AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Découvrez votre prochain
livre sur Babelio !
& Partagez vos lectures avec la communauté
inscrivez-vous
Les Dernières Actualités Voir plus

Rencontrez Paul Cleave

17 août 2017

Concours

À l'occasion de la sortie du nouveau thriller de Paul Cleave, les éditions Sonatine et Babelio lancent un concours pour sélectionner 30 lecteurs qui recevront Ne fais confiance à personne et rencontreront l'auteur le lundi 9 octobre prochain à Paris.

Les 5 choses que vous ne devez pas savoir sur René Goscinny

18 août 2017

Nous fêtions le 14 août, l'anniversaire de l'immense et regretté René Goscinny. Une occasion idéale pour découvrir 5 choses que vous ne devriez pas savoir au sujet du co-créateur d'Asterix

Les controverses littéraires (7/9) : Bel-Ami

17 août 2017

Communauté

Vous avez aimé Bel-Ami de Maupassant ? Découvrez quelles furent les réactions des lecteurs et des critiques lors de la publication du livre au XIXe siècle.

Les plus Populaires Voir plus
Le reste de l'actualité Voir plus

A la rencontre des membres de Babelio

07 août 2017

entretien

Avec 480 000 utilisateurs, on en croise du monde sur Babelio. Pour que la communauté demeure, malgré son ampleur, un endroit convivial où l’échange est à l’honneur, nous avons décidé de vous donner la parole. Rencontre avec Colibrille, inscrite sur Babelio depuis plus de 3 ans.

La sélection Babelio de l'été en vidéo

01 août 2017

Babelio vous propose de retrouver tous les jours jusqu'à la fin du mois une présentation en vidéo de chacun des 25 romans poche de la sélection de l'été. Laissez-vous tenter !

Les livres les plus attendus de la rentrée littéraire

28 juin 2017

liste

Voici quelques uns des livres les plus attendus de la rentrée littéraire de septembre 2017. Quels sont ceux que vous avez le plus hâte de lire ?

La presse en parle Voir plus
Le calendrier des sorties Voir plus
Les critiques à l'affiche Voir plus
Les racines de l'oubli
17 août 2017
Les racines de l'oubli de Christian Léourier
Borgoet. Enfer végétal où triment des forçats. Des brutes sans mémoire. Sans passé. Sans avenir. Un éternel présent de souffrance. Un travail de sisyphe toujours à recommencer. Qu'ont-ils oublié ? le souvenir d'un passé meilleur, qui rendrait insoutenable le présent ? Leurs crimes ? Des fautes disparues, dont il ne reste que la culpabilité. Car ce monde de souffrances, c'est forcément à un péché qu'on le doit, un péché originel ?
Et pourtant, l'avenir existe, il suffit parfois d'une chanson du passé pour l'incarner. Ou peut-être d'une femme battue, du sentiment d'une culpabilité bien réelle, seule justifiant un rachat.
Les racines de l'oubli sont le récit d'une colonisation. Une indenture absurde poussée jusqu'à l'extrême. Un monde nouveau jusqu'au grotesque. C'est aussi le récit d'une révolution, pure et sale comme seules savent l'être les révolutions. A l'image du narrateur. Contrairement aux autres romans sur Lanmeur – jusqu'ici - il n'y a pas de culture étrangère. Plutôt une absence de culture, née d'un double oubli. Une culture disparue pour trouver la clef de la survie. Une culture à inventer pour retrouver, peut-être, l'humanité.
Un roman très prenant, un récit âpre. Comme le caractère de son narrateur, comme le style de son auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          232
Kafka : Oeuvres complètes, tome 3
16 août 2017
Kafka : Oeuvres complètes, tome 3 de Franz Kafka
« On ne devrait lire, écrit Kafka en janvier 1904 à son ami Oskar Pollak, que les livres qui vous mordent et vous piquent. Si le livre ne vous réveille pas d’un coup de poing sur le crâne, à quoi bon lire… Un livre doit être une hache qui brise la mer gelée en nous. »
Je partage largement cette thèse de la nécessité des livres qui éveillent la conscience du lecteur (« Inquiéter, tel est mon rôle » André Gide). Un acte de résistance face à la perte de culture qui nous guette, un combat qui considère comme un sous-ordre les livres uniquement destinés à distraire. Tout ne serait pas bon à lire ?
Commenter  J’apprécie          133
Têtes de Turques : Erdogan et la condition fémi..
16 août 2017
Têtes de Turques : Erdogan et la condition féminine de Laurence Monnot
Mustafa Kemal Atatürk , à en croire de bonnes féministes laïques et républicaines , était un amoureux des femmes , ce qui ne signifie pas qu'il l'était du féminisme .

Certes , il octroya aux femmes le droit de vote dans les années 30 mais , dans la pratique cela ne leur a pas apporté grand chose : elles purent choisir leur maître .... rien de plus .

L'auteure examine de plus près ce " féminisme d'état " qui produira des " filles émancipées , mais pas libérées " .

" Les violences domestiques , la sortie du système scolaire , les mariages précoces ,la soumission à l'autorité masculine subsistent majoritairement . "

Cela c'était le passé , est arrivée le règne du " démocrate Erdogan le magnifique " : et rien ne va dans le sens d'un progrès mais plutôt vers l'arriération . On ne fait pas d'un âne même buté , un cheval de course .

Sur ce constat , s'ajoute la question Kurde et plus précisément celui des femmes kurdes , qui chose inconcevable , contestent bien fort et courageusement l'idéologie de ce nouveau " bienfaiteur de la Turquie " .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          2110
Quiz à l'affiche Voir plus

A propos de Stephen King

10 questions
36 participants

Répliques célèbres (1)

12 questions
89 participants

André Malraux

11 questions
27 participants

Rudyard Kipling

10 questions
48 participants

La Belgique et la littérature

10 questions
143 participants

Connaissez-vous vraiment Spider-Man ?

10 questions
113 participants

Citations à l'affiche Voir plus

William Shakespeare
palamede19 août 2017
William Shakespeare
C’est un malheur du temps que les fous guident les aveugles.
Commenter  J’apprécie          373
Samuel Johnson
Souri719 août 2017
Samuel Johnson
Ce qui importe, ce n'est pas de savoir comment meurt un homme, mais comment il a vécu.
Le passage de vie à trépas est sans importance car il dure si peu.
Commenter  J’apprécie          570
kuroineko17 août 2017
Le royaume de Emmanuel Carrère
(...)le contraire de la vérité n'est pas le mensonge mais la certitude.
Commenter  J’apprécie          400