AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Découvrez votre prochain
livre sur Babelio !
& Partagez vos lectures avec la communauté
inscrivez-vous
Les Dernières Actualités Voir plus

L'Amérique de Tadzio Koelb

12 septembre 2018

entretien

"Le roman reflète ce que je vois comme l’essence de la condition américaine aujourd’hui : une longue et douloureuse gueule de bois culturelle." Dans 'Made in Trenton', l'auteur met en scène une femme qui se fait passer pour un homme dans les années 1950-70 aux Etats-Unis. L'occasion de revenir sur le mythe du rêve américain et le féminisme comme lutte sociale, alors que débute le Festival America.

Les 5 mots de Jérémy Fel

17 septembre 2018

Vidéo

Le 6 septembre dernier, Babelio organisait une rencontre entre 30 lecteurs et Jérémy Fel pour son très remarqué 'Helena'. L'occasion de faire le point avec lui sur ses obsessions, sa manière d'aborder l'écriture, mais aussi de tourner une vidéo où il présente son roman en 5 mots et en vidéo.

Festival America : l'Amérique en grand

10 septembre 2018

Information

Pour sa 9e édition, America met les littératures du Canada à l'honneur, du 20 au 23 septembre. Au total, 70 auteurs américains qui disent le monde à travers la fiction. Rencontres, débats, petits-déjeuners, ateliers d'écritures, joutes de traduction, projections, événements jeunesse... Un programme riche et enthousiasmant.

Les plus Populaires Voir plus
Le reste de l'actualité Voir plus

Un Nobel de l'imaginaire ?

19 septembre 2018

Concours

Trop souvent boudés par les prix littéraires les plus prestigieux, les auteurs de l'imaginaire sont encore et toujours relégués au second plan de la littérature. Et si ça changeait enfin ? Si on décidait d'attribuer un Nobel à l'un de ces écrivains ? Voilà ce qu'on vous propose dans ce concours, avec à la clé une Babelio box imaginaire à gagner !

La vraie vie d'Adeline Dieudonné

17 septembre 2018

entretien

Son premier roman 'La Vraie Vie' est dans de nombreuses sélections de prix littéraires, et elle vient tout juste de remporter le prix du Roman Fnac : Adeline Dieudonné plonge dans le grand bain des Lettres en cette rentrée 2018, et fait quelques remous. Découvrez notre interview de l'auteur ici.

Babelio défie la rentrée littéraire

20 août 2018

Information

Cette année encore, Babelio vous propose de mettre la main à la pâte pour participer à notre grand défi collectif : critiquer, tous ensemble, l'intégralité de la rentrée littéraire. Que vous en lisiez un, deux ou trente, chaque titre compte. Ensemble, nous parviendrons peut-être à atteindre notre objectif !

La presse en parle Voir plus
Le calendrier des sorties Voir plus
Les critiques à l'affiche Voir plus
Chien-Loup
  17 septembre 2018
Chien-Loup de Serge Joncour
Je suis encore sous le charme (et sous le choc) de ce fabuleux roman. Une histoire en deux époques pour un même lieu. Un roman de retour à la nature, en quelque sorte. Mais la nature, si d'aucuns l'imaginent douce et paisible, ce n'est pas le cas de notre auteur qui nous entraîne dans une histoire de sauvagerie animale et, pire, humaine.
Orcières 1914-1917 : Les hommes ont déserté le village, envoyés à la boucherie des tranchées. Restent les femmes et les enfants, les invalides, et un dompteur allemand installé sur les hauteurs avec ses fauves. Cris dans la nuit, disparitions de brebis, les pires rumeurs se propagent.
Même lieu, un siècle plus tard : un couple travaillant dans le cinéma, en baisse de régime, passe ses vacances dans un mas isolé, coupé de tout réseau. Elle en rêvait, il subit… Jusqu'à l'apparition d'un mystérieux chien-loup.
De cette histoire aux relents de légende, Serge Joncour fait un véritable suspense qui tient en haleine jusqu'au bout, et qui tient toutes ses promesses. J'ai adoré !

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          301
Juste après la vague
  20 septembre 2018
Juste après la vague de Sandrine Collette
La vague est passée. Elle a tout emporté, tout balayé. Les humains comme les animaux, les constructions tout est parti, liquidé.
Une famille de onze personnes un peu plus haut perché que les autres a résisté. Mais la situation n'est guère brillante. A perte de vue ce n'est qu'une gigantesque étendue d'eau.
L'eau qui irrémédiablement continue de monter. Lentement … inexorablement.
Le père doit prendre une décision. Une terrible décision. La barque n'est pas assez grande pour emporter dans un lieu sûr toute la famille. Les grands viendront et participeront à l'avancée du rafiot, les petits ne sont pas autonome. Ce sont les trois du milieu qui se réveillent un jour et qui trouve le mot sur la table ...
Alors à chaque chapitre on s'interroge : est-ce-que ça peut être pire ? Oui. Sans cesse comme une vague qui vient et qui revient la situation glisse, dérape vers plus d'horreur.
C'est armé de mots simples que l'auteure distille tout doucement cette intrigue. Des mots simples pour décrire des émotions et des comportements humains plus vrais que nature.
Sandrine Collette a un talent indéniable pour nous conter un huis-clos glacial, terrifiant avec des descriptions à couper le souffle.
Ce n'est pas le premier que je lis d'elle … sûrement pas le dernier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          390
De la providence - De la constance du sage ..
  17 septembre 2018
De la providence - De la constance du sage - De la tranquillité de l'âme - Du loisir de Sénèque
Sénèque fut Romain d'Espagne, et vécu au premier siècle sous l'empire de Caligula. C'était un philosophe stoïcien.
Ce petit livre est très bien écrit. certaines phrases sont des pépites. Sénèque parle de la Providence, puis suivent 4 lettres à son ami Lucilius.
.
Personnellement, j'appellerais ce livre : "Eloge de l'épreuve".
En effet, les hommes de bien travaillent, s'endurcissent face aux épreuves et ne sont pas malheureux. Et il cite Caton, Socrate, et d'autres.
L'épreuve permet de se connaître, tester son courage et sa constance.
Sénèque s'insurge contre les biens matériels, fortune, avantages, qui ne durent pas et ne rendent pas heureux, car les agités, c'est son terme, en veulent toujours plus. Alors que les animaux, qui n'ont pas ces vices, sont plus heureux que les humains.
Quels sont les biens, selon Sénèque ?

"Les biens invisibles, la paix et la liberté, sont tout entier à tous autant qu'à chacun."
.
Ceci me fait dire que la Liberté est intérieure.
Comme pour Spinoza, Le Sage doit dompter les passions, et s'élever au niveau de la Providence, si ce n'est dans la durée, au moins dans la qualité.
Comme un philosophe récemment lu, Sénèque pense que la vertu une fois acquise ne se perd pas. La vertu, c'est l'honnêteté.
Le Sage ne doit être perturbé par rien pour être heureux, ni la perte de ses biens, ni celle de ses enfants.
.
Sur ce dernier point, il pousse le bouchon trop loin pour moi qui ai cinq enfants adorables et adorés. Cependant, je trouve sa doctrine superbe, et l'ai appliquée hier matin, quand la stomatologue m'a arraché quatre dents. ...Ahem, bon, je sors... : )
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          286
Quiz à l'affiche Voir plus

Le CRI du Peuple ...animal

20 questions
26 participants

Les rois maudits

40 questions
31 participants

A l'abordage !

12 questions
40 participants

Méli-Mélo de titres (2)

10 questions
47 participants

Citations à l'affiche Voir plus

palamede   19 septembre 2018
Don Quichotte de Miguel de Cervantes
... qui s’attache à un mauvais arbre reçoit mauvais ombre, et qui se met à l'abri sous la feuille se mouille deux fois, et qui se couche avec des chiens se lève avec des puces. Quelque petit que je sois, je tiens mon rang dans le monde ; chaque fourmi a sa colère ; chaque cheveu fait son ombre sur la terre, et chaque coq chante sur son fumier.


(Sancho Panza ; ch : Le petit-fils de Sancho Panza)
Commenter  J’apprécie          392
palamede   18 septembre 2018
Jours de crimes de Pascale Robert-Diard
L’éloquence ne consiste pas à dire ce que l’on croit mais à croire ce que l’on dit.

(Jacques Charpentier, Remarques sur la parole)
Commenter  J’apprécie          320
palamede   20 septembre 2018
Jours de crimes de Pascale Robert-Diard
Certains le disaient mort avant son procès. Peu importe : il est des âmes si noires qu’elles ne méritent pas que la justice les laisse en paix.
Commenter  J’apprécie          320