AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Découvrez votre prochain
livre sur Babelio !
& Partagez vos lectures avec la communauté
inscrivez-vous
Les Dernières Actualités Voir plus

Rencontrez Frédéric Couderc à Paris

22 mai 2019

Concours

Babelio et Pocket Jeunesse vous proposent de recevoir le dernier roman de Frédéric Couderc et de rencontrer l'auteur le 14 juin prochain. L'occasion d'évoquer en profondeur 'Je n'ai pas trahi', enquête au cœur de la Corse sur la Résistance, mais aussi réflexion profonde sur l'engagement, le courage, et la recherche de ses racines. Inscrivez-vous dès maintenant ici.

Aloysius Chabossot et sa nounou un peu particulière

22 mai 2019

Vidéo

Quand Aloysius Chabossot se plonge dans la tête d'une femme contrainte de faire garder ses enfants par un homme évoquant plus le bûcheron que l'assistant maternel, cela donne 'La Nounou barbue'. Un roman qu'il nous présente ici en vidéo et à travers 5 mots.

Vincent Villeminot : après la révolution

22 mai 2019

Compte rendu

En avril, Babelio recevait Vincent Villeminot pour une rencontre avec 30 lecteurs de son dernier livre paru, 'Nous sommes l'étincelle'. L'occasion de parler d'utopie, de dystopie, et des moyens de préparer un monde meilleur pour les générations futures. Découvrez le compte-rendu de cette soirée.

Les plus Populaires Voir plus
Le reste de l'actualité Voir plus

Prix Babelio 2019 : les votes sont ouverts !

20 mai 2019

Communauté

Haut les cœurs ! Le prix Babelio 2019 est officiellement lancé : découvrez la sélection de 100 ouvrages, et votez pour vos livres préférés. Vous avez jusqu'au 4 juin pour élire les 10 lauréats, et tenter de remporter des invitations pour la soirée de remise des prix le 19 juin à Paris, et les 10 livres primés.

Danse macabre avec Philippe Tessier

20 mai 2019

Vidéo

Grand fan de films de zombies et de littératures de l'imaginaire, Philippe Tessier imagine dans 'Morts' le retour à la vie d'un jeune trépassé, Joseph, qui "ressuscite" et va croiser les squelettes de personnages illustres (Sigmund F., Charles de G., Winston C., ou encore Karl M.). L'auteur nous en dit plus en vidéo, à travers 5 mots qu'il a sélectionnés.

Paul Martin et les refuges de l'enfance

17 mai 2019

entretien

"Je suis persuadé que la richesse de l'imaginaire est un puissant moyen d'affronter les difficultés de l'existence." Paul Martin signe avec Jean-Baptiste Bourgois 'Violette Hurlevent et le Jardin Sauvage', roman jeunesse richement illustré qui explore un univers féerique et périlleux, dans lequel le personnage principal trouve refuge quand sa situation familiale se détériore. Un livre à découvrir via notre interview de ses deux auteurs.

La presse en parle Voir plus
Le calendrier des sorties Voir plus
Les critiques à l'affiche Voir plus
Né d’aucune femme
  23 mai 2019
Né d’aucune femme de Franck Bouysse
Quelque part dans la campagne corrézienne, probablement à la fin du 19ème, un pauvre paysan se résout à vendre sa fille aînée, Rose, âgée de 14 ans à un notable de la région.
Servante au début , elle ne tarde pas à comprendre le ténébreux destin qui l'attend sous le joug du maître de forge et de la "reine-mère".
L’écriture de Franck Bouysse m’a subjuguée, son élégance, la force de ses mots, son phrasé érudit, la musicalité de ses phrases, une construction impeccable qui aspire inexorablement le lecteur dans un tourbillon de maux. Impossible de lâcher ce roman malgré la souffrance et le malaise éprouvés à chacune de ses pages.
Commenter  J’apprécie          331
Né d’aucune femme
  25 mai 2019
Né d’aucune femme de Franck Bouysse

Ce n’est pas la première fois qu’un roman explore le mal absolu. Franck Bouysse le fait au travers d’une jeune héroïne d’une lumineuse résilience, et dans une fort belle langue, différente selon les protagonistes, mais qui est un hommage aux mots dont la beauté sauve le monde, et sauve Rose en particulier. Les lecteurs ne s’y trompent pas, qui ont déjà attribué plusieurs prix à ce livre à la presse élogieuse et qualifié de formidable par François Busnel soi-même.

A 14 ans, la jolie Rose est vendue à un maître de forges par son paysan de père qui n’arrive pas à nourrir une famille nombreuse composée uniquement de filles. Aspect social de l’histoire : malgré le peu de précisions données, on peut identifier la Dordogne des années 1880, dans une France rurale qui se désertifie et s’appauvrit.

Commence pour Rose une vie de servitude qui tourne bientôt à l’esclavage domestique et sexuel. Avec quelques fugaces minutes ressemblant parfois à du bonheur : Edmond, le mystérieux palefrenier, amical, distant et énigmatique, et le cheval Artémis révélateur de sensations puissantes. … Les tentatives d’évasion de Rose se soldent par des échecs et des punitions, tandis que le père pris de remords décide de reprendre sa fille.

Après des péripéties glaçantes, qui apparaissent pourtant dans la logique des personnages et des situations, Rose est internée dans un ancien couvent de Chartreux converti en asile. Comment connaissons-nous son histoire ? Par des cahiers qu’elle a écrits, sortis clandestinement d’un asile étroitement surveillé par un médecin qui fait partie de la maffia du Mal. C’est un prêtre qui recueille les confidences écrites, et son action permettra un dénouement inattendu mais qui nous soulage d’une angoisse grandissante à chaque page et d’une sidération devant les profondeurs maléfiques dont est capable l’âme humaine.

Grande habileté de la construction du livre qui tient aussi du thriller par l’angoisse qui sourd et amplifie à chaque page, grande poésie d’une nature omniprésente à travers ses saisons, ses odeurs et ses lumières, grande justesse de la psychologie des personnages, et très grande empathie que nous éprouvons pour les victimes écrasées par leur passé, leur faiblesse, leur situation ambigüe ou l’accumulation d’épreuves où certains laissent la vie.

Quant aux bourreaux, les progrès de la psychologie nous ont habitués désormais à rechercher en quoi ils furent d’abord des victimes, ainsi que nous pouvons le voir dans le procès actuel des assassins du jeune Valentin. Ici, rien de tel : le trio maléfique l’est intégralement, incarnation du mal absolu, conscient, organisé, appliqué. A nous de reconnaître et d’accepter que c’est possible.

Qu’est-ce que l’homme ? C’est la question fondamentale et éternelle qui clôture ce livre remarquable et en fait une grande oeuvre.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Azami
  24 mai 2019
Azami de Aki Shimazaki
Cette couverture rose vif avait attiré immédiatement mon attention. Et puis, toutes ces critiques alléchantes ont fini par attiser ma curiosité !
Après moins d'une heure et demi de lecture, me voilà tombée sous le charme d'une plume parfaitement dosée, fluide et sensuelle.
Il s'agit là d'une radiographie de la société japonaise, en général, et des relations de couple (conjugales, et extra-), en particulier.
À travers le portrait de Mitsuo et de ses déboires sentimentaux, ce récit nous parle en filigrane de la réalité du mariage au pays du Soleil Levant.
Serait-ce cette trop grande pudeur des sentiments qui conduit les couples, une fois unis et parents, à l'échec, à la frustration (affective, sexuelle), à l'indifférence et à la solitude ?!
Ce qui semble probant, c'est ce manque flagrant d'attention et de communication entre les conjoints, la place prédominante du travail, celle dévaluée des femmes (devenues mères)...
Bref, tout ce qui entrave l'épanouissement personnel, cet ingrédient essentiel à la bonne santé d'un couple.
Un ensemble confinant à l'adultère, presque fatalement, pire à l'acceptation passive (confort ?) ou, bien plus rarement, au divorce, socialement honteux.
Quant au portait de Mitsuo, cette fragile "fleur de chardon", célibataire et maman solo, ex-prostituée devenue serveuse et entraîneuse (escort girl de luxe), son sort n'est pas tellement plus enviable.
Quelle triste réalité... Mais avec quelles justesse et saveur l'auteure a su la mettre en mots !!

Je suis, bien sûr, avide de découvrir la suite de cette série !
Merci encore pour l'échange de livres. ;-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          5211
Quiz à l'affiche Voir plus

Quand le tube se met à la littérature

10 questions
69 participants

Bas les Masques !

13 questions
40 participants

Le Quidditch

12 questions
46 participants

Trois lettres ...

10 questions
43 participants

LNHI-42270

10 questions
46 participants

Citations à l'affiche Voir plus

Winston Churchill
palamede   23 mai 2019
Winston Churchill
Le meilleur argument contre la démocratie est un entretien de cinq minutes avec un électeur moyen.
Commenter  J’apprécie          793
Edgar Allan Poe
palamede   26 mai 2019
Edgar Allan Poe
J'entends au-dessus de moi dans les cieux
Les anges qui chantent entre eux
Ils ne peuvent trouver de mot d'amour plus grand
Que celui de Mère

(In the heavens above
The angels, whispering to one another,
Can find, amid their burning terms of love,
None so devotional as that of Mother)
Commenter  J’apprécie          630
Jeanne Benameur
visages   23 mai 2019
Jeanne Benameur
Tant de vies gâchées à des tâches inutiles ! Faut que ça consomme sur la planète...et si ça consomme moins on crie à la crise et on se demande comment faire remonter le moral des ménages ! Comme si le moral n'allait pas remonter en flèche si on consommait moins,si on travaillait moins,si on vivait plus.
Commenter  J’apprécie          470
.. ..