AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de LeScribouillard


LeScribouillard
  24 décembre 2017
Un tome plutôt bon, qui renoue un peu avec l'esprit "nature" du premier, qui nous met du rab d'intrigues à la cour et de Second Empire ; le personnage divisé de Grand-Mère, une vieille femme attentionnée et aimante mais prête à tout pour faire revenir Mornhavon, est réussi ; alors à vrai dire, de quoi je me plains ? Je ne sais pas. "Cavalier Vert" a perdu définitivement son innocence, en passant de la petite balade sympa dans les bois aux complots à l'échelle cosmique et aux pu... péripatéticiennes de luxe. On peut se laisser entraîner malgré tout, seulement dans l'ensemble il s'agit d'une high fantasy "à l'ancienne" avec des gentils et des méchants, et qui a un peu trop duré. D'autant plus que l'auteure n'arrête pas de bombarder son héroïne de révélations inutiles.
En passant, un mot sur la traduction : calamiteuse. "Vieillir le style" dans des oeuvres un peu du style G.R.R. Martin (je pense à "L'Empire de la Nuit", une des rares histoires Wattpad à mériter ouvertement d'être publiée) donne un peu plus d'authenticité, mais lorsqu'il s'agit d'une plume plutôt sentimentale dans un univers beaucoup plus rose où même les salauds n'en sont pas vraiment (comme on va le voir dans le tome suivant) et où la magie fait pousser des maisons en pain d'épices dans les nuages et des vaisseaux de la Vierge Cosmique, ça nous donne des tas de machins qui alourdissent le pavé : "non pas" à la place de "non" tout simplement, "oui-da" à tout bout de champ, "Stupide animal" au lieu de "Sale bête" et je suis presque sûr d'avoir croisé un ou deux "Ne crois-tu pas". Quand on pense à la traduction des "Salauds Gentilshommes" au poil, chez quasiment le même éditeur...
Mais bon, malgré tout, ce tome 3 se porte plutôt bien. On sent venir la révélation sur Mont-d'Ambre cinquante pages avant (et elle ne nous est pas livrée au moment le plus propice), et même s'il a l'air parti pour être un hybride Zorro / gentil voleur / mousquetaire, ça reste somme toute un nouveau personnage valable, de même pour Fergal, novice impertinent au passé lourd, et on retrouve même deux ou trois brins de la magie de Tolkien lorsqu'ils vont au ranch des... et merde, j'ai perdu leur nom. Grosso modo, c'était meilleur que le tome 2. Grosso modo.
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (3)voir plus