AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Découvrez votre prochain
livre sur Babelio !
& Partagez vos lectures avec la communauté
inscrivez-vous
Les Dernières Actualités Voir plus

En ce moment sur Babelio

20 avril 2018

Vidéo

Rencontres avec des auteurs, festivals Quais du polar et Étonnants Voyageurs, Masse Critique Jeunesse, la sélection "Autour du livre" de Pierre et Nicolas : découvrez les actus de Babelio pour les mois d'avril et mai dans cette nouvelle vidéo.

Les 5 mots de Jorn Lier Horst

20 avril 2018

Vidéo

L'écrivain norvégien et ex-inspecteur de police a choisi les mots "Réalisme", "Monstre", "Technologie", "Vérité" et "Mensonges" pour parler de son roman policier 'Les Chiens de chasse'. Découvrez-le dans notre vidéo.

Découvrez les premières planches de la BD sur Arthur Cravan

17 avril 2018

Information

Les éditions Bamboo et Babelio vous proposent de découvrir en avant-première les premières planches de la nouvelle BD de Jack Manini consacrée au poète boxeur Arthur Cravan, considéré comme le premier des Dada.

Les plus Populaires Voir plus
Le reste de l'actualité Voir plus

Plus que quelques jours pour voter !

17 avril 2018

Information

Vous avez jusqu'au 29 avril pour désigner le lauréat du prix des Lectrices 2018, parmi 10 livres en lice. Participez dès maintenant, et tentez de gagner un week-end de rêve.

Connaissez-vous vraiment Alan Moore ?

16 avril 2018

Vidéo

Génial scénariste de bande dessinée, figure charismatique du monde des livres et auteur de deux livres très remarqués, Alan Moore est l'un des auteurs les plus fascinants de ces trente dernières années. Voici quelques anecdotes savoureuses sur lui, en vidéo.

Dans les pas d'Otto Gross

16 avril 2018

entretien

Psychanalyste, anarchiste, collaborateur de Franz Kafka : c'est à une figure oubliée du monde médical, politique et artistique que Marie-Laure de Cazotte redonne vie dans 'Mon nom est Otto Gross'. L'auteur nous en dit plus juste ici.

La presse en parle Voir plus
Le calendrier des sorties Voir plus
Les critiques à l'affiche Voir plus
Remade, tome 1
  19 avril 2018
Remade, tome 1 de Alex Scarrow
Comme La théorie des dominos, Remade décrit la fin de notre monde, causée cette fois-ci par un virus. L'idée n'est pas nouvelle, loin de là, mais Alex Scarrow fait preuve d'une certaine originalité en donnant à son virus une forme d'intelligence, ce qui a des conséquences tout à fait intéressantes dans l'évolution de l'action.
Ce virus mystérieux est d'origine extraterrestre, transporté par une micrométéorite jusqu'à notre planète ; peut-être en apprendrons-nous davantage sur son monde d'origine dans le ou les tome(s) suivant(s) ...
Toujours est-il que ce virus se répand d'une manière foudroyante, qu'il contamine tous les êtres vivants à la surface de la planète et les transforme en une immonde gelée noirâtre.
Le héros de ce roman pour jeunes adultes s'appelle Leo, il a 17 ans, il fuit Londres avec sa mère et sa petite soeur de 12 ans, ce qui donne lieu à des scènes particulièrement dramatiques, notamment la scène à l'intérieur du train...
Mais le virus ne ses contente pas de détruire l'organisation cellulaire des êtres vivants qu'il a contaminés, il essaie de réorganiser ces cellules pour faire naître de nouvelles formes de vie complexes : le roman d'Alex Scarrow se veut être le récit non seulement de la fin de notre monde, mais aussi celui d'une nouvelle genèse, d'une re-création (re-made : recréé).
Quant aux quelques survivants de l'épidémie, ils vont devoir affronter ces formes de vie inédites...
Un très bon thriller dont je compte bientôt lire la suite.

P.-S. : merci à Rain Thunder qui a retrouvé la page où il était indiqué que ce virus intelligent était d'origine extraterrestre (page 93) !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          376
Les réseaux sociaux, comment ça marche ?
  19 avril 2018
Les réseaux sociaux, comment ça marche ? de Emmanuel Trédez
Encore un documentaire pour les collégiens (niveau 6e-5e), mais qui peut se lire dès 9 ans.
Spécifiquement qualifiés d' "experts" de l'EMI (Éducation aux médias et à l'information) dans les textes officiels, les professeurs-documentalistes ont, entre autres, pour mission d'éduquer les élèves, futurs citoyens de demain, à un usage raisonné et responsable d'Internet.
Mon dossier professionnel, constitué pour l'oral du Capes interne de Documentation, portait d'ailleurs sur l'identité numérique, et reposait sur des activités pédagogiques menées en collège (en cycle 4 : 5e, 4e et 3e).
Cet ouvrage est un guide pratique illustré sur le fonctionnement des réseaux sociaux. Il en décrit la multiplicité, leurs différents usages, les droits et devoirs des utilisateurs (cadre légal), les risques liés à certaines pratiques (ex : pédophilie, pornographie, cyberharcèlement), l'importance nécessaire du dialogue avec les adultes (parents, professeurs). Il explique également les enjeux liés à cette dimension partagée (connectée) : Qu'est-ce que l'e-réputation ? Peut-on protéger ses données personnelles ? Comment savoir naviguer à l'heure de l'infopollution et de la désinformation (fake news) ? Etc.
Bref, un très bon ouvrage posant des bases claires de compréhension et de décryptage des réseaux sociaux, pour permettre à nos jeunes ados d'en faire usage de la manière la plus éclairée (esprit critique) possible !! De plus, les illustrations ne sont pas dénuées d'humour...

NB : il ne sera pas inutile à certains adultes, parents ou pas. ;-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          3817
L'Art de perdre
  19 avril 2018
L'Art de perdre de Alice Zeniter
Pour qui (comme moi) n’avait cerné que de très loin la question algérienne au temps de la France coloniale, L’Art de perdre fait résolument office de rattrapage express.

Une fiction qui retrace en effet la réalité historique, mais plus encore puisqu’à travers le destin d’une famille kabyle disloquée par la guerre d’indépendance, le récit se double d’une analyse psychosociologique intéressante et nouvelle. Ainsi la succession des événements et leurs répercussions sur plusieurs générations sont-elles relatées de l’intérieur, sans parti pris aucun, offrant la parole à ces algériens contraints au dilemme d’une tragique alternative entre occupant français et mouvements nationalistes. Charybde ou Scylla, fais ton choix camarade, dans tous les cas ce sera loin d’être la fête au village.

Ce long et pénible voyage dans le passé parle donc de choix, de racines et d’exil, et paradoxalement de silence, ce silence douloureux et incompris qui souvent s’impose en guise de résilience.

Un témoignage édifiant et tristement d’actualité pour tenter d’appréhender le thème de l’émigration en général et des harkis en particulier, si bien occultés dans nos livres d’Histoire, comme par hasard.


Lien : http://minimalyks.tumblr.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          462
Quiz à l'affiche Voir plus

Un jour, un titre

15 questions
236 participants

Le bon prénom

10 questions
298 participants

Ciel, mon mari !

11 questions
117 participants

Jacques Higelin

10 questions
76 participants

Citations à l'affiche Voir plus

rabanne   20 avril 2018
Les réseaux sociaux, comment ça marche ? de Emmanuel Trédez
(illustration p. 8)

- Maintenant que tu as pris ton assiette en photo, on pourrait peut-être manger, non ?
- Attends, il faut que je la poste sur Facebook, Twitter, Instagram, Googlet, Flickr et Snapchat.
Commenter  J’apprécie          3615
palamede   22 avril 2018
Paroles de Jacques Prevert
Dimanche

Entre les rangées d’arbres de l’avenue des Gobelins
Une statue de marbre me conduit par la main
Aujourd’hui c’est dimanche les cinémas sont pleins
Les oiseaux dans les branches regardent les humains
Et la statue m’embrasse mais personne ne nous voit
Sauf un enfant aveugle qui nous montre du doigt.
Commenter  J’apprécie          512
Anna de Noailles
palamede   20 avril 2018
Anna de Noailles
Chaleur

Tout luit, tout bleuit, tout bruit,

Le jour est brûlant comme un fruit

Que le soleil fendille et cuit.

Chaque petite feuille est chaude

Et miroite dans l’air où rôde

Comme un parfum de reine-claude.

Du soleil comme de l’eau pleut

Sur tout le pays jaune et bleu

Qui grésille et oscille un peu.

Un infini plaisir de vivre

S’élance de la forêt ivre,

Des blés roses comme du cuivre.

(L’ombre des jours)
Commenter  J’apprécie          382