadé que seule la perte, la catastrophe, pourra réinvestir l'icône de son caractère unique, irremplaçable. Dehnel s'amuse, mais il nous livre aussi une réflexion passionnante et passionnée sur l'art et sa puissance. L'art dont on se protège en le photographiant, en le filmant, en en faisant des reproductions à l'infini.
Et si Krivoklat déverse des flots de haine sur la société occidentale, hypocrite et vénale, il nous fait également partager sa connaissance intime du geste créateur. A travers l'évocation de son amour défunt, à travers aussi son amitié pour un artiste de génie, Zeyetmayer, interné comme lui, Krivoklat nous fait toucher du doigt ce qui, dans le chef-d'oeuvre, nous révèle à notre humanité.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
L'affaire MayerlingL'affaire Mayerling
Bernard Quiriny

Payot et Rivages
Qu'arrive-t-il aux habitants du Mayerling ? Cette résidence neuve de haut standing, aux occupants triés sur le volet, est une promesse de sérénité à laquelle succombent de nombreux acheteurs dans la ville de Rouvières. Mais derrière ses portes protégées par les digicodes, la vie se dérègle peu à peu. Les conflits et les accidents se succèdent. Les Lemoine, jeune couple dynamique, s'entre-déchirent. La très pieuse Mme Camy se retrouve nymphomane. M. Paul rêve d'assassiner les bruyants locataires de l'étage supérieur. Une odeur pestilentielle s'échappe du logement de Mine Meunier. Et Mme Chopard voit le fantôme de sa mère... Hanté par je ne sais quel démon, le Mayerling aurait-il décidé d'en finir avec ses habitants ? De situations cocasses en dérapages absurdes, le narrateur retrace le naufrage d'une communauté aux tensions exacerbées. Ce roman drôle et glaçant nous livre avec brio une satire de l'urbanisme contemporain. Héritier survolté de La Vie mode d'emploi de Perec et de La Trilogie de béton de J. G. Ballard dresse le portrait d'une société prisonnière de ses rêves de béton.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
L'algorithme de l'immortalitéL'algorithme de l'immortalité
Constantin Tzamiotis

Belles étrangères
C.A. Ronte est un brillant informaticien qui travaille pour une société qui reproduit de manière électronique les défunts, sous forme d'hologrammes. Il découvre bientôt les limites de cette technologie lorsqu'il tombe amoureux de la fille d'un client, une jeune femme très malade. Lui-même deviendra un hologramme. Un roman entre science-fiction, essai philosophique et histoire d'amour.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
L'Animal de compagnieL'Animal de compagnie
Léo Barthe

La Musardine
(LIVRE RESERVE A UN PUBLIC AVERTI)

Henriette et Jean mènent une vie paisible. Jusqu'au jour où Georgette et Edmond, deux amis, leur confient Buster, chien aussi encombrant qu'affectueux, le temps des vacances. Le quotidien du couple s'en trouve bouleversé, leur sexualité également.

Il y a dans la langue de Léo Barthe, jusque dans les dialogues entre les personnages, quelque chose de parfait, une évidence, qui rend la situation irréelle, en même temps qu'authentique et « banale » ; et ce tour de magie permet tout – tous les tabous.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
L'année du flamant roseL'année du flamant rose
Anne de Kinkelin

Pocket
Louise, Ethel, Caroline. Trois amies, joyeuses mais solitaires, partagent tout, leurs peines et leurs bonheurs, leur passion aussi pour les belles choses. Toutes trois sont des créatrices, des faiseuses de rêves, dans leurs ateliers qui se font face dans un passage parisien.

Louise, joaillière, crée des bijoux qui réjouissent le coeur et les yeux. Ethel, corsetière, réveille les sentiments et les sens des amoureuses éperdues (et des autres). Caroline, relieuse, redonne vie aux livres anciens, tout en rêvant la sienne. Toutes trois, passionnées, sont amoureuses de l'amour, mais celui-ci leur semble inatteignable…

Le jour où Louise s'entiche d'un flamant rose empaillé, superbe et quelque peu étrange, qu'elle installe dans son atelier, son regard sur la vie semble changer. Après sa rupture, elle est face à un défi : se relever, tenir debout, comme le flamant sur une patte, pour sa petite fille, Rose, malgré sa fragilité et les obstacles.

Cette année, les trois femmes sauront-elles trouver la force de se reconstruire ?
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
L'antisémiteL'antisémite
Pascal Boniface

Max Milo
L'antisémite. C'est ainsi que Pascal Boniface est perçu par de nombreuses personnes, juives ou non. Cette qualification déshonorante est en totale contradiction avec ses combats personnels, menés contre le racisme et l'antisémitisme. Sa famille et lui-même ont été menacés. Le centre de recherche qu'il dirige, dont les travaux font autorité sur le plan national et international, a frôlé à plusieurs reprises la disparition, parce qu'il a osé critiquer un gouvernement étranger.
Régulièrement traîné dans la boue depuis quinze ans, il n'a jamais écrit ou prononcé une phrase pouvant justifier un tel traitement. Qu'une telle affaire se déroule en France paraît incroyable ; elle est pourtant réelle. Dans un récit autobiographique précis, touchant et enlevé, Pascal Boniface en tire des conclusions sur les effets délétères de l'importation du conflit israélo-palestinien en France.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
L'Appel sauvageL'Appel sauvage
Jack London

Audiolib
(LIVRE AUDIO)

Loin d'avoir une "vie de chien", Buck coule une existence heureuse dans la famille du juge Miller. Grâce à son autorité naturelle, sa beauté, son intelligence et sa force, il règne en monarque absolu sur tous les autres animaux du domaine.

Mais tout bascule un jour où, victime de la traîtrise d'un homme, il se retrouve vendu à un conducteur de traîneau dans le Grand Nord américain. Finie la vie d'aristocrate blasé, Buck va devoir affronter son destin dans un univers glacial et sans pitié, où chaque faute, chaque erreur est sévèrement sanctionnée. Saura-t-il survivre dans ce monde cruel où règne la loi du plus fort ? Qu'adviendra-t-il de cet admirable chien le jour où il découvrira, d'abord avec amertume, puis avec un plaisir trouble et instinctif, le goût du sang ?

Oeuvre maîtresse de Jack London, ce roman a tout pour passionner les jeunes lecteurs. Il y a l'aventure dans le Grand Nord, en Alaska, parmi les aventuriers et les chercheurs d'or, à la découverte de l'univers mythique des pionniers américains. Et il y a évidemment l'étonnante aventure de Buck, attachant et courageux, au destin hors du commun. --Xavier Marciniak
 


Nous avons clos les participations pour ce livre
L'arpenteur des ténèbresL'arpenteur des ténèbres
Antoni Casas Ros

Le Castor Astral
Antoni est un jeune auteur embauché par le Cabinet des investigations littéraires. Pendant un an, il doit décrire le monde selon une esthétique.
Il choisit celle du chaos et une destination : New York. Le monde vit alors sous la menace d’un vaste réseau terroriste visant à instaurer le chaos. Arrivé à New York, Antoni rencontre une street artist, Anca, qui émaille la ville de tags érotiques afin de stigmatiser le puritanisme américain. C’est le début d’une folle passion qui les pousse à sillonner l’Amérique à la recherche de Tomas Emin, écrivain mythique, qu’ils rêvent d’interviewer. Durant leur périple, ils écrivent des fictions qui s’entremêlent avec leur propre réalité. Il convient alors de voguer d’une fiction à l’autre et de gommer les identités : nous sommes ce que nous lisons, ce que nous écrivons.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
L'atelier des souvenirsL'atelier des souvenirs
Anne Idoux-Thivet

Michel Lafon
Alice végète depuis trois ans dans le déprimant état de chômeuse surdiplômée, quand elle a l’idée d’animer des ateliers d’écriture dans des maisons de retraite. Suzanne, Germaine, Jeanne, Elisabeth, Georges, Lucien… : les anciens dont elle croise la route sont tous plus attachants les uns que les autres. Au fil des séances d’écriture, les retraités dévoilent des bribes de leur passé tout en complotant pour influer sur l’avenir d’Alice.
Un roman sur la solitude et la nostalgie. Sur l’amitié, la tendresse et l’amour, aussi…
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
L'Attrape-souciL'Attrape-souci
Catherine Faye

Fayard/Mazarine
Buenos Aires, 2001. Quand sa mère disparaît à la porte d'une librairie, Lucien, 11 ans, part seul à sa recherche. Dans cette ville immense, il finit par se perdre et croise la route de Gaston, qui le prend sous son aile. Lucien devient Lucio et vit dans la clandestinité pour ne pas être envoyé chez son oncle en France. Premier roman.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
L'Audition du Docteur Fernando GasparriL'Audition du Docteur Fernando Gasparri
Santoliquido G

Espace Nord
Bruxelles, été 1932.
Alors que des mouvements de grève mettent le pays sens dessus-dessous, le docteur Gasparri reçoit les Guareschi, un couple de jeunes exilés originaires de la même région que lui en Italie. Entre le médecin et ses patients, des trajectoires analogues et des souvenirs communs tissent des liens affectifs.

Jusqu’au jour où débarque Oreste, le frère cadet de Madame Guareschi, qui a fui l’Italie fasciste dans des circonstances troubles.

Dès lors, la destinée du paisible docteur Gasparri s’engage sur des rails aléatoires. Il se trouve amené, bien malgré lui, à sonder sa conscience. Et à agir, à faire des choix. Jusqu’au dernier, essentiel. L’audition du docteur Fernando Gasparri voit s’entremêler les questionnements d’un homme entre deux âges, et ceux d’une époque secouée par la montée de l’extrémisme, les troubles sociaux, la peur de l’altérité. Tous deux, l’homme et son temps, seront amenés à choisir. Et du choix de l’un dépend le sort de l’autre. Hier comme aujourd’hui.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
L'autre qu'on adoraitL'autre qu'on adorait
Catherine Cusset

Gallimard
"Quand tu penses à ce qui t’arrive, tu as l’impression de te retrouver en plein David Lynch. Blue Velvet, Twin Peaks. Une ville universitaire, le cadavre d’un garçon de vingt ans, la drogue, la police, une ravissante étudiante, une histoire d’amour entre elle et son professeur deux fois plus âgé : il y a toute la matière pour un scénario formidable.
Ce n’est pas un film.
L’autre qu’on adorait fait revivre Thomas, un homme d’une vitalité exubérante qui fut l’amant, puis le proche ami de la narratrice, et qui s’est suicidé à trente-neuf ans aux États-Unis. Ce douzième roman de Catherine Cusset, où l’on retrouve l’intensité psychologique, le style serré et le rythme rapide qui ont fait le succès du Problème avec Jane, de La haine de la famille et d’Un brillant avenir, déroule avec une rare empathie la mécanique implacable d’une descente aux enfers.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
L'AventuristeL'Aventuriste
J. Bradford Hipps

Belfond
Porté par un redoutable sens de l'observation et une écriture élégante, un premier roman vif qui nous emmène au cœur d'un des derniers champs de bataille modernes : l'entreprise. L'épopée piquante et douce-amère d'un de ces aventuristes, un homme à la croisée des chemins, coincé entre aspirations professionnelles, obligations familiales et envies d'ailleurs.
Henry Hurt, c'est vous, c'est moi. Le type normal, la trentaine, célibataire, petit propriétaire qui occupe un poste confortable dans une boîte d'informatique. Le collègue sympa qui paye le café, rit aux bonnes blagues et flirte avec Jane du marketing. Le commercial discret mais efficace, pas le requin mais celui à qui on peut confier une mission en toute tranquillité.
Mais comme vous, comme moi, Henry doute parfois. Il se demande si sa vie entière doit tourner autour de son job. S'il doit continuer de courir après cette augmentation qu'on lui promet depuis trop longtemps. S'il a seulement un avenir avec Jane du marketing.

Et puis, comme vous, comme moi, Henry retourne parfois dans sa famille. Il voit son père qui décline, sa sœur qui a dû sacrifier sa carrière. Il observe cette ville où il a grandi et se demande s'il ne serait pas temps de tout envoyer valser...

Mais l'aventuriste est-il seulement un aventurier ?
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
L'Enchanteur pourrissantL'Enchanteur pourrissant
Guillaume Apollinaire

Libretto
Première oeuvre achevée qu'Apollinaire destinait à la publication, L'Enchanteur pourrissant – dont la première version date de 1898, mais qui sera publié en 1909 – sera aussi sa seule incursion dans le monde arthurien. Issu des lectures désordonnées du poète qui découvrait à cette époque les romans médiévaux bretons et empreint de sa fascination pour le thème de l'enfant sans père, L'Enchanteur pourrissant est un texte fort et révélateur du talent baroque d'Apollinaire.
C'est la rencontre entre Merlin et ce grand poète qui allait faire de L'Enchanteur pourrissant une des pierres les plus atypiques de l'édifice arthurien du XXe siècle.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
L'enfant de mon mariL'enfant de mon mari
Deborah O`Connor

Les Presses De La Cite
Vous reconnaîtriez votre enfant entre mille, n'est-ce pas ?
Heidi et Jason ne forment pas un couple ordinaire : elle a perdu sa petite fille, il cherche désespérément son fils, Barney, enlevé cinq ans plus tôt. Ces drames les ont rapprochés. Un jour, en déplacement pour son travail, Heidi aperçoit dans une arrière-boutique un garçon qui pourrait bien être Barney. Emmené sur place, Jason refuse d'y croire. Mais Heidi n'en démord pas. L'intuition vire à l'obsession, et la jeune femme se plonge dans une enquête qui fragilise son couple. Jason lui cache-t-il quelque chose ? L'impossible deuil de sa fille a-t-il rendu Heidi paranoïaque ? À qui peut-elle se fier ? Mais surtout, qui est cet homme trouble qui accompagne le petit garçon partout ? Une adrénaline de chaque instant, jusqu'au dénouement, dérangeant et moite.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
L'Enlèvement des SabinesL'Enlèvement des Sabines
Emilie de Turckheim

Editions Héloïse d'Ormesson
Lorsque Sabine démissionne, ses collègues lui offrent une Real Doll comme cadeau de départ (le modèle se prénomme Sabine). Consciencieuse et effacée, Sabine est décontenancée par ce cadeau…
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
L'esprit du loupL'esprit du loup
Alexei Varlamov

Louison Editions
Oulia est une jeune fille de quinze ans téméraire et éprise de liberté, qui aime par-dessus tout courir dans la forêt de Vysokie Gorbounki, où elle passe ses étés avec son père, l'ingénieur Vassili Komissarov. Dans ce petit village, l'atmosphère est sombre, inquiétante, fantomatique, obscurcie tour à tour par la fumée, le brouillard, la brume et les nuées d'insectes dans lesquels les limites, les frontières s'estompent. Les êtres humains se fondent peu à peu avec la nature, prennent des traits animaliers, tandis que les rêves, les hallucinations, le délire et la réalité deviennent indémêlables dans ce « monde ensorcelé ». Les paysages surréalistes exercent sur les personnages une attraction magique, morbide. La sécheresse et la chaleur sont irrespirables, les ténèbres s'étendent sur la terre. Tous les signes semblent annoncer une proche Apocalypse et dans cet univers en suspension, dans l'attente d'une catastrophe, rode l'esprit du loup. Il se propage comme une épidémie, se répand dans l'air, prolifère dans le sol et l'eau, s'insinue dans les esprits, dans les âmes, et les dévore jusqu'à ce qu'il ne subsiste que des enveloppe vides. Il est à l'origine des malheurs qui s'abattent sur la Russie, « l'esprit du loup se cramponna à la Russie et entreprit de la mettre en lambeaux. » Il finit par rattraper tous les personnages, sous forme de ce brouillard porteur de malheur, il est tantôt un nuage de gaz toxique, tantôt des « brumes de l'alcool », mais une chose est sûre, ce loup métaphorique finira par engloutir le monde entier.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
L'été où Maman a eu les yeux vertsL'été où Maman a eu les yeux verts
Tatiana Tibuleac

Editions des Syrtes

 

Nous avons clos les participations pour ce livre
L'étincelle et la plumeL'étincelle et la plume
Gaëlle Hourdin

Presses universitaires du Midi
Cette approche inédite de l’œuvre poétique du peintre et poète péruvien César Moro (Lima, 1903-1956) est centrée à la fois sur l’étude de certaines constantes de la poétique moréenne et sur l’analyse détaillée du fonctionnement des textes dans leurs plus petites unités signifiantes. La réflexion s’organise autour de l’idée d’entre-deux qui trouve sa source dans le double langage artistique (pictural et poétique) de César Moro, ainsi que dans la dualité linguistique (espagnol-français) de ses poèmes, conçus comme espaces de jeux sonores à la lisière des langues.
Au-delà de cette dimension ludique, l’examen des textes révèle l’omniprésence de deux grandes thématiques indissociables : le discours amoureux (homosexuel) et la réflexion sur l’écriture. Qu’il évoque l’être aimé ou convoque ses pairs du surréalisme et de la tradition poétique française et hispano-américaine, le sujet lyrique se configure en faisant un détour par l’altérité, dans une écriture du moi habitée par les questions de la reconnaissance, de la mémoire et de la mort.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
L'honneur des illusionsL'honneur des illusions
Zineb Chakir

Editions Thot
Farouk est depuis peu de retour dans son pays natal. Il découvre une nation minée par une quête identitaire frénétique, laborieuse et loufoque dans laquelle il entreprend lui-même de se noyer. C’est de ces limbes périlleux mais fascinants que va jaillir un curieux comparse, pas tout à fait réel, mais indéfectible complice de sa folie. Ces deux personnages absurdes, borderline, graves et ridicules vont s’insulter et se consoler dans l’espoir de découvrir de quoi ils sont faits. Un dialogue tourbillon où l’innocent devient évidemment coupable, le jugeur systématiquement jugé.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
L'îleL'île
Sigridur Hagalin Björnsdottir

Gaïa
Il arrive que se produisent des choses qui rassemblent l’humanité tout entière, et chacun se rappelle l’endroit où il se trouvait quand il a appris la nouvelle. Le monde peut devenir si petit qu’il se résume à un seul être humain. À un homme minuscule dans un fjord abandonné d’Islande.
Un homme qui se souvient : comment toute communication avec le monde extérieur fut soudain coupée, comment réagirent le gouvernement, les médias, la population. Comment il réagit lui-même, journaliste politique flirtant avec les sphères du pouvoir, en couple avec María, musicienne d’origine étrangère.
Le pays, obsédé par son passé, croit pouvoir vivre en autarcie, rejette dangereusement tout ce qui n’est pas islandais, et réactive des peurs ancestrales. Faire face à la faim, dans un pays de volcans cerné par les eaux.
Comme un piège qui se referme.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
L'immense regret qui me conduit sur le chemin de chez moiL'immense regret qui me conduit sur le chemin de chez moi
Alain Sevestre

Phébus

« Elle est arrêtée derrière la porte close. Elle lève la tête vers le plafond de la cage d'escalier, bouche ouverte, cherche de l'air.

Elle descend l'escalier en somnambule. En bas, sur du plat, c'est moins évident, elle appuie l'épaule contre les boîtes à lettres, il va falloir sortir.

Et puis, ce printemps. Partout, dans les squares, dans l'air, dans les arbres, même si on ne peut plus leur faire confiance, partout, c'est le printemps, le jour plus clair plus tôt, et des gens qui ne savent pas comment s'habiller pour la journée, se ravissent. L'implacable printemps.

Elle marche dans la rue. Marcher, c'est facile. Elle marche beaucoup. »

Alain Sevestre nous offre l'inoubliable portrait d'une femme qui aime.

Né en 1956, Alain Sevestre a publié un roman aux Éditions de Minuit et neuf romans aux Éditions Gallimard.


 

Nous avons clos les participations pour ce livre
L'Infinie patience des oiseauxL'Infinie patience des oiseaux
David Malouf

Albin Michel

Lorsqu'en 1914, Ashley Crowther revient en Australie, dans le Queensland, pour s'occuper de la propriété héritée de son père, il découvre un paysage merveilleux peuplé de bécasses, d'ibis et de martins-chasseurs. Il y fait également la connaissance de Jim Saddler, la vingtaine comme lui, passionné par la faune sauvage de l'estuaire et des marais. Au-delà de leurs différences personnelles et sociales, les deux jeunes hommes ont en commun un véritable amour de la nature. Et ils partagent un rêve : créer un sanctuaire destiné aux oiseaux migrateurs.
Loin de là, l'Europe plonge dans un conflit d'une violence inouïe. Celui-ci n'épargnera ni Jim, qui rejoint un camp d'entraînement à Salisbury, ni Ashley, envoyé à Armentières. Seul témoin de la parenthèse heureuse qui les a réunis, Imogen, une photographe anglaise amoureuse comme eux des oiseaux, saura-t-elle préserver le souvenir des moments exceptionnels qu'ils ont connus ?
Traduit pour la première fois en français, ce roman signé par l'un des plus grands écrivains australiens contemporains, et publié il y a près de quarante ans, s'impose avec le temps comme un chef-d'oeuvre empreint de poésie et de lumière.

« Le roman magnifiquement sobre d'un immense poète. »
The Daily Telegraph


 

Nous avons clos les participations pour ce livre
L'inversion du Gulf StreamL'inversion du Gulf Stream
Fabrice Chêne

Gallimard
"? Nate est parti, Nate m'a quittée, disait la voix d'Aurore. Captée par la webcam, son image ? lointaine, tremblée, irréelle ? semblait venue d'une autre planète, d'une galaxie distante de plusieurs années-lumière, d'un passé depuis longtemps révolu. S'agissait-il d'un appel à l'aide ? Dans le petit appartement redevenu silencieux, Virgil resta longtemps à fixer l'écran noir de l'ordinateur. Il n'était plus très sûr? Étaient-ce ces paroles-là, ces paroles-là exactement qu'elle avait prononcées ? Ou bien ces mots les avait-il imaginés, rêvés, réinventés après coup, trace persistante et incertaine de la conversation qui venait d'avoir lieu ?
Pour retrouver Aurore, Virgil n'aurait pas hésité à aller jusqu'au bout du monde, lui qui ne va jamais nulle part. La preuve : un seul geste d'elle et le voilà déjà à bord d'un Boeing à la carlingue couleur de ciel, aussi bien ou aussi mal installé qu'on peut l'être, le regard flottant à travers le hublot, anxieux à l'idée de quitter la terre ferme et impatient d'en découdre avec les nuages."
Juin 2009. Dans le New York démythifié d'après le 11 Septembre et la crise financière, un homme et une femme qui se sont aimés tentent, trois jours durant, de renouer les fils de leur passé.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
L'oiseau, le goudron et l'extaseL'oiseau, le goudron et l'extase
Alexander Maksik

Belfond

Après La Mesure de la dérive, finaliste du prix du meilleur livre étranger et traduit en une dizaine de langues, Alexander Maksik nous revient avec un roman qui ébranle, porté par une psychologie fine et une écriture à fleur de peau. Aussi puissant que sincère, un morceau de bravoure sur ces élans d'amour, de rage et de liberté qui nous bousculent tous.

L'oiseau l'attaque violemment et la douleur lui perfore les poumons.

Le goudron s'infiltre dans chacun de ses pores et tétanise ses membres, jusqu'à l'étouffement.

Et l'extase le rend fou, l'électrise pour lui donner des ailes.

Quand il a rencontré Tess Wolff au cours d'un été pluvieux, Joe March a été saisi d'une violente transe amoureuse, un désir qui le dévore. Cette première déflagration sera suivie d'une seconde, encore plus forte : en ce même été, sa mère, son adorée, commet l'irréparable.

L'oiseau, c'est l'existence de Joe qui explose en mille morceaux.

Le goudron, c'est la peur qui l'engloutit.

Et l'extase, c'est cet élan vital, qui chaque jour va lui donner la force d'avancer...





 

Nous avons clos les participations pour ce livre
L'ombre de la montagneL'ombre de la montagne
Gregory David Roberts

J'ai Lu
Deux années ont passé et Lin, fugitif australien devenu faussaire de passeports pour la mafia de Bombay, a perdu Karla, l'amour de sa vie, désormais mariée à un magnat de la presse. Bombay aux mille visages devient alors le miroir de l'âme tourmentée de Lin, plus que jamais impliqué dans le monde noir et survolté de la pègre qui vacille alors qu'une nouvelle guerre de gangs fait rage. Lin nous entraîne dans une virée endiablée aux côtés de tous les petits et grands malfrats qui peuplent l'univers de Gregory David Roberts depuis Shantaram.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La Ballerine aux gros seinsLa Ballerine aux gros seins
Véronique Sels

Editions Arthaud
Barberine s'entraînait déjà dans le liquide amniotique. C'est dire si sa détermination à devenir ballerine était entière. Mais la discipline est militaire. Le parcours, semé d'embuches. Sans compter qu'à tout moment, le gène du sein lourd menace.
Et voilà que ses seins, Dextre et Sinistre, prennent voix. Un chant choral se met en place. C'est leur récit contre celui de Barberine.
Parcours initiatique de la danse classique à la danse post-moderne de Bruxelles à New York, fable anatomique, critique de la raison mammaire, manifeste à trois voix, le roman questionne notre rapport au corps féminin et la place qui lui est donnée dans la société occidentale. Après pareil voyage au nord, au sud, à l'est et à l'ouest de notre anatomie, il est fort à parier que vous ne regarderez plus jamais un sein comme avant. Car si l'esprit parfois prend des détours, chair ne saurait mentir.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La belle histoire d'une jeune femme qui avait le canon d'un fusil dans la boucheLa belle histoire d'une jeune femme qui avait le canon d'un fusil dans la bouche
Denis Faïck

Fleuve Editions
Josiane est femme de ménage. Josiane est un peu laide. Josiane est presque grosse. Elle est assise sur la cuvette des toilettes de la Gare du Nord, le canon d'un fusil dans la bouche. Après trente ans de bons et loyaux services en tant qu'être humain, elle a décidé d'en finir. Mais avant de tirer, comme l'exigent la légende et son amour pour le cinéma, elle va vivre un dernier film dont elle sera l'héroïne, et laisser son histoire défiler. Avec, pour bande-son, les drôles d'énergumènes d'un hall de gare et des trains en partance. Ce qu'elle va découvrir sur elle-même et sur ceux qui ont croisé sa route jusqu'à cet instant crucial dépasse ce qu'elle pouvait penser. Est-ce sa vie qui foutait le camp ou ses yeux qui lui jouaient des tours?

Dans une langue tonique et une délicate alternance d'instants magiques et de cruauté, voilà un conte moderne que porte une héroïne à laquelle le lecteur intime l'ordre de rester vivante.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La captive du galionLa captive du galion
Sabrina Jeffries

Harlequin
Le courage de Sara est mis à rude épreuve depuis qu’elle a quitté l’Angleterre. Non seulement son bateau a été attaqué par des pirates, mais le terrible capitaine Horn, de sinistre réputation, a fait débarquer toutes les femmes sur une île déserte, avec le projet extravagant de fonder une colonie. Pire, Horn leur ordonne à présent de choisir un époux parmi les pirates ! Sara, la seule à oser parfois lui tenir tête, est incapable de le faire changer d’avis. Elle s’entend alors avec un matelot allié pour organiser un mariage blanc, qu’ils annuleront à Londres dès qu’ils auront réussi à fuir. Mais le capitaine n’apprécie pas du tout la nouvelle de ses fiançailles…
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La confession de Simon LapierreLa confession de Simon Lapierre
Eric Martinet

Editions L'Ire des marges
Voyez-vous, ma mémoire est prodigieuse et infaillible, tout s’y grave à jamais, les visages, les prénoms, les dates, les lieux, indélébiles, et il va de soi que je ne m’enorgueillis nullement de cette faculté, c’est comme cela, ainsi je me rappelle ces événements-là comme s’ils s’étaient produits hier. Vous savez, la hiérarchie des souvenirs n’est pas fonction du temps passé. Il n’y a pas de temps là-dedans. C’est la puissance de l’impact qui imprime plus ou moins profondément la mémoire et peu importe le moment de cet impact. Une parole entendue à l’âge de sept ans, j’aurais pu dire huit ans ou bien neuf ans, une parole entendue dans la prime enfance peut résonner, fraîche, cinquante ans après.
Nous sommes ainsi faits.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La danse de PilarLa danse de Pilar
Charline Effah

Le Cheminante
Au début des années 1980, en Afrique subsaharienne, le destin tragique d'une fratrie prisonnière de la domination de leur mère dirigiste jusque dans les choix, les sentiments et les pensées. Avec en toile de fond, les mouvements propagandistes, les prémices de la démocratie, la famille, l'ambition et l'amour.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La dramaturgeLa dramaturge
Gaëlle Magnier

Gloriana Editions
Dans le Londres victorien se cotoient deux êtres que tout oppose... Et pourtant.

Aidan Taylor rêve d’écriture et de théâtre. Son ambition ? Devenir dramaturge. Mais sa condition de femme constitue un réel obstacle face aux directeurs qu’elle sollicite pour produire sa pièce. Prête à tout pour vivre son rêve, elle n’hésite pas à sauter le pas et à troquer ses robes contre un pantalon et une redingote, dans le but d’être traitée de manière équitable.
Dorian Swanson est, quant à lui, un jeune dandy mélancolique poursuivi par ses propres démons. Sa dernière chance ? Prendre la direction du théâtre familial afin de prouver ses capacités à son père.
Entre aspirations et provocations, Aidan et Dorian vont devoir faire face aux caractères affirmés des comédiens de la troupe de l’Orpheus et aux conséquences de leurs agissements.
Aidan saura-t-elle choisir entre la passion et l’ambition ?
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La fêlureLa fêlure
Kate McNaughton

Editions Les Escales
À la mort d'Adam, survenue si brusquement, Eva perd pied et peine à trouver la force de continuer à vivre. Adam était son ancre, un point ferme et immobile auquel elle pensait pouvoir toujours se raccrocher, aussi mugissants que puissent être les vents. Alors qu'elle dérive, ballottée par un monde devenu insensé, Eva découvre dans les affaires d'Adam des documents venant de Berlin, ville dont était originaire sa propre mère. L'adresse d'une certaine Lena Bachmann l'intrigue particulièrement. Troublée, Eva décide de quitter Londres pour Berlin - une manière pour elle de découvrir cette ville que son mari aimait tant, où il menait des recherches et, ainsi, de se rapprocher de lui. Sans le savoir, enveloppée par la présence irréelle et rassurante d'Adam, ce voyage la mènera sur les traces de sa famille et de son propre passé. Un roman lumineux, d'une grande profondeur, évoluant entre passé et présent tel un ballet sensible et aérien.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La femme de BrightonLa femme de Brighton
Rosalind Laker

Archipoche
Brighton, 1825. Sur le champ de foire, Daniel Warwyck, un aristocrate ruiné devenu "pugiliste", est attiré par un étrange spectacle.
Là, entre bétail et marchandises, un riche fermier met en vente son épouse. Elle est jeune, belle et digne. Au point que Harry, le frère cadet de Daniel, en tombe amoureux. Pour casser net cette passion qu'il juge dangereuse, Daniel monte les enchères et ... emporte la vente !
Dès lors, la guerre est déclarée entre les deux frères le premier compte utiliser la jeune fille pour regagner l'estime de son oncle, le second n'aspire qu'à la conquérir... Ainsi commence une histoire d'amour troublante, bouleversante et pleine de rebondissements !
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La Femme de dosLa Femme de dos
Alice Moine

Serge Safran éditeur
Surnommée l’Œil, Jane est directrice de casting à Paris. Un été, un producteur célèbre lui confie la recherche d’une « perle rare » pour le film La Femme de dos de Telo Ruedigger, un artiste dont les œuvres défraient la chronique. Au même moment, Jane est appelée dans le sud de la France au chevet de sa mère dans le coma.
Vingt-huit ans auparavant, Les Vignettes, maison d’enfance de Jane, servait de décor au film Les Innocents d’André Téchiné. Jane découvrait le monde du cinéma et l’amour avec Tristan, photographe de plateau, disparu en ne laissant comme trace qu’une photo d’elle marchant de dos sur une digue. La similitude avec le style de Telo Ruedigger la trouble.
Lors d’un repérage près de Toulon, elle croit reconnaître en Charline, jeune employée de péage d’autoroute, la « perle rare »…
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La Femme qui tuait les hommesLa Femme qui tuait les hommes
Eve de Castro

Robert Laffont

" Jeanne pense souvent au point de bascule. L'instant où la vie change de cours. Où l'homme qui n'était qu'un voisin, un parent, un amant, un fonctionnaire, un commerçant, devient un criminel ou une victime. Quand elle compulse ses dossiers, quand elle punaise une coupure de presse sur son mur, c'est ce mystère qui la hante. L'instant où le passé, le présent et l'avenir cristallisent sans remède. "
Paris, 2017. Saint-Pétersbourg, 1909. Une rencontre sur un quai de métro. Un hallucinant fait divers. Un voyage entre deux mondes où se noue le destin d'une couturière octogénaire, d'un écrivain coureur de jupons, du jeune Lénine et d'une terrible justicière. Une comtesse savoyarde y côtoie un poseur de rails et un cirque ambulant. De la Russie prérévolutionnaire au Paris littéraire, mêlant humour, tendresse et gravité, Eve de Castro nous embarque, nous bouscule, nous envoûte.




 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La fiancée du TsarLa fiancée du Tsar
Marie Laurent

Gloriana Editions
Saint-Pétersbourg, 1825. La princesse Irina Apraxine, jeune fille gâtée et prétentieuse, se prend de passion pour le tsar Alexandre Ier. Mais ce dernier, époux fidèle et souverain mystique, repousse ses avances. Qu'à cela ne tienne ! Elle le suit jusqu'à Taganrog en Russie méridionale, où il meurt inopinément. Irina refuse de croire à cette disparition et entame un long périple pour le retrouver, entraînant à sa suite Anatole, un jeune soldat éperdument amoureux. Entre un idéal inaccessible et un homme de chair et de sang, qui choisira-t-elle ?
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La fin des idolesLa fin des idoles
Nicolas Gaudemet

Tohu-Bohu
Ce roman est né d’une révolte et d'une fascination. Révolte contre, fascination pour notre société envahie d’écrans et de marques qui tentent de gouverner nos désirs.
Cette société nous rend-elle heureux ? Non, pense Lyne Paradis. Elle en a souffert depuis l’enfance et rêve de la renverser... grâce aux neurosciences.
Lyne infiltre une chaîne de télévision et crée des émissions subversives. Elle veut y guérir Paloma, starlette boulimique et obsédée par la célébrité, pour montrer que les maux de la société du paraître ne sont pas une fatalité.
Ces émissions provoquent un scandale et déchaînent Gerhard Lebenstrie, psychanalyste médiatique. Ils se déchirent devant la France entière...

Qui n’a jamais rêvé d’être célèbre ? Comment être heureux quand notre désir de reconnaissance est exacerbé par les médias et les réseaux sociaux ?
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La fissureLa fissure
Jean-Paul Didierlaurent

Au Diable Vauvert
Xavier Barthoux mène une vie tranquille et bien réglée entre son épouse, son chien et sa résidence secondaire dans les Cévennes qu'il vient de terminer de payer. La découverte d'une fissure sur la façade de cette maison bouleverse l'équilibre familial.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La grande roueLa grande roue
Diane Peylin

Editions Les Escales
Un amour blessé.
Un espoir fou.
Une femme en quête d'elle-même.

Été 1986. Emma, les cheveux flamboyants, rencontre Marc au pied d'une Grande Roue. Elle est si jeune, il est si fort. C'est une histoire d'amour qui commence, autour d'une barbe-à-papa, les pieds dans le sable. Une histoire intense. Vitale. Mais ce ''Il était une fois'' se transforme bientôt. Et le conte de fées devient celui de l'ogre et de la poupée.
Au côté d'Emma, il y a Tess dans la nuit, David en haut d'une montagne et Nathan dans un bureau de flic. D'autres personnages pour d'autres destins - d'autres chaos.
Les ruptures de chacun les ont isolés du reste du monde. Ils marchent. Chacun à leur rythme, ils marchent. À la recherche de leur identité.

Dans ce labyrinthe romanesque, où Lynch rencontre Kafka, le réel a besoin des chimères pour se révéler. Et permettre, petit à petit, à toutes les pièces du puzzle d'Emma de se dessiner. Emma, qui n'est pas qu'une poupée.

 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La Guerre de la terre et des hommesLa Guerre de la terre et des hommes
Pascal Bacqué

Massot éditions
Un objet de plus : il y a, même si on n'en veut pas, de la lumière.

Churchill, mai 1945. Son dîner avec Tolkien et Lord Bute, le grand compositeur. Le monde est au bord d'une nouvelle mue. Comme toujours, c'est dans la tourbe que les hommes sont redéfinis. Cette tourbe, c'est eux.

Décembre 999 : l'Empereur Otton et le pape Sylvestre rendent visite à Harr, père d'Elias et d'Hermann. Pourquoi cette visite du pouvoir à l'intelligence ? C'est un secret honteux. L'Histoire en procèdera.

Entre les deux récits parallèles, ce livre est notre saga épique. Celle de la quête, par Mulligan et Bute, par Churchill et Tolkien, au sens du vivant menacé.

Un étrange et véridique bilan de notre monde occidental, au moment de sa suspension angoissée au-dessus du néant : avant la peur de l'avenir, affronter celle du passé.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La guerre de sécessionLa guerre de sécession
Fabrice Lardreau

Lemieux Editeur
Lammartin, village oublié du nord-est de la France, décide de faire sécession avec le pays et déclare son indépendance.

La commune devient subitement le centre du monde. Dans le sillage de Simon Lebrun, journaliste en fin de carrière qui a senti la bonne histoire, la presse française puis internationale se rue sur ce petit bout de terre.

Catalogne, Écosse et maintenant Lammartin.

Pour accueillir les touristes affluant du monde entier, Lammartin se métamorphose à toute allure. Parkings, bed & breakfast, magasins de toutes sortes se multiplient. Le commerce le plus vulgaire s’emballe et explose. Les sécessionnistes, contre leur gré, ont créé un monstre collectif... Le piège se referme rapidement sur les habitants prisonniers de leur ruche bourdonnante et hypermercantile. Victimes de leur succès, voilà qu’ils réclament un retour à leur vie d’avant. Mais comment revenir en arrière ? Comment stopper cette guerre civile hexagonale ?

Fabrice Lardreau imagine ici une fable politique pleine d’humour et d’actualité.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La HanteLa Hante
Eric Pessan

l'Atelier contemporain
Illustrations de Patricia Cartereau.
De l’ensauvagement à la métamorphose, des figures mythiques de la chasse aux cabanes de l’enfance, les textes d’Éric Pessan comme les encres de Patricia Cartereau tentent de saisir l’appel du sauvage, des courses-poursuites, de l’affut, des traques et de l’animalité que tout chasseur porte en lui.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La HordeLa Horde
Sibylle Grimbert

Anne Carrière
Ganaël rêvait depuis des siècles de posséder un être humain quand il a rencontré Laure, 10 ans, une petite fille vive, drôle, si douce. Maintenant il est en elle, et il raconte son irrésistible prise de pouvoir sur Laure. Bientôt, il pourra lui apprendre la cruauté, la voracité, l’absence totale de pitié qu’il est venu répandre dans le monde. Mais les humains sont un peuple étonnant : rien ne se passera comme prévu – ce sera pire.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La JoyeuseLa Joyeuse
Christian Chavassieux

Le Realgar
(LIVRE RESERVE A UN PUBLIC AVERTI)

« Moi, Aruru la Sublime, qui assiste ici à la reddition de mon guerrier, par le pacte que la Joyeuse a scellé avec lui, d’un violent, ultime, fascinant, souverain, baiser sur la bouche. »
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La ligne de crêteLa ligne de crête
Jacques Ancet

Tertium
Le chat, le pré, le chêne, la forêt, la roche, les nuages. Le regard monte, circule, cherche, s'arrête, repart. Qu'est-ce qu'un paysage sinon cet échange ? Cette pénétration du dedans par le dehors et l'inverse. Au point qu'il n'y a plus, du corps à la ligne de crête, que ce continu de mots, de formes, de rêves, de couleurs, de souvenirs et d'air qu'on appelle l'espace.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La malédiction de la zone de confortLa malédiction de la zone de confort
Marianne Levy

Pygmalion-Gérard Watelet
Rose a (presque) tout pour être heureuse. Après 763 auditions infructueuses elle a enfin décroché un grand rôle dans la série TV de l’année.
Ben n’a (presque) rien pour être heureux. En panne d’émotions, le scénariste et auteur, n’arrive plus à écrire une ligne.
Probabilité qu’ils vivent un jour heureux ensemble : nulle. Probabilité qu’une probabilité soit fausse : non négligeable.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La Mariée de CeylanLa Mariée de Ceylan
Dinah Jefferies

Milady
Gwendolyn Hooper, une jeune mariée, arrive à Ceylan pour retrouver son mari, un riche planteur de thé. Mais l'homme est bien loin de ressembler à celui dont elle est tombée amoureuse à Londres. Sombre, distant et se consacrant à sa plantation, il délaisse la jeune femme. Folle de joie d'être enceinte, elle est pourtant confrontée à un terrible dilemme lors de l'accouchement.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La métamorphose de RaphaëlLa métamorphose de Raphaël
Patrice Lepage

Editions d'Organisation
C'est l'histoire d'une transformation intérieure! Raphaël vit à Paris. Le choc des attentats puis des problèmes dans sa vie familiale l'amènent en limite d'un burn-out. Il s'enfuit et squatte une grange isolée, en montagne. Il va rencontrer des gens atypiques qui vont l'aider à retrouver la lumière et la joie de vivre. Un roman sous forme de méditation poétique et initiatique sur la capacité de chacun à se transformer profondément.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La moitié du ciel en nousLa moitié du ciel en nous
Matthieu Aubert

Deuxième époque
La Moitié du ciel et Nous fait suite à la rencontre à Berlin d'Armand Gatti et d'Ulrike Meinhof, journaliste et fondatrice de la Fraction Armée Rouge (plus connue en France sous le nom de "Bande à Baader"). Au Forum Theater de Berlin, Armand Gatti et un groupe de comédiens décident de fabriquer un objet théâtral solidaire. La création débute en 1974, au moment du troisième mouvement de grève de la faim des membres de la Fraction Armée Rouge, dont le noyau dur a été arrêté en 1972.
Alors qu'Ulrike Meinhof et plusieurs de ses camarades sont incarcérés, Gatti écrit cette pièce avec elles, par l'intermédiaire de leurs avocats. En décembre 1974, un mois avant la première de la pièce, Jean-Paul Sartre rencontre Andreas Baader à la prison de Stammheim et dénonce publiquement leurs conditions de détention en isolement sensoriel. Gatti et le groupe du Forum Theater décident alors de réécrire complètement le texte qui dénonce, dans sa nouvelle version, le sort réservé aux femmes militantes.
Il s'agit donc d'un livre hommage : hommage aux femmes qui "portent la moitié du ciel" si l'on en croit le proverbe chinois, y compris celles qui prirent part à la tourmente révolutionnaire et envers lesquelles l'opinion publique, la presse et la justice de l'époque ont été impitoyables ; hommage à ce texte original longtemps disparu et retrouvé à la bibliothèque universitaire de Paris 8 ; hommage encore au regretté Armand Gatti, poète, journaliste et homme de théâtre dont la trace lumineuse accompagnera longtemps plusieurs générations d'acteurs et de spectateurs.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La nuit je voleLa nuit je vole
Michèle Astrud

Aux forges de Vulcain

(…) Il est libre Max, il est libre Max!
Y´en a même qui disent qu´ils l´ont vu voler(…)

Plus rien ne s’oppose à la nuit de Michèle, aussi magique et improbable soit-elle.
La nuit, elle vole.
Elle quitte les méandres de sa vie pourtant si bien agencée et prend l’air, littéralement.
Histoire d’elle, histoire d’ailes, sans cire et sans plumes.
Michèle, l’ascensionniste, mène une vie diurne des plus conventionnelles.
Architecte, elle conçoit des bâtiments, envisage des perspectives et des lignes de fuites en deux dimensions.
Avec son mari, Guillaume, ils règlent leur existence comme du papier millimétré, et l’équilibre apparent de leur quotidien n’est troublé que par la mauvaise grâce que leurs locataires mettent à payer – ou pas- les loyers des appartements qu’ils ont rénové avec soin.
Aussi quand Michèle rêve d’apesanteur, et surtout se réveille loin des draps conjugaux, au sommet d’une montagne ou sur le clocher d’une église, provoquant des attroupements de curieux, le pragmatisme de son mari est mis à l’épreuve.
D’autant qu’à force de tutoyer les étoiles, elle est en passe de devenir une star. Contre son gré, d’abord, puis avec son timide mais ferme consentement. Une cour d’admirateurs bienveillants et d’agents d’artistes avides de reconnaissance, aussi, l’approchent, tandis que Guillaume s’éloigne de cette fantaisie, qui n’a de militaire que le rythme imposé à ses lévitations publiques.
Ecrite au présent et à la première personne du singulier, cette parabole moderne, sous la plume (la bien-nommée) fraîche, vive et délicate de Michèle Astrud, puise dans nos fantasmes et dans le rêve ultime de tous les Icare que nous sommes pour traduire nos préoccupations contemporaines et nos relations à ce monde qui n’en finit pas de tourner, avec ou sans nous, oscillant selon les jours entre dystopie et utopie.
Le labyrinthe de l’ascensionniste-architecte n’a rien à envier à celui du célèbre Dédale et renferme au moins d’aussi lourds secrets de famille que l’existence du Minotaure, des mythes que la narratrice distille au fil de ses envolées para-somniaques comme autant de fils qui pourraient l’empêcher, ou la contraindre, à voler.
L’univers de l’auteure, déjà exploré sous d’autres formes dans ses deux précédents romans, demeure fidèle à ces sujets qui lui sont chers : la filiation, l’hérédité, la cupidité ou l’humanité dans ce qu’elle a de plus vil, ou de plus beau.
Digne héritière de La Fontaine ou de Voltaire, Michèle Astrud, dans cette fable intime et solaire, sait transcender notre première lecture pour nous donner à voir la lumière cachée derrière le conte, apôtre laïque d’un évangile païen érigeant la liberté et le lâcher-prise comme uniques saluts.

(…) et que ne durent que les moments doux (…)

 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La nuit passera quand mêmeLa nuit passera quand même
Émilie Houssa

Denoël
« La famille prit la direction de la mer le premier matin d’août. Ce fut un grand déménagement. Chacun muni d’une valise, d’un chapeau ou d’une casquette se vit également doté d’un attirail spécial à porter : un parasol, confectionné par Martha pour éviter d’en acheter un " les yeux de la tête " près de la plage, une canne à pêche, deux épuisettes et une bouée qu’on avait déjà gonflée pour être sûr qu’elle n’était pas percée mais qu’on n’osait plus dégonfler de peur d’endommager le système. La famille au complet sortit de l'appartement en short et en sandales. On n’avait d’ailleurs pas pris le temps de tester ces dernières et elles firent mal aux pieds avant même d’atteindre la bouche de métro. Tout le monde savait ce qu’il devait faire mais chacun criait à l’autre de faire quelque chose. Le casse-croûte fut donc scrupuleusement oublié sur la toile cirée élégante du salon. »
Dans la famille Bernstein, Squatsh est le deuxième des trois enfants : avant lui il y a Ludovic, après lui Marie. Ses parents se nomment Simon et Martha. Ils tiennent une boutique, La Vie moderne, située au 393, rue des Pyrénées à Paris. Outre une famille, Squatsh Bernstein a des principes, comme de s'enfermer aux toilettes pour réfléchir ou de ne jamais porter d’imprimé fleuri. Il fait de la boxe et aime la danse. Pour le reste, il possède peu de choses : un scarabée dans une boîte en carton, des livres, une solide réputation et, quelque part, nichée dans un creux, la mélancolie des gens qui se cognent au monde.
Émilie Houssa est cinéphile et historienne de l’art. Elle a la chance de faire de ses passions un métier, elle enseigne donc les deux au cycle supérieur. Considérant que son troisième amour est la lecture, elle ne pouvait pas ne pas écrire.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La pagode sans ombreLa pagode sans ombre
Jin-geon Hyun

L'Atelier des Cahiers
« Suis ce chemin et tu arriveras à un grand étang, l’étang des ombres. Guette bien sa surface. Quand la pagode sera terminée, tu verras alors s’y refléter son ombre… »
La jeune Asanyeo a bien entendu les instructions du moine mais elle ne voit toujours rien. Sans nouvelles depuis trois ans déjà, elle garde pourtant espoir à l’idée de revoir Asadal, son époux, tailleur de pierre qui a quitté le village pour construire deux imposantes pagodes au temple de Bulguksa, à Seorabeol. Mais il ne rentrera pas avant d’avoir achevé son ouvrage…
Cette histoire se déroule au royaume de Silla, dans la Corée du VIIIe siècle. À cette époque, la péninsule a été unifiée, grâce notamment à l’aide militaire de la Chine des Tang. Mais ces derniers continuent d’exercer une forte influence sur le royaume, ce qui de plus en plus contrarie les sentiments patriotiques de certains nobles, qui voudraient voir leur royaume retrouver sa grandeur et son indépendance culturelles d’antan. Dans l’ombre, des révoltes se préparent…
Dans La Pagode sans ombre, qu’il publie en 1941, l’écrivain Hyun Jin-geon présente une version romancée de la fameuse légende d’Asadal de Baekje.
Cette histoire, dans laquelle se confrontent valeurs traditionnelles et valeurs modernes, un monde ancien et un monde nouveau, est l’occasion pour l’auteur d’affirmer une fois de plus l’identité culturelle du peuple coréen, à une époque où le pays vit sous domination japonaise, et de rappeler encore son riche héritage artistique, au sein duquel comptent, entre autres, les fameuses pagodes du temple de Bulguksa ; aujourd’hui classées trésors nationaux, elles peuvent toujours être admirées dans la ville de Gyeongju.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La passe-murailleLa passe-muraille
Julie Cuvillier-Courtot

La Cheminante
Julie Cuvillier-Courtot écrit ce troisième roman par devoir de mémoire, quand tout autour de nous poussent des murs érigés entre les hommes par les hommes.
"La passe-muraille" explore le quotidien d'une jeune femme en quête d'altérité dans un monde où l'on se croise sans jamais se voir. Une histoire de mur entre voisins va ouvrir le champ des origines de chacun...
Entre l'Alsace et le Périgord, Coline redonne souffle à celui qui se laissait mourir sans jamais avoir parlé.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La passion de HallâjLa passion de Hallâj
Salah Abdel Sabour

Editions du Jasmin
Poète visionnaire se vouant à l’errance, maître en spiritualité condamné en 922, à Bagdad, au supplice de la croix, Hallâj est sans doute l’une des figures les plus attachantes du mysticisme soufi.
Au Français Massignon, il inspire une somme monumentale et à l’Égyptien Abdel Sabour un drame en vers libres qui compte parmi les plus beaux textes du théâtre moderne en langue arabe.
Projeté dans ce nouvel espace, qui donne à sa parole une extraordinaire résonnance dans notre présent, Hallâj apparaît, certes, comme le héros d’une quête de l’absolu, mais plus encore comme un rebelle, rompant avec la vie contemplative pour s’engager aux côtés des oubliés, des pauvres, des sans-voix et défendre sur la place publique leur droit à la dignité, à l’équité, à la beauté.
Le pouvoir politique cependant, sourcilleux et retors, veille. Secondé par un tribunal inquisitorial, il saura mettre en marche une implacable machine judiciaire pour mener à la mort cet être de passion et de générosité, coupable de proclamer trop haut son insatiable désir de justice.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La patience du baobabLa patience du baobab
Adrienne Yabouza

Editions de L'Aube - Littérature
Aïssatou a épousé Rémi. Il s'agit donc maintenant de quitter Bangui pour la Bourgogne... C'est ce périple, à la fois administratif, politique, intellectuel et sentimental que nous raconte ce roman, dans un style original, enjoué et charmant.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La phrase erranteLa phrase errante
Alain Roussel

Le Realgar
« Cela appelle, je ne sais pas d’où mais cela appelle, d’une voix sourde, lointaine, masquée, c’est peut-être une rumeur qui vient de l’océan, ramenée par les vagues sur ce rivage désert où je me tiens en alerte, sur le qui-vive et comme habité par la houle, une certaine façon de tanguer dans la langue et même un certain goût pour le naufrage, j’aime à imaginer que je dois ma survie à cette chose précaire et fragile, un morceau de bois déchiqueté, un mot brisé auquel je m’accroche dans la tempête, m’abandonnant ainsi à la dérive du Verbe comme il vient, balloté, emporté par la phrase… »
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La plaine étincelanteLa plaine étincelante
Morris William

Aux forges de Vulcain
La fiancée de Gîtallègre est kidnappée. Le jeune homme s’élance à la poursuite des ravisseurs pour la retrouver et pénètre alors dans la Plaine étincelante, un royaume étrange, utopique, qui va être l’occasion pour William Morris, inventeur de la fantasy, de mêler ses trois passions, le Moyen Âge, la magie et la politique, ce voyage étant, à la fois, une aventure épique et une réflexion sur l’égalité et la liberté.
D’abord publié en 1891, ce roman marque un basculement pour William Morris qui, pour la première fois, trouve un équilibre entre le conte (Le Pays creux) et le récit historique (Un Rêve de John Ball), inventant un récit à la fois épique et magique, aux accents politiques forts, qui marque le début de la fantasy. Premier succès immédiat de Morris, La Plaine étincelante jeta les bases de ce qui sera, quelques années plus tard, le chef d’oeuvre de Morris, La Source au bout du monde.

 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La première fois qu'on m'a embrassée, je suis morteLa première fois qu'on m'a embrassée, je suis morte
Colleen Oakley

Milady Littérature
Par l'auteure de Before I Go, une histoire d'amour atypique parfaite pour les fans des romans feel-good de Jodi Picoult et Jojo Moyes. « Si j'ai appris une chose, c'est que l'amour est chaotique. Il ne nous est pas livré dans un joli paquet cadeau. Il ressemble plutôt au cadeau d'un enfant, tout froissé et gribouillé au crayon. Imparfait. Mais toujours un cadeau. Seulement, tous les cadeaux ne sont pas faits pour durer éternellement. » Fantasque et drôle, Jubilee Jenkins souffre d'un mal extrêmement rare : elle est allergique au contact humain (pour résumer aux gens). Après un épisode qui a failli lui coûter la vie, elle décide de ne plus sortir de chez elle. Mais à la mort de sa mère, Jubilee doit affronter le monde et les gens. Elle trouve refuge à la bibliothèque municipale, où elle décroche un travail, et y rencontre Eric Keegan, un homme divorcé qui vient de s'installer en ville avec son fils adoptif, un petit génie perturbé. Bien qu'il ne comprenne pas pourquoi Jubilee le tient à distance, il est sous le charme... Ces trois-là n'étaient pas destinés à se croiser et pourtant seule leur rencontre va leur permettre de s'ouvrir à la vie et à l'amour, formant ainsi un trio irrésistible. « Drôle et terriblement émouvante, Colleen Oakley nous offre une histoire d'amour qui sort de l'ordinaire, entre traits d'esprit et personnages attachants. Le parcours de Jubilee, de la réclusion à la guérison, est fascinant. » - Publishers Weekly
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La quatrième dimensionLa quatrième dimension
Nona Fernández

Stock
Partant de la confession d'un tortionnaire de la dictature de Pinochet à une journaliste, alors que ses patrons sont encore au pouvoir, Nona Fernandez pose les questions redoutables concernant la vérité sur les actes de barbarie et sur le destin de leurs victimes , cette quatrième dimension invisible, quasi inimaginable.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La RevenueLa Revenue
Donatella Di Pietrantonio

Seuil
« Je n’ai pas prononcé son nom pendant des années. Tout ce temps-là le mot maman est resté tapi au fond de ma gorge, comme une couleuvre qui refuse de sortir… J’étais la Revenue. Je m’exprimais dans une autre langue et j’ignorais à qui me rattacher. »

À treize ans, la narratrice apprend brutalement qu’elle n’est pas la fille de ceux qui l’ont élevée. Enfant unique, choyée, étés à la plage et cours de danse, elle doit quitter la ville où elle a grandi pour être rendue à sa famille biologique : dans son nouveau foyer, au village, il lui faut désormais partager une chambre et de bien maigres repas avec une sœur et quatre frères. Pauvreté, violence, usages, dialecte : tout, ici, lui est incompréhensible. « Orpheline de deux mères vivantes », elle ne sait plus qui elle est. Car, finalement, de qui est-on l’enfant ? Pourquoi ses parents adoptifs l’ont-ils abandonnée ? Et l’amour fraternel de Vincenzo, l’aîné, et d’Adriana, la cadette, sera-t-il assez fort pour dissiper les doutes et la détresse qui l’assaillent ?

Roman d’apprentissage d’une immense délicatesse, portrait d’une jeune fille qui renaît à elle-même en s’ouvrant au monde, La Revenue fait partie de ces textes précieux qui bouleversent et qui restent.

Née en 1963 dans un village des Abruzzes, Donatella Di Pietrantonio a déjà publié deux romans très remarqués, Mia madre è un fiume (2011) et Bella mia (2014). Immense succès public et critique en Italie, La Revenue a été récompensé par le prestigieux prix SuperCampiello 2017.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La vengeance du pardonLa vengeance du pardon
Eric-Emmanuel Schmitt

Audiolib
Recueil de quatre nouvelles : deux soeurs jumelles que tout oppose moralement s'aiment et se haïssent tout au long de leur vie, un homme jouisseur abuse d'une fille candide et lui arrache son enfant, un père dur et fermé s'humanise au contact de sa petite fille avec qui il se plonge dans le lecture du «Petit Prince» et une femme rend régulièrement visite à l’assassin de sa fille en prison.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La Veuve et La LuneLa Veuve et La Lune
Westley Diguet

Gloriana Editions
Personne n’aurait pu prévoir que Margareth Fawkes, fille d’un baron veuf et aimant, serait choisie par la reine Victoria pour épouser l’un des plus beaux partis du Royaume de Sa Gracieuse Majesté. Mais c’était sans compter sur l’esprit vif et indépendant de la jeune femme. Quand bien même le beau et riche Comte Edward Rosebury l’attire, elle se refuse à être réduite à un rôle d’épouse.
Quand plusieurs années plus tard, la jeune femme se retrouve veuve et esseulée, à une époque où les femmes vivent à travers l’homme, Margareth va devoir apprendre à surmonter son deuil sans oublier son amour perdu et faire le choix de la vie... Sur le point de perdre pied, il se pourrait que sa plus vieille amie lui vienne en aide.
Elle pensait qu’il n’y avait qu’un seul soleil, jusqu’à ce qu’elle le rencontre.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La vierge blanche de BrièreLa vierge blanche de Brière
Verney Beatrice

La Geste
En cette brumeuse matinée de septembre 1774, un coupeur de tourbe de l'île Pendille découvrit, enfouie dans le sol, une sorte de grand coffre de morta fendu dans le sens de la longueur. S'emparant d'une pelle, il l'ouvrit, pressentant que quelque chose d'insolite ' y trouvait. Un trésor, peut-être ? Mais ce qu il vit l'épouvanta : il y avait là deux cadavres, celui d'une femme à l'abondante chevelure blonde auréolée d'une couronne de fleurs et habillée d une longue robe blanche. Elle portait dans ses bras un bébé emmailloté dans un linge blanc. Il s agissait d'Agnès Vince, une jeune femme de Saint-Joachim. Mais que faisait-elle enfouie au milieu de la piarde, alors que tout le monde la croyait partie, deux ans plus tôt, rejoindre sa famille maternelle à Anvers ? Que faisait ce bébé blotti dans ses bras, alors que personne ne savait qu'elle avait eu un enfant ? Et que signifiaient ces improbables apparitions, début septembre, au soir tombant sur la Brière, d'une Vierge blanche et lumineuse ?
Le commissaire Guillaume Fleury, commissaire principal à la sénéchaussée royale de Guérande, de passage à la vicomté de Donges, se vit confier l'affaire. C'est avec l aide du sergent Étienne Moyon et du chapelain Alain Godet, deux Briérons de souche, que le commissaire résoudra cette enquête pleine de suspense, de mystère et de rebondissements.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
La VirginienneLa Virginienne
Barbara Chase-Riboud

Archipoche
L'une des plus, grandes histoires d'amour de l'Amérique est aussi l'une des moins connues et des plus controversées. Thomas Jefferson, le troisième président des Etats-Unis et l'auteur de la Déclaration d'Indépendance, eut pendant trente-huit ans une maîtresse, la belle et mystérieuse Sally Hemings, qu'il aima et avec laquelle il vécut jusqu'à sa propre mort à l'abri des murs de Monticello, la plantation qu'il possédait en Virginie. Mais ce qui choqua ses contemporains ne fut pas simplement que Jefferson eût une maîtresse. Le vrai scandale vint de ce que Sally Hemings était une esclave quarteronne et de ce que Jefferson engendra avec elle une famille d'esclaves dont de nombreux descendants, connus et inconnus, vivent de nos jours. Cette liaison étrange et passionnée commença dans le Paris de 1787, où Jefferson était ambassadeur de la jeune république américaine auprès de la Cour. Sally n'avait pas alors plus de quinze ans. Du royaume de France, cet extraordinaire récit romantique entraîne le lecteur dans les antichambres du pouvoir à Philadelphie et Washington, puis le fait participer à la vie quotidienne, à la magnificence de Monticello. Pour recréer cette « love story » émouvante et fatale, Barbara Chase-Riboud s'est basée sur les documents et témoignages d'époque, tout en lâchant la bride à sa prodigieuse imagination de romancière, Elle a brossé ainsi un étonnant tableau de l'Amérique esclavagiste de la fin du XVIIIe siècle, une fresque grandiose mais toujours fidèle aux données de l'Histoire. Grâce à La Virginienne, le lecteur partagera tous les débordements de la passion et toutes les grandes couleurs imaginés par une brillante romancière qui se penche sur l'histoire de son pays.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Larmes blanchesLarmes blanches
Hari Kunzru

J.-C. Lattès
Carter et Seth, âgés d'une vingtaine d'années, appartiennent a des mondes opposés. Le premier est l'héritier d'une grande fortune américaine, l'autre est un misfit social sans le sou, timide et maladroit. Ils forment un tandem uni par une passion commune, la musique, qu'ils écoutent dans leur studio. Seth, obsédé par le son, enregistre par hasard un chanteur de blues inconnu dans Washington Square. Carter, enthousiasmé par la mélodie, l'envoie sur Internet, prétendant que c'est un disque de blues des années 20, un vinyle perdu depuis longtemps, oeuvre d'un musicien obscur, Charlie Shaw.
Lorsqu'un vieux collectionneur les contacte pour leur dire que leur faux musicien de blues a réellement existé, Seth accompagné par Leonie, la soeur de Carter, partent dans le Mississipi sur les traces de ce personnage.

« Captivant, ce roman élucide l'histoire inique de l'appropriation par les Blancs de la culture noire. » The Washington Post
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Le bal mécaniqueLe bal mécanique
Yannick Grannec

Pocket
Un soir de 1929, la prestigieuse école du Bauhaus, à Dessau, a donné un bal costumé. C’était avant que les nazis ne dévorent l’Europe, c’était un temps où l’on pouvait encore croire au progrès, à l’Art et au sens de l’Histoire.
Pendant ce bal, une jeune femme, Magda, a dansé, bu et aimé.

Quel rapport avec Josh Shors, animateur à Chicago d’une émission de téléréalité dont le succès tapageur mêle décoration d’intérieur et thérapie familiale ? Quel rapport avec son père, Carl, peintre oublié qui finit sa vie à Saint-Paul-de-Vence, hanté par les fantômes de la guerre de Corée et les mensonges d’une enfance déracinée ? Quel rapport avec Cornelius Gurlitt, cet homme discret chez qui on a découvert en 2012 la plus grande collection d’art spoliée par le IIIe Reich ? Quel rapport avec le marchant d’art Theodor Grenzberg, qui poursuit sa femme, Luise, dans la folle nuit berlinoise ? Quel rapport avec Gropius, Klee, Rothko, Marx, Scriabine, l’obsession de la résilience et Ikea ?

Un siècle, une famille, l’Art et le temps.
Vous êtes invités au Bal mécanique.
Le deuxième roman de Yannick Grannec.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Le chieur !Le chieur !
Jean-Louis Vallois

Du Merite
"Il est bête comme ses pieds notre voisin ! Non seulement, il ne bénéficie pas d'un organe grave et sonore, mais lorsqu'il veut nous expliquer quelque chose, notre cher voisin parle avec les mains... Toutefois ses mains désarticulées n'expriment rien. Rien n'est synchronisé. On croirait un sourd et muet qui fait des fautes d'orthographe lorsqu'il s'exprime dans la langue des signes. Du reste, c'est pourquoi, peu à peu, je cède à l'engourdissement et que mes paupières s'affaissent malgré moi.
En plus, cet imbécile passe sans cesse du coq à l'âne... Or, j'ai le coq... D'après toi, qui est l'âne ?". Anesthésiste reconnu, femme aimante et dévouée, Thierry Bonneval semble avoir tout pour être heureux. Seulement, un jour, l'homme brillant prit un malin plaisir à contrarier les administrations, les banques, puis il y prit goût. Le médecin devint alors l'empêcheur de tourner en rond pour son voisinage et tous ceux croisant son chemin...
Pour parvenir à ses fins, celui qui devint progressivement le chieur, se mit à bricoler, inventer des choses inutiles, ou des plans farfelus, jusqu'au jour où il décida de s'attaquer à la famille. S'agissait-il de la bêtise de trop ? Celle-ci devenant incontrôlable... A moins que par ce biais, le chieur ne cherche à entretenir le feu de la passion ? Cette oeuvre nous mène du quartier basque du petit Bayonne aux verts et insipides bocages des Deux-Sèvres en passant par l'église Saint-Michel de Bordeaux.
L'écriture est fluide, les scènes sont magnifiquement décrites, teintées de commentaires métaphoriques et d'humour.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Le choix d'une mèreLe choix d'une mère
Sinéad Moriarty

Milady
Après un divorce pénible qui a abouti à l’éclatement de sa famille, Kate remonte peu à peu la pente. Mais lorsque l’on diagnostique un cancer à Jess, sa fille de douze ans, c’est, pour elle, l’épreuve ultime. Entre son fils de dix-huit ans qui nourrit un ressentiment profond pour son père, son fils de sept ans désorienté et son ex-mari démissionnaire, Kate ignore comment gérer la situation. À présent, elle doit aussi apprendre à oublier ses propres peurs et son chagrin, et penser avant tout à ses enfants et, tout particulièrement, à Jess. Et si se préoccuper de leur bien-être à tous signifiait commettre l’impensable ?
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Le CollectionneurLe Collectionneur
Christine Orban

Libretto
Roman minutieux et original, à la croisée du roman policier et d'À rebours, Le Collectionneur est l'histoire d'une mystérieuse enquête à travers les passions numismatiques. Sur le ton de l'autoconfession, Arpad de La Castille, héritier de l'une des plus grandes banques européennes, raconte l'histoire de sa vie de collectionneur de monnaies et de pièces anciennes. À son compte ou pour celui de l'État. Dans son château de Fontainebleau, il possède la plus grande collection européenne de monnaies anciennes. En véritable passionné, il n'apprécie pas l'argent pour les richesses ou les pouvoirs qu'il procure mais plutôt pour la beauté des oeuvres d'art qui l'ont matérialisé au cours de siècles. Madame Vallière, vieille collectionneuse, lui remet un soir une pièce rarissime, une monnaie en or frappée pour le mariage de Cléopâtre dont il ne reste qu'un unique exemplaire dans le monde. Intervient alors le comte Alberoni, collectionneur rival et ancien maître d'Arpad de La Castille. Cette apparition va bouleverser le cours de son existence et de cette pièce unique. Livre au suspens et au mystère raffinés, Le Collectionneur capture en outre l'atmosphère feutrée et chargée de violence de la France du début du XXe siècle. --Florent Mazzoleni
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Le Conte populaire français. Contes merveilleuxLe Conte populaire français. Contes merveilleux
Josiane Bru

Presses universitaires du Midi
À la fois ouvrage scientifique de référence et outil de travail pour un large public d’amateurs et de professionnels, ce volume s’inscrit dans le projet de Catalogue raisonné du conte populaire français initié par Paul Delarue. Il constitue ainsi pour les curieux la meilleure introduction au domaine de la littérature orale et plus particulièrement aux contes merveilleux. Les connaisseurs, chercheurs, étudiants, enseignants, conteurs, et autres passionnés, y trouveront un appareil critique important s’appuyant sur des récits recueillis aux sources orales ainsi que les références de leurs nombreuses variantes. Les matériaux narratifs recensés permettront des études comparatives entre les contes de transmission orale et les grands textes littéraires s’inspirant des sources populaires. Ouvrage à part entière pouvant être utilisé de façon autonome, il actualise et prolonge les deux volumes publiés en 1957 et 1964 par Paul Delarue et Marie-Louise Tenèze.

Ces grands récits initiatiques que sont les contes merveilleux, supports privilégiés d’un imaginaire commun et de représentations sous-jacentes dans l’inconscient collectif, sont constamment recréés par les artistes contemporains de la parole, de l’image ou du geste tout comme par les écrivains. Ce livre invite à redécouvrir – autant qu’à interroger – cette part énigmatique du patrimoine immatériel de nos sociétés.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Le Coquillage d'AnataïLe Coquillage d'Anataï
Carlo Sgorlon

Editions du Rocher (5 septembre 1996)
Dans la Russie du tsarisme finissant, au coeur d'une Sibérie dangereuse et grandiose, une diaspora de Frioulans, composée de tailleurs de pierres, de menuisiers, de terrassiers et de forgerons, participe à la construction de la ligne transsibérienne. Ponctuée d'épisodes tragiques, leur lutte est épuisante, aggravée par des conditions de vie extrême.Avec les Tartares et les Mongols, ils forment une communauté villageoise chaleureuse et contrastée, même si le sentiment d'être en terre étrangère est toujours vif en eux. Ensemble, ils poursuivent cette tâche titanesque, artisans acharnés de la modernité, dans une nature vierge, sauvage et glacée où vivent les forces primitives. Une lutte forcenée où ils prennent la stature de héros.Le vieil Anataï, chasseur légendaire, attaché à son grand coquillage de mer, est la mémoire de cette terre mythique et Aïdym, la jeune Kirghize, la déesse tutélaire du foyer.Sgorlon signe un roman riche d'humanité, traversé par le souffle puissant de la tragédie et de l'épopée.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Le désert, RimbaudLe désert, Rimbaud
Jean Esponde

Atelier de l'Agneau
La Corne d’Afrique, c’est pour Rimbaud l’aventure de ses dix dernières années (1881-1891), déjà présente dans "Une saison en enfer" (1873), et l’accomplissement de ce qu’il a pressenti, dans ce qui était une écriture-bilan et aussi un programme d’action. Le désert justement, cette expédition depuis la Mer Rouge jusqu’aux montagnes d’Éthiopie en 1886-1887, à travers l’une des régions les plus arides du monde. Loin du soi-disant « trafiquant d’armes » qu’il n’a jamais été. Ce sont des mois où son destin bascule définitivement. Ou encore la brousse parcourue à cheval ; il s’y trouve bien. C’est le pays des Gallas, aujourd’hui on dit les Oromos. Bref, une approche ici renouvelée de ce monde auquel l’auteur a déjà consacré plusieurs livres.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Le destin de CassandraLe destin de Cassandra
Anna Jacobs

L'Archipel
En 1861, le comté du Lancashire subit le contrecoup de la Guerre Civile américaine. Privées de coton, les filatures ferment une à une, plongeant la population dans la misère. Cassandra Blake, ses trois soeurs et leur père Edwin, un homme cultivé, tentent malgré tout de faire face à l'adversité. Mais, alors que la santé du patriarche décline, il se voit dans l'obligation de faire appel à son frère Joseph qu'il avait perdu de vue.À la mort d'Edwin, Joseph décide de prendre ses nièces sous son aile... bien que son acariâtre épouse Isabel s'y soit opposée. Quand celle-ci découvre le pot-aux-roses, sa vengeance est implacable : elle missionne des ravisseurs pour kidnapper Cassandra, et menace ses soeurs de ne pas la libérer si celles-ci ne quittent pas le pays...Elles sont alors contraintes d'abandonner leur Angleterre natale et d'embarquer pour l'Australie. Mais ce qu'elles ne savent pas, c'est que Cassandra est parvenue à se libérer, non sans souffrances... et a décidé de partir à son tour à l'autre bout du monde pour entamer une nouvelle vie.Les quatre soeurs finiront-elles pas se retrouver en Australie ?
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Le feu divinLe feu divin
Robert Lyndon

Pocket
1081. De vastes empires se livrent une guerre sans merci pour étendre leur puissance. L’Europe et ses abords sont un vaste champ de bataille : depuis le nord avec les Normands, jusqu’au sud avec les Byzantins, aucun peuple ne veut céder du terrain. Mais il se murmure qu’à l’est un empire encore plus puissant détient une arme capable de mettre le monde à genoux : une poudre noire qui explose lorsqu’on l’enflamme.

L’empereur byzantin confie une mission secrète et presque impossible au mercenaire franc Vallon. Pour conquérir cette poudre, il devra se rendre jusqu’en Chine avec une troupe de soldats bien entraînés. Il sera notamment accompagné du médecin Hero, de Wayland, un chasseur solitaire, du Viking Wulsftan, et d’un jeune Franc nommé Lucas. Chacun possède de bonnes raisons d’entreprendre ce dangereux voyage, et chacun cache ses secrets.

Cette quête, qui va durer plus de trois ans, va les mener sur des mers périlleuses et dans des déserts arides. Leur périple va prendre des tours imprévus, qui les conduiront entre autres à la recherche d’un mystérieux ermite chrétien au Tibet et au Népal. Beaucoup n’en reviendront pas vivants. Mais pour ceux qui réussiront, les récompenses pourraient dépasser toute espérance.

Après le travail monumental de La Quête, Robert Lyndon s’impose, avec cette fresque terriblement ambitieuse et d’une érudition vertigineuse, comme le nouveau grand auteur de la fiction historique. Il nous entraîne ici dans un voyage époustouflant où la description des batailles, des paysages et les aventures de ses personnages nous transportent véritablement dans le temps.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Le GantLe Gant
Anne Collongues

Esperluète éditions
Agenouillée devant une porte d’immeuble, elle sort un à un tous les objets de son sac tandis que les gens se dirigent vers on ne sait où d’un pas qui semble fuir quelque chose qui les talonne. On ne lui prête pas attention. Elle préfèrerait perdre sa carte d’identité, ses clés, son passeport, sa carte de crédit, tout ce qui se copie à l’identique en quelques formalités pénibles, plutôt que ça. L’inventaire est presque terminé, ses affaires sont étalées par terre, mouillées – tant pis – elle retourne son sac : barrettes, médicaments, stylo, poussière, c’est tout, le sac est vide, quelque chose en elle se fige, elle n’a qu’un gant.

Ce n’est pas possible.

Dans un Paris sombre et pluvieux, la perte d’un gant entraîne une femme à retraverser la ville à rebours de sa journée. Cette recherche dans la nuit devient peu à peu une errance où surgissent des souvenirs liés aux lieux et à ce gant manquant qui cristallise un choix non-résolu et l’enjeu d’un changement de vie.

L’écriture d’Anne Collongues suit les méandres des pensées de cette femme. Tel un long monologue intérieur, les souvenirs affleurent au fil de ses déambulations dans la ville. Les encres de Patrick Devreux accompagnent l’errance de la jeune fille, en créant une atmosphère sombre, où la réalité et les souvenirs se fondent dans l’obscurité, passants et souvenirs fugaces se transforment en ombres.

Une errance moderne dans la ville et dans les souvenirs…
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Le jour d'avantLe jour d'avant
Sorj Chalandon

Audiolib
(LIVRE AUDIO)

« Venge-nous de la mine », avait écrit mon père. Ses derniers mots. Et je le lui ai promis, poings levés au ciel après sa disparition brutale. J’allais venger mon frère, mort en ouvrier. Venger mon père, parti en paysan. Venger ma mère, esseulée à jamais. J’allais punir les Houillères, et tous ces salauds qui n’avaient jamais payé pour leurs crimes.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Le lilas ne refleurit qu'après un hiver rigoureuxLe lilas ne refleurit qu'après un hiver rigoureux
Martha Hall Kelly

Charleston
« Inspirée par des faits réels, Martha Hall Kelly a tissé l'histoire de trois femmes durant la Seconde Guerre mondiale, une histoire qui montre le courage, la lâcheté et la cruauté de ces années. Cette part de l'Histoire – et de l'histoire des femmes – ne doit jamais être oubliée. » Lisa See, auteure de Filles de Shanghai

« Un roman qui met en lumière les souffrances de ces femmes, et de tant d'autres. J'ai été émue aux larmes. » San Francisco Book Review

À New York, Caroline Ferriday travaille au consulat français. Mais lorsque les armées hitlériennes envahissent la Pologne en septembre 1939, c'est tout son quotidien qui va être bouleversé.

De l'autre côté de l'océan, Kasia Kuzmerick, une adolescente polonaise, renonce à son enfance pour rejoindre la Résistance. Mais la moindre erreur peut être fatale.

Quant à l'ambitieuse Herta Oberheuser, médecin allemand, la proposition que lui fait le gouvernement SS va lui permettre de montrer enfin toutes ses capacités. Mais une fois embauchée, elle va se retrouver sous la domination des hommes...

Les vies de ces trois femmes seront liées à jamais lorsque Kasia est envoyée à Ravensbrück, le tristement célèbre camp de concentration pour femmes. À travers les continents, de New York à Paris, de l'Allemagne à la Pologne, Caroline et Kasia vont tout tenter pour que l'Histoire n'oublie jamais les atrocités commises.

Un premier roman remarquable sur le pouvoir méconnu des femmes à changer l'Histoire à travers la quête de l'amour, de la liberté et des deuxièmes chances.

Le lilas ne refleurit qu'après un hiver rigoureux
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Le Manuscrit de FatipourLe Manuscrit de Fatipour
Jean-Michel Touche

Editions du Jasmin
Un étrange métro qui ne va nulle part, une plage battue par la mer et le vent, une ville déserte que toute vie paraît avoir abandonnée, un cheval mystérieux qui attend Jérémie pour le conduire à Fatipour, un ermite et son message énigmatique...

Oui, la vie de Jérémie a bel et bien basculé le jour où il a franchi la porte de ses rêves. Et elle basculera encore lorsqu'il pénétrera dans la ville déserte...
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Le Moulin du loup, tome 1 : Le Moulin du loupLe Moulin du loup, tome 1 : Le Moulin du loup
Marie-Bernadette Dupuy

Omnibus
Premier tome de la série "Le Moulin du Loup" nous transporte dans la Charente de la fin du 19 ème siècle. On y rencontre Claire, jeune fille de caractère, et de son père Colin Roy, qui fabrique du papier grâce à son moulin. Hélas, les affaires sont difficiles et son père, criblé de dettes, accepte de marier Claire au fils d'un gros propriétaire de cette vallée des eaux-claires. La vie de notre Héroine n'en sera pas plus douce, bien au contraire..
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Le phare de BabelLe phare de Babel
Yannick Anché

Les éditions Moires
Des tempêtes sévissent depuis trois mois, rendant inaccessible le phare de Babel. Deux hommes sont à l'intérieur, luttant contre le froid, l'abattement et la folie. Pour la quatrième fois le Kélouane tente d'accoster. La houle est encore trop forte, le bateau ravitailleur fait demi-tour et s'éloigne, laissant les deux hommes dans un accablement absolu. Le magasin est inondé, la porte du bas a cédé. Au-dessus, la salle des machines commence à essuyer des vagues. Il faut réparer la porte. L'eau s'infiltre, les provisions s'amenuisent, les deux collègues sont épuisés, ils ne se parlent plus. Il est temps d'allumer le phare. Pour atteindre la lanterne, il faut gravir trois cent dix-sept marches. Une fois allumé, le phare ne doit jamais rester sans surveillance, mais le collègue pour la relève ne vient pas. Il semble avoir disparu. Ce roman à rebondissements raconte l'histoire d'un homme, gardien de phare, et de sa fuite désespérée.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Le Poids de la neigeLe Poids de la neige
Guay-Poliquin Christ

Éditions de l'Observatoire
Dans une véranda cousue de courants d’air, en retrait d’un village sans électricité, s’organise la vie de Matthias et d’un homme accidenté qui lui a été confié juste avant l’hiver. Telle a été l’entente : le vieil homme assurera la rémission du plus jeune en échange de bois de chauffage, de vivres et, surtout, d’une place dans le convoi qui partira pour la ville au printemps.
Les centimètres de neige s’accumulent et chaque journée apporte son lot de défis. Près du poêle à bois, les deux individus tissent laborieusement leur complicité au gré des conversations et des visites de Joseph, Jonas, Jean, Jude, José et de la belle Maria. Les rumeurs du village pénètrent dans les méandres du décor, l’hiver pèse, la tension est palpable. Tiendront-ils le coup ?
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Le PouvoirLe Pouvoir
Naomi Alderman

Calmann-Lévy
Et si les femmes prenaient enfin le pouvoir dans le monde entier ? Aux quatre coins du monde, les femmes découvrent qu'elles détiennent le "pouvoir". Du bout des doigts, elles peuvent infliger une douleur fulgurante. Et même la mort. Soudain, les hommes comprennent qu'ils deviennent le "sexe faible". Mais jusqu'où iront les femmes pour imposer ce nouvel ordre ?

"Électrisant ! Choquant ! Décoiffant ! Vous ne regarderez plus jamais les choses de la même façon !" Margaret Atwood, auteur de La Servante écarlate.

"Mettre en lumière les travers des humains et continuer d'éveiller les consciences : c'est là que réside le pouvoir de ce livre."
Aurélie Janssens, librairie Page et Plume, Limoges

"Une écriture électrique. Un rythme endiablé. Si le pouvoir change de camp, pour le meilleur comme pour le pire, ne passez pas à côté : Lisez ce livre !" Charlotte Desmousseaux, librairie La vie devant soi, Nantes.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Le premier maîtreLe premier maître
Aitmatov Tchinguiz

Le Temps des Cerises
« Mon petit peuplier » (1961) Un paysage grandiose dans les hautes montagnes du Tian-Chan, en Kirghizie, aux confins de la Chine, des camions qui circulent par tous les temps sur des pistes défoncées, une succession de défilés, de cols, de sommets et de précipices, les bords du grand lac Issyk-Koul, voilà le décor de la première nouvelle. Elle relate une triste histoire d'amour, entre un intrépide camionneur et une jeune paysanne. Après la Seconde Guerre mondiale, le régime soviétique multiplia les stations de camions, véritables centres logistiques destinés à acheminer toutes sortes de matériaux aux kolkhozes isolés qui manquaient de tout, avec des chauffeurs habitués aux conduites tout-terrain de ces régions. Le héros est l'un d'eux, chauffeur intrépide, aventureux même, participant à sa manière à la construction d'un monde nouveau. Lors de l'une de ses expéditions, il rencontre une jeune fille originaire d'un village voisin, avec ses traditions bien tenaces, et c'est le coup de foudre...

« L'oeil du chameau » La deuxième nouvelle conte la vie de quelques-uns des « glorieux conquérants des terres vierges, les pionniers intrépides des régions nouvelles », la vie extrêmement difficile d'une poignées de travailleurs de la terre, lâchés dans une steppe désertique. C'est une région horrible, torride en été où « même un cactus arrive à se dessécher sur pied », froide et pluvieuse le reste du temps. Sous des yourtes vivent deux conducteurs de tracteurs, deux mécaniciens, une cuisinière et un tout jeune intellectuel qui sert de porteur d'eau et d'homme à tout faire. Les rapports entre eux sont durs, violents même, transformer cette terre ingrate en terre nourricière paraît improbable. L'aide venue de l'extérieur, du pouvoir soviétique, est insignifiante - juste une charrette avec deux chevaux - et le projet d'une station de machines et tracteurs reste encore chimérique. Pourtant, dans ces régions naîtront des villes, et l'homme réussira à domestiquer la nature.

« Le premier maître » (1962, porté à l'écran) La troisième et dernière nouvelle, qui donne son titre à l'ouvrage entier, est la plus connue. C'est le titre du film éponyme, réalisé en 1965 par Andreï Kontchalovski, film qui eut un certain succès. Aitmatov lui-même a participé à l'adaptation de sa nouvelle. Une académicienne célèbre se rend dans son village natal de la lointaine Kirghizie. Elle se souvient avec beaucoup d'émotions de l'école de son enfance. En ce temps-là, en 1924, quelques années après la révolution, un ouvrier était venu faire l'école. C'était un membre des Jeunesses communistes, presque illettré, mais plein d'enthousiasme pour la construction d'un monde nouveau. Sa foi dans le communisme le rendait insensible à l'adversité. Pourtant, l'école n'était qu'une ancienne écurie à moitié délabrée, sans chaises, sans tables. Les parents ne voulaient pas laisser partir les enfants, considérant que c'était du temps gâché, perdu pour le soin des moutons. Il devait passer tous les jours dans chaque chaumière, convaincre les parents, aider les enfants à passer les rivières gelées. Mais le jeune ouvrier devait également faire face aux traditions féodales, qui permettaient aux parents de vendre leur fille pour une jument, ou à un propriétaire de moutons de violer autant de femmes qu'il pouvait en acheter. C'est un hymne à la liberté, à l'altruisme, au partage de la connaissance....
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Le prisonnierLe prisonnier
Omar Shahid Hamid

Les Presses De La Cite
Derrière les murs de Karachi.
Un soir de décembre, un journaliste américain est enlevé à Karachi. Ses geôliers ont l'intention de filmer son exécution puis de diffuser la vidéo le soir de Noël. Allié des États-Unis, le gouvernement pakistanais est en mauvaise posture. La course contre la montre est lancée. Seuls deux hommes peuvent la remporter : le commissaire D'Souza, chrétien placardisé devenu directeur de prison, et son acolyte d'autrefois, Akbar, un ancien policier détenu à la suite d'une affaire qui a mal tourné. Au coeur d'une société encrassée par la corruption, entre djihadistes et dignitaires véreux, prostituées au grand coeur et politiciens assoiffés de sang, le duo de choc reforme équipe. Et tente de venger les injustices du passé.
Dépaysement garanti et immersion dans une des villes les plus dangereuses du globe avec ce thriller haletant, explosif et plus vrai que nature, qui met en scène deux flics davantage soucieux de loyauté que de légalité. S'inspirant de son expérience, Omar Hamid Shahid donne à voir un monde où la frontière entre les bons et les mauvais n'est jamais aussi claire qu'on ne le souhaiterait.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Le sang et la pierreLe sang et la pierre
Aubard Yves

La Geste
Il y a mille ans, Albéric, un enfant abandonné par sa mère et élevé par une paysanne, entre comme novice au monastère de La Souterraine, dans la vicomté de Bridiers. Cet enfant ne sera pas moine, mais il va devenir tailleur de pierre et maître bâtisseur. Albéric connaîtra l'amour et il fondera une famille. De grandes réalisations l'attendent, souvent bien au-delà de son Limousin d'origine. Il deviendra le bâtisseur favori de Guillaume le Conquérant, qui l'amènera jusque sur le champ de bataille d Hastings. Albéric aura deux choses en tête tout au long de sa vie : construire l'église parfaite et retrouver ses origines. Ainsi, la quête du sang et celle de la pierre seront les buts ultimes de son existence, il n'aura pas trop d'une vie pour y parvenir.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Le sang et le pardonLe sang et le pardon
Nadeem Aslam

Seuil
Aux abords de la ville de Zamana, lorsqu’une fusillade éclate entre des tueurs pakistanais et un espion américain, la vie de Nargis bascule. Pris dans les tirs croisés, Massud, son mari, architecte comme elle, épris de beauté et de justice, meurt avant qu’elle ait pu lui avouer son terrible secret.

Menacée par un officier des services du renseignement qui la somme d’accorder son pardon au meurtrier américain, Nargis craint que la vérité sur son passé n’éclate au grand jour. Car depuis quelque temps, du haut des minarets de la ville, un inconnu dévoile l’intimité de certains habitants. Dans un pays où les accusations de blasphème sont monnaie courante, ces dénonciations anonymes sèment la terreur parmi la population.
Nargis prend alors la fuite en compagnie de deux jeunes gens, Helen, la chrétienne, et Imran, le mystérieux Cachemirien, à la recherche d’un îlot de paix et d’amour, loin de la violence et de la folie des hommes.

Par la magie de cette prose lumineuse qui caractérise le style de Nadeem Aslam, le passé et le présent du Pakistan, marqués par la corruption, l’intolérance, mais aussi la résilience et l’espoir, se reflètent dans un même miroir.

Nadeem Aslam, né au Pakistan en 1966, a quatorze ans lorsque sa famille, fuyant le régime du général Zia, s’installe en Angleterre. Après des études à l'université de Manchester, il se consacre à l'écriture. Le Sang et le Pardon est son cinquième roman, en cours de publication dans une douzaine de pays où son talent est largement reconnu. Son œuvre est publiée aux Éditions du Seuil.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Le Voisin indienLe Voisin indien
Ida Richer

Fauves
Mina, jolie Parisienne débordée, mère de trois enfants, a beaucoup de mal à refaire surface depuis la mort tragique de son mari. Son frère aîné, bien décidé à la sortir de sa mélancolie, ne ménage pas ses efforts. Jusqu'au jour où Arjun, jeune et séduisant golden boy fraîchement débarqué de Mumbai, emménage au 3e étage et dans leurs vies. Contraint par ses parents à quitter son Inde natale pour le mettre à l'épreuve et parvenir à le marier coûte que coûte, son exil prend une tournure inattendue.

Comment Mina pourra-t-elle accepter ce nouvel espoir et laisser renaître le désir pour un autre homme, sans trahir la mémoire de son époux disparu ? Est-elle celle qu'Arjun espère depuis toujours malgré leurs différences qu'il lui faudra imposer aux siens ?

Un premier roman délicieusement sentimental, qui tiendra le lecteur en haleine de la première à la dernière ligne et montre que le destin est décidément imprévisible et facétieux... Et surtout, qu'il peut nous réserver quelques belles surprises !
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Le vol du gerfautLe vol du gerfaut
Jean Contrucci

HC Editions
Jean-Gabriel Lesparres, grand auteur français reconnu par tous, est en panne d'inspiration. Bien décidé à ne pas publier un texte qui ne soit pas à la hauteur des précédents, il décide de se faire voler son manuscrit...
Jean-Gabriel Lesparres est l'un des plus grands auteurs de son temps. Prix Goncourt, directeur littéraire, membre des plus grands jurys parisiens, il n'a plus rien à prouver à personne... Si ce n'est peut-être à lui-même. Depuis dix ans, il peine à achever son dernier roman, que lui réclame à cor et à cris son éditeur et vieil ami. L'écrivain sait que son texte n'est pas à la hauteur des précédents et refuse de céder à la machine éditoriale. Une idée lui vient alors, qui va modifier le cours de son existence : se faire voler son manuscrit et enterrer définitivement ce projet. Tout se passe à peu près comme prévu, jusqu'au jour où il découvre que son texte va être publié sous le nom d'une jeune auteure inconnue... et par son propre éditeur.
Jean Contrucci n'a pas publié de littérature générale depuis vingt-cinq ans. Il nous offre ici un roman émouvant et drôle, dont l'écriture ciselée sert parfaitement son sens aiguisé des situations et des états d'âmes humains.
On rit lorsque Jean Contrucci écrit sur les peurs, celle de ne pas réussir, celle du regard des autres, celle de vieillir. On pleure lorsqu'il nous parle de la vie. Et on relit pour le plaisir ces phrases si généreuses dont lui seul a le secret.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Les 12 travaux d'Emeraude Kelly qui voulait changer sa vieLes 12 travaux d'Emeraude Kelly qui voulait changer sa vie
Carole-Anne Eschenazi

Editions d'Organisation
Emeraude Kelly, que tout le monde appelle Emmy, a 33 ans et descend d'une famille d'aristocrates aujourd'hui sans le sou. Elle vit seule dans un studio à Paris avec son chat, accuse quelque kilos en trop, et travaille pour la société Dulac, qui fabrique des arrosoirs, parce qu'il " faut bien travailler ". Bien sûr, Emmy a de quoi manger, un toit au-dessus de la tête, un boulot stable et sécurisant, une famille pas trop dégénérée, des amis fidèles. Mais elle attend tellement plus de la vie ! Comment faire ? Entre l'amour, le poids, et l'accomplissement professionnel, le " chantier " paraît démesuré à la jeune femme. Alors qu'elle visite une exposition sur l'univers de Disney, la jeune femme fait une rencontre providentielle. A la manière d'une Mary Poppins, Maud, une femme d'un certain âge, se matérialise devant elle. Elle propose à Emmy de relever 12 défis pour réenchanter sa vie. Emmy accepte de jouer au Hercule du développement personnel, et se se livre, pendant 12 semaines, aux exercices concoctés spécialement pour elle par son nouveau coach en imaginaire. A l'issue des douze semaines de travaux, Emmy aura accompli un remarquable travail sur elle-même : elle s'est réconciliée avec son corps, ce grand inconnu qu'elle considérait si mal ; elle a lancé un nouveau projet professionnel d'envergure : racheter le château où elle a grandi, le restaurer, et le transformer en un lieu unique d'évasion et de magie ouvert au public ; Enfin, elle s'est engagée dans une belle et saine histoire d'amour avec un homme inattendu : Lancelot Dulac, fils du créateur de la société Arrosoirs Dulac.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Les bûchers d'Isabelle la catholiqueLes bûchers d'Isabelle la catholique
Didier Nebot

Erick Bonnier
À travers l'histoire d'une pierre sacrée provenant du Temple de Jérusalem que se transmet de générations en génération la famille Tobias, ce livre relate les épreuves et les souffrances de cette famille juive en Espagne au siècle d’Isabelle la Catholique, jusqu'à son expulsion en 1492 vers le Maghreb.

Tolède… An de grâce 1405

"Partez, disparaissez Juifs maudits!" cria Vincent Ferrer ... Dans le temple, il renversa les objets de culte et déclara aux chrétiens qui l'avaient suivi qu'un lieu aussi somptueux ne pouvait qu'honorer la gloire de Jésus : « Qu'il ne soit plus souillé par les ennemis du Christ! « Tu es pierre! », lança-t-il en déployant ses bras, et les chrétiens répondirent : « Sur cette pierre, je bâtirai mon église ». Et ce prestigieux lieu saint, devint l'église Santa Maria La Blanca.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Les cheveux dont je rêvaisLes cheveux dont je rêvais
Jacquet Marjorie

Max Milo
Paris, la mode, les hommes, le sexe, la légèreté, les amis... les ingrédients de la vie d'une trentenaire libre et inspirée. Jusqu'au jour où tout bascule, "vous avez un cancer du sein". Marjorie pleure, elle a peur. L'incompréhension, la colère d'abord puis l'épreuve à dépasser. Des amants qui disparaissent, des amitiés qui se renforcent, des liens précieux à jamais…pour la vie. Marjorie affronte cette nouvelle réalité, elle livre tout dans ce récit avec sincérité et authenticité.
De la perte de ses cheveux, de sa libido, de sa féminité jusqu'à la renaissance à l'aube de ses 40 ans.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Les choix d'une vie en PérigordLes choix d'une vie en Périgord
Valérie Clair-Kempf

La Geste
A mi-chemin entre le roman et le guide, cet ouvrage considère que le vin doit être un véritable plaisir accessible à tous.
Ce livre est à parcourir comme un voyage initiatique dans le monde du vin. L'auteure s'est inspirée de sa propre expérience : totalement néophyte, elle est en effet partie à la rencontre des propriétaires viticoles et à la découverte de leur production.
Valérie Clair-Kempf raconte le vin à travers la vie d'une famille périgourdine, notamment via les yeux de Constance, un personnage haut en couleurs. Le ton est souvent humoristique.
L'ouvrage se veut être un véritable plaidoyer pour le vin en général, et le vin bergeracois en particulier, un hommage à la profession et, plus largement, une ode à la cuisine traditionnelle périgourdine.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Les chroniques d'Ataraxia : L'odyssée d'AmosLes chroniques d'Ataraxia : L'odyssée d'Amos
François Bournaud

TohuBohu Editions
Tout pourrait aller pour le mieux sur Ataraxia, où les clans vivent en paix au milieu de paysages préservés. Mais Amos de Slima, hanté par un souvenir étrange, prévient ses pairs d'un danger qui menace la planète. En vain. Rejeté, poursuivi, Amos se rend aux confins du monde habité, sur l'île des Proscrits et délivre une jeune femme. Ensemble, ils vont lutter contre l'organisation souterraine qui veut établir un ordre nouveau.
L'Odyssée d'Amos est un roman d'aventures mais c'est aussi et surtout un hymne à la nature et au voyage, dans une société idéale où un mal inconnu ronge l'utopie Ataraxia.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Les corps électriquesLes corps électriques
Manuel Blanc

Éditions de l'Observatoire
Jeux de lumière, chorégraphie étudiée, poses lascives : Virginie entre en scène. Enroulée à sa barre, elle capture le désir et laisse glisser les regards sur elle. Chaque soir, dans l'obscurité des clubs de pole dance, elle s'exhibe, s'affranchit des hommes et retrouve une féminité trop longtemps malmenée. Mais, sous sa peau désormais épanouie, se cache une bizarrerie, un frère sacrifié, qui prend de plus en plus de place dans sa vie.
Rattrapée par les hommes de son passé, tourmentée par ceux de son présent, c'est avec ce jumeau envahissant qu'elle se lance à la recherche de son père volatilisé avant sa naissance.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Les Danois ne ferment jamais les voletsLes Danois ne ferment jamais les volets
Cécile-Marie Hadrien

Paul et Mike
« En 1974, ma mère a mis douze heures à m’expulser dans la piscine expérimentale de Frédéric Leboyer, avec Phedra comme passagère clandestine. Cette sacrée pieuvre continue de mêler ses tentacules à ma vie, allant jusqu'à m’expliquer comment on fait les bébés. Il lui arrive pourtant de se tromper dans ses calculs... »
Être ou ne pas naître ? Telle est la question posée par Lætitia, quadragénaire juvénile en mal d’enfant. Avec son âme de rockeuse et son cœur trop gourmand, elle a l’art de cultiver les paradoxes. Mais la perte de contrôle n’est-elle pas le meilleur moyen de faire évoluer une situation ? Le 21 juillet 2016, à Copenhague, elle a douze heures pour laisser les choses de la vie décider à sa place.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Les DéraisonsLes Déraisons
Odile d'Oultremont

Éditions de l'Observatoire
La vie d'Adrien et de Louise est un chaos enchanteur.
Méritant et réservé, il travaille pour assurer leur quotidien.
Ouvrière qualifiée de l'imaginaire, elle désaxe la réalité pour illuminer leur ordinaire.
Leur équilibre amoureux est bouleversé le jour où l'agenda stratégique de l'employeur d'Adrien coïncide avec la découverte de tumeurs dans les poumons de sa femme.
Pendant que les médecins mettent en place un protocole que Louise s'amuse à triturer dans tous les sens, l'employé modèle est exilé par un plan social aux confins d'un couloir.
Sidéré, Adrien choisit pour la première fois de désobéir?: il déserte son bureau vide pour se dévouer tout entier à Louise, qui, jour après jour, perd de l'altitude.
Mais peut-on vraiment larguer les amarres et disparaître ainsi sans prévenir ?
Et les frasques les plus poétiques peuvent-elles tromper la mélancolie, la maladie et finalement la mort??
Odile d'Oultremont est scénariste et réalisatrice. Les Déraisons est son premier roman.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Les ébouriffésLes ébouriffés
Philippe Delannoy

Les Editions du Rocher
Au coeur des années 60, le jeune François et ses parents emménagent à Saint-Brieuc. Le Général de Gaulle est président de la République et Georges Pompidou, Premier ministre. Arpentant les rues de la ville ou profitant d'une virée familiale en bord de mer, François prend goût à sa nouvelle vie. L'adolescence recèle de nombreux charmes et promesses. Avec ses camarades, ils forment une petite bande qui n'est pas insensible à l'art et à la politique. Les échos de mai 68 leurs parviennent. La société est en train de changer à grande vitesse. Serge Gainsbourg et Jane Birkin chantent « 69, année érotique », tandis que Georges Pompidou est élu Président de la République. Les cheveux se portent longs et les jupes raccourcissent. Le temps des copains devient celui des petites amies. Et c'est ainsi que les « ébouriffés » - François, Gilles, Matthieu, Hervé et les autres - achèvent de grandir sous le regard, tantôt amusé tantôt inquiet, de leurs parents.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Les escarpins rougesLes escarpins rouges
Anja Linder

Max Milo
Anja Linder, harpiste reconnue, raconte son combat après avoir perdu l'usage de ses jambes lors d'un accident, en 2001. Alors âgée de 26 ans, son seul but a été de reprendre la harpe. Avec beaucoup de volonté et l'ajout d'un bloc de commande spécial simplifiant l'usage des pédales de son instrument, elle est désormais capable de jouer à nouveau.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Les Euphorismes de Grégoire, tome 3Les Euphorismes de Grégoire, tome 3
Grégoire Lacroix

Max Milo
(PEUT ETRE LU INDÉPENDAMMENT DES AUTRES TOMES)

Dans le sillage des deux tomes précédents, Grégoire Lacroix poursuit son observation amicale du comportement humain, y compris le sien. Il le fait avec un regard à la fois lucide et bienveillant. En deux mots : Pas dupe mais pas juge... Bien sûr, d'un bout à l'autre, l'humour et la dérision sont en filigrane... Celui qui paie ses dettes s'enrichit. Il ferait mieux de payer les miennes ça ferait deux heureux au lieu d'un.
J'ai un principe : ne jamais décevoir ceux qui n'attendent rien de moi. Peu d'hommes politique sont conscients que l'on peut être sincère et se tromper quand même. Tomber amoureux c'est découvrir avec bonheur que l'on a, en soi, de la place pour deux. On n'aime pas une femme parce qu'elle est exceptionnelle mais c'est parce qu'on l'aime qu'elle le devient...
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Les forteresses de l'oubliLes forteresses de l'oubli
Serge Moncomble

Murmure
Ce livre mêle le poème, le récit, l'imprécation, la prose poétique, passe de la phrase nominale à la phrase-fleuve, de l'économie de mots à l'élan lyrique. D'autres écrivains ont ainsi dans le même livre changé de genre et de mètre. Parfois avec une préoccupation expérimentale ou le souci de prouver une virtuosité multiforme. Ici, rien de formel, rien de gratuit. La diversité des écritures répond au projet même du livre, à la personnalité de Joseph Dardanel qui se cherche, cherche sa forme, sa justification. Son père, enfant abandonné, fut placé par l'Assistance publique dans le Morvan. Ou plutôt déplacé. N'est-il pas né à Drancy, ville tristement célèbre pour d'autres déportations ? Cet abandon, cette ignorance des origines, cette illégitimité initiale ont empoisonné la vie de Joseph Dardanel, voyageur sur la terre, exilé de sa propre vie. Ses années d'internat ont été vécues sous le signe de l'abandon, malédiction qui pèse sur la famille et impose une grille d'interprétation. Les Forteresses de l'oubli nous font entrer dans d'autres forteresses, asiles, pensionnats, hôpitaux, où l'on accueille de pauvres hères pour en protéger la société plus que pour les protéger d'eux-mêmes. Murs, dortoirs, couloirs, médecins, prêtres, maîtres, gardiens… Le monde est bien fait.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Les furiesLes furies
Lauren Groff

Points
« Le mariage est un tissu de mensonges. Gentils, pour la plupart. D’omissions. Si tu devais exprimer ce que tu penses au quotidien de ton conjoint, tu réduirais tout en miettes. Elle n’a jamais menti. Elle s’est contentée de ne pas en parler. »
Ils se rencontrent à l’université. Ils se marient très vite. Nous sommes en 1991. À vingt-deux ans, Lotto et Mathilde sont beaux, séduisants, follement amoureux, et semblent promis à un avenir radieux. Dix ans plus tard, Lotto est devenu un dramaturge au succès planétaire, et Mathilde, dans l’ombre, l’a toujours soutenu. Le couple qu’ils forment est l’image-type d’un partenariat réussi.
Mais les histoires d’amour parfaites cachent souvent des secrets qu’il vaudrait mieux taire. Au terme de ce roman, la véritable raison d’être de ce couple sans accrocs réserve bien des surprises.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Les héritiers, tome 1, épisode 2 : La princesse de papierLes héritiers, tome 1, épisode 2 : La princesse de papier
Watts Erin

Hugo et Compagnie
Ella Harper est une battante, une éternelle optimiste. Elle a passé sa vie à déménager de ville en ville pour suivre sa mère, à avoir des fins de mois difficiles et à penser qu'un jour elles allaient s'en sortir. Mais quand sa mère meurt, elle se retrouve seule au monde...

Jusqu'au jour où Callum Royal apparaît dans sa vie. Finis la galère et le club de strip-tease pour payer ses études. La voilà dans le grandiose manoir des Royal. De l'argent, du luxe du confort...
Et... les cinq fils de Callum.

Tous la détestent, tous sont désespérément attirants. Le plus charismatique d'entre eux, Reed Royal, est celui qui est le plus déterminé à la renvoyer là où il pense qu'est sa place, dans un monde de dénuement qu'elle n'aurait jamais dû quitter. Il ne veut pas d'elle dans sa vie. Il ne veut pas lui faire une place dans le petit monde huppé des Royal.

Et s'il avait raison ?

Argent, excès, tromperies, faux-semblants. Tout un univers qu'Ella découvre avec stupeur. Si elle veut survivre dans le royaume des Royal, il va falloir qu'elle apprenne à édicter ses propres règles royales.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Les indifférentsLes indifférents
Julien Dufresne-Lamy

Belfond
Ils sont les enfants bénis. Les élus. Personne ne les approche. Ils se surnomment les Indifférents.
Une bande d'adolescents bourgeois mène une existence paisible sur le bassin d'Arcachon. Justine arrive d'Alsace avec sa mère, recrutée par un notable du coin. Elle rencontre Théo, le plus jeune fils de la famille, et, très vite, intègre son clan.
De ces belles années, Justine raconte tout. Les rituels, le gang, l'océan. Cette vie d'insouciance parmi les aulnes et les fêtes clandestines, sous le regard des parents mondains. Mais un matin sur la plage, un drame survient. Les Indifférents sont très certainement coupables. La bande est devenue bestiale.
Dans un style haletant et incisif, le nouveau roman de Julien Dufresne-Lamy dessine le portrait d'une jeunesse aussi cruelle que prodigieuse.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Les MaiaLes Maia
De Queiroz

Editions Chandeigne
Jorge Luis Borges considérait Eça de Queiroz comme «un des plus grands écrivains de tous les temps» : Les Maia, paru en 1888, est indubitablement son chef-d’œuvre. Il appartient au genre des romans «cycliques» où l’on suit le destin non seulement d’une personne, mais d’une famille, précédant ainsi Les Buddenbrooks de Thomas Mann et la Forsyte Saga de Galworthy.

Le nœud de l’action est une sulfureuse histoire d’amour dans le goût romantique, mais le grand intérêt du récit est ailleurs : dans la peinture d’une société bourgeoise décadente; dans l’évocation de la ville de Lisbonne qu’arpente le héros, Carlos de Maia, de la rue des «Janelas Verdes» jusqu’au Chiado; enfin dans le personnage d’Ega, type du Portugais cultivé, hyperconscient, cosmopolite, enclin à dénigrer son pays auquel il est profondément attaché – comme Eça lui-même.

À la fois histoire d’une passion fatale, peinture de mœurs objective et virulente satire, ce livre, dont le rythme rappelle les romans anglais par son style à la fois lumineux, attendri et ironique, a immortalisé Lisbonne dans la littérature.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Les miniaturesLes miniatures
Andréa DEL FUEGO

L'Aube
Dans un institut qui se dresse au centre de São Paulo, des drôles de thérapeutes reçoivent des patients endormis auxquels ils suggèrent des rêves à l'aide de miniatures très diverses, allant du tigre... à un ovaire?! Las?! la machine s'enraye lorsqu'un des onirocrites se retrouve en charge de deux membres d'une même famille, ce qui est rigoureusement interdit. Commence alors un stupéfiant récit à trois voix?: celle de la mère qui se bat pour garder le goût de l'existence, celle de son fils adolescent bien décidé à tracer son chemin et celle de l'onirocrite, complètement obsédé par leur destin. Une ambiance digne d'un Kafka à la sauce brésilienne?: détonnant et savoureux ! «?Andréa del Fuego apporte un souffle d'air frais à la littérature contemporaine. ?» Folha de Pernambuco «?Une prose parmi les plus excitantes des auteurs de langue portugaise d'aujourd'hui.?» Express
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Les nouveaux voisinsLes nouveaux voisins
Catherine McKenzie

Michel Lafon
Julie Prentice, son mari Daniel et leurs jumeaux de 6 ans emménagent à Cincinnati pour échapper à une femme qui a harcelé Julie après la parution de son roman Le Jeu de l'assassin, devenu un best-seller. Un charmant quartier résidentiel semble l'endroit parfait pour un nouveau départ. Mais la présidente de l'association du quartier ne leur rend pas la tâche facile. À grand renfort d'e-mails et de lettres sur les règles de bonne conduite à suivre, elle régit la vie de tous et oppresse Julie qui doit faire face à la curiosité du voisinage. Lorsqu'elle reçoit des menaces, Julie prend peur : sont-elles le fait de sa harceleuse ou de voisins malveillants ? Alors que la tension monte, les ennemis se révèlent et le calme apparent d'une rue sans histoires se transforme en cauchemar.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Les nuits indomptablesLes nuits indomptables
Hicham Nazzal

Plon
Dans un train, Karim, vingt-cinq ans, éclate en sanglots. Dans un autre train, quelques semaines plus tard, le même Karim regarde le paysage défiler, apaisé. Entre ces deux trajets, un séjour dans un Paris pluvieux et sombre pendant lequel il commet une série de meurtres. Aucune préméditation. Pourtant, toutes les victimes présentent un point commun. Ce n'est pas l'histoire d'un serial killer, c'est l'histoire d'une série de passages à l'acte.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Les passagers du siècle Les passagers du siècle
Viktor Lazlo

Grasset
Yamissi, arrachée à sa famille en Centrafrique pour être vendue comme esclave, est achetée à Cuba par Ephraïm Sodorowski, un marchand juif polonais. Un amour improbable naît entre ces deux êtres. Il se prolongera par la rencontre à Dantzig, quarante ans plus tard, de leur fille Josefa avec Samuel Wotchek, un anarchiste juif en quête de pureté.
L'odyssée de ces personnages, liés par leurs tragédies, s'adosse à la grande Histoire sur trois continents et cinq générations, de 1860 à nos jours.
Ce grand roman unit dans un ample mouvement la traite négrière et la Shoah, double expérience de l'horreur qui a façonné les héros sans qu'ils renoncent jamais à leur quête de liberté.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Les quatre filles du révérend LatimerLes quatre filles du révérend Latimer
Colleen McCullough

Archipoche
Australie, début du XXe siècle. Les sœurs Latimer sont au nombre de quatre : Edda et Grace, les aînées, sœurs jumelles nées de la première union de leur père, un pasteur dont l’épouse est morte en couches ; Heather et Kitty, des jumelles également, filles de l’ancienne gouvernante du presbytère qui a épousé le révérend en secondes noces.
En 1925, les sœurs âgées de 18 et 19 ans fuient l’austérité du presbytère et l’autorité maternelle pour se former au métier d’infirmière dans l’hôpital de leur ville natale, en Nouvelle-Galles du Sud.
Là, chacune pourra aussi laisser libre cours à ses aspirations personnelles, dont la recherche de l’amour. Mais la Grande Dépression n’est pas loin, qui pourrait balayer bien des rêves d’émancipation dans une société encore très patriarcale…
Une grande fresque sentimentale qui s’attache à la destinée de quatre jeunes femmes énergiques et attachantes.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Les rendez-vous de la clairièreLes rendez-vous de la clairière
Robert Penn Warren

Les Belles Lettres
"Savez-vous où il est, ce métèque ? " Et, avant qu'elle ait eu le loisir de répondre, prise dans son extase, il marcha sur elle et, à brûle-pourpoint : " Eh bien, il est mort ! Voilà où il est ! " Elle reprenait conscience et le regardait avec un sourire de pitié indulgente. " Mort ! Sur la chaise électrique. Coupable et exécuté ! Et vous savez pourquoi ? "

Le drame dont voici l'épilogue est la trame de ce roman de Penn Warren, qui s'ouvre sur l'arrivée d'Angelo, le jeune et beau Sicilien, dans ce Tennessee où Cassie vieillissante veille son mari impotent... Mais l'étoffe en est irréductible à une seule intrigue l'histoire d'amour qui advient de cette rencontre, le meurtre, le procès, l'exécution... sont autant d'avatars du souffle romanesque d'un des plus grands écrivains américains de ce siècle, dont l'inspiration ample, puissante, tourmentée transfigure personnages et situations.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Les tulipes du JaponLes tulipes du Japon
Isabelle Bielecki

M.E.O.
Une histoire d’amour (qui finit mal, mais…)
Une histoire de guerre des nerfs dans une entreprise japonaise (qui finit bien, mais…)
Et des souvenirs qui balisent six journées d’une vie de combat.
Car rien ne se donne à une jeune immigrée, même quand elle est décidée à pleinement s’intégrer. Il
faut se battre pour trouver une forme de bonheur, se démener pour garder sa place dans le monde
professionnel, particulièrement s’il est transplanté d’une autre culture et ne se greffe pas facilement.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Les vacances du petit RenardLes vacances du petit Renard
Arthur Cahn

Seuil
« Hervé a levé ses bras pour y caser sa tête, comme ce matin dans le jardin. C’est sa pose. C’est comme cela certainement que Paul se souviendra de lui quand il sera de retour à Paris. Il sait déjà qu’il collectionne des souvenirs. »

Paul, 14 ans, arrive dans la maison de campagne familiale pour y passer les vacances d’été. Il y rencontre le meilleur ami de sa tante, Hervé, 45 ans, dont il tombe aussitôt amoureux. Dans l’oisiveté et la solitude de cette parenthèse estivale, il finit par télécharger une application de rencontres sur son téléphone.

Arthur Cahn, né en 1984, a suivi des études de lettres puis de cinéma à la Fémis. Il a réalisé plusieurs courts métrages (Les Ravissements, Au loin les dinosaures, Herculanum,) qui ont récolté plusieurs prix au cours de leur sélection en festivals. Parallèlement à son activité d’écrivain, il prépare actuellement son premier long métrage.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Loin de la foule déchaînéeLoin de la foule déchaînée
Thomas Hardy

Archipoche
Jeune femme d’une grande beauté et au caractère impétueux, Batsheba Everdene hérite à vingt ans d’un beau domaine, qu’elle dirige seule. Quand un incendie se déclare dans sa propriété, un ancien soupirant ayant connu des revers de fortune, Gabriel Oak, apporte une aide précieuse pour sauver ses récoltes. Elle lui procure un emploi parmi ses gens, mais devient l’élue de deux autres prétendants, bien décidés à obtenir sa main. Oak s’avérera quant à lui d’une étonnante fidélité…

Publié en 1874, Loin de la foule déchaînée est le premier des grands romans de Thomas Hardy (1840-1928), à qui il apporte la notoriété. Il marque l’apparition dans son œuvre de la région imaginaire du Wessex, calquée sur son Dorset natal. C’est le texte fondateur d’un univers familier aux lecteurs de Tess d’Urberville ou Jude l’obscur.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Love RedemptionLove Redemption
Laura Brown

Harlequin
Seules les histoires d'amour qui peuvent nous blesser méritent d'être vécues

Ne rien attendre de personne et contrôler chaque aspect de sa vie, c’est le seul moyen que Carli a trouvé de se protéger. Alors oui, ça veut dire laisser la peur guider ses choix, mais dans un monde où elle n’a jamais réussi à s’intégrer en tant que malentendante, ça veut surtout dire survivre, tout simplement. Mais ça, c’était avant de rencontrer Reed, avec son charme à couper le souffle et sa façon intense de la regarder… Désormais, survivre ne suffit plus. Carli veut vivre. Seulement elle n’a jamais eu aussi peur de sa vie. Car prendre le risque de vivre, c’est aussi prendre celui de tout perdre… y compris Reed.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Ma route coupait droit à travers le mondeMa route coupait droit à travers le monde
Pierre Furlan

Esperluète éditions
Un recueil de trois nouvelles. Lupo est victime d'une hallucination en jouant aux cartes avec ses amis. Un homme reçoit le manuscrit d'un certain Léonard Morel, l'auteur d'un polar dans lequel il raconte ses mésaventures dans une importante affaire de drogue. A la recherche de l'histoire idéale, un écrivain explore les chemins de l'initiation, de la recherche et de l'insatisfaction.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Ma très chère grande soeurMa très chère grande soeur
Ji-young Gong

Editions Philippe Picquier
Au coeur de l'enfance de l'auteure brille le sourire de Bongsun. Maltraitée et affamée, Bongsun s'est réfugiée chez eux il y a des années. Pour autant, elle n'occupe pas une place égale à celle des autres enfants de la famille, elle reste une subalterne, une petite bonne. Mais pour Jjang-a, c'est sa très chère grande soeur, qui dort dans sa chambre, la porte sur son dos partout où elle va. Surtout, elle est une porte ouverte sur un monde différent, comme si on franchissait une ligne interdite.

Sincérité et émotion sont les deux forces traversant ce récit qui ne cache rien, n'enjolive rien. On est bien souvent bouleversé par la lucidité de ce regard d'enfant sur le monde des adultes et les injustices qui le déchirent. Et toujours rayonne la figure de Bongsun, généreuse et joyeuse, répondant aux malheurs par son fameux grand sourire.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Ma vie avec ContumaceMa vie avec Contumace
Jean-Pierre Brouillaud

Buchet-Chastel
Il a des conversations avec Contumace, son aimable poisson rouge, qui tourne dans un bocal à la vitesse précise, harmonieuse et rassurante, de dix-sept tours minute. Lui-même vit dans un petit deux pièces. Il est champion de scrabble, s'entraîne et joue chaque jour. Ce qui a un peu déteint sur son cerveau et son rapport aux mots. Il a des parents, respectueux, distants mais légèrement inquiets de la solitude dans laquelle il s'obstine.
Il les rassure en affirmant qu'il n'est pas seul puisqu'il vit avec Contumace. Tout se complique lorsque la Joconde, un matin, débarque dans son salon. Absurde, humour, légèreté. Comme dans Martin Martin et Les Petites Rébellions, J.-P. Brouillaud raconte l'épopée minuscule et surréaliste d'un héros d'appartement.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Madame CléoMadame Cléo
Michel Joiret

M.E.O
Alors qu’il vient de se faire chasser du domicile conjugal par sa femme, le narrateur se remémore sa vie à travers le souvenir d’une vieille amie de son père qui a marqué son enfance. Toute sa vie défile : la guerre de 1940, la trahison d’une autre femme et un meurtre qui oscille entre fantasme et réalité.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
MagdaMagda
Mazarine Pingeot

Julliard

Comment réagit-on lorsqu'on apprend par la télévision que sa propre fille est accusée de tentative de meurtre en relation avec une entreprise terroriste ? Magda, belle femme de soixante ans habituée à vivre à l'abri des regards, voit soudain son intimité fouillée, disséquée par des enquêteurs suspicieux et des journalistes avides de sensationnalisme. Tandis que la justice fait traîner une procédure de plus en plus politique, elle s'interroge : sa fille a-t-elle réellement eu l'intention d'attenter à des vies humaines ? Et si oui, quel rôle a-t-elle joué, en tant que mère, dans cette dérive ?
Très librement inspiré de faits réels, Magda explore, par le biais de la fiction, les ressorts de la transmission familiale entre une mère rongée par le secret et sa fille, activiste passée du côté de la clandestinité. Un roman introspectif et crépusculaire, doublé d'un captivant portrait de femme.




 

Nous avons clos les participations pour ce livre
MakoroMakoro
Florence Malmassari

ateliers henry dougier
A la découverte d'un Mali et de personnages pétillants.

" Si tu empiles vingt pommes, tu as à peu près la hauteur de Makoro. Elle a dix ans, ses jambes sont des baguettes, les muscles collent aux os, c'est une petite grenouille. Ses cheveux,ce sont des milliards de frisures de laine, on passe les doigts dedans, c'est doux et ça pétille, au-dessous, on sent la tête bien faite, bien ferme. "

Makoro vient de Kissibougou, un village en brousse. À Bamako, dans un minuscule deux pièces, Ada sa tante l'accueille comme si c'était sa fille. On plonge alors dans la vie d'un quartier bouillonnant aux côtés de personnages pétulants : la vieille Niéba, Tiguidé-aux-belles-fesses, Touré le professeur, Inoussa le prodige, Abdoulaye-jus-à-bulles et petit Youssouf, qui nous entraînent dans un Mali vibrant, poétique et profond.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Mécanique d'un homme heureuxMécanique d'un homme heureux
D. Jaramillo Agudelo

Yovana
Tomás, ingénieur à la retraite, mène une vie bourgeoise à Bogotá. Il est de ceux qui ont eu la chance d'allier métier et passion. La mécanique est son royaume. Sa femme Regina, quant à elle, a régné en maître sur leur vie de famille.

Abordant sereinement la dernière partie de son existence, notre narrateur le dit sans fard : c’est un homme heureux. En rédigeant ses mémoires, il nous livre l’ingrédient clé de sa recette toute personnelle du bonheur : l’élimination pure et simple de sa femme.

Mécanique d’un homme heureux est une ode délicieuse à la mauvaise foi et à la perfidie. Darío Jaramillo excelle dans l'art de nous rendre complices de raisonnements justifiant l’injustifiable.

Et vous ? Serez-vous aussi l’avocat du diable ?

 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Mémoire espionne du coeurMémoire espionne du coeur
Frédéric Ferney

Editions Baker Street
Nous avons tous rêvé de rencontrer un écrivain aimé, de lui parler ou de lui écrire, voire d’entrer dans sa confidence. Frédéric Ferney, lui, pousse l’audace un peu plus loin, en allant à la rencontre d’auteurs disparus. Mais un écrivain qu’on aime, disparaît-il jamais ?
Partant du principe que ces artistes – leur esprit, leur humour, leur univers – nous accompagnent en permanence, Ferney a conçu une série de rencontres imaginaires dans lesquelles il dialogue avec – ou fait dialoguer entre eux – de grandes figures des arts, des lettres et de l’histoire, de la Renaissance à nos jours.
Cela donne, sous sa plume tempétueuse et passablement insolente, une correspondance au vitriol entre Baudelaire et Sainte-Beuve, des lettres des plus provocatrices entre Marguerite Duras et Marguerite Yourcenar, mais aussi des échanges affectueux, inattendus ou cocasses, entre Debussy et Toulouse-Lautrec, Jean Cocteau et Edith Piaf, Andy Warhol et Françoise Sagan, Fabrice Luchini et Céline...
Dans un carnaval d’inventivité tour à tour corrosif, songeur et tendre, Frédéric Ferney rend hommage à quelques génies qui ont illuminé nos vies, et qui continuent à cheminer, toujours aussi vivants, à nos côtés.
Pour paraphraser Apollinaire : « Les jours s’en vont, ils demeurent. »
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Metesa / Le plateauMetesa / Le plateau
José Vidal Valicourt

Atelier de l'Agneau
Un texte écrit pendant une dérive à travers le plateau de la Vieille Castille. Une sorte de travelling, vision excentrée - l´auteur est né dans une île, Majorque - d'un paysage. Le langage est affecté par le territoire la fascination pour la solitude et le minéral.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Millénium bluesMillénium blues
Faïza Guène

Fayard
Le monde a changé à partir du forfait Millénium. Désormais, on se parlerait sans limites. On pourrait se dire autre chose que l'essentiel. La jeunesse devenait Millénium, le monde, sous nos yeux, était en train de devenir Millénium. J'ai le Millénium Blues. Vous l'avez aussi ? Est-ce qu'on en guérira un jour ? " De la fin des années 1990 à nos jours, Zouzou promène sur son époque son regard d'enfant, d'adolescente, puis de jeune femme, et enfin de mère, tout cela dans le désordre ou presque.
On suit par épisodes, par âges, le parcours tourmenté de ce personnage, reflet de sa génération, bousculée par l'arrivée du nouveau millénaire. Chaque épisode fort de la vie intime de Zouzou est lié de près ou de loin à un événement de notre vie collective. La coupe du monde 1998, le 11 septembre 2001, le second tour de l'élection présidentielle de 2002 ou encore la Grippe A... Mais si le monde change à un rythme de plus en plus rapide, une chose demeure : l'amitié qui lie Zouzou à Carmen, et qui va traverser le temps et les épreuves.
Tout commence à Paris, par un accident, en août 2003, en plein coeur de la canicule...
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Nage libreNage libre
Boris Bergmann

Calmann-Lévy
Du haut de son HLM parisien, l'horizon d'Issa se resserre: il vient de rater son bac et n'a pas le moindre projet d'avenir. Par chance, son ami Élie lui propose de le former pour devenir maître-nageur ? excellent prétexte pour passer l'été ensemble. Mais Issa garde d'épouvantables souvenirs d'enfance de la piscine.Il se prête néanmoins au jeu, se faisant violence chaque jour pour dompter le bassin. Sous l'eau, l'enjeu sportif se mue bientôt en un vaste éveil des sens où chaque corps déclenche son désir d'adulte. Plus que le crawl, la conquête de l'autre devient l'obsession d'Issa. Mais la «zone» dans laquelle il vit le laissera-t-elle ainsi s'abandonner ? Et, surtout, sera-t-il là pour Élie quand il aura à son tour besoin d'un ami ? De son style nerveux et acéré, Boris Bergmann dresse le portrait d'une jeunesse qui se débat pour être libre, signant ici un roman d'une grande sensibilité.

«LA PUISSANCE DE L'ÉCRITURE ET DE LA POÉSIE MÊLÉES, LE POUVOIR SALVATEUR DE L'AMITIÉ,NOTRE MONDE À TRAVERS L'HISTOIRE D'UN HOMME.UN BIJOU LITTÉRAIRE.»  Valérie Caffier, librairie Le Divan, Paris 
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Ne préfère pas le sang à l'eauNe préfère pas le sang à l'eau
Céline Lapertot

Viviane Hamy

" Ses romans sont un long cri de fureur proféré avec une tranquille, presque douce obstination, celle d'une Antigone revenue d'entre les morts ; jamais elle ne cédera. " Elle


"
Cette sensation de fin du monde, quand tu as dix ans et que tu comprends, du haut de ton mètre vingt, qu'il va falloir abandonner la sécheresse de ton ocre si tu ne veux pas crever. Je serais restée des millénaires, agenouillée contre ma terre, si je n'avais pas eu une telle soif.

Maman a caressé la peau de mon cou, toute fripée et desséchée, elle m'a vue vieille avant d'avoir atteint l'âge d'être une femme. Elle a fixé les étoiles et, silencieusement, elle a pris la main de papa. On n'a pas besoin de discuter pendant des heures quand on sait qu'est venu le moment de tout quitter. J'étais celle à laquelle on tient tant qu'on est prêt à mourir sur les chemins de l'abîme.

J'étais celle pour laquelle un agriculteur et une institutrice sont prêts à passer pour d'infâmes profiteurs, qui prennent tout et ne donnent rien, pourvu que la peau de mon cou soit hydratée. J'ai entendu quand maman a dit On boira toute l'humiliation, ce n'est pas grave. On vivra. Il a fallu que je meure à des milliers de kilomètres de chez moi.
"


 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Né un mardiNé un mardi
Elnathan John

Métailié
Dantala vit dans la rue avec les voyous de Bayan Layi, fume la wee-wee sous le baobab, fait le coup de poing pour le Petit Parti. Souvent, les bagarres tournent mal mais, comme on dit, tout ce qui arrive est la volonté d’Allah. Un soir d’émeutes, pris en chasse par la police, il doit s’enfuir.
Sans famille, il trouve refuge à Sokoto auprès d’un imam salafiste. Il apprend l’anglais avec son ami Jibril, tombe amoureux, psalmodie l’appel à la prière, lit tout ce qu’il peut. Le gamin naïf mais curieux découvre l’étendue de ses contradictions et la liberté de la pensée, et gagne sa place et son nom dans un monde chaotique et violent. Alors que les tensions entre communautés ne cessent de croître, un imam irascible fait sécession et part à la campagne fonder une secte extrémiste.
Loin de l’exotisme et du tiers-mondisme bien-pensant, Elnathan John nous emmène dans une région dont on ignore presque tout : harmattan, poussière des routes, vendeurs de koko, et le goût du dernier morceau de canne à sucre – le meilleur. On brandit des machettes, on assiste à des matchs de lutte, on prend toutes sortes de transports, on marche, on court, on aime, on est Dantala de bout en bout, passionnément. Un formidable roman d’apprentissage, sensible et poignant, dont on sort complètement retourné.

« Un roman perspicace, d’une extraordinaire densité. » The Guardian
« Elnathan John est un écrivain à surveiller de près. » New York Times
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
New York odysséeNew York odyssée
Kristofer Jansma

Le Livre de Poche
Décembre 2008. Plusieurs amis, inséparables depuis l’université, s’apprêtent à fêter l’année à venir alors qu’une tempête de neige s’abat sur Manhattan : Sara, éditrice ; son compagnon Georges, astronome ; Jacob, écrivain poète, fauché et infatigable grande gueule ; William le banquier d’affaires et Irène, jeune femme charismatique, artiste peintre dont la côte commence à monter et centre névralgique de la bande.
Le champagne coule à flot. Ils ont 25 ans, viennent d’arriver à New York et attendent tout de cette nouvelle ville, de cette nouvelle vie.
Mais l’année 2009 en décidera autrement.
Dans les mois suivants, la maladie d’Irène bouleversera leurs attentes et donnera une direction complétement différente à l’existence de chacun.

Avec justesse, Kristopher Jansma évoque la fin des amitiés de jeunesse et dresse un portrait de groupe saisissant, tout en creusant la psychologie de chaque personnage.
En s’inspirant de l’histoire de sa sœur, l’auteur crée avec Irène une héroïne charismatique, que l’on ne peut oublier, une fois le livre refermé.
L’auteur livre également ici un grand roman sur le New York d’aujourd’hui, loin des clichés. Ce que Woody Allen avait fait avec son film Manhattan en 1979, Jansma le réédite via ce livre pour le New York des années 2000.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
No homeNo home
Yaa Gyasi

Le Livre de Poche
Un voyage époustouflant dans trois siècles d’histoire
du peuple africain.

Maama, esclave Ashanti, s’enfuit de la maison de ses maîtres Fantis durant un incendie, laissant derrière elle son bébé, Effia. Plus tard, elle épouse un Ashanti, et donne naissance à une autre fille, Esi. Ainsi commence l’histoire de ces deux demi-sœurs, Effia et Esi, nées dans deux villages du Ghana à l’époque du commerce triangulaire au XVIIIe siècle. Effia épouse un Anglais et mène une existence confortable dans le fort de Cape Coast, sans savoir que Esi, qu’elle n’a jamais connue, est emprisonnée dans les cachots du fort, vendue avec des centaines d’autres victimes d’un commerce d’esclaves florissant avant d’être expédiée en Amérique où ses enfants et petits-enfants seront eux aussi esclaves. Grâce à un collier transmis de génération en génération, l’histoire se tisse d’un chapitre à l’autre : un fil suit les descendants d’Effia au Ghana à travers les siècles, l’autre suit Esi et ses enfants en Amérique.

En Afrique comme en Amérique, No Home saisit et traduit, avec une étonnante immédiateté, combien la mémoire de la captivité est restée inscrite dans l’âme d’une nation. Navigant avec talent entre histoire et fiction, nuit et lumière, avec une plume qui varie d’un continent à l’autre, d’une société à une autre, d’une génération à la suivante, Yaa Gyasi écrit le destin de l’individu pris dans les mouvements destructeurs du temps, offrant une galerie de personnages aux fortes personnalités dont les vies ont été façonnées par la loi du destin.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Nonante-neuf poèmesNonante-neuf poèmes
Maurice Carême

Espace Nord
Né en 1899 à Wavre et mort en 1978 à Anderlecht, il a écrit une oeuvre, presque exclusivement poétique, traduite en une quarantaine de langues. Il a inspiré les plus grands musiciens de son temps, tels Darius Milhaud ou Francis Poulenc. Il a donné son nom à un boulevard bruxellois et à une promenade parisienne sur l'Ile de la Cité. Il ? Maurice Carême, le plus célèbre des poètes de Belgique, à moins qu'il n'en soit le plus célèbre instituteur...
Dans ses poèmes, en plus de rêveries géographiques et d'invitations aux voyages inutiles, se côtoient choux-fleurs, zèbres, canards, oiseaux, fleurs, et aussi quelques poissons ou insectes. Des poèmes qui avec leurs vers sertis de rimes se destinent aux enfants, mais sans dédaigner pour autant les adultes : la souplesse et les nuances du style de Maurice Carême tracent un espace de vraie modernité.
Si Maurice Carême est un poète de la norme, un poète du vers régulier à une époque où l'absence de règles était devenue la règle, c'est aussi un poète qui dissimule derrière cette forme fêlures ou doutes. Ses vers savent aussi être libres, flottants et volontairement imprécis. Et derrière les sentiments dominants de ses poèmes, qui ont à voir avec la joie, affleurent parfois des passions regardant vers la souffrance.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Nos souvenirs sont des fragments de rêveNos souvenirs sont des fragments de rêve
Kjell Westö

Autrement
Quels secrets cache la famille Rabell ? Puissante dynastie d’Helsinki, dans les années 1960, elle vit presque recluse dans son domaine en bord de mer. Seul le héros, adolescent, se lie avec les enfants Stella et Alex. Tout les sépare, mais dans la fougue de leur jeunesse, ils feront les quatre cent coups. Mais la passion amoureuse s’en mêle, et met en péril le clan Rabell…
Porté sur quatre décennies par un souffle irrésistible, ce sixième roman de Kjell Westö est celui d’un amour destructeur, d’un éveil au monde, et le portrait sensible d’une génération si semblable à la nôtre.
Au sommet de son écriture, Kjell Westö nous offre l’égal scandinave de l’inoubliable Bienvenue au club de Jonathan Coe.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Nous sommes de grands chiens bleusNous sommes de grands chiens bleus
Laurence Albert

Antidata
Il ne s'agit pas à proprement parler de nouvelles, mais d'un ensemble de textes courts, parfois même très courts (quelques lignes), pouvant aussi bien fixer des impressions fugaces ou décrire des expériences intérieures aussi profondes que volatiles, que raconter de drôles d'histoires ou faire revivre des souvenirs. La langue est belle, et le ton souvent empreint de mélancolie, presque toujours relevée d'une pincée d'humour noir.
En bref, c'est délicat et intimiste.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Noyé vifNoyé vif
Johann Guillaud-Bachet

Calmann-Lévy
Si on ne peut pas sauver tout le monde, comment doit-on choisir ?
Un roman vigoureux et fin qui fait se rencontrer préjugés et réalité, et nous interroge sur la valeur d’une vie.

Le soleil brille haut, la mer est calme. Six apprentis marins de l’école de voile quittent le port de Sète, dans une joyeuse anarchie encadrée par un moniteur. Parmi eux, le narrateur porte sur cette bande hétéroclite un regard doux-amer. Il a une raison intime d’être sur ce bateau, sur cette Méditerranée qui l’a recraché, lui, l’immigré syrien, des années auparavant, sur les plages françaises.

Et, tandis que la vie s’organise en mer, rythmée par les quarts et les manœuvres, les six personnes se confrontent les unes aux autres – dévoilant origines, horizons, idéaux et préjugés – et à elles-mêmes. Un concentré de comédie humaine.

Mais le jour où se lève la plus effroyable des tempêtes, la traversée vire à la tragédie.

Une déferlante emporte le moniteur. Ils sont maintenant six néophytes sur ce bateau, dont un blessé. Les secours contactés les rassurent : un patrouilleur de la marine va se dérouter vers eux, il faut tenir bon. C’est alors que le canal d’urgence de la radio grésille à nouveau. Une voix très jeune. L’enfant supplie, en anglais : « S’il vous plaît, nous sommes nombreux, le bateau est cassé, il prend l’eau. » Le patrouilleur en route vers la zone annonce qu’il va les secourir aussi.

Dans le voilier, le dilemme surgit aussitôt. Qui doit être sauvé en premier par la marine française ? Six Français sur un voilier qui ne tiendra peut-être pas jusqu’au bout, ou un bateau de migrants ? Tandis que les éléments continuent à s’acharner sur eux, les six s’affrontent sur la marche à suivre et sur la valeur des vies à sauver.

Le ton est vif et l’humour noir. Johann Guillaud-Bachet ébranle nos certitudes, bouscule les idées reçues, et les interrogations qu’il soulève sans jamais juger nous trottent longtemps dans la tête.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Ô Pulchérie !Ô Pulchérie !
Nathalie Sauvagnac

Denoël
Déserté peu à peu par ses habitants, le village de Saint-Éloi dépérit. Un beau jour arrivent Sylviane et Norbert, les amoureux marginaux, qui prennent possession de la maison de la Morte. Leur arrivée va réveiller la petite communauté vieillissante. Norbert fait une cuisine divine et Sylviane fait des enfants. Pour qu’ils ne s’enfuient pas, le village tout entier prend en charge la famille, la protège du monde extérieur.
Pulchérie rebelle et sensuelle, Martian malade des autres, Nicomède indomptable et fragile, Albiane éternelle enfant qui parle avec les morts, sont les enfants sauvages et asociaux de la famille Lecœur.
La vie s’écoule, à l’abri de la maison. Jusqu’au jour où Pulchérie se met en tête de gagner le concours de majorettes local. Tout Saint-Éloi se mobilise pour que la jeune fille réalise son rêve… Et c’est alors que les murs de la maison commencent à s’effriter.

 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Olga et les siensOlga et les siens
Alain Jomy

Alma Editeur
Devenue veuve pendant l’exode de 1940, Olga une Juive polonaise se retrouve à Curemonte, en Corrèze. C’est là qu’elle réussit à mettre les siens à l’abri, soutenue par les habitants (dont Colette et sa fille Bel-Gazou). Presque tous seront sauvés.

Le petit Alain Jomy est l’un d’eux. 70 ans plus tard, il renoue les liens de cette histoire d’amour entre une famille et un village, où se télescopent le temps et l’espace. L’aventure se déroule à Paris, en Corrèze et à Nice, entre 1940 et 1944. Mais l’enquête débute au XIXème siècle en Lituanie et en Pologne, passe par la Russie de 1914 et de la Révolution d’octobre, traverse l’Allemagne de la République de Weimar puis se termine dans la France des années 1950. Avant de rebondir…
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Ombre chinoiseOmbre chinoise
Hélène Ling

Payot et Rivages
Dans son troisième roman, Hélène Ling brosse le portrait de sa mère immigrée, atteinte d’Alzheimer.
Si l’expérience première est celle du déracinement, cela n’empêche pas l’auteur d’évoquer sa famille taïwanaise, et de sa diaspora : le restaurant chinois parisien, la maison du patriarche à Taipei, celle des cousines de New-York, sont autant de lieux du souvenir, où se mesure l’héritage rejeté ou perdu.
En parallèle, son autoportrait se déploie à travers deux autres récits. Où un scénariste, double aliéné de l’auteur, tente de se mesurer à la mafia chinoise. Où, surtout, une Indienne cherokee émerge du triptyque. Déportée vers l’Oklahoma en 1839, elle rejoindra
finalement le Wild West Show de Bufflo Bill. Image de la femme marginale sur un autre continent, elle aussi, comme la mère taïwanaise, poursuit son parcours
chaotique vers un Ouest intime et sauvage.
Peu à peu, les genres du western et du roman noir se convertissent au contact de l’autobiographie, et accouchent d’une expérience singulière qui ne peut se dire, par analogies et par échos, que sur la ligne
de jonction invisible des trois volets.
À travers le portrait en parallèle de ces deux femmes, à la fois fortes et vulnérables, Hélène Ling nous pose plus généralement, dans un style habité et puissant, la question de nos origines.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Ombre parmi les ombresOmbre parmi les ombres
Ysabelle Lacamp

Bruno Doucey
Mai 1945, libération du camp de Terezín. Un rescapé des camps de la mort au regard bienveillant croise un enfant, lui aussi rescapé : le dernier enfant survivant de Terezín. Cet homme s'appelle Robert Desnos. Comme un grand frère protecteur, le poète résistant qui se meurt trouve encore une fois les mots. Ysabelle Lacamp nous convie à cette rencontre bouleversante où la poésie triomphe de la barbarie.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
PacoPaco
Laurent Cachard

Le Réalgar-Editions
Fantasia flamenca

Sur la plage de Cancún, le 25 février 2014, le plus grand guitariste flamenco que l’Espagne ait connu joue une dernière partie de football avec son fils, Diego, sept ans. Quand il tombe, c’est à lui qu’il s’adresse, pour lui dire ce qu’a été sa vie, ce qu’il a reçu des anciens et ce qu’il laisse : une variation, libre, sur la mort, la musique, la transmission, la somme de ce qui fait une existence.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Par amourPar amour
Valérie Tong Cuong

Le Livre de Poche
"Tout comme mes grands-parents, ma mère parlait peu de la guerre. Ou bien seulement avec d’autres Havrais. Je devinais pourtant qu’ils avaient vécu l’enfer. Un jour, j’ai saisi les raisons de ce silence. La ville n’avait pas seulement été occupée par les Allemands. Nos propres alliés, les Anglais, l’avaient bombardée sans relâche, puis détruite, assassinant nombre de ses habitants. Ce n’était pas une chose à dire.
Alors, j’ai voulu comprendre. Il a fallu retrouver des témoins du drame. Exhumer des archives. Ce que j’ai découvert m’a éclairée sur ce qu’est le courage, l’abnégation, et sur l’amour, qui était demeuré leur seul carburant."

Voici donc l’histoire de deux familles havraises emportées dans la tourmente de la Seconde Guerre mondiale. D’un côté, Joffre et Emélie, concierges d’école durs au mal, patriotes, et leurs enfants ; de l’autre, le clan de Muguette, dont l’insouciance sera ternie par la misère et la maladie.
Du Havre à l’Algérie où certains enfants seront évacués, des chemins de l’exode au sanatorium d’Oissel, ce roman choral met en scène des personnages dont les vies secrètes s’entremêlent à la grande Histoire, et nous rappelle qu’on ne sait jamais quelles forces guident les hommes dans l’adversité.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Pari tenu !Pari tenu !
Mell 2.2

Sharon Kena
Quelle est la pire situation pour un parieur invétéré ?

Perdre à tous les coups.

Haley, une jeune étudiante, passionnée de jeux vidéos, va se faire expulser de son appartement. Son petit copain, Julian, ne tient ni à vivre en couple ni à l'accueillir chez lui. Heureusement, ou hélas, Nathanaël, le meilleur ami de celui-ci, propose un défi à cette parieuse incorrigible. Si par malheur Haley échoue, elle deviendra durant quatre mois son esclave attitrée en vivant sous son toit.

Comment un simple jeu de danse sur console peut-il tout chambouler ?

Haley parviendra-t-elle à supporter les caprices de ce mystérieux jeune homme arrogant et maniaque ?

Mais surtout, qui se cache réellement derrière le masque condescendant de Nathanaël De Marchal ?
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Paris-VeniseParis-Venise
Florent Oiseau

Allary Editions
Roman vient de trouver un job sur le Paris-Venise, le train de nuit le plus en retard d’Europe. Un signe. Lui non plus n’est pas très en avance dans sa vie. À presque trente ans, décrocher ce poste de couchettiste ressemble à une consécration…
Les trafics de clandestins, les douaniers avinés, les descentes de pickpockets venus piller la diligence une fois les passagers endormis : tout peut arriver dans ce théâtre ambulant. Même tomber amoureux.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Pars, le vent se lèvePars, le vent se lève
Kang Han

DeCrescenzo
Quelle est la frontière entre la vérité et le mensonge, le présent et les souvenirs qui s'entrechoquent ? Lorsque sa meilleure amie, une jeune femme peintre, meurt dans un accident de voiture, Jeong-hee, la narratrice, est confrontée à un critique d'art qui prétend que la jeune femme, en réalité, s'est suicidée. Jeong-hee ne croit pas à ce suicide et découvre au cours d'une enquête parfois dangereuse et digne d'un détective, la fragilité de son amie et la souffrance dans laquelle elle a vécu.
Cette recherche nous emmène à travers Séoul, dans l'hiver coréen, dans l'intimité du milieu artistique et le lecteur pénètre, par petites touches, dans une société à la fois proche et lointaine. Pars, le vent se lève est un livre plein de poésie et de tendresse, par lequel l'auteure nous dit que le plus important, c'est de vivre.

Han Kang, née en 1970 à Gwangju, débute sa carrière en 1994. Elle a publié depuis plusieurs recueils de nouvelle, des romans, et des poèmes. Elle a obtenu le Prix de l'écrivain 1995, Prix des Critiques littéraires 1999, le Prix du ministère de la Culture pour les jeunes talents, le Prix Yi Sang 2005.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Parties communes : 12 nouvelles sur les voisinsParties communes : 12 nouvelles sur les voisins
Laurent Banitz

Antidata
Comment peut-on être voisin ?
Et comment peut-on persister dans cet état avec un entêtement qui confine à la provocation ? Et cependant...
Si l'on y réfléchit bien, ne sommes-nous pas tous le voisin de quelqu'un ? Qui peut en effet se targuer de n'avoir jamais été surpris de voisiner avec ses semblables ?
Les auteurs de ce recueil tentent, chacun à leur manière, d'échapper à ces questions, en noyant le poisson de manière plus ou moins habile.
D'après nos souvenirs, aucun d'entre eux n'a jamais participé à une fête des voisins. Ils ne savent donc absolument pas de quoi ils parlent.

Auteurs : Laurent Banitz, Benoît Camus, Louise Caron, Guillaume Couty, Anne-Céline Dartevel, Jean-Claude Lalumière, Malvina Majoux, Gilles Marchand, Arnaud Modat, Pascale Pujol, Murielle Renault et Christophe Ségas.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
PassyPassy
Dominique Sels

Chambre au Loup - Dominique Sels
Les jeunes femmes aujourd’hui sont seules dans leurs actes, l’écart aux générations précédentes est tel que, dans un certain sens, elles n’ont pas à être présentées à des parents d’amant, pour le moment ; de telles présentations visent à transmettre des mœurs qu’elles ont suspendues. Notre temps est leur matin. Les hommes ont bien du mal à les envisager.
Le personnage de ce roman, Pierre-Louis, l’éprouve avec Pauline ; quand ils se rencontrent, lui se souvient d’elle ; elle ne se souvient pas de lui ; leurs familles sont amies ; ils n’ont pas gardé les mêmes images des fêtes de l’enfance. Pour lui le jardin de la maison de Sauvessiez, où elle a grandi, demeure un lieu paradisiaque ; elle ne comprend pas pourquoi.
Une forte impression de familiarité s’ancre en elle, qui remonte à ses toutes premières années, qu’elle a vécues là où aujourd’hui vit Pierre-Louis, à Passy…

 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Paul & TristanPaul & Tristan
Frédéric Aranzueque-Arrieta

Les éditions Moires
Deux jumeaux, âgés de quelques heures, sont trouvés un matin dans une poubelle de tri sélectif, miraculeusement vivants. Ils passent leur petite enfance dans un foyer d'accueil, avant d'être adoptés par un jeune couple, les Arenas. Les années passent, Paul et Tristan grandissent, suivent une scolarité et reçoivent une éducation religieuse, puis survient l'adolescence au cours de laquelle ils se lancent dans une quête identitaire absolue.
Paul se construit une armure de muscles pour se protéger du monde extérieur. Tristan passe un pacte avec Méphistophélès pour atteindre la Connaissance. La raison épouse leurs folies, tandis que la vertu engendre leurs vices. Un roman panique qui mène le lecteur aux confins de la perversion, de la démence et de l'absurde.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Pays provisoirePays provisoire
Fanny Tonnelier

Alma Editeur
Amélie Servoz, jeune modiste d’origine savoyarde, n’a pas froid aux yeux. En 1910, elle rallie Saint-Pétersbourg avec, pour seul viatique, l’invitation d’une compatriote à reprendre sa boutique de chapeaux et un guide de la Russie chiné en librairie. Sept ans plus tard, la déliquescence de l’Empire l’oblige à fuir. Le retour, imprévisible et périlleux, lui fera traverser quatre pays, découvrir les bas-côtés de la guerre et rencontrer Friedrich… Fanny Tonnelier qui raconte avec verve et finesse aussi bien le détail des gestes que l’ample vacarme d’une Révolution naissante, s’est inspirée d’un pan d’histoire méconnu : au début du XXe siècle, de nombreuses Françaises partirent travailler en Russie. Fanny Tonnelier, née en 1948, vit à Cunault près d’Angers. Pays provisoire, est son premier roman.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Perdue dans la valléePerdue dans la vallée
Julie Vinandy-Schmit

Kremart Edition S.à r.l.
Je m’appelle Sophie. Je collectionne les histoires en tous genres: les histoires gaies et les histoires tristes, les histoires simples et les histoires compliquées... Je m’assois toujours sur ce banc vert. Je serais heureuse de lire votre histoire. / Sophie a le vague à l’âme. Elle vient tout juste de décrocher un diplôme de fin d’études secondaires, mais se retrouve seule dans la vallée de la Pétrusse, sans perspectives d’avenir. Sophie colle des messages sur un banc... dans l’espoir d’obtenir une réponse, de communiquer. / À 19 ans, elle baigne dans les eaux troubles de la mélancolie et sombre peu à peu dans le monde des rêves. Qu’y trouvera-t-elle? La folie, la mort ou un chemin vers la vie? / À travers une succession de scènes captées sur le vif, Julie Vinandy-Schmit décrit le manque de repères et le désespoir de Sophie – le temps d’une saison, en 1990. C’est un conte teinté de spleen... mais toujours plein d’humour et subtilement illustré par Hermann Fuchs.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Personne ne s'éloignePersonne ne s'éloigne
Olivier Vossot

Echappee Belle
Les poèmes, souvent courts, forment ensemble une méditation autour du temps, de ses replis, de l'absence – de ce que pourrait signifier disparaître ou être sans voix.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Petit ailleurs : 14 nouvelles sur la cabanePetit ailleurs : 14 nouvelles sur la cabane
Laurent Banitz

Editions Antidata
Qu’elles soient des refuges ou des pièges, les 14 cabanes présentes dans ce recueil ont en commun de constituer des trappes spatio-temporelles : par un étrange paradoxe, ces bâtisses primitives et fragiles ont le pouvoir de métamorphoser un contexte, voire de l’abolir complètement, pour transporter ailleurs. Des passés révolus y demeurent vivants, ou au contraire s’évanouissent sans laisser de trace.
On y mène une existence parallèle, parfois même on y change de vie. On y plonge dans un rêve. On y endure un cauchemar sans fin. On y disparaît.
Cabane à outil, cabine de plage, cabane de jardin, cabane dans les arbres, hutte-prison, soupirail, ruine, voilà pour les cabanes matérielles, mais le recueil compte aussi des cabanes qui confinent à la pure abstraction, au concept psychanalytique, juridique, ou artistique.

Avec des textes de Laurent Banitz, Benoit Camus, Guillaume Couty, Thierry Covolo, Antonin Crenn, Louise Fonte, Nicolas Houguet, Johanna Jossau, Gilles Marchand, Fabien Maréchal, Stéphane Monnot, bruno Pochesci, Pascale Pujol, Christophe Ségas.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Petit éloge de la jouissance fémininePetit éloge de la jouissance féminine
Adeline Fleury

La Musardine
« Et puis, un jour, j'ai joui. Tout mon corps, toute mon âme. Enfin ! Je n'ai pas honte de le clamer : j'ai joui pour la première fois à trente-cinq ans. La jouissance féminine est une grande fête. Elle est puissante, belle, c'est une joie qui transporte, dans laquelle on lâche prise, on lâche tout, on laisse échapper. » Adeline Fleury, consacre ce « Petit éloge » à la jouissance des femmes ? ce grand mystère. Au travers de ses lectures,de son expérience personnelle, avec des mots poétiques et parfois crus, l'auteur nous fait ressentir, à chaque page, que jouissance et renaissance sont unies et que plaisir et liberté sont indissociables. Adeline Fleury, journaliste et auteur, a souvent aidé les autres à raconter leur histoire. Parce que désir et écriture sont chez elle intimement liés, elle prend la plume sur ce sujet rarement traité avec autant de finesse et de liberté.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
PlatonikPlatonik
Nila Kazar

ITIL éditions
Laura, jeune romancière au caractère bien trempé, rencontre Duncan, auteur célèbre et vieillissant, atteint d'une maladie rare. Il lui demande de l'aider à se documenter pour un projet de livre. Cela tombe bien, elle est en panne dans son nouveau roman. Un lien ambigu se tisse entre les deux écrivains, entre le désir et son empêchement, entre la création et ses entraves. Alors qu'ils séjournent ensemble à l'étranger, par la grâce d'une rencontre amoureuse, Laura s'affranchit des exigences de plus en plus abusives de Duncan. Mais jusqu'où ce diable d'homme est-il capable d'aller ? Élégant dans la forme et audacieux dans le fond, Platonik s'empare d'un thème orphelin en littérature pour le renouveler à travers deux personnages formidablement incarnés. BIOGRAPHIE DE L'AUTEUR : Nila Kazar, romancière et nouvelliste, travaille dans l'édition et enseigne à l'université la création littéraire et l'écriture de scénario. Elle tient le blog "Bazar Kazar - Y a-t-il une vie après l'édition ?" Elle est aussi l'auteur de "Sauvée par Shakespeare et autres nouvelles".
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Plus folles que ça tu meurs !Plus folles que ça tu meurs !
Denise Bombardier

Editions 84
Elles s'approchent à reculons de la soixantaine. Ce sont des battantes, des femmes libérées. Les luttes de pouvoir avec les mâles sont leur terrain de jeu. Elles n'ont pas froid aux yeux mais la nuit, seules dans leur grand lit, elles angoissent. Elles cherchent l'homme idéal. Autrement dit, elles rêvent.
L'héroïne est une avocate prospère que son mari a quittée pour une écossaise docile. Sa fille lui fait payer le prix de sa réussite en lui reprochant de ne pas assumer sa fonction maternelle. Elle est entourée d'amies à l'amitié épuisante. Il y a Jeanne, juge retraitée qui passe d'une histoire platonique à l'autre. Il y a Pauline, une carencée affective qui cherche sans cesse la bagarre avec ses amies. Il y a Marie, la sémillante monoparentale qui n'en finit pas de se faire larguer pour des jeunes femmes.
Ces femmes ont tout réussi, sauf leur vie amoureuse. Elles n'ont peur de rien mais, au fond, sont des midinettes. Et elles portent sur les hommes un regard aussi attendri qu'assassin. Ce sont les femmes de la modernité post-féministe.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Poèmes de l'HimalayaPoèmes de l'Himalaya
Un Ko

DeCrescenzo
Si Ko Un n'endosse pas le rôle du poète que le Tibet rapproche de l'illumination, il n'est pas non plus militant, déjouant là encore les possibles attentes d'un lectorat pour qui Tibet ne peut rimer qu'avec religion ou politique. Toutefois, il témoigne d'une compréhension discrète mais déterminée de la situation des Tibétains, toujours soumis à l'autorité intraitable du gouvernement chinois et sans possibilité de la refuser ou même de la critiquer.
Ces touches sotto voce et cette retenue, paradoxalement, n'en rendent son propos que plus déterminé. Toutefois, tous les poèmes ne sont pas que dérision, malice, provocation. Quoi que Ko Un s'en méfie, on l'a bien compris, le mysticisme affleure çà et là, comme dans "Une source dans une grotte" (poème 17), où il évoque la source qui a jailli sous les os d'un ermite emmuré volontairement pendant plus de trente ans de pratique méditative.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Pour donner la mort, tapez 1Pour donner la mort, tapez 1
Ahmed Tiab

L'Aube
Marseille, 2017. Les vidéos d'exécutions qui circulent sur l'internet donnent des idées macabres à un groupe d'adolescents, subjugués par la détermination et la froideur des bourreaux de Daech. Le commissaire Massonnier, lui, enquête sur une affaire de trafic de drogue et d'islamisme. Affaire qui va le concerner personnellement quand il s'apercevra que sa fille Maï y est intimement mêlée?! L'adolescente, en révolte depuis le divorce de ses parents et la nouvelle vie de son père, a décidé en effet d'entrer dans la cour des grands. Mais sera-t-elle à la hauteur du jeu proposé ?Dans ce nouveau polar, Ahmed Tiab nous entraîne dans les rapports complexes entre parents et adolescents, confrontés à la brutalité nouvelle du monde. Un roman implacable... mais d'où l'humanité n'est jamais absente.« Un auteur qu'il est grand temps de découvrir. » Action-suspenseAhmed Tiab vit en France depuis le début des années 1990. Il est l'auteur, chez le même éditeur, d'une trilogie se déroulant dans sa ville natale, Oran. Il propose ici le point de départ d'une série marseillaise.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Pour le meilleur et pour le pire !Pour le meilleur et pour le pire !
Sarah Morgan

Harlequin
Colère, frustration… Les sentiments se bousculent dans la tête de Selene après qu’elle a appris que Stefan Ziakas – l’homme dans les bras duquel elle s’est abandonnée le temps d’une nuit – s’est en fait servi d’elle. Car Stefan ne souhaitait qu’une chose en la séduisant : atteindre le père de Selene, son plus grand rival en affaires… Blessée, Selene décide alors de fuir le plus loin possible, et ne plus rien avoir à faire avec cet homme arrogant et sans cœur. Une résolution qui serait plus facile à tenir si les images de la nuit inoubliable qu’ils ont partagée ne revenaient la hanter, jour et nuit...
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Pour les trois couleursPour les trois couleurs
Fabien Clauw

Editions Paulsen
Mars 1798. La France révolutionnaire est en guerre contre les monarchies d'Europe. Parmi ses ennemis, l'Angleterre et sa puissante Marine sont le fer de lance de cette lutte sans merci qui s'éternise.
Hélas, la jeune Marine républicaine se consume sur les cendres de la défunte Royale. La flotte est à court de crédits, souffre d'une corruption généralisée, et une grande partie de ses officiers, de noble lignée, a immigré.
Engagé dans la Marine royale à l'âge de treize ans, le lieutenant Gilles Belmonte en a vingt-neuf lorsqu'il accède au grade très convoité de capitaine de frégate et se voit confier un nouveau bâtiment : l'Égalité.
La mission dont le charge l'amiral Granger : faire escale à Madère où l'attend un mystérieux conseiller diplomatique naufragé dans des circonstances troubles au large de Porto Santo. L'Égalité doit conduire celui-ci auprès des autorités américaines. Son objectif : obtenir l'aide de ce pays neuf et redevable à la France de sa liberté.
Au grand dam de Belmonte, la frégate embarque également l'épouse et la fille de Paul Desmaret, le nouveau gouverneur de la Martinique nommé six mois auparavant. Le caractère entier des deux femmes et leur beauté naturelle seront, pour le jeune capitaine, l'objet de bien des sollicitudes.
Mais le Renseignement britannique, redoutable d'efficacité, veille et les embûches parsèmeront la route de l'Égalité jusque de l'autre côté de l'Atlantique.
Commander une frégate neuve servie par un équipage hétéroclite mettra à rude épreuve l'humanité et l'intelligence du jeune capitaine Belmonte.
Entre machinations des services secrets, combats navals et amours naissants, son sens de l'honneur et son formidable instinct auront-ils raison d'un ennemi prêt à tout ?


"Cet ouvrage doit plaire à un large public, à n'en pas douter.
L'auteur est-il notre futur Alexander Kent ? " (Jean-gilles MARCELO, directeur du pont de l'île de ré)

"Fabien Clauw parvient, en quelques pages, à recréer une atmosphère
forte et authentique" (Pascal FAYE, chef d'entreprise)

"Le descriptif est remarquable et j'avais l'impression d'être tantôt à quai, tantôt en mer au côté des héros tellement ils m'apparaissaient authentiques." (Richard BAREAU-MAINSON, Société Générale)

"Si l'auteur situe l'action à la toute fin du XVIIIe, son écriture en est résolument contemporaine, dynamique.
Une réussite incontestable pour le premier roman de Fabien Clauw." (Sylviane VICTORIA, Patrimoine historique, Ville de Bordeaux)

"Merci à l'auteur pour ce magnifique moment d'évasion et d'émotions. La suite, la suite ! " (Fanny Darrieussecq, Bordeaux Wine Campus)
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
PowerPower
Michaël Mention

Stéphane Marsan
« Ici, comme dans les autres ghettos, pas d'artifice à la Marilyn, ni de mythe à la Kennedy. Ici, c'est la réalité. Celle qui macère, mendie et crève. »

1965. Enlisés au Vietnam, les États-Unis traversent une crise sans précédent : manifestations, émeutes, explosion des violences policières. Vingt millions d’Afro-Américains sont chaque jour livrés à eux-mêmes, discriminés, harcelés. Après l’assassinat de Malcolm X, la communauté noire se déchire entre la haine et la non-violence prônée par Martin Luther King, quand surgit le Black Panther Party : l’organisation défie l’Amérique raciste, armant ses milliers de militants et subvenant aux besoins des ghettos. Une véritable révolution se profile. Le gouvernement déclare alors la guerre aux Black Panthers, une guerre impitoyable qui va bouleverser les vies de Charlene, jeune militante, Neil, officier de police, et Tyrone, infiltré par le FBI. Personne ne sera épargné, à l’image du pays, happé par le chaos des sixties.

Un roman puissant et viscéral, plus que jamais d’actualité.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Prends-moi contre toiPrends-moi contre toi
Iris Julliard

Editions addictives
Quand les opposés s'attirent? ou s'enflamment !***Indépendante, gourmande, pâtissière fantasque et croqueuse d'hommes, Leemon fuit l'engagement et les responsabilités.Jake est tout son contraire : romantique, discipliné et cuisinier de renom, il fuit une vie qui ne lui convient plus. Il est tombé amoureux d'elle au premier regard, enfant, mais n'a jamais réussi à lui avouer ses sentiments.Vingt ans plus tard, des retrouvailles inattendues sont l'occasion idéale de démarrer une belle histoire !Ce serait beaucoup trop simple? Ajoutez une ex-femme mannequin ? évidemment ! ?, italienne et belle à couper le souffle ? sinon, ce serait trop facile ? ; un menuisier canon qui retient en otage votre escalier ? une longue histoire ! ? ; ou encore une meilleure amie qui vous pousse à vous caser ? parce que non, les mères n'ont pas le monopole dans ce domaine ! ? ; et vous aurez la recette d'un savoureux désastre !Découvrez Prends-moi contre toi, d'Iris Julliard, une nouvelle auteure Addictives !***Sans que je m'y attende, Jake attrape mes cuisses et me hisse sur le plan de travail. La situation échappe totalement à mon contrôle. Sa respiration se fait erratique et ses mains parcourent mes cuisses nues sous ma jupe. Je devrais lui demander d'arrêter, pourtant je n'en ai aucune envie. J'ai chaud, j'ai soif de lui, soif de connaître le goût de ses lèvres et de sa peau sur ma langue. Je veux le sentir, toujours plus près de moi. Sentir sa peau nue contre la mienne. Sentir la sensation de lui en moi.Et puis, trop tôt, trop vite, il s'écarte de moi.? Je suis désolé? s'excuse-t-il en s'éloignant.Je n'ai pas le temps de réaliser que la porte de la cuisine claque de nouveau. Vient-il vraiment de me laisser en plan une seconde fois ? Qu'est-ce que j'ai bien pu faire pour mériter d'être traitée de la sorte ? En temps normal, je serais passée à autre chose mais?La porte qui claque à nouveau coupe le cours de mes pensées. Il lui faut moins de temps pour s'approcher de moi qu'il ne m'en faut pour réaliser ce qu'il est en train de faire. Doucement, il passe une main derrière ma nuque avant de poser un baiser aussi doux et intense que furtif sur mes lèvres.? Et désolé aussi pour ça, dit-il simplement avant de tourner les talons une nouvelle fois.Je reste de nouveau interdite. Mais cette fois, un sourire pointe sur mes lèvres. Je ne sais pas si je dois être en colère ou me laisser porter par la colonie de papillons qui s'envolent dans mon ventre. Mon regard se pose sur l'assiette à côté de moi : la glace a fondu depuis longtemps.? Ce mec est un mystère, déclaré-je, complètement déroutée.Mais une chose est sûre : l'ennemi vient de marquer un point.Tout en nettoyant le plan de travail, je repense à ce qui vient de se passer. Ce n'était qu'un simple baiser après tout, j'en ai connu d'autres. Je décide de ne pas en faire toute une histoire : cette parenthèse enchantée n'était qu'une simple trêve.***Prends-moi contre toi, Iris Julliard, texte intégral.Cadeau : à la fin de ce livre, découvrez gratuitement l'extrait d'une autre romance.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Quatre lettres d'amourQuatre lettres d'amour
Niall Williams

Editions Héloïse d'Ormesson
(ÉPREUVES NON CORRIGÉES)

"Lorsque j'avais douze ans, Dieu a parlé à mon père pour la première fois. Il ne lui a pas dit grand-chose. Il lui a enjoint de se faire peintre et, sur ce, il a repris son siège parmi les anges, pour observer, entre les nuages au-dessus de la ville grise, ce qui allait se passer. "
" Un pur exemple de réalisme magique. Un roman de l'Amour. " (Paulo Coelho.)
" Tristan et Iseult dans l'Irlande d'aujourd'hui. Un roman envoûtant qui redonne ses lettres de noblesse au mot romantisme. " (Fabrice Gaignault, Elle.)
Dans ce récit où chaque signe du hasard est éloquent, Niall Williams ne craint pas de s'aventurer sur le terrain du merveilleux et du pouvoir de l'amour. Il nous dit l'âme irlandaise, la magie d'aimer, l'enfance perdue et le miracle d'être vivant.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
RaphaëlRaphaël
Karine Langlois

éditions de la Rémanence
En Normandie, entre Cabourg et Houlgate, vit Raphaël, un garçon de huit ans qui aime sa mère de manière fusionnelle. Quand quelques années plus tard, il doit apprendre à surmonter son absence, le roman suit ses tâtonnements dans sa recherche d’un amour absolu, dans la quête de son identité et de sa sexualité. Ces apprentissages, à l’aube de l’adolescence, se feront aussi grâce à l’écriture et à la littérature qui trouvent des échos dans sa vie.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Requiem pour un joueurRequiem pour un joueur
Erwan Le Bihan

LOCUS SOLUS
Un peu par hasard, Richard se met à parier sur Internet.

Sur des matchs de football, un peu puis beaucoup d'argent. La spirale de l'addiction l'entraîne et le sol se dérobe sous ses pieds. Comme le capitaine Achab dans Moby Dick, il a aperçu sa baleine blanche et ira jusqu'au bout pour la retrouver.

D'une écriture sobre et inquiétante, Requiem pour un joueur renouvelle la figure littéraire du joueur à l'heure de la prolifération des paris en ligne, industrie mondiale aux bénéfices records.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Reste aussi longtemps que tu voudrasReste aussi longtemps que tu voudras
Mélanie Taquet

Editions d'Organisation
Nina a quitté Paris sur un coup de tête pour venir s’installer dans ce bed & breakfast du centre de Florence, tenu par son amie de toujours, Hannah. Mais les retrouvailles des deux femmes ne sont pas à la hauteur de leurs espérances : Hannah est aux prises avec sa sorcière de belle-mère et ses problèmes de couple_; quant à Nina, elle refuse d’expliquer les raisons de sa venue et semble fuir la réalité, préférant se laisser distraire par les délices florentins au bras de Marco, un Napolitain pensionnaire du bed & breakfast. Pourquoi Nina a-t-elle quitté la France aussi subitement ? Quels secrets tente-t-elle de dissimuler ? Sous le soleil de Florence, les parts d’ombre et de lumière de chacun se révèlent tour à tour.

Ce livre a d'abord rencontré un franc succès en auto-édition sous le titre "Une Vita pas si dolce". Reste aussi longtemps que tu voudras est une version retravaillée.

 

Nous avons clos les participations pour ce livre
RideauRideau
Alan Speller

Esperluète éditions
« Maman ? Je suis là. Tu es tombée ?
Couchée, entre le salon et la cuisine.
Une pantoufle, au bout du pied.
Le carrelage vert.
Un pied, nu.
Peignoir, ouvert.
Chemise de nuit,
relevée jusqu’aux genoux.
Une main, contre la joue.
C’est moi. Tu peux te relever ?
Maman ?
Un bras, plaqué le long du corps.
Un rictus.
Comprendre.
Le téléviseur.
Les médicaments.
Où sont ses lunettes? »



Deux histoires se croisent, s’enroulent et se répondent. Les deux mêmes personnages ; sa mère et lui. Elle en espère tant, trop. Il n’est peut-être pas à la hauteur. Elle est anxieuse. Ses mots sont maladroits. Sa tendresse, rare, est pudique. Il ne dit rien. Il aimerait une reconnaissance. Au fil des années, une routine – un jeu subtil de non-dits, de reproches à peine voilés – s’organise. Puis, vient ce coup de téléphone. Elle est allongée, entre le hall et la cuisine. Elle ne dit plus rien. Une nouvelle routine s’installe. Il est seul à parler, à agir. Il fait ce qu’il doit faire, machinalement, pendant quelques semaines. Des fragments d’histoires lui reviennent. Il tente d’en recoller les morceaux, de les aligner, de remettre de l’ordre.

Alan Speller égrène par bribes ces instants auprès de sa mère, passés et présents, fragments épars qui retracent l’histoire de sa mère mêlée à ses souvenirs d’enfance. Où l’œil de la mère a plus d’importance qu’elle ne le croit, où le regard porté sur l’enfant en dit long sur l’homme qu’il est devenu à présent. Il s’agit aussi de retracer le chemin parcouru pour comprendre et pardonner, pour dire au revoir.

Jeu de rideau, jeu de regard, qui guette l’autre à travers la fenêtre ?

Un récit émouvant par sa sincérité et son universalité, qui touche chacun de nous dans ce qui est enfoui au plus profond de nos cœurs : la relation avec la mère, la recherche de la reconnaissance dans son regard, la peur viscérale de la perte d'un parent.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
RimbaldoRimbaldo
Serge Filippini

Libretto
Aden, août 1880. Jules Suel, gérant du Grand Hôtel de l'Univers, a décidé de s'offrir un cliché publicitaire. Il convie quelques fidèles à poser autour de lui. Tous se prêtent au jeu, plutôt de bonne grâce. Seul un employé de la maison Bardey, un être taciturne vêtu comme un ouvrier, se fait prier ? et ce personnage n'est autre qu'Arthur Rimbaud. S'inspirant de la célèbre photo retrouvée par hasard en 2010, Serge Filippini imagine les deux heures qui mènent à la prise de vue. Il entrecroise les vies des six hommes et de la femme bientôt figés dans leur portrait de groupe. Qui sont-ils, ces commerçants et ces explorateurs? Quelles obsessions, quels rêves les animent? Quels secrets sont-ils venus cacher dans la chaleur accablante et la poussière d'Arabie? Et pourquoi Rimbaud refuse-t-il l'amour qui s'offre à lui?
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Road Trip, saison 1, épisode 1 à 4 : SisterRoad Trip, saison 1, épisode 1 à 4 : Sister
Jean-Cristophe Cabut

L'Ire des marges
Mathieu voyage seul dans le sud de l'Espagne à bord de son Tourbus. Il s'arrête plusieurs mois au milieu des falaises.
Dans une grotte, en bordure d'une crique, en marge de la crise espagnole, vit Sister. Une hippie, qui fut junky, jeune et jolie.
Rescapée puis rejetée, rebelle puis isolée. Elle vit là avec ses chiens, ses obsessions et son Herbe Sacrée.
Sister et Mathieu apprennent à se connaître, seuls sur cette plage, en automne puis en hiver.

Ce road trip, c'est le récit de la chute ailée de Sister. Et c'est vertigineux.

Voix-Écriture, c'est ainsi que l'on nomme l'écriture radiophonique. Jean-Christophe Cabut l'a pratiquée durant vingt ans à Radio France en lisant des portraits d'inconnus. Originaire de Bordeaux, il a vécu à Papeete, Cayenne et Montréal. Il aime raconter les gens, leurs histoires et écrire leurs voix.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Rocamadour : Le sanctuaire et le gouffreRocamadour : Le sanctuaire et le gouffre
Gilles Lades

Tertium éditions
Rocamadour attire de toute l'Europe fidèles et pélerins autour de son sanctuaire de la Vierge Noire, à mi-hauteur du grand rocher du Val d'Alzou. Ce ruisseau, qui a la particularité d'être intermittent, donne à la vallée des couleurs d'oasis. Cette ville médiévale est secrètement entourée par un défilé, le "Val Ténébreux" et par deux gouffres en aval : Cabouy et Saint-Sauveur. Le second à veille plus particulièrement l'idée de l'insondable. Ces lieux saisissants, générateurs d'expériences originaires comme l'effroi et la fascination, environnent d'étrangeté un sanctuaire connu comme un théâtre de pierre qui magnifie les volumes initiaux du canyon et comme une pensée théologique invitant, à travers la riche histoire du pélerinage, à une double postulation chrétienne : l'élévation et le recueillement.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
RomanesqueRomanesque
Tonino Benacquista

Gallimard
Un couple de Français en cavale aux Etats-Unis se rend dans un théâtre pour voir un classique: Les mariés malgré eux. La pièce raconte comment, au Moyen Age, un braconnier et une glaneuse amoureux refusent de se soumettre aux lois de la communauté.
Malgré les mille ans qui les séparent, les amants , sur scène comme dans la réalité, finissent par se confondre. Ils devront affronter tous les périls, traverser les continents et les siècles pour vivre enfin leur passion au grand jour.
Tonino Benacquista livre ici un roman d'aventures haletant et drôle qui interroge la manière dont se transmettent les légendes: l'essence même du romanesque.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Rupture à domicileRupture à domicile
Tristan Petitgirard

Tertium éditions
Eric a créé une agence chargée d'annoncer, à votre place, la rupture avec votre ami ou conjoint – un service impeccable, efficace avec à l'occasion un bouquet de fleurs pour agrémenter la nouvelle – un service qui fait ses preuves. Mais ce soir-là, rien ne se passe comme prévu. Sur un air de vaudeville, moderne et imprévisible, l'auteur revisite, la comédie romantique avec du rire, des quiproquos et des retournements de situation incessants.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Sans elleSans elle
Amélie Antoine

Auto édition
Il était une fois une famille heureuse et unie.
Des jumelles de six ans qui se ressemblaient comme deux gouttes d'eau..
Des enfants fusionnelles qui grandissaient ensemble et s’adoraient.
Jusqu’à un soir de feu d’artifice où l’une d’elle se volatilise brutalement.
 
Il était une fois deux fillettes inséparables.
Jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’une.
Il était une fois une histoire qui n’a rien d’un conte de fées.
 
« On ne sait jamais ce qui se passe au sein d’un foyer, derrière les murs d’une maison semblable à des dizaines d’autres. On ne connaît jamais l’intimité, les secrets, les travers d’une famille que tous pourraient jurer ordinaire, ordinaire à pleurer. Un pompier respecté de ses collègues, une coiffeuse efficace et appréciée de sa clientèle, deux gosses adorables, une maison avec un jardin et une balançoire, tout ça, c’est seulement la façade, la surface, la partie émergée de l’iceberg. »

***

Avec elle, de Solène BAKOWSKI et Sans elle, d'Amélie ANTOINE, deux romans pour un projet commun.

Un point de départ identique pour deux histoires distinctes qui peuvent se lire indépendamment l'une de l'autre. 
Une même famille, une même situation initiale, mais un événement qui vient tout bouleverser. 
Pour tous ceux qui se sont un jour demandé : Et si un seul détail de ma vie avait changé, est-ce que tout aurait été radicalement différent ? Pour tous ceux qui aiment voir les deux faces d'une même pièce.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Sans lendemainSans lendemain
Jake Hinkson

Gallmeister
Billie Dixon sillonne les États-Unis des années 1940, s’efforçant de vendre des films dans les salles de cinémas des petites villes du Midwest. Elle apprécie son boulot et le contact avec les clients. Jusqu’à ce que dans un bled paumé de l’Arkansas, un prédicateur fanatique s’en prenne à elle, bien décidé à bouter hors de la ville tout ce qui ressemble à du cinéma. Billie aimerait bien le convaincre de changer d’avis, mais les choses se compliquent encore lorsqu’elle commence à se sentir attirée par Amberly, l’épouse du pasteur. Un désir qui va la conduire à s’emmêler dans un filet de mensonges et de supercheries, jusqu’à l’inévitable point de non-retour.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Sans raison apparenteSans raison apparente
Charlotte Bousquet

Pygmalion-Gérard Watelet
Après un parcours classique, Rachel est devenue une épouse modèle. Terne, fatiguée, elle sur(vit) et s'efforce péniblement de suivre les traces de sa mère, bourgeoise fortunée de la banlieue de Washington D.C. Jusqu'au jour où cette dernière se suicide. Sans raison apparente. Sa mort, l'enterrement, le défilé des oiseaux noirs, la jeune femme les subit dans un état second, comme au spectacle. Elle passe une journée à errer dans la maison parentale, se rend compte que sa mère n'a laissé aucune trace ? comme si cette dernière n'avait jamais existé. Sur le chemin du retour, Rachel voit des chevaux dans un champ. L'un d'eux, un grand palomino, se cabre au moment où la voiture les dépasse.Cela lui rappelle un rêve inachevé. Un rêve de voyage et de liberté.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Saving herSaving her
Corinne Michaels

Harlequin
Liam n’aurait pas dû être sa seconde chance. L’homme qu’elle était censée aimer pour toujours, c’était Aaron, son mari. Bien sûr, pour les femmes de militaires, « toujours » n’existe pas. Natalie savait qu’être veuve si jeune – à vingt-sept ans à peine – était une possibilité. En revanche, qu’il n’ait suffi que de quelques instants avec Liam pour remettre en question toute son histoire avec Aaron… ça, elle ne l’aurait jamais imaginé. Elle qui pensait avoir déjà vécu le grand amour, la voilà confrontée pour la première fois à des émotions qui la dépassent : la douleur, le désir, la culpabilité… Et impossible d’y échapper. Désormais une seule chose est sûre : les sentiments qu’elle éprouve envers Liam sont si intenses et puissants que soit ils la sauveront… soit ils la perdront.

 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Séoul, visages d'une villeSéoul, visages d'une ville
Gina Kim

Atelier des Cahiers
Séoul, visages d’une ville est un essai issu du documentaire de Gina Kim Faces of Seoul
​(2009, en anglais et coréen).
Le dispositif en est simple en apparence : la réalisatrice coréenne revient régulièrement à Séoul, qu’elle a quitté, pour voir sa famille, et à chaque retour, elle tourne des vidéos de ses promenades et rencontres, comme on tiendrait un journal intime. De cette masse d’images anodines et accidentelles, elle tire un montage vidéo sur lequel elle tisse un commentaire inspiré sur la ville.
Son enquête dans cette ville à la fois familière et étrangère aboutit ainsi à une méditation sur le statut de la représentation et de l’art, le souvenir, l’identité, le rapport au père. Elle y découvre qu’un film d’art et d’essai, comme une ville, une photo et toutes les formes de représentations qui ont un support physique, relient la présence du présent avec le fantasme du passé, la réalité et le désir, nous et les autres. Car les villes, comme les films et les photos, nous articulent à ce qui n’est pas nous, nous complètent et nous font nous rencontrer dans nos solitudes…
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Seul sur les flotsSeul sur les flots
Fred Rebell

Arthaud Paris
« Pour commencer, j’entrepris de fabriquer un sextant, indispensable si je voulais pouvoir suivre ma progression à l’aide du soleil et des étoiles. Quelques cercles métalliques, un vieux télescope de boy-scout (acheté un shilling), une lame de scie et un couteau de table en acier inoxydable firent parfaitement l’affaire. »
Traverser le Pacifique – le plus grand océan du monde – sur une coque de noix non pontée ? Aucun marin digne de ce nom ne s’y risquerait. Pourtant, c’est ce qu’a réussi au début des années 1930 un émigrant letton sans le sou ne connaissant rien à la navigation à voile. Parti en toute illégalité de la côte est australienne à bord d’un petit dériveur conçu pour naviguer en eaux abritées, Fred Rebell atteint un an plus tard les États-Unis. Injustement méconnue, cette aventure de 13 000 kilomètres, ponctuée de péripéties à peine croyables, mérite une place à part dans l’histoire maritime. Parfaite illustration de l’exemple à surtout ne pas suivre, ce récit n’en est que plus captivant.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Seuls les enfants savent aimerSeuls les enfants savent aimer
Cali

Le Cherche midi
L'enfance et ses blessures, sous la plume de Cali.
Seuls les enfants savent aimer.
Seuls les enfants aperçoivent l'amour au loin, qui arrive de toute sa lenteur, de toute sa douceur, pour venir nous consumer.
Seuls les enfants embrassent le désespoir vertigineux de la solitude quand l'amour s'en va.
Seuls les enfants meurent d'amour.
Seuls les enfants jouent leur coeur à chaque instant, à chaque souffle.
À chaque seconde le coeur d'un enfant explose.
Tu me manques à crever, maman.
Jusqu'à quand vas-tu mourir ?
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Shadows of the past, tome 1 : Delayed loveShadows of the past, tome 1 : Delayed love
Laura Black

Sharon Kena
Les Strawford…

Ils sont riches, intelligents et bénis des Dieux. Pourtant, derrière les faux-semblants, ils cachent une blessure que rien ne parvient à effacer…

Vingt-deux ans plus tôt, suite à l’enlèvement de la plus jeune des sœurs, la famille a sombré dans le chaos. Du jour au lendemain, la mère a disparu, abandonnant ses sept enfants, et le père s’est transformé en un tyran acariâtre.

Samantha Strawford, étouffée par un père abusif, a fini par fuir sa famille. Le malaise cardiaque de son père l’incitera-t-elle à rentrer à Houston ? Pourquoi craint-elle de croiser le chemin de Léo Stavros, le fils de sa belle-mère ? Osera-t-elle reprendre l’enquête concernant la disparition de sa jumelle ?

Blake Strawford, lui, est un séducteur invétéré qui se perd en relations amoureuses sans lendemain. Une seule femme l’a jamais obsédé, mais il la méprise pour son attitude légère. Pourtant, lorsqu’il croise de nouveau Prue Deeppers, il perd pied…

Malgré les ombres du passé, les Strawford accéderont-ils enfin au bonheur ?...
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Sheppard LeeSheppard Lee
Bird R M.

Aux forges de Vulcain
Qui n'a jamais rêvé d'être quelqu'un d'autre ? D'échanger sa place avec un autre ? Début du 19ème siècle, Philadelphie : un jeune Américain, Sheppard Lee, se découvre capable de migrer de corps en corps : il sera un riche, un pauvre, un fou, un esclave. Et ses multiples réincarnations vont peu à peu dessiner le portrait de la société américaine, une société folle et cruelle. Chaque fois qu'il se retrouvera dans un nouveau corps, Sheppard Lee fera siennes de nouvelles habitudes, pensées et manières de s'exprimer et le roman épousera ces transformations, alternant entre le roman d'éducation, le conte gothique, le récit de science-fiction, le roman social, tout en conservant une force picaresque sans pareille.
Cartographie mentale de l'Amérique et témoignage de son époque sur les pionniers, l'abolitionnisme et le populisme naissant, ce roman a été un immense succès à l'époque de sa publication, contemporaine de celle de La démocratie en Amérique d'Alexis de Tocqueville. Inspiré par le Frankenstein de Mary Shelley, salué par Edgar Allan Poe, Sheppard Lee est le premier grand roman américain. Oublié au 20ème siècle, il a été redécouvert au début du 21ème siècle et loué, à la fois comme un roman postmoderniste avant l'heure, et comme une prémonition de l'Amérique délirante des présidents Bush et Trump. Traduit pour la première fois en français, ce roman inouï est suivi d'une postface du traducteur, Antoine Traisnel, grand spécialiste de l'oeuvre de Nathaniel
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Si j'ai le coeur étroit, à quoi sert que le monde soit si vasteSi j'ai le coeur étroit, à quoi sert que le monde soit si vaste
Michel Paulet

Editions Thierry Marchaisse
Venise au printemps 1978. Un petit voyou visite la ville dans le sillage d’un Socrate alcoolique et d’une jeune comtesse aussi séduisante qu’imprévisible. Ebloui par ses découvertes, obsédé par l’énigme que pose une tombe ancienne, Isidore traverse cette période comme un somnambule égaré dans le temps, sur les traces de fantômes d’un autre siècle. Sans soupçonner que ses compagnons ne sont pas là seulement pour faire du tourisme. Sans s’apercevoir que l’Italie vit des heures sombres, au diapason des Brigades Rouges et de l’enlèvement d’Aldo Moro.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Si je sors, je me perdsSi je sors, je me perds
Jean-Claude Renard

L' Iconoclaste
Une grand-mère iconoclaste, drôle, légère, primesautière, elle ressasse ses vieux souvenirs, mélange hier et aujourd’hui, passe d’une idée à l’autre...

Elle raconte, fantasque, des bribes d’existence, sans retenue et avec gourmandise, son époque et les siens, des « petites gens », comme on dit : des morceaux d’école, des refrains de chansons populaires, le cinéma de quartier et ses héros, des guerres, un sale mari, l’âpreté de sa besogne d’ouvrière.

Mais pour son petit-fils, elle est bien plus que ça : elle est son héroïne, sa grand-mère nourricière, sa dame de cœur. Entre eux, c’est un amour qu’on ne sait pas dire, qu’on montre en se préparant des petits plats et en se racontant des histoires abracadabrantes. Autant de récits qui « dégringolent » et que le petit-fils narrateur consigne scrupuleusement dans un carnet.

Au fil des pages, l’écriture jaillissante et généreuse épouse la mémoire en fuite. C’est aussi l’invention d’une langue qui compose le portrait d’une aïeule flamboyante.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Si nous ne brûlons pasSi nous ne brûlons pas
Justine Bo

Editions des Equateurs
« À l’épreuve du vide, j’appris à ne me fier qu’au territoire. Il est la seule matière, l’unique élément de la vie des hommes. Je me méfie du récit des origines, des sociologies, des familles. J’accorde peu de crédit au mythe de l’éducation et aux affres du travail, mais je crois absolument à la Bible que nous livrent les territoires. »

Le roman débute dans une petite ville française de bord de mer, construite comme un bastion. Une cale au regard de l’univers. La narratrice a 27 ans et une conviction : échapper au piège de la reproduction. Elle étudie la rage au ventre, avec l’obsession de « s’en sortir », de déjouer les frontières. De la côte Atlantique au Proche-Orient, puis aux États-Unis, elle part à la recherche de son identité. Mais il n’est pas de fuite ni d’ascension qui ne connaisse de chute.

La géographie intime de Justine Bo fouille les lieux honnis : ceux de l’origine et de la déchirure. Sa plume âpre révèle la violence de notre société, engoncée dans ses territoires. L’insurrection passe alors par l’écriture et la création. Ce road movie incandescent dresse autant le portrait d’une époque que celui d’une évadée.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
SmokeSmoke
Dan Vyleta

Robert Laffont

" Si les particules toxiques qui proviennent d'un air vicié étaient perceptibles à la vue, nous les verrions peser en un épais nuage noir sur ces lieux. Mais si la peste morale qui les accompagne pouvait être rendue perceptible, quelle abominable révélation ! " Charles Dickens, Dombey et fils.

Angleterre, fin du XIXe siècle. À Londres s'entassent les classes laborieuses qui par tous les pores exsudent une infecte Fumée, preuve de leur noirceur intérieure et de leur infériorité. À la campagne vivent les aristocrates, d'une blancheur de lys et qui ne fument jamais, signe de leur vertu et de leur droit à gouverner.
Dans un internat d'élite, Thomas et Charlie, seize ans, s'exercent sans relâche à dompter leurs instincts afi n de ne pas fumer. Mais le doute les tenaille : comment se fait-il que l'un de leurs congénères, un vrai petit tyran, soit épargné par la marque du vice ? Avec l'aide de la ravissante et très prude Livia, ils enquêtent sur la nature réelle de la Fumée. Et découvrent que l'ordre établi est fondé sur une scandaleuse duperie.
Dès lors, une lutte à mort s'engage entre eux et la police politique. C'est la guerre de la passion contre la raison, du désir contre la bienséance, du droit contre l'injustice ? même si leurs frontières sont souvent imprécises.

Un tour de force d'une féroce imagination, un conte d'une audace dickensienne en parfaite résonance avec notre époque.



" Smoke est une réflexion provocante sur la nature du mal, du pouvoir, de la foi et de l'amour. " Publishers Weekly.





 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Société française et passions scolairesSociété française et passions scolaires
Aziz Jellab

Presses universitaires du Midi
Symbole de la République et de ses valeurs, objet de nombreuses attentes parfois contradictoires, l’école en France ne cesse de susciter de multiples débats, sur fond de réformes successives qui se sont fixé comme horizon l’égalité des chances et la démocratisation. L’étroite imbrication entre l’école et la République explique les controverses passionnelles que provoque tout projet de changement, dépassant le plus souvent les clivages idéologiques et politiques. C’est que l’institutionnalisation de l’instruction obligatoire annonçait le projet fondamental visant à « faire société » par l’école, de sorte que celle-ci conditionne fortement aujourd’hui le destin des individus. Partant des évolutions qui touchent la société française et des incertitudes générées par la mondialisation et par l’Europe, cet ouvrage cherche à mettre en lumière en quoi ces changements mettent à l’épreuve l’école, ses missions ainsi que les thèses de la reproduction.

Il mobilise également les enseignements issus de recherches scientifiques et empiriques menées par l’auteur. Où il apparaît, au final, que la question scolaire interroge l’idéal d’une société solidaire dont la démocratie a partie liée avec l’élévation du niveau d’éducation et la réduction des inégalités d’accès au savoir et à la culture.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Soeurs briséesSoeurs brisées
Jean-Marie Palach

Editions Daphnis et Chloé
Héloïse est une auteure prolifique et couronnée de succès. Terrée chez elle, elle puise son inspiration dans les deux drames qui ont bouleversé sa vie : le décès de ses parents dans une catastrophe aérienne, alors qu'ils allaient la rejoindre, et plus tard celui de son fiancé dans un accident de voiture, alors qu'elle conduisait. Pour panser ses blessures, elle consacre ses journées à son écriture obsessionnelle.
Ses livres évoquent un unique thème, qu'elle soumet à des variations multiples : le passage de la vie à la mort. Sa jeune soeur, qui ignore quasiment tout de sa carrière littéraire, végète dans l'administration. Belle et séduisante, courtisée par de nombreux hommes, elle refuse de s'engager. Les deux femmes peinent à communiquer. Le succès littéraire d'Héloïse est tel qu'à l'occasion d'un salon elle est contrainte de se dévoiler au grand jour.
Cette apparition en pleine lumière sera douloureuse, mais elle marquera le début d'une nouvelle vie. Ce roman aborde plusieurs thèmes : la sororité, le deuil, la littérature, et le défi de la relation amoureuse.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Sous le pontSous le pont
Abdulrahman Khallouf

Les éditions Moires
Un livre publié avec le soutien du CNL. Un livre sélectionné par le Rectorat de bordeaux dans le programme "A la découverte des écritures contemporaines pour le théâtre" pour les collèges et lycées 2017-2018. Ce livre réunit deux textes de théâtre d'Abdulrahman Khallouf : "Sous le pont" et "Le gant". SOUS LE PONT : "Tu devrais venir en Syrie, toi ! Tu vas être heureux, tu verras c'est quoi une vie de chien." C'est ainsi que parle Jamal, énième réfugié qui a la chance, ici, d'avoir un nom, à moins que celui-ci ne soit pas vraiment le sien.
Dans cette pièce de théâtre, représentative de la misère qui domine le monde, le dramaturge et metteur en scène Abdulrahman Khallouf opère chirurgicalement, donc théâtralement, comme pour nous mettre en face de nous-mêmes – paradoxaux, hypocrites, indigents ou tout bonnement tous, nous tous, humainement – Sous le pont. Un spectacle actuellement en tournée. LE GANT : Dans cette pièce, l'auteur raconte l'histoire d'un résident syrien qui décide, suite à un accident du travail et après trente années passées en France, de retourner dans son pays avec sa femme, laissant derrière lui ses enfants et son piano.
Un spectacle musical en création, pour une sortie publique en 2018.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Sporting ClubSporting Club
Emmanuel Villin

Gallimard
«C’est finalement malgré moi que j’étais devenu ce qu’on peut appeler un assez bon nageur. Non pas excellent – mon crawl souffrait de quelques approximations, bien que mon battement de jambes frise la perfection –, mais à vrai dire plutôt endurant. Bref, suffisamment doué pour passer une grande partie de mes journées dans le bassin olympique du Sporting Club à attendre que Camille m’appelle.»
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Suzanne et l'influenceSuzanne et l'influence
Frédérique Cosnier

la clé à molette
Oui voilà. Je suis déjà une star, vous le savez bien, et je n'ai plus qu'à devenir une artiste. Ça ne doit pas être si difficile. Je serai exilée enfin pour de vrai et je pourrai brûler définitivement mes racines dans un autre pays.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Ta vie ou la mienneTa vie ou la mienne
Guillaume Para

Anne Carrière
Hamed Boutaleb naît à Sevran, en Seine-Saint-Denis. Orphelin à l’âge de huit ans, il part vivre chez son oncle et sa tante à Saint-Cloud, commune huppée de l’Ouest parisien. Pour la première fois, une existence sans adversité s’offre à lui. Hamed saisit sa chance et s’épanouit avec une passion : le football. Il brille dans le club de la ville, où il se lie d’amitié avec l’un de ses coéquipiers, François. À seize ans, le jeune homme tombe amoureux de Léa, qui appartient à un autre monde, la haute bourgeoisie. L’amour passionné qui les lie défie leurs différences et la mystérieuse tristesse qui ronge l’adolescente. Hamed touche du doigt le bonheur, mais celui-ci vole en éclats lorsque la jeune fille lui avoue que son père la viole depuis ses douze ans. Une nuit, le père de Léa est blessé au cours d’une agression. Il en restera paralysé. Hamed est rapidement mis en cause avant d’être incarcéré. En prison, où il passera quatre ans, la violence devient sa seule alliée. Par instinct de survie, il refuse de revoir Léa. Lorsqu’elle accouche d’un petit Louis, c’est François qui offre son réconfort à la mère et l’enfant, tandis qu’en détention Hamed sombre dans la haine et la colère. Hamed et Léa se retrouveront, quelques années après. Mais leur amour, toujours présent, suffira-t-il
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
TatouTatou
Paula Anacaona

Editions Anacaona
Victoria est franco-brésilienne, métisse noire, et présidente d’une multinationale. Femme brillante ayant brisé tous les plafonds de verre, elle s’est hissée au sommet par les études, le travail, et une faim dévorante. En guerre contre le monde entier et surtout contre elle-même, elle a l’exigence d’être première en tout –il lui faut être plus, avoir plus, toujours plus…

Aujourd’hui, elle suffoque. Sa carapace est trop lourde.

Prisonnière de sa vie de socialite et incapable d’en trouver la sortie, Victoria se met en tête d’écrire un roman, et s’imagine déjà en nouvelle Toni Morrison. C’est un échec – son premier, qui la remet totalement en cause. Questionnant de nombreux aspects de sa vie, notamment l’ambition et la réussite matérielle à tout prix, elle en vient à sa blessure intime, cette épine dans son cœur : l’abandon de son père, sa moitié noire.

Roman engagé, écrit dans une langue rythmée, cynique et truffée de références à la culture brésilienne et afro-américaine, Victoria dépose les armes. Sans concession envers ses deux pays et ses deux couleurs, elle se met à nu avec franchise.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Tentative(s) de Résistance(s)Tentative(s) de Résistance(s)
Marie-Do Fréval

Deuxième époque
Tentative(S) de Résistance(S) est une écriture pour une performance d'acteur. Marie-Do Fréval présente un texte franc et libre dont les interprétations fortes font écho aux questions politiques et sociales que nous traversons. L'autrice met en scène cinq personnages successifs : une vache, une vieille, une incarnation féminine du général De Gaulle, une créature inspirée de Nikki de Saint Phalle et une Marianne de cabaret. Provocante, mettant en jeu nos résistances et nos impuissances comme les deux versants d'une même médaille, Marie-Do Fréval nous interpelle, à l'image de cette figure de la Marianne qui prend la parole dans la rue. Ce projet citoyen questionne les codes de représentation du corps de la femme dans l'espace public. Ce texte républicain provoque l'autre tout en fédérant le public autour d'une parole engagée et chaleureuse.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Terres de selTerres de sel
Sylvie Anahory

Cairn
Entre les XVIe et XIXe siècles, les secrets de la famille Dubarrat-Poeydavant se dévoilent progressivement. Tout commence en 1587, lorsque les membres de la Fontaine salée de Salies-du-Béarn rédigent dans le Livre noir le règlement de la production du sel.
Au fil des générations, on découvre les mystères de la Cité et de la communauté des cagots. À la fin du XVIIIe siècle, Jacob Poeydavant se rend à Saint-Domingue pour le commerce de bois précieux. La révolte des esclaves écourte son séjour. Il rentre en métropole et s’installe à Salies, dans une ville en pleine mutation avant de connaître l’apogée du thermalisme.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
TinaTina
Christian Laborde

Les Editions du Rocher
Quand Tina danse au bal du 14 juillet, à Lussac, ses cheveux se soulèvent comme un orage. Elle danse, change de cavalier et fredonne La Femme à la rose, la chanson d'Emma Liébel que Placidie, sa grand-mère, chantait en taillant ses rosiers : « Voici mon coeur/qui veut m'aimer/Voici mes bras/pour s'y pâmer… »

Tina est une femme libre dans un pays qui ne l'est pas. La France est occupée, la maison familiale réquisitionnée. Aux bottes allemandes succèdent les tondeuses de l'épuration. Pour rester vivante, sauver sa chevelure flamboyante qui lui donne des airs de Veronica Lake, Tina s'enfuit et trouve refuge à Toulouse, où le hasard fait des miracles, où les poètes sont chez eux.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Toi & moi, c'est compliqué !Toi & moi, c'est compliqué !
Louise Valmont

Editions addictives
(LIVRE RESERVE A UN PUBLIC AVERTI)

Il est tout ce que je déteste, je suis tout ce qu'il s'interdit !
Neil et Mia ne se connaissent pas mais ont tout pour se détester ! Réunis par Ivy, une amie commune, pour une fête en l'honneur de Kim et Alec, ils vont devoir apprendre à vivre ensemble. Mais le séjour tourne à la catastrophe : Kim et Alec
ne peuvent plus se supporter, Ivy fait gaffe sur gaffe, une tempête tropicale empêche tout le monde de s'échapper...
Crises de nerfs, crises de rire, folle attirance... Comment Neil et Mia vont-ils sortir de cette semaine mémorable ?
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Tombée des nuesTombée des nues
Violaine Bérot

Buchet-Chastel
Je vais vous raconter monsieur, ça a eu lieu dans la nuit du lundi au mardi, très tôt, vers 2 heures du matin, même cette date du 29 février est étrange vous ne trouvez pas, un jour qui n’existera plus pendant 4 ans, on voudrait gommer les traces on ne ferait pas mieux, ça se passe donc cette nuit-là et nous on ne se doute de rien, comment voulez-vous que nous puissions nous douter d’une chose pareille, et il ne faut pas compter sur ce grand benêt de Dédé pour informer le village, oh non, en dehors de ses vaches on se demande bien ce qui peut l’intéresser celui-là. Baptiste et Marion vivent ensemble et sont heureux. Ils ont repris une ferme, à la lisière d’un village un peu paumé et élèvent des bêtes. Une nuit, Marion est prise de douleurs foudroyantes et accouche, à son plus grand étonnement, d’une petite fille. Le roman, qui fait entendre les voix des différents personnages, raconte ces quelques journées sidérantes.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
ToniToni
Line Papin

Stock
« J’ai eu envie d’écrire Toni parce qu’aussi vite qu’un météore, il est venu, puis reparti de notre vie. Il me fallait coucher par écrit ces quelques souvenirs qui me restaient de lui afin de les graver, qu’ils ne s’envolent pas comme lui s’est envolé, à jamais. »

De Hambourg à Berlin, Toni nous plonge dans l’insouciance de la jeunesse et des nuits magnétiques rythmées par les fêtes clandestines.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Tout change le jour où tu oses te faire confianceTout change le jour où tu oses te faire confiance
Sonia Zannad

Editions ESI
Anna est maman d'une petite Cléa et file le parfait amour avec Antoine, qu'elle a rencontré à la fac. Côté professionnel, c'est une autre histoire : si, au départ, son métier la faisait rêver, aujourd'hui les désillusions ont gagné du terrain. Anna se sent coincée dans un travail routinier qui ne lui convient plus. Non seulement elle étouffe, mais cela commence à nuire à son couple et au bien-être de sa fille.
Elle a l'impression d'être dans une impasse, un cercle vicieux qui l'éloigne chaque jour un peu plus de son bonheur. Quand Anna renoue avec Pauline, une ancienne amie devenue coach de vie en Angleterre, la jeune femme sent que son existence peut s'en trouver bouleversée ! Mais si ce déclic entraîne une prise de conscience nécessaire, le changement ne sera pas si facile pour Anna. Il lui faudra accepter de sortir de sa zone de confort et oser se faire confiance.
Anna réussira-t-elle à relever tous les défis pour enfin s'épanouir et être heureuse ?
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Tout le pouvoir aux sovietsTout le pouvoir aux soviets
Patrick Besson

Stock
Marc Martouret, jeune banquier né d'une mère russe antisoviétique et d'un père communiste français, porte en lui ces deux personnes énigmatiques dont on découvrira les secrets tout au long du roman qui nous emmène du Paris de Lénine en 1908 au Moscou de Poutine en 2015, ainsi que dans l'URSS de Brejnev pour le cinquantième anniversaire d'octobre 17. L'épopée révolutionnaire, ses héros et ses martyrs, ses exploits et ses crimes, ses nombreuses ambiguïtés, sont ressuscités au fil des pages.
Trois histoires d'amour se croiseront et seule la plus improbable d'entre elles réussira. Tout le pouvoir aux soviets est aussi une réflexion, chère à l'auteur, sur les rapports entre le pouvoir politique quel qu'il soit et la littérature. Le titre est de Lénine et on doit la construction aux célèbres poupées russes.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Traité de savoir-rire à l'usage des embryonsTraité de savoir-rire à l'usage des embryons
Anne Akrich

Julliard
Bienvenue dans le plus drôle et le plus impudique des anti-manuels de grossesse. Histoire de lui épargner vingt ans de psychanalyse ? ou de les préparer ?, une mère écrit à son enfant in utero pour lui raconter d'où il vient, quel genre d'énergumènes sont ses parents, dans quelles circonstances il a été conçu. Car le bébé à venir est le fruit d'une rencontre improbable et cocasse entre deux êtres que tout aurait dû séparer : origine, milieu, famille, culture, et presque trente ans de différence. Si vous aimez Groucho Marx, Philip Roth, Woody Allen et les boulettes aux artichauts, si vous êtes une future mère ou un futur père, si vous voulez connaître la vie secrète de vos parents avant votre naissance ou les pensées inavouables de votre génitrice pendant qu'elle vous attendait, si la béatitude convenue des femmes enceintes vous exaspère, alors cette confession corrosive et hilarante est faite pour vous.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Trois amours de ma jeunesseTrois amours de ma jeunesse
Danièle Saint-Bois

Julliard

Comment apprend-on à se construire dans les années soixante-dix, à la campagne, quand on est une jeune femme attirée par d'autres femmes ? À l'époque, Danièle est mariée, élève ses trois enfants. Une vie conforme aux attentes de sa famille. Seule la littérature lui ouvre d'autres horizons. Sa rencontre avec Mia la foudroie. Mais comment s'assurer que ses sentiments sont réciproques ? Du souvenir de cette passion resurgissent, comme de poupées russes, d'autres visages : ceux de Frankie, adolescente qui fut son premier coup de foudre sur les bancs de l'école, puis de Linda, dont elle tomba amoureuse à la veille de son mariage.

Trois amours de ma jeunesse est le récit autobiographique d'une éducation sentimentale tourmentée. Danièle Saint-Bois s'y livre comme elle ne l'avait jamais fait auparavant. Dans ce travail d'archéologie intime, écrit avec les tripes, on retrouve son style plein de fougue et sa colère envers une époque qui lui a volé, chaque fois, la possibilité d'aimer et d'être aimée.




 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Trois jours en automneTrois jours en automne
Pak Wan-seo

Atelier des Cahiers
Ce court roman de l’écrivaine Pak Wan-seo met en scène une gynécologue « accoucheuse d’anges » dans le Séoul des années 1980 à trois jours de prendre sa retraite. Pendant ces trois longues dernières journées d’automne, elle fait le bilan des trente années écoulées et attend désespérément que lui soit donnée une dernière chance de mettre au monde un enfant vivant.

À travers ce portrait sans concession d’une femme face à son destin, c’est un tableau de la Corée contemporaine que dresse, non sans humour, Pak Wan-seo. Comme toujours chez ce grand auteur, derrière le masque grimaçant des personnages et de leur misère, se cache un profond humanisme qui donne une résonance universelle à ce très beau texte.

 

Nous avons clos les participations pour ce livre
True loveTrue love
Jude Deveraux

Charleston
« Il y a longtemps que je n'avais pas autant aimé une romance. Le dosage est parfait entre la relation naissante, les descriptions, le fil conducteur. Les pages défilent au rythme envoûtant de la plume de Jude Deveraux. »
Diana, du blog Follow the Reader

Alors qu'Alix Madsen est en train de terminer ses études d'architecture, Adelaide Kingsley décède et lui demande dans son testament d'habiter pour une année sa charmante maison, sur l'île de Nantucket. La jeune femme accepte, mais il semble que la vieille dame avait une autre idée en tête pour elle : qu'Alix découvre pour quelle raison Valentina, une ancêtre de la famille Kingsley, a mystérieusement disparu, plus de deux cents ans auparavant… Et si ce n'était pas assez troublant, il se trouve qu'Alix doit travailler avec l'arrogant (mais très beau) Jared Montgomery, un architecte vivant dans la dépendance de la propriété…
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Tu n'es jamais revenuTu n'es jamais revenu
Cédric Charles ANTOINE

cedric charles antoine
En 1990, de retour dans ma ville natale, j’ai déniché une lettre égarée par le facteur, coincée à l’abri depuis 20 ans dans la cave du vieil immeuble de mes parents à Bayeux.
L’enveloppe semblait en parfait état de conservation, le cachet de la poste indiquait « octobre 1970 ». Le dilemme s’est installé :
l’ouvrir, la déposer à l’adresse ou la renvoyer à l’expéditeur à Belle-Île-en-Mer. J’ai localisé la maison du destinataire, un étrange hôtel particulier, plus haut dans la rue...
J’ai commis l’irréparable.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Tu vas aimer notre froid : Une année en YakoutieTu vas aimer notre froid : Une année en Yakoutie
Harold Schuiten

Les Impressions nouvelles
Harold Schuiten a vécu pendant un an une expérience insolite sinon extravagante : enseigner le français dans des villages de Yakoutie, la région la plus glaciale de la planète. Il raconte cette aventure avec fraîcheur et drôlerie. Tu vas aimer notre froid porte un regard de candide sur une Sibérie perdue, loin de Saint-Pétersbourg et de Moscou, en Yakoutie, dans les confins insondables du plus grand pays du monde.

« La taïga, c’est là où je vais, une forêt infinie en Russie. Pas n’importe quelle taïga mais la plus froide du globe, en République de Sakha. Des gens y vivent et désirent apprendre le français. Là-bas, il y a des années, ils ont ouvert une école belge, une école Sakha-belge. Ainsi est né le “programme” qui envoie des enseignants dans ces bois gelés, sous ces ciels purs à -57 degrés. C’est là que j’interviens. Non pas que je me sente une âme de missionnaire de l’enseignement ou un esprit charitable quelconque, mais tout cela m’intrigue. Je vais donc aller vérifier si ça existe vraiment. Car si vraiment, “ça” existe, alors il faut en laisser une trace écrite. C’est impératif. »
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
TyrannieTyrannie
Richard Malka

Grasset
Aux portes de l’Occident, un dictateur opprime son peuple au nom de la transparence et de la pureté. Dans cette prison à ciel ouvert, les enfants ont le visage masqué et les citoyens récitent en masse un petit livre dont l’idéologie venimeuse contamine peu à peu le monde…
À Paris, dans une salle d’audience scrutée par la presse internationale, un homme, évadé de ce pays de cauchemar et seul rescapé d’un massacre, tente de justifier son crime politique. Saura-t-il réveiller les consciences ?
Son avocat, un grand plaideur ombrageux, ambigu, sensuel, doit accomplir l’impossible : obtenir l’acquittement d’un meurtrier qui revendique son acte.
À ses côtés, la nuit, le jour, une réfugiée politique irrésistible à laquelle il se lie de passion trouble : qui manipule qui ?
Journalistes, témoins, psychiatres, juges ou avocats, c’est notre temps qui se joue dans ce procès du siècle, avec ses mensonges, ses secrets et ses grâces inattendues…
Rappelant 1984 de George Orwell et Douze hommes en colère, entre utopie politique, roman d’amour et thriller judiciaire, Tyrannie est un premier roman comme la scène littéraire française n’en offre pas.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Un avril bien tranquille à SaïgonUn avril bien tranquille à Saïgon
Thûan

Riveneuve éditions
Un hôtel 4 étoiles de la rue Dong Khoi, ex-Catinat. Deux amants d'origine vietnamienne, venus de Paris pour revisiter leur passé. Durant 44 heures de sexe et d'amour se profile une longue histoire, celle de Saïgon d'hier et d'aujourd'hui. Il y a aussi Tong, Ly-An, Diêu Tu, autant de personnages entre le Vietnam et la France, marqués par leur destin et le quatrième mois de l'année 1975. Le 30 avril 1975 : jour de la libération, disent les Vietnamiens du Vietnam. La chute de Saigon, disent les Vietnamiens de l'étranger, les Viêt-kiêu. Une date toujorus tabou. "Parler du mois d'avril. Le Quatrième mois. Ce Quatrième mois, j'ai écrit son nom sans relâche. Et dans ce roman, j'ai fait fleurir des 4 partout, ce 4 interdit, des 4 à toutes les lignes, jusqu'à ce que toi, lecteur, tu en sois malade. Mais à moi, il m'avait tellement manqué."
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Un clafoutis aux tomates cerisesUn clafoutis aux tomates cerises
Véronique de Bure

J'ai Lu
Au soir de sa vie, Jeanne, 90 ans, décide d'écrire son journal intime. Sur une année, du premier jour du printemps au dernier jour de l'hiver, d'événements minuscules en réflexions désopilantes, elle consigne ses humeurs, ses souvenirs, sa petite vie de Parisienne exilée depuis plus de soixante ans dans l'Allier, dans sa maison posée au milieu des prés, des bois et des vaches. La liberté de vie, et de ton, est l'un des privilèges du très grand âge, aussi Jeanne fait-elle ce qu'elle veut - et ce qu'elle peut : regarder pousser ses fleurs, boire du vin blanc avec ses amies, s'amuser des mésaventures de Fernand et Marcelle, le couple haut en couleurs de la ferme d'à côté, accueillir - pas trop souvent - ses petits-enfants, remplir son congélateur de petits choux au fromage, déplier un transat pour se perdre dans les étoiles en espérant les voir toujours à la saison prochaine...

"Un clafoutis aux tomates cerises", le plus joli roman sur le grand âge qui soit, traite sans fard du temps qui passe et dresse le portrait d'une femme qui nous donne envie de vieillir.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Un été en Suède : Vacances en château de GripsholmUn été en Suède : Vacances en château de Gripsholm
Kurt Tucholsky

Les Belles Lettres
Son éditeur commande à Tucholsky une petite histoire d’amour, un livre léger. L’auteur s’apprête justement à partir en vacances en Suède accompagné d’une jolie jeune femme, Lydie, surnommée « La princesse ». Sur place, le couple loue un château, le château de Gripsholm. La bonne humeur et la joie de vivre vont régner sur leur séjour. Il fait beau, l’été est lumineux. La venue du meilleur ami de l’auteur n’est pas de nature à griser Lydie, pas plus que la visite de Billie, camarade de Lydie, ne trouble le narrateur. S’ensuit une triade aussi amoureuse que sensuelle.
Cet hymne truculent à l’amour et à l’amitié peut servir de pause harmonieuse à tout un chacun. Il a le charme rare et subtil d’une récréation pour tous ses lecteurs. Best-seller en Allemagne dès sa publication en 1931, le succès de ce livre ne s’est jamais démenti. Condamné par les nazis à la gloire du bûcher, il a connu après la guerre un tirage à un million d’exemplaires.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Un fiancé inattenduUn fiancé inattendu
Karen King

Editions Prisma
Tout va bien dans la vie de Cassie. Elle est journaliste et fiancée à un brillant avocat, Timothy. Seul bémol agaçant, sa future belle-mère très envahissante a décidé d'avancer leur mariage et se mêle de tout... Bien sûr Cassie envisageait d'épouser un jour Timothy, mais pas dans trois mois ! Tout va beaucoup trop vite, et lorsque l'affreuse-belle-maman engage à sa place un photographe réputé pour le mariage, Cassie n'a aucune idée de la catastrophe qui s'annonce.
Car Jared est en réalité son ex-grand amour, qui l'avait quittée pour accomplir ses rêves et poursuivre sa carrière aux quatre coins du monde. Cassie a mis des années à l'oublier et à surmonter leur rupture. Lorsqu'il ressurgit, plus réfléchi et toujours aussi irrésistible, toutes les convictions de Cassie volent en éclat : va-t-elle vraiment épouser Timothy, parfait en apparence, ou craquer de nouveau pour Jared, qui lui avoue qu'il l'aime encore ? Un délicieux roman à croquer comme une dragée !
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Un fils parfaitUn fils parfait
Mathieu Ménégaux

Points
Maxime, enfant unique d’Élise, a tout du fils parfait : brillantes études et carrière fulgurante ; c’est un mari aimant comme un père attentionné. Un jour, sa femme Daphné va découvrir la faille dans ce tableau idyllique. Le conflit est inévitable : il sera sans merci.
Jusqu’où une mère doit-elle aller pour protéger ses filles et faire valoir ses droits, alors que personne n’accepte de la croire ?
Inspiré d’une histoire vraie, Mathieu Menegaux nous livre ici le récit du combat d’une mère contre la machine judiciaire.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Un jour, il y aura autre chose que le jourUn jour, il y aura autre chose que le jour
Diane Peylin

Pocket
Un soir de tempête et de ténèbres, entre terre et mer, une frêle silhouette chavire contre le vent. Bonnet canari, bottes vertes, Englo, un petit garçon venu d'on ne sait où et envoyé là par sa mère, vient toquer à une porte. Un feu de bûches ; un bol de soupe ; on l'attendait... Cette famille sera la sienne, des gitans sédentarisés, un peu funambules, un peu magiciens - danseuses et ferrailleurs, cartomanciennes et guérisseurs.
Peu à peu, malgré la violence, malgré l'abandon, Englo se fait à cette tribu. Mais y trouvera-t-il vraiment sa place ?
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Un matin plus tranquilleUn matin plus tranquille
Gabrielle Desabers

Auto édition
Valérie Labbé regarde les heures défiler avec inquiétude depuis la disparition de son fils unique, Thomas, 17 ans. A-t-il fini par adhérer aux idées haineuses de son ex-mari qui semble s’être volatilisé lui aussi ?

Allemagne, 1933
Frida, qui rêve de devenir infirmière, se bat pour sortir de sa condition. Les bouleversements que connaît l’Europe vont-ils lui ouvrir des possibilités inespérées ou au contraire la plonger en pleine tourmente?

L’enquête entre la France et l’Allemagne piétine, les mystères s’intensifient…
Qu’ont-ils tous à cacher ?

Un roman poignant où s’exprime, avec pudeur, l’amour sous toutes ses formes.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Un peu, beaucoup, à la folie !Un peu, beaucoup, à la folie !
Romane Rose

Harlequin

En s'installant à Harrington pour remplacer l'institutrice de la petite ville, Bea ne s'attendait pas à un accueil en grande pompe  ; mais, entre le tapis rouge et la franche hostilité, il y a un juste milieu, tout de même. Certes, elle est la fille du richissime homme d'affaires Sean Newel, qui menace de racheter la chocolaterie qui fait vivre la ville, mais sa venue n'a rien à voir avec ces histoires d'acquisition. Elle a bien essayé de l'expliquer à Tomas Harper, le jeune maire, mais ce dernier s'obstine à la traiter avec mépris et froideur. Tomas Harper? Un homme aussi séduisant qu'odieux et désagréable. Encore un qui la prend pour une petite héritière stupide et insouciante. Mais peu importe  : à lui aussi, elle va prouver qu'elle n'est pas celle qu'il pense  ! 


 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Un regard de sangUn regard de sang
Lina Meruane

Grasset
«  C'est alors qu'un feu d'artifice a explosé dans ma tête. Ce n'était pas du feu que je voyais, c'était du sang en train de couler à l'intérieur de mon œil. Le sang le plus émouvant que j'aie vu de toute ma vie. Le plus inouï. Le plus effrayant.  »Avec Ignacio et quelques amis, Lina se trouve à une soirée lorsque survient la catastrophe qu'elle redoutait depuis longtemps. Son ophtalmologue lui annonce qu'elle devra attendre plusieurs semaines avant de pouvoir subir une intervention chirurgicale, il lui suggère de partir se reposer auprès de sa famille à Santiago du Chili. Retour dans la ville de son enfance, plongée dans les souvenirs d'une vie qui lui semble déjà lointaine. Quand Ignacio la rejoint, Lina le guide dans cette cité devenue floue et qu'elle bâtit d'images passées. Elle compense sa vue diminuée par ses autres sens, par le fantasme aussi, en attendant le retour à New York et la délicate opération?Un regard de sang est un texte qui ne ressemble à aucun autre. Lina crée un monde de songes et de poésie, un monde rongé par la peur de la cécité. Aussi inquiétant qu'envoûtant, ce livre raconte la maladie et l'espoir, l'amour et la nostalgie. Une lecture bouleversante. «  La prose de Lina Meruane surgit des coups de marteau de la conscience, mais aussi de l'insaisissable et de la douleur. Stylistiquement, elle me fait penser à Marguerite Duras, à Nathalie Sarraute.  » Roberto BolañoNuméro 1 de la sélection des «  10 Essential 21st-Century Spanish-Language Books  » de  Publishers Weekly.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Un Rolling Stone dans le Rif : Sur les pas de Brian Jones au MarocUn Rolling Stone dans le Rif : Sur les pas de Brian Jones au Maroc
Gaston Carré

Erick Bonnier
Le 3 juillet 1969 disparaissait Brian Jones, le fondateur des Rolling Stones. La légende du rock a largement consigné le parcours de sa plus flamboyante idole, des premiers pas aux côtés de Mick Jagger à sa fin tragique dans une piscine du Sussex. On connaît moins l'un des derniers épisodes de la vie de Jones, quand il se rendit au Maroc pour enregistrer les flûtes sacrées des 'Master musicians of Jajouka', une dynastie de musiciens qui seraient des descendants de la secte des Haschichins.



J'ai retrouvé les traces du Rolling Stone à Jajouka, un énigmatique village au sud de Tanger, à l'intersection de la modernité et de la mythologie, de la musique et de la littérature, où le souvenir de Brian Jones convoque William Burroughs et Paul Bowles, Andy Warhol et John Lennon, le dieu Pan et la déesse Astarté, et où une dynastie de montagnards est poussée dans le cercle vicieux de 'poètes terroristes'».



Gaston Carré invite à un périple dans le sillage d'une icône. Ce faisant, il propose un carnet de voyage en nostalgie, une exploration psychologique et culturelle des sixties ainsi qu'un hommage à Tanger, la ville de tous les sortilèges.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Un si doux visageUn si doux visage
Jean-Paul Engélibert

L'Ire des marges
Frank a-t-il aimé Diane ?
Il n’en est plus si sûr. Elle l’a attendri. Elle l’a séduit. Mais y avait-il de l’amour dans ses gestes ? C’est peut-être une question qu’il ne devrait pas se poser. Maintenant, ri en est certain, s’il l’a aimée un jour, il ne l’aime plus. Sa petite personne est trop sûre d’elle et trop folle. Elle est capable de tout sur un coup de tête. Son procès ne l’a pas guérie. Il faut fuir Tant que des milliers de kilomètres ne les sépareront pas, Frank ne pourra pas refaire sa vie. Ce n’est pas seulement quil ne pourra pas refaire sa vie, c’est bien pire que cela il ne se sentira pas en sécurité.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Un soir...Un soir...
André Dhôtel

la clé à molette
On a tout dit sur Dhôtel ; sa modernité absente, sa merveilleuse particularité au sein de la littérature française et la lumineuse simplicité de son écriture.
S’il reste ici l’écrivain de l’enchantement et des lisières que l’on connaît, ces onze récits permettent de (re)découvrir un Dhôtel nouvelliste hors pair, sans concession, instruit des choses de la vie, explorateur de l’âme et souvent aussi âpre qu’inattendu.
En inscrivant ses personnages aux marges de la société, en créant une géographie en constante voie d’effacement, se jouant du hasard pour son plaisir et le nôtre, Dhôtel échappe instinctivement à son temps et, les années passant, prouve à chaque lecture qu’il a atteint une forme d’universalité romantique.

André Dhôtel (1900-1991) : professeur de philosophie, romancier et poète, ami de Jean Paulhan, il est l’auteur de nombreux ouvrages dont « Le pays où l’on n’arrive jamais », prix Fémina 1955 . Il reçoit en 1974 le Grand prix de littérature de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Une bobine de fil bleuUne bobine de fil bleu
Anne Tyler

10/18-Christian Bourgois
Portrait d'une vieille maison de Baltimore et de ses habitants à travers plusieurs générations, le vingtième roman d'Anne Tyler est comme souvent celui d'une famille trop heureuse pour être vraie.
Épicentre du texte, Abby, la pièce rapportée, la femme de Red Whitshank, mère de cinq enfants devenus adultes. Elle excelle à les rassembler tous (et parfois quelques autres invités de passage) autour d'un repas ou d'une conversation. Pourtant, quand commence le récit, si tous les enfants sont de retour à Baltimore, c'est parce qu'Abby les inquiète. Comportements étranges, pertes de mémoire, le coeur de la famille Whitshank semble battre de travers. Même Denny, le fils rebelle, s'en émeut.
Avec humour, mélancolie et une grande économie de moyens, Anne Tyler recompose le drame doux-amer d'une famille qui se croyait plus heureuse que les autres. Elle l'était, c'est vrai, mais au prix de mille petits arrangements avec la réalité, sur fond de silences courtois et de mensonges de circonstances.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Une ConfessionUne Confession
Maxime Gorki

Libretto
Ce court roman (1908), considéré par Gorki comme son oeuvre «la plus mûre», salué à sa sortie par un immense concert d'applaudissements - et de sarcasmes (Lénine condamnera sans appel son «mysticisme») -, traduit en français dès 1909 (mais de façon scandaleusement amputée), sera exclu des Oeuvres complètes de l'écrivain par la censure marxiste... et condamné, par le fait, à près d'un siècle d'oubli.
C'est donc un quasi inédit que l'on propose aujourd'hui aux lecteurs de langue française. Et un inédit de la meilleure eau...
Raconteur-né (comme Jack London à qui il fait souvent penser), Gorki empoigne dès les premières pages les rênes de sa troïka pour un galop picaresque de sa façon... et fouette, cocher!... Matveï, son héros - qui lui ressemble comme un frère -, fait ses classes sur la route avec les vagabonds, pratique tous les métiers, et finit par trouver la Voie - celle d'un christianisme social parfaitement hérétique - au fil de rencontres hautes en couleur.
La sainte Russie est vaste, et vaste aussi ce court roman qui contient la terre immense. Cette générosité-là, seuls les Russes de la grande espèce savent la pratiquer. Et peu importe, dès lors, qu'on adhère ou non aux idées de l'écrivain, aussi sympathiques qu'irréalistes. Il nous suffit d'aller avec lui sur ces chemins perdus semés d'embûches et de merveilles, qui finissent par rejoindre ceux des Milles et Une Nuits. Marx se perdra en cours de route, et Jésus lui-même... mais nous nous y retrouvons. Et c'est ainsi que Gorki est grand!
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Une douce nuit d'étéUne douce nuit d'été
Fejean Angélique

AFNIL
L'amour peut-il tout surmonter ? Rien ne les préparait à ce coup de foudre fulgurant. Et pourtant... Gabriel est un homme blessé et solitaire qui a renoncé à l'amour. Lea, une femme discrète, s'enlisant dans une vie monotone qui ne lui correspond plus. Malgré leurs différences, malgré les obstacles que la vie dresse sur leur route, ils partageront un été magique, un huis clos en dehors du temps. Mais parviendront-ils à surmonter les mensonges, oublier leurs peurs et accepter de vivre... enfin ?
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Une femme dans la nuit polaireUne femme dans la nuit polaire
Christiane Ritter

Denoël
Fuyant les tracas de sa vie quotidienne en Autriche, Hermann Ritter part s’établir au pôle Nord pour y mener une vie de trappeur. Son épouse, Christiane, parfaite ménagère des années 1930, décide alors de troquer son statut de femme au foyer pour celui d’aventurière du Grand Nord.
Malgré la réticence de ses proches, Christiane débarque à l’été 1933 sur les côtes du Spitzberg, une île de l’Arctique, pour rejoindre son mari dans une pauvre cabane, isolée sur une terre hostile et déserte. Après l’angoisse des premiers jours, Christiane fait l’expérience indélébile d’un quotidien intense, entre extase et survie : sur cette terre aux paysages fantastiques, elle découvre la chasse au phoque, affronte le froid polaire et la violence des tempêtes, et se prépare pour l’hiver et son interminable nuit noire… Progressivement, elle développe une véritable relation de tendresse avec cette nature capricieuse qui orchestre chaque instant de la vie, et offre parfois le spectacle d’une aurore boréale ou d’une famille d’ours polaires.
Avec ce récit ensorcelant sur la vie dans le Grand Nord, Christiane Ritter s’inscrit dans la lignée des aventurières flamboyantes telles que Karen Blixen, Alexandra David-Néel ou Isabelle Eberhardt.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Une longue impatienceUne longue impatience
Gaëlle Josse

Noir sur blanc
Ce soir-là, Louis, seize ans, n’est pas rentré à la maison. Anne, sa mère, dans ce village de Bretagne, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, voit sa vie dévorée par l’attente, par l’absence qui questionne la vie du couple et redessine celle de toute la famille.
Chaque jour, aux bords de la folie, aux limites de la douleur, Anne attend le bateau qui lui ramènera son fils. Pour survivre, elle lui écrit la fête insensée qu’elle offrira pour son retour. Telle une tragédie implacable, l’histoire se resserre sur un amour maternel infini.
Avec Une longue impatience, Gaëlle Josse signe un roman d’une grande retenue et d’une humanité rare, et un bouleversant portrait de femme, secrète, généreuse et fière. Anne incarne toutes les mères qui tiennent debout contre vents et marées.
« C’est une nuit interminable. En mer le vent s’est levé, il secoue les volets jusqu’ici, il mugit sous les portes, on croirait entendre une voix humaine, une longue plainte, et je m’efforce de ne pas penser aux vieilles légendes de mer de mon enfance, qui me font encore frémir. Je suis seule, au milieu de la nuit, au milieu du vent. Je devine que désormais, ce sera chaque jour tempête. »r.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Une si belle journéeUne si belle journée
Michel Hugues

L'Echappée belle édition
Une si belle journée est la première de trois nouvelles publiées dans le même livre (les deux autres s'intitulant Brèves rencontres et Un jour ou l'autre). Il s'agit d'un suspense relatif à la personnalité du héros, Eugène : Qui est ce jeune homme ? D'où débarque-t-il ? Où nous emmène-t-il ? Michel Hugues a voulu lui donner une personnalité très étrange, déroutante même, mais sympathique, pour incarner en lui son refus de l'uniformité, de la linéarité, de l'autorité, de la normalité, du raisonnable, de la solidité. Il a voulu que son héros donne l'impression d'arriver d'une planète ressemblant certes à la Terre, mais à la pollution près, au sens le plus large de ce terme. Une planète où la priorité est donnée au sourire, à l'optimisme, à la poésie, à la surprise, à l'amour. Une sorte de Terre avant l'arrivée de la pollution, oserions-nous dire : un Paradis perdu ? Eugène est fragile, délicat, naïf, attendrissant, drôle. Il a l'intelligence du coeur. Dites-lui que vous l'aimez et que vous croyez en lui.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Une verrière sous le cielUne verrière sous le ciel
Lenka Hornakova-Civade

Alma Editeur
« Dans les contes de mon pays, il y a souvent trois fées qui se penchent sur le berceau du bébé pour lui souhaiter une vie de telle ou telle couleur, sous de bons auspices ou au contraire pleine d’embûches. À quoi cela tient-il ? À leur bonne humeur ? » Il était une fois, en 1988, une jeune fille envoyée en colonie de vacances en France par le parti communiste tchécoslovaque. Au dernier moment, sur le quai de la gare de l’Est, Ana refuse de rentrer. Elle vient d’avoir 18 ans et décide de changer le cours de son destin. Écrit avec la même splendide énergie que Giboulées de soleil (Prix Renaudot des lycéens 2016), Une verrière sous le ciel nous place dans le Paris de la fin des années 1980, auprès d’un personnage qui se demande comment grandir, être libre, connaître le monde au-delà des apparences. Elle le découvrira à travers les mots et les gestes des autres. Lenka Horňáková-Civade, peintre et écrivaine, est née en 1971, dans l’actuelle République tchèque. Elle vit dans le Vaucluse. Une verrière sous le ciel est son second roman.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Une vie meilleureUne vie meilleure
Rachel Rhys

Denoël
Juillet 1939, Lilian Shepherd, vingt-cinq ans, embarque sur un paquebot à destination de l'Australie, laissant derrière elle un pays sur lequel plane l'ombre de la guerre. Le navire est rempli de passagers venus d'horizons les plus divers, mais tous partagent un désir commun : repartir de zéro sur ce nouveau continent.
Pour une jeune femme à l'existence plutôt terne jusqu'alors, c'est un voyage magique. Il y a un orchestre à bord, des bals costumés pour tous, et Lily n'a de comptes à rendre à personne. Elle découvre à chaque escale des lieux qui n'étaient pour elle que des noms mythiques ? Naples, Le Caire, Ceylan ? et se lie avec des passagers qui, d'ordinaire, n'auraient pas daigné la regarder. Des amitiés se tissent, des amours naissent?
Mais les paillettes peuvent cacher de lourds secrets, et Lily s'aperçoit peu à peu qu'elle n'est pas la seule à fuir son passé. Dans ce microcosme où les normes sociales sont bouleversées et où l'imminence de la guerre renforce les préjugés, tous les éléments sont réunis pour que le rêve tourne au drame? Une chose est sûre, la vie de Lily s'en trouvera changée à jamais.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Urgences et sentimentsUrgences et sentiments
Kristof Magnusson

Métailié

Toutes les nuits, Anita, médecin urgentiste, parcourt Berlin dans une ambulance de premiers secours. Elle aime son métier et le fait bien, sauve des vies à un rythme digne des meilleures séries télé au cours d'opérations méticuleuses qu'on suit avec passion, dans une ville tentaculaire qui ne fonctionne pas si bien que ça.


Le jour, elle essaie de survivre aux complications de sa vie sentimentale qu'elle mène avec une incroyable maladresse. Son mari, médecin, l'a quittée pour une femme douée pour la décoration intérieure, qui désire une vie parfaite de confort et d'élégance. Son fils adolescent a l'air de préférer ce confort aux capacités d'improvisation de sa mère.


Un roman au rythme entraînant et au timing totalement maîtrisé.





 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Villa BelgaVilla Belga
Évelyne Heuffel

M.E.O.
1904. On émigre pour les “pays neufs”. On court vers la fortune, comme ces ingénieurs des chemins de fer belges. On fuit la justice, les lois anticléricales. Ou la terreur, comme ces Juifs de Russie. Un contrat en poche, on embarque sur un steamer, on s’installe dans une cabine de première classe. Sans rien dans les mains, on s’agglomère sur l’entrepont, on sera colon, emportant ce qu’on a de plus cher : une scrupuleuse droiture, un acharnement à réussir dans l’adversité, une fierté de la besogne accomplie, un sens de la fraternité.
Le Brésil, jeune république, peuple ses territoires incultes. La Belgique exporte sa révolution industrielle. La petite ville de Santa Maria da Boca do Monte, au coeur de l’état du Rio Grande do Sul, où viennent de s’implanter les grands ateliers d’une compagnie ferroviaire belge, et, non loin, une colonie agricole juive, est un point de convergence de cette révolution, de cette immigration.
C’est là que s’érige la “Villa Belga”, cité calquée sur les corons, qui donne lieu, ici, à une évocation imaginaire de ce passé perdu de vue. S’y heurtent espoirs, utopies, et sombres desseins de passagers qui ont vu leurs sorts se lier à bord du Paranaguá.

 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Voleur de guirlandesVoleur de guirlandes
Jacques Serena

Le Verger
C'est un quartier délaissé, avec son tank de la dernière guerre fraîchement repeint, autour duquel on s'assoit. C'est là qu'on revient, toujours. Qu'on se retrouve. Qu'on se raconte. Il est là. Il y a cette fille chez qui il vit. Lui, il fait des vidéos. Il interroge des gens, va à leur rencontre.
"Tu te rappelles tout ce qu'ils nous racontaient à nous, se disent entre eux certains, qui n'en disent pas plus, n'en savent sans doute pas plus, mais hochent la tête, assez longtemps, pour laisse croire. Tu te rappelles, on les laissait raconter pour s'amuser, il rajoutent, au bout d'un moment. Et putain on en croyait la moitié, ils rajoutent. Et silence. Et c'était déjà pas mal, bordel de Dieu, la moitié. Et silence."
Un texte sur l'envie de vivre, sur l'énergie fondamentale trop souvent perdue. Sur l'amour. Sur les rêves. Sur la libido.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Vous quitter m'a coûté.....Vous quitter m'a coûté.....
Isabelle Minière

Le Verger
Cela se passe demain, dans la Nouvelle France, au cœur de sa nouvelle capitale, Strasbourg, dans un hôtel de prestige. Monsieur Simon Simon, citoyen plus que lambda, a été choisi par le Service Spécial pour une mission ultra-secrète : dormir.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Zoé et la fuméeZoé et la fumée
François Mourelet

L'Echappée belle édition
Deux naufragés, Alex et Jean, s'inquiètent de l'étrangeté de l'endroit où ils se sont échoués. La nature et le temps n'obéissent pas aux règles habituelles. Zoé, une jeune autochtone, tombe sous leur charme. Un fantôme intervient et cherche à venger sa mort... dont il est lui-même responsable. Amours impossibles, jeux de mots loufoques, interventions peut-être surnaturelles, basculement des psychologies... Cette comédie surréaliste accumule les situations bizarres.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Zoonomia : La dynastie des boiteux, tome 1Zoonomia : La dynastie des boiteux, tome 1
Bessora

Le Serpent à plumes
(PEUT ETRE LU INDÉPENDAMMENT DES AUTRES TOMES)

A travers la saga en quatre tomes 'La Dynastie des boiteux', Bessora déroule sur trois siècles la lignée des boiteux, tous marqués par l'esclavage, tous claudiquant, qui de la jambe, qui de la langue, qui de l'esprit. Dans le premier volume, 'Zoonomia', Johann, 15 ans, débarque de la Réunion à Paris au milieu du XIXe siècle. Bâtard et métis, il vient se faire reconnaître par son père, un aventurier aux vies multiples. Après quoi il compte bien devenir explorateur, le plus célèbre de tous, et tuer des gorilles. Mais l’affaire tourne court. Son père est déjà reparti pour l’Afrique et le tout jeune homme va devoir faire ses premières armes à Paris. Il découvrira l’amour auprès d’une épouse esseulée et apprendra son premier métier, taxidermiste, aux galeries Perrin. Plus tard viendra le temps du Gabon, des forêts tropicales, des fleuves dont on remonte la source comme on remonte vers un passé lourd de secrets et de parfums. Le personnage de Johann a été librement inspiré de la vie de Paul Belloni du Chaillu, premier homme "blanc" (tout comme Johan, ses origines sont à la fois métis et bâtardes) a avoir observé de près les gorilles, et découvert les tribus pygmées.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre
Zykë l'aventureZykë l'aventure
Poncet Thierry

Taurnada Éditions
Au fond d'un PMU de la rue du Faubourg-Saint-Martin, je tends le texte d'une de mes nouvelles à l'aventurier de la mine d'or.
Il lit les premières lignes et déclare : « C'est toi » comme il cracherait deux écorces de graines de tournesol.
Il aurait pu dire :
« Je viens de décider de t'emmener avec moi, aussi ton destin va-t-il basculer dans les minutes qui suivent, tu vas connaître le monde entier, les grandes ivresses, le sexe, l'amour et le danger, et tu vas devenir écrivain d'une manière que tu n'aurais jamais imaginé. »
Mais non.
Juste : « C'est toi. »

L'incroyable odyssée autour du monde, au sommet du succès littéraire et au cœur de l'amitié de deux hommes que tout oppose.
Un récit trépidant et truculent, dur et drôle, invraisemblable et vrai : inlâchable.
 

Nous avons clos les participations pour ce livre