AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Découvrez votre prochain
livre sur Babelio !
& Partagez vos lectures avec la communauté
inscrivez-vous
Les Dernières Actualités Voir plus

Rencontrez Frédéric Couderc à Paris

22 mai 2019

Concours

Babelio et Pocket Jeunesse vous proposent de recevoir le dernier roman de Frédéric Couderc et de rencontrer l'auteur le 14 juin prochain. L'occasion d'évoquer en profondeur 'Je n'ai pas trahi', enquête au cœur de la Corse sur la Résistance, mais aussi réflexion profonde sur l'engagement, le courage, et la recherche de ses racines. Inscrivez-vous dès maintenant ici.

Aloysius Chabossot et sa nounou un peu particulière

22 mai 2019

Vidéo

Quand Aloysius Chabossot se plonge dans la tête d'une femme contrainte de faire garder ses enfants par un homme évoquant plus le bûcheron que l'assistant maternel, cela donne 'La Nounou barbue'. Un roman qu'il nous présente ici en vidéo et à travers 5 mots.

Vincent Villeminot : après la révolution

22 mai 2019

Compte rendu

En avril, Babelio recevait Vincent Villeminot pour une rencontre avec 30 lecteurs de son dernier livre paru, 'Nous sommes l'étincelle'. L'occasion de parler d'utopie, de dystopie, et des moyens de préparer un monde meilleur pour les générations futures. Découvrez le compte-rendu de cette soirée.

Les plus Populaires Voir plus
Le reste de l'actualité Voir plus

Prix Babelio 2019 : les votes sont ouverts !

20 mai 2019

Communauté

Haut les cœurs ! Le prix Babelio 2019 est officiellement lancé : découvrez la sélection de 100 ouvrages, et votez pour vos livres préférés. Vous avez jusqu'au 4 juin pour élire les 10 lauréats, et tenter de remporter des invitations pour la soirée de remise des prix le 19 juin à Paris, et les 10 livres primés.

Danse macabre avec Philippe Tessier

20 mai 2019

Vidéo

Grand fan de films de zombies et de littératures de l'imaginaire, Philippe Tessier imagine dans 'Morts' le retour à la vie d'un jeune trépassé, Joseph, qui "ressuscite" et va croiser les squelettes de personnages illustres (Sigmund F., Charles de G., Winston C., ou encore Karl M.). L'auteur nous en dit plus en vidéo, à travers 5 mots qu'il a sélectionnés.

Paul Martin et les refuges de l'enfance

17 mai 2019

entretien

"Je suis persuadé que la richesse de l'imaginaire est un puissant moyen d'affronter les difficultés de l'existence." Paul Martin signe avec Jean-Baptiste Bourgois 'Violette Hurlevent et le Jardin Sauvage', roman jeunesse richement illustré qui explore un univers féerique et périlleux, dans lequel le personnage principal trouve refuge quand sa situation familiale se détériore. Un livre à découvrir via notre interview de ses deux auteurs.

La presse en parle Voir plus
Le calendrier des sorties Voir plus
Les critiques à l'affiche Voir plus
Né d’aucune femme
  23 mai 2019
Né d’aucune femme de Franck Bouysse
Quelque part dans la campagne corrézienne, probablement à la fin du 19ème, un pauvre paysan se résout à vendre sa fille aînée, Rose, âgée de 14 ans à un notable de la région.
Servante au début , elle ne tarde pas à comprendre le ténébreux destin qui l'attend sous le joug du maître de forge et de la "reine-mère".
L’écriture de Franck Bouysse m’a subjuguée, son élégance, la force de ses mots, son phrasé érudit, la musicalité de ses phrases, une construction impeccable qui aspire inexorablement le lecteur dans un tourbillon de maux. Impossible de lâcher ce roman malgré la souffrance et le malaise éprouvés à chacune de ses pages.
Commenter  J’apprécie          261
Filles de la mer
  22 mai 2019
Filles de la mer de Mary Lynn Bracht
Ce roman (le premier de l'auteure américaine, d'origine sud-coréenne) est une fiction, construite sur les bases d'une effroyable, et bien réelle, tragédie humaine.
Deux héroïnes, deux soeurs, deux destinées, à 68 ans d'intervalle.
1943 : Hana, 16 ans, se fait enlever par des soldats, sur la plage où elle a l'habitude de plonger en mer et de pêcher (c'est une haenyeo) avec sa mère.
Voulant protéger sa petite soeur Emiko d'un kidnapping imminent, elle honore ainsi sa promesse tout en se sacrifiant.
Et quel sacrifice !!
Celui de son innocence, de son identité, de sa joie de vivre, arrachée à sa terre, aux siens, et emprisonnée dans un bordel au fin fond de la Mandchourie...
2011 : Emiko, 77 ans, prend part aux manifestations annuelles devant l'ambassade du Japon, pour soutenir les rares "femmes de réconfort" survivantes, qui réclament depuis 10 ans au gouvernement Japonais reconnaissance et réparation.
Elle garde le fol espoir d'y reconnaître peut-être sa soeur Hana, après s'être "réveillée" d'une trop longue période de cauchemars, de déni et de deuil...
Un récit prégnant, parfois insoutenable, souvent poignant et, évidemment, nécessaire.
Mais je n'ai pas tellement adhéré au parti pris de l'auteure, celui de "romancer" la destinée finale de Hana, bien que j'en comprenne l'intention. (cf : Note de l'auteur).
Sinon, la force incroyable des femmes, à travers notamment la relation mère-fille, prend aussi une grande place dans ce récit, via l'émaillage des souvenirs, dans la bouche de Hana en 1943, comme dans celle de Emiko en 2011.
C'est, enfin, le cheminement intime de Emiko qui m'a surtout touchée... Vers la prise de conscience (personnelle et collective), le travail de déculpabilisation, la libération de la parole.

L'acte sexuel était censé donner "force et courage" aux combattants de l'empereur...
Le viol est toujours une arme de guerre.
N'oubliez JAMAIS.


[ 2015... Près de 70 ans (!) se sont écoulés avant que le Japon demande pardon officiellement à la Corée du Sud, et accepte d'indemniser les rares survivantes d'une tragédie sans nom.
Honte, culpabilité et déshonneur.
C'est ce qui a muré dans le silence des milliers de femmes pendant plus de 45 ans... Jusqu'à ce courageux témoignage en 1991 d'une certaine Kim Hak-sun, enlevée à l'âge de 16 ans à l'époque des faits.
Filles de la mer raconte cette effroyable exploitation humaine que fut celle des "femmes de réconfort" : près de 200 000 jeunes filles et femmes kidnappées par l'armée japonaise, principalement en Corée, en Chine et aux Philippines.
Ainsi s'est constitué cet immense réseau d'esclaves sexuelles destinées aux soldats, réparties dans de sordides maisons de passe - gratuite - à travers les territoires occupés.]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          5028
Azami
  24 mai 2019
Azami de Aki Shimazaki
Cette couverture rose vif avait attiré immédiatement mon attention. Et puis, toutes ces critiques alléchantes ont fini par attiser ma curiosité !
Après moins d'une heure et demi de lecture, me voilà tombée sous le charme d'une plume parfaitement dosée, fluide et sensuelle.
Il s'agit là d'une radiographie de la société japonaise, en général, et des relations de couple (conjugales, et extra-), en particulier.
À travers le portrait de Mitsuo et de ses déboires sentimentaux, ce récit nous parle en filigrane de la réalité du mariage au pays du Soleil Levant.
Serait-ce cette trop grande pudeur des sentiments qui conduit les couples, une fois unis et parents, à l'échec, à la frustration (affective, sexuelle), à l'indifférence et à la solitude ?!
Ce qui semble probant, c'est ce manque flagrant d'attention et de communication entre les conjoints, la place prédominante du travail, celle dévaluée des femmes (devenues mères)...
Bref, tout ce qui entrave l'épanouissement personnel, cet ingrédient essentiel à la bonne santé d'un couple.
Un ensemble confinant à l'adultère, presque fatalement, pire à l'acceptation passive (confort ?) ou, bien plus rarement, au divorce, socialement honteux.
Quant au portait de Mitsuo, cette fragile "fleur de chardon", célibataire et maman solo, ex-prostituée devenue serveuse et entraîneuse (escort girl de luxe), son sort n'est pas tellement plus enviable.
Quelle triste réalité... Mais avec quelles justesse et saveur l'auteure a su la mettre en mots !!

Je suis, bien sûr, avide de découvrir la suite de cette série !
Merci encore pour l'échange de livres. ;-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          4210
Quiz à l'affiche Voir plus

Quand le tube se met à la littérature

10 questions
57 participants

Bas les Masques !

13 questions
37 participants

Le Quidditch

12 questions
41 participants

Trois lettres ...

10 questions
35 participants

LNHI-42270

10 questions
44 participants

Citations à l'affiche Voir plus

André Gide
palamede   22 mai 2019
André Gide
Choisir n'est pas tant élire qu'éliminer.
Commenter  J’apprécie          903
Winston Churchill
palamede   23 mai 2019
Winston Churchill
Le meilleur argument contre la démocratie est un entretien de cinq minutes avec un électeur moyen.
Commenter  J’apprécie          722
Victor Hugo
lalyM   22 mai 2019
Victor Hugo
Le 22 mai 1885, Victor Hugo nous quittait: l'occasion de nous délecter de l'un des plus jolis poèmes qu'il nous a laissés...


Que veux-tu que je devienne
Si je n'entends plus ton pas ?
Est-ce ta vie ou la mienne
Qui s'en va ? Je ne sais pas.

Quand mon orage succombe,
J'en reprends dans ton coeur pur ;
Je suis comme la colombe
Qui vient boire au lac d'azur.

L'amour fait comprendre à l'âme
L'univers, salubre et béni ;
Et cette petite flamme
Seule éclaire l'infini

Sans toi, toute la nature
N'est plus qu'un cachot fermé,
Où je vais à l'aventure,
Pâle et n'étant plus aimé.

Sans toi, tout s'effeuille et tombe ;
L'ombre emplit mon noir sourcil ;
Une fête est une tombe,
La patrie est un exil.

Je t'implore et réclame ;
Ne fuis pas loin de mes maux,
Ô fauvette de mon âme
Qui chantes dans mes rameaux !

De quoi puis-je avoir envie,
De quoi puis-je avoir effroi,
Que ferai-je de la vie
Si tu n'es plus près de moi ?

Tu portes dans la lumière,
Tu portes dans les buissons,
Sur une aile ma prière,
Et sur l'autre mes chansons.

Que dirai-je aux champs que voile
L'inconsolable douleur ?
Que ferai-je de l'étoile ?
Que ferai-je de la fleur ?

Que dirai-je au bois morose
Qu'illuminait ta douceur ?
Que répondrai-je à la rose
Disant : « Où donc est ma soeur ? »

J'en mourrai ; fuis, si tu l'oses.
A quoi bon, jours révolus !
Regarder toutes ces choses
Qu'elle ne regarde plus ?

Que ferai-je de la lyre,
De la vertu, du destin ?
Hélas ! et, sans ton sourire,
Que ferai-je du matin ?

Que ferai-je, seul, farouche,
Sans toi, du jour et des cieux,
De mes baisers sans ta bouche,
Et de mes pleurs sans tes yeux !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          363
.. ..