AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Découvrez votre prochain
livre sur Babelio !
& Partagez vos lectures avec la communauté
inscrivez-vous
Les Dernières Actualités Voir plus

Olivier Adam sur les rivages de l'inspiration littéraire

21 octobre 2019

entretien

"Il arrive que des lecteurs ou lectrices se reconnaissent tellement dans certains personnages que survient une forme de transfert. Ils se disent que l’auteur les comprend mieux que quiconque." Dans cette interview à propos de son dernier livre 'Une partie de badminton' (Flammarion), Olivier Adam se confie sur son métier d'écrivain à travers le personnage de Paul, son alter-ego.

Marcel Proust en bande dessinée

21 octobre 2019

Vidéo

Adapter en BD 'A la recherche du temps perdu', mission impossible ? C'est pourtant ce que fait Stéphane Heuet depuis 25 ans pour les éditions Delcourt, et un 7e tome a d'ailleurs paru récemment. Dans cette vidéo, il nous présente à travers 5 mots son travail d'adaptation, et son amour pour l'oeuvre et les personnages de Proust.

Rencontrez Cécile Hennerolles

21 octobre 2019

Concours

Pour son premier roman en littérature générale, 'Dites-moi des choses tendres', Cécile Hennerolles fait s'entrecroiser 5 parcours, 5 destins autour d'un sentiment qui nous anime et nous agite tous : l'amour. Eyrolles et Babelio vous proposent de recevoir ce livre et rencontrer l'auteure à Paris le mercredi 13 novembre. Inscrivez-vous dès maintenant pour participer !

Les plus Populaires Voir plus
Le reste de l'actualité Voir plus

Festival New Romance 2019

17 octobre 2019

Information

All you need is love ! La nouvelle édition du Festival New Romance aura lieu cette année à Lille du 1er au 3 novembre. Babelio est de nouveau partenaire de cet événement destiné à tous les fans de romance moderne et contemporaine. Retrouvez dès maintenant les auteurs présents et les animations prévues sur le site dédié.

Quand Philippe Delerm ausculte ses contemporains

16 octobre 2019

Vidéo

Dans 'L'Extase du selfie', Philippe Delerm porte un regard à la fois incisif et compatissant sur les comportements de ses contemporains. Du selfie au vapotage, de la fausse politesse aux comportements forcés, il dresse dans son recueil de textes un portrait drôle de notre société, à découvrir à travers ses mots dans cette vidéo.

Quand Babelio rencontre les éditions Critic

14 octobre 2019

entretien

2019 est une année très spéciale pour Critic. En plus de fêter ses 10 ans, la maison d’édition rennaise publie le deuxième livre très attendu de l’un de ses auteurs phares : Nécropolitains de Rodolphe Casso. Nous avons rencontré Eric Marcelin pour en savoir plus sur sa fièvre d’éditer, mais aussi sur ses auteurs et les objectifs poursuivis avec sa maison d’édition.

La presse en parle Voir plus
Le calendrier des sorties Voir plus
Les critiques à l'affiche Voir plus
L'Archipel d'une autre vie
  18 octobre 2019
L'Archipel d'une autre vie de Andreï Makine
C'est en explorant les lectures de mes babéliamis que j'ai découvert cette petite pépite, les critiques enthousiastes et la très bonne note ayant fini de me convaincre.
Le thème m'attirait, Russie, Taïga, l'URSS post deuxième guerre mondiale et les années Staline.
Comment exister, être, dans une société déshumanisée où la seule suspicion peut vous coûter le peu qui vous reste ?
Le "1984" d'Orwell a été publié en 1949, soit peu avant la période du récit qui nous intéresse, il s'agissait d'une fiction contrairement à ce que nous propose cette lecture qui raconte une histoire plausible dans le contexte historique du livre, une histoire qui pourrait avoir été vécue.
Si vous avez vu et aimé le film "Dersou Ouzala", vous aimerez ce livre avec la même intensité, dans les deux cas, le premier rôle est tenu par la Taïga, l'une des filles de Mère Nature, le creuset qui transforme et révèle l'homme à lui-même, celui qu'il est en devenir, à condition d'oser répondre à l'appel, de "brûler ses vaisseaux".
Ce livre donne beaucoup en échange du peu de temps de lecture qu'il vous demandera, de bons questionnements, de l'introspection et, ce qui ne gâte rien, un scénario simple et passionnant.
C'est une histoire qui rayonne par sa simplicité et la justesse de son propos, il n'y aura dans ce récit ni faux semblants ni "effets de style". Les personnages du roman ne sont ni beaux ni moches, ils alternent entre le courage et la compromission, la vérité et le mensonge, l'espoir et le renoncement.
C'est une escapade très en dehors de mes lectures habituelles et que j'ai beaucoup apprécié, une rencontre que je n'étais pas sensé faire, comme quoi le hasard fait souvent bien les choses ;)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          658
Terrible vertu
  18 octobre 2019
Terrible vertu de Ellen Feldman
Avant de lire ce livre, j'avoue que ne connaissais pas Margaret Sanger.
Issue d'un milieu populaire, d'une famille nombreuse très modeste, Margaret n'aura de cesse de lutter contre les conventions sociales de son époque, et de militer pour la cause (intime) des femmes.
On lui doit beaucoup : la légalisation de la contraception, puis celle de la pilule, la création du "planning familial" (1952)... Tout cela s'est gagné en grande partie grâce à elle, à son courage et son incroyable détermination !
Une femme engagée, passionnée, sexuellement libérée, insaisissable et absolutiste (deux séjours en prison), qui aura donné bien du fil à retordre aux autorités, à ses époux et ses nombreux amants.
Mais aussi une mère de trois enfants, qu'elle n'a pratiquement pas élevés, sa liberté et la "cause" passant avant tout le reste. Inconstante, fuyante, négligente et égoïste, qui aura indéniablement fait souffrir ses enfants (abanbonnisme).
Cette biographie romancée retrace, sur 299 pages, la vie tumultueuse que fut celle de Margaret Sanger. Un récit prenant la forme d'autofiction via la voix de Margaret, entrecoupée par celle de ses proches (soeur, amants, enfants), qui met bien en exergue une personnalité en quête de reconnaissance sociale et affective, aussi forte que contrastée, narcissique que fragile.
À l'instar de mon amie Zilis (tout en étant moins sévère), je me suis sentie quelque peu "vertueuse" face à l'étalage de la vie sexuelle dissolue de l'héroïne, et agacée par la nature parfois trop romancée de la plume. Le premier et dernier tiers du roman m'ont réellement séduite.
Un sentiment donc assez mitigé au sortir de ma lecture.

Je remercie Babelio (masse critique privilégiée) et les éditions du Cherche-midi pour l'envoi du livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          5313
Le soleil des rebelles
  17 octobre 2019
Le soleil des rebelles de Luca Di Fulvio
CON-TENT ! CONTENT ! CONTENT !
C'est que je retrouve mon Di Fulvio des débuts, d'où cette joie pudiquement déclamée, tout en retenue.

Si le pitch n'a rien de révolutionnaire, son traitement se boit comme du p'tit lait.
Et vu mon intolérance au lactose, c'est dire la perf' stylistique de Monsieur Di.

Un gamin de sang bleu qui se retrouve du jour au lendemain orphelin et roturier, on a déjà vu plus envieux comme karma. Comme scénario original itou.
Oui mais voilà, ce qui aurait pu passer pour une énième bouse sommairement lue en diagonale biseautée frôle ici l'incontournable tant son valeureux auteur possède ce don rare et ineffable de conteur.

Récit initiatique, mâtiné d'une fort jolie histoire d 'amour, et transcendé par un besoin de vengeance quasi mystique, ce soleil des rebelles fait la part belle aux émotions pures et aux sentiments profonds.

Les bons sont vraiment bons... et cons, occasionnellement, on va pas se mentir.
Le regard aussi éveillé, parfois, que celui d'une vache regardant inlassablement passer les trains.
Le méchant possède tous les atouts de la tête à claques de compet'. Le type que l'on se plait à haïr et dont on attend qu'une seule et unique chose, qu'il claque dans les plus atroces souffrances.
Puis qu'enfin nos deux tourtereaux se retrouvent pour vivre, dans une aura rose fuchsia sur un air boisé de Richard Clayderman, leur compliquée mais néanmoins prometteuse histoire d'amour après moult péripéties endurées aux frontières de la mort qu'est jamais bien loin pour vous faire une vacherie qui ne fait, généralement, glousser qu'elle.

Autre formidable point d'accroche, les seconds rôles sublimement développés. Je n'oublie pas les troisième, quatrième - non, pas les cinquième qui furent finalement assez discrets - sans qui rien de tout cela n'aurait pu arriver. Note à moi-même, penser urgemment à une cure de détox anti César, Victoires de la musique et autre manifestation à l'entre-soi soporifique et honteusement flatteur...

Mon seul et unique regret, un récit que j'aurasi souhaité bien plus ramassé, histoire de toucher au sublime, plutôt que d'avoir parfois le sentiment d'un soufflé qui retombe, écrasé par une foultitude de détails et d'anecdotes dont je me serais fort bien passé.

Le Soleil des Rebelles, Yell !!!
Et c'est Billy qui l'dit...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          5611
Quiz à l'affiche Voir plus

Philip K. Dick

12 questions
47 participants

Les grands ordinateurs !

9 questions
24 participants

Romancières anglaises à l'honneur !

10 questions
297 participants

HAL 9000 et ses copains

10 questions
38 participants

1984, Georges Orwell

8 questions
172 participants

Citations à l'affiche Voir plus

Irène Duboeuf
TerrainsVagues   18 octobre 2019
Irène Duboeuf
L’été siphonnait l’eau des sources
Et volait un à un les miroirs d’eau perdue
Entre les bras des fleuves

Tassées le long des rives
Des ombres aux pieds de plomb
Cherchaient refuge sous les arbres.

Nul n’aurait osé dire où finissait la Terre
Où commençait le ciel.
Une lumière liquide,
Jaune et funeste
Réduisait l’horizon à une incertitude.
Commenter  J’apprécie          360
George Orwell
nath45   19 octobre 2019
George Orwell
Si les gens ne savent pas bien écrire, ils ne sauront pas bien penser, et s’ils ne savent pas bien penser, d’autres penseront à leur place.
Commenter  J’apprécie          850
Daniel Pennac
sabine59   17 octobre 2019
Daniel Pennac

Le temps de lire, comme le temps d'aimer , dilate le temps de vivre.


" Comme un roman"
Commenter  J’apprécie          734
.. ..