AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Découvrez votre prochain
livre sur Babelio !
& Partagez vos lectures avec la communauté
inscrivez-vous
Les Dernières Actualités Voir plus

5 livres jeunesse pour apprendre en s'amusant

04 décembre 2019

Vidéo

Les éditeurs redoublent d'imagination quand il s'agit de faire apprendre les enfants, de manière ludique. Dans cette vidéo, retrouvez une sélection de 5 livres - de la musique aux sciences en passant par les arts plastiques - qui pourraient bien ouvrir des horizons intellectuels et créatifs aux enfants de votre entourage. Et leur faire oublier les écrans durant quelques heures...

Rencontrez Antonin Atger

04 décembre 2019

Concours

Avec 'Interfeel' (Pocket Jeunesse), Antonin Atger pousse la logique des réseaux sociaux dans ses derniers retranchements : impossible désormais de cacher ses émotions pour ceux qui sont inscrits sur le réseau Interfeel, puisque celui-ci les rend publiques, voire les manipule... PKJ et Babelio vous proposent de recevoir ce livre chez vous et de rencontrer son auteur pour en discuter avec lui le jeudi 9 janvier à Paris.

Suivez Babelio sur Instagram !

04 décembre 2019

Information

Vous connaissez déjà le site, les comptes Facebook et Twitter, et peut-être la chaîne YouTube... Mais savez-vous que Babelio est aussi très actif sur Instagram ? Chaque semaine, nous vous proposons plusieurs photos pour partager nos découvertes livresques, mais aussi des concours ou encore des coulisses de salons et festivals. N'hésitez pas à vous abonner juste ici.

Les plus Populaires Voir plus
Le reste de l'actualité Voir plus

Le Salon du livre jeunesse de Montreuil en images

02 décembre 2019

Compte rendu

Comme chaque année, nous avons passé du temps au SLPJ de Montreuil, rendez-vous incontournable des amateurs de livres jeunesse et jeune adulte. Un remède à la grisaille avec ses dizaines de stands plus colorés les uns que les autres, dont on vous donne un aperçu ici en photos.

Fabrizio Dori : divine intervention

27 novembre 2019

entretien

Empreintes de mythologie et de fantastique, les bandes dessinées de Fabrizio Dori sont comme une porte vers un "autre monde". Dans 'Le Dieu vagabond' (éditions Sarbacane), il imbrique mythologie personnelle et mythologie grecque, le tout transposé dans le monde contemporain. Ou quand les dieux sont aussi des vagabonds, quand le divin côtoie le trivial, et que les Hommes cherchent du sens dans tout ça. Découvrez ici notre interview de l'auteur.

Promenade dessinée à Saint-Malo avec Alfred

25 novembre 2019

Vidéo

Dans ce nouvel épisode de nos Promenades dessinées, on vous propose de suivre Alfred dans les rues de Saint-Malo. Il nous parle de son parcours d'auteur, de ses habitudes de travail, de son dernier album 'Senso', et réalise pour nous un dessin de l'un des bâtiments les plus emblématiques de la Cité corsaire. Alors, vous prendrez bien un bon bol d'art en bord de mer ?

La presse en parle Voir plus
Le calendrier des sorties Voir plus
Les critiques à l'affiche Voir plus
Piège pour un élu
  02 décembre 2019
Piège pour un élu de Ian Rankin
Bienvenue au pays du kilt.
Polar avec John Rebus dedans.
Un député est retrouvé au lit avec une dame.
Mais pas la sienne.
L'inspecteur Rebus qui n'aime pas les escaliers, ni le froid mordant, ni les pentes à gravir.
N'a pas de chance non plus.
A Edimbourg, y a les trois.
C'est dommage pour sa carrière car il avait l'air bien ce député.
Et si c'était un coup monté ?
Concomitamment, sont volés des livres rares.
Et une dame a été jetée d'un pont.
Il aime mélanger les histoires Ian.
Rebus, donc, mène ces enquêtes.
Avec un petit jeune qui s'appelle Holmes...
Prépare-toi à faire la tournée des pubs.
Je ne sais pas si l'écriture est fluide (jamais compris cette expression) mais ce que se met notre inspecteur catholique dans le gosier, oui.
Commenter  J’apprécie          261
Sur le parcours, tome 1
  03 décembre 2019
Sur le parcours, tome 1 de Ile Eniger
Sur le parcours j'ai cheminé ballotté par vos textes, bringuebalé par vos peines. Je me suis égaré, enivré des parfums de vos mots, des couleurs de votre mélancolie. Je me suis cogné sur vos mots cocons, vos phrases chrysalides qui éclosent à chaque relecture. Je me suis envolé avec eux, avec vous.


Sur nos parcours, les mots sont lourds, les maux sont sourds. Sur nos parcours il y aura des hivers solitaires, des faits divers solidaires, des morsures, des morts sûres. Sur nos parcours nos pas sont gourds, à rebours du bonheur qu’on espère, de ceux qui naissent pères. Sur nos parcours il y a des îles, auberges passagères de nos âmes en tourmente, de nos drames qui nous mentent. Des nids de dénis qui délient nos délits, enferme nos mondes où l’on jette l’immonde en pâture aux raclures pour cacher nos ordures à coup de clozapine.
Sur nos parcours les livres délivrent, les phrases embrasent. Vos mots tricotent les émotions, habillent nos sensations. Vêtements rêveurs. Sur nos parcours on aime se perdre dans nos tempêtes, face à l’infini du désespoir. On tâtonne, déchirant les êtres à la recherche de soi. On ouvre les amitiés déposées à nos pieds, soufflées par les vents de la vie, de la folie.
Sur nos parcours les mots d'émaux, caresse sur nos peaux , on les a jetés, verroteries surannées d'intentions soudoyées. On n’avance pas aux rabais sur vos terres de vendanges. On se fait goutte de rosée pour se déposer dans les pétales de vos mots, emportée par vos flots, par la danse de votre poésie.

Sur nos parcours, il y a des barreaux de ronces, des bars aux défonces. Des vies foutues, des vies qui tuent et nos vies de fous. Des rigidités, des frigidités et toutes ses commodités qui vous jugent, vous emprisonnent dans des H.D.T fantaisistes, des réifications surréalistes.
Sur nos parcours il y a des silences qu’on interprète, des idées noires qu’on vous prête, des amours défaites, des anhédonies surfaites par nos sociétés anthropophages . Des mers formées par les larmes versées pour les êtres disparus, les rêves perdus, des mots mouchoirs pour étayer nos peines.
Sur nos parcours on déverse nos rêves d'enfant sur nos maux d'adultes, des mots d'enfants sur des rave d'adultes pour oublier, pour s'aveugler.
Sur nos parcours il y a des mots tendus pour nous retenir, nous soutenir, nous guider vers des îles comme vous.


Sur mon parcours il y aura des hivers sans tango, des hivers sans amours, mais il y aura toujours vos phrases et mes souvenirs, des mots qui s’effacent peu à peu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          2711
Le Triomphant
  02 décembre 2019
Le Triomphant de Clément Milian
Elle est la Bête, celle qui massacre sans distinction, hommes, femmes, enfants. Cinq hommes se sont jurés de la tuer. Ils ne sont pas loin de penser qu'il en va du salut de leur âme. Mais les tueries de la guerre de Cent Ans rendent leur mission hasardeuse. Sur le chemin du géant sans visage ils cauchemardent, perdent le sens des réalités...

C'est un conte noir plein de puissance que l'histoire de ces cinq soldats qui poursuivent le Mal (incarné par la Bête) s'interrogent sur Dieu et la folie des guerres. le style de Clément Milian est celui de l'urgence. Les phrases sont courtes, les chapitres aussi pour dire les hommes qui ont la foi, implorent Dieu ; les autres qui doutent, ne croient qu'en eux et que la mort ne triomphe pas toujours. Mais si à l'instar de ces guerriers beaucoup souhaitent la fin des conflits, à ne pas en douter, leur persistance montre que la rédemption n'est pas encore à la portée des hommes.
Commenter  J’apprécie          700
Quiz à l'affiche Voir plus

Noël dans les romans policiers

16 questions
15 participants

Rock 'n Quizz

10 questions
23 participants

Mots français venus de l'allemand

12 questions
34 participants

Les personnages de René Goscinny

10 questions
174 participants

Citations à l'affiche Voir plus

Ray Bradbury
Rasmussen   04 décembre 2019
Ray Bradbury

Il n'y a pas besoin de brûler des livres pour détruire une culture. Juste de faire en sorte que les gens arrêtent de les lire.
Commenter  J’apprécie          451
Guy de Maupassant
TerenceHewett   03 décembre 2019
Guy de Maupassant
On finirait par devenir fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer.
Commenter  J’apprécie          504
Vladimir Vissotski
Bobby_The_Rasta_Lama   02 décembre 2019
Vladimir Vissotski
Donnez de la viande aux chiens

Donnez de la viande aux chiens de race
peut-être qu'ils se battront.
Donnez aux ivrognes du kvas
Et peut-être ils arrêteront.

Pour que ne s’engraissent pas les freux,
Dressez plus d’épouvantails.
Pour que s’aiment les amoureux,
Donnez-leur un coin idéal.

En terre, jetez de la semence,
Peut-être poussera le blé.
D'accord, j’aurai de l’obéissance,
mais donnez-moi la liberté!

Aux chiens, la viande, on la donne,
Mais ils ne se sont pas battus.
On donne de la vodka aux ivrognes
Mais ils n’en ont pas voulu.

On a fait peur aux corbeaux
Mais ils ne veulent pas s’enfuir.
On a marié les coeurs,
Ils ne pensent qu’à se désunir.

On a arrosé la terre,
Il n’y a pas d’épis, mystère !
On m'a donné la liberté.
Que vais-je pouvoir en faire?
Commenter  J’apprécie          637
.. ..