AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Découvrez votre prochain
livre sur Babelio !
& Partagez vos lectures avec la communauté
inscrivez-vous
Les Dernières Actualités Voir plus

Les premiers romans de la rentrée littéraire de septembre

22 juillet 2019

liste

Cette année, ce sont pas moins de 82 auteurs qui voient leur premier roman paraître lors de la grand-messe éditoriale de septembre. Avec une répartition qui se rapproche toujours plus de la parité, voilà une moisson de livres qui promet encore de belles découvertes. Découvrez notre liste (pas loin d'être exhaustive) de ces livres.

Mama Editions : le développement personnel pour s'épanouir

22 juillet 2019

entretien

L'an prochain, la maison d'édition fondée par Michka et Tigrane Hadengue fêtera ses 20 ans d'existence. Nous avons posé quelques questions à ce dernier pour mieux comprendre ce que regroupe le catalogue de cet éditeur spécialisé en développement personnel et spiritualité, et voir comment il entre en résonance avec des problématiques sociétales de plus en plus prégnantes.

Les lectures d'été de l'équipe Babelio

19 juillet 2019

Vidéo

C'est l'été ! Et comme chaque année se pose la délicate question des livres à emporter avec soi en vacances. Bon, c'est sûr, on en prend toujours trop, mais le plus dur reste de choisir les lectures qui nous feront passer un excellent moment. On vous aide dans notre vidéo d'actus, dans laquelle vous pouvez aussi retrouver un point sur le pique-nique 2019, le prix Babelio, et notre jeu de l'été.

Les plus Populaires Voir plus
Le reste de l'actualité Voir plus

Quand Frédéric Couderc explore la Seconde Guerre mondiale en Corse

19 juillet 2019

Compte rendu

Comme pour chacun de ses livres, Frédéric Couderc a une nouvelle fois enquêté sur place pour écrire son premier roman destiné aux jeunes adultes, 'Je n'ai pas trahi'. Une histoire qui se déroule sur deux époques, la Seconde Guerre mondiale et aujourd'hui, pour parler de la Résistance en Corse. Il était de passage chez Babelio pour échanger avec ses lecteurs, voici le compte-rendu de cette rencontre.

20 livres de poche à dévorer cet été

17 juillet 2019

Information

Après notre vidéo des 10 livres de poche à mettre dans vos valises, on vous propose une liste étendue à 20 titres, pour ne jamais manquer de bonnes lectures cet été. De l'imaginaire au polar en passant par la non-fiction ou la romance, il y en a pour tous les goûts. Ne vous reste plus qu'à choisir.

Le jeu de l'été : des lecteurs à l'écran

15 juillet 2019

Communauté

Cette année pour notre traditionnel jeu de l'été, on vous propose d'explorer les liens entre livres et sériés télé (en juillet), puis livres et films (en août). A travers des images de personnages lisant à l'écran, à vous de retrouver de quelle série il s'agit. Les gagnants remporteront un livre de la rentrée littéraire de septembre 2019. A vous de jouer !

La presse en parle Voir plus
Le calendrier des sorties Voir plus
Les critiques à l'affiche Voir plus
Le Voyageur enchanté. Précédé de Le raconteur
  20 juillet 2019
Le Voyageur enchanté. Précédé de Le raconteur de Nikolaï Leskov
Nikolai Leskov. Representant de commerce pour une firme anglaise, il a roule sa bosse dans tous les territoires du Tzar, soumis ou dissidents. Il a frequente toutes les ethnies. Il a pu percevoir toute la richesse du pays et toute sa misere. Et il nous restitue tout ce qu'il a vu, tout ce qu'il a entendu, dans ses ecrits. Le voyageur enchante en est un bel echantillon (n'est-ce pas le mot qui convient a ce representant?).

D'autres editions titrent Le vagabond ensorcele. Moi je prefere celui que lui a donne son premier traducteur, Victor Derely, en 1892. C'est dans cette traduction, gracieusement mise a la disposition de tous lecteurs par La Bibliotheque Russe et Slave, qui l'a revisee sans l'estropier, que je l'ai lu. Elle a garde tout son parfum. Tout l'art, un peu suranne, du delicieux conteur qu'etait Leskov.

C'est un moine vagabond qui raconte sa vie a un auditoire fortuit navigant sur le lac Ladoga (pres de Saint Petersbourg). Fils de serf, il apprendra pres de son pere a s'occuper de chevaux, et a en dompter les plus sauvages. Au fil du temps, chasse du domaine de son maitre, il errera un peu partout, au service de differents "barines" et "remonteurs" (marchands?) de chevaux; il aura plusieurs fois affaire a des tsiganes, se faisant voleur pour le compte de l'un, et plus tard se faisant plumer par d'autres. il sera captif chez des Tatares pendant une dizaine d'annees; ceux-ci lui donneront plusieurs femmes, selon leur coutume, a qui il fera des enfants qu'il abandonnera sans reticence ni remords; il aimera par contre a la folie une petite tsigane aux yeux de feu et a la voix de sirene, qu'il finira par tuer, a sa demande expresse; son souvenir le poursuivra longtemps et le poussera en fin de compte a se faire moine; entretemps il se sera enrole dans l'armee a la place d'un conscrit et s'y conduira en heros, par defi, par mepris de son existence; il aura toujours ete demuni mais jamais a plaindre; il n'aura jamais eu a manger pour son poids, mais il aura toujours bu plus que sa contenance. Un pauvre here. Un heros du petit peuple.

Leskov ecrit en une langue fleurie, sans trop d'efforts de style, qui convient au personnage qui se raconte. Son livre est celui d'un conteur populaire, capable de s'attacher son audience des heures durant. Tour a tour amusant, effrayant, emouvant et ironique, mirobolant, fantasmagorique, entremelant le veridique et l'incroyable, il enivre. Ou plutot il incite a se ruer dans le traktir (auberge) le plus proche pour s'empiffrer de kacha ou de tolokno (bouillie d'avoine) pour un piatak de cuivre ( = 5 kopecks) et se noyer dans une eau de vie d'epluchures de pommes de terre pour un rouble d'argent. Ce n'est que comme cela que la vodka devient eau de vie de poemes de terre. Exactement comme ce livre. Un poeme de terre. Sur la grande terre russe et sur ses habitants, qui la boivent jusqu'a la nausee.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Insoupçonnable
  19 juillet 2019
Insoupçonnable de Tanguy Viel
Un court roman à l'atmosphère atypique, notamment en raison d'un style narratif particulier puisqu'intégralement raconté à la première personne.
Le décor est planté avec maîtrise de façon habile et fait monter la pression crescendo, le scénario proposé tient la route avec une crédibilité que j'apprécie particulièrement, c'est à dire sans outrance ni invraissemblance.
Comme tout est vu et observé de la fenêtre d'un seul narrateur, nous allons ressentir au premier degré les doutes, les interrogations, la jalousie, le mépris de Sam, auxquels s'ajoutent les dialogues avec lui-même et ceux qu'il s'invente avec Lise ou Henri.
En fait, toute la gamme des émotions issues d'un cerveau tourmenté car embarqué dans une spirale d'événements qui ressemblent fortement à une "fuite en avant" sans espoir de retour.
Pour l'histoire je dirais que l'on se retrouve au coeur d'un fait divers orchestré par des amateurs et que dans ce cas tout peut arriver, surtout le pire.
Côté style c'est une découverte car je ne suis pas coutumier de ce type de narration, les dialogues et observations vus d'une seule "lorgnette" sont forcément subjectifs, et j'ai eu le sentiment que l'on suivait autant une histoire d'arnaque que l'histoire intime de Sam.
Si je dois mettre un petit bémol, il concernera les descriptions que j'ai trouvées un peu nombreuses (je ne suis pas fan de descriptions...).
En conclusion, j'ai aimé ce roman noir qui se lit très vite (130 pages en numérique) et je remercie nameless en passant pour sa critique enthousiaste qui m'a convaincu de commencer cette lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          333
Gloire incertaine
  20 juillet 2019
Gloire incertaine de Joan Sales i Vallès
Unique roman de l'éditeur, traducteur et poète catalan Joan Sales i Vallès, soldat dans l'armée républicaine, interné dans les camps français, exilé au Mexique, rentré à Barcelone sous haute surveillance, Gloire incertaine, considéré comme le premier roman sur la guerre civile écrit par un témoin républicain est l'histoire d'une jeunesse espagnole galvanisée par l'instauration de la Seconde République et broyée par une guerre fratricide.
Incerta gloria, inspiré des vers de Shakespeare « The uncertain glory of an April day » est un récit polyphonique. En trois temps, trois voix nous parlent de désirs de gloire, de futur incertain, de désertions, de passions dévastatrices, d'effondrement d'une génération perdue, fauchée.
Cruells, Soleràs, Lluís, Trini, La Carlana, autant de personnages inoubliables, de destins broyés par la guerre, sur la côte est espagnole.
L'oeuvre, censurée, caviardée, retravaillée, est l'un des grands romans sur la guerre d'Espagne, qui donne à voir la complexité du conflit, l'ambivalence des sentiments, qui dépeint comme nulle autre Barcelone en proie au chaos et la guerre des tranchées sur le front d'Aragon.
Que dire d'autre sinon que cette Gloire incertaine mérite de figurer dans toute bonne bibliothèque désireuse d'accueillir des ouvrages sur la guerre d'Espagne, et que l'adaptation cinématographique Incierta gloria réalisée en 2017 par Agustí Villaronga est tout à fait honorable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          496
Quiz à l'affiche Voir plus

Qui est Jules ?

10 questions
36 participants

UN EXTRAIT....UN AUTEUR

10 questions
66 participants

Les animaux zarbis

10 questions
72 participants

Concours : Vita et Virginia

5 questions
132 participants

Citations à l'affiche Voir plus

Victor Hugo
palamede   20 juillet 2019
Victor Hugo
La grande erreur de notre temps, cela a été de pencher, je dis même de courber l'esprit des hommes vers la recherche du bien matériel. Il faut relever l'esprit de l'homme, le tourner vers la conscience, le beau, le juste et le vrai, le désintéressé et le grand. C'est là et seulement là, que vous trouverez la paix de l'homme avec lui-même et par conséquent avec la société.
Commenter  J’apprécie          863
Groucho Marx
palamede   21 juillet 2019
Groucho Marx
Avec tous les cinglés qui nous gouvernent et polluent l'atmosphère avec des tas de retombées radioactives, plus personne n'a le temps de vérifier l'exactitude d'une citation faite par n'importe qui au sujet de n'importe quoi.


(Mémoires d’un amant lamentable)
Commenter  J’apprécie          650
Victor Hugo
palamede   19 juillet 2019
Victor Hugo
Il a pour lui l'argent, l'agio, la banque, la bourse, le coffre-fort et tous ces hommes qui passent si facilement d'un bord à l'autre quand il n'y a à enjamber que de la honte. Ces hommes, le malfaiteur et ses complices, ont un pouvoir immense, incomparable, absolu, illimité. Ils s'en servent pour jouir. S'amuser et s'enrichir, tel est leur « socialisme ».
Commenter  J’apprécie          593
.. ..