AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Découvrez votre prochain
livre sur Babelio !
& Partagez vos lectures avec la communauté
inscrivez-vous
Les Dernières Actualités Voir plus

Les 5 mots de Brian Selznick

13 décembre 2017

Vidéo

Début décembre, nous avons eu la chance d'accueillir Brian Selznick pour une rencontre avec ses lecteurs. L'occasion de revenir sur son travail en vidéo, à travers 5 thèmes : Noir et blanc, Cinéma, Identité, Famille et New York.

De quel criminel êtes-vous le sosie ?

13 décembre 2017

Concours

Dans 'L'Archipel', Bertrand Puard met en scène un criminel et son sosie, payé pour intervertir leurs identités. Tentez votre chance pour rencontrer l'auteur chez Babelio le 30 janvier, et évoquer l'intrigue de son livre avec lui !

Les 17 livres les plus populaires de 2017

11 décembre 2017

Communauté

Voici le tant attendu classement des livres les plus lus par la communauté Babelio en 2017. Polar, roman historique, premier roman : il y en a pour tous les goûts !

Les plus Populaires Voir plus
Le reste de l'actualité Voir plus

Défi d'écriture spécial Noël

11 décembre 2017

Défi d'écriture

En ce mois de décembre, nous vous proposons un défi d'écriture centré sur la figure du père Noël : et si, au final, il existait vraiment ? Voilà le thème à explorer pour montrer ce mois-ci vos talents d'écriture, et tenter de remporter un livre.

Les 5 mots de Jenny Colgan

05 décembre 2017

Vidéo

L'auteur écossaise nous offre avec 'Noël à la petite boulangerie' (éditions Prisma) un avant-goût savoureux des fêtes de fin d'année. Dans cette vidéo, elle a choisi 5 mots pour revenir sur son livre : Amitié, Famille, Humour, Romance et Communauté.

Coatalem, Segalen et la Bretagne

01 décembre 2017

entretien

Dans 'Mes pas vont ailleurs', Jean-Luc Coatalem raconte et dialogue avec l'écrivain breton Victor Segalen. Nous l'avons rencontré pour en savoir plus sur son attrait pour cet auteur, sa région d'origine et sa manière de les traiter dans son livre.

La presse en parle Voir plus
Le calendrier des sorties Voir plus
Les critiques à l'affiche Voir plus
Les Reliques
  11 décembre 2017
Les Reliques de Jeanne Benameur
Laver la mort, braver la vie. Vénérer encore et toujours. Esclaves d'un amour, ascètes d'un souvenir. Entre décharge et village, naufragés de leurs passés, ballotés par le flot de leurs peines, trois bris d'existence surnagent. Défier l'oubli, célébrer l'aimée coûte que coûte, indexer leurs vies sur leurs tristesses. Unis par un culte, un corps, le cirque, la société les a rejetés. Maintenir le souffle de leur amante, des symphonies de leurs étreintes, blues de deux corps jouissants, mélodie de peau effleurée. Accoucher les peines, emprunter les souvenirs le temps de leur pèlerinage, survivre pour elle, exister en elle. Telle est le choix de Hésior, Zeppo et Nabaltar.
Se réchauffer aux cendres de l'amour, honnir le deuil, l'absence. Enchâsser la vie dans un coffre, exhumer les parfums de la passion, s'accoupler dans le silence liturgique de la nuit. Sanctifier pour ne pas oublier, pour ensevelir les plaies, les secrets.

Jeanne Benameur dépèce la mort, encense l'amour improbable. Dans une écriture exaltée, Les reliques chantent les peines, communient la vie, baptisent la passion. Prière de trois hommes , eucharistie d'une femme, confessions intimes, les reliques enterrent les désirs pour ressusciter les sentiments.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          326
Temps du rêve
  13 décembre 2017
Temps du rêve de Henry Bauchau
Se sentir brindille bourgeonnante sous le vent tempétueux des émotions, équilibriste sur le trapèze de l’amour. Le cœur moite, qui pétille sous les brandons de la passion. Neige fondante empourprée, regard qui vacille, flocons ardents dans les veines. Laisser le bonheur caresser ses cheveux, accepter la main qui vous frôle, les mots qui suspendent le temps, vous affaiblissent. Devenir son ombre, suppléer ses bras, être là. Être ses rêves, lymphe protectrice. Défier la vie caché à ses côtés, interpréter ces instants à l’infini. Premiers émois, fantasmes de toute la vie
Temps du rêve, des regrets, de l’insouciance. Temps du rêve, du passé, de l’enfance. Henry Bauchau nous replonge dans ses souvenirs, le temps d’une flânerie, de la rencontre d’Inngué. Découverte des sentiments, des bouleversements, lambeaux de bonheur d’un vieil homme, Temps du rêve ravive nos faiblesses, nos illusions oubliées, ces promesses trahies, ces amours impossibles qui hantent nos vies.
Commenter  J’apprécie          207
Son frère
  14 décembre 2017
Son frère de Philippe Besson
J'avais volontairement fait une pause après mon dernier roman de Philippe Besson (Les passants de Lisbonne), légèrement déçue par une sorte de langueur (paresse ?) dans la narration... Je suis donc ravie de revenir, pour la 6ème fois, vers cette plume sensible et authentique qui m'avait captivée dans Les jours fragiles, roman de la découverte !
Tout à été déjà dit ou presque sur Son frère, dont de bien jolis billets parmi ceux de mes amis. :-)
Ce roman est un hommage universel et un témoignage rempli de force, de respect et de pudeur, sur l'amour entre deux frères, unis pour le meilleur et le pire face à une put*** de maladie. Les souvenirs d'enfance, le lieu de vacances choyé, viennent donner au récit introspectif (journal intime) des respirations poétiques et sensuelles, illuminant de fulgurances salvatrices ce texte forcément emprunt d'une réalité impitoyable...
Absolument prégnant, inévitablement émouvant. J'ai besoin d'air (!)
Commenter  J’apprécie          5413
Quiz à l'affiche Voir plus

Contes de Noël

10 questions
106 participants

Les couleurs dans les titres de livre

10 questions
189 participants

Jean d'Ormesson

13 questions
56 participants

Romans de Jules Verne

10 questions
88 participants

Citations à l'affiche Voir plus

palamede   11 décembre 2017
Pensées de Blaise Pascal
Plaindre les malheureux n'est pas contre la concupiscence, au contraire, on est bien aise d'avoir à rendre ce témoignage d'amitié et à s’attirer la réputation de tendresse sans rien donner.

( Papiers non classés, 657-452).
Commenter  J’apprécie          550
mesrives   11 décembre 2017
Sous un ciel de plomb de Giuseppe Genna
Il se leva et éteignit le néon resté allumé depuis la nuit précédente. Il s'arrêta un instant devant la fenêtre et observa la via Fatebenefratelli et son pavé brûlant, son goudron désert, puis ce ciel au- dessus de la ville, un ciel gris, phosphorescent et métallique. Il retourna s 'asseoir.
Commenter  J’apprécie          400
palamede   12 décembre 2017
Nos vies de Marie-Hélène Lafon
La capacité de recommencement des femmes, et des hommes parfois, me terrasse, et m’émeut. C’est là, c’est donné, il suffit de regarder et d’écouter. Les femmes surtout, certaines, comme elles sont vaillantes, comme elles veulent y croire, et paient de leur personne, de tout leur corps qui fabrique les enfants, et les nourrit ; et elles se penchent, vêtent, nouent les écharpes, ajustent les manteaux, consolent vérifient admonestent caressent, ça ne finit pas. Comme elles sont dévorées et y consentent ou n’y consentent pas ou n’y consentent plus mais peuvent encore, font encore, parce qu’il le faut et que quelque chose en elles résiste, continue. C’est chaque jour et au bout des jours ça fait une vie. 
Commenter  J’apprécie          492