AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Découvrez votre prochain
livre sur Babelio !
& Partagez vos lectures avec la communauté
inscrivez-vous
Les Dernières Actualités Voir plus

La BD jeunesse et vous

18 septembre 2019

Etudes

Dans ce nouveau sondage, on vous propose d'explorer votre rapport à la bande dessinée jeunesse à travers quelques questions. Quels sont vos héros préférés ? Y a-t-il un éditeur que vous suivez particulièrement ? Quels sujets sont adaptés pour quel âge ? Autant de questions auxquelles vous pouvez répondre ici, pour tenter de remporter 60 € de chèques Lire.

Nos interviews de la rentrée littéraire 2019

17 septembre 2019

entretien

Avec plus de 500 titres parus et à paraître entre août et octobre, même les lecteurs les plus intrépides ont de quoi se perdre dans cette jungle de papier ! Babelio vous aide à faire le tri, avec une sélection de livres dont nous avons pu interviewer les auteurs à l'écrit ou en vidéo. Un article qui sera mis à jour régulièrement, où vous pouvez retrouver une sélection subjective mais variée des livres qui font la rentrée.

La France bleu blanc brahms de Youssef Abbas

13 septembre 2019

entretien

Comme beaucoup, vous vous rappelez sans doute où et avec qui vous étiez ce 12 juillet 1998, soir de la Coupe du monde de football. Cette soirée très spéciale dans la mémoire des Français, Youssef Abbas l'utilise en toile de fond de son premier roman pour raconter trois destins de banlieusards dont l'histoire va basculer ce jour-là. Découvrez ici notre interview avec l'auteur pour son livre 'bleu blanc brahms'.

Les plus Populaires Voir plus
Le reste de l'actualité Voir plus

Mathieu Palain : jeunesse en rédemption

12 septembre 2019

Vidéo

'Sale gosse', premier roman de Mathieu Palain, est né de l'envie de raconter au plus près la vie d'un jeune délinquant qui cherche à s'en sortir. De l'envie, aussi, d'humaniser des individus trop souvent perçus uniquement à travers les délits qu'ils ont commis. Découvrez ce livre à travers les mots de son auteur dans notre interview vidéo.

Elisabet Benavent ou la romcom à l'espagnole

10 septembre 2019

entretien

Quelque part entre 'Sex in the City' et 'Le Journal de Bridget Jones', Elisabet Benavent raconte dans sa saga 'Valeria' les aventures amoureuses et sexuelles de quatre amies madrilènes qui se disent tout. L'antenne hispanophone de Babelio a interviewé l'auteure, retrouvez l'intégralité de l'entretien ici en français.

Babelio défie la rentrée littéraire

28 août 2019

Information

Avez-vous déjà lu TOUTE la rentrée littéraire ? Cette année encore, Babelio vous propose de mettre la main à la pâte pour participer à notre grand défi collectif : critiquer, tous ensemble, l'intégralité de la rentrée littéraire. Que vous en lisiez un, deux ou trente, chaque titre compte. Ensemble, nous parviendrons peut-être à atteindre notre objectif.

La presse en parle Voir plus
Le calendrier des sorties Voir plus
Les critiques à l'affiche Voir plus
Kador, L'intégrale
  15 septembre 2019
Kador, L'intégrale de Christian Binet
Souvent je me fais des petits plaisirs (miam miam) en m'offrant à moi-même les livres qui me plaisent (miam miam). Diantre, si je devais attendre la Providence pour secourir mes appétits épicuriens je serais constamment affamé !
Aussi ces quatre tomes réunis par Fluide Glacial, in the pocket ! Certes j'aurais aimé un chouia more un format usuel plutôt que ce 24x19 mais d'un autre côté c'est plus pratique à lire allongé dans sa niche.
Kador c'est un chien qui parle et qui voue un culte à Kant. Ses parents sont formés par le célèbre couple Bidochon dont la bêtise culmine au même niveau que l'ignorance. Ils seront néanmoins fiers quand Kador annoncera son désir de passer un Master et de s'inscrire à la Fac. de purs moments de béatitude vous attendent dans cette bédé cultissime qui se lit et relit indéfiniment à l'inverse du programme électoral de Mélenchon (j'adore me faire des ennemis) et comme ma pâtée m'attend je ne vous en dirai pas plus sur ce recueil homérique. Je filoche à la cantoche.
Je vous la fais courte.
Lien : https://pasplushautquelebord..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          416
Nous sommes la France
  14 septembre 2019
Nous sommes la France de Natacha Polony
On vit dans un monde de corruption, de triche, de manipulation, de mensonge et la plupart des gens ont comme seule réponse la mauvaise plaisanterie ou le fatalisme complice : "c'est comme ça", "on n'y peut rien". Cette attitude est révoltante. On peut toujours faire mieux. Améliorer les choses. Combattre.

"Le droit à ne pas être offensé s'est transformé, sous l'action des minorités agissantes, en injonction à se taire." écrit Natacha Polony dans un autre livre que je vous conseille : "Délivrez-nous du Bien !"

La résignation entraîne la soumission, le caractère d'esclave volontaire. Il est donc inutile de venir se plaindre quand sa seule action est de maugréer dans son coin. Lutter contre le pouvoir est le devoir de chacun.

"Il existe en France des discriminations, des injustices. On peut ajouter que la destruction de l’école constitue la plus immense des injustices puisqu’elle pénalise en premier lieu ceux dont elle était le seul bien, les enfants de milieu défavorisé, et parmi eux, plus encore, ceux dont les parents ne parlent pas le français."

Tirer les leçons du passé, remettre les pendules à l'heure est un métier d'horloger et de journaliste compétent. Je crois Natacha Polony honnête, consciencieuse, sérieuse, de la race des intellectuels sincères animés de pensées sans arrière-pensées. Pas là pour faire une carrière nombriliste mais pour analyser sans pathos sans émotion négative les faits et leurs liens. Inquiète des droits sociaux, elle cherche de l'espoir là où c'est aussi difficile d'en trouver que de dénicher du caviar dans le placard en préfabriqué d'un réfugié syrien. Après les attentats de 2015 il était nécessaire de faire le point, de constater la part de responsabilité de chacun et d'éclairer une voie possible pour ce pays agité de soubresauts.

"Il ne s’agit plus que de livrer à des puissances marchandes des consommateurs dociles, débarrassés de tous les attachements qui pourraient limiter leurs besoins en produits inutiles. La famille, même, dernier noyau de transmission, est à l’agonie, victime d’un double mouvement : la fragilisation des liens par l’émergence d’un individualisme hédoniste valorisant les attachements affectifs, et donc éphémères, et le culte démocratique remettant en cause toute forme de hiérarchie, y compris entre parents et enfants."

Le bien commun n'est pas la somme des intérêts individuels. La société occidentale et capitaliste est devenue une machine à fabriquer du consommateur-producteur. Où se trouve l'alternative ? Nous sommes égarés entre une mondialisation exacerbée , un égoïsme totalitaire, une fausse démocratie, une publicité omniprésente qui impose le confort personnel et la division, le consumérisme sans fin. Livrés à une politique sans âme, utopique, conservatrice, qui hésite entre son profit personnel, le progrès social et le statu quo peu rassurant. La peur et la crise font bon ménage, la censure revient en force, la liberté perd ses territoires.

"L'abandon de la France rurale, ringardisée par les médias et oubliée des politiques pour qui il n'y eut, pendant des années, de détresse et de pauvreté que dans les banlieues, nous raconte surtout à quel point nous avons totalement perdu de vue la dimension charnelle de l'identité française."

La civilisation humaine n'a pas changé depuis la préhistoire. Elle traverse dans notre pays une crise narcissique où l'individualisme et le confort personnels sont les seules valeurs pour une grande majorité. Soyons néanmoins positifs : avec un pessimisme lucide et un optimisme énergique. Le pouvoir et le profit règnent. L'esprit critique et les opinions solitaires sont proscrits. Les médias sont complices. Natacha Polony dresse la carte d'un monde où il est de plus en plus fatal d'être la marionnette qu'ils veulent que l'on soit. Heureux les objecteurs de croissance, les hors-circuit ! Son combat c'est la lutte contre l'injustice et la bêtise. Natacha Polony donne envie de la suivre et de lui confier le rôle de porte-parole de la vérité.
Lien : https://pasplushautquelebord..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          414
Le livre de Joe
  15 septembre 2019
Le livre de Joe de Jonathan Tropper
Un come-back à Bush Falls dix-sept ans après lui avoir tourné le dos, une quête rédemptrice pas vraiment conscientisée au chevet du père, des amitiés et un amour de jeunesse à revisiter, autant de palliatifs assez classiques pour permettre à Joe de se ressourcer et de repartir sur l'autoroute de sa vie vers Manhattan, pourrait-on croire. Sauf que la vie est en travaux chez Joe, pour ne pas dire en attente d'esquisse. Sauf aussi qu'il n'est pas uniquement question de lui, mais du livre qu'il a écrit pour sa postérité glorieuse, au détriment de l'assentiment communautaire de Bush Falls. Un milk-shake en préambule, et surtout en pleine figure, lui remettra les idées en phase avec sa fiction autobiographique et vengeresse sur les autochtones, lesquels ont su se reconnaître dans son premier roman.
Avec sa verve ironique, son humour désespéré ou sa pose de loser inébranlable, Joe nous invite aujourd'hui à remonter le cours de son histoire entre jubilation et nostalgie avec Springsteen à la sono, sur le fil d'une prose fluide et singulièrement métaphorique, croustillante de personnages à vif et de dialogues à cru.
Un pur plaisir de lecture détente, mais pas que. On y trouve en plus une réflexion sur le sida ou l'homosexualité, des questions existentielles, mais aussi en sourdine les tribulations des écrivains, on s'interroge sur leur tentation à tomber dans l'exagération - voire la trahison des leurs, dès lors qu'ils s'auto-écrivent.

« Je suis d'abord touché par le geste de Dugan, puis furieux de m'être abaissé ne serait-ce que quelques secondes à éprouver de la gratitude envers lui – croit-il vraiment que cette seule attention, cet acte minuscule, effacera tout le reste?-, mais alors, je m'interroge : Est-ce si différent de ce que j'essaie de faire depuis mon retour aux Falls ? Et la réponse est : Oui, c'est différent, parce que Dugan n'est qu'un sale con, et je me souviens alors que j'en suis un moi aussi. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          500
Quiz à l'affiche Voir plus

HAL 9000 et ses copains

10 questions
11 participants

le surnom des écrivains

10 questions
123 participants

1984, Georges Orwell

8 questions
118 participants

Les animaux en littérature

15 questions
270 participants

Citations à l'affiche Voir plus

 Anonyme
Nowowak   15 septembre 2019
Anonyme
Je ne compte que les heures heureuses.
Commenter  J’apprécie          366
William Blake
Tetrizoustan   14 septembre 2019
William Blake
O Rose thou art sick.
The invisible worm,
That flies in the night
In the howling storm:

Has found out thy bed
Of crimson joy:
And his dark secret love
Does thy life destroy.
---------------------------
O rose tu dépéris.
Le ver invisible,
Qui vole dans la nuit
dans la tempête hurlante

A découvert ton lit
De plaisir pourpre.
Et son amour sombre
Anéantit ta vie.
Commenter  J’apprécie          323
 Anonyme
Derfuchs   17 septembre 2019
Anonyme
Ce soir j'attends Madeleine
Mais il pleut sur mes lilas
Il pleut comme toutes les semaines
Et Madeleine n'arrive pas
Ce soir j'attends Madeleine
C'est trop tard pour le tram trente-trois
Trop tard pour les frites d'Eugène
Madeleine n'arrive pas
Madeleine c'est mon horizon
C'est mon Amérique à moi
Même qu'elle est trop bien pour moi
Comme dit son cousin Gaston
Mais ce soir j'attends Madeleine
Il me reste le cinéma
Je pourrai lui dire des "je t'aime"
Madeleine elle aime tant ça

J. Brel "Madeleine"
Commenter  J’apprécie          382
.. ..