AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de A_vrai_lire


A_vrai_lire
  16 mai 2019
« Dans un pays ravagé par les guerres de religion, un jeune huguenot fouille désespérément le plus vieux cimetière de Paris. Il y recherche en vain les restes de son père tué pendant la terrible nuit de la Saint Barthélémy. L'espoir renaît lorsqu'il croise le chemin d'Oriane, une jeune audacieuse qui dénonce le sort des recluses, ces femmes emmurées vivantes et vénérées comme les bienheureuses de l'Ordre des Morts. Jeunesse et audace font souvent bon ménage, mais annoncent parfois le pire... »

C'est une lecture que j'ai beaucoup aimé, à la fois pour le dessin comme pour l'histoire. le fil de l'histoire se tient et se calque parfaitement sur l'historicité du cimetière des Innocents. On retrouve la pauvreté du peuple et les conditions infâmes dans lesquelles il vit sous le joug de l'Eglise qui le pille via des indulgences et de fausses reliques. Après le massacre de la saint Barthélémy, événement marquant de cette histoire, on évolue au travers de la misère, de la maladie et de la fourberie, au milieu d'une foi qui reste cependant inébranlable et symbole d'espoir.

Mais ce qui m'a davantage plu, au milieu de cette époque qui me passionne tant, c'est cette figure féminine qui porte en elle la force de combativité des moeurs. Oriane est forte, belle, indépendante, sûre de ses convictions et de son combat contre la corruption de l'Eglise. On la fait sainte en la faisant recluse et par ce biais devient-elle porte parole des vivants et des morts. Elle est le lien entre la vie et la mort et en quelque sorte nouveau pilier du Cimetière des Innocents. Exactement mon type de personnage favori!

Enfin, en ce qui concerne le dessin, je le trouve tout à fait propice à l'histoire : des traits durs mais fins, des couleurs et des effets un peu rugueux pour la dureté de la misère. Une très belle BD!
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus