AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de fairy-man


fairy-man
  04 juillet 2014
L'histoire commence après les évènements de AVX (Avengers Vs X-men). Après la mort du professeur Charles Xavier et l'apparition de nouveaux mutants à travers le monde, Scott Summers (Cyclope) fonde le nouvelle institut pour mutant Charles Xavier, un nom peut convenable puisqu'il est le responsable de la mort de ce dernier. de leur côté, les X-men on fondé l'école d'enseignement supérieur Jean Grey dirigé par Wolverine et Tornade. Hank Mccoy (le Fauve) tante de changer les choses en faisant venir la première équipe des X-men depuis le passé pour que Scott soit confronté à son Lui passé. Peut être alors, qu'il se rendra compte du monstre qu'il est devenu.

Voilà un scénario des plus complexe au premier abord, des X-men du présent confronter à ceux du passé. Des nouveaux mutants qui apparaissent partout à travers le monde. Voilà ce dont est capable l'esprit de Brian M. Bendis, un scénario digne d'intérêt et accessible à tous pour peut qu'on lise le résumé des récents évènements. (Pour ma part, je n'ai toujours pas lu AVX et je n'ai pas pour autant été perdu pour la lecture de All New X-men).
L'histoire est clair, bien mener, limpide même. Bourré de bonne idée surtout pour les amoureux de la vieille époque. Mêlé du neuf avec du vieux, un pari risqué mais qui paye. de plus, cette histoire s'accorde parfaitement avec le thème du dernier film des X-men (Day of Futur Past). Pour les nouveaux venues sur la saga cela reste très bien, beaucoup de personnages et beaucoup de doublons du coup, avec les versions jeunes et vieilles bien souvent d'un même héros.
Les dialogues sont eux aussi très fluides et réfléchis, un plus, non, une chose indispensables avec un tel scénario.

Le dessin est assuré d'un bout à l'autre par le Canadien Stuart Immonen qui est devenu un de mes dessinateur préférer avec cette album.
Son trait réaliste, et un peut cartonne sur les bords convient parfaitement au nouveaux X-men, on se régale les yeux à chaque page. Des personnages jusqu'aux décors, en passant par les scènes d'action et de discutions tout est beaux. Je rajoute que l'encrage gérer par Wade von Grawbadger et Craig Yeung est génial tout comme les couleurs de Marte Gracia et Jason Keith qui donnent véritablement de l'impact et de la profondeurs au dessin.

Je terminerais par l'édition, en tant normal il n'est pas nécessaire de consacrer toute une parti d'une chronique sur le format, le papier, la couverture utilisé mais là je tenais à dire ma joie et ma frustration aussi de découvrir les nouveaux albums de Panini.
Ils auront beau dire qu'il ne s'agit pas d'une copie de ce que fait Urban Comics, force est de constater qu'il fallait bien s'adapter à la demande des lecteur qui on vue en Urban, Delcourt, Milady, et Glénat de nouveaux album plus propres et plus beau à ranger dans leur bibliothèque. Donc chapeau à Panini pour avoir ENFIN sût faire de même. Cependant, il est facheux de constater que si l'extérieur est bien, l'intérieur n'est toujours pas au top. Ou sont les chapitres ? Un tel album avec un tel dessin et un tel scénario ne méritait-il pas un "chapitrage" ? Dans le monde des comics, on suit sa série préférer tout les mois, chaque numéro fait approximativement 20 pages et là on se retrouve avec truc qui compile 5 numéros sans début et fin d'épisode, ce qui fait que l'on s'essouffle, que l'on ne sais pas ou s'arrêté, on tourne un page après l'autre sans savoir a partir de quand le suspense est à son comble. C'est vraiment énervant à la longue. A croire que c'était trop dure de mettre une page blanche entre chaque numéro avec écrit dessus numéro #1, numéro #2...

Conclusion : c'est un super album contenant du bon comics que nous avons là. A une époque ou les super héros ont le vent en poupe mais ou il faut redoublé d'ingéniosité et d'idées pour satisfaire les fans, les All New X-men répondent à cet demande, merci au auteur et à Panini qui nous a "presque" entièrement écouté (vous êtes sur la bonne voie).
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus