AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Découvrez votre prochain
livre sur Babelio !
& Partagez vos lectures avec la communauté
inscrivez-vous
Les Dernières Actualités Voir plus

Questionner l'héritage des pieds-noirs avec Jean-Marie Blas de Roblès

22 juin 2018

entretien

Avec son dernier livre 'Dans l'épaisseur de la chair' (Zulma), Jean-Marie Blas de Roblès explore le traumatisme des pieds-noirs rapatriés d'Algérie à travers l'histoire d'un père et son fils. Nous lui avons posé quelques questions, pour savoir notamment ce qu'il a mis de sa propre histoire familiale dans ce livre...

Xavier Péron : au coeur de la sagesse massaï

22 juin 2018

Vidéo

Depuis son plus jeune âge, Xavier Péron entretient une passion pour le peuple massaï et ses enseignements. Il était chez Babelio au mois de juin pour rencontrer les lecteurs de son dernier livre, 'Tu ne peux pas presser la déesse en lui donnant un coup de coude', et nous en dire plus en vidéo sur ce que cette tradition lui a apporté.

Prix Milady 2018 : les lectrices à l'honneur

19 juin 2018

Compte rendu

Le mardi 12 juin, nous étions à la remise du prix des Lectrices 2018 dans les locaux des éditions Milady. Découvrez ici le nom de la lauréate, ainsi que les détails de cette soirée sous le signe de la littérature et de la féminité.

Les plus Populaires Voir plus
Le reste de l'actualité Voir plus

Andrea De Carlo : une jeunesse italienne

18 juin 2018

Vidéo

Dans 'Deux sur deux', son roman le plus célèbre en Italie et enfin traduit en français, Andrea De Carlo raconte une amitié exceptionnelle entre deux garçons très différents, des années 1960 aux années 80. Il a choisi 5 mots pour présenter son livre en vidéo : découvrez-la juste ici !

Détour par les États-Unis avec Valentin Musso

18 juin 2018

Compte rendu

Après avoir habitué ses lecteurs à des romans situés en France, Valentin Musso a choisi pour cadre de ses deux derniers livres les Etats-Unis, et plus particulièrement la Californie et le Wisconsin. L'auteur rencontrait ses lecteurs début juin chez Babelio, voici le compte-rendu de cette soirée.

Myriam Levain : pour en finir avec la pression de l'horloge biologique

15 juin 2018

entretien

Dans 'Et toi, tu t'y mets quand ?' (Flammarion), la journaliste et écrivain Myriam Levain aborde un sujet de société encore peu médiatise : l'autoconservation des ovocytes. Nous l'avons interviewée pour comprendre sa démarche et en savoir plus sur le sujet.

La presse en parle Voir plus
Le calendrier des sorties Voir plus
Les critiques à l'affiche Voir plus
Livre
  21 juin 2018
Livre de Bernard Thierry
Dans sa nouvelle "La bibliothèque de Babel", Jorge Luis Borges imaginait une bibliothèque gigantesque contenant tous les livres possibles, écrits ou à venir, mais pour la plupart illisibles car formés par la combinaison au hasard des lettres de l'alphabet. Cette nouvelle fameuse ne fait cependant que quelques pages et le lecteur en apprend finalement assez peu sur la bibliothèque et ses habitants. Aussi n'ai-je pas hésité lorsque j'ai découvert l'existence de cet ouvrage de Bernard Thierry, énigmatiquement intitulé Livre, qui entreprend d'élargir le thème de la bibliothèque univers à la dimension d'un roman. Ou plutôt si, j'ai hésité, le tableau allait-il être à la hauteur de l'esquisse ? Peut-on dépasser l'imagination de Borges, n'avait-t-il pas lui-même affirmé qu'une nouvelle suffit à développer une idée alors qu'un roman est toujours trop long ?
Entrer dans Livre, c'est éprouver un choc. le texte ne contient pas de majuscules, il est composé de paragraphes numérotés, d'inégale longueur, de quelques lignes à quelques pages. Les seuls vingt-six caractères utilisés nous font comprendre que ce livre sort tout droit de la bibliothèque qu'il dépeint. le lecteur est d'abord désorienté par le manque de liens apparents entre paragraphes, mais à mesure qu'avance la lecture une petite musique s'élève et devient reconnaissable : elle est polyphonique, ce sont plusieurs voix qui s'expriment, celles des différents groupes de gens qui écrivent sur les murs avec leur sang, celle de la bibliothèque elle-même, "froide, changeante, parfois inquiète, souvent prétentieuse", et aussi la voix du personnage central qui forme une arche narrative qui guide le lecteur à travers la bibliothèque. L'écriture ne cherche pas à imiter le style de Borges mais on y retrouve le même mélange de poésie et d'ironie qui en fait le charme.
Par petites touches, d'un paragraphe à l'autre, nous découvrons la logique et les folies des êtres qui résident dans ce monde de lettres, sédentaires, nomades, solitaires, confréries et mystiques de tout bord, avec le zéro qu'interdisent les hommes qui ne dorment jamais ou la légende du vieux peuple qui n'a plus voulu vivre. le narrateur lui-même est un "questeur". Il appartient à une école qui s'est donné pour mission de séparer la vérité de l'erreur, du mensonge et de tout le non-sens qui flotte dans la bibliothèque ; elle s'oppose en cela à d'autres communautés, celles des "copistes", dont le but est de rassembler tous les savoirs sans distinction. Je ne crois pas me tromper en disant que nous avons là une métaphore des deux cultures : la science et les humanités. La quête du narrateur va l'amener à quitter son école pour s'enfoncer très loin dans la bibliothèque à la recherche de réponses, un voyage initiatique qui entraîne le lecteur dans un labyrinthe de paradoxes que je ne peux comparer à rien d'équivalent. Sous des dehors abstraits, ce dont l'auteur nous parle c'est de notre angoisse moderne dans un environnement à l'information proliférante où se multiplient fake news et théories complotistes qui "cachent le faux dans le vrai et enfouissent le vrai dans le faux". Comment arriver à des certitudes raisonnables alors que "nous vivons dans un enfer de l'information où pour notre malheur la déformation de l'information est encore de l'information" ? Kafka à l'heure des technologies médiatiques et d'internet….
Pas d'amour, de sexe ou de haine dans ce texte, mais partout se ressent l'inquiétude de la condition humaine. Il ne s'agit pas d'un roman que l'on dévore, mais plutôt d'un conte philosophique ou d'un livre de réflexions sur le déchiffrement du monde qui emprunterait la forme du récit. Comme "Le livre de l'intranquillité" de Fernando Pessoa ou "Le prophète" de Khalil Gibran, il est à lire posément, quelques pages à la fois, cela a été déjà remarqué. Il fait partie de ces ouvrages qui modifient notre regard sur la réalité, "quand tu saisis l'un d'eux tu es toi-même, quand tu le reposes tu es un autre". Oeuvre habitée, inclassable et sans concession, d'un auteur français encore inconnu, on aura compris que Livre m'a subjugué. Je le recommande à tous ceux qui ne craindront pas de plonger la tête la première dans les couloirs du labyrinthe afin de tout savoir de ce que Borges ne nous a jamais dit sur l'infinie bibliothèque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          634
My absolute darling
  21 juin 2018
My absolute darling de Gabriel Tallent
Puissant, profond, sauvage. Martin Alveston s'est retranché d'un monde pourri et corrompu et se prépare à la survie dans un monde qui court à sa perte. Il a avec lui sa fille, Julia Alveston, qu'il appelle Turtle ou Croquette, sa chose, dressée à sa vision du monde, entraînée à tirer avec toutes sortes de calibres et à survivre dans ce qui a dû être une maison sympa (peut-être à l'époque de la mère ?) mais érodée et dégradée par le non-entretien, avec tout ce qu'il faut de provisions, munitions, médicaments stockés dans la cave, plus ce que la nature procure (herbes, baies, animaux...)
Clôture, huis clos entre eux, avec la figure toute puissante du paternel, apparemment intelligent et cultivé, mais qui plie tout, ses lectures comme sa fille, à sa vision du monde. Etanche à tout ce qui n'est pas lui. Le maître en un royaume de sumac vénéneux, araignées monstrueuses et autres joyeusetés d'une nature féroce.
Entre le père et la fille, une relation exclusive et perverse de dominant dominé, et une succession d'épreuves que Turtle doit surmonter pour être à la hauteur, mériter l'estime ou l'amour de son père. Une adolescente mal à l'aise avec les mots, enchevetrée dans les émotions contradictoires, prisonnière du monde dément construit par son père, incapable de démêler la frontière entre l'amour et la haine.
Le danger vient de l'extérieur, des informations que Turtle pourrait lâcher ou glaner à l'école, des rencontres quelle pourrait faire, susceptibles de fissurer le lien absolu, exclusif où son père l'emprisonne.
Mais elle a 14 ans, son père n'en a plus pour longtemps à régner en maître absolu, et ses leçons de tir et de survie seront utiles pour un affrontement féroce.
C'est extraordinairement bien écrit (traduit), l'auteur fouille genialement l'intensité des émotions, la complexité des relations entre humains, ce qui se joue dans les silences, les non-dit et raconte aussi une nature extraordinairement puissante, complexe, belle et dangereuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Les filles au lion
  22 juin 2018
Les filles au lion de Jessie Burton
Bouuh je m'ennuie un peu…
Allez allez, on persévère.
Bon.
Page 79 changement d'histoire, changement d'époque.
Ouuuh je m'ennuie toujours...
Encore 400 pages...

Honte sur moi, à la 90ème (page, pas minute, on n'est pas au foot là Jacky) j'ai abandonné, c'est dit.

Vraisemblablement c'était pas mon moment pour Les filles au lion, et au vu des commentaires que je découvre sur Babelio j'ai dû manquer un truc. Seulement la narration m'a semblé parfois maladroite, avec le sournois pressentiment d'une histoire un peu cul-cul niaiseuse. Généralement j'aime pas trop le cul-cul niaiseux voyez.

Bref, oubliez cette pseudo chronique, et pour vous donner l'envie d'avoir envie attardez-vous plutôt sur les commentaires cinq étoiles des babelionautes enthousiastes (et permettez que de mon côté je file me planquer avant le lancer de tomates).


Lien : http://minimalyks.tumblr.com
Commenter  J’apprécie          4915
Quiz à l'affiche Voir plus

T'as le bonjour d'ALFRED

16 questions
52 participants

Princes et princesses

10 questions
135 participants

Chocolat ...

13 questions
144 participants

trois mille chevaux vapeur

20 questions
5 participants

quiz croisades (qui l'a fait ??)

20 questions
51 participants

ILS SE SONT FAIT APPELER JULES .

27 questions
90 participants

Citations à l'affiche Voir plus

Antoine de Saint-Exupéry
leonce   22 juin 2018
Antoine de Saint-Exupéry
L'empire de l'homme est intérieur.
Commenter  J’apprécie          320
Ile Eniger
Sirenna   21 juin 2018
Ile Eniger
Je pense au silence de neige, à tous les silences emplis de voix aimantes et justes, les voix des origines.
Commenter  J’apprécie          460
palamede   22 juin 2018
Averroès ou le secrétaire du diable de Gilbert Sinoué
La nature demeure.
Les hommes passent.
Commenter  J’apprécie          400