AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Découvrez votre prochain
livre sur Babelio !
& Partagez vos lectures avec la communauté
inscrivez-vous
Les Dernières Actualités Voir plus

Les actus de Babelio

20 novembre 2017

Vidéo

Migration du forum, festivals, rencontres, prix littéraires : découvrez toutes les actus de Babelio pour le mois de novembre dans cette nouvelle vidéo.

Rencontre avec Samantha Bailly

20 novembre 2017

Compte rendu

Début novembre, Babelio recevait Samantha Bailly pour son nouveau livre 'Nos âmes plurielles' (Rageot éditions). Découvrez le compte-rendu de cette soirée sous le signe de l'adolescence et de l'amitié.

Alice Zeniter, lauréate du Goncourt des lycéens pour son roman L'Art de perdre

16 octobre 2017

Vidéo

Pour parler de L'Art de perdre, Prix Goncourt des lycéens 2017, Alice Zeniter a choisi les mots Algérie, communauté, dialogues, mythes et culture dans l'interview vidéo qu'elle a accordé à Babelio.

Les plus Populaires Voir plus
Le reste de l'actualité Voir plus

BD de non-fiction : notre étude

14 novembre 2017

Etudes

Pour ceux qui en douteraient encore : non, la bande dessinée n'est pas un genre réservé aux enfants. La preuve avec la BD de non-fiction, qui aborde des thèmes tout à fait sérieux, de manière exigeante et ludique. Voici notre étude sur ce genre, qui vous donnera on l'espère, l'envie d'en lire plus.

Dessine-moi un... + une...

13 novembre 2017

Vidéo

Babelio met les dessinateurs au défi ! Dans cette nouvelle série vidéo, nous proposons à des auteurs de BD d'associer deux mots piochés au hasard dans un dessin réalisé en direct. Pour ce premier épisode, découvrez Fabien Bedouel au travail.

Babelio est partenaire de GeekmeQuiz

13 novembre 2017

Information

Quelle est la pire console de tous les temps ? Qui gagnerait si Gandalf et Dumbledore s'affrontaient ? Si vous vous reconnaissez dans ces questions, alors vous êtes au bon endroit : GeekmeQuiz revient cette année dans un troisième épisode, avec de nouvelles questions et de nouveaux défis pour tester votre culture Geek.

La presse en parle Voir plus
Le calendrier des sorties Voir plus
Les critiques à l'affiche Voir plus
Bilbo le Hobbit (BD)
  19 novembre 2017
Bilbo le Hobbit (BD) de J.R.R. Tolkien
Bilbo le Hobbit est la première oeuvre publiée de JRR Tolkien. C’est dans cette oeuvre que l’anneau fait son apparition. cela va avoir de grandes conséquences dans la création des autres oeuvres. Bilbo Baggins est un hobbit qui à pour ami Gandalf. Un jour où Gandalf rend visite à bilbo, il lance grâce à la magie, un message invisible au yeux du hobbit sur sa porte. A partir de cet instant, monsieur Baggins va vivre des aventures extraordinaires.

Le lendemain de la visite de Gandalf, Bilbo reçoit chez lui 13 nains qui prirent le thé en discutant de chose et d’autres comme si cette situation était tout à fait normal, mais au fur et à mesure que le temps passe, le pauvre hobbit se pose de plus en plus de questions. En effet, Bilbo ne connaît pas ses invités. Il a quelques réponses lorsque Gandalf fait son apparition. Il se rend compte que le message sur sa porte le fait passer pour un voleur qui recherche un travail. Les nains expliquent qu’ils vont combattre le dragon Smaug pour prendre son or et qu’il est fort appréciable d’avoir un voleur comme compagnie. Prit au dépourvu, Bilbo accepte de se lancer dans cette fabuleuse et dangereuse aventure.

Dans cette oeuvre, Bilbo va faire la rencontre de Smeagol (Golum) et de l’anneau. Le pouvoir de l’anneau permettra au hobbit de se sortir de situations périlleuses et très dangereuses.

Nous sommes sans cesse plongé dans de nouvelles épreuves que doivent affronter la compagnie. Il y a des loups, des gobelins, des araignées, et bien d’autres créatures étranges et effrayantes. Il y a certains passages qui sont un peu long mais dans l’ensemble, le lecteur est complètement prit par les divers rencontres, et obstacles des aventuriers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Trois chevaux
  18 novembre 2017
Trois chevaux de Erri De Luca
Il est la terre, sombre comme le terreau, granuleux comme le sable, sillonné par la herse du temps. Elle incarne l'insolente fraîcheur qu'il a perdue, la source vive. Il est le mystère d'une nuit sans lune, la force de l'olivier qui défie les cieux. Elle est la brise apaisant ses mains de travailleur fatigué, le rayon de soleil sur sa nuque frissonnante. Son mutisme évoque ses souffrances, la misère et la guerre. Ses paroles à elles sont des cascades qui soulagent les maux de cet homme et son passé ardent. Rien ne les destinait l'un à l'autre mais personne ne les attendait. Alors, ils bousculent leur isolement, s'apprivoisent, s'autorisent à ne plus être seuls. Le corps de cette femme n'est qu'effusion et sa chair devient son antre. Làila, Làila, deux syllabes battent désormais au rythme de son propre coeur. Làila, cinq lettres fleurissent dans sa tête, se gravent sur sa peau. Les vingt années qui les séparent fondent sous le feu de leur idylle dans le cocon duveteux de la chambre. Ni le temps, ni ces autres auxquels elle se vend pour survivre ne sauraient les séparer. Car avec lui, enfin, elle apprend à se donner. Dans ses bras, elle existe, arbre dans la terre, yeux rivés au vent, ramure fragile au creux de ses mains de jardinier. Il est celui qui s'ouvre à elle sans ambages et lui dévoile son passé. L'Argentine...Une terre de douleurs et d'exil pour lui, la patrie de l'être aimé pour elle. Et Làila s'éprend cette homme avec l'abandon d'une femme amoureuse: sans retenue et dans la douce réclusion de son corps ivre de désir. L'homme a connu la violence, la guerre, la prison, la détresse et la mort mais avec elle, il ose espérer de nouveau. Au-delà des tragédies qui ont tailladé leurs existences, ils s'aimeront le temps d'une nuit, d'une semaine, le temps d'écrire leur histoire et d'abuser les tourments et la solitude.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          375
Pêcheur d'Islande
  19 novembre 2017
Pêcheur d'Islande de Pierre Loti
Un classique que j'avais envie de lire depuis longtemps. J'en ressors avec un petit pincement au coeur. :-)
Un récit qui nous immerge au cœur du 19ème siècle, dans une immuable ronde des saisons, celle de marins bretons partant chaque printemps pêcher la morue au large des côtes islandaises, et ne reviennent qu'à l'automne retrouver leur foyer. Le fil conducteur : une histoire d'amour, celle qui se tisse lentement entre Gaud et Yann, d'un romantisme suranné mais irrésistible...
Des hommes qui partent, des femmes qui attendent. Une puissante intimité des sentiments : promiscuité, pudeur, fierté, courage, dignité, solidarité, générosité, partage, simplicité... Face à cette mer-nourricière, cette mer-tombeau parfois, belle, envahissante, hypnotisante, égoïste, fière, impitoyable.
Une plume à la fois extrêmement figurative, sensuelle, réaliste, intimiste et universelle. Un roman envoûtant !
Commenter  J’apprécie          7613
Quiz à l'affiche Voir plus

Romans de Jules Verne

10 questions
18 participants

Vague de froid sur Babelio

12 questions
44 participants

L'amour en citations

16 questions
110 participants

Cavalcades

15 questions
3 participants

Adieu ou Au revoir

12 questions
109 participants

Citations à l'affiche Voir plus

palamede   18 novembre 2017
L'Art de perdre de Alice Zeniter
Le camp Joffre – appelé aussi camp de Rivesaltes – où, après les longs jours d'un voyage sans sommeil, arrivent Ali, Yema et leurs trois enfants est un enclos plein de fantômes : ceux des républicains espagnols qui ont fui Franco pour se retrouver parqués ici, ceux des Juifs et des Tziganes que Vichy a raflés dans la zone libre, ceux de quelques prisonniers de guerre d'origine diverse que la dysenterie ou le typhus ont fauchés loin de la ligne de front. C'est, depuis sa création trente ans plus tôt, un lieu où l'on enferme ceux dont on ne sait que faire en attendant, officiellement, de trouver une solution, en espérant, officieusement, pouvoir les oublier jusqu'à ce qu'ils disparaissent d'eux-mêmes. C'est un lieu pour les hommes qui n'ont pas d'Histoire car aucune des nations qui pourraient leur en offrir une ne veut les y intégrer. 
Commenter  J’apprécie          431
DanD   20 novembre 2017
La crypte des Capucins de Joseph Roth
Je connaissais alors un certain nombre de Juifs, de Vienne evidemment. Je n'eprouvais aucune haine pour eux, et cela precisement parce qu'en ce temps-la l'antisemitisme positif de la noblesse et des milieux ou je frequentais etait devenu une mode chez les concierges, les petits bourgeois, les ramoneurs, les tapissiers. Changement absolument analogue a celui des modes, qui avait pour effet d'amener la fille du concierge d'hotel de ville a planter sur son chapeau des dimanches la meme pleureuse qu'une Trautmannsdorf ou une Szechenyi y arborait trois ans auparavant. Or, de meme qu'une Szechenyi ne pouvait plus porter aujourd'hui la pleureuse dont la fille garnissait son chapeau, de meme la bonne societe dont je faisais partie ne pouvait plus mepriser un juif, pour la simple raison que mon portier s'en chargeait.
Commenter  J’apprécie          360
palamede   19 novembre 2017
L'Amour aux temps du choléra de Gabriel Garcia Márquez
Il devait lui apprendre à considérer l'amour comme un état de grâce qui n'était pas un moyen mais une fin en soi.
Commenter  J’apprécie          320